Crab2ddcc

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

13/11/2015

Et curé gorgé de grog éructe

Valérie Pécresse .png

Et bien non, il faut s'y faire, en tous cas y penser, de toute évidence elles ne sont pas des sœurs Weber....

Sœur jumelle de Nadine Morano la très chrétienne Valérie Pécresse entend supprimer les aides à une association pro-euthanasie

Citation, extrait : Elle fait partie des associations qui ne percevront plus de subventions si Valérie Pécresse prend la tête de la région Île-de-France. Interrogée par Famille chrétienne sur le financement de l'Association pour le droit à mourir dans la dignité ( ADMD ) - qui milite pour le droit à l'euthanasie et au suicide assisté - la tête de liste Les Républicains promet de " supprimer les subventions qui ne poursuivent pas un intérêt régional, comme celle que vous citez " - Publié dans Marianne du jeudi 12 11 2015

Valérie Pécresse entend donc préserver les associations reconnues " d'utilité publique " en jetant la suspicion sur toutes celles qui de son point de vue se livrerait à des actions militantes ou politiques

Hors la raison d'être de cette association, en effet, c'est de militer pour obtenir le droit de mourir dans la dignité ( ce que réclament 96 % des françaises et des français ) - son but est forcément politique puisqu'en finalité il s'agit de l'obtention d'un droit défini par le législateur ;

en outre, de ce droit nulle personne n'est mis en demeure d'en user - alors que les mouvements ou groupements religieux ne cessent de réclamer, ce qui est anti-démocratique et anti-laïque, des privilèges au frais de tous les contribuables – où donc est l'erreur ?

Hors Valérie Pécresse grande psychologue devant l'éternel ne s'étonne pas de l'activisme politique de '' Famille chrétienne '' - là encore, chercher l'erreur ;

les religions et leurs lobby genre '' famille chrétienne '' ne s'occupent pas de spiritualité, autrement ils n'auraient pas assez de temps pour se mêler, à longueur d'années, de ce qui ne les regarde pas, c'est à dire : de l'intimité des femmes, des homosexuels ou du dernier acte de liberté pour les femmes et les hommes qui consiste à choisir le moment de se donner la mort - mais cela ne choque pas, n'indigne toujours pas la très chrétienne Valérie Pécresse qui ne craint pas de pécher pour glaner quelques voix de plus, pas sûr qu'elle l'emportera au paradis et pourtant il eut mieux valu qu'elle fit non pas psychiatre mais plus sûrement actrice... enfin, engagée pour de petits rôles - n'exagérons rien...

Suites : Valérie psy ou actrice

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2012/11/femme-de-droite-homme-de-gauche.html

 

http://laicite-moderne.blogspot.fr/search?q=val%C3%A9rie+p%C3%A9cresse

Crab – 13 Novembre 2015

Note : Et curé gorgé de grog éructe - Luc Étienne -

 

28/01/2014

La mort n'est rien pour nous - Épicure

Changelejeu et Tenant le vieux.jpg

Changelejeu

La mort supprime toutes les sensations, il n'y a rien à craindre de la mort !

 

Tenant ( le vieux )

Foudroyée par dieu, on verra bien si vous ne retrouvez pas toutes vos sensations

 

Changelejeu

Vous ne pouvez pas vous empêcher de faire référence à votre croyance dans des arrières-mondes pour parler de la mort

 

Tenant ( le vieux )

Je suis en parfait accord avec ma famille de pensée

 

Changelejeu

Aucune observation, aucun témoignage vérifiable ne vient confirmer la quelconque existence d'un paradis ou d'un enfer, pourquoi introduire cette fable dans le débat public ?

 

Tenant

Vous ne pouvez pas comprendre puisque vous n'avez pas la foi !

 

Changelejeu

Est-ce une raison pour mêler l'idée d'un dieu personnel à ce débat sur la fin de vie ?

 

Tenant

Personnel, que voulez-vous dire ?

 

Changelejeu

Que s'il existait un dieu, d'en faire un dieu personnel, c'est ni plus ni moins blasphémer

 

Tenant

Je ne comprends pas

 

Changelejeu

Rappelez-vous aux moments de la publication des caricatures de Mahomet, les réactions déchaînées ou violentes venant de populations croyantes comptent parmi les pires offenses et les plus blasphématoires faites à votre présumé dieu

 

Tenant

Je ne comprends toujours pas

 

Changelejeu

Vous ne comprenez pas, essentiellement parce que vous faites de dieu un dieu personnel

 

Tenant

Et alors ?

 

Changelejeu

Et alors, par pure hypothèse en admettant son existence, déclarer que votre dieu peut-être offensé par des caricatures ou toute autres formes de critiques : n'est-ce pas ridicule de le rabaisser ainsi au niveau de l'humain ? 

 

Tenant

Mais nous entendons tous ses messages !

 

Changelejeu

Pure indécence et pédanterie, contradiction et preuve de la faiblesse de l'idée que vous vous faites d'un présumé créateur*1 que de prétendre parler en son nom, à sa place pour réclamer je ne sais quelles condamnations devant les tribunaux

*1 :

http://laicite-moderne.blogspot.fr/search?q=L%27UNIVERSEL

 

Tenant

Les caricatures, c'est l'affaire des musulmans, en tant que chrétien poursuivre sur ce sujet avec vous ne m'intéresse pas !

 

Changelejeu

Certes, d'ailleurs il n'y a plus guère que Robespierre, heu non, je voulais dire Mélenchon*2, pour défendre les idéologies sexistes, athéophobes, homophobes et xénophobes musulmanes, vous avez raison, parlons de la fin de vie, pourquoi vouloir imposer à tous votre refus personnel du suicide assisté soit avec l'aide d'associations ou, d'autre part, par des médecins ?

 

Tenant

Seul dieu décide de l'heure de la mort !

 

Changelejeu

Écoutez, arrêter, '' on '' à le sentiment, à vous entendre que vous n'êtes ni plus ni moins que son donneur d'ordres

 

Tenant

« faire mourir », c'est se prendre pour Dieu

 

Changelejeu

Donc selon vous, seul votre dieu à le droit de tuer, voilà bien une idée qui relève du commun des mortels

 

Tenant

Oui, oui et oui, trois fois oui !

 

Changelejeu

Il ne s'agit pas ici de donner un droit de tuer, mais pour la société d'accepter le dernier acte de vie d'une personne qui veut mettre fin à ses jours et pour elle de réclamer une assistance afin de s'assurer de réussir sa mort

*2 : Ce matin même sur BFMTV, Mélenchon ne trouve rien de mieux, à défaut de propositions économiques sérieuses pour redéfinir les capacités de productions de notre pays, que d'évoquer un '' racisme anti-musulman '' dans le seul objectif carriériste ou pour grossir, sinon au moins maintenir les effectifs de son parti politique en recrutant des électeurs ou des sympathisants dans les milieux islamistes

 

Notes :

Maintenant habitue-toi à la pensée que la mort n'est rien pour nous, puisqu'il n'y a de bien et de mal que dans la sensation et la mort est absence de sensation. Par conséquent, si l'on considère avec justesse que la mort n'est rien pour nous, l'on pourra jouir de sa vie mortelle. On cessera de l'augmenter d'un temps infini et l'on supprimera le regret de n'être pas éternel. Car il ne reste plus rien d'affreux dans la vie quand on a parfaitement compris qu'il n'y a pas d'affres après cette vie. Il faut donc être sot pour dire avoir peur de la mort, non pas parce qu'elle serait un événement pénible, mais parce qu'on tremble en l'attendant. De fait, cette douleur, qui n'existe pas quand on meurt, est crainte lors de cette inutile attente !
 Ainsi le mal qui effraie le plus, la mort, n'est rien pour nous, puisque lorsque nous existons la mort n'est pas là et lorsque la mort est là nous n'existons pas. Donc la mort n'est rien pour ceux qui sont en vie, puisqu'elle n'a pas d'existence pour eux, et elle n'est rien pour les morts, puisqu'ils n'existent plus. Mais la plupart des gens tantôt fuient la mort comme le pire des maux et tantôt l'appellent comme la fin des maux. Le philosophe ne craint pas l'inexistence, car l'existence n'a rien à voir avec l'inexistence, et puis l'inexistence n'est pas un méfait. EPICURE, Lettre à Ménécé

 

Suite :

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2014/01/quand-la-bonne-mort-provoque-des-tics_25.html

OU sur :

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2014/01/25/quand-la-bonne-mort-provoque-des-tics-sans-tacts-5280974.html

Crab 28 Janvier 2014

 

 

 

25/01/2014

Quand la bonne mort provoque des tics sans tacts

La bonne mort est un enjeu démocratique

Un ami me disait « être immortel, ce ne serait pas mal, mais à une condition : avoir le droit de dire j'arrête »

Choisir sa fin de vie est un acte de vie, le dernier, le suicide assisté par le milieu associatif ou assisté par des médecins est, avant toutes autres considérations, un enjeu démocratique

 

De la santé des papes

Ce qui n'apparaît jamais dans le bulletin de santé du pape François ni de ses prédécesseurs, incapables de prouver l'existence de ce qu'ils nomment dieu, c'est qu'ils souffrent tous du syndrome de Gilles de Tourette

Pour les ou pour ce pape la maladie se caractérise par des spasmes physiques et verbaux - ces troublent de la personnalité se résument à une tentative destinée, dans une forme outrageante, à faire culpabiliser, sur leur condition, les femmes, les Gay ou toutes personnes profondément démocrates et laïques

 

Conséquences graves de ce syndrome : l'acharnement religieux

Les principaux symptômes sont des tics exprimés sans tacts provoqués par l'idée de '' la bonne mort '' ( euthanasie ), par les modes de contraceptions, la pilule du lendemain, le droit d'interrompre une grossesse quand ce n'est pas le mariage pour tous

Habitués à vivre dans l'illusion les Vaticano, ailleurs des cardinaux ou des évêques rondouillards s'imaginent pouvoir cacher à la ville et au monde le mal dont souffre tous les chefs de l'église ;

est-ce vraiment possible ? Je laisse à votre appréciation :

 

Suites :

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2014/01/un-president-athee.html

 

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2014/01/droits-des-femmes.html

 

ou sur :

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2014/01/24/un-president-athee-5280206.html

 

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2014/01/19/droits-des-femmes-5275633.html

Crab     25 01 2014

 

 

 

 

17/12/2013

La mort heureuse

changelejeu.jpg

Conseil d'éthique

Chères lectrices et chers lecteurs, en me référent à vos dernières remarques en rapport avec ma position favorable au suicide assisté - à ce propos, je reviens sur mon dernier billet titré '' Lettre à Sisyphe ''

Tout d'abord il me paraît important de rappeler ce que l'on entend par l’identité française :

La liberté d’expression, la laïcité, les lois votées par le Parlement sans faire référence à la religion, les propositions d’un Comité d’éthique sans tenir compte du point de vue des religieux, le féminisme dont, sans concessions, toutes initiatives comprises qui conduiront à installer de façon incontournable l’égalité femme-homme constituent l'identité française !

Les religions ou toutes croyances relèvent des convictions intimes, c’est sur la base de ce constat que les représentants religieux n’ont pas leurs places dans un Comité ou Conseil d’éthique car leur vision religieuse de la société, notamment sur les questions de vie ou de mort ne concernent qu'eux-mêmes - dit autrement rien ne les oblige à se suicider - c'est leur problème

Leurs convictions religieuses ne les autorisent pas de les imposer à toutes personnes dont la conscience libertaire et hédoniste s'appuie sur des philosophies non matérialistes de la volonté domination

Les incroyants, agnostiques, déistes sans confessions n'ont que faire des hiérarchies artificielles* (* dieu, ses saints et ses ministres du culte), et se gausse des imaginaires arrière-mondes* ( * dieu, son paradis et son enfer )

En tant qu'incroyant ( entre-autres ), je considère qu'encore en bonne santé de décider de mettre fin à mes jour est un acte de liberté, un acte de vie, le dernier

Oui, j'aime la vie et c'est pleinement avant de ne plus pouvoir vivre comme je le veux que j'entends disposer de mon pouvoir de décider du moment qui me paraîtra le plus décent pour terminer dignement ma vie

Certains récusent l'assistance en expliquant que les médecins n'ont pas pour fonction de donner la mort ; et alors, dans ce cas le volontariat s'impose, mais aussi pourquoi cette prise en charge ne serait pas le fait d'associations agréées par l'État ?

Dans le cas d'une personne, par exemple victime d'un accident, ne pouvant plus décider, il est bon d'informer les françaises et les français de prendre la précaution de coucher sur un testament sa volonté de ne pas vivre sous-dépendance médicales* ( * : soins palliatifs ) ou autres formes de dépendances    Crab - 17 Décembre 2013

 

Suites :

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2013/11/25/fin-de-vie-5230283.html

 

http://laicite-moderne.blogspot.fr/search?q=croire+ou+ne+pas+croire

 

ou sur la page :

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2013/09/27/croire-ou-croire-autrement-5182831.html

 



 

25/11/2013

Fin de vie

fin de vie 1.jpg

Fin de vie 2.jpg

 

Un couple, âgé de 86 ans, s'est donné la mort dans une chambre d'hôtel parisien vendredi dernier

Georgette et Bernard Cazes ont mis fin à leur jour en fin de semaine dernière. Ils ont laissé une lettre, véritable plaidoyer pour le droit au suicide assisté

Ces deux personnes majeures et lucides ne souffraient d'aucune " maladies insupportables et incurables ", je pense pouvoir dire qu'elles se sont dit : «  nous avons assez vécu, il est temps pour nous , avant d'amorcer un déclin physique relativement démoralisant dont nous ne voulons pas, de mettre fin à notre vie »

 

Question :

Est-ce que notre société à travers ses représentants se montrera capable de reconnaître par la loi qu'une personne non malade à le droit de dire à un moment de sa vie «  j'ai assez vécu » ?

Crab - 25 Novembre 2013

 

 

 

26/01/2011

- 0 – 2011 - L'absurdité

1957, Albert Camus reçoit le prix Nobel de littérature, récompense l'ensemble d'une œuvre qui met en lumière les problèmes se posant de nos jours à la conscience des hommes »

Camus_prix_nobel_1957.jpg

L'ABSURDITÉ

 

Liminaire

Désormais il y à la France et les Français – n'est pas Français qui veut et pour la première fois dans notre histoire ne sont pas parmi ceux qui nous gouverne

Citation: «L'absurde naît de cette confrontation entre l'appel humain et le silence déraisonnable du monde» Albert Camus

La France n'est plus

la France

des

français

 

Le Fillon de la culture

Le Premier ministre Fr