Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

22/12/2014

Splendeurs et misères des courtisans de gauche

athéophobie, Aymeric_Carron, Changelejeu, Claude_Askolovitch, Crab, Dounia_Bouzar, Edwy_Plenel, islamophobie, Laïcité, musique, religions, sciences, Élisabeth Badinter, Éthique

Ci-dessus : Girolamo Savonarola, prêcheur sectaire comptant parmi les prophètes historiquement identifiés par les personnes de bon sens tous plus faux les uns que les autres, ce dernier fabulateur, avorton pathologique des idéaux émanant de la cosmogonie platonicienne, connus, au Quattrocento, pour ses prêches anti-humanistes - son bûcher des vanités érigé, pendant ses trois années de dictateur théocratique contre l'épanouissement des individus, pour détruire les nombreux livres et oeuvres d'art non tournés vers la religion chrétienne ou non conformes à la foi ou au dogme

°

Au sommet de l'État, plus subtilement contre la république : la condition « humaine » des marchands d'indulgences issus de la gauche contemporaine

Quand la « pensée », ( s'il en est ), de nos gouvernants n'est plus en capacité de s éloigner des contraintes religieuses, rien de plus terrible que de se tromper et de se retrouver avec des livres « sacrés » qu’on n’a pas envie d’ouvrir, qui ne viennent pas à point nommé pour satisfaire l'exigence républicaine ou l'excellence laïque, les valeurs de l'humanisme au détriment de l'identité des peuples ;

cette ( ces ) gauche des partis actuellement au gouvernement, artificiellement instruite par un militantisme sur le mode « bien-pensants », réellement ignorante ; pleine de « sentiments élevés », ( je pourrais en dire autant de la plupart des membres influents des partis de droite ), mais manquant d'une pensée qui les coordonnât ;

dépensant les plus riches trésors de l'âme pour satisfaire une clientèle par nature détournée des valeurs universelles, aux antipodes des'' Lumières '' fondatrices de notre république et de notre mode de pensée humaniste ;

prête à braver, à avilir, sans le plus petit scrupule, toutes les valeurs laïques ou humanistes au profit d'un communautarisme religieux, ces jours-ci, délègue son ministre de l'intérieur ( Bernard Cazeneuve ) pour négocier avec l'Algérie la venue en France, durant des périodes de 4 années, d'imams « formés à la laïcité » [ RIRE ], au lieu de se préoccuper de condamner, d'exiger que « le noble texte » soit précédé, ( pour toutes nouvelles publications), d'une préface dans le but d'avertir les jeunes lecteurs sur la nature raciste, sexiste, Judéophobe, athéophobe et xénophobe du coran, idem au vu des textes sur la vie du prophète non sans rappeler la criminalité guerrière et la pédocriminalité du messager d'Allah, et j'en passe*1...

*1 - Piqûre de rappel : Manuel Valls avait déclaré, '' je respecte tous les textes sacrés ''

 

Au pouvoir, cette gauche standardisée et pétocharde refuse, s'appropriant sans légitimé la laïcité, les valeurs républicaines, n'évoque pas même la nécessité d'abroger le Concordat ni de cesser, par tous les contribuables incroyants, agnostiques ou croyants de toutes religions, de subventionner les écoles confessionnelles ( essentiellement catholiques ) ;

non seulement cette gauche Hollandiste, prise dans ses infantiles et égoïstes contradictions, ne tient pas sa promesse électorale de rétablir la laïcité ( sans adjectifs ajoutés ) sur l'ensemble du territoire, mais du coup par clientélisme électoral se trouve dans l'impossibilité d'interdire tous les foulards islamiques marqueurs de l'inégalité entre femmes et entre femmes et hommes pour littéralement faire le jeu de tous les extrémistes ou fanatiques musulmans qui ne manquent pas dans les banlieues de faire pression sur toutes les femmes habitantes des quartiers dits sensibles ;

pour ces mouvements totalitaires ou ces Savonarole musulmans, de saisir toutes les occasions pour tenter d'imposer le port des voiles à toutes les femmes dans la perspective de parvenir à terme à la séparation des femmes et des hommes dans l'espace public

 

Ici, dans le but d'établir une relation de meilleure qualité entre l'animal humain et les autres animaux, il n'est pas inutile de rappeler avec force, ( comme avant-elle la droite ), que la gauche n'envisage pas d'interdire le cruel abattage rituel des animaux destinés à la consommation ni ne se préoccupe pas de réglementer la corrida en interdisant durant la scène qui se joue, dans l'arène, entre l'animal et les acteurs femmes ou hommes d'ensanglanter ni en fin de jeu de mettre à mort le presque toujours perdant taureau...et j'en passe

Suites : Coran, un document raciste

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2014/06/islam-bibliographie.html

ou sur :

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2014/06/23/islam-bibliographie-5396732.html

Crab - 22 Décembre 2014 

P S : Les tunisiennes, les tunisiens se sont débarrassés vitesse grand V des islamistes – bravo !

 

19/12/2014

L'islamophobie est-elle un bien précieux de la culture ?

Patricia Petibon.jpg

Patricia Petibon

°

Femmes non- voilées, autonomes - sans qu'un voile leurs obscurcissent ou brouille l'esprit, ces femmes comme nous savons les aimer, plus particulièrement en occident, sublimées parles laïcs un peu partout dans le monde : ce sont les sopranos, à la fois science et art dont le registre recèle la plus grande diversité de timbres, de puissances et d'étendues, elles chantent les notes les plus élevées et ce sont encore elles qui jouent les rôles de personnages comptant parmi les plus sympathiques

°

Qui peut croire, sans que cela heurte l'esprit, comment le dieu unique dont les musulmans se réclament, pourrait-il attacher de l'importance au point de savoir si les femmes sont voilées ?

Plus généralement, comment être humaniste ou féministe et ne pas condamner sans appel les religions dont la musulmane est sans nul doutes la plus infantile et égoïste de toutes les religions monothéistes ?

Parmi les absurdités qu'on trouve dans toutes les religions le ramadan en est une des plus visibles : travailler sans boire par 45° sous prétexte de solidarité quand d'autres mieux lotis restent à l'ombre ou ne travaillent pas, oui, c'est absurde

 

L'islamophobie n'est pas le reflet d'un racisme comme tentent de le faire croire certains politiciens-nes, personnalités de la société civile ou associations patentés du déni de la littéralité des « textes sacrés » ;

l'emploi de ce terme pour obtenir une condamnation en Justice prête plus à rire qu'autre chose, est d'autant plus grotesque qu'aucune phobie ne peut faire l'objet de poursuites pénales devant un Tribunal de la république

 

Aujourd'hui, et surtout depuis la loi de 1905, dans notre pays l'État par le biais de l'institution judiciaire ne peut plus censurer, faire taire, emprisonner ou assassiner Démocrite, Épicure, Galilée, Hypatie, Olympe de Gouges, Nietzsche, Alfred Dreyfus ou encore Élisabeth Badinter ;

en réalité l'emploi du terme d'islamophobie par un reliquat de groupuscules auto-proclamés antiracistes ( en fait, antiracistes à géométrie variable ) repris par des politiciens-nes des gauches en mal de clientèles à l'approche de chaque élection couvre je ne sais quelle tentative de faire passer les gens qui critiquent à bonne escient la religion musulmane ou les idéologies musulmanes pour de grossiers individus vivant dans la peur de l'altérité ;

bien loin de tout cela, bien au contraire, il suffit de lire ( entre-autres ) le raciste et sexiste coran pour comprendre que la critique de l'islam est une expression raisonnée, saine d'un rejet déterminé des idéologies arabo-musulmane éminemment raciste, sexiste, athéophobe, Judéophobe, homophobe et xénophobe, autant de « textes sacrés » aux antipodes de l'esprit des lumières fondateur de la culture humaniste universelle, et indissociable des valeurs de notre république ;

traité d'islamophobe, en fin de compte je m'en amuse, à la limite je peux aussi en être d'autant plus fier si je lis dans le texte les incitations à la haine des incroyants, MAIS, voyons ce que pourraient-dire les associations, dites antiracistes, sur ces quelques extraits figurant dans les nombreux chapitres incitant à la haine de l'altérité  :

Quel pire injuste donc, que celui qui ment contre Allah et qui traite de mensonge la vérité quand elle lui vient? N’est-ce pas dans l’enfer qu’il y a un refuge pour les incroyants? ( Sourate az-Zumar, 32 )

Croyants, combattez les incroyants qui sont dans vos parages et qu'ils vous trouvent durs. ( Sourate IX - verset 123 ) ?

 

Citations :Intolérance, insultes, racisme et violence dans le coran

XXII.19 : Des vêtements de feu seront taillés pour les incrédules, on versera sur leur tête de l’eau bouillante qui brûlera leurs entrailles et leur peau. Des fouets de fer sont préparés à leur intention.
XLVII.4 : Lorsque vous rencontrez les incrédules, frappez-les à la nuque jusqu’à ce que vous les ayez abattus : liez-les alors fortement.

 

IX.5-6 : Tuez les polythéistes, partout où vous les trouverez.

Ect.- Ect.

Source :

http://atheisme.free.fr/Contributions/Coran_violence.htm

 

Comment fait notre pays pour autoriser sur son sol une organisation politico-religieuse qui véhicule des préceptes ou des prescriptions non conformes à nos valeurs républicaines, démocratiques et laïques ?

Il est des moments où il faut appeler les choses par leur nom : ce n'est plus qu'une longue actualité, les gauches, ( peut encline à rappeler l'esclavage et la traite colossale des esclaves par le monde musulman, pour ne parler que de l'ex-colonisation ), et « paradoxalement » une bonne partie du Medef ont fait le choix de la préférence immigrée en remplacement de la préférence ouvrière ( « cette dernière, sans doute, « quelque part » trop bien payée » ) ;

en ce qui concerne les gauches un choix nettement marqué, d'une campagne électorale à l'autre, de faire de la '' France des cités ''leur nouvel électorat, avec pour toutes conséquences le déplacement des voix précédemment de gauche des populations ouvrières au profit du FN  ;

issu d'une gauche soucieuse de justice, qu'en pense vraiment le Président « normal » F. Hollande, en principe protecteur ou garant, par fonction, de la laïcité, ce qui ne le dédouane pas contre, et aussi souvent que nécessaire, de condamner toutes sortes de prescriptions religieuses ou la parole de « dieu »*1 ou de cultures dites traditionnelles,afin sans ambiguïté de faire respecter l'égalité des droits ou des devoirs de tous les citoyens, peut-être plus encore de nos concitoyennes ?

*1 : Le verset 38 de la Sourate, Les femmes, proclame que « les hommes sont supérieurs aux femmes, parce dieu leur a donné la prééminence sur elles et qu’il les dote de leurs biens », mais, comme dirait Manuel Valls : '' je respecte tous les textes sacrés '' !

Comment peut-on faire référence au coran et à la vie d'un prophète ( entre-autres ) pédocriminel n'ayant de religieux que le vocabulaire et des contraintes, puis pour toute enseigne parler d'une religion de paix et d'amour, sinon naïvement espérer que les penseurs n'iront pas voir dans les textes ?

Traiter d'islamophobes toute personne qui s'attachent à dé-construire les fondements xénophobes de l'islam relève du déni de lire la ligne, ce que rappelle Michel Onfray dans sa chronique mensuelle de décembre 2014

Hors si l'on veut obtenir le respect sans concessions de nos valeurs républicaines par tous nos ressortissants ou ressortissantes, il importe comme nous l'avons fait pour les « textes sacrés » judéo-chrétiens de critiquer sans relâche le coran, ses annexes et la vie de Mahomet pour dégoûter définitivement les musulmans ( et les non-musulmans ) de cette « littérature » guerrière comptant parmi les plus inégalitaires

 

Suites :

http://laicite-moderne.blogspot.fr/search?q=polemikos+suite

ou sur :

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/lire-entre-les-lignes/

°

http://laicite-moderne.blogspot.fr/search?q=Pol%C3%AAmik%C3%B4s

°

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2012/09/au-nom-de-la-femme-de-la-fille-et-du.html

°

Changelejeu et Mahomet

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/changelejeu-et-mahomet/

Crab 19 Décembre 2014

 

18/12/2014

Régions - Racisme - immigration

Athéisme,Crab,régions,racisme,immigration,SOS_racisme,MRAP,immigration ,musulmans,islam,transition_énergétique,Ségolène_Royal,François_Hollande,Manuel_Valls,religions, Schengen

Le Floue politique - peinture numérique -

°

Réponses aux lectrices et aux lecteurs

Vient d'être votée la nouvelle carte des régions, rappel : la suppression des départements était essentielle, cependant ce n'est toujours pas à l'ordre du jour, ce qui ne manquera pas de maintenir, en matière d'aménagement territorial, un doublon de décisions des plus coûteux

Suites :

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2014/06/14-nouvelles-regions.html

ou sur :

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2014/06/03/14-nouvelles-regions-5383403.html

°

Le floue politique :

Sur l'immigration, François Hollande défend le système actuel, refusant par exemple de remettre en cause le fameux espace Schengen, mais avec des gardes-fous : " la libre circulation, acquis fondamental de l'Europe, ne peut pas être détournée pour mettre nos salariés dans une concurrence déloyale ". Il défend aussi la réforme de l'asile examinée par les parlementaires, un "droit constitutionnel qui est au cœur du pacte républicain "

°

Une façon de dire une chose et son contraire, sur les chantiers en France œuvrent de plus en plus d'entreprises étrangères dont leurs salariés sont sous payés par rapport aux salariés-es des entreprises françaises ;

Ce qu'il y a de dramatique dans cette affaire d'ouverture des frontières, il suffit de le vérifier sur tous les terrains, ce sont des entreprises étrangères qui se chargent notamment d'isoler les bâtiment en cours de réhabilitation ;

l'avenir sur le sol français leur appartient puisque pourtant l'excellente loi sur la transition énergétique au lieu de créer des emplois dans les entreprises françaises permettra à ces entreprises étrangères de se développer – faut-il en rire ? -

 

Sur l'immigration, dire, selon Hollande, que les immigrés rapportent plus qu'ils ne dépendent du système, nul n'en doute, mais ce n'est pas le problème  ni le sujet de débat;

ne vous laisser pas impressionner par ceux qui accusent en bloc les françaises et les français '' d'avoir peur des étrangers '' : sur l'immigration, cela frôle, depuis trop longtemps, le ridicule, cela devient fatigant de rappeler, sans cesse, que cinq millions de chômeurs, plus de 10 millions de précaires ne permet plus d'accueillir les migrants économiques ;

qu'il importe pendant plusieurs décennies de permettre à tous nos « déclassés » de trouver ou retrouver une « vie normale » - notamment, ce qui n'est pas le cas actuellement, en utilisant l'argent de la formation permanente pour leur permettre de se qualifier, d'exercer dans les emplois des métiers d'aujourd'hui ou prévisibles ( dits d'avenir )

 

Accroître le nombre d'étudiants accueillis est la meilleure façon de participer au développement des pays d'où partent les migrants tout en fermant solidement nos frontières afin de ne plus permettre aux passeurs de devenir à nos dépends et aux dépends des migrants des millionnaires

°

Sur l'antiracisme, je réaffirme, qu'il suffit de '' laisser traîner ses oreilles '' dans certains des quartiers de nos villes en métropole pour constater que l'antisémitisme est essentiellement porté par une majorité de musulmans, en expansion dans les rangs des extrêmes à gauche et plus faiblement, voire en très nette diminution par les « antisémites traditionnels » genre FN

 

Ne vous laisser pas endormir l'islamophobie n'est pas le reflet d'une peur de l'islam mais la volonté affirmée de rejeter des idéologies aux antipodes des lumières

Il est notable d'observer que pour condamner l'agression antisémite de Créteil SOS racisme avait mis 48 heures, ce qui n'est guère surprenant, sachant que SOS racisme et son jumeau le MRAP pro-palestinien sans nuances pratiquent un antiracisme à géométrie variable, c'est hélas un fait de société comptant parmi les plus navrant depuis, désormais, plus d'une dizaine d'années

 

Athéisme,Crab,régions,racisme,immigration,SOS_racisme,MRAP,immigration ,musulmans,islam,transition_énergétique,Ségolène_Royal,François_Hollande,Manuel_Valls,religions, Schengen

 

Ces deux associations seront prises au sérieux le jour où elles exigeront que le coran soit précédé, pour toutes diffusions nouvelles, d'un encart à l'adresse des jeunes lectrices et lecteurs précisant que ce « texte sacré » est un document raciste, sexiste, athéophobe, homophobe et xénophobe, qu'il mutualise à lui seul ce qu'il y a de plus exécrables, de plus phallocrates dans les autres monothéismes - jugez en vous-mêmes*1    - Crab 18 Décembre 2014

°

*1, Suites :

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2014/06/islam-bibliographie.html

ou sur :

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2014/06/23/islam-bibliographie-5396732.html

 

 

 

15/12/2014

Science et morales

Albert_Einstein,athéisme,Crab,Éthique,morale,Science,religions,Épicure,Démocrite,Michel_Onfray,Guillaume_Lecointre,Edwy_Plenel,Aymeric_Carron,MRAP,racisme

 

Pourquoi n’enseigne-t-on pas que la Terre est plate ?

L'enjeu c'est l'école, une ou un professeur ne répond pas par sa métaphysique personnelle à une contestation métaphysique pouvant aller jusqu'à la contestation du processus physico-chimique à l'origine de l'évolution des espèces dont l'espèce humaine émanant d'une ou d'un élève, la réponse laïque de l'enseignant-te relève de l’épistémologie

 

Vivre pour découvrir et enseigner à ses concitoyens-nes

Du projet républicain fondé par les lumières, la science est par nature laïque, la métaphysique en entrant dans le laboratoire reste aux vestiaires

Condorcet s'appuie sur la raison, fait le pari de la raison, l'appréhension du réel, soit un monde réel qui se réfère aux savoirs et non à la foi

 

Opinions ou croyances : distinguer les savoirs des opinions ou des croyances

Le rôle de l'école c'est l'enseignement des savoirs et non des opinions ou des croyances – ni enseigner, comme le réclame quelques fanatiques religieux, le fait religieux sans ( comme de bien entendu ) proposer, en contrepartie, d'enseigner le fait athée

Les savoirs résistent à toutes les tentatives de déstabilisations, parce qu'ils sont, en permanence vérifiables, dûment vérifiés aussi souvent qu'on veut bien les mettre à l'épreuve du questionnement

 

La Science est laïque

Un savoir est tout sauf un dogme, à la différence d'avec les religions ou les milieux sectaires, toute théorie peut-être en permanence remise en question : évoluer, s'enrichir ou dans certains cas remplacée ;

la science est universelle, ce qui n'est pas le cas des religions, toute expérience suivant les procédures est reproductible autant de fois que décidée par tous les chercheurs quelque soient leurs nationalités

Combattre la peur du savoir par la raison, c'est le meilleur parmi les moyens connus pour lutter contre la pauvreté partout dans le monde

La méthode scientifique est amorale ( et non pas « morale » ni « immorale » ), c'est aux politiques qu'il revient ( en principe ) de construire la morale ( lois civiles )

 

La science ne respecte pas les « textes sacrés »

Manuel Valls, ( « comme tout politicien qui se respecte » ), lors d'un déplacement, déclarait '' je respecte tous les textes sacrés '', quelques années avant lui Bernard Kouchner ( sur une chaîne de télévision ) : '' on n'est pas obligé de critiquer les religions '' - bien sûr ne manquent pas dans le milieu des droites, des centres ou des extrêmes autant de « personnalités politiques » qui tiennent sensiblement les mêmes propos tenus à l'encontre de la fonction républicaine qu'ils occupent ( ou occupait ) mais ne relèvent que de leurs métaphysique personnelle, que l'on retrouvera repris régulièrement par les islamistes de tous bords qui eux ( carrément ) réclament l'interdiction de critiquer les religions dont avant tout pour ce qui les concerne directement l'interdiction de critiquer le raciste et sexiste coran*1

*1 : coran

°

Hors, et fort heureusement pour la collectivité nationale ou plus étendu pour le bien de l'humanité,il se fait que la science ne respecte pas les textes : le caractère universel de la science n'implique pas, au nom d'un ex-passé colonial ou « au nom de l'antiracisme », d'accepter ou de ne pas critiquer les croyances émanant d'un africain, puisque l'expérimentation rejette le respect des textes ;

l'expérience dialogue avec le monde réel - les religions monothéistes déconnectées du réel se réfèrent au surnaturel ( l'invention d'un dieu ) ou entre-autres à d'imaginaires arrière-mondes ( paradis-enfer ) - ignorent purement et simplement le réel, paradoxalement dans une description simpliste « des origines » attentent au mystère de l'étant dans une tentative pathétique d'empêcher ( par la force dans certains pays ) les chercheurs-ses de vivre pour découvrir et enseigner à leurs concitoyens-nes

 

Être sans religion, c’est à dire sans conscience du bien et du mal est le plus rabâché, tout en étant le plus éculé et le plus infantile des poncifs formulés par la plupart des croyants fanatiques, comme si le fait d’être athée dispensait de toute éthique
[ Citation : '' La seule différence entre cette éthique athée et la morale croyante est qu’elle n’est pas gouvernée, elle, par la crainte d’un arrière-monde hostile ( l’enfer ) ou par l’espérance de jouissances éternelles ( paradis ).
Simplement par le bon-sens et la volonté d’établir la possibilité de vivre en société le plus sereinement possible. '' - Jibal – fin de citation ]

 

La science n’est pas dogmatique

Afin de répondre aux délires pseudo-scientifico-sprirituels de certains commentaires sur les vidéos " L’athéisme dans le monde " : une conférence de Guillaume Lecointre

 

La science : règles du jeu - l'argumentation rationnelle par Guillaume Lecointre ( conférence du mardi 25 novembre 2014)

Vidéo : Science et Ecole

Crab – 15 Décembre 2014

°

Suites :Einstein

ou sur :Einstein

 



 

11/12/2014

Histoires de roches

 Buttes-Chaumont - temple de la Sibylle.png

Buttes-Chaumont, temple de la Sibylle

°

Normal – pas normal ?

Conneries sans frontières : Le couple « normal » et princier applaudit pour avoir, bien loin de la roche Tarpéienne, procréer sur le phallique rocher de Monaco

 

Tu es le dernier, tu seras le premier

Inspirée par je ne sais quel mécanisme divin, ou plus probablement inspiré par la « pensée chrétienne », formellement peu apte à pratiquer les maths, le deuxième par magie devient mécaniquement selon la loi divine le premier, sur le rocher les dés plombés sont jetés : le mâle régnera - reste à savoir, si la femelle, plus tard acceptera de jouer à la vestale – qui vivra monégasque verra !

 

Tous soçons ?

«  il n'y a pas loin du Capitole à la Roche Tarpéienne », mais pour faire la révolution il faudrait pour les monégasques, à leur tête, un guide suprême, un grand rêveur coupeurs de têtes genre Robesp..... - j'ai failli écrire Robespierre au lieu de Mélenchon l'homme qui aime tant « la caricature de boche » – ça tombe bien, il est aussi copain comme cochon ( soçon ) avec les musulmans ( je ne suis pas sûr qu'il est jamais entendu parler de l'athéisme ni des athées emprisonnés dans les pays dominés par les musulmans, ni lu ( ? ) le raciste coran ) ;

Sibylle version mâle, pro-palestiniens sans nuances (au même titre que le MRAP ) participe à la montée de l'antisémitisme dans notre pays, de surcroît agité de bouffées délirantes, il ne manque jamais l'occasion de haïr les chrétiens au point que si nul n'entravait sa marche vers le pouvoir, c'est un athée qui vous le dit : il les jetterait, en moins de quatre temps qu'il en faut, tous du sommet de la roche la plus élancée des Buttes-Chaumont     Crab – 11 Décembre 2014

 

Suites :

http://laicite-moderne.blogspot.fr/search?q=ROBESPIERRE

ou sur :

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/tag/robespierre

 



 

09/12/2014

Crèches de Noël

aymeric_carron,crèches,chrétienté,claude_askolovitch,dounia_bouzar,edwy_ plenel,gérard_miller,islam,manuel_valls,nadia_vallaud-belkacem,psychanalyse,roudinesco,régis_debray,jacques_attali

Crèche de Noël

°

Un anti-laïque m'écrit : '' crab2 la crèche fut faite dans un cadre culturel et artistique en accord avec la loi de 1905, ça revient au même qu’exposer des tableaux artistiques chrétiens dans des musées '' - Fin de votre observation

 

Non l’entrée des musées est payante, ce n’est donc pas la même démarche, l’installation d’une crèche ou repas de rupture du ramadan est financé avec les deniers de tous les contribuables et ne sont donc pas financés exclusivement par les croyants - pourquoi, ces municipalités avec les deniers de tous les contribuables n’organiseraient pas ( à titre d’exemple ) une fête de l’athéisme ? Seriez-vous d’accord ?

 

Le même anti-laïque ajoute : '' la religion fait partie de la culture et tradition car de la religion régit le mode de vie, la pensée, la croyance, les valeurs , la morale, les coutumes... tu racontes n’importe quoi.'' Fin de son aimable remarque

 

La religion de toutes façons n'est pas une culture mais une croyance, donc en aucun cas la religion ne peut faire partie de ma culture ni de mes traditions - la religion ne régit pas mon mode de vie, encore moins ma façon de penser, n’entre pas dans mes valeurs ;

quand à ma morale elle est humaniste : libertaire ( et non libertarienne ), épicurienne - ma philosophie se réclame des anciens grecques : Démocrite, Leucippe, Épicure, Ésope, les Tragédiens, … des penseurs des Lumières ( dont Jean Meslier ), La Fontaine, Émilie du Châtelet, Olympe de Gouges, Charles Darwin, de Mozart, Elisabeth Badinter ect.

 

En outre, vous voulez introduire l'enseignement du fait religieux à l'école mais pas l'enseignement du fait athée, bizarre, bizarre, bizarre...  Cab 9 Décembre 2014

 

Suites :

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2014/12/contre-les-assauts-theocratiques-suite-2.html

ou sur :

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2014/12/04/contre-les-assauts-theocratiques-suite-2-5503480.html

°

Suites 2 :

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2014/12/sorties-scolaires.html

ou sur :

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2014/12/05/sorties-scolaires-5504188.html

 

05/12/2014

Sorties scolaires

Hypatie d'Alexandrie.png

Hypatie d'Alexandrie

°

Dors et déjà, depuis plus de vingt cinq ans, le statut de la laïcité n'est plus respecté par l'ensemble de la classe politique, ce qui ne manque pas de dégoutter la plupart de nos compatriotes, dans ce domaine la lâcheté de la gauche au pouvoir n'est pas nouvelle, voire dépasse l'imaginable -

Hier ( 4 Décembre ) sur BFMTV, Nadia Vallaud-Belkacem n'a pas pu s'empêcher de justifier, deprôner ( selon les lieux )ou de tolérer la présence des mamans voilées accompagnatrices( noter au passage qu'elle ne parle pas de papas accompagnateurs ) lors des sorties organisées par l'école

 

La laïcité ou l'humanisme implique l'égalité des droits des divers croyants et des divers athées ;

au lieu de respecter les parents incroyants ( qui eux ne portent pas de tee-shirt stipulant « dieu n'existe pas » ), agnostiques ou déistes sans confessions pour Nadia Vallaud-Belkacem il est préférable de ne pas s'opposer au prosélytisme religieux dans le cadre scolaire, mais de donner une prime aux extrémistes, dans le même temps valide les assauts théocratiques menés contre la laïcité, alors que nul n'ignore que les voiles islamiques relève d'une discrimination sexuelle symboliquement sans le moindre rapport avec la religion ou la croyance dans le surnaturel

 

La religion est une chose, la culture en est une autre

Le statut de la laïcité ne protège pas les cultures prônant l'inégalité entre femmes et hommes ;

justifier la présence des mamans voilées accompagnatrices scolaires dans certains quartiers de nos villes n'est pas sans rappeler la valorisation catastrophique du patriarcat sacralisé par la religion par la présence de « grands frères musulmans » mis en place, placés à la sortie des écoles ou des lycées, par la gauche et cela pendant des années - - - Crab 5 Décembre 2014

°

Suites :

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2014/12/contre-les-assauts-theocratiques-suite-2.html

ou sur :

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2014/12/04/contre-les-assauts-theocratiques-suite-2-5503480.html

°

Française français c'est être de culture française – pour en être, il ne suffit pas de naître sur le sol français, la laïque Hypatie d'Alexandrie en est la preuve la plus éclatante

Suite : Lettre à Hypatie

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/tu-aimeras-ton-prochain/

°

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2014/11/le-fait-laique.html

 

 

 

 

 

 

04/12/2014

Contre les assauts théocratiques - suite 2

Raphaël.png

 

Ci-dessus : À priori, '' on '' lui donnerait le « bon dieu » sans confessions, Marie peinte par Raphaël est certainement la plus illustre des mères porteuses de toute l'histoire de la crédulité

°

Une crèche de Noël retirée du hall du conseil général de Vendée

Décision « grotesque », « inquiétante » et « injuste » selon Bruno Retailleau, président du conseil général ( UMP ), qui a annoncé cet après-midi son intention d’«utiliser tous les recours juridiques possibles pour faire annuler cette décision», « jusqu’à la Cour Européenne des Droits de l’Homme s’il le faut »

 

Sur son blog, il explique avoir exécuté la décision qu’il juge cependant « grotesque », « inquiétante » et « injuste ». «Manifestement il y a deux poids deux mesures, écrit-il, à l’heure où personne ne remet en cause le repas d’ouverture du Ramadan offert tous les ans par la mairie de Paris.»

 

C'est bafouer la Démocratie et la laïcité que de parler d'une décision « grotesque », Bruno Retailleau ferait mieux, ( et ce serait moins grotesque ), de s'occuper de la bonne gestion des finances de l'UMP

 

Sa remarque sonne des plus faux, les Radicaux de gauche s'étaient opposés quand la mairie de Paris organise une réception pour célébrer le début du Ramadan

 

Des élus parisiens, dénonçaient une initiative allant à l'encontre du respect de la laïcité, dont parmi eux, ceux du Parti radical de gauche co-signataires *1 de cette tribune collective :

 

…/...

 

L’organisation à l’Hôtel de Ville de Paris le 9 juillet prochain, d’une nouvelle fête culturelle, calée sur un calendrier religieux, nous interpelle. 

 

Une ville irréprochable, notamment quant au respect de la laïcité, voilà un des combats que les Radicaux de gauche mènent depuis 2001, au Conseil de Paris ou au sein des mairies d’arrondissement.

 

Certaines pratiques des élus parisiens, de toute appartenance politique, prêtent en effet largement à confusion. Nous n’avons eu de cesse de le dénoncer

 

Ainsi, nous nous sommes successivement mobilisés contre le déplacement de la date d’un Conseil de Paris pour cause de fête religieuse, contre l’attribution de subventions à des crèches confessionnelles ou encore contre les baisses de loyers injustifiées pour des associations religieuses. Et nous étions aussi au premier rang de la fronde lorsqu’une place de Paris a été rebaptisée au nom de Jean-Paul II, sans vote au Conseil de Paris.

 

C’est dans ce même esprit que nous dénonçons aujourd’hui la célébration de la fête du Ramadan organisée à l’Hôtel de Ville. Et cette indignation vaut pour l’ensemble des événements à caractère religieux organisés avec la Ville de Paris : qu’ils soient catholiques, juifs ou musulmans, nous les considérons inopportuns au sein du centre des institutions municipales, l’Hôtel de Ville de Paris, comme dans tous les édifices municipaux

/... Fin de l'extrait

 

*1 : Cosignataires :

Alban Ketelbuters, doctorant en études littéraires à l’Université du Québec à Montréal, membre de l’Institut de recherches et d’études féministes | Djemila Benhabib, essayiste | David Bertet, professeur de philosophie | Rakia Fourati, membre fondatrice de la Ligue tunisienne de défense de la laïcité et des libertés | Bartholomé Girard, ancien président de SOS homophobie | Ziad Goudjil, conseiller régional EELV d’Ile-de-France | Asma Guenifi, ancienne présidente de Ni putes ni soumises | Waleed Al-Husseini, exilé palestinien, fondateur du Conseil des ex-musulmans de France | Thierry Jopeck, administrateur général du Musée national des Arts asiatiques - Guimet | Mohamed Kacimi, écrivain | Louise Mailloux, professeure de philosophie | Samuel Mayol, maître de conférences, directeur de l’IUT de Saint-Denis | Céline Pina, conseillère régionale PS d’Ile-de-France

 

°

Laïcité : lettre ouverte aux élus

01 décembre 2014 |  Par Henri Pena-Ruiz

 

La laïcité va mal. Ancien membre de la Commission Stasi sur l’application du principe de laïcité dans la République, je ne peux garder le silence. Naguère, la droite au pouvoir la malmenait par la bouche de Monsieur Sarkozy. Aujourd’hui certains élus de gauche ne la traitent pas mieux. Tout se passe comme si les vrais ennemis de la laïcité et ses faux amis semblaient d’accord pour l’encenser en principe et la violer en pratique. Halte à la duplicité. Inventaire.

 

D’abord un vocabulaire polémique brouille les choses à loisir. Il est trop facile, par exemple, d’inventer une opposition artificielle entre la laïcité dite “ouverte” et la laïcité dite “de combat”. La première expression est usuelle chez les adversaires de la laïcité qui insinuent ainsi que la laïcité tout court serait fermée. Une calomnie travestie en signe d’ouverture. La seconde est fréquente chez ceux qui par électoralisme refusent de défendre la laïcité et en édulcorent le sens. Une trahison déguisée en réalisme. Un tel vocabulaire est d'ailleurs absurde. Parle-t-on de la « liberté ouverte » ou des « droits humains de combat » ? Bref, on adjective la laïcité soit parce qu’on en rejette les exigences soit parce qu’on manque de courage politique pour les faire valoir.

 

Les  vrais ennemis de la laïcité rêvent de rétablir les privilèges publics des religions: c'est ce qu'ils appellent “laïcité ouverte”. Ils parlent de “liberté religieuse” plus que de liberté de conscience. Faudra-t-il parler aussi de “liberté athée”? Ses faux amis répugnent à la défendre par peur de perdre des voix et inventent l'expression polémique “laïcité de combat” pour qualifier une telle défense. C’est ce qui ouvre tout grand un chemin à une contrefaçon de laïcité par la droite extrême. Celle-ci feint de défendre la laïcité alors qu’elle la caricature en la tournant contre un groupe particulier de citoyennes et de citoyens. Ce qui est alors en jeu, c’est une conception  discriminatoire travestie en laïcité. Tout le contraire de celle-ci.

 

Un premier exemple d’attaque contre la laïcité par la droite puis de refus de la défendre par la gauche au pouvoir. Comme on sait, la loi Carle votée sous la présidence de Monsieur Sarkozy met à la charge des communes la scolarisation d’enfants dans des écoles privées de communes voisines. Quand les laïques contestent cette loi et en demandent l’abrogation, les vrais ennemis et les faux amis de la laïcité, tout uniment, les accusent de vouloir rallumer la guerre scolaire ! Une accusation ridicule qui dissimule mal la volonté de faire entériner une violation de la laïcité. Aujourd’hui, que fait le gouvernement dit socialiste contre cet héritage de l’ère antérieure qui renforce les privilèges des écoles privées religieuses, affranchies de surcroît de l’obligation d’appliquer la réforme des rythmes scolaires ? Rien. C’est triste. Pire. Monsieur Peillon, précédent ministre de l’Éducation Nationale, a rédigé une charte de la laïcité. Mais il a étendu le financement public des activités périscolaires aux écoles privées, alors que la Loi Debré ne le prévoyait que pour les disciplines d'enseignement. Comprenne qui pourra.

 

A Paris, tout en s’affirmant fidèle à la laïcité, la mairie continue à subventionner des crèches confessionnelles et des fêtes religieuses comme celle qui a été organisée l’été dernier pour le ramadan. Ainsi des contribuables athées ou agnostiques sont obligés de subventionner à hauteur de 70 000 euros une fête religieuse. A quand une grande fête de l’humanisme athée financée sur fonds publics, à Paris et ailleurs ? Invoquer la culture, en l'occurrence, est peu rigoureux et néfaste. Confondre la culture arabe et le culte musulman c'est offrir un cadeau inespéré aux extrémistes religieux qui persécutent les arabes athées, accusés de “trahir leur culture”. Dans le même esprit, Franco proclamait: “En Espagne, on est catholique ou on n'est rien”. Et le cardinal Rauco Varela dit que l'avortement n'est pas dans la “culture espagnole”. D'où la tentative de Monsieur Rajoy, aujourd'hui avortée, de supprimer un droit essentiel des femmes. La culture a bon dos! C'est la commission Machelon, mis en place par  Nicolas Sarkozy, qui a recommandé le brouillage de la distinction entre culte et culture afin de contourner la loi du 9 Décembre 1905 qui interdit de financer les cultes. Nombre d'élus de gauche comme de droite appliquent la recette tout en se disant laïques, bien sûr.

 

Dans le Limousin, on a financé sur fonds publics des processions religieuses catholiques, en présentant  ces dernières comme des « manifestations culturelles ». Heureusement, dans ce dernier cas, les tribunaux ont condamné ce subterfuge. Contre l’évidence trop d'élus brouillent les choses. L’électoralisme ainsi mis en œuvre veut faire prendre des vessies pour des lanternes. Je rêve d’une sixième république où les professions de foi des élus seraient le cas échéant opposables à leur pratique effective. La laïcité reprendrait quelques couleurs, et la justice sociale aussi. La vie politique cesserait d'inspirer le dégoût aux citoyens qui pensent que les principes sont faits pour être appliqués.

 

On va m'objecter le pragmatisme, invocation sempiternelle des élus qui trahissent. Mais concrètement le devoir des élus n’est pas d’encourager par des fonds publics les manifestations communautaristes. Il est de rappeler à tous leurs administrés que leur humanité ne se réduit pas à leur appartenance à une religion, qu'ils sont hommes et citoyens avant d'être musulmans ou catholiques. Des citoyens porteurs de volonté générale, c’est-à-dire d’une faculté de vouloir ce qui vaut pour tous et non ce qui ne vaut que pour eux seuls. Mesdames et messieurs les élus, mettez votre pratique en accord avec les principes que vous prétendez défendre ! Pour lutter efficacement contre les communautarismes religieux et leurs dangereuses dérives, cessez d'encourager les revendications particularistes. Les élus politiques, porteurs des principes et des lois de la République, sont comme le disait Victor Hugo les « instituteurs du peuple ».

 

Une politique républicaine doit viser le seul intérêt général, commun à tous. Dans cet esprit, il faut consacrer l’argent public aux seuls services d’intérêt général. Et montrer ainsi que la République ne se contente pas de proclamer l’universalisme, mais lui donne concrètement chair et vie. L’instruction et la  culture, l’accès aux soins, le logement social, sont d’intérêt commun aux divers croyants et aux athées. Ils sont de portée universelle. Pas la religion, ni d’ailleurs l’athéisme, options spirituelles particulières, à traiter comme telles si le mot république a encore un sens. Le deuxième article de la Loi du 9 Décembre 1905 est clair: “La République ne reconnaît, ne salarie, ni ne subventionne aucun culte”.

 

En Alsace Moselle, des maires se déclarent laïques tout en défendant le concordat. Pourtant celui-ci met à la charge des contribuables de toute la République les salaires des prêtres, des rabbins et des pasteurs des départements concordataires. Bref il contraint des athées et des agnostiques à financer la religion. Un comble en temps de crise et de vaches maigres pour les services publics ! Quelle est la motivation des élus concordataires, sinon un calcul électoral qui les conduit à chouchouter les croyants, donc à les traiter mieux que les athées. Au passage ils accréditent l’idée fausse selon laquelle la laïcité rejette la religion alors qu’elle ne rejette que ses privilèges publics. Et ils veulent faire croire que les trois composantes du droit local ( concordat napoléonien, Loi Falloux, droit social allemand ) sont inséparables, ce qui est faux. On peut abroger le concordat et les dispositions discriminatoires de la Loi Falloux (la religion inscrite dans l’enseignement public) sans toucher au droit social local.

 

Dans un discours émouvant sur les morts de la première guerre mondiale, le président de la République vient de souligner la dimension symbolique d’un mémorial qui ne recense plus les morts par nationalités mais les réunit au contraire dans un même hommage. On aurait aimé qu’il réhabilite au passage les fusillés pour l’exemple, ces hommes qui ne manquaient pas de courage mais clamaient leur révolte devant des massacres aujourd’hui déplorés par toute l’Europe. On aurait voulu aussi que l’hommage ne cite pas seulement les « soldats de toutes religions » mais également les soldats de conviction humaniste athée, donc « les soldats de toutes convictions ». Un “détail” ? Non. Une omission discriminatoire. « La République a besoin de croyants »…C’est ce qu’osait dire dans l’exercice de ses fonctions Nicolas Sarkozy, établissant ainsi une hiérarchie entre croyants et athées. Notre président actuel lui emboîte-t-il le pas en ne mentionnant que les soldats croyants ? Est-il si difficile pour le Président d’une république laïque de ne pas privilégier un type d’option spirituelle dans un moment aussi solennel ? Henri Barbusse, auteur d’un grand livre sur la guerre de 1914, Le Feu, aurait sans doute condamné cette discrimination implicite. De même pour Apollinaire, grièvement blessé sur le front et peu porté sur la religion.

 

Quant au récent voyage officiel à Rome du Premier Ministre de la République, aux frais de l’État, il enfreint aussi la laïcité. Lorsque François Fillon s'était rendu à Rome en 2011 pour y assister à la béatification de Jean Paul II, le Parti socialiste avait à juste titre protesté, au nom de la laïcité. Quand trois ans trois ans plus tard Manuel Valls s'y rend pour sa canonisation, le PS approuve. Comprenne qui pourra! On marche au pas sur les principes. On ne peut justifier la chose au nom des relations entre États. Manuel Valls n’a rien négocié à Rome. Il ne s’y trouvait pas pour évoquer des problèmes diplomatiques. Des cérémonies de canonisation n’ont de sens que religieux. Entendons-nous. Si Manuel Valls le voulait, il avait tout à fait le droit d’assister à un tel événement, mais à titre privé et sur ses deniers propres. Son admiration pour Clemenceau aurait pu d’ailleurs lui montrer la voie. En 1918, l’archevêque de Paris annonce un Te Deum à Notre-Dame de Paris en mémoire des morts de la guerre. Clémenceau, alors Président du Conseil, fait adopter par les ministres le refus d’y assister à titre officiel. Clemenceau s’en explique: séparation laïque oblige. Une décision exemplaire, car respectueuse de tous les citoyens et non des seuls croyants.

 

Tout se passe désormais comme si les athées ou les agnostiques, qui quant à eux ne demandent nullement à la République de satisfaire des revendications communautaristes, étaient tenus pour quantité négligeable. Leur discrétion par respect de la laïcité et de l’universalité de la chose publique les dessert alors qu’elle est à leur honneur. Un autre exemple. Dans une déclaration à l'Observatoire de la laïcité, Madame Vallaud-Belkacem, Ministre de l’Éducation nationale, vient de permettre aux accompagnantes scolaires, au passage limités aux seules « mamans », de porter un signe religieux dans l’exercice de leur fonction. La laïcité implique l'égalité des droits des divers croyants et des athées. En toute logique, un ( e ) accompagnant ( e ) athée aura donc également le droit de porter un tee-shirt stipulant « Dieu n’existe pas ». Si on ne lui accorde pas ce droit, en soutenant que ce serait du prosélytisme, on fait deux poids deux mesures. Etrange interprétation de la laïcité, réduite à un égal traitement des seules religions et non de toutes les convictions. Pourquoi les athées n'auraient-ils pas le droit de mettre en avant leur choix spirituel, comme des croyants le font? Au nom de quoi une telle discrimination ? Par ailleurs Madame Vallaud-Belkacem réitère l'erreur qu'avait dû corriger la commission Stasi en proposant la Loi de 2004. En refusant de définir une même règle pour tous les établissements scolaires, conformément à l'indivisibilité de la République, elle dessaisit la laïcité de son statut de principe constitutionnel dans la hiérarchie des normes, et l'abandonne à la diversité des rapports de force locaux. Ce n'est pas la meilleure façon de la défendre.

 

Approfondissons cet exemple. Une conduite à prétention civique ou éthique doit pouvoir s’universaliser pour être recevable. Concrètement, une mère de famille musulmane ou catholique accepterait-elle que son enfant soit accompagné en voyage scolaire par un athée portant un tee-shirt mentionnant son choix spirituel athée ? Non sans doute. Un enfant de famille athée ne peut davantage être accompagné par une mère voilée ou un père coiffé d’une kipa. Car enfin un voyage scolaire n’est pas une sortie touristique. Le régime des libertés qui prévaut dans la société civile ne saurait donc être étendu à l’école, ni aux activités scolaires, qui concernent des élèves mineurs soumis à l’instruction obligatoire. Un voyage scolaire, c’est encore l’école, et d’ailleurs en cas d’accident c’est l’Éducation Nationale qui assure. L’obligation de réserve des enseignants, des conseillers d’éducation, doit donc valoir également pour les personnes qui sont volontaires pour accompagner des voyages scolaires. Parler de « mamans » ( pourquoi pas de « papas » ? ) c’est mettre en avant le rapport familial parent-enfant. Mais celui-ci ne vaut comme tel que pour l’enfant de l’accompagnant. Pour tous les autres, enfants-élèves, il ne saurait valoir, et la “maman” ou le “papa” n'est perçu ( e ) que comme accompagnant scolaire. C’est donc le rapport accompagnants scolaires-élèves qui est en jeu, et non le rapport enfant-maman. Recentrons nous sur la fonction remplie et le régime de droit qu’elle requiert au lieu de brouiller les pistes par une présentation compassionnelle. Cette neutralité n'a rien d'arbitraire: elle promeut le minimum de distance à soi qui conduit à respecter le droit pour d'autres personnes d'avoir des convictions différentes.

 

La laïcité se définit par une exigence et pas seulement par un droit. C'est pourquoi elle est un levier d'émancipation. Tout adulte encadrant une activité scolaire doit comprendre que l'élève n'est plus seulement l'enfant. Une deuxième vie s'ouvre à lui, qui ne nie pas la première mais la dépasse. Un élève, c'est un être qui s'élève. Mettre en avant ce qui unit plutôt que ce qui divise est alors essentiel. Toute personne volontaire pour accompagner une activité scolaire peut le comprendre sans avoir à se sentir blessée ou niée. La concorde est plus sûrement assurée par une telle retenue que par une manifestation spontanée de la religion ou de l'athéisme, surtout en présence de jeunes gens influençables. Et qu’on ne dise pas qu’en cas d'exigence de neutralité vestimentaire une seule religion serait stigmatisée, puisque la déontologie laïque proscrirait aussi bien la croix charismatique, la kipa, le voile, et le fameux tee-shirt de l’athée.

 

Finissons par l’Europe. Le pape est venu haranguer le parlement de Strasbourg. Pourquoi un tel privilège conçu par Martin Schulz ? A quand une invitation du même type à un représentant de la Franc-Maçonnerie ou de la Libre-Pensée ? En fait, il y a erreur de destination. Un parlement démocratique n'est pas un lieu de prêche, ni de propagande athée. Quant aux racines chrétiennes de l’Europe, elles relèvent d'une conception très partisane de l'histoire. Que fait-on des racines que sont l’humanisme antique, la médiation arabe qui en a sauvé l'héritage, le rationalisme des Lumières, la pensée sociale du dix-neuvième siècle, les droits humains conquis souvent contre l’Église ou malgré elle? Et qui les représente? Le souci de l’humain, au demeurant, est venu bien tardivement à l’Église institutionnelle, qui n’a pas répugné à user des deux glaives chers à Bernard de Clairvaux, canonisé par l’Église, ni à lancer l’Inquisition contre les hérétiques prétendus, les juifs ou les musulmans mal convertis, les athées ou les francs-maçons. Cette Europe-là, conjuguant les bûchers, l'index des livres interdits, l'antijudaïsme chrétien dégénéré en antisémitisme sans que l’Église proteste, ne peut guère donner la leçon.

 

Après l’Europe néolibérale qui désespère les peuples, l’Europe vaticane se pose en supplément d’âme du néolibéralisme fatalisé. Au prix de la remise en cause de l’égalité de droits entre croyants et athées. Et du remplacement de la solidarité par la charité. Par ailleurs, celles et ceux qui subissent de plein fouet la privatisation des services publics ainsi que la destruction de la fiscalité redistributive et du droit du travail, exigées par une telle Europe, ne trouveront guère de consolation dans ce cléricalisme d’un nouveau genre. Une fois encore, ce sont les plus démunis, les laissés pour compte, que l’on mystifie par de bonnes paroles qui laissent en l’état l’horreur économique. Pour eux, le supplément d’âme d’un monde sans âme est dérisoire. Beaucoup de croyants, comme naguère la philosophe Simone Weil, ont refusé que la religion serve de simple compensation et en ont appelé à une véritable politique sociale, irréductible à la charité.

 

Qui ne voit d'ailleurs que le nouveau couplage de l’ultralibéralisme et de la religion ressemble à s’y méprendre à l’idéologie propre au capitalisme sauvage du dix-neuvième siècle ? Exploitation sans frein toute la semaine, et aumône le dimanche. Ainsi l'Europe est en train de promouvoir de nouveaux privilèges pour deux religions. Celle du du Dieu-Marché et celle du catholicisme. Les européens qui ne sont fidèles ni de l'une ni de l'autre apprécieront.

 

Henri Pena Ruiz,

ancien membre de la commission Stasi sur l'application du principe de laïcité

Dernier ouvrage paru : Dictionnaire amoureux de la laïcité ( Editions Plon )

Prix de l’initiative laïque 2014 et Prix national de la laïcité 2014

 

°

 

Suites :

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2014/09/15/contre-les-assauts-theocratiques-suites-5447777.html

°

http://laicite-moderne.blogspot.fr/search?q=Voir+l%27humain+autrement

°

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2014/12/02/lire-entre-les-lignes-5501965.html

°

http://imgstore.free.fr/Jacky_au_royaume_des_filles.jpg

°

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2014/11/le-fait-laique.html

°

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2014/10/la-laicite-selon-najat-vallaud-belkacem.html

 



 

 

02/12/2014

LIRE ENTRE LES LIGNES

Edwy Plenel, Aymeric Carron, Claude Askolovitch, Manuel Valls, Gérard Miller, Dounia Bouzar, Régis Debray, Nadia Vallaud-Belkacem, islam, chrétienté, psychanalyse, Roudinesco

 

Les pourceaux d'Épicure

Je reproduis ici, sur cette page, la chronique de Michel Onfray de Décembre 2014 dont le grand mérite est de remettre les pendules à l'heure vis à vis des « procès » malveillants engagés à son encontre, régulièrement, par ses pourceaux d'Épicure

 

Michel Onfray rappelle que les observations, commentaires, affirmations venant de personnes qui se croient autorisées à donner leur avis sur la religion ( plus particulièrement l'islam ), la laïcité, l'école, la psychanalyse, en outre note que leur refus de tenir compte du comportement social de certains parmi les « grands »philosophes connus du grand public procède à la fois d'une méconnaissance ( sinon, c'est encore plus grave )des textes, mais aussi d'actes socialement inacceptables dont rend compte l'autobiographie de ces personnalités

 

En rapport avec cette chronique, pour ma part, pour reprendre une expression de Michel Onfray, '' Lire entre les lignes est l’une des modalités de l’illettrisme'' je rangerais parmi les plus connus, les plus médiatisés des « personnalités » comme : Edwy Plenel, Aymeric Carron, Claude Askolovitch, Manuel Valls, Gérard Miller, Dounia Bouzar, Régis Debray, Nadia Vallaud-Belkacem, Roudinesco, Christine Boutin et toutes autres personnalités qui se livrent, dans les « grands médias », à des commentaires en méconnaissance de cause des textes, des autobiographies, bien souvent notamment quand il s'agit de religion recèlent ou tentent de masque rune sorte de prosélytisme, le plus souvent en l'absence en face d'eux, sur les plateaux, de penseurs ou contradicteurs qualifiés - - - Crab – 02 Décembre 2014

 

°

 

La chronique mensuelle de Michel Onfray | Décembre 2014 – N° 115

Source de la chronique :

http://mo.michelonfray.fr/chroniques/la-chronique-mensuelle-de-michel-onfray-decembre-2014-n-115/

 

LIRE ENTRE LES LIGNES -

J’ai la faiblesse de croire ce que je vois, de lire ce que je lis et de ne pas chercher midi à quatorze heures, car midi suffit à midi. Cette faiblesse est le signe d’une pathologie selon les malades qui décident du bon goût du moment et qui célèbrent l’art de lire entre les lignes.

 

Ainsi, quand je lis le Coran et que j’y vois un nombre considérable de sourates antisémites, misogynes, homophobes, belliqueuses, agressives, on me reproche d’effectuer une lecture littéraliste, comme les salafistes ajoutent les bonnes âmes, car il faudrait contextualiser le texte qui invite clairement à égorger, dépecer, massacrer, détester, couper le nez, décapiter pour lui faire dire le contraire de ce qu’il dit pourtant explicitement, il suffit de lire. Puisque les bonnes âmes ont décidé que l’islam était un religion de paix, de tolérance et d’amour, il faut bien qu’on trouve dans le texte ce qui n’y est pas. Entre les mains des idéologues, la contextualisation sert à faire dire au texte le contraire de ce qu’il dit.

 

Même chose avec Sade : le lire, et le prendre au sérieux, c’est à dire tout lire de lui, y compris ses lettres, c’est découvrir autre chose que ce que la vulgate parisienne enseigne en pontifiant. Toujours soucieuse de rébellion ( subventionnée ) et de subversion (institutionnelle), ces moutons-là annoncent que cet homme couvert de gloire, édité, exposé, glosé, commenté, étudié, célébré, enseigné, est un marginal – comme eux ! Ce faux féministe vrai phallocrate, ce faux révolutionnaire vrai féodal, ce faux sublimateur véritable délinquant, cette fausse victime vrai coupable, ce faux médecin vrai malade, ne se comprendrait qu’avec l’humour, la poésie, l’ironie, la distance, sésames avec lesquels le noir devient blanc, le bas haut, le mal bien et Hitler Jean Moulin.

 

Idem avec Freud : là encore, après avoir tout lu, et pas seulement les anthologies et leurs gloses, on découvre un Freud menteur, affabulateur, inventant des cas, prétendant les avoir guéris, compagnon de route des fascistes, avouant que la psychanalyse ne fonctionne pas, qu’elle est, selon son expression, « un blanchiment de nègres », dédicaçant élogieusement un livre à Mussolini, etc. Mais il ne faut pas dire ce que dit vraiment Freud ou ce que Freud a vraiment fait, mais ce qu’il est de bon ton de dire sur Freud, une autre vulgate créée et entretenue par les marchands du temple. Là encore, il faudrait lire entre les lignes, là où se trouve le contraire de ce qui est écrit.

 

Si l’on précise que Sartre écrivit dans une revue collaborationniste et que Beauvoir a travaillé pour Radio-Vichy, ce qui permet d’apprécier  leur talent pour créer des mythes, c’est se rendre coupable d’un péché mortel : le biographisme ! Ce sont pourtant les mêmes qui s’insurgent à l’idée de commémorer l’anniversaire de la naissance de Céline en 2014 sous prétexte qu’il a écrit Bagatelles pour un massacre. Je veux bien que la biographie compte pour rien quand il s’agit de Sartre & Beauvoir, mais alors pourquoi compte-t-elle pour tout dans les cas de Céline ou Brasillach ?

 

Cette invitation à lire entre les lignes est devenue tellement tyrannique qu’on ne lit plus les lignes ! La psychanalyse a ouvert la porte à cette lecture entre les lignes – il fallait chercher le non-dit, le latent, le caché, l’inconscient. Dès lors on n’a plus lu le dit, le réel, l’évident, le manifeste. Lire entre les lignes est l’une des modalités de l’illettrisme. Michel Onfray, déc. 2014

 

°

Suite : Lettre à Edwy Plenel - SUITE

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2014/10/lettre-edwy-plenel-suite.html

ou sur :

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2014/10/03/lettre-a-edwy-plenel-suite-5460510.html

°

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2014/10/misoneisme-et-mimetisme-violent.html

ou sur :

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2014/10/22/misoneisme-et-mimetisme-violent-5473912.html

 
°

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2014/02/polemikos.html

°

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/0a-eros/

 



 

01/12/2014

Les racines du mal

Athéisme, athéophobie, Aymeric_Carron,  Crab, école, famille, Femen, féministes, Laïcité, Najat_Vallaud-Belkacem, Edwy_Plenel, Observatoire_de_la_laïcité, religions, Valls

Roxelane, l'autre façon de se soumettre, le prix à payer,

pour « échapper » à la condition d'esclave

°

Prendre les chemins de traverses

Une bonne partie des mouvements dits féministes ou masculinistes* ( *entendre phallocrates ), s'arrangent à catégoriser les uns et les unes en fonction de leur sexualités : il est gay, elle est lesbienne, ils sont ( il et elle ) bisexuels, ils sont ( il et elle ) hétérosexuels en faisant comme si les personnes n'étaient pas plus complexe que simplement identifiées ou ramenées à leurs seules sexualités ;

au lieu de se placer sur le terrain du DROIT, c'est en fait la meilleure façon, un déguisement choisi pour nuire ou bloquer la recherche de l'égalité entre femmes et hommes ;

obtenir et soutenir des politiques éducatives publiques intégrées dans les programmes des écoles publiques dont l'une des primauté consisterait à rappeler que toutes les sexualités sont toutes ni plus ni moins « normales »

 

Parler de l’abolition de la domination masculine, ce n'est pas '' un point c’est tout '', car dans nos sociétés trop de personnes ( femmes et hommes ) adhèrent aux idéaux correspondants à la construction phallocrate d'une société hétérosexualisée sacralisée par les monothéismes, dont notamment l'axe, le pilier majeur est conceptualisé ou défini par la famille nucléaire

 

On ne choisit pas sa famille, c'est seulement ou parfois plus tard que l'on choisit ses proches

Nous savons que les religions haïssent par dessus tout les femmes trop belles ou trop séduisantes :dans le passé nombreuses furent brûlées sur les bûchers, accusées de sorcellerie , d'envoûteuses et j'en passe...

 

Les manifestations « féministes » contre une hypersexualisation des femmes sont plus que douteuses, plutôt une expression de la phobie relativement généralisée de la ( ou des ) sexualité des femmes ; ces vilipendes réitérées dans l'actualité sont surtout les arbustes utiles servant à masquer d'autres réalités : la volonté de bon nombre de féministes ( majoritaires dans les pays anglo-saxons ) quand, sans l'avouer, ce ne sont pas des mouvements d'inspiration monothéistes sans autres finalité que de renforcer la famille nucléaire en acceptant, de mauvaise grâce, quelques arrangements du genre par exemple le partage de l'autorité parentale, « cela va de soi », dans le couple hétérosexuel '' ;

néanmoins un état reflet de la volonté d'imposer contre-nature la monogamie, son corollaire la fidélité conjugale, surtout la fidélité conjugale de l'épouse puisque pour toute finalité l'homme ne veut pas perdre de vue qu'il est le père de l'enfant

 

Phallocratie

La « famille traditionnelle » idéalisée par la religion, à l'encontre de toutes les libertés individuelles, avant tout, par dessus tout, sert en tant que « modèle sociétal » à pérenniser et légitimer la notion esclavagiste de la propriété du corps de l'autre, par ce biais d'étendre de manière pratiquement incontournable la notion de propriété aux autres domaines sociétaux

Cependant, sans oublier, ne serait-ce qu'une seule seconde, les violences faites aux femmes et aux couples non-hétérosexuels, ce qui est paradoxal c'est que beaucoup trop de femmes adhèrent ou se soumettent « gracieusement » à ce projet de société phallocrate : en s'appuyant sur la religion, ces femmes poignardent les autres femmes dans le dos, plus particulièrement, en se montrant plus déterminées que leurs maris, ce qui est un comble, à veiller sur la virginité de leurs filles et en toutes fins, pour satisfaire les besoins identitaires de la communauté ou du clan, de leur choisir un mari ( mariages contraints - forcés - ) finalement de perpétrer la « famille traditionnelle » dans ce qu'elle est de pire ;

ceci n'est pas sans arranger une grande partie des hommes, le plus souvent bien silencieux, en effet la plupart d'entre-eux se gardent bien de se mêler du débat ou de participer au Banquet, à l'exception des hiérarchies monothéistes qui pourtant dans les manifs contre le mariage pour tous, au nom de la défense de la filiation, ne manquent jamais l'occasion de faire oublier à leurs ouailles que la vierge Marie est la plus illustre des mères porteuses de toute l'histoire des religions et pour d'autres clergés teintés d'islamisme de se garder de rappeler que la famille c'est un papa et quatre mamans ( mais en aucun cas une maman et quatre papas, chercher l'erreur... ) - ce n'est pas la très finaude Roxelane ukrainienne et ex-esclave du sultan qui viendrait nous dire le contraire ( ...à notre époque Roxelane ferait parti des Femen et s'appliquerait à botter les fesses du sultan )

Dans ce cas, dans cette perspective, nulle personne, quelque peu sensée, ne peut vraiment faire preuve d'étonnement, cela n'est pas dû au hasard de voir le Mufti d' Istanbul montrer au pape François, lors de son déplacement en Turquie, le passage dans le raciste coran qui reconnaît la conception virginale de la Vierge Marie

 

Il ne suffit pas de se contenter de slogan du genre '' parler de l’abolition de la domination masculine, un point c’est tout. '' dixit Christine Le Doaré ou de montrer du doigt exclusivement les comportements ou faits certes inexcusables commis par des hommes à l'encontre des femmes - c'est se réduire à qualifier, dans certains cas de criminaliser les effets en oubliant l'essentiel situé plus nettement en amont : décrypter, s'attaquer sans détours aux racines inégalitaires générées par des constructions sociétales phallocrates, contre-natures, sacralisées par les textes, fortement soutenus par des monothéistes avec la bénédiction de leurs hiérarchies unifiées contre la liberté, d'idéologies anti-libertaire ou anti-épicurien qui ont toujours un fort impact sur la société au point d'imprégner l'esprit d'une grande partie de nos contemporains femmes et hommes, et cela s'entend depuis bientôt près de quinze siècles - - - Crab 01 Décembre 2014

 

Suites : Le couple et la famille nucléaire

http://laicite-moderne.blogspot.fr/search?q=le+couple

ou sur :

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2014/11/13/le-couple-et-la-famille-nucleaire-5488925.html

 



 

27/11/2014

BLASPHÈME

Femen.png

Contrairement à ce qu'avance ou affirme l'anti IVG et homophobe Hervé Mariton, ce qui est intolérable ou scandaleux ce n'est pas que les Femen blasphème, mais de constater que les élus du peuple de chaque nation siégeant dans l'enceinte du Parlement de Strasbourg reçoivent le pape qui ne représente pas les citoyens européens

Le pape ne détient pas d'autre autorité « morale » qu'exclusivement vis à vis de ses ouailles, les représentants des peuples sont élus par les citoyens-es de chaque pays, représentent les peuples, ont l'autorité morale pour légiférer

Le concept de citoyenneté, de notre pays laïque, regroupe sans les catégoriser toutes les populations de notre pays : incroyants, agnostiques, déistes sans confessions et croyants avec confessions

 

Les lois de notre pays sont civiles et non religieuses, c'est le peuple qui fait les lois par l'intermédiaire de ses élus ( en attendant de poursuivre la démocratisation de notre pays en recourant à plus de référendums )

°

Blasphémer est un devoir,

c'est le devoir de toute personne féministe, de tout démocrate de rappeler que le concept '' dieu '' et les moralines des religions monothéistes sont des inventions émanations de cerveaux phallocrates spécialistes de tous les déni de la nature et des données des réalités de nos sociétés

D'autre part le faux enlèvement d’un prêtre devant une église suivi d’un communiqué accompagné d’un film de l’agression précisant que le curé ne serait libéré que si le Pape annulait sa visite, n'est rien de plus qu'un canular ou la démonstration par la dérision des méthodes de chantages qui font, d'un siècle à l'autre, le '' pain quotidien '' des fous de dieu

Les textes n'ont rien de sacré ni rien de respectable, ils sont des documents plus racistes les uns que les autres, le pire de tous regroupe les versets du coran

Il est inadmissible que la laïcité ne soit pas appliquée sur l'ensemble du territoire métropolitain, que le concordat ne soit pas abrogé, voilà les faits objets de scandales - - - Crab 27 Novembre 2014

 

Suites : La laïcité selon Najat Vallaud-Belkacem

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2014/10/la-laicite-selon-najat-vallaud-belkacem.html

Ou :

http://laicite-moderne.blogspot.fr/search?q=La+la%C3%AFcit%C3%A9+selon+Najat+Vallaud-Belkacem

 

Sinon sur :

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2014/10/24/la-laicite-selon-najat-vallaud-belkacem-5475426.html

 

26/11/2014

Le tribal fait désormais la loi

athéophobie, Besancenot, Crab, FG, FN, France, frères musulmans, islam, Maghreb, moyen-orient, Jean-Luc_mélenchon, proche-orient, PS, Robespierre, salafistes, tunisie, UMP

" Pourquoi les religions les rendent fous ". Michel Onfray estime notamment que définir " la laïcité comme respect de toutes les religions " serait une erreur car cela ouvrirait " la porte aux surenchères religieuses ". D'autant plus qu'il serait, selon lui, " dans la nature de l’islam d’être prosélyte et conquérant "

 

Publié dans Marianne - Michel Onfray : " Le tribal fait désormais la loi "

L'interviewe :

http://crab.painter.free.fr/textes/0_Le_tribal-fait_desormais_la_loi.odt

 

Suffit de lire le raciste coran, pour comprendre ce que dit Michel Onfray

Coran - quelques extraits :

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/41-les-diktats-musulmans/

 

°

 

« Mélenchon et le PRG n’aiment pas le pape et sa Bible. Encore un effort camarades avec la Torah et le Coran si vous voulez être crédibles » Michel Onfay ( sur Twitter )

 

Suites :

ROBESPIERRE

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2014/11/25/robespierre-5497046.html

 

°

 

L'ami du peuple

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2014/07/26/l-ami-du-peuple-5417295.html

 



 

25/11/2014

ROBESPIERRE

Athéophobie,Crab,Robespierre,Mélenchon,Besancenot, islam, salafistes, frères musulmans, Égypte, Tunisie, Maghreb, Proche-OrienT, Moyen-Orient, France, PS, UMP, FG, FN

Culte de l'Être suprême. Gravure coloriée

Bibliothèque nationale de France, Paris

 

°

 

Contre la légende noire de la Révolution

Pour Mélenchon robespierriste bon teint s’épandant sur le nouveau jeu de l’éditeur français Ubisoft , je le cite : « Robespierre, celui qui est notre libérateur à un moment de la Révolution, est présenté comme un monstre. C’est une propagande contre le peuple. Dans le jeu, le peuple, c’est des barbares, des sauvages sanguinaires »

Décidément Robespierre, heuee__mille excuses, je voulais dire Mélenchon aussi bête qu'un anglophone holiwoodien, ce pauvre garçon n'en finit pas de confondre la Révolution de 1789, 90, 91 issues de '' Les Lumières '' pour laquelle '' on '' ne peut qu'être admiratif sous réserve de ne pas la confondre avec le terrorisme des années 92/93/94

Mais pour Mélenchon, Robespierre incarnation du mal haïssant l'athéisme, et encore bien plus des athées, ce boucher contre-révolutionnaire, de surcroît anti-laïque des plus malfaisant s'il en est, auteur du décret du 7 mai : « Le peuple français reconnaît l'existence de l'Être suprême et l'immortalité de l'âme. »*1,autant que peuvent l'être à titre de comparaison à notre époque les islamistes ou fous de dieu, rapporter ces faits historiques dans le débat c'est être contre le peuple ou raciste ( islamophobe ) – se souvenir que le peuple n'est le peuple que quand il vote Mélenchon, qu'il n'y a de bonnes révolutions qu'en coupant des têtes au nom du peuple, et ce brave futur en puissance coupeur de têtes, par ailleurs fidèle inconditionnel de Castro, voudrait entrer dans le gouvernement -

*1 : La première fête de l'Être suprême eut lieu le 8 juin 1794 ( 20 prairial an II ) dans les jardins des Tuileries ; Robespierre mit le feu à une statue symbolisant l'athéisme, puis conduisit une procession jusqu'au Champ-de-Mars, où s'acheva la cérémonie

La profession de foi Robespierriste de Mélenchon nous donne la clé pour comprendre le Mélenchon à géométrie variable, dans l'actualité,toujours prêt ( ce qui, de ma part, ne lui sera pas contesté ) à bouffer du pape ou des évêques mais peu enclin à critiquer le raciste coran, aussi, en découle fort logiquement ou explicite, comme il aime tant à le faire savoir, sa vélocité à rappeler combien il aime ses cousins musulmans

Il faut observer à quel point les démagogues ou spécialistes du déni des faits de société se ressemble : j'entendais, ce matin sur BFMTV, Noël Mamère, sans réaction émanant de Bourdin, décliner, je le cite et résume : Les Français ( sous entendu blanc ou de souche ) en période crise ont peurs, ils font parti d'une culture ( depuis toujours ) contre l'égalité hommes-femmes ( noter au passage qu'il ne dit pas égalité femmes-hommes – nuance de taille... ), contre l'IVG, sont contre légalité parentale, contre le mariage pour tous, contre les immigrés et contre les musulmans

 

Hors pas de chance pour Noël Mamère, sur mes blogs, à la lecture de mes billets, il est facile de relever, que je suis de ceux qui se sont battus pour que les femmes aient le droit d'ouvrir un compte en banque, de créer une entreprise sans rien demander à leur pères ou leurs maris, mais aussi pour la contraception, l'IVG, la pilule du lendemain, l'égalité parentale, pour que le viol qu'il soit commis dans le lit conjugal ou dans d'autres circonstances soit criminalisé, et bien que moi-même non marié j'ai soutenu le principe de donner des droits dont le mariage pour tous aux homosexuels sans ne retirer pour autant aucun droits aux bi ni aux hétérosexuels

Cependant, je suis, en effet, contre les idéologies musulmanes générées par le raciste coran : un texte politico-sociétal, sans rapport avec la croyance dans une divinité, traite la femme inférieure à l'homme, abaisse le statut de la femme, incite à la haine des juifs, des athées, des homosexuels, impose l'interdiction de l'apostasie*1 (*1 xénophobie )

 

Oui je suis conscient que la très grande majorité des migrants travaillent et rapporte de l'argent à notre pays, et alors, nul ne le conteste, mais c'est hors sujet ;

ce n'est pas avoir peur de l'étranger, ce n'est pas être xénophobe quand il s'agit de dire que mettre un terme pendant deux ou trois décennies à la venue de migrants dans l'objectif de trouver du temps pour organiser, développer un programme destiné à la formation professionnelle de la plupart des cinq millions chômeurs, de former à de nouveaux métiers les plus de neuf millions de personnes précarisées, aussi longtemps que le chômage, actuellement de masse, ne sera pas redescendu en dessous de moins 400.000 personnes – la politique des frontières ouvertes ou mal fermées au niveau de l'Europe, au lieu de participer au développement des pays d'où partent les migrants, ne sert qu'à faire des passeurs des millionnaires tout en maintenant ou en accroissant la précarité en Europe et plus particulièrement dans notre pays – Faut-il rester passifs ou ... ? - - - Crab 25 Novembre 2014

 

Suites :

Démagogue II

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/demagogue-ii/

 

°

 

Démagogie - synonyme de Mélenchon

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/demagogie-synonyme-de-melenchon/

 

°

 

La France de Mélenchon - Saison 2

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/la-france-de-melenchon-saison-2/

 

°

 

Parler de l'immigration sans tabou

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/parler-de-l-immigration-sans-tabou/

 

°

 

Démographie

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/demographie/

 

°

 

Le prophète à dit :

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2012/04/29/le-prophete-a-dit%C2%A0.html

 

°

 

L'ami du peuple

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2014/07/26...417295.html

 



 

24/11/2014

Morale sexuelle

0-Valérie Trierweiler.png

Diriger, c'est bien gérer l'argent public

La morale sexuelle de François Hollande aura eu ce mérite sur le plan politique et économique de permettre à Valérie Trierweiler, sans rien enlever à ses qualités de bonne entrepreneure, de développer sa petite entreprise, de devenir millionnaire sans que cela ne coûte, en aides publiques, ne serait-ce qu'un seul centime au contribuable

Les françaises, les français très, très reconnaissants - - - Crab 24 Novembre 2014

 

Suites : la « morale » sexuelle contre-nature

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2014/11/nicolas-sarkozy-sur-le-mariage.html

ou sur :

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2014/11/18/nicolas-sarkozy-sur-le-mariage-homosexuel-5492474.html

°

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2014/11/pilote-pas-pilote.html

ou sur :

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2014/11/19/pilote-pas-pilote-5493190.html

 



 

21/11/2014

Ayaan Hirsi Ali à propos d'Israël

Athéophobie, Ayaan_Hirsi_Ali, Crab, Edwy_Plenel, Aymeric_Carron, islam, féminisme, islamophobie, France, europe, musulmans, religions, observatoire_de_la_laïcité

Chacune de ses interventions dans les médias fascinent ou irritent car elle dénonce inlassablement la position qu'en Europe de l'Ouest comme dans les pays arabes l'islam réserve aux femme

°

Extrait de presse : ( 20 novembre 2014 )

À propos de la différence d’approche entre Israël et l’Occident 

Ayaan Hirsi Ali

" Ce n’est plus de la naïveté, c’est ce qu’on appelle un vœu pieux. Ils disent que l’islam est une religion de paix et de compassion, mais c’est ce que nous voulons, c’est ce qu’elle devrait être, mais ce n’est pas ce qu’elle est. Il y a une différence, nous ne sommes tout simplement pas réalistes. Je crois que l’État d’Israël est différent. Ils [ les Israéliens ] vivent dans un nid de frelons. Les Israéliens ne peuvent pas faire semblant pendant longtemps, quand ils ont des tunnels creusés sous leurs pieds, et des missiles qui volent au-dessus de leur tête."

 

Sur le sens des négociations avec le Hamas

Ayaan Hirsi Ali

" Vous pouvez négocier avec des semblables humains avec lesquels vous avez une sorte de base commune. L’hypothèse de base, quand on négocie, c’est que le fair-play est de mise. Le problème avec les négociations avec le Hamas, c’est qu’ils ont une vision, une certaine forme d’utopie. Et pour que cette utopie se réalise, l’État d’Israël doit être complètement détruit. La Charia doit être instaurée, idéalement, dans le monde entier. On ne peut jamais faire confiance à un juif, on ne peut jamais faire confiance à un Chrétien. C’est l’utopie. Les femmes doivent se comporter d’une certaine manière, elles doivent être enfermées, c’est très totalitaire."

 

" Vous pouvez négocier jusqu’à en perdre haleine devant le drapeau américain, mais cela ne permettra pas d’apporter quoi que ce soit de l’autre côté. (…) Israël investit tout ce qu’il a dans la vie sur terre. Le Hamas investit tout ce qu’il a dans la vie après la mort. (…) À l’époque où Israël est devenu indépendant, l’Espagne, l’Italie et la Grèce ont également été libérées de diverses formes de dictature et elles étaient très pauvres. Puis, plus tard, dans les années 1980, (…) elles ont construit des tunnels pour relier les campagnes aux villes, ou leur pays à un autre pays pour qu’il y ait plus de commerce, plus de contacts."

 

" Quand vous regardez le Hamas et que voyez qu’ils ont travaillé si dur, dépensé tant d’argent, répandu tant de sang et de richesse pour construire ces tunnels, mais dans quel but ? Dans celui de détruire et être détruit. C’est la philosophie de la mort."  - Publié par : Israel Hayom

°

Lettre à Edwy Plenel - SUITE

Journaliste, un métier ?
Lors de son émission '' les français seraient «  allergiques » à l'islam '',BFMTV a tenté de la façon la plus éhontée ou nuisible qui soit de faire passer lareligion musulmane pour paisible

Pour nous informer des journalistes se font tuer, d'autres « journalistes » dénués de toute pensée critique, notamment quand il s'agit de religion pratiquent la désinformation dans une dynamique prosélyte jamais observée auparavant – pouvant aller, sans vergogne, jusqu'au déni de ce que disent les textes *1 « sacrés »

*1 : Ne pas s'en laisser compter, il suffit de lire le texte « sacré », pour constater que le coran est un texte infantile et égoïste, c'est à dire : raciste, sexiste, athéophobe, homophobe et xénophobe

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/41-les-diktats-musulmans/

°

Suite :

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2014/10/lettre-edwy-plenel-suite.html

ou sur :

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2014/10/03/lettre-a-edwy-plenel-suite-5460510.html

°

Création de '' La Confédération Israël-Palestine ''
Dans cette région, de toute évidence, c'est de tenir compte de toutes les parties concernées, croyants divers et variés, incroyants, laïcs ; 
dans cette perspective, au lieu de redéfinir un tracé de frontières sectaires, ne serait t-il pas plus intelligent de formuler une réponse politique et citoyenne : créer une confédération laïque avec Jérusalem pour capitale, et non deux états pollués par le religieux ?

Suites :Conflit israélo-palestinien - Piqûre de rappel
http://laicite-moderne.blogspot.fr/2014/11/conflit-israelo-palestinien-piqure-de.html

ou sur :

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2014/11/05/conflit-israelo-palestinien-piqure-de-rappel-5483544.html

Crab 21 Novembre 2014

 

20/11/2014

Régions - Novembre 2014

réforme territoriale.png

13 Régions

L' Assemblée nationale a fini par voter en deuxième lecture, dans la nuit du mercredi 19 au jeudi 20 novembre, la carte à 13 régions inscrite dans la réforme territoriale. La chambre basse du parlement n'a procédé à aucun changement, au grand dam d'un certain nombre de députés critiques, dont une majorité des Alsaciens - Source M Politique, datée 20 Nov 2014

 

S'il est vrai, selon le secrétaire d'État, qu'« aucune carte ne fera jamais l'unanimité », l'on ne peut que déplorer le rendu d'une réforme territoriale peu audacieuse ou de trop faible ambition, désormais votée, qui une fois encore vise à déranger le moins possible des élus des droites et des gauches tenants d'un conservatisme gâteux - - - Crab - 20 Novembre 2014

 

Suites :

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2014/06/14-nouvelles-regions.html

ou sur :

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2014/06/03/14-nouvelles-regions-5383403.html

 



 

19/11/2014

Pilote - pas pilote

Athéisme, Crab, Europe, formation_professionnelle, France, François_Hollande, immigration, Manuel_Valls, politique, réformes_structurelles, sciences, société, syndicats

Je peux gager que si dans le comité de sélection il y avait eu la parité femmes-hommes, cette affiche aurait-été refusée

°

Ce matin sur une chaîne de télévision squattée, jours après jours, par de totalitaires analystes, économistes purs déistes pro-européens, j'ai entendu, l'un d'entre-eux sans être contredit, hautainement dire, ( ce qui n'est pas vraiment un scoop ), que : « pour le piloter l'entreprise seuls le chef et ses actionnaires ont la légitimité, que de toutes façons, ( ce qui n'est pas faux ) les syndicats ne voudraient pas ou ne sont pas en mesure de participer au conseil de direction »

 

Dans cette éventualité, il suffit de se passer des syndicats ;

le conseil d'entreprise, à partir d'un seuil fixé aux environs d'une vingtaine de personnes pourrait, dans son principe, parfaitement fonctionner sans la participation de représentants syndicaux mais réclamerait la participation de délégués élus par le personnel pour, par exemple, moitié, donc :

moitié collaborateurs, pour une autre moitié composée de cadres, du chef d'entreprise et des actionnaires dans l'objectif, pour l'essentiel, de voter à la majorité les choix géostratégiques, la nature ou la redéfinition de la production, les modalités de l'investissement, de la formation, de définir l'échelle des salaires

 

Voilà qui devrait gêner quelque peu le ronronnement quotidien de « nos économistes pro-européens », déranger bon nombre de grands patrons quitte à affoler les principaux représentants des inefficaces syndicats peu enclins à collaborer à la réussite de l'entreprise

Crab - 19 Novembre 2014

°

Suite : INTÉGRATION

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2014/11/03/integration-5481901.html

ou sur :

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2014/11/integration.html

 



 

18/11/2014

Nicolas Sarkozy sur le mariage homosexuel

Athéisme, catholique, chrétienté, homophobie, culture, Démocratie, fanatisme_religieux, France, Éducation_Nationale, judaïsme, kto, monothéismes, religions, islam, Épicure, Sarkosy

Le roi du tabac, et bien non, sur l'image ce n'est pas ni Lauren Bacall

ni Gary Cooper, la machinerie n'est plus révolutionnaire,

êtes-vous vraiment déçus ?

°

Le Nico nouveau est arrivé-éée

Nico fait un tabac, a fait entendre sa voix, la nicotine dont les vertus homophobes ne sont plus à démontrer agit directement, inexorablement sur le système nerveux ou le champ de forme des anti-mariage, de surcroît provoque par résonance morphique la dépendance des contres l'adoption d'enfants par des couples gay ou lesbien

Nico n'est pas un de mes amis, faute d'adhérer à un support vérifiable, réfutable, échappant à toutes expérimentations, d'inclination naturelle, plutôt porté à valider ce qui est vérifiable m'épargne de ressentir les signes et symptôme habituels caractéristiques d'un hypothétique champ de forme non mesurables ni vérifiables dont, au quotidien, souffrent ses ouailles ;

mais il est vrai que, vraiment sans façons, nul élu ou ex-élu ne compte parmi mes amis, ( exceptés Mendès France, Simone Veil et Robert Badinter ), en cela, et pour le meilleur cela s'entend, j'assume avec bonheur mes allergies au tabagisme qui me portent de plus en plus souvent, peut-être pour toujours, sur la scène électoraliste à rejoindre le camp des abstentionnistes

 

Soins intensifs ou palliatifs

En résumé les récepteurs nicotiniques activés, réclament leur dose quotidienne de nicotine : pour isoler le corps des patients frappés d'homophobie, ce qui nourrit les comportements les plus autodestructeurs ou par voie de conséquence tout autant destructeurs envers le différent, dans le but de leur épargner de sombrer par mimétisme dans le mortel tabagisme de leur gourou, je leur suggère de se livrer à d'autres passions qui ne doivent rien, vraiment rien à la pensée magique

 

Suites : L'immoralité est un bienfait de la nature

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2012/11/limmoralite-est-un-bienfait-de-la-nature.html

ou sur :

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2012/11/13/l-immoralite-est-un-bienfait-de-la-nature.html

 

Crab – 18 Novembre 2014

 

17/11/2014

Alerte laïque

Esther Benbassa.png

 

Au Sénat, le 5 Novembre dernier, est voté, en commission, l'enseignement du fait religieux à l'école

En rapport avec les oppositions entre les parlementaires, il a été décidé de ne pas procéder au vote sur l'autorisation de cette publication qui propose notamment de renforcer l'étude du fait religieux à l'école

Sur la base d'un rapport présenté dans une logique communautariste par l'islamophile Esther Benbassa ( élue EELV ) et l'UMP Jean-René Lecerf introduisant le débat au Sénat à partir du prétexte fallacieux de lutter contre les discriminations alors qu'il y a dans chaque famille française un chômeur ;

un chômeur dans chaque famille, cela signifie, si l'on doit parler de l'obsolète concept d'intégration, que la notion d'intégration concerne tout le monde et non exclusivement telle ou telle catégorie ( ethnie ) de citoyennes ou de citoyens, et de toutes façons le contenu de ce rapport est inacceptable dans la mesure ou il propose d’enseigner, dès le primaire, le fait religieux sans enseigner en contrepartie le fait athée

« Il faut former les enseignants pour répondre à ces questions et commencer dès l’école plutôt que les jeunes apprennent la religion via internet » explique l'islamophile Esther Benbassa

Puis Esther Benbassa d'avertir d'une très, très, très curieuse façon ces interlocuteurs :

« J'ajouterais qu'il faut aussi enseigner la laïcité parallèlement au fait religieux. La loi de 1905 requiert le respect de toutes les religions », donc toujours et toujours sans proposer d'enseigner, en contrepartie, le fait athée, c'est à dire toutes les philosophies qui ne matérialisent pas la volonté de dominations ou ne valident pas les hiérarchies artificielles , autant de philosophies étrangères à toutes références au surnaturel ni à je ne sais quel arrière-monde : libertaires, épicuriennes et hédonistes

 

Dans notre pays, au nom de la laïcité, il devient urgent de se mobiliser contre les assauts théocratiques

L’école dans son rôle doit permettre l’accès, l’ouverture à la culture française de tous les enfants et non enseigner des croyances issues du milieu familial

 

Prétendre introduire le fait religieux contre le principe fondateur de l'école laïque dont la mission est d'ouvrir les élèves à la culture française, c'est logique de la part de cette élue islamophile, d'autant plus « normal », de sa part, d'omettre l'athéisme, l'agnosticisme, le déisme sans confession puisque par nature l'islam est politique :impossible, dans ce cas, pour cette religion musulmane insécable et sa tenante de rendre à César ce qui appartient à César ;

l'islam ou les textes du coran politico-sociétaux sont une expression majeure du rejet de l'altérité, c'est ce qui ce fait de mieux dans le genre monothéiste, donc de fait incompatibles avec les valeurs de la république laïque puisque cette idéologie raciste, sexiste, contre la mixité sociale, athéophobe, homophobe et profondément xénophobe*1 ne peut en aucun cas, du fait de son insécabilité, reconnaître ou admettre que les lois civiles de la république ( qui pourtant garantit le libre exercice des cultes – Art 1 ….ne reconnaît, ne salarie ni ne subventionne aucun culte – Art 2) sont supérieures au lois que les musulmans nomment '' lois d'Allah ou de ses prophètes ''

 

Le rapport a été adopté en commission mais pas à l'unanimité, dans l'instant il n'est toutefois pas encore proposé en tant que loi, néanmoins en conséquence et par expérience contre le fanatisme religieux plus-que jamais il importe de rester vigilant, car il ne peut pas y avoir à l'école laïque d'enseignement du fait religieux sans l'enseignement du fait athée – Crab 17 Novembre 2014

 

Suites *1: Franchement, voulez-vous que vos enfants, en dehors de toute pensée critique, prennent connaissance de ça ? :

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/41-les-diktats-musulmans/

ou encore :

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2014/06/23/islam-bibliographie-5396732.html

 



 

16/11/2014

ROSETTA

athéisme, Crab, Europe, formation_professionnelle, France, intégration François_Hollande, immigration, Manuel_Valls, politique,  Rosetta, réformes_structurelles, sciences, Sarkozy

Sortir du tunnel par la mutualisation des savoir-faire

 en se passant de l'Europe politique

°

Que veut-on dire par sans l'Europe « on est rien » ?

Le Président F. Hollande pro-européen raconte le jour de la commémoration du 11 Novembre 2014 ( je résume ) : que la France n'a rien à craindre de l'Europe, qu'elle dispose de tous les atouts, qu'elle se doit d'être la première ;

ce qui suppose pour les autres nations européennes, gentiment, très gentiment qu'elles accepteront d'être les dernières ;

ici, je peux penser que seules les « honnêtes populations catholiques » des autres pays ne manqueront pas de laisser la première place à la France

 

D'autres illusionnistes, pensent pro-européens comme Hollande et Sarkozy, qui donc ?, mais '' nos '' « gentils économistes » [ voyons ! ] grands prophètes de l'eschatologie universelle de raconter en boucle dans tous les médias que quitter l'Europe et renoncer à l'Euro ferait doubler le chômage et la précarité dans notre pays

Tenter de faire croire à la fin du monde, aboyer sur tous les plateaux de télévisions que « sans l'Europe politique « on ne serait rien », alors que cette Europe politique ne parvient, depuis plus de trois décennies, pas même à enrayer un chômage et une précarité grandissante désormais massifs

 

La France Existe,

par la mutualisation des savoirs faire - , « on existe », Rosetta et Philae font la preuve que l'on peut se passer de l'Europe politique pour développer dans tous les plus grands domaines de la recherche ( y compris la santé ), de l'astrophysique, de l'aérospatiale, de l'innovation, de la conception et la réalisation de grandes infrastructures internationales ( par exemple de type Eurostar ) dans le cadre d'une coopération affinée avec les autres nations

 

L’ Europe politique, c'est aussi l'ouverture des frontières pour la plus grande déresponsabilisation des gouvernants de pays moins développés ravis de refiler la gestion sanitaire de leurs expatriés à des « pays plus développés », marqué ces derniers temps par un '' tourisme social '' en plein développement

 

Par l'ouverture des marchés publics, l' Europe actuelle défavorise inévitablement nos entreprises, banalise comme s'il allait de soi que cette concurrence déloyale ( coût de l'heure travaillée ) détruise « naturellement », et à grande vitesse les emplois dans notre pays, surtout sont plus particulièrement touchés les métiers du bâtiment, des travaux publics et de l'industrie, sans compter qu'il est ( entre-autres réformes ) d'une extrême urgence, pour s'atteler réellement à réduire le nombre de chômeurs et de précaires, dans notre pays, de prévoir une pause afin de mettre fin à l'immigration pendant ( au moins ) les vingt ou vingt cinq années à venir

 

Hors la classe politique au pouvoir ( droites et gauches ), refuse de respecter le refus de l'Europe politique exprimé, en son temps, par la majorité de nos ressortissants ;

pire, dans l'actualité, l'on entend l'ex président Sarkozy qui s'est montré incapable de gérer correctement le financement de sa dernière campagne faire part, ce qui est un comble, de sa volonté de s'occuper à nouveau des affaires de la France ;

ne trouve rien de mieux à faire, lors son dernier meeting à Nice, pour flatter sa clientèle homophobe ( dont entre-autres, les ultras de toutes les confessions religieuses ) de claironner qu'il rétablira l'inégalité des droits, là encore contre la volonté de la majorité des françaises et des français qui ont compris, depuis longtemps, que le mariage pour tous ou l'adoption d'enfants par des couples gay ou lesbien ne sont pas à l'ordre du jour, mais bien l'inobservance par des politiciens comme lui, de saisir les causes réelles susceptibles de changer la face du monde européen et son cruel lot d'injustices - - - Crab 16 Novembre 2014

 

Suites : INTÉGRATION

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2014/11/integration.html

ou sur :

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2014/11/03/integration-5481901.html

°

Régions

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2014/06/03/14-nouvelles-regions-5383403.html

 



 

14/11/2014

La Passion Selon Anne-Cécile Mailfert

Athéisme,Crab,culture,Europe,France,religions,féminisme,homosexualité, international,Christine_Boutin,Ludivine_de-la_Rochelle,Frigide_Barjot,Anne-Cécile_Mailfert,Osez_le_féminisme,Élisabeth_Badinter

Quand des mouvements « féministes » ( merci de tenir compte des guillemets )ne cessent de faire '' fausse route '', en faisant de l'anti féminisme tout en le sachant - sinon n'est-ce pas plus grave ?

À la modulation des allocations familiales, quand le gouvernement prévoit de moins aider les plus aisés d'entre-nous à la naissance d'enfants,Anne-Cécile Mailfert déclare sur France Inter que « Le principe d'universalité est à défendre et n'empêche en rien la justice sociale », puis, cette grande d'esprit ( porte parole de « osez le féminisme »), en vient, dans la foulée, à affirmer : '' qu'un droit des pauvres est un pauvre droit ''

Mieux, je lis sur le site de « osez le féminisme » : « Nous préférons la progressivité de l’impôt à la dégressivité des prestations sociales. La redistribution doit se faire par l’impôt. », alors que, me semble-t-il, il s'agit de deux choses bien différentes

Passons sur la redistribution, le mode se discute, mais l'actuelle allocation familiale versée indifférenciée que l'on soit plus ou moins pauvre ou aisé est destinée à encourager la natalité si chère encore aux yeux de « nos économistes pro-européens » presque tous plus insensibles les uns que les autres au chômage de masse et à la précarité grandissante dans notre pays et en Europe, alors que nos chefs militaires font de plus en plus attention de ne pas perdre un seul homme dans les combats et ne réclame plus depuis longtemps leur lot de chair à canon

Hors la France est dans une situation de difficultés économiques,pour juguler le chômage de masse, réduire le nombre de personnes précarisées, il importe de faire moins d'enfants, donc en conséquence de ne pas favoriser la natalité, aussi de ne pas fixer pour tous un départ à la retraite non différencié, dans le même temps d'urgence prévoir une pause afin de mettre fin à l'immigration pendant ( au moins ) les vingt ou vingt cinq années à venir, donc il est légitime, faute de croissance économique de commencer par ne pas favoriser la croissance démographique ni l'immigration en évitant ( entre-autres immigrations ) de favoriser le tourisme social

 

...et puis pourquoi faudrait-il inciter les femmes à faire des enfants quand on sait que beaucoup de femmes ainsi piégées, grâce aux allocations familiales, reste ( ou retourne ) à la maison alors que 9 jeunes de moins de vingt cinq ans sur dix considèrent qu'en période de crise rien ne justifie de donner le travail ou l'emploi prioritairement aux hommes ?

 

'' Osez le féminisme '' ou '' Osez le catholicisme '' ?

Féministe Anne-Cécile Mailfert ?, fallait oser, défendre le financement de la natalité sans conditions de ressources valider par les applaudissements nourris au sein maternel [*a] de« nos » grandes méduses sexistes et homophobes nationales : Christine Boutin, Ludivine de la Rochelle et Frigide Barjot - - - Crab 14 Novembre 2014

 

Suite1 :

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2014/11/le-couple-et-la-famille-nucleaire.html

ou sur :

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2014/11/13/le-couple-et-la-famille-nucleaire-5488925.html

 

*a :

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/le-conflit-la-femme-et-la-mere/

 



 

Mondes athéophobes

Athéophobie.png

Le sens du bien

Dans la mesure ou il n'existe rien de surnaturel, donc pas de dieu ni d'arrières-mondes, le mérite d'un athée est de faire ce qui apparaît parfois comme le bien en sachant que si ses actes devaient-être récompensés ça ne pourrait-être qu' ICI - - - Crab 14 Novembre 2014

°

Les autorités musulmanes et chrétiennes d'Égypte s'unissent contre l'athéisme

13 Novembre 2014

Les Églises chrétiennes en Egypte disent qu’elles joignent leurs forces à Al-Azhar, un centre important de l’apprentissage musulman sunnite, pour lutter contre la propagation de l’athéisme dans le pays. “L’Eglise et la mosquée Al-Azhar rédigent un mécanisme constructif pour aborder l’athéisme,” a déclaré Poules Halim, porte-parole de l’Eglise copte orthodoxe d’Egypte. Ses déclarations ont été faites suite à une conférence de deux jours, organisée conjointement par Al-Azhar et l’Eglise, visant à forger une “réponse savante” à l’athéisme, qui, selon Halim, avait été “répandu de plus en plus” en Egypte au cours des trois dernières années. Un certain nombre de savants d’Al-Azhar, ainsi que des représentants de diverses sectes chrétiennes, ont assisté à la conférence, selon Halim. «Nous visons à lutter contre le phénomène de l’athéisme en général, et ceux qui ont embrassé ses principes,” a-t-il dit. “Tant que l’Eglise copte orthodoxe et Al-Azhar s’unissent, ils ont le droit de sensibiliser le public à l’athéisme», dit Halim. “Il y a des athées en Egypte, mais pas beaucoup,” a-t-il ajouté L’athéisme est strictement tabou dans le discours public ordinaire de l’Egypte. Mais depuis le soulèvement mené par les jeunes en 2011, qui a conduit à l’éviction de l’autocrate Hosni Moubarak, de nombreux jeunes Egyptiens ont commencé à proclamer ouvertement leurs convictions athées – principalement sur les médias sociaux – ce qui a alarmé les institutions religieuses du pays. La liberté de pensée est inscrite dans la Constitution égyptienne. Cependant, une poignée d’Egyptiens ont été poursuivis au cours des dernières années pour “diffamation de religion” sur les plateformes de médias sociaux. “La société doit résister à ce phénomène, car il aura un impact négatif sur les générations à venir», a déclaré Salib Matta, un prêtre et membre de l’organe de direction de l’Eglise copte orthodoxe. “L’Egypte, comme centre du Moyen-Orient, est ciblée sur le plan religieux, ainsi que les fronts politiques et économiques», a-t-il dit. À la fin octobre, le Conseil égyptien des Eglises récemment formé a organisé un atelier pour les jeunes auxquels le pape copte orthodoxe Tawadros II a adressé un discours sur les «dangers» de l’athéisme. Pour sa part, Ahmed al-Tayeb, Grand Imam d’Al-Azhar, a déclaré à la télévision d’Etat le mois dernier que l’athéisme était un “phénomène de mode” emprunté par la jeunesse égyptienne de l’Occident. “La tendance de l’athéisme est nouvelle dans le monde arabe et l’Egypte”, a déclaré al-Tayeb. “Il est regrettable que certains jeunes se vantent maintenant ouvertement d’être athées.” Il a poursuivi en disant que les idées athées et matérialistes “” étaient “peu profondes de nature.” Il est difficile d’obtenir des chiffres précis concernant le nombre d’athées en Egypte, où la plupart des gens professent la foi musulmane ou chrétienne. Alors que certains militants athées estiment leur nombre à deux millions, ce chiffre ne peut être vérifié – Article édité en ligne par '' Dernière nouvelle ''

°

Suites :

http://laicite-moderne.blogspot.fr/search?q=Ath%C3%A9ophobie

ou sur :

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/observatoire-de-l-atheophobie/

 



 

13/11/2014

Le couple et la famille nucléaire

famille québécoise .png

Cornes de caribou

 °

Madame, depuis votre beau pays ( le Canada – Québec -) vous me dites, je vous cite :'' Institution patriarcale, la prostitution est de la violence et de l’exploitation sexuelle, pas la sexualité. La sexualité humaine est consensuelle. '' Fin de votre remarque

°

«  La sexualité humaine est consensuelle », sans doute, mais cela reste une formule creuse, car quand bien même le recours au service sexuel d'hommes ou de femmes prostitués vous déplais souverainement il n'en demeure pas moins, contrairement à ce que vous dites, qu'il s'agit bien d'une sexualité, une sexualité qui fait partie des sexualités

 

Prétendre abolir ou prohiber la prostitution, même en Suède cela ne fonctionne pas, dans ce pays désormais cette activité et voire certains trafics organisés par des proxénètes se développent très bien par internet, Il y aura toujours des hommes et des femmes qui choisiront, ( pour d'autres violemment contraints), de se prostituer aussi longtemps que l'idéologie patriarcale sacralisée par la religion, dans le plus parfait déni des réalités*1, s'évertuera à proposer le couple avec l'exigence de fidélité conjugale et la famille nucléaire comme s'il s'agissait d'un modèle naturel et non d'une construction sociale contre-nature : l'un et l'autre modèles dits traditionnels d'ailleurs sont en voie de disparaître ;

au cours des cinquante dernières années, les structures familiales se sont écartées peu à peu des modèles traditionnels

Les mentalités ont suivi l’évolution de la société concernant le couple : vivre en union libre et divorcer sont entrés et dans les mœurs et dans les mentalités

La diversité des parcours familiaux est aussi acquise : la moitié des personnes pensent que les femmes peuvent avoir et élever seules un enfant si elles le souhaitent

 

*1 : L'esprit, l'entendement ou l'âme, est une modalité du corps, la séparation de l'esprit et du corps est une invention religieuse que la science ou les spécialistes du cerveau se chargent de déconstruire sans difficultés ;

les enquêtes montrent que les hommes et les femmes, les femmes, un peu partout en Europe, pour la plupart sans culpabiliser de plus en plus obéissent à leurs corps - certes je vous l'accorde, d'après ces mêmes enquêtes, c'est un peu moins le cas au Canada -

Bien à vous, cordialement, Crab 13 Novembre 2014

 

Suites 1 :

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2014/11/le-couple.html

ou sur :

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2014/11/08/le-couple-5485568.html

Suites 2 :

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2014/11/la-famille.html

ou sur :

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2014/11/08/la-famille-5485446.html

 



 

12/11/2014

14 - 18

14 - 18, Alsaciens_laïques, athéophobie, Aymeric-caron, concordat, Crab, Edwy_Plenel, islam, Laïcité, Najat_Vallaud-Belkacem, Observatoire_de_la_laïcité, politique, religions, école

 

Regarder son Histoire en face

Les responsables politiques aux commandes des États durant la guerre avaient le droit de vie ou de mort sur ces hommes. Aucun responsable ne fut jamais jugé pour « crime contre l’humanité »

Notamment jugés par un tribunal militaire, sans possibilités de recours, les fusillés pour l’exemple, par centaines dont ceux des mutineries de 1917 pour avoir voulu dans l’ennemi voir un être humain, ou encore sauver leur vie

Les aviateurs français, par craintes de désertions, interdits de voler équipés d'un parachute, ce qui n'était pas le cas des pilotes allemands

 

Le Président Hollande, ( mais cela vaut pour ses prédécesseurs ), déclare que l'Europe a entraîné avec elle dans l'abîme des hommes de toutes les conditions et de toutes les religions ( à noter au passage l'oubli des incroyants, des agnostiques et des déistes sans confessions )

Extraordinaire déclaration l'Europe de cette époque aurait-été une personne morale, ou encore je ne sais quel dieu commandeur de l'apocalypse ?

 

Non seulement cette guerre n'avait pas d'autre objet que de satisfaire les ambitions de la classe politique européenne mais pour la gagner ( en France ) il fallait à coup de propagande faire passer, auprès des troupes alcoolisées, l'allemand pour une bête sauvage ou sans visage avec la participation «  éclairée » des ultras catholiques férus dans l'art de sataniser l'ennemi

Sur tous les terrains pour ces activistes de bénir des soldats, devenus pour la plupart de plus en plus naïfs au fur et à mesure que dure la guerre, mais désormais acquis à l'idée répandue par ces ultra-catholiques de partir en croisade contre des suppôts de Satan

 

Et notre Président Hollande de rappeler qu'il y avait, dans ce cimetière des nations, un carré musulman, ce qui laisse accroire cette idée que les combattants africains étaient tous croyants ou musulmans ; en réalité ce carré n'est qu'une expression d'un refus de la mixité ( même dans la mort ), le contraire de la fraternité une des principale valeur de notre ( je cite F. Hollande), république sociale – moi je sais que notre pays est une république sociale et laïque mais notre chef de l' État semble avoir oublier quelle est laïque

 

Comme beaucoup de françaises et de français lucides sur leur histoire, ce que je veux retenir de cette guerre : dans ma famille, ils étaient contre, pourtant ils l'ont fait, si l'un ne revenait pas l'autre prenait en charge ses enfants, c'est ce qui s'est passé - - - Crab 12 Novembre 20214

 

Suites :

http://laicite-moderne.blogspot.fr/search?q=L%27observatoire+de+la+la%C3%AFcit%C3%A9

Ou sur :

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/tag/observatoire_de_la_la%C3%AFcit%C3%A9

 



 

11/11/2014

Le Fait laïque

0 islam.jpg

 

ICI, je reproduis un article publié dans Marianne le 10 novembre 2014 : Laïcité : lettre à Najat Vallaud-Belkacem

Pour l'universitaire Alban Ketelbuters, la ministre de l'Éducation nationale fait fausse route en déclarant que la France doit éviter comme " écueil ", " la laïcité dite de combat ". Comme il estime que c'est une erreur d'avoir autorisé " les mères à porter le voile islamique lors des sorties scolaires ". Il y voit une banalisation de " ce qui constitue l’étendard de la domination masculine et de l’intégrisme religieux "

 

Madame la Ministre,
Lors de votre audition du 21 octobre par l’Observatoire de la laïcité, vous avez dénoncé deux approches opposées du principe de laïcité, « la laïcité dégradée, ou laïcité ouverte, qui abdiquerait son ambition et son sens par des petits reculs ou des compromis successifs ; la laïcité dite de combat, qui stigmatise le fait religieux et constitue parfois le masque de l’islamophobie ». Vous semblez ignorer que toute l’histoire de la laïcité est celle d’un combat. Les orphelins du Printemps arabe peuvent en témoigner, ainsi que tous ceux qui ont fui des régimes théocratiques. Ici même, la loi de 1905 ne résulte pas de rien. Elle est l’aboutissement d’un long processus jalonné d’obstacles, qui prend racine au XVIIIe siècle, à travers les Lumières et la Révolution. Vous l’avez oublié.
Dans leur manifeste Profs, ne capitulons pas !paru lors de la première affaire du foulard islamique ( 1989 ), Élisabeth Badinter, Régis Debray, Alain Finkielkraut, Élisabeth de Fontenay et Catherine Kintzler adressaient au ministre de l’Éducation nationale de l’époque, Lionel Jospin, ce message d’une actualité saisissante : « La laïcité a toujours été un rapport de forces. Est-ce au moment où les religions sont de nouveau en appétit de combat qu’il faut abandonner ce que vous appelez la ‘laïcité de combat’ au profit des bons sentiments ? La laïcité est et demeure par principe une bataille, comme le sont l’école publique, la République et la liberté elle-même. Leur survie nous impose à tous une discipline, des sacrifices et un peu de courage. Personne, nulle part, ne défend la citoyenneté en baissant les bras avec bienveillance. » La gauche a-t-elle si peu de mémoire qu’elle soit condamnée à reproduire les mêmes erreurs ? Jaurès, dont vous ne faites plus vivre l’héritage, a toujours associé l’émancipation sociale et intellectuelle à l’exigence de laïcité.
En encourageant les mères à porter le voile islamique lors des sorties scolaires, vous vous associez au président de l’Observatoire, Jean-Louis Bianco, qui répète continûment que « la France n’a pas de problème avec sa laïcité ». Vous banalisez ce qui constitue l’étendard de la domination masculine et de l’intégrisme religieux et, pire encore, vous séparez cette nouvelle revendication de son contexte. Depuis vingt-cinq ans, les tenants de l’islam politique n’ont de cesse de contester nos valeurs communes : irruption de jeunes filles mineures arborant le voile de la « pudeur » dans l’enceinte scolaire, procès engagé contre le journal satirique Charlie Hebdo pour « injure publique à l’égard d’un groupe de personnes à raison de leur religion » alors que le délit de blasphème n’existe plus en France depuis 1791, irruption du voile intégral salafiste dans l’espace public, refus de se faire soigner par un médecin de l’autre sexe dans les hôpitaux, réclamations de salles de prière dans les universités, tapis de prière sortis en plein cours, contestations d’enseignements aussi divers que la littérature, l’histoire, la philosophie, les sciences ou le sport et, plus récemment, l’abandon par les pouvoirs publics de la crèche laïque Baby-Loup, située dans l’une des villes les plus pauvres de France. Il est vrai que le gouvernement ne peut pas à la fois défendre celles et ceux qui font vivre la laïcité sur le terrain, et œuvrer à ce qu’un émir qatari adepte du salafisme djihadiste comme Hamad Ben Khalifa Al-Thani investisse ses pétrodollars dans nos banlieues.
En outre l’accusation d’islamophobie — à tout propos — devient ridicule. Ce concept apparu à la fin des années 1970 fut d’abord une arme à la fois rhétorique et politique utilisée par les mollahs iraniens contre les musulmanes libérales qui refusaient de se voiler, puis quelques années plus tard par les milices de Khomeiny, lors de la publication des Versets sataniques de Salman Rushdie, visé par une fatwa. Ce concept est aujourd’hui manié par les militant(e)s les plus obscurantistes d’une part, et les tenants d’un différentialisme compassionnel d’autre part, qui dessert absolument la cause de l’antiracisme. La philosophe Catherine Kintzler, à qui le Comité Laïcité République vient de remettre un prix spécial, souligne a raison qu’il nous faut comprendre « pourquoi une maman reste une maman lorsqu’elle vient à un rendez-vous avec un professeur dans une école publique, et pourquoi elle cesse momentanément d’être une maman lorsqu’elle est temporairement chargée d’élèves qui, par définition, sont toujours les enfants d’autrui ». Madame la ministre, vous encouragez ces femmes à porter le voile lors des sorties scolaires au nom de l’apaisement, mais vous ne faites que privilégier l’appartenance clanique sur l’intérêt général.
 
Comme l’a rappelé Élisabeth Badinter il y a quelques jours,
« ce que nous voyons, et la plupart des politiques sont dans le déni de cette observation, c’est qu’il y a une poussée très forte des religions. Je n’hésite pas moi-même à parler de temps en temps de fanatisme. Devant cela, la laïcité doit se défendre. Ce n’est pas une laïcité agressive, c’est une laïcité défensive, c’est tout à fait différent. » La laïcité est aussi universelle et émancipatrice que la démocratie et la République elles-mêmes. Elle reste une utopie pour nombre de peuples sur le globe, un idéal magnifique au service de la liberté et du pluralisme que vous sacrifiez sur l’autel de la bien-pensance.
* Alban Ketelbuters est doctorant en études littéraires à l’Université du Québec à Montréal, membre de l’Institut de recherches et d’études féministes

°

Pour la laïcité,

contre les assauts théocratiques émanant de fanatiques religieux, sans réserve j'adhère à cette analyse d'Alban Ketelbuters : en effet dans l'actualité s'impose, plus que depuis toujours,de rappeler les principaux faits de société dont les carences de la classe politique dans l'histoire récente de notre pays ;

un fanatisme aidé politiquement par tous ceux des gauches et des droites, plus particulièrement dans l'actualité la gauche au pouvoir,qui ont choisi ou affectent de ne pas voir, de ne pas prendre en compte les assauts théocratiques reflet ou expression majeure d'un refus communautariste de respecter la liberté de conscience de tous nos concitoyens-es

 

Au quotidien, dans l'espace public, c'est autant d'atteintes à la laïcité, dont font preuve ces femmes affublées des phallocrates voiles islamiques - ( voiles sans rapport avec la croyance dans le surnaturel ou encore en des arrières-mondes ) -

 

Ces voiles sont l'étendard politique antisocial, anticulture, symboles d'un refus sexiste et xénophobe de la mixité sociale, de l'inégalité entre femmes et femmes et hommes, perpétrées par des mouvements ou sectes religieux décidés à imposer du dieu dans l'espace public, surtout de leur dieu à toutes et à tous, en plaçant sur le devant de la scène des choses voilées, le tout sans vergogne dans le plus grand mépris de la conscience : des incroyants, des agnostiques, des déistes sans confessions ou de croyants des autres confessions  - - - Crab 11 Novembre 2014

°

Citation :

[ ….à Tanger, une auditrice m’a posé cette question: “ Tu parles beaucoup d’indépendance financière pour les femmes, mais si elles préfèrent être sous tutelle ? ”

Je lui ai répondu que dans ce cas, les femmes sont leurs pires ennemies. Elles savent que l’émancipation n’est pas un luxe, c’est du travail !

On bosse nous, c’est pas la vie en rose !

Mais chacun a des priorités dans sa vie, la dignité, ou le confort. Beaucoup de femmes choisissent le confort dans l’oppression parce que c’est plus facile que d’être responsable de soi-même - Joumana Haddad]

°

Suite 1 : La laïcité selon Najat Vallaud-Belkacem

http://laicite-moderne.blogspot.fr/search?q=La+la%C3%AFcit%C3%A9+selon+Najat+Vallaud-Belkacem

ou sur :

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2014/10/24/la-laicite-selon-najat-vallaud-belkacem-5475426.html

°

Suites 2 :

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/tag/humour

Suites 3 :

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2014/09/15/contre-les-assauts-theocratiques-suites-5447777.html

Suites 4 :

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2014/09/26/alterite-5455674.html

Suites 5 :

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/bibliotheque-medicis/

 



 

08/11/2014

Le couple

athéisme, autorité homoparentale, autorité parentale, Crab, culture, famille, filiation, féminisme, homosexualité, moso, mères, pères, religions, sciences, sexualités, œdipe

Le couple monogame est une construction sociale

Le biologiste dit clairement qu'il n'y a pas de gêne du couple monogame, de la fidélité ni de la famille ;

le philosophe constate dans la « vie » de la plupart parmi nos braves mammifères mâles et femelles ayant fait « le choix de vivre » en couple monogame sans être infidèle à l'un ou à l'une, ou encore de « choisir » de « vivre » intégré dans le moule sclérosant de la famille nucléaire que leur vie quotidienne se résout à un nombre incalculable et indicible de gênes toutes plus inhumaines les unes que les autres

Vidéos :

http://crab.painter.free.fr/videos/infidelite.avi

°

Suites : Mozo : une société sans pères

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2014/11/la-famille.html

ou sur :

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2014/11/08/la-famille-5485446.html

 



 

La Famille

0 Les femmes Moso.jpg

Province du Yunnan : Yongning en chinois signifie « sérénité éternelle », les femmes Moso sont des femmes nettement plus épanouies que les .../...

°

Réponse à une lectrice canadienne

Madame, suivant vos bonnes intentions à mon égard, je me permets de vous demander de bien vouloir noter que je n'éprouve nul besoin de réconfort dans la mesure où je ne vis pas dans l'illusion ;

j'observe que votre vision patriarcale ( ou chrétienne ) de la famille vous empêche de voir que la notion de famille « occidentale » n'est rien de plus qu'une construction intellectuelle, compte parmi les « modèles patriarcaux connus » pour le plus parfait exemple de déni de la nature de l'animal humain ... et c'est en ce sens que vous ne comprendrez jamais rien aux sexualités des hommes et des femmes, ni en outre de constater à quel point, d'années en années les sexualités des femmes se rapprochent de celles des hommes - ma démarche « personnelle » rejoint avec ma plus grande estime dans sa globalité la position féministe de madame Élisabeth Badinter

D'autre part : La drague et la séduction sont un art de vivre. Les amants ne vivent donc pas ensemble. Les femmes Moso nous affirment que cela garantit la paix dans le foyer - elles sont adorables !

Madame, je reste à votre disposition quand il s'agit de partager les idées dans le but de nourrir le débat public

athéisme,crab,famille,filiation,homosexualité,sexualités,féminisme,culture,sciences,religions,moso,œdipe,pères,mères,autorité parentale,autorité homoparentale

Chez les Moso, la prostitution n'existe pas : hommes et femmes peuvent avoir autant de relations qu’ils le désirent, et changer à volonté, sans avoir de comptes à rendre à personne. Seul l’inceste matrilinéaire est interdit et puni de mort, suites :  Moso, une société sans pères - L’oncle et la mère, chefs de famille

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2013/05/versus-contrepoint-de-vue-sur.html

 ou sur :

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/versus-contrepoint-de-vue-sur-l-homophobie/

 

05/11/2014

Conflit israélo-palestinien - Piqûre de rappel

Benjamin Netanyahu et Federica Mogherini .png

Le PS entend produire un texte pour la reconnaissance d'un État Palestinien

Après les précédentes déclarations infantiles de l'inexistante Catherine Asthon voici qu'à présent lui succédant ( la nouvelle dirigeante de la politique étrangère de l’Union européenne) Federica Mogherini, à son tour, appelle à la création d’un État palestinien dans les cinq ans de son mandat - valider cette annonce, pour la France ou ce gouvernement Hollande, ce serait choisir la voie la plus absurde, l'heure est, désormais depuis longtemps déjà, à la création d'un État laïque regroupant Israël et la Cisjordanie, une confédération avec Jérusalem pour capitale

Conflit israélo-palestinien, le 31 Juillet 2013 j'écrivais :

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2013/07/conflit-israelo-palestinien.html

ou sur :

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2013/07/conflit-israelo-palestinien.html

 

Suite 2 : Proche-Orient

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2012/11/proche-orient.html

Crab 05 Novembre 2014

 

À bonne enseigne

Succédant à «  feu » Hara-Kiri qui fut, en son temps, créé par des personnes de bonne volonté, ne pas cesser de penser prend tout son sens en apportant un soutien sans faille à Charlie hebdo – Crab

 

athéisme, athéophobie, Boko_Haram, Crab, Charlie_hebdo,FG, fn, islam, Laïcité, Modem, Najat_Vallaud-Belkacem, Nigéria, Observatoire_de_la_laïcité, PC, politique, PS, UMP, Valls, école

 

Retour à l'accueil :

http://laicite-moderne.blogspot.fr/

ou sur :

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/

 



 

04/11/2014

Homosexualité - Athéisme

Athéisme,Athéophobie,Homosexualité,sexisme,xénophobie,France,Égypte,Israël,Maghreb,Edwy_Plenel,Aymeric_Carron,Claude_Askolovitch,Télévisions,Médias,musulmans,Pesse_en_ligne

Mohammed Mokhtar Gomaa ( ministre égyptien), en septembre dernier à Al-Hayat TV, accusait Israël de promouvoir l'athéisme et l'homosexualité dans son pays, rapportait le Times of Israël

Qu'attendre d'intelligent d'un individu qui fait sien le délire, l'infantilisme et l'égoïsme du coran*1, un document raciste, jamais rédigé par des cerveaux fêlés après '' Mein Kampf '',  ou ce qui revient au même : un ensemble de textes dont le sexisme, l'athéophobie, l'homophobie et la xénophobie outrepasse l'entendement ?

*1 : http://laiciteetsociete.hautetfort.com/41-les-diktats-musulmans/

 

MAIS, ce brave et éclairé ministre dont les propos si peu raffinés reflètent si bien les préjugés, les dénis de la nature ou du rejet de certaines des natures humaines, tributaires d'une sorte d'inculture gravée sur la surface d'entour d'un conique guyot d'airain vissé au plus profond de chacune des têtes constituant l'énorme majorité des musulmans d' Égypte et d'ailleurs ne manquerait pas, dans notre pays, d'obtenir le soutien « anti-islamophobe » d'un Aymeric Carron, ou de bénéficier par dessus tout de l'appui inconditionnel d'un Edwy Plenel l'homme engoncé dans la façon la plus pernicieuse et explicite qu'il soit donnée, à travers son livre ou ses déclarations diverses et variées pro-musulmanes, a entrepris en sus dans les médias d'encourager fortement les musulmans '' de France '' à montrer toujours plus « leur différence » par rapport aux français de culture française

 

Ceci, une fois de plus, étant rappelé ne dédouane pas, en Israël, l'infecte minorité de chrétiens et de juifs orthodoxes quand ces minorités proposent de lutter contre l'homosexualité par une thérapie pour aider les homosexuels à devenir des hétérosexuels, ( ce que n'approuve pas la majorité des israéliens et des israéliennes ), ni ne saurait autoriser, en France, l'homophobie et l'incitation à la haine émanant d'un bien connu petit reliquat de chrétiens avec à la tête de ce troupeau d'égarés dans les abysses où le soleil ne parvient jamais dont la cheftaine C. Boutin dirigeante patentée fait les grandes heures d'un minuscule parti non laïque fort heureusement constitué d'une espèce en voie de disparition

 

Ce qui fait la différence avec les pays dominés par les musulmans où les populations majoritairement sont mentalement incapables de protéger les minorités sexuelles et la liberté de conscience Israël ou la France n'emprisonne pas ni ne fait pas, au nom dont je ne sais quelle barbare religion d'État, assassiner les homosexuels et les athées  -- Crab – 04 Novembre 2014

 

Suites : Lettre à Edwy Plenel - SUITE

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2014/10/lettre-edwy-plenel-suite.html

ou sur :

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2014/10/03/lettre-a-edwy-plenel-suite-5460510.html