Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

27/02/2015

Qui est « républicain » peut le moins ?

antisémitisme, athéophobie, Aymeric_Carron, Claude Askolovitch, Dounia Bouzar, Edwy Plenel, homophobie, islam, Jean-Louis Bianco, Laïcité, Nadia Vallaud-Belkacem, Régis Debray, Élisabeth_Badinter

Sur Bourdin direct, ce matin Florian Philipot demande que le Gouvernement cesse de participer à la création d'une hiérarchie représentative des musulmans pour se maintenir dans son rôle : appliquer la loi républicaine de 1905

Jusque là - il à raison, mais quand Florian Philipot réclame de l'État ou des collectivités locales de cesser de financer plus ou moins directement la construction de lieux de cultes musulmans, là, il à encore raison - sauf que, dans cette présentation des faits, il oublie puisque l'enjeu c'est de réaffirmer, voire de rétablir la laïcité, d'exiger du Gouvernement d'abroger le Concordat et de cesser de financer les écoles confessionnelles - autant de lacunes qui rendent son parti pris aussi peu crédible que les politiques engagées, à tour de rôle, sur précisément ces points, par les gouvernants successifs dits « républicains »

 

Le comportement des principaux responsables politiques de l'extrême droite ou de tous les partis dits « républicains » jusqu'à l'extrême gauche montre qu'ils ne savent plus ce que signifie, inscrit au fronton de toutes nos institutions liberté - égalité - et surtout la fraternité puisqu'ils ignorent les athées, les agnostiques ou les croyants sans confessions en dévoyant l'argent public au profit de quelques catégories religieuses

 

Force est de constater que, depuis plusieurs décennies, l'objectif des élus « républicains » est clientéliste, il en sera ainsi, aussi longtemps que pour les présidentielles ne sera pas institué le principe d'un mandat non renouvelable et de deux mandats maximum pour les élus locaux, mais c'est un autre débat - Crab 27 Février 2015

 

[ Nouvelles des pays du rêve fraternel , pays où les musulmans sont majoritaires - Documentation :

http://crab.painter.free.fr/textes/la_chasse_aux_athees_b... ]

°

Suites :

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2015/02/lobservatoire-de-lislamophobie.html

ou sur

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2015/02/26/l-observatoire-de-l-islamophobie-5567318.html

 

 

 

26/02/2015

L'observatoire de l'islamophobie

antisémitisme, athéophobie, Aymeric_Carron, Claude Askolovitch, Dounia Bouzar, Edwy Plenel, homophobie, islam, Jean-Louis Bianco, Laïcité, Nadia Vallaud-Belkacem, Régis Debray, Élisabeth_Badinter

Réponse aux lecteurs

L'observatoire de l'islamophobie est un observatoire in-crédible, pourquoi ?

L'utilisation du terme confus d’« islamophobie ». Par sa sémantique, « phobie envers l’islam », il confond toute critique du religieux ou de l’intégrisme avec une forme de phobie envers les croyants

Hors ce ne sont pas les croyants musulmans qui sont visés mais par la critique athée de la religion, c'est à dire l'examen de toutes les sourates racistes largement majoritaire dans le coran qui sont d'autant d'incitations à la haine de l'autre : sexistes, athéophobes, antijuifs, homophobes et xénophobes

- idem quand il s'agit de critiquer la vie d'un prophète ( Mahomet ) qui n'est en rien exemplaire ni un modèle pour les jeunes générations, quand il fait décapiter ses opposants, massacre ses ennemis et épouse une fillette de six ans pour la mettre dans son lit à neuf ans ( regarder dans les yeux une fillette de six ou neuf ans )

- idem, quand il s'agit de la critique athée des positions, de la parole publique émanant de musulmans ou d'islamophiles

 

Le terme islamophobe désigne sous le même terme des gens qui se battent contre le fanatisme et les racistes

Force est de constater que certains JT ne se privent pas de faire de la publicité au ledit observatoire de l' « islamophobie »

- idem pour quelques « intellectuels-elles » égarés, très médiatisés du genre Edwy Plenel ( dit Tarik Plenel ) ou Aymeric Carron ( dit Aymeric Ramadan ), Dounia Bouzar, Jean-Louis Bianco, Régis Debray ou Claude Askolovitch au lieu de s’attaquer à l’intégrisme par peur du racisme ;

en responsables, si le mot fraternité, pour eux, pouvait prendre tout son sens, ces « intellectuels-elles » et ces « journalistes » s’opposeraient à cette forme d’intolérance et cesseraient de parler d' « islamophobie » :

la philosophie a un rôle critique que n'a pas la religion, c'est en défendant le droit au blasphème, à l’humour, au rire, à la laïcité sans accommodements ( sans céder l'espace public à des groupes religieux parmi les plus intolérants ), mais aussi pour éviter que la République et la laïcité reculent le droit par la critique athée des religions de rendre possible pour : au nom de la FRATERNITÉ, in fine, voir la philosophie se substituer aux sectarismes plus ou moins radicaux ou à toutes les religions monothéistes sans autres effets pour ces dernières depuis plus deux millénaires que de provoquer les guerres inter-religieuses qui ravagent ( encore ) dans l'actualité notre planète ( c'est à dire plus de 90 % des guerres )

En effet ce sont de jeunes français non-musulmans qui ont saccagés le cimetière juif de Sarre-Union : curieusement vous semblez oublier bien vite que la recrudescence de l'antisémitisme, dans notre pays, depuis plus d'une décennie, est due aux sourates antijuifs du raciste coran conjuguées à l'activisme d'associations qui se targuent d'« antiracisme » comme le MRAP et à la propagande anti-israélienne de groupes pro-palestiniens ou pro-Hamas créateurs d'un climat antisémite traduit par le '' mort aux juifs '' aboyé en juillet dernier dans les rue de Paris - Crab - 26 Février 2014

 

Suites : L'École républicaine - suite

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2015/02/ecole-republicaine.html

ou sur

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2015/02/25/l-ecole-republicaine-5566612.html

 

25/02/2015

L'École républicaine - suite

Hypatie.jpg

Hypatie

°

Enseigner le « fait religieux » pour le compte de qui ?

La ministre de l’Éducation Nationale consulte tout azimut dans le cadre d'une « grande mobilisation de l'école pour les valeurs de la république ». L’École, doit jouer un rôle important dans l'apprentissage par tous des règles sociales communes, de la culture générale et des principes de la politesse à la française - le sens de la conversation, l'égalité entre hommes et femmes, le respect des autres dans les espaces publics

 

Sous le prétexte fallacieux que l'École ne serait pas en mesure de pénétrer les esprits des élèves du bien fondé du pacte républicain les anti-laïque proposent pour tout remède l'enseignement du « fait religieux » afin, disent-ils-elles d'apprendre aux enfants à se respecter ou à mieux se comprendre mutuellement

 

Curieuse proposition, l'art de se moquer des personnes bonne volonté, d'autant qu'il faut bien constater que partout dans le monde où les croyants musulmans sont largement majoritaires plus de 90 % des guerres sont justement inter-religieuses, mais c'est aussi dans ces régions de la planète où l'inégalité femmes-hommes, l'athéophobie, l'homophobie est la plus odieuse, la condition des femmes y est la plus déplorable et ces gens là voudraient nous faire croire qu'une bonne connaissance des religions serait le remède miracle pour apaiser une France multiculturelle

 

Comment prétendre lutter contre le racisme, le sexisme, l'athéophobie, l'antisémitisme et l'homophobie sans enseigner finement la critique athée des « textes sacrés » ou sans déconstruire toutes les religions ?

 

Ici, il me paraît important de citer les noms parmi les plus médiatisés de ces faux amis de la laïcité qui sans relâche proposent pour la plupart d'entre-eux d'enseigner le fait religieux quand ce n'est pas la culture religieuse à l'École sans proposer en contrepartie l'enseignement de toutes les philosophies de l'athéisme :

Claude Askolovitch, Dounia Bouzar, Jean-Louis Bianco, Edwy Plenel, Nadia Vallaud Belkacem, Régis Debray, ect.

 

Contre l'universalisme : justifier d'enseigner « le fait religieux » sous le prétexte qu'un-e élève ou un adolescent-e placé-e devant un toile n'est pas en mesure de lire correctement ni de comprendre le sens d'une descente de croix ( encore faut-il s'assurer qu'elle est un chef d’œuvre ) ou de reconnaître une image de la Vierge alors qu'il serait plus judicieux de lui démontrer que le fameux Jésus Christ n'est qu'un mythe et que la « sainte vierge » est une sympathique garce*2 qui a fait l'un des meilleurs moments dans la vie d'un soldat de passage ( *2 : bon je vous l'accorde, cette historiette ne s'est pas passée au Canada le pays des femmes fidèles...)

 

Pour ce qui concerne la lecture d'une œuvre picturale : religieuse, civile, militaire et autres à l'École au lieu d'apprendre aux élèves à dessiner, il serait préférable à travers des cours d'histoire de l'Art*1 de les aider à analyser le sujet ou l'absence de sujet d'une œuvre d'art ;

ne pas, ce qui est une aberration, apprendre aux écoliers à dessiner ( ce qui n'interdit pas de laisser les enfants peindre ou dessiner en toute liberté après le décryptage d'une peinture, d'une sculpture, d'une tapisserie, d'une architecture, ect. ect.)

*1 : ou l'histoire des civilisations qui touche à tous les arts et à toutes les philosophies athées ou religieuses et non introduire le fait religieux à l'école sous le prétexte fallacieux que les élèves ne seraient pas en capacité de comprendre ou viendraient à considérer sans intérêts notamment :les tympans de Chartres, la Crucifixion du Tintoret, le Don Juan de Mozart, le Booz endormi de Victor Hugo, et la Semaine Sainte d’Aragon

 

Dans le contexte actuel ou l'exégèse de l'islam n'est toujours avérée, comment sans la critique athée parler du raciste et sexiste coran, qui, à lui seul, mutualise ce qu'il y a de pire dans les textes judéo-chrétiens, de fait autant de sourates totalement incompatibles avec les valeurs républicaines de notre pays ?

 

Comment peut-on se dispenser d'une formation sérieuse à l’histoire de l’athéisme et des laïcités si l'on veut faire pénétrer dans les écoles le sentiment démocratique et l'esprit républicain, faire respecter le « pacte républicain »?

 

Question fondamentale qui est ou quel prof est vraiment qualifié pour parler des religions, tout en ayant présent à l'esprit, que le souci majeur d'une société civilisée c'est d'engager tous ses citoyens et citoyennes à respecter l'égalité femme-homme, ce qui inévitablement passe par la déconstruction des idéologies dont les « textes sacrés » sont à plus ou moins grandes échelle, pour les trois principaux monothéismes : racistes, sexistes, athéophobes, antisémites et homophobes ?

 

Ajoutons qu'il y a probablement plus d'une cinquante religions, dans cette perspective... [ ??? ] : les cultes chinois sont polythéistes, panthéistes ou non théistes

 

Le taoïsme, le bouddhisme, le culte des ancêtres, le confucianisme sont autant de formes de croyance possibles pour les élèves d’origine chinoise. Ajoutons à cela des athées, des agnostiques, des représentants de l’hindouisme, des coptes orthodoxes, des Éthiopiens orthodoxes, des protestants évangélistes, des pratiquants du vaudou, des adeptes du kémitisme panafricain, etc.

 

Comment décemment admettre que l’enseignement du « fait religieux » puisse rendre compte de la diversité culturelle, notamment pour celles de ces cultures dans lesquelles la religion n’est pas un fait, en réalité un travail comparatif* ( * : non partisan ) demanderait aux élèves plusieurs années d'étude dans des écoles spécialisées ?

 

Le fait religieux n'est qu'une universalisation artificielle et factice imaginé par les faux amis de la laïcité, alors qu'il s'agit de masquer dans les faits le déni de la réalité des assauts théocratiques anti-laïques et anti-femmes conduits par une bonne partie de la population musulmane aidée plus ou moins discrètement par une petite minorité de chrétiens, ( qui essaie, entre-autres, de faire passer le voile pour un dogme alors qu'il n'est rien de plus que le symbole d'une discrimination ), pour ré-introduire dieu à l'école contre l'impérieuse nécessité de faire respecter l'égalité femmes-hommes, la nécessaire éradication de l'athéophobie, de l'antisémitisme et de l'homophobieil ne pourra y avoir le respect du « pacte social » : autant dire de fraternité, dans aucun pays, aussi longtemps que la philosophie ne se sera pas substituée à la religion - Crab - 25 Février 2015

 

Suites :

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2015/02/sapiens-sapiens-pour-toujours.html

ou sur

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2015/02/23/sapiens-sapiens-pour-toujours-5565027.html

-

Autres articles :

http://laicite-moderne.blogspot.fr/search?q=Musique

-

http://laicite-moderne.blogspot.fr/search?q=Op%C3%A9ras

 

 

 

23/02/2015

Sapiens Sapiens pour toujours ?

Turquie - 21 02 2015.png

Brève: Le meurtre d'Özgecan, 20 ans, violée, assassinée et brûlée par trois hommes, a provoqué une vague d'indignation sans précédent dans le pays, et des dizaines de milliers de personnes ont défilé dans les grandes villes de Turquie contre les violences faites aux femmes

°

Et ils inventent l'écriture, l'architecture, la médecine...

Les homo sapiens sont une séquence de l’Histoire de la Terre s’intégrant dans les lois de l’évolution et de complexification par mutations de Darwin

Mais pour les religions l'expertise de Darwin n'est pas le produit de l'observation méticuleuse, en un mot scientifique d'un fait mais une théorie, voire une croyance ;

par ce déni des réalités de '' notre monde '', du monde du vivant, contre le changement d'ère et complexification les religions se sont accordées '' de tout temps '' à inférioriser les femmes, et la plus sexiste et raciste de toutes n'est pas combattue efficacement par crainte de se voir accuser ( par qui ? ) de « néo-colonialisme » - alors-même que, paradoxalement, la France avait interdit l'esclavage et la traite des esclaves dans ses ex-colonies -

 

En France, l'ex-Président Sarkozy manifestement '' ne se connaît pas lui-même '' puisqu'il persiste à s'exprimer en public, et qui plus est pour réclamer l'interdiction du voile sur l'ensemble de nos territoires

Président, il s'était inscrit dans la continuité du jospinisme : affaiblir la laïcité en sortant l'État de son rôle, de sa neutralité vis à vis des religions pour finalement favoriser la montée, l'emprise, l'implantation dans la société des communautaristes - pourquoi n'a-t-il pas interdit le port de tous les voiles lorsqu'il était au pouvoir ? ;

c'eut été rendre service à toutes les femmes insoumises ou pour d'autres athées qui partout en France et dans le monde se battent pour ne plus porter ce symbole de la phallocratie sacralisée dans le raciste, misogyne et sexiste coran diffusé dans le public sans qu'il ne soit pris la précaution de le préfacer pour informer les jeunes lecteurs de la nature réelle de ces textes qui n'ont rien « d'incréés »

 

Dans ce pays les catholiques dans leur grande majorité, depuis bien longtemps, ne se réfèrent plus aux symboles de la religion ni même à ce qu'il y a, en matière de croyances, de plus saugrenus : vierge pondeuse d'un dieu - sa résurrection ect. - d'où la nécessité de rappeler au regard de la démarche avérée de la grande majorité des croyants non-musulmans vers la citoyenneté que la fraternité via la laïcité est l'expression majeure du droit de ne pas croire ou de croire ;

La laïcité n'est pas une conviction mais le cadre qui les autorise toutes : qu'en est-il exactement ?

La laïcité ne se réduit pas à un dialogue inter-religions, sans tenir comptes des observations émanant d'organisations athées : « l'oublie politique » des directions des chaînes publiques squattées par les fanatiques religieux qui monopolisent tous les dimanche une matinée en veillant à ce qu'il n'y est pas en contrepartie sur une autre des chaînes une matinée par exemple le samedi matin, réservée aux nombreuses philosophies de l'athéisme ou à la recherche athée de l'éthique

 

L'école laïque, au lieu de s'occuper toujours plus finement de parfaire l'instruction des écoliers, se verrait selon la ministre chargée d'enseigner le fait religieux mais pas le fait athée, ect. [ ??? ]au lieu de conduire l'élève « à réfléchir sur les problèmes concrets posés par sa vie d'écolier et, par lui-même, de prendre conscience de manière plus explicite des fondements même de la morale : les liens qui existent entre la liberté personnelle et les contraintes de la vie sociale, la responsabilité de ses actes ou de son comportement, le respect des valeurs partagées, l'importance de la politesse et du respect d'autrui »

Éloignés de tout cela, ne dit-on pas dans les médias que la prochaine élection présidentielle fera l'objet d'une campagne identitaire ? ;

et alors, rien ne s'oppose, ni même en dehors de cette période, de réaffirmer la laïcité, de traiter en même temps que les sujets économiques les sujets sociaux sinon cette fois c'est nous qui laisseront sur la planète la place aux dinosaures ou à quelques salamandres sans que cela n'est la plus petite répercussion sur l'évolution de la matière ni sur l'expansion de l'univers

 

D'ailleurs profitons des départementales pour demander aux candidats pourquoi les départements ne sont pas encore supprimés pour laisser l'entière place aux régions et aux intercommunalités ?

pourquoi les régions ne disposent pas de l'argent de la formation professionnelle pour la formation des chômeurs et des personnes précarisées ? Ect.

Mettre fin au détournement de l'argent public : pourquoi donc dans le plus grand respect de la loi de 1905, le Concordat, les écoles confessionnelles, les lieux de cultes ne sont-ils pas financés exclusivement avec l'argent des croyants ?

 

Les musulmans ne peuvent se prétendre laïques, et dans leur fort intérieur ils le savent, puisque leur religion le leur interdit [???? ] D'ailleurs Dalil Boubakeur ne s'était pas privé de rappeler au premier ministre que la loi sur la laïcité n'était pas adaptée à l'islam - si - si, vous avez bien lu - c'est de bonne logique puisqu'il s'agit d'une religion de l'irresponsabilité, et surtout en tout manichéenne, déconnectée du réel,qui donc implique de la part du croyant, en fonction de son référentiel de pensée,un fonctionnement mental manichéen - penser autrement équivaudrait à une apostasie car ce serait, pour lui, mettre Allah en concurrence avec la laïcité comme s'il s'agissait d'une autre divinité – il en sera ainsi aussi longtemps que se fera attendre l'exégèse de l'islam afin pour le '' monde musulman '' de sortir, de s'extirper une fois pour toute, du moyen-âge

 

Dans l'actualité tragique, le pire des déni c'est d'entendre rabâcher que les terroristes ou islamistes se servent ou instrumentalisent la religion, quand en réalité il trouvent dans le coran ou la vie du prophète, sans que cela n'inquiète les « associations antiracistes », tout ce qui peut justifier leurs entreprises mortifères, des plus barbares, contre la laïcité, contre la liberté de conscience, contre la fraternité ( dont contre les femmes ) pour in fine, avec le temps imposer la loi islamique en France ou partout ailleurs dans le monde

 

Aussi, comme bien souvent, « éduqués» dans la religion dès leur prime enfance, des personnalités ( connues du grand public ), à la différence d'autres athées instruits en dehors de la religion, se racontent athées ( entre-autres )sans comprendre ou affectent de ne pas comprendre l'importance argumentée du blasphème indissociable de la nécessaire critique athée des religion sans laquelle la loi commune serait aussitôt remplacée, balayée par la loi de ce que les croyants nomme dieu – ( un dieu parfait puisque selon ses tenants ils auraient fait les hommes à son image - pour les femmes, les homosexuels et les athées, si l'on se réfèrent aux « textes sacrés », c'est moins sûr )

 

Le blasphème se justifie d'autant plus dans cette période où le pape François fut parmi les premiers « responsables » religieux à justifier les actes terroristes commis contre les Charlie ( en oubliant au passage l'assassinat des juifs et de représentants de l'État ), mais aussi à titre d'exemple quand des Femen simulent un avortement dans une église, oui c'est un blasphème que justifie l'odieuse persévérance de la hiérarchie catholique ( Vatican en tête ) à vouloir obtenir des élus de la république l'interdiction à faire aux femmes de ne plus disposer librement de leur corps

Cracher sur le « Christ d'amour », ( pourquoi pas ? ), quand il chasse « comme si de rien n'était, avec un trop plein d'amour pour son prochain », à coup de fouets les marchands du Temple - de même qu'il n'y a pas lieu de ménager Mahomet patron d'une « religion de paix et d'amour » quand, ( en dehors des crimes de guerre qui lui sont redevables, dont la décapitation de ses opposants ), il épouse à six ans, avec la bénédiction de sa belle-mère, pour infliger un rapport sexuel à une fillette dès sa neuvième année

 

Que ceux qui n'ont toujours pas compris que la guerre contre les valeurs de la république : liberté égalité fraternité à pour porte flambeau les islamistes bénéficiant du silence complice, parfois du soutien des hiérarchies ou autorités religieuses de la chrétienté, ils seront tenus responsables dans le cas, inévitable si rien n'est fait pour rétablir la laïcité, de prochaines guerres inter-religieuses sur notre territoire, de la traque des athées, de la traque des homosexuels et de l'abaissement du statut des femmes à l'image de la façon la plus perverse de ce qui ce fait de mieux, au quotidien contre la fraternité, dans les pays dominés par les musulmans

 

Oui, oui oui en réponse aux remarques de quelques lecteurs la France à raison de s'interposer au Mali, en Centre-Afrique, contre l'État islamique car cette lutte contre les « maillons faibles » islamistes, ( si elle ne passait évidemment pas, auparavant, par l'inutile et catastrophique guerre faite à la Libye par le monsieur '' qui ne se connaît pas '' ), se justifie en attendant de pouvoir faire mieux si nous ne voulons pas voir déferler en Europe les hordes islamistes bien dotés financièrement et armées jusqu'aux dents prêts à massacrer, sur leur passage, tout non-musulman – Nous n'avons pas peur, dans ce cas démontrons, déconstruisons « les idéologies de dieu dont le pire des dieux » qui menacent la fraternité dans notre pays, déclenchent ou entretiennent les guerres de religions dans le reste du monde - Crab - 23 Février 2015

 

Suites :Au nom du ciel

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2015/02/au-nom-du-ciel.html

ou sur

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2015/02/21/au-nom-du-ciel-5563851.html

 

 

 

21/02/2015

Au nom du ciel

athéisme,Aymeric_Carron,Claude_Askolovitch,Olympe_de_Gouges,Edwy_Plenel,Régis_Debray,Henri_Pena_Ruiz,Dounia_Bouzar,Élisabeth_Badinter,Émilie_du_Châtelet, Nadia_Vallaud_Belkacem

 

[ Contre le fanatisme religieux, faisons du féminisme la priorité - Crab - ]

°

CONCORDAT : AU NOM DU CIEL, DES PRIVILÈGES TERRESTRES

Henri Pena-Ruiz

 

Ancien membre de la Commission Stasi sur l’application du principe de laïcité

         Au lieu de réaffirmer la laïcité, certains parlent aujourd'hui de l'affaiblir encore un peu plus en s'inspirant du concordat qui sévit encore en Alsace-Moselle. Ils ne veulent pas voir qu'avec la liberté de conscience l'égalité de droits des croyants et des athées est essentielle. Ce principe républicain requiert la disparition des privilèges des religions, donc l'abrogation du concordat et non son extension. Quelques repères historiques.

 

         Le 9 décembre 1905, Marianne se sépare de Dieu. Non pour lui faire la guerre, mais pour s’émanciper de sa tutelle, tout en le libérant de son contrôle. La République reconduit ainsi la religion à sa vocation revendiquée de démarche spirituelle qui n’engage que ses fidèles. Elle met à égalité les divers croyants, les athées et les agnostiques, et s’élève à l’universel en se réservant pour le bien commun à tous.

 

         Rompant avec le concordat napoléonien et avec le bonapartisme dominateur qui l’animait, elle ne nomme plus les prêtres, laissant ce soin aux autorités religieuses. Une telle liberté va de pair avec la suppression des privilèges financiers des religions concordataires. Désormais, les salaires des responsables religieux et la construction des lieux de culte seront à la charge des seuls fidèles. La laïcité s’accomplit, simple et limpide comme la devise républicaine dont elle met en œuvre les principes : liberté de conscience, égalité de droits, universalité fraternelle de la chose publique, désormais dévolue à l’intérêt général et non aux intérêts particuliers des croyants.

 

         Cet avènement laïque est une double émancipation. Comme dit le poète croyant Victor Hugo : « L’État chez lui, l’Église chez elle ». C’en est donc fini du concordat de 1802-1807, que Bonaparte-Napoléon avait assorti d’un catéchisme impérial et d’un sacre propre à ressusciter la collusion de la religion et du pouvoir politique. Avec ce concordat le droit divin était revenu, comme au temps de la monarchie absolue qui faisait du roi le « ministre de Dieu sur la terre ». (Bossuet). Lecteur de Machiavel, Napoléon ne restaurait les privilèges des religions que pour obtenir en retour une sacralisation de sa domination. Régression vers l’Ancien Régime, et non seuil de laïcisation, le concordat avait reconduit le gallicanisme, qui donne au chef politique un pouvoir religieux. Une balance à deux plateaux. D’un côté de l’argent pour les cultes et les clergés, de l’autre une allégeance contrôlée. Je paie, donc je contrôle. Dans le Mémorial de Saint Hélène, Napoléon s’en explique. Ce qu’il dit des responsables ecclésiastiques est peu flatteur : « Je suis entouré de prêtres qui me répètent sans cesse que leur règne n'est pas de ce monde, et ils se saisissent de tout ce qu'ils peuvent. Le pape est le chef de cette religion du ciel, et il ne s'occupe que de la terre. » Le mécénat intéressé, car il l’est presque toujours, achète donc l’allégeance. Ainsi le pape Paul III commanda à Michel-Ange la fresque du Jugement dernier, et son successeur Paul IV fit censurer le chef d’œuvre par Da Volterra, chargé de repeindre les nus, et surnommé « il braghettone »(le culottier). « Cachez ce sein que je ne saurais voir… » (Tartuffe, Acte III, scène 2)

 

         Transposons pour récuser un argument faussement évident. La République devrait financer des mosquées voire des instituts de théologie musulmane, et elle pourrait ainsi les contrôler. Quelle étrange idée de la liberté religieuse! Quel croyant peut accepter ce gallicanisme dominateur, qui en somme achète la soumission ? Chantage. « Je vous paie. Mais gare à ce que vous direz ! » Voilà bien un retour à l’Ancien Régime, car la relation de dépendance entre les personnes prend la place de la loi républicaine. Une métaphore commune le dit : « Celui qui paie l’orchestre dicte la musique ».         Oublie-t-on qu’en République ce n’est pas la domination qui joue, mais la loi commune à tous ? Une loi que le peuple se donne à lui même, contrat de tous avec chacun et de chacun avec tous. L’égalité horizontale des contractants prend la place de la dépendance verticale. Et pour obtenir le respect des droits humains, nul besoin de l’acheter. Un imam qui appelle à battre une femme, comme l’imam Bouziane à Lyon en avril 2004, est passible de poursuites pénales pour incitation à la violence et mise en danger de l’intégrité physique d’une personne. Tel est l’état de droit, et il n’a rien à voir avec le chantage implicite du mécénat religieux. Il est illusoire et même révoltant de vouloir payer pour contrôler. C’est d’ailleurs faire preuve d’une sorte de mépris condescendant pour les fidèles d’une religion que de se substituer à eux pour la délivrer de ses dérives intégristes. La République se contente de dire le droit et de poser ainsi les limites de pratiques religieuses qui lui contreviendraient. En parallèle, les religions doivent procéder à une adaptation issue de l’intérieur et non achetée de l’extérieur.

 

         Retour dans le départements concordataires d’Alsace-Moselle. Les trois composantes du droit local y sont le concordat napoléonien, les lois allemandes dont une qui fait du blasphème un délit et d’autres qui créent des droits sociaux, et la loi Falloux qui installe les cours de religion dans les écoles publiques, avec demande obligée de dérogation pour les familles qui n’en veulent pas pour leurs enfants. Ces trois composantes sont distinctes et parfaitement dissociables. Si bien que l’abrogation du concordat et du délit de blasphème, ainsi que le transfert des cours de religion des écoles publiques à la sphère privée des familles n’entraînent nullement la suppression des droits sociaux spécifiques des alsaciens-mosellans.

 

         Le concordat est une survivance archaïque et antirépublicaine, puisqu’il consacre des privilèges institutionnels et financiers pour les religions, au mépris de l’égalité des croyants et des athées.  Il n’a aujourd’hui plus rien d’un accord équilibré, puisque ces privilèges n’ont désormais aucune contrepartie. Le président de la République, certes, nomme des responsables religieux, mais ce sont les autorités religieuses qui les choisissent. Le donnant-donnant napoléonien ne correspond plus à rien. Il ne reste plus que des privilèges, évidemment attentatoires à l’égalité et coûteux pour toute la République du fait qu’elle salarie les prêtres, les rabbins et les pasteurs.  L’universel est sacrifié sur l’autel du particulier. Un comble en temps de crise et de vaches maigres pour les services publics communs à tous !

 

         Il est temps d’abroger le Concordat que certains voudraient bien étendre pour tuer définitivement la laïcité en communautarisant l’argent public. Dans le même esprit il y a mieux à faire pour la République que de financer des instituts privés de théologie musulmane sous prétexte de lutter contre les causes du  fanatisme religieux. Le respect des lois laïques et républicaines, l’École refondée pour instruire, et une politique sociale réaffirmée, peuvent y pourvoir de façon plus sûre - Henri Pena-Ruiz

( Dernier ouvrage paru : Dictionnaire amoureux de la laïcité - Editions Plon - Prix national de la laïcité 2014.)

°

Commentaires

Danyves : Il est temps d’abroger le Concordat que certains voudraient bien étendre pour tuer définitivement la laïcité en communautarisant l’argent public. Dans le même esprit il y a mieux à faire pour la République que de financer des instituts privés de théologie musulmane sous prétexte de lutter contre les causes du  fanatisme religieux. Le respect des lois laïques et républicaines, l’Ecole refondée pour instruire, et une politique sociale réaffirmée, peuvent y pourvoir de façon plus sûre

 

michel brousson : Merci pour cet article plein de clairvoyance et d'objectivité. Avec vous, les choses sont très claires et on se demande pourquoi nos élus politiques, à commencer par le président de la République, sont si paresseux et timorés dans l'action pour le bien de la République! A moins d'être totalement manipulés par les religions ou de faire preuve d'antirépublicanisme dans le fond! En outre, on attend toujours la réalisation de la promesse du candidat Hollande de constitutionnaliser la loi de 1905! Que de promesses non tenues!

Sources : Le blog de Henri Pena-Ruiz

http://blogs.mediapart.fr/blog/henri-pena-ruiz

°

Suites : Elisabeth Badinter

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2015/02/elisabeth-badinter.html

ou sur

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2015/02/04/elisabeth-badinter-5551704.html

°

Les françaises et les français sont attachés à la laïcité, mais toutes et tous en tant que personnes de bonne volonté et non en tant qu'hommes de bonne volonté, ils ne s'interdisent pas de rejeter des idéologies religieuses déshumanisantes pour, au nom de la fraternité, prioriser le féminisme qui permet de distinguer la loi commune ( la démocratie ) de l'inégalitaire théocratie – Crab 21 Février 2015

 

Suites 2 : Les diktat musulmans

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/41-les-diktats-musulmans/

 

 

 

20/02/2015

FAITS DIVERS ?

Charlie - Saint-Gilles.png

Charlie Hebdo: une librairie bruxelloise à nouveau menacée

C'est le titre d'un article de '' D. Ha. '' Publié le 19 Février 2015 et taxé de '' Faits divers ''

 

Citation :

Faits divers "Soit vous stoppez la vente immédiatement du magazine satanique Charlie Hebdo ou alors attendez-vous très bientôt à des représailles sales porcs mécréants !!!"

C'est une librairie de Saint-Gilles qui a été la cible d'une nouvelle lettre de menaces sur laquelle figurent notamment les drapeaux des groupes terroristes Al-Qaida en Syrie (Jabhat Al-Nosra) et État Islamique ainsi qu'une photo de Kalachnikov

Le parquet de Bruxelles prend l'envoi de ces quatre lettres très au sérieux et va mettre tous les moyens techniques à sa disposition ( analyse d'images de caméras de vidéosurveillance, enquêtes téléphoniques, etc.) pour retrouver l'auteur ou les auteurs

 

Donc pour ce journal en ligne ce n'est rien de plus qu'un fait divers alors qu'en Belgique et en France les assauts théocratiques islamistes soutenus par les représentations de « musulmans modérés » qui ne condamnent pas le port de tous les phallocrates voiles islamiques quand d'autres islamophiles nous expliquent que la pauvreté ou les « discriminations » ou in fine que la république serait responsable faute « d'intégration » de la radicalisation, de la haine des juifs et de la montée du terrorisme

Comment faut-il le dire et sur quel ton que les « textes sacrés » du raciste, sexiste et homophobe coran, que la vie d'un prophète pédocriminel et xénophobe n'est en rien exemplaire, mis bout à bout ces textes et faits historiques génèrent la haine de l'altérité, qu'il s'agit d'une guerre contre les valeurs républicaines dont la liberté de ne pas croire ou de croire en d'autres religions ? - et qu'en aucun cas cette menace contre une librairie ne relève d'un '' simple fait divers '' -

Dans notre pays, il y a un chômeur dans chaque famille, l'intégration depuis plus d'une décennie concerne toutes les françaises et français et non pas plus particulièrement telle ou telle catégorie de citoyens, et nous avons bien à faire face à une idéologie incompatible avec les valeurs humanistes de notre société : liberté - égalité – fraternité, autant de valeurs impensables, inacceptable par les tenants d'une religion de l'irresponsabilité qui ne peut concevoir le droit de pas croire, ni l'égalité femmes-hommes, ni respecter les différences sexuelles

Quand le gouvernement ne condamne pas le port du phallocrate voile islamique lors des sorties extra-scolaires il fait exactement ce qu'il ne faut pas faire au lieu de ne pas concéder le moindre arrangement à des mouvements religieux phallocrates prosélytes musulmans qui cherchent à impacter les enfants des autres en leur imposant du dieu d'une part mais surtout de leur dieu et banaliser la discrimination sexuelle

Comprendre que la France par ses valeurs républicaines est un objet de civilisation qu'il faut défendre, sans concessions, vis à vis de l'Europe et du reste du monde n'entre pas dans les préoccupations, ni dans la perspective du Premier ministre Valls quand il entend réaffirmer la laïcité, sinon il ferait bien de lire, toujours d'actualité, '' Profs, ne capitulons pas '' au regard des positions anti laïques, copiés-collés du jospinisme d'une autre époque, de la ministre Nadia Vallaud-Belkacem, et pour elle d'enchérir en proposant l'enseignement du fait religieux à l'école sans prévoir laïquement, en contrepartie, l'enseignement du fait athée

 

Suites :

http://laicite-moderne.blogspot.fr/search?q=La+la%C3%AFcit%C3%A9+selon+Nadia+Vallaud-Belkacem

ou sur

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2015/02/18/pococurante-5561997.html

Crab 20 Février 2015

 

19/02/2015

La haine islamiste de l'altérité

chut.jpg

 

La pègre politico-islamiste, sans relâche, s'acharne sur les athées

Ci-dessous, reproduction d'un article publié dans 20minutes :

Egypte : Un étudiant condamné à un an de prison pour avoir prôné l'athéisme sur Facebook

Un tribunal égyptien a condamné un étudiant à un an de prison pour avoir « dénigré » l'islam et « prôné » l'athéisme sur Facebook, a indiqué mercredi à l'AFP une source judiciaire.

Le tribunal correctionnel de la ville d'Ismaïlia ( nord-est ) a rendu son verdict lundi, a précisé un responsable du tribunal, indiquant que l'étudiant peut payer une caution de 1.000 livres ( environ 115 euros ) pour être remis en liberté conditionnelle en attendant son procès en appel. L'étudiant en lettres de 21 ans a été condamné pour avoir «dénigré l'islam» et «prôné l'athéisme», selon la même source

 

L'athéisme refusé par la société

Il avait été arrêté en octobre 2013 à la suite d'une plainte du directeur de son université et avait été libéré sous caution le 3 décembre 2013, précise le responsable. « Ses collègues se sont plaints au directeur de l'université de ses opinions et de son athéisme affiché sur Facebook, et c'est pourquoi la police l'a arrêté », affirme à l'AFP l'avocat des droits de l'homme Ahmed Abdel Nabi, qui suit l'affaire de près.

 

La loi égyptienne punit toute insulte ou manque de respect à l'égard des trois religions monothéistes que la Constitution du pays reconnaît et protège: l'islam, le christianisme et le judaïsme. L'athéisme est largement refusé par une société égyptienne conservatrice, et les autorités religieuses du pays, musulmanes comme chrétiennes, ont à plusieurs reprises insisté sur la nécessité de le combattre.

Six ans de prison pour avoir insulté Mahomet

 

Début janvier, un étudiant avait déjà été condamné à trois ans de prison pour avoir annoncé être athée sur son compte Facebook. Son procès en appel doit débuter le 9 mars. Et en juin, un chrétien a été condamné à six ans de prison car il avait insulté le prophète Mahomet sur Facebook, provoquant des heurts confessionnels dans son village du sud de l’Égypte.

« Les verdicts prononcés contre des citoyens pour l'expression de leurs opinions en matière de religion consacrent les restrictions importantes imposées à la liberté d'expression en Egypte », a estimé mercredi dans un communiqué l'Association pour la liberté de pensée et d'expression d'Abdel Nabi

°

« Du fanatisme à la barbarie, il n’y a qu’un pas » ( Denis Diderot )

En France, si un groupe de personnes refusait d’être servi par des Noirs, parce que leur religion leur interdit d’être en contact avec des gens à la peau noire, est-ce qu’on les accommoderait ?

Pourtant, dans notre pays, les pouvoirs publics autorisent, sans être précédé d'une préface pour avertir les jeunes lecteurs, la diffusion de « livres sacrés » dont le plus raciste, sexiste, athéophobe, homophobe et xénophobe coran

Dans le monde musulman non seulement le racisme ou le rejet de l'altérité et le sexisme sont tolérés, sacralisés dans le coran, l'inégalité entre les sexes institutionnalisée, la délation athéophobe et homophobe y est encouragée, mais en France il est des islamophiles pour parler de l'islam comme d'une religion de paix et d'amour

L'Égypte, aussi dans certains de nos quartiers de banlieues a fait de la traque des homosexuels un sport national et l'athéophobie est également une spécificité d'un monde musulman ( et chrétien en Égypte ) qui ne supporte pas la liberté de conscience, l'interdiction de l'athéisme pousse au crime pour trouver un écho jusque dans notre pays dans l'assassinat des Charlie ;

le clientélisme viscéral de la gauche encouragé par nos idiots utiles islamophiles chantres du « pas d'amalgame », selon leurs « bonnes habitudes », dans le plus grand mépris des droits de la personne, n'ont pas manqué de se précipiter devant les caméras par crainte d'une stigmatisation des musulmans sans, ils n'y songent même pas, dénoncer les idéologies bien vivaces dans le mental de la plupart des musulmans générées par le raciste et sexiste coran ou la vie du prophète totalement incompatibles avec les valeurs républicaines

Que ceux qui n'aiment pas la France quittent la France, '' on '' ne les retient pas !- - -Crab 19 Février 2015

 

Suites :

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/pegre-islamique/

°

Blasphème

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2015/02/on-est-parfaitement-reveille.html

°

Caribou

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2014/04/caribou.html

°

Lettre aux enfoirés

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2015/02/lettre-aux-enfoires.html

 

 

 

 

 

18/02/2015

Pococuranté

Athéisme, Aymeric_Carron Olympe_de_Gouges, Crab, Edwy_Plenel, féminisme, gauche, islam, Laïcité, Science, sexisme, Élisabeth_Badinter, Émilie_du_Châtelet

Illustration of book V in a 1743 edition of Lucretius

°

Au pouvoir, ceux qui ne se soucient de rien, qui n'estiment rien, ne respectent ou ne réaffirment quand ils ne trahissent pas la laïcité, demeurent dans des mondes déconnectés des réalités de notre société, ils sont ces nouveaux pococuranté se satisfaisant des commentaires bidons, erronés émanant de l'observatoire de la laïcité dirigé par le non-moins peu crédible Jean-Louis Bianco

Dans ce concert de la négation des assauts théocratiques contre la laïcité émanant du fanatisme religieux produit par le '' monde musulmans '' sous le regard silencieux, finalement complices des minorités catholiques vivant de la manne des subventions des écoles confessionnelles et, en Alsace et Lorraine, du financement du Concordat, la voix de Laurence Parisot se fait entendre pour appeler '' patronats et syndicats '' à négocier sur la laïcité dans les entreprises

 

Selon Laurence Parisot : " je connais des entreprises où la question se pose d'ouvrir ou non une salle de prière", dit-t-elle, tout en rappelant que " l'entreprise est un espace privé, de travail et que la question religieuse ne devrait pas y être un enjeu " ;

elle considère que " le sujet existe et que le vivre ensemble est une préoccupation managériale quotidienne."

 

En effet sans relâche des fanatiques religieux musulmans s'attaquent à tous les espaces publics laïques : l'école, les universités et les entreprises pour y imposer du dieu mais surtout de leur dieu ;

mais pour Jean-Louis Bianco '' il n'y a pas de problème avec la laïcité en France '' -

Hors, Il n'y a rien à attendre du gouvernement Valls et encore moins de sa servante Nadia Vallaud-Belkacem visages certes actuels de la gauche, mais dans la continuité, après la droite, depuis Mitterrand et surtout depuis Jospin d'une gauche qui n'a eu de cesse de trahir la laïcité avec pour principale conséquence de se détourner de l'essentiel : soutenir sans concessions le féminisme universel seul susceptible de donner un contenu à nos valeurs : liberté – égalité - fraternité

 

Ceci vaut pour tous les croyants, vaut plus particulièrement pour les fanatiques musulmans - s'ils pouvaient penser, ne serait-ce qu'un moment, de lire autre chose que le raciste et sexiste coran : " La piété, ce n'est point se montrer à tout instant, couvert d'un voile et tourné vers une pierre, et s'approcher de tous les autels; ce n'est point se pencher jusqu'à terre en se prosternant, et tenir la paume de ses mains ouvertes en face des sanctuaires divins; ce n'est point inonder les autels du sang des animaux, ou lier sans cesse des voeux à d'autres voeux; mais c'est plutôt pouvoir tout regarder d'un esprit que rien ne trouble " – Lucrèce, V, 1198-1203 - ( premier siècle avant notre ère ) - - - Crab 18 Février 2015

 

Suites : Baby-loup
Dans l’espace public, un signe religieux ostensible mis en face de tous sans que ne nul ne puisse s’y soustraire devient exhibé sur les lieux de travail très pénible, voire même insupportable
http://laicite-moderne.blogspot.fr/search?q=Baby-loup
ou sur :
http://laiciteetsociete.hautetfort.com/baby-loup-2011/

°

Signes ostensibles religieux
http://laicite-moderne.blogspot.fr/2013/03/signe-religieux-ostensibles-dans-les.html
ou sur :
http://laiciteetsociete.hautetfort.com/signe-religieux-ostensibles-dans-les-entreprises/

°

Elisabeth Badinter

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2015/02/elisabeth-badinter.html

ou sur

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2015/02/04/elisabeth-badinter-5551704.html

 

 

 

17/02/2015

Enfoulardées - Enburqanées

le corps et la danse.png

Le corps

Cette vidéo ( *1, plus bas sur la page ), est dédiée à toutes les enfoulardées ou enburqanées volontaires, qui ont perdu le sens de l'égalité entre femmes, entre femmes et hommes, si tenté qu'il soit encore possible de leur donner à nouveau le goût de la liberté, le plaisir d'écouter, la joie d'expérimenter pour retrouver la liberté de leur corps afin de redevenir des personnes, ce qu'elles n'auraient, sans le poids de l'instrumentalisation de la religion, jamais dû cesser d'être

 

Pourront-elles redevenir consciemment co-créatrices de leur vie ?

Sont-elles à ce point peu capables d'être autonomes, insoumises, en s'affublant volontairement de ces voiles islamiques marqueurs ou symboles de la soumission aux patriarcats islamistes, au point, contre l'égalité, préférer poser la foi au-dessus des savoirs ?

Pourront-elles enfin, un jour prochain, mettre fin à cette obstinée attitude de soumission sans autres effets, sans autres conséquences sociales et politiques que de poignarder les autres femmes dans le dos ? *2

 

La conscience du corps, c'est l'histoire de la vie, c'est l'histoire de la personnalité, c'est l'histoire du corps débarrassé de toutes servitudes, de toutes les injonctions ou manipulations religieuses ou encore d'instrumentalisation du corps à partir de la religion

Il n'existe pas l'esprit d'un coté et le corps de l'autre, l'idée de division en deux partie du corps repose, exclusivement entretenues contre la réalité, sur des tentatives religieuses d'imposer l'idée d'une vie éternelle après la mort

Contre l'effacement mortifère de la personnalité des femmes au nom d'Allah, contre toutes les entraves :soutenir l'élan, la trajectoire critique de notre société vis à vis des influences, encline à se défaire des blocages mentaux, de se délivrer de l'immobilisation de l'émotionnel, toujours plus engagée à se séparer ou se passer de la religion pour in fine réactiver l'énergie libérée des corps des femmes et des hommes, corps enfin mis en lumière quand la danse fait sens,vient, donne la preuve que nous ne sommes jamais « cloués sur place », que du mouvement est possible - - - Crab - 17 Février 2015

 

*: Vidéos

http://crab.painter.free.fr/videos/Giuseppe_Verdi.mp4

°

Suite : la puissance de la voix de la femme

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2015/02/sabine-devieilhe.html

ou sur

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2015/02/06/sabine-devieilhe-5553338.html

°

*2 : Mobiliser la société autour de la laïcité

La république doit contrer cette dérive islamique, plus largement réaffirmer une position d'autorité face aux religions en abrogeant le Concordat, en cessant de subventionner des écoles confessionnelles quand il ne s'agit pas, plus ou moins directement, dans certaines communes de financer l'implantation de lieux de cultes pour la plupart musulmans

Enseigner le fait athée à l'école en contrepartie du fait religieux ect. ect. ect.

Suites : Laïcité

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2015/02/elisabeth-badinter.html

ou sur

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2015/02/04/elisabeth-badinter-5551704.html

 

 

 

16/02/2015

'' Mort aux juifs ''

Sarre-Union.png

La laïcité comme l'athéisme ne tuent pas, le fanatisme religieux, l'islamo-fascisme tuent, c'est la conséquence d'un combiné dû à des politiques françaises pro palestiniennes relayées, depuis de nombreuses années par le soutient apporté aux terroristes de Gaza par des associations « antiracistes » qui ne bronchent pas quand dans notre pays les pouvoirs successifs laissent diffuser sans préface d'avertissement le raciste et sexiste coran ; un jour cela donne '' mort aux juifs '' dans les rues de Paris, les conséquence meurtrières que nous connaissons contre la liberté d'expression, contre les représentants de l'État et les attentats répétés contre nos compatriotes juifs jusqu'à la profanation du cimetière de Sarre-Union

Ce matin ( 15/02/2015 ) chez Bourdin : Roland Dumas pro palestiniens, symbole grabataire du vieil antisémitisme socialiste prétendait que Manuel Valls était sous l'influence de sa femme - sous entendu juive -     Crab – 16 Février 2015

 

Suites : Le Venin

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2015/02/le-venin.html

ou sur

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2015/02/15/le-venin-5559549.html

 

15/02/2015

Le Venin

caricature-charlie-hebdo-geluck-francesoir_36.jpg

Ce matin ( 15/01/2015 ) invité sur itélé : Laurent Fabius répond à Jean-Pierre Elkabbach que '' les terroristes sont de faux religieux mais de vrais criminels qui s'appuient sur la religion '' - chercher l'erreur [ ? ]

Hors les terroristes s'inspirent de la vie d'un prophète pédocriminel qui, en son temps, ne s'était pas privé d'instrumentaliser, de mutualiser dans le raciste et sexiste coran toutes les religions connues à son époque pour d'une part sacraliser la phallocratie ( les patriarcats ) et justifier la barbarie de toutes ses conquêtes militaires, dont entre-autres : pillages, viols et la décapitation de tous ses opposants

Sans relâche, depuis plus d'une décennie, je réclame que toute publication nouvelle du coran ou de la vie du prophète soit précédée d'un avertissement à l'attention des jeunes lecteurs ou lectrices pour rappeler qu'il ne s'agit que de textes historiques et non « incréés », sans rapport avec une croyance dans le surnaturel, pour souligner le caractère de ces texte : racistes, sexistes, athéophobes, antijuifs, homophobes et xénophobes qui est aux antipodes des valeurs*1 de l'unité républicaine

*1 : liberté égalité fraternité – Crab 15/01/2015

 

Suites :

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2015/02/la-crainte-de-lislam.html

ou sur

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2015/02/14/la-crainte-de-l-islam-5559282.html

 

Autres articles :

http://laicite-moderne.blogspot.fr/search?q=point+de+contraintes+en+religion

 

 

 

 

 

14/02/2015

La crainte de l'islam

charlie-hebdo-religions.jpg

 

Quand la télévision devient un outil de manipulation des téléspectateurs

Abdallah Zekri, président de l'Observatoire national contre l'islamophobie, s'inquiète du nombre record d'actes anti-musulmans recensés depuis les attentats contre Charlie Hebdo et l'Hyper Cacher de Paris. Il était l'invité de Jean-Jacques Bourdin le mardi 21 Janvier 2015

Bourdin direct, première émission de désinformation sur l'islam où un Abdallah Zekri, président d'un observatoire bidon peut rabâcher, sans risque d'être contredit par un journaliste qui ne vérifie rien : '' que l'islam est une religion d'amour, d'ouverture et de dialogue ''

Les ( ou des ) françaises et français seraient islamophobes – traduire par '' ils auraient peur de l'islam '', et certains parmi eux se livreraient à des actes haineux envers les musulmans

À aucun moment « notre grand journaliste devant l'éternel », s'il en est encore à la télévision, en tenant dans le plus grand mépris les téléspectateurs de son émission, ne se risque pas à rappeler que le coran est un document infantile et égoïste, c'est à dire : raciste, sexiste, athéophobe, anti-juif, homophobe, que le prophète ( Mahomet ) n'était qu'un chef de guerre ni plus ni moins barbare que les autres chefs de tribus, qui ne manquait aucune occasion de faire décapiter ses opposants, et de surcroît pédocriminel pour avoir imposer, infliger un premier rapport sexuel à une fillette de neuf ans ;

à par ça, comme le dit si bien Abdallah Zekri, l'islam est une religion de paix et d'amour...

 

Ce samedi au Danemark, l'attentat islamiste au nom d'Allah, devant le centre culturel de Copenhague, comme d'habitude il sera entendu que les deux terroristes n'ont rien avoir avec l'islam puisque l'islam est une religion d'ouverture et de dialogue...à la kalachnikov

 

Non !, les françaises et les français n'ont pas peur de l'islam, ils disent non à une idéologie sexiste qui sacralise le patriarcat, raciste, à travers 63 % des sourates du coran *1, elle incite à la haine du non-musulman – le rejet global de l'altérité est l'expression majeure du coran, parfaitconcurrent, avec l'ancienneté en prime,de '' Mein kampf ''

Mais pour Bourdin, à son habitude, dès qu'il s'agit de l'islam : silence ou brouillage télé :'' pauvre homme '', un voile islamique brouille régulièrement son esprit, à l'image de la Perse il connaît l'ivresse islamophile sans prendre la peine de lire le coran

 

Selon Abdallah Zekri, les enfoulardées, alors que nul ne peut ignorer que les voiles islamiques sont les marqueurs de la pire discrimination sexuelle, marqueurs, symbolesde la sacralisation du patriarcat, donc de l'inégalité entre femmes et de l'inégalité entre femmes et hommes, se plaindraient « les pauvres petites » de subir des regards méprisants depuis les derniers attentats

C'est à mourir de rire, il faudrait sourire à ces voilées volontaires qui sans vergogne poignardent les autres femmes dans le dos et se présentent selon les bons principes de l'inversion des faits à la mode musulmane pour des victimes

Ces femmes estiment qu'en tant qu'homme que '' je ne suis pas digne de voir leur chevelure '', en conséquence chaque fois que je croise une enfoulardée je détourne, aussitôt, mon regard vers les personnes qui me respectent

 

Bourdin d'enchaîner sur l'utilité des dialogues inter-religieux organisés çà et là pour selon les deux compères favoriser le '' vivre ensemble '' en escamotant que plus de 60 % des français sont : athées, agnostiques et déistes sans confession ( et que les croyants pratiquants parmi les croyants ne sont pas nombreux ) - Mais voilà c'est du Bourdin directement à coté de la plaque '' comme de bien entendu ''

 

Ceci dit, je l'ai souvent rappelé, taguer des murs de mosquées n'est pas seulement le fait de crétins, c'est aussi un moyen d'expression contre-productif, il est préférable de s'inspirer de Nietzsche qui efficacement proposait de raser le Vatican pour le remplacer par un élevage de serpents ; il serait bien de s'en inspirer, ce serait nettement plus intelligent, plus judicieux de raser les mosquées pour les remplacer par un élevage de cochons, et s'il vous reste un peu de temps il n'est pas interdit, pour paraphraser Jean Meslier, de pendre les imams avec les tripes des curés

Conseil pratique : il y a peut-être une difficulté de gestion, je ne suis pas sûr qu'il y ai autant de curés que d'imams, faudra gérer serré... Crab 14 Février 2015

 

Suites :

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2015/02/lettre-aux-enfoires.html

ou sur

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2015/02/10/lettre-aux-enfoires-5555945.html

°

*: Les diktats musulmans

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/41-les-diktats-musulmans/

 

 

 

13/02/2015

Démocratie ou Théocratie ?

wilem.png

Toutes les religions s'affirment supérieures aux autres, chacune prétendant détenir '' la '' vérité, les autres étant dans l'erreur - Eric Lowen

En ce monde, trois individus ont trompé les hommes : un berger, un guérisseur et un chamelier - Abu Tahir

°

La France n'est pas le pays de Voltaire mais de Jean Meslier dont la pensée critique athée est créatrice d'une vision du monde cohérente

Dès le début 18e siècle Jean Meslier ( mort le 17 Juin 1729 ), dans notre pays, apparaît comme le premier athée, le déiste Voltaire son faussaire s'était chargé, lors d'une première publication, de dénaturer, de mutiler, de falsifier son mémoire*1, ce qui ne peut guère surprendre le lecteur averti, quand on sait que ce cabot de salon estimait que le peuple avait besoin de la religion ;

voilà pourquoi Voltaire plaît-tant tant au chrétiens et surtout aux musulmans dont la religion exige l'entière soumission, en se référant à « la parole de dieu » récapitulée dans le coran, ( curieusement, cela dit en passant, rédigée par un prophète, et çà ne manque pas de sel, qui ne savait pas écrirechercher l'erreur - ), dont les sourates racistes et sexistes sont en contradiction totale avec les valeurs de la république : liberté – égalité - fraternité

 

À la différence de Voltaire, Jean Meslier entre en résistance en comprenant avant tous que la liberté se crée sinon c'est se soumettre : son '' Testament '' jette le fondement pour une société insoumise capable d'entrer en résistance, dans cette lignée, le refus de se soumettre, ce sera, dernier exemple, la démonstration du 11 Janvier dernier

Plus tard ans la foulée, Nietzche sera le premier à penser le post-christianisme, judicieusement, non sans humour, il proposera de raser le Vatican et de le remplacer par un élevage de serpents ( dit en passant : ce serait mieux, nettement plus efficace au lieu de taguer les murs des mosquées, de proposer de les raser pour les remplacer par un élevage de cochons ) ;

la principale conséquence de la déconstruction appliquée, judicieuse, maîtrisée de la judéo-chrétienté au profit du doute synonyme de laïcité, au refus d'obéir à dieu ou à ses représentants la France devient une république laïque ;

ailleurs en Europe, les peuples teintés de laïcité ou fortement imprégnés des philosophies de l'athéisme conscients que le pouvoir vient des hommes et non de dieu est la cause, la principale explication du déclin de la civilisation chrétienne

 

Démocratie ou Théocratie

Dans une perspective athée, depuis bientôt près de vingt ans, désormais la critique athée du coran se développe car, dans notre société, sans se servir de la raison pour réfléchir, puis gouverner : ce n'est plus la démocratie qui s'imposerait mais à nouveau la théocratie

Le dieu de l'islam n'est pas un déisme, mais un théisme, le coran parole de dieu est un texte en parfaite opposition avec les valeurs républicaines : liberté - égalité – fraternité

 

Féminisme ou phallocratie?

Soutenir le Féminisme contre la phallocratie sacralisée par le coran, en ne laissant rien passer des revendications de musulmans allant à l'encontre de l'égalité femme-hommes est devenu depuis de nombreuses années une priorité ;

ce que la gauche ne voulait pas admettre, au pouvoir se montre incapable de réaffirmer la laïcité notamment quand '' on '' entend sur les ondes Jean-Louis Bianco le faux ami de la démocratie ou de la laïcité justifier le prosélyte voile dont s'affublent les accompagnatrices scolaires dans le but évident, avéré d'imposer du dieu, surtout, ( dans le plus grand mépris de la conscience des enfants en général : enfants d'incroyants et des autres confessions), de leur dieu aux enfants des autres

 

Citation : Pourquoi je ne suis pas musulman, par Ibn Warraq
Éditions L’Âge d’Homme, 1999

« Je suis né dans une famille musulmane et j'ai grandi dans un pays qui est aujourd'hui fier d'être une république islamique. Mes proches parents se veulent musulmans : certains adhèrent à l'orthodoxie, d'autres moins [...]. Dès que j'ai été capable de raisonner par moi-même, j'ai rejeté tous les dogmes religieux que l'on m'avait fait ingurgiter. Je me considère aujourd'hui comme un humaniste laïc, qui croit que toutes les religions sont des rêves d'hommes débiles, de toute évidence fausses et pernicieuses [...]. Tels sont mes antécédents et mon point de vue, et les choses en seraient restées là s'il n'y avait pas eu l'affaire Rushdie et la montée de l'islam. Moi, qui n'avais jamais écrit de livre auparavant, j'étais tellement galvanisé par ces événements que je me lançai dans celui-ci [...]. Ce livre est mon effort de guerre.Chaque fois que je me suis demandé s'il était prudent de l'écrire, de nouveaux meurtres perpétrés au nom de Dieu et de l'islam m'ont poussé à le mener à son terme.» Ibn Warraq

 

Encore un islamophobe, rendez-vous compte mon bon monsieur, c'est un arabe, pire un ex-musulman, imaginez les sauts de cabri de : Tarik Plenel ( Edwy Plenel ), Aymeric Ramadan ( Aymeric Carron ), du MRAP, de Claude Askolovitch, de Dounia Bouzar, de Régis Debré, de Najat Vallaud-Belkacem, de Jean-Louis Bianco, de Cécile Duflot, d'Eva Joly, et de Manuel Valls qui juge les « textes sacrés » tous respectables et vous avez devant vous le spectacle « vivant » de la faune athéophobe, islamophile et anti-laïque - - - Crab 13 Février 2015

 

Vidéos : Festival escale – Michel Onfray

http://crab.painter.free.fr/videos/Festival_philo_Escales_Michel_Onfray.mp4

°

Notes : *1

Un décret de la Convention, du 27 brumaire en II, certifiait la décision d'ériger une statue à Jean Meslier le premier prêtre qui ait eu l courage et la bonne foi d'adjurer les erreurs religieuses

Seul le texte du Mémoire publié pour la première fois en 1970-1972 2, assorti de ses « lettres aux curés du voisinage » et de son Anti-Fénelon ( ses notes marginales à la Démonstration de l’existence de Dieu de Fénelon, dont des copies reprenant ses annotations ont circulé au XVIIIe siècle et nous sont parvenues ), sont de la plume de Meslier

 

Suites : Histoire des Maux-nothéismes

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2014/05/histoire-des-maux-notheismes.html

 

°

 

Elisabeth Badinter

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2015/02/elisabeth-badinter.html

 

 

 

 

 

 

 

12/02/2015

Charlie Hebdo et Charline Vanhoenacker

Charline Vanhoenacker.jpg

Lors de la soirée "Je suis Charlie", le 11 janvier dernier sur France 2, Charline Vanhoenacker avait fait un sketch très controversé où elle interviewait le prophète Mahomet. Si les critiques ont été nombreuses sur les réseaux sociaux la jeune femme assume totalement cette idée, et éprouve même « une certaine fierté »

https://www.youtube.com/watch?v=swsWwhku-Gc

°

VOICI L'HOMME

Pour ma part j'ai trouvé cette fausse interviewe amusante, sans plus, mais franchement ridicule l'accusation de « provocation », car ce sketch c'est bien peu, plutôt « gentil » au regard de ce que l'on sait de ce chef de tribu phallocrate : un guerrier ni plus ni poins barbare, en son temps, que les autres chefs de tribus, il instrumentalise les religions connues à son époque pour sacraliser le patriarcat et justifier sa soif de conquêtes militaires, fait décapiter ses opposants, de surcroît pédocriminel pour avoir mis dans son lit une fillette de neuf ans, voici l'homme à l'origine de cette « grande et belle religion d'amour » qui sert de modèle partout dans le monde à la '' grande communauté musulmane ''

 

En Décembre 1979, sans précédent depuis le 7e siècle, Changelejeu, grand reporter à la maison de l'athéisme, réalisait un entretien avec Mahomet

L'interviewe publiée intégralement sur la page :

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/changelejeu-et-mahomet/

Crab 12 Février 2015

 

11/02/2015

Le Gai Savoir

La-Reine-Rania-De-Jordanie-De-file-En-Me-moire-Du-Pilote-Maaz-Al-Kassasbeh-Brule-Vif-Par-Daech.jpg

Défilé En Mémoire Du Pilote Maaz Al Kassasbeh, Brûlé Vif Par l'État islamique ( Daech )

Rania de Jordanie, présente dans le défilé, avait lancé un vibrant appel au monde arabe pour qu'il ne laisse pas le champ libre aux jihadistes de l'EI, qui donnent une image très négative du Moyen-Orient et de l'islam. " Notre silence est le plus grand cadeau offert à l'EI ''( … ) " nous sommes complices de leur succès en termes d'image '' Sources : extraits d'article publié dans la presse

°

En démocratie, le danger vient de l’intérieur : c’est le dévoiement de l’opinion en censure ou la dilution de l'individu dans la fouleAlexis de Tocqueville (l'homme qui préférait qu'on obéisse aux lois avant d'obéir aux hommes)

°

« Seul un peuple de dieu se gouvernerait démocratiquement » écrivait, en son temps, Jean-Jacques Rousseau grand naïf, s'il en est, par devant l'éternel

MAIS

Si à l'instar de Victor Hugo vous êtes persuadés que la vie ne se corrige que dans l'écriture, il faudra admettre que sur un plan général les religions pervertissent leurs adeptes au point que ceux-ci n'imaginent pas qu'ils côtoient des gens, des voisins éduqués ou philosophiquement formés à l'expérience humaine en dehors de toutes religions ;

quand ils l'apprennent déduisent que les incroyants n'ont aucune '' vie spirituelle '' comme si la critique athée des religions n'était pas une expression de '' la vie de la conscience ''

 

Hier soir plusieurs excellents reportages diffusés par arte sur la « création » de l'État islamique ( Daech ) montrait que la horde soldatesque et ses chefs attiraient, recrutaient, intégraient dans leurs troupes des jeunes d'autant plus facilement puisqu'ils s'appuyaient sur les passages incitant à la haine de « l'incréé » le « saint coran » ( 63 % des sourates sont d'odieuses incitations à la haine des non-musulmans sans compter les infectes sourates sexistes )

D'ailleurs un chef religieux musulman d'Amman ( en Jordanie ) ne se prive pas de faire observer au reporter d'arte que dans le « saint coran » dieu ordonne de terroriser ses ennemis ;

ici de rappeler que Mahomet faisait décapiter ses opposants qui pourtant avec justesse ne voyait en lui qu'un charlatan qu'il instrumentalisait toutes les religions connues à son époque, pour justifier sa soif de conquête aux moyens des pires violences, et c'est ce qui plaît, motive ces jeunes là -

De même, cela ne doit rien au hasard quand l'État islamique autorise le mariage dès la neuvième année des fillettes, c'est ce que fit, en son temps un chef de tribu ( facteur aggravant ) pédocriminel ni plus ni moins barbare qu'un autre en épousant une fillette âgée de six ans pour lui infliger à neuf ans un rapport sexuel ;

mais pour « nos brave croyants », partout dans le monde, la vie de Mahomet est un modèle pour toute la « communauté des musulmans »

 

Ahurissant, lors d'un rassemblement annuel au '' National Prayer Breakfast '' ( le petit-déjeuner de la prière nationale ) à Washington Obama fait observer que les atrocités commises l'État islamique ne sont pas unique, de rappeler par les Chrétiens lors des Croisades et de l’Inquisition, au cours desquelles les communautés juives entières ont été brûlées vives, peuvent-être comparées aux horreurs plus récentes de la Shoah

 

En comparant les hérétiques brûlés vifs par l’Espagne lors de l’Inquisition au pilote jordanien, ou en suggérant que le fanatisme religieux de l’EI rappelle celui des croisés, Obama établit de bien étonnantes analogies historiques comme si les horreurs d'hier pouvaient légitimer les barbaries d'aujourd'hui ou devraient nous imposer de nous taire pour ne pas passer ou être accusé d'ethnocentrisme bassement néo-colonial

Une position d'Obama qui rejoint, dans notre pays, le déni des réalités par nos chantres du relativisme culturel spécialistes du « pas d'amalgame » qui refusent d'admettre que, dans le monde d'aujourd'hui, c’est bien le monde musulman qui est la source principale d’intolérance et de comportements médiévaux, tels que décapiter, tuer des homosexuels, réduire des femmes à l’esclavage, brûler des otages, lapider des femmes, emprisonner ou assassiner des athées et qu'il en sera toujours ainsi aussi longtemps que l'indigeste et raciste coran ne sera pas préfacé d'un avertissement pour toute nouvelle édition avant sa commercialisation

Cela vaut aussi pour les deux autres religions abrahamiques, quand bien même l'exégèse en est faite, certes réformées mais depuis fort longtemps dors et déjà nettement supplantée par l'esprit de '' Les Lumières ''

 

De ce point de vue, alors que les Chrétiens et les Juifs d’aujourd’hui progressent lentement, sur les libertés individuelles ou les droits des femmes, bon nombre de Musulmans, avec le silence complaisant de la plus grande partie des « musulmans modérés » retournent à l’Age des ténèbres

Très peu de Chrétiens ( quand bien même il n'en reste pas beaucoup et France ) aujourd’hui interpréteraient leur religion comme les croisés il y a des siècles et la plupart des Juifs rejettent du revers de la main les injonctions au meurtre de leur Dieu dans la Bible ;

c'est bien, à titre d'exemple, dans la plupart des sociétés musulmanes ( y compris par, ( la grande amie du Mrap ), l'autorité palestinienne ) que l'homosexualité est condamnée à la peine de mort - surtout ne pas le dire de crainte de se voir traité « d'islamophobe » - Dans notre pays ce sont des musulmans qui tuent au nom du prophète mais les « textes sacrés » n'y seraient pour rien '' - l'islam, mon bon monsieur, ma bonne dame, c'est autre chose '' -

 

Point de contrainte en athéisme, il n'est guère besoin de faire référence à l'invention dieu pour condamner le terrorisme ni pour le justifier, être soi-même, penser suffit largement pour participer ou organiser le débats public tout en reconnaissant, que dans une démocratie, la liberté d'expression ne s'arrête pas là ou commence la religion - sinon de dire de rappeler que, dans notre société, la critique athée des religions est à l'origine de tous les progrès moraux validés par la loi républicaine en matière de libertés individuelles dont plus particulièrement '' les droits des femmes '' et plus récemment l'égalité des droits définie dans le cadre du '' mariage pour tous ''

 

Ce n'est pas une coïncidence, chercheurs dans le seul espace vraiment laïque, les sondages montrent que la grande majorité des scientifiques est athées ou agnostiques ce qui donne à penser que combattre la violence et l'extrémisme islamique va demander davantage qu’une simple modernisation de l’islam pour le rendre plus tolérant quand la plupart des croyants, endoctrinés dès leur plus bas âge, sont persuadés que le « livre sacré » contient indiscutablement toutes les connaissances ce qui leur permet, entre-autres :soit de tenter de faire accroire cette idée, sinon d' imposer par la force, que l'Évolution n'est qu'une théorie ou une croyance anti-dieu et non un FAIT

 

Il est beaucoup plus important dans ce combat d’adopter un plan d’action laïc qui fera perdre à la religion bien plus que sa position dominante, car contrairement à ce qu'affirment « nos pas d'amalgame » ce ne sont pas les femmes et les hommes qui pervertissent les religions pour promouvoir l'intolérance, ce sont les religions en sacralisant tous les patriarcats tous plus guerriers, racistes, sexistes, athéophobes, exclusivement hétéro sexualisés, homophobes, infantiles et égoïstes les uns que les autres, qui pervertissent les femmes et les hommes et les rendent intolérants

Crab – 11 Février 2015

Suites : Lettre aux enfoirés

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2015/02/lettre-aux-enfoires.html

ou sur

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2015/02/10/lettre-aux-enfoires-5555945.html

 

 

 

10/02/2015

Lettre aux enfoirés

11_janvier | Tags : , athéisme, charlie-hebdo, crab, changelejeu, sophia_aram, Élisabeth_badinter, aymeric_carron, edwy_plenel, michel_onfray, Épicure, albert_einstein, nicols_bedos, samy_naceri

Ci-dessus : cette caricature est la meilleure réponse à faire aux bigots de toutes « espèces » et plus particulièrement aux islamophiles, aux chantres du '' pas d'amalgame '' qui s'empressent lâchement, pour une large partie d'entre-eux de parler de '' multiples provocations '', ou de façons plus ou moins nuancées de dire : '' ils l'ont bien cherché '' - ou pour les plus fanatiques '' c'est bien fait pour eux '' ;

quand depuis plusieurs décennies, par la critique athée du coran ou autres documents racistes musulmans, nous ne cessons, contre la main mise sur les médias ou squattés par des « intellectuels » - entre-autres - Edwy Plenel ( Tarik Plenel ), Aymeric Carron ( Aymeric Ramadan ), Claude Askolovitch, Dounia Bouzar, Jean Baubérot ou Régis Debray spécialisés dans le « ce que vous devez penser » sinon vous êtes un ethnocentriste bassement néo-colonial, pourtant de combattre, contre des vents et marées plus indigestes ou plus anti-laïques les uns que les autres, de régulièrement de dénoncer les assauts théocratiques contre la laïcité, les discriminations sexuelles spécifiques générées par la religion mahométane dont l'objet de conquête majeur de cet islam-fascisme commence par le voile à l'école porté par les élèves ou les encadrantes musulmanes lors des sorties scolaires, le refus de la mixité dans les piscines ou encore la contestation métaphysique de l'Évolution à l'école ect.ect.... ( Certains parmi ces « grands intellectuels » préconisent d'enseigner le fait religieux mais sans en contrepartie enseigner le fait athée à l'école )

Pour ces spécialiste puants du « quoi penser » étrangers à la notion du « comment penser » marqueur principal, majeur de notre culture démocratique, conforme à nos valeurs républicaines laïques où prime la liberté de conscience, et pour certains de ces olibrius, sans vergogne, d'aller jusqu'à poser cette question ''Pour autant, leur assassinat atroce fait-il des dessinateurs de Charlie Hebdo, les grands défenseurs de la liberté d'expression qu'on veut en faire aujourd'hui ? »

 

« pouvons-nous les ériger en grands défenseurs de la liberté d'expression ? » - ces chantres du relativisme culturel, en réalité s'empressent de confondre la critique athée du pire des monothéisme ou celle de la vie d'un guerrier ( Mahomet ) comptant, à son époque, parmi les plus barbares et de surcroît pédocriminel comme une offense faites, ce qui est un comble, à des croyants dans leur ensemble

 

Curieusement il ne leur vient pas à l'idée que les religions ( dont la pire de toutes ) sont une offense faite à l'intelligence, justifiant pleinement la critique athée

 

Suites : On est parfaitement réveillé

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2015/02/on-est-parfaitement-reveille.html

ou sur

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2015/02/09/on-est-parfaitement-reveille-5555317.html

Crab - 10 Février 2015

 

09/02/2015

On est parfaitement réveillé

Charlie_Mari_moins_con.jpg

Blasphème

Selon le dictionnaire '' Larousse '', '' le blasphème '' : Parole ou discours qui outrage la divinité, la religion ou ce qui est considéré comme respectable ou sacré. ( Le blasphème est à distinguer du sacrilège : le premier consiste en paroles, le second en actes.)

La notion de blasphème a été définie au XVIe siècle par le théologien espagnol Francisco Suárez comme " toute parole de malédiction, reproche ou irrespect prononcé contre Dieu "

°

Quand l'Iran théocratique* ( * : non démocratique ) condamne le '' geste insultant '' de la couverture représentant le prophète ( rappel au passage :un chef de tribu pédocriminel ) Mahomet et estime que ce dessin '' porte atteinte aux sentiments des musulmans '' : c'est un abus de langage destiné à maintenir ou à prôner l'interdiction de la critique athée des religions, dont plus particulièrement la mahométane

 

" le blasphème n'est scandaleux qu'aux yeux de celui qui vénère la réalité blasphémée" - Pierre Bayle ( 18e siècle )

 

En France, le blasphème fut passible de mort jusqu'à la Révolution Française. La victime la plus tristement célèbre de cette loi religieuse étant le Chevalier François-Jean Lefebvre de la Barre. Il fut accusé en 1765 de blasphème pour avoir chanté deux chansons libertines irrespectueuses à l’égard de la religion et être passé devant une procession en juillet 1765 sans enlever son couvre-chef. Après dénonciation, une perquisition menée au domicile de La Barre amène à la découverte de trois livres interdits ( dont le Dictionnaire philosophique de Voltaire et des livres érotiques ) : plus de doute pour les juges d'alors : il est coupable. Arrêté le 1er octobre 1765 à l’abbaye de Longvillers il est condamné à mort

 

Dans l'Islam le mot blasphème n'existe pas en tant que tel. La « justice » islamique emploie plutôt le terme d'apostasie qui signifie abandonner la religion ; conséquence pour l'apostat la condamnation à mort ou l'emprisonnement

 

Aucune loi,dans notre pays, n’institue un espace sacré dont le contenu serait placé hors du champ de la loi librement débattue, la notion de blasphème étant strictement religieuse et ne concerne que les religieux entre-eux

 

Le délit de blasphème a été aboli par l’article 10 de la Déclaration des Droits de l’homme et du citoyen, en 1789 ( « Nul ne peut être inquiété pour ses opinions, même religieuses, pourvu que leur manifestation ne trouble pas l’ordre public » ). Il a été rétabli par la monarchie à la Restauration en 1815, puis à nouveau supprimé en 1830

 

Dans toute l'histoire de l'humanité, il n'y a jamais eu de révélations fracassantes autres qu'obtenues par les meilleurs chercheurs du monde, ce qui n'étonnera personne de sensée dans la mesure où, dans le monde, plus particulièrement dans notre pays, seule la Science est laïque

 

Depuis plus de trente ans la politique du déni des réalités animée par les gauches depuis Mitterrand et la complaisance maladive d'« intellectuels » tant de gauche que de droite envers les religions, plus particulièrement envers la mahométane ne peut que susciter des débordements de prosélytisme tout à fait néfastes dans une société déjà fortement minée par les communautarismes

 

Développer la croyance dans une ou plusieurs divinités, sans produire la moindre preuve avec sont lot ajouté de religions et de prophètes tous plus faux les uns que les autres, est une offense et une insulte à l'intelligence

La France est le pays de : '' je pense, donc je suis'' et non le pays imaginaire du '' je crois, donc j'existe''

 

'' Il n'y a plus, pour aucune partie de la Nation, ni pour aucun individu, aucun privilège, ni exception au droit commun de tous les Français '' - Constitution de 1791

 

Je ne compte pas le nombre d'émission sur la laïcité organisées par les chaînes de télévisions, ( dont notamment C dans l'air, que pour ma part, excédé, je boycotte depuis bientôt près de trois ans ) en s'abstenant d'inviter des représentants de l'athéisme qui sont pourtant des personnes parfaitement réveillées puisqu'elles ne vivent pas dans l'illusion

 

Devant cette situation inégalitaire reflétant le mépris de la conscience des incroyants, c’est donc à chacun de nous, citoyennes ou citoyens laïcs, d’agir pour le respect du droit commun contre les privilèges des particularismes religieux

 

Ce que fait Nicolas Bedos quand il fait observer que les chaînes de télévisions sont squattées par les religions, lire sa vidéo :

 

http://crab.painter.free.fr/videos/Nicolas_Bedos_atheisme.mp4

 

°

Suites :

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2015/02/elisabeth-badinter.html

°

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2015/01/metaphore-de-la-haine.html

°

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2015/02/04/elisabeth-badinter-5551704.html

°

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2015/01/26/metaphore-de-la-haine-5544363.html

°

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2015/01/25/zerotheisme-5543900.html

Crab – 9 Janvier 2015

 

 

 

08/02/2015

Golshifteh Farahani

arabes,athéisme,féministes,Golshifteh_Farahani,Femen,islam,Laïcité,Maghreb,mœurs,NUE,voiles_islamiques,Égypte,Iran,Maghreb,poche_orient,moyen_orient

 

Dans l'interview qu'elle accorde au magazine, elle assure que Paris, où elle réside aujourd'hui, " est le seul endroit de la planète où les femmes ne se sentent pas coupables. En Orient, tu l'es tout le temps. Dès l'instant où tu ressens tes premières pulsions sexuelles."

 

Un sein dévoilé pour les César 2012

Golshifteh Farahani, à l'affiche du film Exodus : des dieux et des rois, avait déjà suscité la colère de la République islamique en 2012. Elle comptait alors parmi les "révélations" des César. Dans une vidéo dans laquelle les comédiens devaient montrer une partie de leur corps, elle avait brièvement montré son sein droit. En Iran, "tout (...) est politique, même si personne ne connaît les César", avait-elle réagi, interrogée par Le Monde. "Moi je ne dis rien, pour calmer le jeu."

 

A l'époque, " les autorités iraniennes dénoncent un comportement '' déplorable '', rappelle le site du quotidien.Dans son pays, où elle était une star avant d'être contrainte à l'exil, la famille de la jeune femme a été harcelée par les autorités, a rapporté The Guardian (article en anglais). "Je ne voulais pas faire un acte politique. Ça l’est devenu. J’ai juste pensé : 'Soit tu es française, tu travailles en France, et tu es capable de faire ça, soit tu rentres en Iran'", confie-t-elle à  Libération.

 

Un rôle de femme non voilée à Hollywood

Son exil, Golshifteh Farahani le doit à la rigidité du régime iranien concernant le port du voile. En 2008, elle tourne dans son premier film hollywoodien, Mensonges d’État, de Ridley Scott, avec Leonardo DiCaprio. Elle n'y est pas toujours voilée. De retour en Iran, elle est arrêtée et son passeport confisqué après une plainte déposée "par le peuple d’Iran, pour atteinte à la sécurité nationale", raconte Libération. Elle est pourtant, à cette époque, la plus grande star du pays.

 

Pour pouvoir se rendre à la première du film, quelques mois plus tard, elle emprunte beaucoup d'argent afin de récupérer son passeport et quitter le pays, pour la France, où elle vit désormais et dont elle a acquis la nationalité. Sur le tapis rouge, à New York, elle apparaît à nouveau les cheveux libres. L'actrice n'a, depuis, jamais remis les pieds en Iran et voit sa famille à l'étranger. Source : M Blogs

 

Suite : Proche-Orient

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2012/11/proche-orient.html

ou sur

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/proche-orient/

°

Autres articles :

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2011/11/poser-nue-pour-le-meilleur.html

 

 

 

Mali : Excision

Cérémonies d'excision chez les Banda-Linda .png

Image extraite d'un film d'archive réalisé en 1959 en République Centrafricaine : cérémonies d'excision chez les Banda-Linda

Le film montre les pratiques d'excision chez les Banda, tribu des Linda ( Oubangui Chari )

°

Mutilations génitales féminines ou excision

Vendredi dernier ( 6 Février ) la communauté internationale célébrait la Journée mondiale de lutte contre les mutilations génitales féminines (MGF)

Le Mali présente un des taux de MGF les plus élevés en Afrique. Selon l’EDSM-V 2012 2013, le taux de prévalence de l’excision dans les 5 premières régions sont de 91% chez les femmes âgées de 15 à 49 ans et de 69% chez les filles de 0 à 14 ans

Un avant-projet de loi contre l’excision, laissé '' lettre morte '' en 2002, ce pays n’a pas officiellement interdit cette pratique contrairement, par exemple, au Sénégal, au Burkina Faso et à la Cote d’ivoire

Dénoncée pour la première fois en Afrique du sud, comme étant une violation des droits humains fondamentaux, ceux de la fillette et de la femme, l’excision continue d’être pratiquée dans les pays subsahariens à des degrés différents. Pourtant, depuis les années 60, la lutte contre la pratique de l’excision est devenue internationale

Selon MaliActu.net, Dans les villes notamment à Bamako, il apparaît que les grandes familles religieuses n’entendent pas se défaire de l’excision

Au Mali, la pratique persiste encore dans plusieurs localités du fait de pesanteurs socioculturelles, d’où,selon les responsables du plan de lutte contre l'excision, l’impérieuse nécessité d’impliquer davantage les jeunes qui sont les décideurs de demain et pour ce pays de promulguer une loi contre la pratique de l’excision

 

En France les ennemis ( plus nombreux à se déclarer de « sensibilité » de gauche ) des '' droits de l'homme '' saisissent toutes les occasions pour s'empressent de décréter, que se mêler, d’œuvrer pour mettre fin à la pratique de l'excision, au même titre que de se préoccuper des '' droits des femmes '' dans notre pays relèverait d'un ethnocentrisme pathologique, et vis à vis du «  monde musulman »tiendrait d'une posture néo-colonialiste ou rappellerait « les grandes idées » '' de l'époque coloniale

Ce sont ces mêmes « intellectuels », au nom d'un antiracisme à géométrie variable, qu'on entend jamais dénoncer, dans les pays qui se réclament de l'islam : les assassinats, l'emprisonnement d'athées, d'homosexuels, quand il ne s'agit pas de lapidations de femmes et j'en passe...

Donc, en d'autres termes, pour ces olibrius islamophiles se réclamant de la gauche qui ne manquent jamais, entre-autres, de trahir dans notre pays la laïcité, surtout ne soutenons pas les femmes qui refusent de se soumettre aux lois islamiques, ni les athées, ni les homosexuels, ni les laïques qui sont pourtant notre meilleur rempart contre ce fascisme islamique pollueur de la planète et à l'œuvre depuis bientôt près de quarante ans ;

plus particulièrement en France depuis que madame Mitterrand sous le règne de son Président de mari accusait madame Élisabeth Badinter* (* défenderesse de la laïcité) d'ethnocentrique - - - Crab - 8 Février 2015

 

Suites : Excision

http://laicite-moderne.blogspot.fr/search/label/excision

ou sur

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/tag/excision

 

06/02/2015

Sabine Devieilhe

Sabine Devieilhe.png

Venue d'ailleurs, '' Reine de la nuit et du jour '', l'éblouissante soprano '' colorature '', Sabine Devieilhe a été sacrée " artiste lyrique " de l'année aux Victoires de la musique classique

Vidéo : Sabine Devieilhe

http://crab.painter.free.fr/videos/Sabine_Devieilhe.mp4

°

Suites : Le pouvoir de la femme à travers sa voix

http://laicite-moderne.blogspot.fr/search?q=Op%C3%A9ras

°

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/operas/

°

Autres articles :

La culture vue à travers le prisme féministe

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2012/12/la-saudade.html

Crab - 6 Février 2015

 

05/02/2015

L'école républicaine

Athéisme, athéophobie, Aymeric_Carron,chrétienté, Crab, culture, Edwy_Plenel, coran fanatisme_religieux, islam, Laïcité, morale, musique, occident, orient, religions, Éthique

Nicolas de Condorcet fut dénoncé aux autorités et le soir même on l'entraînait à Bourg-la-ReineBourg-la-Reine, et on l'enfermait dans un cachot.
Le lendemain matin, quand le geôlier vint le chercher pour livrer aux gendarmes ce suspect dont le nom n'avait pas encore été demandé, il ne trouva plus qu'un cadavre.
Condorcet s'était empoisonné pendant la nuit, afin d'éviter l'échafaud -
Félix LAURENT

°

" Il faut que l’instruction du peuple puisse suivre les progrès des arts et ceux des lumières générales... Une égalité entière entre les esprits est une chimère. Mais, si l’instruction publique est générale... alors cette inégalité est faite en faveur de l’espèce humaine qui profite des travaux des hommes de génie. Si, au contraire, cette instruction est nulle, faible, mal dirigée, alors l’inégalité n’existe plus qu’en faveur des charlatans de tous les genres, qui cherchent à tromper les hommes sur tous leurs intérêts.

Plus vous voulez que les hommes exercent eux-mêmes une portion plus étendue de leurs droits, plus vous voulez, pour éloigner toute emprise du petit nombre, qu’une masse plus grande de citoyens puisse remplir un plus grand nombre de fonctions, plus aussi vous devez chercher à étendre l’instruction.

L’instruction n’est pas moins nécessaire pour garantir la conscience des pièges du sacerdoce. La morale primitive de toutes les religions a aussi été très simple, assez conforme à la morale naturelle, mais aussi, dans toutes les religions, les prêtres en ont fait un instrument de leur ambition. Ce serait donc trahir le peuple que de ne pas lui donner une instruction morale indépendante de toute religion particulière, un sûr préservatif contre ce danger qui menace sa liberté et son bonheur."

Nicolas de Condorcet ( 1791-1792 )

°

Grande mobilisation de l'École pour les valeurs de la République

La laïcité, définition : le Droit de ne pas croire, de douter ou de croire avec ou sans religions, la laïcité place sur une même horizontale les philosophies de l'athéisme et les religions, mais ce n'est pas le cas pour l'anti-laïque Nadia Vallaud-Belkacem

 

Nadia Vallaud-Belkacem propose contre l'unité de la république  '' Divers outils sur la laïcité et l’enseignement laïque du fait religieux, sans prévoir l'enseignement du '' Fait Athée '', vont être mis à disposition des éducateurs, enseignants et formateurs ''

 

[ Mesure 1]
Renforcer la transmission des valeurs de la République

  • Un plan exceptionnel de formation continue des enseignants et des personnels d’éducation sera déployé pour les aider à aborder avec les élèves les questions relatives à la citoyenneté (française et européenne), à la laïcité, à la lutte contre les préjugés.
    Avant la fin de l’année scolaire, 1 000 premiers formateurs pour le premier et le second degré (inspecteurs, professeurs, professeurs documentalistes, directeurs d’école, chefs d’établissement, conseillers principaux d’éducation, personnels d’orientation, personnels de santé et sociaux, etc.), seront formés pendant deux jours sur la laïcité et l’enseignement moral et civique, afin qu’ils puissent répondre, dans chaque académie et chaque département, aux besoins de formation et d’accompagnement de leurs pairs.

    Des formations sur site à l’enseignement laïque du fait religieux ainsi qu’aux usages des technologies numériques et des réseaux sociaux seront proposées, à l’initiative des référents "laïcité" et "mémoire et citoyenneté" et des "référents éducation aux médias", nouvellement créés, de chaque académie, aux personnels de direction, aux corps d’inspection et aux enseignants. Extrait pris sur le site : education.gouv.fr

°

Réaffirmer la laïcité ?

Comment Nadia Vallaud-Belkacem, peut-elle prétendre à l'école mettre fin au préjugés, sans respecter la conscience de tous les citoyens et citoyennes de notre pays, en commençant purement et simplement à nier qu'en France plus de cinquante pour cent des françaises et français sont athées, agnostiques quand d'autres personnes sont [ déistes sans confessions ] ?

De laïque, dans notre pays il n'y a plus guère que la science, d'abord parce que l'objet même de la science n'est pas d'asséner des « vérités », mais de démontrer par la preuve toute avancée dans la connaissance de l'univers, sans hésiter à remettre en question toutes découvertes nouvelles pour en assurer la validité

Un monde de chercheuses et de chercheurs qui laissent leurs convictions intimes aux vestiaires avant d'entrer dans le labo ou tout autre unité de recherche

 

Enseigner le fait religieux sans la critique athée des religions ou en ignorant le FAIT athée, c'est laisser s'installer le silence, masquer que les religions sont des documents infantiles et égoïstes d'autant plus que sans le dire explicitement l'objectif de cette politique n'est pas de faire sauter les préjugés mais, ce qui est un comble, de valoriser la religion musulmane : la plus raciste, sexiste, athéophobe et homophobe de tous les monothéismes

 

La laïcité, sinon quelle laïcité ?

Ce matin même dans son allocation le Président Hollande évoque '' la laïcité, c'est la liberté religieuse '' sans mentionner que c'est aussi la liberté de ne pas croire, n'est pas s'en rappeler, depuis plusieurs décennies, la trahison de la laïcité par cette gauche clientéliste dont il montre qu'il en est le parfait représentant

 

À titre d'exemples : incitation à la haine

V: 51 « Allah le Tout-puissant nous a ordonné de ne pas nous allier aux Juifs ou aux Chrétiens, de ne pas les apprécier, de ne pas devenir leurs associés, de ne pas les soutenir, et de ne pas signer d’accords avec eux. Celui qui fait une de ces choses est l’un d’entre eux, comme Allah le dit : « Ô vous qui croyez, ne prenez point les Juifs et les Chrétiens pour alliés, parce qu’ils sont alliés les uns avec les autres. Quiconque parmi vous les prend pour alliés sera en effet l’un d’entre eux (…) N’ayez aucune pitié sur les Juifs, n’importe où ils sont, dans n’importe quel pays. Combattez-les, partout où vous êtes. Partout où vous les rencontrez, tuez-les. » coran
Ajoutons pour « l'anecdote » que le Coran contient plus de cent versets exhortant les croyants à faire le djihad contre les incroyants
Le paradis est promis à ceux qui « tuent et sont tués » pour Allah: « Allah a acquis la personne et les biens des croyants en échange des jardins du paradis. Ils combattent dans Sa voie – ils tuent et se font tuer. C’est un engagement authentique de Sa part » ( Coran 9:111 )

 

Sexiste, '' Les Diktats musulmans '' : Franchement, à l'école : souhaitez-vous que l'on enseigne ( sans la critique athée ) à vos enfants et plus particulièrement aux petits garçons ce passage du coran ?

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/41-les-diktats-musulmans/

°

Autres articles :

http://laicite-moderne.blogspot.fr/search?q=Les+diktats+musulmans

°

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2015/02/elisabeth-badinter.html

 

 

 

 

 

04/02/2015

Elisabeth Badinter

Athéisme, Crab, féminisme, Élisabeth_Badinter, Laïcité, Edwy_Plenel, Aymeric_Carron Olympe_de_Gouges, Science, sexisme, islam, Gauche,  Émilie_du_Châtelet

Elisabeth Badinter : " Je ne pardonne pas à la gauche d'avoir abandonné la laïcité "

Publié dans '' Marianne '' le Mardi 03 Février

Propos recueillis par Eric Conan

 

" Marianne " consacre un hors-série à la laïcité qui rassemble une sélection de grands textes sur le sujet signés de figures historiques comme Clemenceau, de Gaulle, Gambetta ou encore Hugo. Ce trimestriel réunit aussi des textes inédits comme cet entretien d'Élisabeth Badinter qui juge " désolant " le pouvoir accordé par la gauche aux curés, imams et rabbins et dénonce les lâchetés des socialistes depuis vingt-cinq ans à propos du voile.

 

Marianne : En 1989, lors de la première affaire médiatisée de voile à l’école, à Creil, vous avez, avec quelques autres, lancé dans le Nouvel Observateur un appel à défendre la laïcité. Où en sommes-nous un quart de siècle plus tard ?
Élisabeth Badinter : Il s’est produit un renversement à gauche sur la laïcité, produit d’une gêne considérable face à la montée de l’islamisme. Tétanisée à l’idée d’être taxée de stigmatisation d’une population d’origine immigrée, la gauche s’est empêchée de traiter cette situation nouvelle, mais pas si différente de l’affrontement avec l’Église un siècle plus tôt. C’est la phrase stupéfiante de Lionel Jospin à l’Assemblée : « Nous essaierons de les convaincre d’ôter ce signe religieux, mais, si elles ne veulent pas, nous les accepterons. » La gauche, à rebours de sa longue tradition, admettait que la religion entre à l’école publique, et son Premier ministre se défaussait sur l’avis du Conseil d’état qui l’organisa.

 

Était-ce un oubli du sens de la laïcité ou une décision d’y mettre un terme ?
Je ne crois pas à l’oubli. Si cela avait été une provocation de catholiques intégristes avec de grosses croix, cela ne se serait pas passé ainsi. Le complexe de culpabilité face à des populations symbolisant les anciens colonisés a été le plus fort dans cette génération de socialistes qui ont ainsi favorisé, dans leurs propres rangs, la montée du communautarisme, cette idée que tous les rituels culturels ou religieux, y compris les plus intégristes, sont respectables et doivent être respectés.  A cette époque, je me suis sévèrement fait taper sur les doigts pour délit d’« ethnocentrisme » par Mme Mitterrand et Jack Lang parce que je combattais l’acceptation de la polygamie et de l’excision ! Nous n’en sommes heureusement plus là, mais il me semble aussi désolant que la gauche accorde un tel pouvoir aux curés, aux imams et aux rabbins : c’est religieux, c’est sacré !

 

Ce fut un choc, à l’époque, de se découvrir soudain minoritaire à gauche.

 

Pourquoi cette minorité, dont vous faisiez partie à gauche, est-elle restée fidèle à sa tradition laïque ?
Il y a plusieurs raisons en ce qui me concerne.
Je suis d’abord, philosophiquement, universaliste. Je crois aux bienfaits des valeurs universelles : on a toujours intérêt à mettre en avant nos ressemblances plutôt que nos différences. Je ne crois pas à la différence heureuse.
Ensuite, je suis juive : l’histoire familiale m’a appris que l’on avait tout intérêt à ne former qu’une seule humanité. Je regrette d’ailleurs que, en réaction à l’abdication de la laïcité face à l’intégrisme musulman, la partie communautariste des juifs se soit renforcée, développant le port de la kippa en public, et que certains catholiques réagissent de même, comme on vient de le voir à propos des crèches dans les mairies.
Enfin, je suis féministe et je me méfie extraordinairement du pouvoir des religieux et de leur vision de la femme. Que l’on impose aux femmes de cacher leurs cheveux parce que des hommes les tiennent responsables d’un désir sexuel qu’ils ne savent pas maîtriser me fait bondir. Il m’est insupportable que la gauche l’accepte, notamment au sein de l’école publique, censée avoir pour objectif de développer la raison et de lutter contre les préjugés !  On est passé du cogito ergo sum – « Je pense donc je suis » - au credo – « Je crois, donc j’existe »… C’est une trahison bouleversante pour ma génération, qui avait une autre conception de l’école comme outil d’émancipation, en particulier des filles.
Le pire de cette gauche communautariste est d’avoir accepté le concept d’« islamophobie » – qui a foutu en l’air le principe de laïcité, car s’élever contre des signes religieux devenait un crime – et l’invention de ce terme au sens propre insensé de « racisme anti-musulman ». D’où l’intimidation, qui a fonctionné sur de plus en plus de gens à gauche, se taisant par peur d’être dénoncés parce que la laïcité, devenue synonyme d’islamophobie, a été abandonnée à Marine Le Pen. Cela, je ne le pardonne pas à la gauche.

 

Ce revirement, empreint de gêne et de malaise, n’est pas franchement revendiqué : durant ces vingt-cinq années, la plupart des élus de gauche ont voté ou ne se sont pas opposés – se réfugiant dans l’abstention – aux lois de laïcité proposées par la droite…
Parce que, globalement, la gauche n’est pas au clair, qu’il n’y a plus de position majoritaire en son sein sur le sujet et qu’elle fait tout pour ne pas en débattre
franchement. D’abord par manque de courage. Sur l’interdiction de la burqa, par exemple, il y avait à l’Assemblé nationale des pour et des contre qui ne s’assumaient pas : c’est pour cela qu’à sept exceptions près, ils se sont tous abstenus… Ce manque de courage prend de plus en plus la forme du déni : pour avoir la paix, on pense qu’il suffit de nier les problèmes. Comme la position comique du nouvel Observatoire de la laïcité, cet édredon qui a remplacé le Haut Conseil à l’intégration : il n’y a pas de problèmes, c’est vous qui les inventez, c’est pas si grave…
Mais il ne faut pas sous-estimer dans cette hésitation le rôle du calcul politique, électoral : le Parti socialiste a quand même gagné les élections avec les voix des musulmans des banlieues, donc, après les effets de la théorie du genre, ce n’est pas le moment de se les mettre à dos ! C’est pourquoi on laisse la laïcité, déjà bien attaquée par Sarkozy, se vider de son contenu originel : « laïcité ouverte », « laïcité positive » : la laïcité aujourd’hui, c’est « chacun fait ce qu’il veut » et, au nom de la religion, « on a tous les droits ».
Le comble est de voir des défenseurs de la laïcité plaidant pour que les religions soient plus discrètes se faire traiter d’« ayatollahs de la laïcité » ou de « laïcards », le terme de Maurras… Voilà pourquoi pour les mères voilées en sortie scolaire, on recommence comme en 1989 : la gène, la confusion et la défausse sur les juges au nom du « cas par cas » ! Vous n’êtes guère optimiste sur l’avenir…
Je suis moins optimiste à court terme qu’à moyen terme. Je pense que l’on va redécouvrir que l’on ne peut pas se passer du concept de laïcité, nécessité absolue pour la paix sociale entre personnes d’origines différentes.
Les religions peuvent devenir des facteurs de guerre épouvantables, on en a d’ailleurs la preuve tous les jours dans le monde. Et il y a une telle exaspération qui monte à l’égard des exigences des uns et des autres, de la constitution de séparatismes culturels revendiqués – par exemple pour éviter de côtoyer « l’impureté » – que l’observation rigoureuse des règles laïques va redevenir un impératif pour le bien commun, pour vivre en paix les uns avec les autres

Source de l'article :

http://www.marianne.net/elisabeth-badinter-je-ne-pardonne-pas-gauche-avoir-abandonne-laicite-020215.html

°

Suites :

On est pas couché - dernière couvée

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2013/10/on-est-pas-couche-derniere-couvee.html

°

Pour ce que je suis - on me tue

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2015/02/pour-ce-que-je-suis-on-me-tue_2.html

°

Contextualiser le coran

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2015/01/contextualiser-le-coran.html

°

Changelejeu et Mahomet - Réédition

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2012/12/changelejeu-et-mahomet-reedition.html

 

 

 

 

02/02/2015

Pour ce que je suis - on me tue

11_Janvier,Athéisme,athéophobie,Crab,Démocrite,Aristippe,Diogène,Épicure,Lucrèce,Nietzche,Jean_Meslier,Olympe_de_Gouges,Élisabeth_Badinter,laïcité,féminisme,islam

Les françaises et les français n'acceptent pas les « différences » - les islamistes si !

Nos compatriotes seraient-ils islamophobes ?

Cette question est à poser, à nos « spécialistes » de l'islam : Tarik Plenel et à Aymeric Ramadan

°

Réponse aux lecteurs musulmans :

En me citant les mosquées taguées, vous me dites que les musulmans ne cessent d'être stigmatisés

Est-ce qu'il vous arrive de réfléchir, vous ne trouvez pas que c'est plus que gonfler de comparer des tags, qui ne sont rien de plus qu'un moyen d'expression imbécile pratiquer par des groupuscules d'in-créatifs incapables de maîtriser la critique de votre religion ni d'ailleurs de faire l'autocritique de leurs religions, avec, sans qu'aucune situation de société ni un conflit extérieur puisse le justifier, la lâcheté de l'assassinat des Charlie par qu'ils étaient les symboles de la liberté d'expression, la lâcheté d'assassiner des policiers parce qu'ils représentaient l'État, la lâcheté d'assassiner des juifs parce qu'ils étaient juifs - faudrait vous réveiller pour lire autre chose que le raciste et sexiste coran : ce livre mérite parfaitement cette définition'' de livre des livres '' parce que le plus infantile et égoïste de tous les monothéismes

 

Quand des « intellectuels » plus faux humanistes les uns que les autres, au lieu d'être effondré après la lecture du coran, traitent d'islamophobe toute personne se livrant à l'exercice de la critique athée de l'islam, se comportent comme si des nazies s'évertuaient, sans relâche, à traiter les juifs de naziophobes

 

C'est offenser, c'est insulter les « pauvres » ou les gens qui n'ont pas accès facilement à la culture de prétendre, comme vous le faites, qu'ils sont plus susceptibles que d'autres, du fait de leurs conditions sociales, de verser dans le jihadisme - cela revient à nier l'histoire de l'antisémitisme et la sacralisation de la phallocratie par les religions monothéistes en Orient et en Occident ( à ceci près, qu'encore à notre époque, soit en retard de plusieurs siècles, l'islam n'a toujours pas fait son exégèse )

 

Les jihadistes trouvent dans l'islam le moyen de concrétiser pour eux-même une vision simpliste, inégalitaires pour régir le cadre des relations humaines de la société ;

parce que c'est plus facile, parce que cela ne demande aucun effort, avec au bout l'illusion d 'exister

 

Ce ne sont pas comme vous dites des athées ou des individus qui se sont éloignés, sans produire la moindre preuve de son existence, de la chose que vous nommez '' dieu '', qui taguent vos mosquées ;

les athées se contentent, par la critique athée de votre religion, symboliquement, métaphoriquement d'araser vos mosquées, ( au même titre que d'autres lieux des dogmes) ;

ces lieux de cultes, plus particulièrement « les petites mosquées » non rien de pittoresques ( sauf pour quelques intellos de gauche ou autres intellectuels peureux, voir lâches, qui passent leur temps à relativiser les prêches radicaux ),sont une expression de l'esprit de sectes, pour causes diverses et variées défigurent, gâchent intempestivement le paysage de la ville, du village au détriment de l'urbanité ou de la recherche d'une éthique paisible et favorable à la communauté des citoyennes et des citoyens susceptible de permettre au plus grand nombre d'assouvir sa soif de créativité, de se désolidariser de l'idée totalitaire, fasciste, mortifère du principe de soumission prônés par les monothéismes dont le pire de tous est l'islam

 

Ce ne sont pas les vociférations, puisque vous y faites référence, du castriste Mélenchon exclusivement préoccupé de clientélisme, ni la tentative infantile de désinformation émanant d'un Tarik Plenel ( Edwy plenel ) ou d'un Aymeric Ramadan ( Aymeric Carron), dont le passe temps favoris est d'accuser les auteurs de la critique athée du coran et de ses annexes de vouloir stigmatiser ou déclencher la guerre civile contre les musulmans ;

hors dans notre pays il n'existe pas d'autres guerres, sous les yeux attendris d'une poignée de judéo-chrétiens, que la guerre faite aux femmes à travers, revitalisée au quotidien, les assauts théocratiques musulmans ( avec la complicité, hélas, d'enfourlardées )

Une guerre enclenchée, entretenue à longueur d'année par des phallocrates adeptes d'un manifeste socio-politique sacralisant le patriarcat, sans le moindre rapport avec la spiritualité*1 ( *1 : la vie de la conscience ) ni même avec la croyance dans le surnaturel, prônant l'inégalité femmes-hommes, in fine une idéologie incompatible avec la liberté de conscience et toute vie démocratique ;

au cas où vous ne l'auriez pas remarqué ce ne sont pas ceux qui font la critique athée de votre religion qui tuent des juifs, des dessinateurs, des représentants de l'État mais bien des individus agissant au nom de l'islam – c'est bien dans les pays qui se revendiquent de l'islam où règnent les pires guerres civiles, où l'on décapitent des otages et pas ailleurs

 

Les guerres inter-religions sont inévitables, elles resteront toujours une affaire de mâles à gros bras et petit cerveaux ( de quelques femmes, contre leur intérêt, bêtement embrigadées...) persuadés de détenir la vérité

 

Il n'y à qu'une vie [ ICI ], puis-qu’après la mort le corps est dépourvu de toute sensibilité, je me demande bien : quand finirez-vous par comprendre qu'aucune vie éternelle ne peut-être envisageable ni garantie pour qui que ce soit, qu'il n'y a pas lieu de compter sur un dieu quelconque pour faire le tri des « bons et des mauvais »?

 

Vous feriez mieux de vous préoccuper ( au nom de l'ummat ) du sort de tous les athées, des homosexuels emprisonnés ou mis à mort, du sort réservé aux femmes, de la condition des femmes, aussi des femmes excisées dans votre « joli monde islamique » au lieu de verser des larmes de crocodiles sur une prétendue stigmatisation des musulmans dans notre pays ;

c'est l'idéologie musulmane que la majorité ( celles et ceux de nos compatriotes qui ont pris la peine de lire vos imbuvables textes « sacrés » ) des françaises et des français saines et sains d'esprit, soucieuse de faire respecter l'égalité femmes-hommes, la liberté de conscience, la liberté d'expression rejette, et vous serez obligés de l'admettre, que cela vous plaise ou non ;

il ne vous reste plus rien d'autre à faire ( à votre tour ) que l'autocritique de votre religion

 

Se rappeler les sources de la culture, de notre culture, contre tous les totalitaires, en se référent aux textes fondateurs de notre civilisation - citations :

Les hommes sont malheureux, constate Épicure. D'où vient qu'ils le soient, et que faut-il pour les sortir de leur misère ? Pour Épicure, ce qui fait leur malheur, c'est :

1) qu'ils s'imaginent que les dieux s'occupent d'eux, leur imposent des devoirs et les surveillent sans cesse, idée qui les affole au point même de les pousser parfois au crime sous prétexte de religion ;

2) qu'ils connaissent l'existence de la mort, savent la brièveté de la vie et surtout redoutent l'au-delà, ce qui sera après la mort.

Ces deux craintes, la crainte des dieux et la crainte de la mort, empêchent les hommes de s'enquérir de la vraie nature du bonheur et de régler leur vie en conséquence.

Pour sortir les hommes de cette situation lamentable, la connaissance de la véritable nature du monde qui les entoure est indispensable. La "physique", la science de la nature, en révélant à l'homme la réalité du monde, lui rendra la sérénité de l'esprit, condition indispensable pour atteindre le bonheur en cultivant la sagesse – Épicure

 

Près de deux siècles plus tard le philosophe poète latin chantre d'Épicure se fait lanceur d'alerte :

Il faut lutter contre la superstition et ne pas craindre les dieux

[ …/... ]

O race infortunée des hommes, d'avoir attribué aux dieux de tels effets, et de leur avoir prêté en outre des colères cruelles ! Que de gémissements vous êtes-vous alors préparés à vous-mêmes, que de plaies pour nous, que de larmes pour nos descendants !

-

« une idée redoutable, simple et vraie : la religion, le religieux, naissent de l’inculture et du manque de savoir. Le croyant se satisfait de la foi car il ignore. Le sacrifice aux divinités, aux mythes, aux illusions, procède d’un défaut d’informations sur la véritable cause de ce qui advient ( …) quand le clergé domine l'intelligence régresse »Lucrèce ( 1er siècle avant notre ère ) 

Dans notre pays, n'y a t-il pas urgence, pour contrer les désordres religieux, à enseigner le fait athée à l'école ?

 

Suites : Contextualiser le coran

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2015/01/contextualiser-le-coran.html

ou sur

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2015/01/30/contextualiser-le-coran-5547725.html

°

 

Autres articles : Polêmikôs

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2014/02/polemikos.html

 

Polêmikôs 3

http://laicite-moderne.blogspot.fr/search?q=Pol%C3%AAmik%C3%B4s

 

ou sur : Polêmikôs 3

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2014/06/21/polemikos-3-5395656.html

Crab – 2/02/2015

 

30/01/2015

Contextualiser le coran

11_Janvier, Albert_Einstein, athéophobie, Aymeric_Carron, Changelejeu, Charlie_hebdo, Crab, Edwy_Plenel, France,islam, islamophobie, Laïcité, michel_onfray, Nadia_Vallaud_Belkacem, T._Ramadan, école-laïque

Je vois dans ce dessin une métaphore de la sacralisation islamique de la phallocratie ( patriarcat ) - Crab -

Dernière nouvelle : Un tribunal égyptien condamne un homme a trois ans de prison pour insulte à la religion.

Karim el-Banna, 21 ans, prônait l'athéisme sur sa page Facebook

°

Liminaire

Après les attentats , je lis dans la presse, que les ventes de coran ont augmentées : les français veulent s'informer ; aussitôt des voix islamophiles s'élèvent pour dire : « est-ce que les lecteurs vont être capables de contextualiser ? »

Première remarque,

pourquoi faudrait-il contextualiser puisque le coran, selon les musulmans, est « incréé », la parole d'Allah ? ;

d'autre part, en se référant à ce que disent les « braves représentants de l'islam », je peux en déduire qu'ils considèrent les françaises et les françaises de culture française tellement bêtes qu'on ne devrait pas nous laisser, ni nous inciter à lire le coran sans une aide spécialisée, un « grand frère » par exemple - mieux vaut en rire

Cette observation, ce type d'amabilité n'est jamais que le reflet de l'idéologie islamiste puisque le coran est l'expression d'une religion de l'irresponsabilité : « pense comme ci, dis cela, comporte toi de cette façon, habille toi comme cela...etc...

Aucune sourate n'autorise, ni ne prône le droit penser, l'ensemble de ce texte n'est qu'une suite d'injonctions pour imposer à tous '' quoi penser '' et menace, à longueurs de pages, toute personne tentée de s'exprimer librement ;

ce texte raciste, sexiste, infantile et égoïste se situe aux antipodes de notre civilisation quand, notamment à travers l'école de la république, nos enseignants s'efforcent d'aider les enfants à apprendre à penser par eux-mêmes – cette pratique se poursuit, au lycée* à travers les cours de philosophie, par l'étude des tragédiens grecques, de la littérature...ect.

* : à condition, au lycée, qu'en contrepartie de Platon et d'Aristote l'on étudie Démocrite et Épicure

Contextualiser ?

Alors dans ce cas, s'il faut contextualiser, les musulmans devront admettre que le coran n'est pas un message divin, qu'il n'est en rien une révélation, mais rien de plus qu'un livre d'histoire très [ traficoté* ( * un modèle du genre) ]

N'hésitons plus, je - tu - il contextualise :

immédiatement, il faut supprimer toutes les sourates qui incitent à la haine de toutes personnes non musulmanes, réclament d'égorger les juifs et tous les mécréants* ( * : non musulmans et athées ) que notre « brave musulman » rencontrera sur son chemin puisque ces sourates correspondent pour 63 % à un contexte d'une époque antérieure – à noter que c'est toujours ça de moins à lire d'une lecture indigeste au possible...

Continuons !

Il faut extraire la plus emblématique des sourates '' point de contrainte en religion '' qui n'est en rien un appel à tolérer ni à coexister avec les athées, les homosexuels ou les non-musulmans mais ne signifie rien d'autre que '' si tu n'a pas le temps de faire tes prières à quinze heures – fait un rattrapage à dix sept heures - cette sourate ne concerne que « la vie spirituelle » des musulmans

Quelques rares sourates ( je résume) copiées sur les autres monothéismes appellent à ne pas tuer son prochain, mais dans le coran sont des injonctions au même titre que les autres versets, ( pas question, un seul instant, de penser par soi-même ), et en ce sens ne se hissent jamais au niveau de l'héritage humaniste qu'ont légués, à notre civilisation, les philosophes, les poètes et les tragédiens de l'antiquité grecque

Ne pas se décourager, du coran il faut aussi évacuer les sourates dites scientifiques qui sont carrément débiles et sont loin des découvertes de nos scientifiques qui eux ont la modestie de dire qu'ils ne connaissent que 7 % de l'univers, de nos origines et par avance se félicitent de savoir que d'ici une vingtaine d'années ce pourcentage des connaissances passera ( peut-être ) aux environs des 15 à 20 % - mais le prophète lui, dans sa grande modestie, comme son dieu « sait-tout »

Vous me direz il en reste encore quelques-unes? ]

Oui il en reste, mais voilà, elles sont ignobles, odieuses, grotesques :ce sontles infantiles et égoïstes sourates sexistes* Faut-il, elles aussi, les contextualiser ?

* : pour en juger, sur la page :

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/41-les-diktats-musulmans/

Oui ! Dans ce cas, il ne reste pratiquement plus rien d'acceptable des sourates ducoran :

le coran n'est pas, comme le disent les musulmans, « incréé » descendu du ciel mais rédigé par de complaisants courtisants pour le compte de califes désireux de sacraliser par la religion l'interdiction de penser et par dessus tout la phallocratie pour asseoir la suprématie de l'homme sur les femmes, et in fine sans partage se maintenir au pouvoir

°

Quoi qu'il en soit, après une lecture historico-critique du coran, pour trouver ce qui ne défigure pas l'islam - autant chercher une aiguille dans une botte de foin ;

il n'y à guère d'autres possibilités, pour toute bonne fin, que de jeter ce livre dans les poubelles de l'histoire

Si je puis me permettre : ne gaspiller pas votre argent, sur le net, dans les médiathèques vous aurez accès au « livre des livres » gratis – quitte à payer, mieux vaut lire : Nietzche, Richards Dawkins, Michel Onfray, Olympes de Gouges, Elisabeth Badinter, les antiques et tragédiens grecques ;

 

vous trouverez sans peine d'autres lectures dont, entre-autres, la critique athée des religions pour remplacer allègrement l'imbuvable '' quoi penser '' des monothéismes dont dans ce genre le pire de tous est bien le coran - - - Crab 30 Janvier 2015

Autres articles :

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2015/01/la-liberte-dexpression-en-cause.html

 -

" Contre les extrémismes, l’égalité des sexes au cœur de la laïcité "

http://imgstore.free.fr/Contre%20les%20extremismes.odt

 

 

 

 

29/01/2015

Pègre islamique : dernières nouvelles

Athéophobie,Arabie_Saoudite,Barak_Obama,Michèle_Obama,Islamophobie,Laïcité,voiles_islamiques,Féminisme,droits-de_l'homme,Caire,Égypte,islam

Non voilée - Michelle Obama aurait choqué l'Arabie saoudite

Ce pays aurait été sous le choc de voir débarquer, évoluer Michèle Obama, le lendemain des funérailles du « grand féministe Abdalla», sur son sol pollué par une pègre islamique qui n'hésite pas à condamner à l'emprisonnement ou à mort des athées, des apostats ou encore à infliger les plus sordides peines à des femmes « reconnues coupables » de ne pas se conformer aux valeurs de l'islam

Dans la presse, selon certains observateurs, si le pensionnaire de la Maison-Blanche s'est abstenu d'évoquer devant ses hôtes le terrible bilan du royaume saoud en matière de droits de l'homme, c'est par sa femme, Michelle, que le scandale est arrivé

j'apprécie le geste de Michèle Obama en faveur de toutes les femmes qui combattent l'infâme, l'odieuse, la grotesque sacralisation de la phallocratie symbolisée par le port de n'importe lequel des voiles islamiques*1

*1 : les voiles islamiques sont les marqueurs de l'inégalité entre femmes et de l'inégalité femmes et hommes incompatibles avec les valeurs d'une société démocratique où l'égalité des droits et des devoirs, pour tous les citoyens -nes, priment sur la religion

Pour ma part, ce n'est, pour l'Amérique, qu'en partie un petit rattrapage compte tenu du discours anti-féministe tenu par son Président de mari au Caire en 2009 :

Suite : Discours du Caire - Obama

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/obama/

°

Documentation : Obama

https://www.google.fr/search?q=http://laiciteetsociete.hautetfort.com/obama/&ie=UTF-8&sa=Search&channel=fe&client=browser-ubuntu&hl=fr&gws_rd=cr,ssl&ei=FxLKVNaCN-my7QalpICQDg

 

 

France : la religion ne fait plus la loi

Mariage gay.png

Liminaire

La dénonciation obsessionnelle de l’islamophobie cache surtout un incroyable mépris pour le peuple en général, plus particulièrement des arabes*( * qui ne sont pas tous des croyants ),mais aussi des musulmans tant en France qu'à l'étranger pour ces derniers

La Cour Européenne des Droits de l’Homme à Strasbourg le 13 février 2003 a jugé que la Charia était incompatible avec les principes démocratiques. Chaque pays européen doit respecter le jugement de cette cour

°

Citations : Loi marocaine prohibe le mariage des couples homosexuels, de même que dix autres pays avec lesquels la France a passé un accord semblable : la Tunisie, l'Algérie, le Laos, le Cambodge, la Slovénie, la Bosnie-Herzégovine, le Monténégro, la Serbie, le Kosovo et la Pologne …/...

En septembre 2013, Dominique et Mohammed, pacsés depuis le 11 mars 2013, avaient tenté de se marier. Mais deux jours avant la cérémonie prévue le 14 septembre, et alors que la salle avait été réservée et les invités étaient déjà arrivés, ils s'étaient vu refuser le mariage sur décision du parquet

/...Après 18 mois de débat, la justice a enfin tranché. La cour de cassation a validé, mercredi 28 janvier le mariage d'un coupe homosexuel franco-marocain dont l'union était au centre d'un véritable marathon judiciaire - Fin des citations

( l'ensemble des citations sont des extraits d'articles de '' Le Huffington Post '' )

°

Dans notre pays la religion ne fait pas la loi : la convention passée entre la France et le Maroc, dit la Justice : " manifestement incompatible avec le nouvel ordre public français ", tel qu'il se définit depuis la promulgation de la loi autorisant le mariage pour tous

En avez-vous entendu parler dans les JT de nos « bonnes chaînes publiques ou privées » ?

Il y plusieurs année un couple avait obtenu une décision de Justice contre une convention qui obligeait un ressortissant français pour épouser une femme arabe à se convertir à l'islam - sans que cela fasse la UNE de nos JT - - - Crab 29 Janvier 2015

Suites : Certificat de coutume et mariage gay

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2013/09/certificat-de-coutume-et-mariage-gay.html

ou sur

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/certificat-de-coutume-et-mariage-gay/

°

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2014/06/marchemos-la-mano-dans-la-mano.html

°

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2014/06/criminologie-islamique.html

°

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2014/06/la-lecon-de-musique.html

 

 

 

28/01/2015

Prends soin de rester le dernier des derniers

athéisme, athéophobie, Aymeric_Carron, Changelejeu, Crab, culture, économie, Edwy_Plenel, europe, homophobie, islamophobie, Laïcité, michel_onfray, mrap, musique, religion, sexisme, société

Jeunes milliardaires : Macron suscite gêne, indignation, ironie

L'évolution n'est pas une théorie, ni, ce qui revient au même, une croyance, mais un fait ;

sans se savoir bonne chrétienne, ce faitétrangement échappe à une grande partie de la gauche ( écologistes compris ) persuadée de perdre son âme dés qu'elle entend dire de la pauvreté, par l'un des siens, que finalement à l'exception de quelques moines égarés, que nulle personne saine d'esprit n'aspire au statut de saint ou de martyr

Curieusement, proposer aux jeunes générations de détester la pauvreté n'est pas un objectif pour cette gauche là [ ??? ]

Que souhaiter de mieux aux françaises et aux français de devenir milliardaires au lieu de les inciter, de façons diverses et variées, à s'accommoder, depuis plusieurs décennies, de la précarité si ce n'est à accepter pour eux-mêmes une extrême pauvreté grandissante, aggravant d'une année à l'autre le sort de toujours plus de personnes parmi nos compatriotes

Les citoyens -nes ne peuvent prétendre redresser leur pays, chercher des solutions à la fois individuelles et collectives quand une société idolâtre la pauvreté...entretien la haine des riches ( certains riches sont ni plus ni moins « respectables » que certains parmi les « pauvres » )

3.600.000 personnes mal logées, en outre il manque un logement étudiant sur deux, et selon l'INSEE un SDF sur deux à un travail, 8 millions de personnes vivent sous le seul de pauvreté, et cette partie de la gauche vous raconte, ce qui semble être une fin en soi, en tous cas hors sujet, qu'il faut maintenir, coûte que coûte, la venue de migrants '' pour enrichir '' la France, au lieu d'acté une pause pour ramener l'immigration à presque zéro pendant deux ou trois décennies, le temps de résorber en grande partie le chômage et la précarité dans notre pays

Décourager l'immigration vers l'Europe c'est aider les associations africaines et les politiques responsables du développement, qui, sur place, encouragent la création d'entreprises pour produire sur place afin de réduire considérablement l'importation de produits ou de biens de consommations en provenance des pays développés, ce qui revient à créer des emplois pour ne plus voir leurs ressortissants finir dans les fonds marins de la méditerranée ( c'est ce que réclament, veulent absolument obtenir les personnalitésles plus lucides parmi les africains )

Plus de cinq millions de chômeurs sur l'ensemble des territoire de la république n'empêche pas que cette partie de la gauche pro-européenne ( comme les droites ) sans cesse de répéter, sans se lasser, que l'ouverture des marchés publics et privés aux entreprises européennes sera [ est ] la cause de l'avenir prospère de la France quand, faute de pouvoir prendre les marchés, l'emploi s'effondre dans les entreprises artisanales ou moyennes françaises parce qu'elles sont, dès le départ, inévitablement hors jeu engluées dans le tourbillon de la pire concurrence déloyale, qu'il est parfaitement inutile de détailler, et jamais observée auparavant...sinon d'observer, dans les rues de nos villes, que sur les échafaudages de nombreux chantiers '' on '' ne parle guère français...

Christine Boutin avait déclaré, il n'y a pas de cela si longtemps, que '' dieu sauverait l'Europe '' , si – si – souvenez-vous ?

Bien sûr, tout le monde ne sera pas milliardaire, mais il faut en finir, il importe aujourd'hui plus que jamais auparavant de déconstruire cette « vérité religieuse » des plus anachronique laissant entendre que le dernier d'entre-nous n'a pas lieu de se faire du mouron puisque dans le royaume des cieux ou dans le ciel européen il sera de toute évidence le premier pour l'éternité - - Crab 28 Janvier 2015

Suites :

http://laicite- moderne.blogspot.fr/2014/12/qui-qui-sont-ils.html

ou sur

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2014/12/31/qui-qui-sont-ils%C2%A0-5523701.html

 


27/01/2015

La liberté d’expression en cause

laurent-salles.jpg

 

Fous de dieu : quelle réponse ?

La laïcité, certes, est un élément de la réponse aux fanatismes :

pour les chantres du relativisme culturel, accuser, ce qui est un comble, de racisme les penseurs ou caricaturistes qui se livrent à la critique athée des religions sous le couvert du '' respect des religions '' ;

le délire de ces faux laïcs qui masquent mal leur islamophilie atteint des sommets dès qu'une personne entreprend de déconstruire l'infantile et égoïste coran, sans nul doute le plus phallocrate des « textes sacrés » ;

à longueur de pages l'exemple à la perfection du refus de l'altérité dont on ne compte plus les contenus d'une moralité des plus nauséabondes, racistes, sexistes et guerriers :

les rares sourates ou versets relativement non-violents ( moins d'un quart du coran ) aux même titre que toutes les autres sourates, sont des injonctions : traitent le musulman en mineur, ce qui place ce « texte sacré » aux antipodes des modes de pensées humanistes des philosophes et tragédiens de l'antiquité grecque

 

Les philosophes et tragédiens s'appliquaient à la recherche de '' vérités '' sans qu'il ne s'agisse pour eux, et en aucun cas, d'injonctions ou d'asséner des vérités à tout un chacun comme si les gens n'étaient pas capables de penser ( fait ceci - fait cela - dit ceci ou cela fait de la mahométane une religion de l'irresponsabilité )

 

Qui, dans ce pays, ne respecte pas la laïcité ?

À présent dans le plus grand mépris des fondements de notre pays, longtemps après Jospin, une fois encore le ministère de l'Éducation nationale reproduit la même erreur, on laisse l'école affronter, seule, les atteintes multiples, diversifiées et violentes contre la laïcité

 

Ce n’est pas à l’école de s’adapter aux cultures, aux différences, dans l'actualité la plus récente au lieu d'appliquer la laïcité, la décision, de la ministre de l'éducation Nadia Vallaud-Belkacem, d'autoriser les femmes qui encadrent les sorties scolaires à être enfoulardées marque son refus de tenir compte qu'une accompagnatrice accompagne les enfants des autres

 

[ " L’État chez lui, l’Église chez elle " - Victor Hugo - ]

Il faut appliquer la laïcité, sinon, entre-autres exemples d'atteintes au principe de séparation de l’Église et de l’État, c'est laisser prospérer le fanatisme que de demander à l'État de former des imams, c'est aux organisations musulmanes de le faire et à leur frais

 

La gauche génère une islamophilie forcenée ( sans être nouvelle), pas seulement en liaison avec le comportement infantile, traître et lâche des activistes de la '' flottille pour Gaza '', incapables de faire preuve de courage pour s'attaquer au Hamas qui ne cesse de bombarder Israël et de dénoncer les djihadistes qui menacent toutes les populations de la région, plus particulièrement, les populations kurdes ;

il faut rappeler, ici, pour comprendre le comportement d'une grande partie des gauches, ce que Proudhon disait : «  le juif est l'ennemi du genre humain. Il faut renvoyer cette race en Asie ou l'exterminer...Par le fer, par le feu ou l'expulsion il faut que juif disparaisse »

 

Une grande composante de la gauche laxiste, en partie carrément lâche, pro-palestinienne ou islamo-gauchiste, plus prompte à parler '' d'islamophobie '', ose placer sur le même plan les imbéciles inscriptions observées sur les murs des mosquées avec l'hostilité au quotidien : les insultes, les agressions physiques et les assassinats de nos compatriotes juifs ( femmes et hommes ) par des individus qui majoritairement s'appuient sur les sourates guerrières et antijuifs figurant dans l'antidémocratique ou déshumanisant coran publié et diffusé sans être préfacé sous la forme d'un avertissement à l'attention des jeunes lecteurs et l'on fait semblant de découvrir la recrudescence de l'antisémitisme

 

Dans le cadre de l'enseignement du fait religieux à l'école, est-ce que seront citées ces deux « sublimes sourates »emblématiques de la religion musulmane :

" 38. Les hommes sont supérieurs aux femmes à cause des qualités par lesquelles Dieu a élevé ceux-là au-dessus de celles-ci, et parce que les hommes emploient leurs biens pour doter les femmes. Les femmes vertueuses sont obéissantes et soumises ; elles conservent soigneusement pendant l'absence de leurs maris ce que Dieu a ordonné de conserver intact. Vous réprimanderez celles dont vous avez à craindre l'innobéissance; vous les reléguerez dans des lits à part, vous les battrez ; mais aussitôt qu'elles vous obéissent, ne leur cherchez point querelle. Dieu est élevé et grand." - Kasimirski, GF-Flammarion, 1970

 

'' 34. …/...Celles de qui vous craignez l'insoumission, faites-leur la morale, désertez leur couche, corrigez-les. Mais une fois ramenées à l'obéissance, ne leur cherchez pas prétexte. Dieu est Auguste et Grand." Source - Jacques Berque, Albin Michel, 1995

 

Les élèves, dans cadre des cours de sensibilisation à la laïcité, seront-ils informés que dans les pays où les musulmans sont majoritaire les incroyants, les apostats sont emprisonnés ou assassinés, que l'abaissement du statut des femmes, plus ou moins abaissé, est une règle incontournable, sans compter les mariages forcés et les crimes d'honneurs dont les jeunes femmes font les frais ?

 

Morale de l'histoire : Comment enseigner le fait religieux sans la critique athée des religions, dont notamment la critique de la plus phallocrate d'entre-elles ?

Le monde irait beaucoup mieux sans ces idéologies religieuses, le dogme religieux de toutes façons est une dictature( dont le stalinisme vaut religions ), elles sont autant de formes de domination de la pensée qui finissent toujours, à un moment ou à un autre, par s'extérioriser par la violence, par le terrorisme, par le meurtre ;

pour faire réfléchir les écoliers ou les collégiens, leur permettre ( c'est lamission de l'Éducation nationale ), d'acquérir la liberté de penser, il n'y à guère d'autres choix que de programmer l'enseignement du fait athée à l'école, pour développer un enseignement critique du fait religieux - - - Crab 27 Janvier 2015

 

Suites :

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2015/01/recidive-anti-laique.html

°

Les diktats musulmans

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/41-les-diktats-musulmans/

 



 

26/01/2015

Roxana Rodriguez

Roxana Rodriguez.png

" On ne peut penser l’absurde ( ou le tragique ) sans rêver d’écrire un traité du bonheur." - Albert Camus -

-

Club des petits lapins : La Sainte Vierge de Rieti

Les lapines de couvents, un petit monde de femmes où la génitalité est abolie parce qu'elle est déplacée par le plaisir de renaître par l'oralité, se révèle dans la pratique spirituelle de l'oraison ;

une spécificité féminine aux dires de certaines ou certaines, puisque les femmes sont plus aptes que les hommes à pratiquer l'expérience spirituelle, en se battant battant ( entre-autres ) contre la hiérarchie de l'Église pour imposer le monachisme féminin ;

certaines soucieuses et sûres, par leurs prières, de précipiter le retour du messie, ne savent pas toujours si elles font l'amour avec dieu ( « Qu’il me baise des baisers de sa bouche » ) ni vraiment où elles habitent ;

Sœur Roxana Rodriguez ( originaire du Salvador ), Grande Lapine devant Dieu, avait attribué sa prise de poids à des problèmes digestifs et à une infection urinaire - vivant dans un couvent catholique proche de la ville de Rieti, est devenue bien malgré elle la religieuse la plus célèbre d’Italie - Hospitalisée pour de sérieuses douleurs abdominales, elle a accouché d’un petit garçon qu'elle ( la bienheureuse ) s'est empressée de nommer Francesco en hommage à François patrondu '' Club des Petits Lapins '' bien connu pour ses écarts de langage chaque fois qu'il s'envoie en l'air...

 

Dédaignant le grand élan de solidarité qui s'est manifesté en Italie à l'annonce ( qui sait, de la naissance d'un petit jésus nouveau ) l 'évêque de Rieti anti-lapiniste,de surcroît blasphémateur méprisant l'aura entourant le nouveau né à peine sorti du ventre sacré de la Sainte nonne, a confirmé que la Salvadorienne de 32 ans devrait quitter le couvent et retourner à une vie civile et séculière

 

Suites : Religion et lapinisme

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2015/01/nouvelles-du-club-des-petits-lapins.html

ou sur

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2015/01/21/nouvelles-du-club-des-petits-lapins-5540883.html

Crab 26/01/2015

 

Métaphore de la haine

sami-naceri-violence.jpg

Métaphore de la haine

°

Contre la haine , la liberté de rire, de rire de tout, surtout si ça dérange, irrite tous ceux qui à longueur d'année veulent imposer du dieu ou de leur dieu, en tous lieux, en toutes circonstances, sans le moindre respect de la conscience des incroyants, des agnostiques et des [ déistes sans confessions ] paradoxalement majoritaires dans notre pays

 

Samy Naceri, ( en 2005 ) sur le plateau de Thierry Ardisson, avait très très violemment agressé Salman Rushdie l'auteur des '' versets sataniques '', ( au point qu'une agression sur deux avait été coupée au montage ) - cette fois-ci face à Audrey Pulvar, ( l'émission : Question du soir ), le forcené a eu le culot de demander aux Charlie de cesser de caricaturer le prophète ( rappel : prophète polygame et pédocriminel ), pour, et pour toute fin transformer les victimes Charlie en coupables, ce qui revient à dédouaner en France les terroristes qui auraient ainsi tués sous le coup d'une « grande émotion », bien élevés, sensibles, ils ont assassiné pour quelques dessins en faisant preuve d'une grande délicatesse ;

mais voilà, à ce qu'il paraît, selon cet individu, les Charlie n'auraient pas tenu compte de l'état d' « âmes sensibles » du milieu musulman vivant en France, sans manquer en conséquences ( pourquoi se gêner ) de déresponsabiliser, à l'étranger, ces êtres extrêmement sensibles qui ont brûlé des églises, des drapeaux, ont hurlé, braillé, vociféré, vomi leurs haines de tout ce qui n'est pas eux

 

« La liberté d'expression s'arrête là où çà embête l'autre », dit-il ;

ce fanatique, oublieux que dans son monde musulman ( au Maghreb, en Égypte et ailleurs ) on emprisonne quand on ne les assassinent pas les athées et les apostats, se montre, une fois de plus, incapable de comprendre que la critique athée de la religion musulmane ( et autres ), c'est user de la liberté d'interroger l'histoire et les sources – et surtout, par dessus tout, à notre époque, c'est défendre la liberté contre tous ceux des musulmans qui lui ressemble - - - Crab 26 Janvier 2015

 

Suites, déroulé des articles :

http://laicite-moderne.blogspot.fr/search/label/11_Janvier

ou sur

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/tag/11_janvier