Crab2ddcc

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

12/11/2015

Loubna Abidar

Émilie du Châtelet, Olympe de Gouges, Jean Meslier, Épicure, Ésope, Lucrèce, La Fontaine, Condorcet, Nabil Ayouch, Much Loved, Loubna Abidar

« Pourquoi j’ai décidé de quitter le Maroc »

Extrait : Après des petits rôles au théâtre et dans des films commerciaux, j’ai obtenu le premier rôle dans le long-métrage Much Loved, de Nabil Ayouch. C’était le plus beau jour de ma vie, car j’allais pouvoir travailler avec un réalisateur talentueux et internationalement reconnu, et parce que j’allais donner la parole à toutes celles avec lesquelles j’avais grandi : ces petites filles des quartiers qui n’apprennent ni à lire ni à écrire, mais auxquelles on dit sans cesse qu’un jour elles rencontreront un homme riche qui les emmènera loin… Dès 14-15 ans, elles sortent tous les soirs dans le but de le trouver. Un jour, elles réalisent qu’elles sont devenues des prostituées.

Suite de l'article publié par M Idées :

http://crab.painter.free.fr/textes/Loubna_Abidar.odt

Bande d'annonce, vidéo :

http://crab.painter.free.fr/videos/Much_Loved.mp4

°

Si dans le monde arabo-musulman on aime pas les femmes autonomes - il est grand temps que la France se rappelle qu'elle est le pays d'Émilie du Châtelet, d'Olympe de Gouges, de Jean Meslier, d'Épicure, d'Ésope, de Lucrèce, de La Fontaine et de Condorcet

Suites :

Certificat de coutumes

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2013/09/15/certificat-de-coutume-et-mariage-gay-5166583.html

Olympe de Gouges

http://laicite-moderne.blogspot.fr/search?q=Olympe+de+Gouges

°

Autres articles :

http://laicite-moderne.blogspot.fr/search?q=Certificat+de+coutume+et+mariage+gay

Crab - 12 Novembre 2015

 

30/07/2015

Passion coupable si ce n'est aveuglement

brueghaveugles.jpg

Athéophobie : ci-dessus, une vision religieuse et fanatique de l'incroyance

Pieter Brueghel l'ancien - toile daté de 1568 -

 

[ « Il nous faut peu de mots pour exprimer l’essentiel », disait Paul Eluard ]

En choisissant d'illustrer cette parabole, il n'est pas à exclure que Brueghel ait voulu, en n-en détournant le sens premier, alerter les gens « normaux », qui, à son époque, vivaient dans l'illusion ;

( il n'y avait pas la télé ), à travers cette approche picturale du sujet [ sujet attribué à Luc ] peut-être s'agissait-il, parmi ses contemporains, de faire douter les croyants, de leur permettre d'entrevoir, de se détourner des jaseurs pour, enfin, appréhender les réalités du monde - d'un monde où la pensée à pris toute sa place

°

Écouter tout en lisant n'est pas toujours incompatible :

http://crab.painter.free.fr/videos/Rachmaninov_par_Natalie_Dessay.mp4

°

Le monde n'a jamais manqué de Charlatans : Moïse, Jésus Christ, Mahomet, ( pour les plus connus ), mais pour les aduler, les supporter, point n'est besoin de porter la soutane, avant-hier mardi dans le courant de l'après-midi, d'une voix« charmante », maîtresse du passé, [ aussi ] maîtresse en '' L'Arcadie '', une canadienne invitée de radio classique, Sannazaro du temps présent,expliquait magistralement - ( je résume ) : «  ...qu'après la déchristianisation du Canada, ( pays où les Roussins sont supplantés par les Caribous ),la religion n'avait été remplacée par rien » - j'ai quelques amis canadiennes et canadiens qui vont être contents d'apprendre qu'ils vivent d'un un pays inculte, puisque pour cette croyante '' sans la religion point de culture ''

 

Cela dit, rien de bien exceptionnel, j'ai, dors et déjà, entendu dire bien des fois cela en France sorti de la bouche de « vrais français » [ des français comme il faut ou comme il en faut, là est toute la question ]

 

Il serait grand temps que chaque dimanche matin les chaînes de la télévision publique produisent une émission consacrée aux modes de pensées de l'athéisme en contrepartie de la matinée réservée aux religions sur France 2 ;

Sachant que la majorité des françaises et des français sont athées, agnostiques ou déistes sans confession, ( que les croyants majoritairement sont peu pratiquants ), la direction des chaînes publiques, depuis de nombreuses années, reste sourde à cette exigence de respect de la laïcité en ne programmant pas une matinée réservée à toutes les philosophies qui ne matérialisent pas la volonté de domination et s'opposent à toutes les hiérarchies artificielles ou arrières-mondes tous plus imaginaires les uns que le autres

«  sans la religion point de culture », une expression qui n'est pas sans rappeler BHL, chemise « blanche » au col jaunie, qui aimait tant et tant, en d'autre temps, dire : qu'il ne peut y avoir de « belles discussions » qu'entre théologiens – hors il est un FAIT,plus particulièrement jouissif, c'est qu'il n'est point de liberté sans la critique athée et féministe des religions ? ], suites, ''Lectures comparées''

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2015/05/lectures-comparees_10.html

 

Ou sur :

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/lectures-comparees/

 

Autres articles :

http://laicite-moderne.blogspot.fr/search?q=lectures+compar%C3%A9es

Crab – 30 Juillet 2015

 

 

 

14/07/2015

Femmes dans la Révolution Française

Onfray - Ma contre-histoire de la Révolution française.png

Ci-dessus : photo-montage halal réalisé par Crab

°

[ Ce sont les vainqueurs qui écrivent l’histoire, dixit Michel Onfray ]

 

'' Ma contre-histoire de la Révolution française '', dans ce livre le philosophe rappelle le rôle historique des femmes girondines injustement oubliées ou volontairement ignorées, voire rabaissées depuis deux siècles

°

Il conviendrait d'ajouter à la liste des vainqueurs connue du « grand public », notamment les historiens qui ont la charge de rédiger les programmes scolaires ou les noms d'autant d'individus plus platoniciens*1 les uns que les autres et d'islamophiles comptant parmi les plus athéophobes, qui se gardent bien d'évoquer l'audace féministe et politique de la vraie républicaine Olympe Gouges ou encore de rappeler le sens profond, quand bien même il est discutable, de l'acte politique de Charlotte Corday

( *1 - platoniciens : athéophobes par « nature » : farouches ennemis de la lucidité d'un Démocrite, d'un Épicure, d'un Lucrèce... ou encore ignorants l'existence de Jean Meslier au profit du déiste Voltaire ) - sans retrancher de cette liste d'autres « belles âmes », quelques soient les circonstances qui, se prennent, certes par procuration, cela s'entend, pour des vainqueurs - - comme par exemple, dans l'actualité, le très médiatisé être suprême des petits écrans mécaniquement à durées limitées, je veux citer perché au sommet des antennes l'usurpateur Mélenchon l'inconditionnel ami de Robespierre l'homme qui au contraire des idéaux démocratiques et surtout humanistes*2 de la Révolution avait choisi la guillotine comme système de gouvernance

 

Plus tard '' institutionnalisation de l'infériorité de la femme '', le « grand » Napoléon, tant admiré des petits, dans son infâme code civil de 1804 annihilera tous les droits qu'avaient acquis les femmes au XVIIIe siècle pour leur conférer le statut accablant de mineures dans le but politique et sociétal d'asseoir dans la loi la suprématie des hommes sur toutes les femmes

 

" je n'apprécie pas les femmes qui se mêlent de politique " disait-il à la veuve du grand laïque Condorcet

 

L'humanité ne doit aux femmes aucune idée morale, politique, philosophique […]. L'homme invente, perfectionne, travaille, produit et nourrit la femme. Celle-ci n'a même pas inventé son fuseau et sa quenouille " Phroudon

 

( Le statut des femmes sera révisé très lentement par le législateur et l'égalité civile complète ne sera instituée dans les textes qu'en 1985 ! )

 

Dors et déjà dès le début de la révolution industrielle au 19e siècle, lors de l'émergence du prolétariat, se manifeste le rejet du féminisme par les socialistes, donc à l'époque contemporaine il ne faut pas s'étonner, ( « c'est dans leurs gênes » ), de constater depuis Jospinau pouvoir de leurs réticences à ne pas condamner pour interdire sans appel le port de tous les phallocrates voiles islamiques qui ont pour objet de sacraliser le patriarcat, bien aidés en cela par une partie des forces catholiques dites de droite

°

Quand les Louves explosent l' Hyrcanie

 

Charlotte Corday

'' Pardonnez-moi, mon cher papa, d’avoir disposé de mon existence sans votre permission.'' ( Lettre à son père avant d'être guillotinée )

Suite :

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/50-marie-anne-charlotte-corday-d-armont/

°

" Ce qu'il y a dans le peuple de plus instinctif, de plus inspiré, ce sont les femmes. […] Les hommes ont pris la Bastille, et les femmes ont pris le Roi " - Jules Michelet

°

Olympe de Gouges
Article 1- La femme naît libre et demeure égale à l'homme en droits

Suite :

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2014/07/30/robespierre-et-olympe-de-gouge-5419725.html

Crab - 14 Juillet 2015

 

04/07/2015

La France menacée

11_Janvier, Aristippe, athéisme, Diogène, Démocrite, Dounia_Bouzar, islam, Jean_Meslier, Laïcité, Lucrèce, Malek_Boutih, Nietzsche, Olympe_de_Gouges, Élisabeth_Badinter, Épicure

 

La France menacée par un " djihad de masse " selon Malek Boutih, mais pour Dounia Bouzar : " 50% de gens étaient athées avant d'être embrigadés dans l'Islam " dit-elle

- manifestement Dounia Bouzar n'a jamais rencontré d'athées -

Imaginer ne serait-ce une seconde qu'une personne s'exerçant à la critique athée et féministe des religions dont l'islamique est la plus infantile et égoïste, la plus raciste et sexiste de tous les monothéismes puisse s'engager dans l'islam ou entre en guerre contre les démocraties au nom de l'islam c'est être trempée dans l'effroyable athéophobie une principale caractéristique de l'idéologie musulmane, ici en l'occurrence émanant d'une membre musulmane de l'observatoire de la laïcité – qui plus est,un observatoire bidon qui ne dénonce pas ce qui relève non seulement d'une atteinte à la laïcité mais aussi correspond à un détournement de l'argent public, à savoir : le Concordat financé avec les deniers de tous les contribuables ( donc, aussi avec l'argent des incroyants ou des déistes sans confessions ) ni les subventions accordées aux écoles confessionnelles pour déclarer publiquement '' qu'il n'y a pas de problème avec la laïcité dans notre pays ''

 

Quand la Tunisie fournit le premier contingent de volontaires étrangers au sein de l'organisation de l'État islamique, au même titre que dans les autres régions du monde dominés par les musulmans, elle offre à ses ressortissants athées l'hospitalité dans ses prisons – athées assez souvent assassinés au nom de l'islam ou du prophète dans de nombreuses régions du monde musulman

 

Il faut rappeler, une fois de plus, que le terrorisme islamique a été inventé en Algérie *1, à « l'époque moderne », depuis va de pair avec la recrudescence de l'antisémitisme dans les milieux musulmans ( y compris dans notre pays) - trouve sa source dans le coran et à travers la propagande pro-palestinienne sans nuances émanant d'organisations pseudo-antiracistes, - *1 : 240.000 morts durant la guerre civile, doncbien avant les attentats de 2001 au États-Unis

 

La France menacée, oui si elle ne prenait pas les mesures qui s'imposent, soit : sans accorder le moindre crédit à des Dounia Bouzar et autres personnalités médiatisées militantes ( en fin de compte ) pour les croyances dans le surnaturel et se livrant pour parvenir à leurs fins à un déni des réalités de notre société qui pourrait favoriser la montée en puissance du fanatisme religieux - Crab - 4 Juillet 2015

 

Suites :

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2015/07/terrorisme-et-militantisme-moyen-de.html

 

ou sur

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2015/07/03/terrorisme-et-militantisme%C2%A0-moyen-de-socialisation%C2%A0-5650601.html

 

 

 

03/07/2015

Terrorisme et militantisme : moyen de socialisation ?

femmes voilées 6.jpeg

 

Michel Houellebecq : " Le terrorisme est un moyen de socialisation "

Son point de vue, publié dans Le Point :

http://www.lepoint.fr/societe/michel-houellebecq-le-terrorisme-est-un-moyen-de-socialisation-02-07-2015-1941951_23.php

 

°

 

Selon Michel Houellebecq : " l'opinion sur l'islam est à peu près également mauvaise dans l'ensemble des pays européens ". " C'est peut-être la seule chose qu'on partage*[ * avec Michel Onfray ] " Revenant sur la tuerie de Charlie Hebdo, survenue le jour de la sortie de son roman, il juge que la grande manifestation du 11 janvier après les attentats était " impressionnante et sincère ". " Cette réaction massive m'a quand même fait plaisir " - bref il ne sombre pas dans '' Plenel-toddisme '' ...

contre les djihadistes, il affirme que " ce n'est pas une chose facile de combattre une secte religieuse ". " Une réponse purement policière à une secte religieuse n'a pas de garantie de l'emporter ", avance-t-il avant de souligner que " quand on n'a pas peur de la mort, la police on s'en fout un peu " ]

 

Ici, il me paraît utile de prime abord de rappeler que la cause de la violence c'est l'inculture, que c'est l'Algérie qui a inventé le terrorisme islamique - dans ce pays, 240.000 morts durant la guerre civile -

 

Je suis assez d'accord quand Houellebecq dit que le '' terrorisme et le militantisme '' sont des moyens de socialisation, sauf que pour ma part cela na rien de « sympa », mais me rappelle que pendant plusieurs décennies j'ai pu observer que militer pour beaucoup d'hommes c'était un moyen « habile » d échapper pour laisser à la charge des femmes le travail domestique et le soin de torcher le cul de leurs enfants

 

Contrairement à Michel Houellebecq et par certains aspects je suis aussi en désaccord avec Michel Onfray, je ne crains pas ni ne pense que les françaises et les français ont peur de l'islam - because la critique athée et féministe des religions, dont la plus raciste et sexiste [ la mahométane ] d'entre-elles ne cesse de progresser dans l'esprit des populations de notre pays

 

La déchristianisation ou le déclin de la civilisation judéo-chrétienne est consommé depuis longtemps [ c'est tant mieux ], et l'islamisme et ses islamistes ne sont en réalité qu'un feu de paille qui d'une façon ou une autre à terme finira étouffé

 

Bien sûr les islamistes ont déclaré la guerre aux '' lumières '', autant dire à notre civilisation ( mais ne soyons pas naïf en bénéficiant dans le monde musulman de complicités actives ou passives de la part non seulement de dirigeants mais aussi de la plus large part des populations ) dans l'actualité ou dans l'urgence, éliminer ou emprisonner physiquement les islamistesdjihadistes s'impose mais cela ne saurait suffire aussi longtemps que ne sera pas enseigner à l'école le '' Fait Athée* '' [ *selon, à titred'exemple : Épicure et Lucrèce ], pour contrer toutes idées reçues qui ont pour objet d'imprimer, de graver dans l'esprit des jeunes enfants que sur terre nous ne sommes que de passage, que la vie commencera réellement après la mort

 

Je partage, depuis toujours, cette idée que, sans la critique athée et féministe de toutes les idéologies qui font référence aux surnaturels,l'on ne pourra pas se débarrasser des individus qui sombrent ou cherchent l'aventure dans le terrorisme essentiellement parce qu'ils n'ont pas peur de la mort*1 - ou à moindre échelle dans le militantisme pour se détourner bien souvent de leurs responsabilités au quotidien, un militantisme qui à un moment ou à un autre finit dans l'esprit de secte

 

Pour en finir plus rapidement avec le terrorisme il fautavant tout aider, soutenir par tous les moyens démocratiques les arabes ou iraniens incroyants ou incroyantes et convaincus-es par le féminisme universel – Crab 03 Juillet 2015

 

*1 :La femme debout - pour l'homme on n'est sûr de rien

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2012/07/la-femme-debout-pour-lhomme-on-nest-sur.html

 

Pour ce que je suis - on me tue [ fait dans le texte, référence à Épicure et Lucrèce ]

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2015/02/pour-ce-que-je-suis-on-me-tue_2.html

 

ou sur

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2012/07/22/la-femme-debout-pour-l-homme-on-n-est-sur-de-rien.html

 

°

 

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2015/02/02/pour-ce-que-je-suis-on-me-tue-5550348.html

 

17/06/2015

Un jour férié pour l'Athéisme ?

Gros.jpg

Mosquée de Paris ( 16/06/2015 ) : Amar Lasfar, président de l'Union des organisations islamiques de France ( UOIF ), à le culot [ en tant que citoyen, et au nom des enfants musulmans, dit-il ] de remettre sur la table la question des jours fériés pour les fêtes musulmanes de l'Aïd el-Fitr et l'Aïd el-Adha

°

Les athées, les agnostiques et les déistes sans religions sont majoritaires dans notre pays

La population athée démographiquement est majoritaire, plus nombreuse que les croyants adeptes de chacune des confessions, elle pourrait tout aussi bien que les islamistes réclamer un jour férié – les athées ne le font pas parce qu'ils respectent les lois de la république et plus particulièrement la laïcité

 

D'autres part pourquoi pas un jour férié pour toutes les religions, ( plus d'une trentaine ) ? - bref il ne s'agit là rien de plus que d'une demande sectaire habituelle, d'un assaut théocratique de plus contre la laïcité

 

Mais sur le fond quel signal donné aux jeunes générations d'instituer un jour férié pour valoriser une religion fondée sur le raciste et sexiste coran : athéophobe, homophobe, antijuifs et xénophobe avec pour extra dans de nombreuses nations dites musulmanes où au nom de « dieu » est pratiquée la mutilation génitale des femmes ( excision ) ou encore quand d'autres pays dominés par les musulmans imposent la mutilation psychologique en imposant aux femmes ( comme s'il s'agissait d'un bétail ) le port des voiles marqueurs de l'inégalité entre femmes et entre femmes et hommes, s'ajoute à ce déplorable « tableau » la polygamie institutionnalisée quand des femmes emprisonnées sont assassinées ou lapidées jusqu'à ce que mort s'ensuive pour adultère

 

Le ramadan débute par le sordide abattage rituel qui n'est pas le meilleur signal à donner aux enfants pour leur permettre d'entretenir en grandissant une relation de meilleure qualité avec les animaux – sans compter que symboliquement il s'agit de l'odieuse sacralisation d'un infanticide dans le but de faire en sorte que le garçon prime sur la fille, d'asseoir et d'institutionnaliser dans les esprits et la loi la suprématie de l'homme sur la femme - l'homme qui a reçut de « dieu » ( selon le raciste et sexiste coran ) plus de dons que la femme - et il y a des politiciens comme Valls pour clamer qu'ils '' respectent tous les textes sacrés '' -

 

Quand les athées ont pignon sur rue, dans certaines régions musulmanes ils sont assassinés ou courent en permanence le risque d'être assassinés, dans d'autres pays dominés par les musulmans chaque fois qu'un athée fait part publiquement de son incroyance il est emprisonné ou assassiné au nom d'une religion de paix et d'amour

 

Hors la République à travers la loi de 1905 ne reconnaît ni l'athéisme ni les religions, les lois et les fêtes sont civiles ;

 

par respect pour nos institutions qu'attend le Président le Président de la République pour tenir sa promesse de rétablir la laïcité dans tous les domaines ? - - - Crab 17 Juin 2015

°

Suites :

Les Lumières ( ou le signal à donner aux jeunes générations )

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2015/05/les-lumieres.html

°

Féminisme universel - 2015 -

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2015/06/feminisme-universel-2015.html

°

Pourquoi le Blasphème est d'utilité publique ?

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2015/06/pourquoi-le-blaspheme-est-dutilite.html

°

Féminisme universel - 2015 -

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2015/06/feminisme-universel-2015.html

 

 

 

 

 

16/06/2015

GPA - PMA - Juin 2015

Sophia Aram.jpg

 

Faut-il donner la parole à dieu ou à Sophia Aram ?

Vidéo, Sophia Aram : '' dieu, la GPA et moi ''

http://crab.painter.free.fr/videos/Sophia_Aram_Dieu_la_GPA_et_moi.webm

 

°

Suites :

C'est leur genre

http://laicite-moderne.blogspot.fr/search?q=La+GPA+et+les+m%C3%A9duses

°

Procréation médicalement assistée - une tradition millénaire

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2012/12/20/procreation-medicalement-assistee-une-tradition-millenaire2.html

°

Les voix de dieu

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2012/12/les-voix-de-dieu.html

°

Anti-mariage

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2012/12/anti-mariage.html

 

 

 


 

 

11/06/2015

Atena Farghadani - Raef Badaoui

Depuis Apulée ( IIe siècle ),auteur des '' Métamorphoses ou L'Âne d'or '' guidé par son imagination, sa fantaisie, son amour du merveilleux, son goût des histoires, de par son sens aigu de l'observation et son esprit critique,nous savons que Psyché est certes le nom grec de l'âme, maissurtout qu'elle est amoureuse d'Éros, ce dernier étant l'un des grands « démons » platoniciens si chers aux chrétiens d'hier et d'aujourd'hui et tout autant apprécié aussi des copieurs* ( scribes* ) rédacteurs du coran- Psyché amoureuse d'Éros, certes oui, mais c'était in fine avant l'invention poussée au-delà de toutes limites, repoussée ( devrais-je dire ) jusqu'à la plus noire indécence par la sacralisation aggravée de la phallocratie par l'islam au point qu'à notre époque les islamistes ne peuvent entrevoir ni concevoir la femme autrement que mutilée par le port de toutes sortes voiles ou autres affublements vestimentaires dits islamiques qui n'ont de religieux que le nom

 

Parodie de Justice : La pègre islamique a encore frappé

Atena_Farghadani , blasphème, CCIF, Démocrite, Euripide, Hypatie, islam, La Fontaine, Leucippe, Lucrèce, Pirrhon, Platon, Épicure, Ésope, Raif_Badaoui, Ryad

 

Lu dans la presse : La dessinatrice et militante féministe Iranienne Atena Farghadani condamnée le 28 Mai 2015 à une peine de 14 années d’emprisonnement , pour diverses accusations dont celles de « Propagande contre le régime », « d’atteintes répétées contre la sécurité de l’État« , « d’association et collusions avec des éléments contre-révolutionnaires et des éléments dévoyés « ,  » Outrage aux représentants du Parlement par la maitrise du dessin », et « Outrage au Guide suprême et aux Pasdarans ».

 

Les « Gardiens de la Révolution » de l’IRG avaient déjà arrêtée Atena Farghadani en Septembre 2014. Elle avait entamé ensuite une grève de la faim le 1er octobre 2014 qui se transforma 11 jours plus tard en une grève de la soif. En raison de la gravité de son état de santé due aux séquelles de cette action de protestation, elle avait pu bénéficier d’une remise en liberté provisoire moyennant une caution très importante. Dés sa sortie de prison le 23 novembre 2014, elle avait posté une vidéo, dans laquelle dénonçait les violences et les pressions physiques et psychologiques subies quotidiennement par les femmes dans les prisons du régime théocratique et fasciste des Mollahs. Fin de l'extrait

 

Atena_Farghadani , blasphème, CCIF, Démocrite, Euripide, Hypatie, islam, La Fontaine, Leucippe, Lucrèce, Pirrhon, Platon, Épicure, Ésope, Raif_Badaoui, Ryad

 

En Suède la ministre Affaires étrangères suédoise, Margot Wallström( entre-autre féministe ), " Fière d'être claire sur la démocratie et les droits de l'Homme " a très justement dénoncé les '' méthodes moyenâgeuses '' de la justice saoudienne, età cause de cette déclaration son pays a perdu des contrats de vente d'armes - ce qui d'ailleurs la laisse complètement indifférente [ bravo madame] -

 

Ryad, capitale du pays oùla Mecque fin du finet cœur de l'idéologie musulmanetant et tant prisée des pèlerins musulmans n'aurait pas apprécié ( encore un pays musulman martyrisé par une vilaine féministe ) et confirme que la sentence sera maintenue contre le blogueur Raef Badaoui ( emprisonné depuis 2012 ) condamné à 1000 coups de fouets pour insulte à l'islam - dors et déjà victime de deux fois cinquante coups de fouets -

 

Réfugiée au Canada, la femme du blogueur saoudien Raef Badaoui en appelle à la France, mais en France, pendant ce temps là, nos '' élites de gauche '' qui depuis Jospin n'en finissent jamais de trahir la laïcité ( champions de la morale en matière d'humanisme ), au lieu de proposer au Parlement de voter une loi pour interdire tous les phallocrates voiles islamiques, ( imaginez des encadrants-tes en sorties scolaires vêtus d'un maillot imprimé '' dieu n'existe pas ''... ), ou encore au lieu de mettre fin au détournement de l'argent public en abrogeant le Concordat, en cessant de subventionner les écoles confessionnelles, une fois de plus font preuve notamment à travers les démarches entreprises par des « personnalités », pour glaner des voix électorales musulmanes, du genre Corinne Narassiguin ( porte parole du P S ) et autres Cambadélis ne trouvant rien de mieux que de frayer avec un des pires mouvements musulmans en se rendant au dîner annuel du CCIF

 

CCIF, traduction : une organisation musulmane qui se propose de lutter contre l'islamophobie

 

Piqûre de rappel : au nom du concept bidon de « islamophobie », cette organisation musulmane comme la plupart des organisations musulmanes tente par divers moyens d'empêcher la critique athée et féministe du raciste, sexiste, athéophobe, antijuifs, homophobe et xénophobe coran, et voudraient obtenir que les gens un tant soit peu affûtés ne puissentcritiquerle mode de vie vie d'un Mahomet criminel de guerre, sacralisant la polygamie pour le seul '' bénéfice '' des hommes, et pire que tout pédocriminel en obligeant une fillette de six ans de l'épouser

Fabius ( ce matin,sur BFMTV ) : l'Iran est une grande civilisation '' - on s'en fout, dans l'actualité c'est un pays islamo-fasciste - Crab - 11 Juin 2015

 

Suites :

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2015/06/pourquoi-le-blaspheme-est-dutilite.html

 

ou sur :

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2015/06/04/pourquoi-le-blaspheme-est-d-utilite-publique%C2%A0-5633940.html

 

 

 

 

 

 

 

 

05/06/2015

Retour à la campagne

blasphème, démocrite, laïcité, Épicure, Ésope, euripide, hypatie, islam, judaïsme, la fontaine, leucippe, lucrèce, pirrhon, platon, religions , Yvon_Quiniou

 

Document : '' Une imposture '' par Yvon Quiniou

http://crab.painter.free.fr/textes/Une_imposture.odt

°

Suites :

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2015/06/pourquoi-le-blaspheme-est-dutilite.html

 

ou sur

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2015/06/04/pourquoi-le-blaspheme-est-d-utilite-publique%C2%A0-5633940.html

 

 

 

04/06/2015

Pourquoi le Blasphème est d'utilité publique ?

Blasphème, Démocrite, Laïcité, Épicure, Ésope, Euripide, Hypatie, islam, judaïsme, La Fontaine, Leucippe, Lucrèce, Pirrhon, Platon, religions

Crimes de guerre : prophète d'une religion de paix et d'amour, Mahomet fait décapiter ses opposants

°

D'emblée il est bien de rappeler que bien souvent les personnes catéchisées dès leur plus âge, une fois devenues athées, il reste toujours en elles quelque chose qui leur font détester l'emploi du blasphème, d'autres n'ont toujours pas compris ce que signifie la résurgence du blasphème dans notre société où « apparemment » domine l'indifférence religieuse, n'imaginent pas ou ne veulent pas tenir compte, me semble t-il, des populations de plus en plus nombreuses éduquées philosophiquement en dehors de toutes religions excédées de constater que les religieux bénéficie toujours de privilèges dignes de l'ancien régime

Le plus sûrement dérangeant pour les guides religieux, c'est de se trouver face à des athées conscients que quoi qu'il fassent de « bien ou de mal » ils ne le font pas pour être récompensés - ni ne seront punis dans le cas contraire -

Certains pensent que notre société est suffisamment sécularisé pour ne pas recourir ( entre-autres ) au blasphème pour contester les arrières-mondes et l'idée même d'un créateur, il me paraît utile de rappeler que blasphémer peut être punit par la loi en Alsace, que la notion de blasphème ressurgit au tout début de l'histoire récente provoquée et parfaitement identifiée à travers la fatwa lancée, en son temps, par l'islamo-fasciste Komeiny à l'encontre de Salman Rushdie*1 pour le condamner à mort, suivent des caricatures publiées par Charlie hebdo, puis à la sortie de film comme '' la dernière tentation du Christ '' ou la '' passion du Christ '' de Mel Gibson, plus récemment quand des groupuscules catholiques s'en sont pris à des représentations théâtrales '' Golgotha Picnic jugées, selon eux, attentatoires au patrimoine culturel des chrétiens

*: - inutile de préciser que les intellectuels sont les premiers visés par les fatwas – en outre plus particulièrement sont traqués par les hordes islamistes les athées, les laïcs, les juifs, les femmes non voilées...

Le blasphème est toujours d'actualité, car ce qui définie le blasphème, ce n'est pas seulement la liberté de procéder à la critique athée et féministe des religions, c'est aussi le droit de dire que l'idée même d'un dieu censé punir éternellement ceux qui pensent autrement ( les mécréants ) est une chose qui compte parmi les idéologies les plus répugnantes pour ne pas dire puantes inventées par quelques hommes aux cerveaux fêlés avides de dominer des populations crédules ou en tous cas très naïves

Si pour certains la peur ou la crainte de ce qu'ils nomment ou désignent dieu est ou reste une notion biblique importante, moi je m'arroge le droit de dire, du moins lorsque je m'intéresse à certains des textes, par exemple quand la femme de Loth se retourne pour regarder, une fois encore, derrière elle, c'est parce qu'elle quitte sa ville à regret contrainte de suivre son phallocrate de mari persuadé de « la réalité » de l'existence d'un dieu qu'il feint de ne pas savoir misogyne exigeant de tous dans cette famille de renier leur passé

Dans l'idée même cette croyance pour justifier leur départ définitif est d'autant plus infantile et égoïste que dans une ville comment ne trouver « qu'un seul juste » quand la moité des habitants sont des enfants qui par définition sont innocents

De même que penser d'autres d'un individu extrêmement violent qui se prend à chasser à grands coups de fouets les marchands du Temple qu'il avait tenté, auprès de sa secte, de faire passer pour des intégristes alors qu'en réalité ces braves commerçants refusaient de se laisser racketter par ce petit voyou ou encore dans un passage de Luc cette phrase attribuée à ce même J.C ( dont rien historiquement ne vient prouver qu'il est réellement existé autrement que sous la forme d'un mythe )  : '' dites à mes ennemis, ceux qui n’ont pas voulu que je règne sur eux, amenez-les ici, et égorgez-les en ma présence '', quand bien même sur ce point dernier il est, par ailleurs, censé avoir formulé, en d'autres circonstances, exactement le contraire pour lancer un vibrant appel à l'amour des ennemis - du coup l'on comprend mieux le mode de « pensée » du très catholique Hitler -

Quand à lire des inepties du genre '' si quelqu'un te frappe sur la joue droite, tend lui aussi l'autre '' ( selon Mathieu ) - faut-il adopter ce comportement vis à vis d'un pédocriminel ou un tueur en série ? - Excusez-moi du peu, mais j'ai plutôt un faible pour l'État de droit, et de loin préfère aimer comme elles sont Juliette, Olympes, Élisabeth, Aurore sans oublier les autres... certes je vous l'accorde, je laisse de coté celles dont on peut dire quelles sont, tout à fait, des « veuves noires » parfaitement accomplies

Force est de constater que l'arche de l'alliance qui, dans l'actualité, unit des chrétiens, des personnalités juives ou protestantes se retrouvent curieusement pour condamner je cite : « marquées du sceau d’un néo-colonialisme portant atteinte à l’identité arabo-musulmane et d’un athéisme portant atteinte aux valeurs religieuses »

Donc je devrais me priver du droit de procéder à la critique athée et féministe du coran, de la charia et de la vie de Mahomet pour ne pas porter atteinte à l'identité des peuples musulmans qui n'ont toujours pas cessé, encore de nos jours, de pratiquer l'esclavage, la traite des esclaves ou encore persistent ( dans les '' mondes musulmans '' et dans certains de nos quartiers* de villes ) à travers la loi religieuse [ à ] *ou à tout faire pour abaisser le statut de la femme -

Un « monde musulman » qui ne s'est pas privé de se livrer à ces pratiques esclavagistes plus longtemps et en plus grande quantité que les européens, quand pour ce qui concerne la France la plupart des français n'en savaient rien et la majorité de ceux qui savaient étaient contre la petite minorité d'esclavagistes comme en témoigne la littérature : récits et articles publiés, cette différence au niveau de la connaissance des faits est d'autant plus facile à comprendre que les françaises et les français croyants en ces temps là ne disposaient pas ( et c'est heureux ) diffusé dans leur lieux de cultes de l'équivalent du sordide coran pour justifier sacralisés l'esclavage ou la traite des esclaves

Sommes toutes je devrais m'interdire, ( pour ne pas stigmatiser « ces pauvres musulmans ), de rappeler que le pédocriminel Mahomet a contraint une fillette de six ans à l'épouser pour la mettre dans son lit à neuf, qu'il faisait décapiter les journalistes* ( * : les poètes à une époque où yavé pas la télé ) - poètes qui avaient bon nombre de raisons de le traiter de charlatan, notamment pour avoir instrumentaliser les religions connues en ces temps là... et j'en passe abondamment – Crab 04/06/2015

Suite : La quatrième épouse

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2015/06/la-quatrieme-epouse.html

ou sur

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2015/06/02/la-quatrieme-epouse-5632674.html


03/06/2015

La France ou l'estime de soi

aymeric_carron,démocrite,euripide,hypatie,la fontaine,leucippe,lucrèce,didier_rauol,pirrhon,platon,religions,e.todd,edwy_plenel,Épicure,Ésope

 

Piqûre de rappel : Point de liberté sans la critique athée et féministe des religions

°

'' La France est le pays le moins religieux et le plus pessimiste au monde. pas étonnant que s'y développe l'islamophobie, entre autres phobie, '' cité par Didier Raoul dans un article publié dans '' Le Point '' daté du 02/06/2015, et d'affirmer '' La France à peur ''

Mais quel mépris affiché des françaises et des français majoritairement athées, agnostiques ou sans religions ( sans compter que la majorité des croyants ne se rendent que très rarement dans un temple, une église ou une mosquée, voire jamais pour beaucoup d'entre-eux )

En réalité de quoi s'agit-il [ ? ], sinon un tentative de discréditer les populations réalistes, pragmatiques qui se réfèrent aux données des réalités de notre société pour choisir de construire une Nation où la liberté se vit détachées de tout mode de vie aliénant, aux antipodes de toutes les formes de soumissions, donc sans faire référence à je ne sais quels imaginaires arrières-mondes ou à je ne sais quoi de surnaturel

Pour des individus du genre Didier Raoul, Emmanuel Todd ou Ewy Plenel ( et quelques autres médiatisés ), il s'agit, à longueurs d'années, de tenter de faire fructifier dans l'opinion en le rabâchant que l'islamophobie ( sous entendu raciste ) est une plaie, un mal touchant l'ensemble des français et des françaises, en fait pour eux une opération qui compte parmi les plus démagogiques qui consiste à essentialiser « la France »  pour masquer la forte réalité, la montée en puissance des populations qui dans notre pays pensent, se réfèrent à la raison et non à la foi

Dans les faits ce sont eux qui ont peur de cette France sans dieu, cette France insoumise, cette France qui justement n'a pas peur, cette France qui n'acceptera jamais de vivre sous-servitudes, cette France qui sait exactement ce dont elle ne veut pas, cette France qui par l'analyse rejette cette définition du pays qui n'est rien de plus qu'une variante du toddisme ( '' La France à peur – ou est phobique, entre-autres islamophobe '' ) développé par tous ceux qui consciemment ont entrepris de essentialiser la population de notre pays alors qu'en réalité, sans le dire ouvertement, ils ne supportent pas les françaises et les français qui se livrent à la critique athée et féministes* ( *: féminisme universel ) des religions dont la plus exécrable politique et sociétale de toutes est la mahométane [ *1] parce que ( sans dédouaner les autres cofessions ) elle sacralise plus gravement que les autres religions, comme jamais avant elle, tous les patriarcats ou plus particulièrement la phallocratie contre l'égalité entre femmes et l'égalité entre femmes et hommes qui sont le principe essentiel et fondateur de nos valeurs républicaines

Et ces sordides individus frustrés qui confondent volontairement la France multi-ethnique avec une France qu'ils voudraient bricoler multiculturelle se gardent bien de rappeler qu'il n'y a que dans les pays où dominent les musulmans que l'on assassinent ou emprisonnent régulièrement des athées où parfois même des personnalités qui simplement défendent la laïcité ou dénoncent l'abaissement du statut des femmes, et par dessus tout se gardent bien de décrire ou d'évoquer très précisément ce que les françaises et les français inspirés par les '' Lumières '' et le féminisme universel ne veulent pas [ *2 ] - Crab – 03/06/2015

*1 : Les diktats musulmans

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/41-les-diktats-musulmans/

 

*2 : les cultures anti-libertaires et anti-féministes que les françaises et les français rejettent avec la plus grande fermeté !

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2015/05/les-lumieres.html

 

 

 

02/06/2015

La quatrième épouse

Marine Le Pen.png

 

Devant cette performance, qui désormais se surprendra àpenser que l'efficacité de la politique pro-arabe, le rayonnement culturel de la France dans le monde musulman est en déclin ?

Marine Le Pen, depuis le début de sa présidence tentait de « s'approprier la laïcité », pour en réalité rétablir la suprématie de la chrétienté dans notre pays quand les athées, les agnostiques et les déistes sans confessions y sont majoritaires, à cependant l'outrecuidance, dans l'heure, de corriger son image, semble-il, en opérant une symétrie horizontale de sa zone de croyances

°

Jamais auparavant Marine Le Pen n'a dénoncé, au même titre soit-dit au passage que tous les autres partis, le Concordat Alsacien financé à l'encontre de la loi de 1905, facteur aggravant, avec les deniers des contribuables incroyants ou sans religions

 

En Alsace, rappel des principales entorses à la loi : « Le caractère obligatoire de l’enseignement religieux est une entorse à la laïcité et à la liberté de conscience », « l’enseignement religieux divise l’école, sanctuaire du savoir et incarnation des valeurs républicaines laïques » ou encore « l’enseignement religieux est un catéchisme qui n’a pas sa place à l’école, mais dans la famille ou la communauté religieuse » ( cette observation vaut pour toutes les écoles confessionnelles subventionnées par l'État )

 

Mais voilà qui devrait plaire à Marine Le Pen,avec l'hypocrisie qui caractérise toutes les hiérarchies monothéistes chrétiennes qui ne manquent pas de s'inspirer des pratiques de la mahométane, réunis lundi matin à l’évêché de Strasbourg, les représentants des cultesont tenu à mieux faire connaître leur position concernant les cours de religieux en Alsace, notamment après la publication d’un avis critique par l’Observatoire de la laïcité, mais aussi de dispositions indiquées dans une circulaire du rectorat

 

Le comble pour ces fanatiques religieux c'est de réclamer le relèvement du seuil de dispense, non seulement dans l'état actuel c'est une humiliation pour les parents sans religions de remplir une demande de dispense pour leurs enfants, quand il serait logique et plus sain que ce soit les parents croyants qui inscrivent leurs enfants à ce type de cours et assument les salaires des enseignants, mais non pour les représentants des cultes cela ne suffit pas : ils contestent le droit de demander une dispense du cours de religion en cours d’année et le relèvement du seuil, de 5 à 10 élèves, pour ouvrir une classe. Ce qui semble-t-il pourrait être mis en place dès la rentrée prochaine au frais de tous les contribuables comme de bien entendu

 

Pour l'archevêque Grallet qui se fait appeler '' monseigneur '' ( rien de moins ), voilà encore qui devrait plaire à Marine Le Pen, je cite l'animal religieux : '' « On a intégré la réponse du recteur de placer l’enseignement religieux comme les autres matières dites fragiles, moins fréquentées », puis d'ajouter que cette heure supplémentaire joue un rôle dans l’apprentissage de ses propres racines et de celles d’autrui et reste une occasion pour dialoguer : « La singularité concordataire est dure à comprendre, mais la réalité du droit local est une chance pour ouvrir des pistes d’avenir. Il est intéressant que des lieux comme les nôtres puissent devenir un laboratoire » ''

 

Non la singularité concordataire ( et en dehors d'Alsace celle des écoles confessionnelles ) n'est pas difficile à comprendre, elle représente une manne qui n'est pas trouvée dans les sables du Sinaï ou au pied d'un des 25 « monts Moïse » mais relève d'un détournement de l'argent public, donc pris dans la poche de tous les contribuables dans le plus grand mépris de la conscience des françaises ou des français incroyants ou sans religions – cela au profit d'une minorité de privilégiés   – Crab 02 Juin 2015

 

Suites,'' Réforme des collèges : le comble de l'incompétence ''

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2015/05/reforme-des-colleges-le-comble-de.html

°

'' Récit de l'Histoire de France ''

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2015/05/recit-de-lhistoire-de-france.html

 

 

 

22/05/2015

Les plus beaux jours de l'obscurantisme religieux

François Hollande.png

Quand l'esprit critique est menacé...

En France d'abord la droite puis en suivant d'une décennie à l'autre, avec encore plus de constance, la gauche n'en finit pas de trahir la laïcité quand l'école de la république qui accueille tous les enfants manque de moyens pour pouvoir faire du '' sur mesure '' - la gauche, dans l'actualité, n'envisage toujours pas de cesser de financer le Concordat, de l'abroger, elle n'envisage pas non plus de cesser de subventionner les écoles confessionnelles au profit de catégories de religieux avec l'argent de tous les contribuables : incroyants, sans religions, agnostiques, déistes et encore heureux l'argent des croyants avec religions

 

Sur le plan national ou international quand les politiques ne font pas leur travail, une frange importante des populations se retournent vers les rabbins, les imams, les prêtres pour nier la laïcité et refuser en bloc la critique athée et féministe des « textes sacrés »

 

L'an prochain en Israël-Palestine

Dans une actualité de plusieurs décennie et plus particulièrement récente dans notre histoire nationale '' la tuerie des Charlie '', des Charlie traités de rats d'égout depuis au moins 2 ans dans l'émission phare de Beur FM, et la tuerie à '' l'hyper casher '' organisée et réalisée par des croyants musulmans - dans l'histoire internationale avec le refus israélo-palestinien de créer un seul pays sous la forme d'une confédération laïque seule susceptible de prouver que les croyants sont capables de partager les lieux de cultes au Moyen-Orient, ce qui induirait de faire de Jérusalem la capitale d'un seul état, et enfin pour les politiques de cesser de céder à toutes ces parties de populations israélo-palestiniennes qui par fanatisme religieux ne manquent jamais une occasion de s'accrocher à l'idée de deux états cote à cote

 

Compte tenu de la montée des fanatismes religieux, tout cela pourrais-je direpour en gros une quarantaine de « lieux saints » * ( * : Hébron et Bethléem pour le judaïsme, Bethléem, Nazareth, Rome ou le mont Athos pour le christianisme, la Mecque, Médine, Bagdad ou Tombouctou pour l'islam. Et, bien sûr, Jérusalem pour les trois religions ), il est vraiment grand temps pour les politiciens-nes régionaux de décider une fois pour toutes de rompre avec l'emprise des fanatiques sur la société tant israélienne que palestinienne qui se réfèrent pour déclarer la terre propriété exclusive pour les uns à travers la bible, pour les autres au nom d'Allah

 

Cette appréciation vaut pour la politique intérieure vis à vis du religieux dans tous les pays du monde où l'omniprésence du « sacré » est considérablement surestimé à commencer par les pouvoirs publics en France qui n'ont toujours pas compris que les phallocrates voiles islamiques sont les marqueurs du fanatisme, de la sacralisation de la phallocratie, que sans que nul ne les y oblige, ils sont portés, arborés « volontairement » par des femmes sous-servitudes dont la vraie républicaine et féministe Olympes de Gouges ( guillotinée sous Robespierre ) n'aurait pas manqué de dire ''qu'elles comptent parmi les pires ennemies de la femme ''

 

Appeler un chat un chat

Ne pas admettre qu'il s'agit de symboles d'un modèle de société in-fraternel dans la mesure où ces voiles consacrent l'inégalité entre femmes et entre femmes et hommes si chère aux islamistes - quandil se vérifie partout dans le monde chaque fois que les islamistes prennent le pouvoir, c'est sans autres idées en tête qu'aussitôt voiler les femmes, d'en faire des reproductrices sans autres perspectives que de servir la carrière d'un mari* ( * : le plus souvent imposé ) quand d'autre part elles ne sont pas parfois directement victimes de l'institutionnalisation phallocrate de la polygamie - dans cette condition, au regard de l'histoire, de l'actualitérelever que nos gouvernants se montrent incapables de commencer par interdire le port des voiles islamiques ou tous les signes ostensibles religieux dans les entreprises : comment dans de tels cas nos gouvernants osent-il prétendre, soutenus indirectement et/ou directement au nom d'un antiracisme dévoyé par des agités du genre Emmanuel Todd, Aymeric Carron et Edwy Plenel, combattre le fascisme islamique tant à l'intérieur et à l'extérieur de notre pays sans donner en prime des idées aux autres du type Christine Boutin et Ludivine de la Rochère, ainsi qu'à d'autres communautés de religieux catholiques qui depuis longtemps ( entre-autres ) s'attaquent à l'école de la république ?

 

Les tabous religieux sont-ils au-dessus des autres ?

À quoi bon parader, ce n'est pas en élimant quelques chefs religieux terroristes ça et là que cela changera les mentalités de certainesdes populations de notre pays persuadées, contre tout compromis, chacune de détenir une vérité consignée dans un livre, avec pour conséquence un refus non négociable de partager équitablement au sein des écoles de la république l'enseignement du fait athée et du fait religieux pour y consacrer la laïcité – au regard de la carence des politiques il est clair que l'obscurantisme à encore de beaux jours devant lui...   Crab 22 Mai 2015

 

Suites :

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2015/05/les-lumieres.html

°

http://laicite-moderne.blogspot.fr/search?q=lectures+compar%C3%A9es

ou sur

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2015/05/12/les-lumieres-5620621.html

°

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2015/05/11/lectures-comparees-5619808.html

 

 

 

19/05/2015

Les gros fantasmes de la gauche

Manuel Valls.jpeg

L'inconsistant

Dans '' Libération '' ( daté du 17 / 05 / 2015 ) le premier ministre se fait le défenseur de l'école républicaine. « La République a fait l'école. Et l'école a fait la République, en formant les citoyens, en leur permettant d'acquérir les connaissances nécessaires, en leur donnant les moyens d'une pensée libre et indépendante

 

Il fait également référence aux « hussards noirs », terme inventé par Péguy pour le dévouement des instituteurs de la Troisième République

 

Comment Manuel Valls peut-il le dire, sans que cela ne lui écorche la bouche, quand son Gouvernement ne décide pas de mettre fin au détournement de l'argent public - sans abroger le Concordat ni supprimer les subventions accordées aux écoles confessionnelles pour rétablir la laïcité dans notre pays ?

 

Sans rétablir la laïcité, comment ose t-il dire et écrire que '' Parmi les grandes avancées républicaines, il y a l’école. L’école laïque, gratuite et obligatoire. Son ambition – certains, déjà, à l’époque, la qualifiaient de démesurée : permettre à chacun de s’élever, casser les privilèges, faire que la naissance et le milieu social ne dictent pas le destin des enfants. Grande et belle ambition  ! Qui a encore toute son actualité ''

 

'' La cohésion, c’est aussi un ­enseignement laïc des religions, pour s’ouvrir à l’autre, pour apprendre la tolérance '' insiste Manuel Valls – sans prévoir en contre partie l'enseignement laïc du fait athée*1, si un tel propos n'était à ce point désopilant ( ou tout simplement lâche ), il faudrait en rire à gorge déployée

( *1 : rappel - dans les pays où les musulmans sont majoritaire les incroyants sont mécaniquement assassinés ou emprisonnés dans l'indifférence générale

 

En France la « grande mode » c'est d'affirmer que 95 % des musulmans sont des républicains, ce qui suppose - c'est tant mieux - qu'ils n'ont pas lu le raciste et sexiste coran et ne prennent pas pour modèle leur prophète pédocriminel - c'est parfait - )

 

« L'école ne peut pas tout » ajoute et souligne le premier ministre, c'est exact d'autant plus s'il est décidé dans les programmes de ne plus rendre obligatoire l'enseignement des '' Lumières '' pour enseigner encore plus largement qu'auparavant le '' Fait religieux '' sans enseigner en contrepartie le '' Fait athée '' ni faire observer contre le terroriste ( entre autres : anti-athées ) Robespierre ( l'idole de Mélenchon ) et son Comité de salut public l'importance que revêt dans l'histoire de notre pays la vraie républicaine et féministe Olympe de Gouges tant par ses écrits et ses actes qui, dans cette période tragique, à elle seule représente l'honneur de la France

 

Mais que peut-on attendre de mieux d'un Premier ministre qui déclarait, dans une région de la métropole du coté de levant où le blasphème reste interdit, quant il choisit de dire qu'il « respecte tous les textes sacrés » ce qui sous-tend qu'il n'approuve pas la critique athée et féministe des lesdits textes ou n'accorde pas, dans notre société, à la pensée critique, au droit de penser une part égale aux religions – s'il le pouvait, c'est qu'il voudrait nous cacher le soleil...

 

En outre Manuel Valls entend fidéliser à l'école de la république pour renforcer notre pays - il faudrait dit-il : '' parer aux contournements insidieux de la carte scolaire qui minent notre pacte républicain '', ah oui, sans abroger le Concordat ni cesser de subventionner les écoles confessionnelles cela demande une explication de textes, mais aussi de se demander pourquoi d'égoïstes parents retirent leurs enfants de l'école laïque ?

 

Contrairement à la conclusion avancée par le Premier ministre à l'école et au collège je ne suis pas de ceux qui pensent que c'était mieux avant, et je n'en démordrais pas aussi longtemps que les pouvoirs publics et les rédacteurs n'inscrirons pas dans les programmes scolaires l'enseignement obligatoire du Fait athée* ( * : de l'antiquité à nos jours ), les '' Lumières '' et ne renforceront pas les disciplines du Grec et du Latin, c'est à dire autant de matières susceptibles de privilégier l'intérêt des enfants contre les idées antirépublicaines qui parcourent notre société – Crab – 19 Mai 2015

 

Suites : Les Lumières

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2015/05/les-lumieres.html

ou sur

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2015/05/12/les-lumieres-5620621.html

 

 

 

15/05/2015

MÉDIOCRITÉ

Démocrite, Euripide, Gouvernement, Hypatie, La Fontaine, Leucippe, Lucrèce, Najat_Vallaud-Belkacem, Pirrhon, Platon, religions, réforme_du-collège, Éducation_Nationale, Épicure, Ésope

Laïcité : une loi " Baby Loup " a minima adoptée

Le texte consacre dans la loi la jurisprudence, tant du Conseil d'État que de la Cour de cassation, sur l'application du principe de neutralité dans les structures accueillant des enfants de moins de six ans

 

Une gauche sans éclat

En réalité une majorité des députés ont donné, une fois de plus, l'image d'une classe politique, à l'exception des radicaux de gauche qui voulaient étendre l'obligation de neutralité à toutes les crèches privées ainsi qu'à toutes les structures accueillant des mineurs bénéficiant de financement public* ( * : CAF – État – Municipalités ), plus soucieuse de clientélisme que de servir le pays a voté le texte vidé de tout contenu polémique afin d'apaiser les esprits

 

Apaiser quels esprits ?

Tout personne intellectuellement honnête sait que sans l'endoctrinement des enfants dès leur plus jeune âge dans la religion - les religions, leurs dogmes et leurs rituels auraient disparus du paysage civil et politique depuis longtemps, et les hiérarchies religieuses le savent mieux que quiconque autre puisqu'elles veulent par tous les moyens faire entrer du dieu dans les écoles dont ( entre-autres ) des musulmanes jusque dans l'encadrement des sorties scolaires

 

Une loi pour apaiser les esprit, quand en fait il ne s'agit pour cette gauche qui, depuis plusieurs décennies, ne défend plus la laïcité pour dans l'actualité céder aux pressions d'un chef catholique qui se fait appeler '' monseigneur* '' ( * : Olivier Ribadeau Dumas ) et à un faux amis de la laïcité le bigot J.L Bianco, c'est se moquer, mépriser la conscience des parents incroyants, agnostiques ou déistes sans confessions dans un pays où plus d'une française et un français sur deux se déclarent '' sans religions '' et dont nous savons que la majorité des croyants ne pratiquent pas

 

La laïcité bafouée par des politicards qui pourtant, sans vergogne, sans se lasser à chacune de leurs déclarations font référence aux valeurs de la République laïque

Dans l'irrespect de la loi de 1905, la loi votée ignore l'anti-laïque Concordat, mais aussi les écoles confessionnelles majoritairement catholiques qui au passage faut le redire non rien à voir avec de soit disant '' écoles libres*1 '' car l'un comme les autres sont financés et subventionnés avec l'argent public - un détournement des impôts de tous les contribuables incroyants et croyants, une manne au profit de catégories de religieux

*1 : Dans notre pays quelques écoles sont libres : elles sont non confessionnelles, non subventionnées donc réellement libres puisque indépendantes de l'État ou des pouvoirs publics

 

Suite 1 :

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2015/05/les-lumieres.html

ou sur

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2015/05/12/les-lumieres-5620621.html

 

Suite 2 :

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2015/05/ruquier-et-les-autres.html

Crab - 15 Mai 2015

 

13/05/2015

Athées assassinés par ce qu'ils sont athées

Amjed Rasmy.png

Ci-dessus : une caricature de Amjed Rasmy, l’un des plus célèbres caricaturistes du Monde arabe … 

Qui a ouvert la boite de Pandora ?

°

[ Citation : Le dit " islamisme " n'est pas une perversion de l'islam, il en est l'essence et l'aboutissement – Hamid Zanaz, auteur algérien de '' L'impasse islamique '' préfacée par Michel Onfray ]

( à la sortie de son livre, suivant l'actualité, les attaques virulentes dont a été victime Hamid Zanaz ont été majoritairement le fait d'islamogauchistes qui, à longueurs d'années, se parent des atours de l'antiracisme )

°

Dans le monde du « seul vrai dieu »

Quand dans les régions du monde où les musulmans sont majoritaires l'on ne cesse,au nom d'une religion de paix et d'amour, d'assassiner ou d'emprisonner les athées qui se risquent à s'exprimer publiquement - dans notre pays s'observe la lâcheté d'une gauche qui n'en finit pas de trahir la laïcité et le féminisme universel :

cette gauche majoritaire au Parlement se montre une fois de plus incapable de réduire efficacement les assauts théocratiques émanant de minorités religieuses qui empoisonnent la France, elle se garde bien de proposer les dispositions radicales qui s'imposent contre le port des symboles* ( *les voiles... ) sexistes de la phallocratie islamique, marqueurs de l'inégalité entre femmes et entre femmes et hommes d'autant que ces artifices du prosélytisme sexy-séparatiste politique sont, ce qui est connu de toutes et de tous, sans le moindre rapport ni de près ni de loin avec la croyance dans une divinité

Sachant ce que nous savons, comment pet-on encore douter quel’existence même d'un communautarisme islamique est incompatible avec la liberté des femmes quand l’apartheid entre les sexes est le responsable depuis plus de trois décennies des plus odieuses formes d’abus, de discriminations et de violences contre les femmes ?

La proposition de loi visant à imposer un « principe de neutralité en matière religieuse » se bornera au final très succinctement à une obligation de neutralité qui ne devrait plus concerner que les crèches chargées d’une mission de service public, comme le prévoit la jurisprudence du Conseil d’État

Les autres public pourront apporter une « restriction à caractère proportionné » à la liberté d’exercice religieux, comme le port du voile Celle-ci devra être prévue par le règlement intérieur, n'est en fait, rien moins que la traduction d'une proposition qui caractérise le clientélisme de la gauche spécialisée depuis plus de quinze ans dans le « nous sommes contre le voile, ou contre les voiles mais... )

 

Oui, tout ça se passe au 21ème siècle !

Contre la pensée critique, contre la critique athée et féministe de la religion, les islamistes continuent de vouloir tuer nos réflexions, nos ambitions et notre rêve d’un monde moderne et tolérant

Au Bangladesh, un troisième blogueur, au nom d'une religion de paix et d'amour, a été tué à coups de machettes hier mardi 12 Mai

Depuis février dernier, ce sont trois personnalités très critiques du fondamentalisme religieux qui ont été assassinés, sources :

http://www.lexpress.fr/actualite/monde/asie/bangladesh-assassinats-en-serie-de-blogueurs-athees_1679254.html

 

Suites : Les Lumières

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2015/05/les-lumieres.html

ou sur

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2015/05/12/les-lumieres-5620621.html

°

Athées assassinés par ce qu'ils sont athées

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2015/03/athees-assassines-par-ce-quils-sont.html

Crab 13 Mai 2015

 

 

12/05/2015

Les Lumières

Cédric Villani.png

 

Najat Vallaud-Belkacem a lancé, depuis lundi 11 mai, une consultation qui durera jusqu'au 12 juin sur les projets de programmes scolaires. Elle permettra de recueillir les propositions des professeurs sur les projets proposés par le Conseil supérieur des programmes ( CSP ) qui ont suscité une importante controverse depuis un mois

 

Il n'est pas pensable que '' Les Lumières '' ne soient qu'une option au lieu d'être obligatoirement enseignées dans la mesure ou le mouvement des Lumières est l'expression de la volonté des philosophes européens du XVIIIe siècle de combattre les ténèbres de l'ignorance par la diffusion des savoirs

 

La France est le pays de la Déclaration des'' Droits de l'Homme '' ( 1789 ), complétée, durant la période révolutionnaire, contre Robespierre* ( * l'ennemi acharné de l'athéisme ) et le Comité de salut public par la vraie républicaine et féministe Olympe de Gouges auteure des '' Droits de la femme et de la citoyenne''

 

Fusionnées ces deux '' Déclarations '' sont révélatrices de la volonté de mettre fin à l'inégalité entre citoyennes, entre citoyens et entre femmes et hommes, dans notre pays la liberté de conscience ou le Droit de penser devient un Droit Majeur et fondateur qui sacralise le droit de ne pas croire ou de croire et son corollaire la liberté d'expression

 

Hors la réforme, rend obligatoire l'enseignement du '' Fait religieux '' et ce qui est un comble sans prévoir en contrepartie l'enseignement du '' Fait athée ''

 

Faut-il rappeler que dans notre pays tous les droits des femmes et des homosexuels ont été obtenus contre les religions ?

 

Faut-il rappeler que dans notre pays '' on '' n'assassine pas ni n'emprisonne pas les athées ni les sans-religions ?

 

Faut-il rappeler que dans notre pays '' on '' emprisonne pas les homosexuels ?

 

Faut-il rappeler que dans notre pays, ( pays d'Émilie du Châtelet ), une femme à le droit de faire ce qu'elle veut quand elle veut, que c'est cela le féminisme universel ?

 

Faut-il rappeler que dans notre pays que l'excision, la mutilation génitale des fillettes ou de jeunes filles est interdite et les fauteurs punis par la loi ?

 

Faut-il rappeler que dans notre pays les mariages forcés* ( * contraints ) sont interdits et les arrangeurs punis par la loi ?

 

Faut-il rappeler que dans notre pays chacune ou chacun est libre de se marier ou de choisir, s'il lui plaît, de vivre ses amours en dehors des liens du mariages ?

 

Se soumettre, ce serait cesser d'exister

Quels enseignants ou quelles enseignantes s'autoriseront à démontrer que les religions prônent exactement le contraire des droits du citoyen et de la citoyenne, des droits des femmes, surtout lesquels-les trouveront le courage d 'expliquer que la pire de toutes l'islam* ( * : en référence au coran ) obligatoirement à enseigner est totalement incompatible avec les lois civiles ou les valeurs de la république ?

 

Contre la critique athée et féministe des religions, contre la liberté de penser pour toute personne indifférente ou délivrée de toutes les contraintes théologiques : qui a intérêt à introduire du dieu ou de son dieu à l'école et au collège en omettant d'enseigner les modes de pensées qui ne font pas référence à des arrières-mondes, en omettant d'enseigner les mondes de pensées non matérialistes de la volonté de domination ou encore en omettant d'enseigner les modes de pensées non créateurs de hiérarchies artificielles ?

 

[ Citation : La pensée ne doit jamais se soumettre, ni à un dogme, ni à un parti, ni à une passion, ni à une idée, ni à un intérêt, ni à une idée préconçue, si ce n'est aux faits eux-mêmes ; parce que pour elle se soumettre, ce serait cesser d'existerHenri Poincaré ]

Comment une personne peut-elle être nommée ministre de l'Éducation Nationale quand manifestement elle n'a pas lu Poincaré ?

[ Suivant les choix ou arbitrages de F. Hollande, la gauche, en France, après avoir trahit définitivement la laïcité – voici qu'à présent, en visite à Cuba, le Président trahit l'esprit des '' Lumières '' ]  - - - Crab 12 Mai 2015

 

Suites : Réforme du collège

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2015/05/reforme-du-college.html

ou sur

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2015/05/02/reforme-du-college-5614498.html

 

11/05/2015

Lectures comparées

Watteau-Embarquement-Cythere.jpg

Loin de toutes dépendances à la religion, en route pour Cythère - l'île du jeu de la séduction, des rencontres, des fêtes galantes et des délices de la volupté

°

Coran - Ancien Testament - Nouveau Testament - Réforme de l'École et du collège

Un athée, bien souvent, ayant dans sa prime enfance « baigné » dans un milieu religieux, s'il admet la critique athée et féministe des religions aura toujours un peu de mal à souscrire au blasphème, c'est un peu surprenant dans la mesure où en principe blasphémer ne concerne que les religieux entre-eux - cela dit, dans l'actualité tout se dit, tout se lit, tout se débat sur le coran dans n'importe quel sens sans que nulle de « nos belles âmes » ne disent enfin qu'avant tout ce texte « sacré », certes infantile, égoïste, raciste et sexiste, de surcroît guère attrayant, peu métaphorique, tous en conviennent, qu'en dehors de ses contenus d'une violence sordide consacrés aux femmes, aux athées, aux homosexuels et aux juifs compte parmi le top 5 des ouvrages les plus mal écrits

Que vaut littérairement cette lecture comparée au '' De natura rerum '' de Lucrèce, de la lettre à Ménécée d'Épicure, de Lysistrata du féministe Aristophane, d'un poème de Baudelaire ou d'Aragon, d'un roman de Françoise Sagan ou de la '' Comédie humaine '' d'Honoré de Balzac, le plaisir de « perdre un peu de temps » avec Marcel Proust, d' '' Émilie du Châtelet '' par la philosophe et historiographe Élisabeth Badinter ou encore quand aiguise notre esprit de liberté un opéra de Verdi, puis-je vouloir que je ne peux même pas en dire '' moins que rien '' car ce serait concéder au coran qui en son temps n'apportait rien de nouveau quelques bien dérisoires valeurs aussi faibles que les « lumières » que certains des amuseurs publics islamophiles tentent d'y trouver

( 80 % des musulmans dans le monde ne sont pas de langue arabe, ne connaissent du coran que des traductions dans leur langue maternelle, ce qui rend caduque l'argument des plus hypocrites qui consiste à dire que seul le « texte sacré » rédigé en arabe est valable et peut éventuellement être critiqué que par des « savants » de langue arabe )

En tant qu'incroyant et féministe ( entre-autres ), je peux apprécier de lire sans croire pour autant à la fable ni valider le caractère d'une séquence misogyne dévalorisant la « première femme » gravé sur un bloc de marbre oublié dans un coin de l'arborescent jardin de la '' Genèse '', les rares faits avérés historiques, les mythes et légendes, les séquences d'une rare violence insérées d'un chapitre à l'autre, dans le prolifique et touffu '' Ancien Testament '' *1 car se sont des histoires bien racontées et c'est bien là ce qui fait toutes les différences d'avec le coran

Bon je vous l'accorde quand Moïse ouvre la mer en deux, en surface du fond marécageux on n'aperçoit guère que des canettes de bières vides et de verres érodées, de vieux sacs de plastique, des restes de roues charrettes, des couches culottes si chères aux absolutistes de l'allaitement maternel, puis quand Salomé fait trancher la tête du sexiste Jean-Baptiste ( là, je suis pas contre ) et j'en passe...mais j'insiste - c'est bien écrit

*0 et 1 :

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/la-femme-de-lot/

.

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/salome/

 

Dans le '' Nouveau Testament '' - à sa décharge, sans doute impuissant comme l'était Saint Paul, Jésus Christ ne force pas comme le pédocriminel Mahomet une fillette de six ans à l'épouser, bon c'est toujours çà de pris....cependant à la lecture je constate la violence inouï du coléreux Jésus, sorte de petite frappe, née dans le quartier situé tout juste de l'autre coté de la voie ferrée, chassant à coup de fouets les vendeurs du temple*2, le prétexte sectaire pour consommer l'élimination d'une « culture » qu'il ne faisait plus sienne ou rejetait, néanmoins cela reste une histoire bien écrite - je ne peux qu'être au combien tendrement touché au plus profond de moi-même quand la finaude et gracieuse Marie*3, après s'être si délicieusement envoyée en l'air avec un inconnu de passage, pour échapper à la lapidation annonce à son crédule et sexiste entourage qu'elle est grosse du « saint esprit », puis amusé par l'invendable épisode de la résurrection, mais d'aussi bien écrit, il serait grand temps haut et fort de le dire : rien de comparable dans le coran, autant chercher une aiguille dans une botte de foin - cela dit non sans rappeler que la '' Passion '' du grand Johann-Sebastian Bach où la relation musique-texte est totale ne parlera jamais à notre entendement ni autant ni aussi fortement que les voix puissantes de femmes révélées dans le grand mystère de l'opéra du divin Mozart

*2 : " L'heure vient, et c'est maintenant où vous adorerez ni au temple de Jérusalem ni au mont Garizim. Les vrais adorateurs adoreront en esprit et en vérité ! '' - chasser les marchands du Temple, cet épisode de la vie d'un prophète dont l'existence au même titre que le saint esprit reste improuvée, ce « fait » rapporté par les théologiens s'inscrit, ni plus ni moins, dans l'histoire des religions comme l'acte naissance du sectarisme, de l'esprit de secte qui générera, pendant des siècles, toutes les intolérances croissantes depuis Constantin dues à la chrétienté, violences religieuses plus particulièrement à mettre sur le compte de l'Église catholique romaine en attendant que la Révolution et la loi de 1905 décide de mettre une croix ( la seule croix qui vaille ) sur des agissements séculaires causes de toutes sortes de désordres publics quand dans d'autres temps ils étaient causes de guerres civiles

*3 :

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/marie/

°

Figurez-vous chères lectrices et chers lecteurs qu'inspirée par le délire de sa ministre '' l'Éducation Nationale '' dans le plus grand mépris de la conscience des parents incroyants, agnostiques ou déistes sans confessions prévoit l'enseignement du fait religieux à l'école et au collège sans, quand plus d'une françaises et français sur deux se déclarent sans religions,dans ce pays qui se targue d'institutionnaliser'' l'Égalité '', programmer en contrepartie l'enseignement obligatoire des '' Lumières '' ni de prévoir d'enseigner le fait athée non sans omettre de raconter Jean Meslier ni oublier de rappeler qui était sous la Révolution l'explosive, la pétaradante, la subversive Olympe de Gouges auteure de '' Les droits de la femme et de la citoyenne '' et sur un plan plus général évoquer la critique athée et féministe des religions

 

Qui, quelle autorité se montrerait capable d'un tel équitable enseignement du fait athée et du fait religieux - - - Crab 10 - 11 Mai 2015

 

Suites :

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2015/05/reforme-du-college.html

°

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2015/04/arrogance-culturelle-francaise.html

°

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2015/04/signes-religieux-ostensibles-dans-les.html

 

 

 

04/05/2015

Gauche - synonyme : hypocrisie

Démocrite, Euripide, Gouvernement, Hypatie, La Fontaine, Leucippe, Lucrèce, Najat_Vallaud-Belkacem, Pirrhon, Platon, religions, réforme_du-collège, Éducation_Nationale, Épicure, Ésope

 

'' Le propre de la sottise est de tout croire, le propre de la raison est de douter de tout. '' - Hypolite de Livry ( Pensées et réflexions - 1808 )

°

Par phitlitoretton, une apostrophe adressée à messiers Moussaoui et Boubaker ( publiée le 19 septembre 2012 )

Extrait :

La vérité c’est que dans votre tête vous n’avez pas encore assimilé l’Islam en Démocratie, vous avez peur de la foi non pratiquante, la foi intime qui ne regarde que celui qui croit, la foi qui ne donne pas de leçon aux autres, qui n’a pas besoin de costumes ni de postures pour exister, vous n’avez pas assimilé vous qui vivez en France pourtant la Démocratie, la République ni la Laïcité…
En fait l’islamophobie est votre fond de commerce, car elle resserre les rangs en même temps qu’elle fait serrer les poings, vous avez peur de la foi privée, de la « croyance vue de ma fenêtre », celle qui a fait déserter les Églises françaises, car ce qui les remplissait ce n’était pas la foi mais l’endoctrinement, il en va de même pour les mosquées. Un jour des musulmans n’auront pas peur de dire qu’ils sont croyants et qu’ils mangent du porc et boivent de l’alcool, un jour des musulmans n’auront pas peur de dire que le ramadan est un souvenir lointain, que l’on peut croire sans bêler, que l’on peut croire sans rites et que personne n’a le pouvoir ni l’autorité de juger la foi de l’autre
Fin de l'extrait

 

Les caricaturistes de Charlie Hebdo en ridiculisant Mahomet ne disaient pas que les musulmans étaient le diable ; ils mettaient en question toute l’entreprise de faire d’un homme un prophète. Ne pas percevoir cela est ne pas comprendre pourquoi ils étaient des caricaturistes – Adam Gopnik ( La règle du jeu, publié le 2 / 05 / 2015 )

°

Dans le cadre de la réforme de l'École et du Collège, mais depuis bien avant la réforme l'extrême droite s'est emparé de la laïcité, certes peu crédible sur le sujet, puisque l'extrême droite sur le fond propose de revenir à plus de chrétienté quand de son coté la gauche dans le plus grand mépris de la conscience des incroyants ( un-e français-se sur deux se déclare sans religion ) propose de conforter l'enseignement du fait religieux en ignorant purement et simplement d'enseigner le Fait athée

La gauche s'imagine leurrer nos compatriotes laïcs en vitupérant contre l'extrême droite non pour défendre la laïcité mais à seule fin de masquer son refus de rétablir la laïcité*1, mais avant tout espérer, récupérer lors de chaque élection les voix autant le dire sans hésiter, pour l'essentiel des voix issues de la « communauté musulmane »

*1 - piqûre de rappel : refus de la gauche d'abroger le Concordat financé avec les impôts de tous les contribuables ce qui va l'encontre de la loi de 1905 - idem pour les subventions accordées aux écoles confessionnelles -

 

Cette gauche lâche et faux-cul mérite de disparaître du paysage politique dans la mesure où elle s'autoproclame de façon éhontée garante des valeurs de la république - justement des valeurs parlons-en, et en quels termes :

lorsqu'il s'agit des valeurs tout est bon pour faire oublier le sens primordial, le sens originel de l'universalisme issu des '' Lumières '' pour le présenter ni plus ni moins tout autant valable que les valeurs dites d'autres cultures, hors, il me paraît opportun de rappeler de quoi on cause :

c'est d'abord exposer que le multiculturalisme, c’est le séparatisme, et pas la solidarité ni la fraternité car chacun s’aligne sur sa communauté qui est justement une dérive du multiculturalisme, et pour cause le communautarisme ne peut se référer, en aucun cas, à l’universalisme

 

Ici, que signifie '' les valeurs universelles'', l'universalisme, le féminisme universel* ( * : féminisme universel qui se contrefiche de la couleur de la peau ) - pour l'essentiel les valeurs universelles peuvent se résumer par :

ne pas attenter à l'intégrité morale et physique des femmes et des hommes

Hors, à titre d'exemple, toutes personnes pratiquant ou prônant l'excision, toutes personnes ou groupes qui s'arrangent pour marier de force une adolescente ou tout autre femme, toutes religions couplées aux traditions dont la fonction est de sacraliser par la religion* ( * : notamment en puisant dans le coran ) l'abaissement du statut de la femme ect. ect. ect. portent atteinte à l'intégrité morale et physique des personnes – les victimes étant pour la plupart des femmes

 

Ces religions sexistes, racistes, infantiles et égoïstes couplées aux cultures dites traditionnelles font la démonstration que toutes les cultures ou les valeurs culturelles ne se valent pas ;

ne pas se laisser détourner ou berner par cette gauche délétère, ni par les chantres du relativisme culturel ( genre Edwy Plenel - dit Tarik Plenel - ou Aymeric Carron - dit Aymeric Ramadan - n*2 ), qui tentent de faire passer pour racistes par l'emploi accusateur du terme '' islamophobe ''pour désigner tous ceux qui défendent intellectuellement les valeurs universelles contre l'islam en affectant d'ignorer que ces mêmes défendeurs ne se sont jamais privés dans le passé, mais aussi dans le présent en fonction de l'actualité, de procéder à la critique athée et féministe des autres religions

*2 :souvent parmi les islamophiles certains d'entre-eux, non sans empressement, citent ceux de nos « grands hommes » qui ont fait l'apologie de Mahomet, hors parmi ces personnages divers et variés quipar le passé vivaient depuis Robespierre* (* : l'assassin qui fit guillotiner la républicaine et féministe Olympe de Gouges ) dans des sociétés hyper misogynes, notamment l'insipide Napoléon 1er auteur du code civil le plus sexiste jamais, à ce point, imaginé auparavant en France reléguant la femme au rang d'utilité domestique, dont, encore à notre époque, les femmes en subissent les séquelles – normal que ces hommes ( « si grands « ) soit cités, plus particulièrement par des musulmans - il suffit de lire le coran*3ou la vie de leur prophète... )

*3 :http://laiciteetsociete.hautetfort.com/41-les-diktats-musulmans/

°

En toutes circonstances,un pays se fait un devoir de rehausser son niveau de civilisation - dans cette perspective chaque citoyen, chaque citoyenne adhère aux valeurs universelles, c'est ce que chacun de nous doit retenir, - c'est son devoir de républicain

 

Lors du 12-13 ( F3, chaîne publique particulièrement plus bigotisée que les autres chaînes publiques ) dimanche ( hier à midi ) l'animateur et journalistede l'émission recevait Najat Vallaud-Belkacem, il l'interroge sur la laïcité :

à savoir si en 2016 l'enseignement de la chrétienté fondra comme une peau de chagrin au profit de l'enseignement de l'islam en prenant soin de ne pas mentionner l'absence de l'enseignement du Fait athée dans cette réforme de l'École et du Collège qui entend conforter la connaissance du fait religieux

Inutile de vous dire, en tant que téléspectateur vous l'aurez, sans nul doute, remarqué, que la Ministre était aux anges...et l'animateur payé ( avec nos deniers ) pour ne pas faire un travail de journaliste - - - Crab - 4 Mai 2015

°

Suites : Réforme du collège

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2015/05/reforme-du-college.html

ou sur

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2015/05/02/reforme-du-college-5614498.html

°

La chronique mensuelle de Michel Onfray

http://mo.michelonfray.fr/chroniques/la-chronique-mensuelle-de-michel-onfray-n-120-mai-2015/

 

 

 

02/05/2015

Réforme du collège

démocrite,euripide,gouvernement,hypatie,la fontaine,leucippe,lucrèce,najat_vallaud-belkacem,pirrhon,platon,religions,Éducation_nationale,Épicure,Ésope,réforme_du-collège

« La soumission au religieux est un désastre » ! - Élisabeth Badinter -

°

L’obscurantisme est-il de retour, selon vous qui avez consacré votre vie à l’étude des «Lumières»? - Victorayoli -

Vous appuyez là où ça fait mal. Ce sont d’ailleurs les propos que je vais tenir à l’université ce vendredi. Je pense profondément que nous sommes dans une période de régression et que la philosophie des Lumières est de plus en plus battue en brèche.

Ce que nous avons peut-être eu la faiblesse de considérer comme acquis, est remis en cause tous les jours. Il me paraîtrait impensable qu’on puisse annuler la peine de mort, et en même temps, je me dis qu’il pourrait y avoir une volonté de le faire. Cela vaut aussi pour la politique de la justice, le traitement de la délinquance. Et la laïcité. - Élisabeth Badinter -

°

Le multiculturalisme pourrait pourtant être considéré comme le rejet du racisme, puisque la différence est valorisée ? - Victorayoli -

Le multiculturalisme, c’est le séparatisme, et pas la solidarité, car chacun s’aligne sur sa communauté et l’universalisme se meurt - Élisabeth Badinter -

°

Réforme du collège

Cit : '' En l'espèce, le projet des programmes d'histoire rétablit justement une logique chronologique qui avait été abandonnée, et renforce l'enseignement laïque des faits religieux, conformément aux orientations que j'ai annoncées dans le cadre de la mobilisation de l'école pour les valeurs de la République '' - dixit Najat Vallaud-Belkacem ( 29 04 2015 )

 

La volonté d'imposer du dieu, de la religion à l'école dans le plus grand mépris de la conscience des parents athées qui se trouveront probablement « plus tôt qu'à l'accoutumé » contraints d'expliquer à leurs enfants que le sus-nommé '' dieu '' n'est qu'une fable et les religions des documents infantiles, racistes, sexistes et xénophobes au lieu comme couramment dans la plupart des familles athées attendre que l'enfant, parce qu'il a entendu un camarade de classe lui parler d'une quelconque divinité, pose des questions sur ce que les croyants désignent communément par « les origines » ou « la création »

D'autre part de rappeler que la spiritualité c'est la vie de la conscience sans obligation de faire référence à quoi que ce soit de surnaturel, que les religions n'ont pas le monopole de la spiritualité ni, loin s'en faut, dans le domaine de l'éthique où les hiérarchies monothéistes montrent au fil du temps et de l'actualité leur incapacité à faire preuve de tolérance quand il s'agit des libertés individuelles, du statut sexuel des personnes - encore moins dès qu'il s'agit de la condition des femmes -

Il est à noter, quand une française et un français sur deux se déclare sans religion, qu'une fois de plus l'enseignement ( laïque ) du Fait Athée depuis l'antiquité à nos jours ne figure toujours pas au programme... Crab – 2/05/2015

 

Suites : L'école selon Najat Vallaud-Belkacem

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2015/04/lecole-selon-najat.html

ou sur

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2015/05/01/l-ecole-selon-najat-5613718.html

°

Facebook :

https://www.facebook.com/profile.php?id=100008312689210

 

 

 

01/05/2015

L'École selon Najat

N. Vallaud-Belkacem par Cabu.jpg

Najat Vallaud-Belkacem par Cabu

°

Pourquoi s’inquiéter de la fin de l’enseignement de deux langues déjà mortes qui entraînerait leur extinction définitive ?

La transmission et l'instruction : c'est un enjeu de civilisation - hors cette réforme du collège favoriserait la déstructuration des apprentissages, augmenterait les inégalités entre établissements scolaires au lieu de les gommer

 

Cette réforme est à l'image de ce qu'est devenue la gauche : un foutoir anti-laïque, mécaniquement idéologique, et d'un clientélisme en grande partie inféodé à une pathologique islamophilie

 

Qu’il s’agisse des coups portés à l’enseignement du latin et du grec pourtant indispensables pour appréhender les faits historiques, pour une bonne compréhension des grandes légendes de la pensée*1 qui ont produit les '' Lumières '' inspiratrices d'un changement de société, de régime* ( * : aux antipodes d'un moyenâgeux califat ) revendiqué par la grande majorité du peuple porté au plus haut par la volonté d'émancipation dont Olympe de Gouges fut par son célèbre texte intitulé '' Les droits de la femme et de la citoyenne '' la moderne première des pionnières qui ont depuis entrepris de construire une société où à travers l'égalité femmes-hommes la notion de fraternité prend tous son sens

*1 : Jacqueline de Romilly

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/0-2011-l-hellenisme/

 

La diminution drastique des cours de langues étrangères, notamment de l’allemand quand l'Allemagne compte parmi nos plus proches voisins, l’oubli de périodes historiques par crainte de déplaire à, disons le clairement, des milieux musulmans qui se servent de la religion à des fins politiques visant à fragmenter notre société républicaine dans le but d'installer contre la mixité sociale l'anti-laïque et xénophobe communautarisme - - - Crab 01/05/2015 -

 

Suite 1 : Arrogance culturelle française ?

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2015/04/arrogance-culturelle-francaise.html

ou sur

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2015/04/30/arrogance-culturelle-francaise%C2%A0-5613051.html

 

Suite2 : Agora

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2015/04/agora.html

ou sur

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2015/04/27/agora-5611207.html

 

30/04/2015

Arrogance culturelle française ?

charlie - caricature.jpg

« Nos espérances, sur l’état à venir de l’espèce humaine, peuvent se réduire à ces trois points importants : la destruction de l’inégalité entre les nations, les progrès de l’égalité dans un même peuple ; enfin, le perfectionnement réel de l’homme » Nicolas de Condorcet

( Traqué par le gouvernement jacobin, il est arrêté à Clamart le 28 mars 1794. Emprisonné il est retrouvé mort, empoisonné. Ses cendres ont été transférées au Panthéon en 1989 )

°

États-Unis : Charlie Hebdo, témoin de " l'arrogance culturelle des Français "

Des écrivains apprécient mal qu'on récompense le journal...

Le lundi 27 avril 2015 – Extraits :

Traditionnellement, le dîner de gala du PEN America Center est toujours l'occasion de célébrer la liberté d'expression, et de dénoncer toutes les mesures de censure, à travers le monde. Cette année, six membres de l'organisation ont choisi de boycotter l'événement, prévu ce 5 mai. Simplement parce que le prix Freedom of Expression Courage sera remis au journal Charlie Hebdo

 

Selon Peter Carey le prix a outrepassé son rôle traditionnel de défense de la liberté d'expression et d'ajouter : « Un crime odieux a été commis, mais est-ce que la question de la liberté d'expression pour le PEN America doit être bien-pensante, le concernant ? Tout cela se complique par l'aveuglement du PEN devant l'arrogance culturelle de la nation française, qui ne reconnaît pas son obligation morale vis-à-vis d'une partie importante et impuissante de leur population. » - Fin des extraits -

°

De quelle arrogance, de quelle intolérance s'agit-il ?

Dans un mail adressé à ses collègues du Pen, l'auteureRachel Kushner, dénonce, quant à elle, " l’intolérance culturelle de '' Charlie Hebdo '' et sa promotion d’une sorte de vision laïque forcée"

Ce ne sont pas, que je sache, les '' Charlie '' qui défendent ou prônent des thèses sexistes mais bien les hiérarchies monothéistes en s'appuyant sur les « textes sacrés » infantiles, mais surtout autant de chapitres racistes et sexistes

Un sexisme aggravé, dépassant toutes les bornes dans le coran par l'abaissement du statut des femmes

Qui refusent que les homosexuels dont la sexualité est ni plus ni moins « normale » que les autres sexualités aient les mêmes droits que toutes les populations sans que cela ne retire aucun droit aux hétérosexuels ? - c'est encore les hiérarchies monothéistes -

Dans le plus grand mépris de la loi sur la laïcité, de la conscience des athées, des agnostiques et des déistes sans confession, qui détourne l'argent public, l'argent de tous les contribuables pour financer le Concordat et subventionner les écoles confessionnelles ? - ce ne sont toujours pas les '' Charlie '' -

 

Selon Peter Carey : « ... la nation française, qui ne reconnaît pas son obligation morale vis-à-vis d'une partie importante et impuissante de leur population »

Qui reste sans réactions quand des athées sont assassinés ou emprisonnés dans les pays où les musulmans sont majoritaires ? - les '' Charlie '' ? -

En France qui assassinent des athées, des juifs et des « collabos musulmans » les '' Charlie '' au nom d'une religion* qui légitime cette criminalité? ( 63 % des sourates, sans compter les odieuses sourates sexistes, sont des incitations à la haine des non-musulmans ) - les assassins ne trouvent-ils pas dans le coran toutes les justifications pour tuer '' au nom d'Allah '' ?

Qui en France est responsable de la recrudescence d'un antisémitisme qui était pourtant il n'y a pas si longtemps en voie de disparition ? - encore les '' Charlie '' ?

Mais faut-il s'étonner de ces observations puantes dirigées contre la France et plus particulièrement contre les '' Charlie '' émanant d'une partie de « l'élite » d'un pays incapable d'abolir la peine de mort dans tous ses États ?

 

USA le monde des « bons » et des « pécheurs », la statue de la « liberté », a bien sa place en dehors de la ville, face au reste du monde, icône déchue n'est plus que l'arbre sec d'un pays qui masque en son sein une forêt de populations bigotisées de plus en plus intolérantes et pudibondes - une nation où la liberté religieuse survivance fantasmée de l'idéologie américaine : l'installation biblique du Paradis dans le désert, dans la réalité sur des territoires conquis, pris par la violence faite aux amérindiens grâce à l'aide de ce qu'ils nomment dieu, une Amérique où un ordre moral d'obédience religieuse envahissant*1 cautionne à longueur d'années en années les pires intolérances, use de ce mythe, de cette fausse image de liberté pour accuser cette France laïque ( pays des« âmes perdues », fille aînée de l'athéisme ) de pas tolérer ses minorités, en outre un pays qui ne saurait voir la poutre qu'il a dans l’œil au point de passer sous silence que les athées sont discriminés par une importante proportion de ses habitants au point que certains américains fiers d'être américains vont jusqu'à interdire à leurs enfants de jouer avec les enfants de parents athées - surveiller, réprimer les sans religion a favoriser dans cette société l'émergence d'un communautarisme qui peut-être lu, en soi, comme un exemple de dérive du multiculturalisme – ce n'est pas sans déplaire à notre gouvernement qui renforce dans nos école l'enseignement du fait religieux sans prévoir en contrepartie l'enseignement du fait athée et de situer les '' Lumières '' où les humanités*2 qui ne sont pas seulement présentés comme des études, comme une instruction, mais comme une éducation de l'individu, dans le programme scolaire deviennent une option facultative et là c'est la France que la ministre de l'Éducation Nationale veut assassiner en provoquant une rupture de la transmission dans l'enseignement secondaire

 

À faire lire à Naja Vallaud-Belkacem, citation :

" Il faut que l’instruction du peuple puisse suivre les progrès des arts et ceux des lumières générales... Une égalité entière entre les esprits est une chimère. Mais, si l’instruction publique est générale... alors cette inégalité est faite en faveur de l’espèce humaine qui profite des travaux des hommes de génie. Si, au contraire, cette instruction est nulle, faible, mal dirigée, alors l’inégalité n’existe plus qu’en faveur des charlatans de tous les genres, qui cherchent à tromper les hommes sur tous leurs intérêts.

Plus vous voulez que les hommes exercent eux-mêmes une portion plus étendue de leurs droits, plus vous voulez, pour éloigner toute emprise du petit nombre, qu’une masse plus grande de citoyens puisse remplir un plus grand nombre de fonctions, plus aussi vous devez chercher à étendre l’instruction.

L’instruction n’est pas moins nécessaire pour garantir la conscience des pièges du sacerdoce. La morale primitive de toutes les religions a aussi été très simple, assez conforme à la morale naturelle, mais aussi, dans toutes les religions, les prêtres en ont fait un instrument de leur ambition. Ce serait donc trahir le peuple que de ne pas lui donner une instruction morale indépendante de toute religion particulière, un sûr préservatif contre ce danger qui menace sa liberté et son bonheur." - Nicolas de Condorcet( laïcité et instruction publique - 1791-1792 )

 

Autre extrait de la pensée de Condorcet : « Les principes de la morale enseignés dans les écoles et dans les instituts, seront ceux qui, fondés sur nos sentiments naturels et sur la raison, appartiennent également à tous les hommes. La Constitution, en reconnaissant le droit à chaque individu de choisir son culte, en établissant une entière égalité entre tous les habitants de la France, ne permet point d’admettre, dans l’Instruction publique, un enseignement qui, en repoussant les enfants d’une partie des citoyens, détruirait l’égalité des avantages sociaux, et donnerait à des dogmes particuliers un avantage contraire à la liberté des opinions. Il était donc rigoureusement nécessaire de séparer de la morale les principes de toute religion particulière, et de n’admettre dans l’Instruction publique l’enseignement d’aucun culte religieux - Nicolas de Condorcet

*1 : par le « serment au drapeau », fait dans le plus grand mépris de la conscience des parents d'enfants incroyants ou agnostiques par chaque écolier qui jure allégeance à « une nation devant Dieu »

*2 : Les Humanités engagent depuis leur origine la question du sujet humain, du questionnement du sens, de la construction d’un rapport au monde des hommesune façon à donner aux élèves une conscience de l’histoire de la pensée   - - - Crab – 30 Avril 2015

 

Suites :

Agora

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2015/04/27/agora-5611207.html

°

Dieu à l'École

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2015/04/21/dieu-a-l-ecole-5607489.html

°

Académique forfaiture

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2015/04/20/academique-forfaiture-5606895.html

 

 

 

29/04/2015

Sans dieu [ x ]

Femen.jpg

La grande illusion

Pour ceux qui ont la foi croire consiste à = ne pas douter de son dieu et ensuite croire en luidans cette condition prétendre que les croyants doutent de l'existence de leur dieu est un non sens, car pour un croyant cette question ne se pose pas sinon ce n'est plus un croyant

Citation : Les Hellènes parlent mal quand ils disent naître et mourir, car rien ne naît ni ne périt, mais les choses déjà existantes se mélangent, puis se séparent à nouveau, Pour dire juste, il faudrait donc appeler mélange la production d'une chose et désagrégation sa fin » - Anaxagore

Rien de nouveau sous le soleil exactement, l'athéisme n'a toujours été défini que par les croyants et par rapport à leurs seules croyances religieuses, hors lorsque l'athée dit : " Je ne crois pas à ( l'existence d'un ) dieu ", il exprime simplement qu'il ne peut admettre pour vraie ( comme le fait le croyant ) une existence invérifiable – l'athée ne vit pas dans l'illusion pour s'adapter à son sort

 

Les hommes de génie sont des êtres différends

Quand Phidias ne taillait pas des statues pour symboliser des idées,le grand Tragédien Aristophane*1 se permettait de plaisanter des dieux préférant la vie la meilleure possible, féministe et fin politique, cela n'est dû au hasard si l'impie écrivit et fit jouer devant les athéniens '' Lysistrata '' ( il dû fuir Athènes, fut par la suite, à Élis, condamné à mort et torturé )

*1 :Aristophane ou l'homme qui inventa le féminisme

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2011/08/26/aristophane-ou-l-homme-qui-inventa-le-feminisme.html

 

Celui qui ne suit pas ne marche pas dans les ténèbres ou dans l'ombre de celui qu'il suit, nul besoin pour lui d'imiter, seul lui importe de sobrement penser, de rire et de faire preuve de créativité pour exister ICI et MAINTENANT l'esprit dégagé de toutes humiliations de la conscience invoquées ( voire imposées par la force brutale ) par les théologiens, par les différends '' clergés '' du monothéisme associés au pouvoir politique

 

Une « réalité» tangible ?

M'amuse plus particulièrement quand les croyants disent croire que dieu existe pour exposer l'idée de '' croire en lui '', en effet pourquoi éprouvent-ils le besoin de " croire à " l’existence de ce qui existerait réellement ? Voilà bien qui me paraît risible et des plus absurde !

 

Au nom de l'amour ?

En réalité les athées considèrent les dieux pour ce qu'ils sont : des mythes et pour chacune des religions qui s'y rapportent inventée par des hommes dont les arrières pensées s'accordaient parfaitement de toutes les tentatives de sacraliser les patriarcats en vigueur en ces temps là - par le truchement d'un alibi de taille pour satisfaire aux besoins de cette mauvaise cause les ordres religieux ont créé une hygiène de l'âme qui se propose d'aimer parfaitement ce qu'ils nomment '' dieu ''

 

L'humain est la Nature, et, en même temps une petite partie de la Nature

N'est-il pas vrai que dès sa naissance l'Homme commence à mourir ?

L'Univers est en transformation perpétuelle, c'est bien ce qui désole nos « gentils monothéistes » qui refusent d'admettre qu'après sa mort pour l' être humain ( ou pour tout autre animal ) c'est aussi la fin de toutes ses sensations comme sut si bien le dire Épicure;avant même toute incinération ou enterrement débute un processus de déségrégation et se finalise le mélange avec toutes les autres choses existantes

Cette mort perpétuelle, quand la sensation d'aujourd'hui se substitue à la sensation précédente, ce manque de continuité dans nos émotions que chacun de nous peut pourtant aisément vérifier durant toute sa vie, à l'instar de l'Union des athée* ( * selon son manifeste ) je me demande qui sont ces gens persuadés que leur âme ( allant même jusqu à l'idolâtrer ) occupe une place supérieure dans l'Univers au point de : ( citation ) « ... qualifier un " être " imaginaire [ dieu ] de cette sorte " d'intelligent " ? Comment peut-on traiter " d'intelligent " une entité que par définition nous ne comprenons pas, dont nous ne comprenons pas les motifs, les intentions ni les buts ? Les tenants de " l'intelligent design " sont encore plus absurdes que les croyants traditionnels. Traiterait-on « d’intelligent » tout ce que nous ne comprenons pas ? » - Fin de citation -

D'ailleurs ce dieu si parfait pourquoi n'a t-il pas l'Homme aussi parfait que lui  ( à son image ) ?    - Crab – 29 Avril 2015

 

Suites : Agora

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2015/04/agora.html

ou sur

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2015/04/27/agora-5611207.html

 

 

 

27/04/2015

Agora

Démocrite, Ésope, Éducation_Nationale, Edwy_Plenel,Épicure, Euripide, Gouvernement, Hypatie, La Fontaine, Leucippe, Lucrèce, Philosophie, Platon, Pirrhon, religions

Éducation nationale - Extrait du communiqué de Najat Vallaud-Belkacem ( daté du 24 Avril 2015 ) : Dans le projet de programmes du cycle 4 ( 5e-4e-3 e ), l’histoire du fait religieux complète et approfondit ce qui a été fait en classe de 6 e, avec notamment le thème obligatoire en 5ème intitulé   « Société, Église et pouvoir politique dans l’Occident chrétien : XIe-XVe siècles » Fin de l'extrait

Il n'est pas fait mention, en contrepartie, d'un enseignement du fait athée ou de l'histoire des philosophes athées depuis l'antiquité ni des philosophies de l'athéisme quand dans notre pays une française et un français sur deux se déclare sans religions – une omission d'autant plus grave qu'à notre époque c'est dans les pays dominés par les musulmans que sont assassinés ou emprisonnés des incroyants - en outre la pensée des '' Lumières '' devient une option facultative quand d'autres périodes sont imposées aux enseignants – histoire de fabriquer des crétins...sans doute...

°

Ouvrir les yeux et se remettre à l'esprit quelques vérités surtout à ne pas oublier

Le nov-ordre moral, une émanation du Gouvernement, affiné derechef par le Ministère de l'Éducation Nationale et le Rectorat devient le point d'orgue, désormais se vérifie dans la refonte de l'histoire de notre pays portée dans un texte nouveau dont le microcosme socialiste est l'instigateur majeur, acteur politique devenu tributaire, sous l'emprise ou sous-servitudes de tous les mouvements ou associations islamo-gauchistes qui haïssent la France :

non seulement les cadres socialistes n'ont jamais cessé, depuis plus de vingt cinq ans, de trahir la laïcité mais à présent, maintenant à travers les programmes scolaires ils refont ou accommode l'histoire :

non seulement la Ministre, avec l'appui du Gouvernement, prévoit de compléter l'enseignement du fait religieux ou de l'histoire des religions sans en contrepartie prévoir l'enseignement du fait athée et des philosophies de l'athéisme, mais Naja Vallaud-Belkacem ne précise pas si l’implication de notre pays dans l’esclavage et la traite des esclaves sera effective non sans rappeler que l'esclavage et la traite des esclaves a été pratiqué par des africains eux-mêmes, et par les pays arabo-musulman*1 très nettement à plus grande échelle ni parler de l'islam comme d'une religion de paix et d'amour

*1 : piqûre de rappel, l'esclavage et la traite des esclaves

http://crab.painter.free.fr/videos/0%20Onfray_%20et%20Malek%20Chebel%20_%20l%20esclavage.flv

 

Ce programme scolaire reflète un des aspects que prend la haine de la liberté, l'air de rien entretien l'athéophobie puisqu'il ne tient pas compte de la conscience athée ;

il devra être modifié au plus tôt, en attendant détourné par les enseignants sinon c'est laisser la porte ouverte à tous ceux qui entendent à terme interdire la critique athée et féministe des religions pour in fine renforcer un communautarisme dont une majorité parmi les musulmans est plus particulièrement friande

Les dirigeants socialistes ou islamo-gauchistes suivis par quelques intellectuels égarés, pour d'autres ( sans le dire ouvertement pour la plupart ) déistes et le plus souvent pour la plupart d'entre-eux comptent parmi les plus peureux porteront la responsabilité d'un chaos qui s'annonce – ceux qui font l'effort de discuter avec des musulmans, comme assez souvent je fais, savent que la majorité d'entre-eux considèrent que les '' Charlie '' n'auraient pas dû « s'attaquer à leur religion » et pour la plupart de laisser entendre* qu'ils l'ont bien cherché ( * : ils ne sont certes, trois fois hélas, pas les seuls à le penser ou le dire, entre-autres personnalités médiatisées : en tête de liste, François le pape des pauvre d'esprits, suivi de près par Ewy Plenel )

Quand à maintes reprises, Élisabeth Badinter, dans ses interventions, au fil des saisons passées, a largement démontré que la gauche n'a cessé de trahir la laïcité, il s'avère, que de son coté, Caroline Fourest à parfaitement raison d'écrire : '' ceux qui pensent que la lâcheté permet d'éviter la guerre se trompent. La guerre à déjà commencé. Seul le courage peut ramener la paix '', cela dit, s'applique non sans raisons au regard de toutes les idéologies colportées par les documents monothéistes : racistes, sexistes, athéophobes, antisémites et homophobes aggravés dans le pire de tous les monothéismes dans la mesure où il s'agit en outre d'une religion de l'irresponsabilité puisque censée être la parole de ce que les croyants musulmans nomment dieu, un dieu personnel dissertateur à l'égard des femmes et des hommes in-critiquable puisque « auteur » d'un livre prétendu « incréé » ;

dans un pays ou une française et un français sur deux se déclare sans religion où pour ma part j'ai la conviction que la seule chose que la France ne peut pas perdre c'est sa créativité, sauf si le Gouvernement, l'État et l'ensemble de nos institutions se montrent incapables à faire respecter la liberté de conscience, la liberté d 'expression en ne nommant pas les choses pour ce quelles sont dans les réalités de notre société ou en l'occurrence en mutilant l'histoire de France, en escamotant de son projet de gouvernement les valeurs républicaines ( dont le Gouvernement a le culot de se réclamer ) sans lesquelles il s'avère impossible de construire un citoyen ou une citoyenne émancipé-e ou insoumis-e

 

L'ennemi de la liberté, aujourd'hui, avec le silence complice des autres religions* ( * : religieux qui vivent du détournement de l'argent public à travers le financement du Concordat et des subventions accordées aux écoles confessionnelles - il s'agit majoritairement dcoles catholiques ou chrétiennes - )c'est l'islam : il suffit de lire le raciste et sexiste coran et la vie du prophète pédocriminel* ( * : il force une fillette de six ans à l'épouser ) et, à son époque un chef de guerre ni plus ni moins criminel* que les autres barbares chefs de tribus ( * : massacres des autres tribus, ordonne de décapiter les poètes - les journalistes de l'époque - qui le traitaient, non sans de bonnes raisons, de charlatan ) - la Culture à l'époque de Mahomet ( pour lui et ses cohortes ) était ennemie de la religion et des guerres de conquêtes - à notre époque l'ennemie de la religion c'est la Culture visée à travers le prisme de la liberté d'expression tout autant que la Science ou la recherche en général -

 

S'adresse à tous ceux qui n'ont pas voulu « être Charlie », condamnent tous ceux qui font la critique athée et anti-sexiste de l'islam en montrant d'un doigt inquisitorial, au nom de la « responsabilité », de la peur « d'offenser » dans le but des plus lâches de désigner tous ceux qui ont l'audace de penser ou ont l'outrecuidance de ne pas dénoncer l'infantilisme et l'égoïsme des religions monothéistes dont la pire de toutes, la plus dangereuse et la plus nocive est l'islamique ou la mahométane,de la façon la plus dégueulasse jamais inventée par le terme d'islamophobe - citation : « Menacés par les fanatiques, censurés par les lâches, les esprits libres de tous les continents n’en finissent plus de se battre, sur tous les fronts, pour maintenir un monde éclairé. La lumière qui les guide s’appelle le droit au blasphème. » Caroline Fourest ( son livre '' Éloge du blasphème '' )

 

On ne peut prétendre lutter contre la barbarie ou le terrorisme en refusant de désigner la religion sociétale la plus inspirée d'entre-toutes pour éradiquer les liberté individuelles, destinée à les remplacer, comme on peut le constater dans les faits, notamment à travers les lois en vigueurs dans tous les pays dominés par les musulmans où prime institutionnalisée la suprématie de l'homme sur la femme par l'abaissement du statut de la femme, ni sans tenir compte qu'il ne ne peut y avoir de salut pour une société, pour notre société démocratique qui s'attache, s'efforce parfois dans la douleur, depuis les '' Lumières '' à rehausser, siècle après siècle, son niveau de civilisation, ce serait nier les valeurs universelle de l'humanisme de ne pas condamner sans appel le sexisme, l'athéophobie, l'antisémitisme et l'homophobie aggravés à l'extrême par l'idéologie mahométane qui n'a rien d'incréé mais n'est autres que la rédaction par des cerveaux fêlés d'un manifeste politique, un texte comptant parmi les plus intolérants propre à tous les régimes de dictatures

 

La religion n'est qu'un prétexte de plus pour dominer l'autre, lui imposer sa volonté

La peur de dénoncer l’absurdité que contient bon nombre de « textes sacrés » ou de décrypter correctement certains actes prônés ou exécutés au nom de la religion contre la liberté de conscience, contre la lutte pour l’égalité des droits entre femmes et hommes devient l'évidence d'un Gouvernement quel qui soit,une évidence formalisée par l'Éducation Nationale, et à eux deux se montrent incapables de rappeler ou d'enseigner que le féminisme universel se contrefiche de la couleur de la peau, qu'il est l'expression majeure de la fraternité, développent l'enseignement de la religion sans enseigner en contrepartie le fait athée, dans ces conditions ils ne peuvent prétendre, dans de tels cas, parler d'égalité des droits*1 ;

ils ne font que transcrire, traduire dans leur programmation, pour « construire » la « société de demain », leur refus primordial de rétablir la laïcité, de traiter équitablement l'athéisme par rapport aux religions, ils font rien moins qu'abstraction de la liberté inscrite aux frontons de toutes nos institutions

*1Rappel : la télévision publique financée par tous les contribuables* ( * : incroyants, agnostiques, déistes sans confessions et croyants ) réserve une matinée entière chaque dimanche matin aux religions sans prévoir en contrepartie une matinée réservée aux philosophies de l'athéisme - - - Crab 27 Avril 2015

 

Suites : Académique forfaiture

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2015/04/academique-forfaiture.html

ou sur

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2015/04/20/academique-forfaiture-5606895.html

 

 

 

21/04/2015

Dieu à l'École

Athéophobie,chrétienté,Démocrite,Épicure,Ésope,François_Hollande,islam,Kto,Lucrèce,La_Fontaine,fables,fait_athée,fait_religieux,religions,socialiste, superstitions

 

François Hollande et les religions

« En France, on peut se moquer des religions, de toutes les religions. C'est même un principe de liberté. Il n'y a pas dans le droit français l'interdiction du blasphème qui peut exister dans d'autres pays. En revanche, on n'a pas le droit d'appeler à la haine d’une religion ou d’une catégorie. C'est pour ça que Charlie, quand il y a eu un doute, a été traduit devant les tribunaux et n'a pas été condamné, et que Dieudonné, dans certaines circonstances, sur certains propos, a été condamné » - F. Hollande

°

Ne pas appeler à la haine d'une religion, comment faut-il l'interpréter ?

Après les autres monothéismes, déconstruire une religion de l'irresponsabilité ( coran + la vie non exemplaire du prophète ), je ne me prive pas de le faire - est-ce appeler à la haine ou participer en toute conscience à faire détester une religion sociétale sans autre objet que de sacraliser ce qu'il y a de pire dans les patriarcats ? *1

*1 : http://laiciteetsociete.hautetfort.com/41-les-diktats-musulmans/

 

Rien ne change dans le discours des socialistes dont les derniers propos du Président n'y manque pas, toujours la même ambiguïté dans ce petit monde coupé des réalités qui n'en finit jamais de trahir la laïcité pour laisser planer le doute sur le droit de procéder à la critique athée et féministe de ce qui justement n'est en rien respectable, ce qui donc concerne le droit de critiquer librement tous les « textes sacrés » mais aussi les positions publiques sexistes, athéophobes, homophobes, xénophobes et anti-laïques émanant des hiérarchies monothéistes

Le chef de l'État s'est prononcé pour un enseignement laïque de l'histoire des religions, pour comprendre "comment sont nées les religions, qu'elles viennent du même tronc". " Quand on comprend, quand on sait, on est plus solidaire par rapport à certains faits ", assure-t-il

°

Tronc commun pas tronc commun les religions quoi qu'il en soit divisent et sont à la source du racisme et du sexisme - l'athéisme, quand une française ou un français sur deux se déclare sans religion, est considéré par la classe politique comme quantité négligeable

C'est un fait, une fois de plus F. Hollande comme ses prédécesseur ( de droite et de gauche ) s'apprête contre la laïcité, '' au nom du ciel '' à renforcer, digne de l'ancien régime, des privilèges terrestres dors et déjà préexistants dans certaines régions de notre pays, et ce n'est toujours pas dans ses cartons, il ne se prononce pas, en contrepartie du fait religieux, pour l'enseignement du Fait Athée à l'école

Prendre en compte les philosophies athées participerait à l'éducation à la citoyenneté, dépasserait, encouragerait bien au-delà de l'école la construction d'une société privilégiant la vie ICI et Maintenant vécue pleinement dans les meilleures conditions,sans se bercer dans de faux espoirs d'accéder à la vie éternelle après la mort, enfin délivrée d'illusions pour viser le bien-être commun au quotidien*1

Un enseignement qui pourrait commencer avec Leucippe*2 ( 5e siècle avant notre ère ), Démocrite, Épicure*2 et Lucrèce...suivi des grandes étapes, de la chronologie des moments charnières de la pensée critique athée jusqu'à notre époque
*2 : « aucune chose ne naît en vain, mais tout naît d'une raison [ ou « du dire »] et sous la nécessité » - Leucippe -

*1 et 3 : « La mort supprime toutes les sensations, il n'y a rien à craindre de la mort !... - Épicure

°

Suites 1 : Académique forfaiture

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2015/04/academique-forfaiture.html

°

Suite 2 :

Polêmikôs 2015

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2015/04/polemikos-2015.html

ou sur

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2015/04/15/polemikos-2015-5603758.html

Crab – 21 Avril 2015

 

20/04/2015

Académique forfaiture

philosophie, politique, religion, idéologie, chrétienté, islam, monothéismes, Ésope, La Fontaine, Démocrite, Épicure, Platon, Pirrhon, Leucippe, Lucrèce, Euripide, Aristophane, Lysistrata

Sur Socrate et Platon, réponse à J......., suivant ses observations :

« Vos remarques » me rappelle « les meilleures pratiques de désinformations staliniennes, chrétiennes ou islamiques », similaires, conformes à celle de nombreux participants monothéistes, en tout point conforme pour en toute circonstance ne pas tenir compte de mes arguments au détriment de l'échange d'idées pourtant plus que souhaitable dans une période où une bonne partie de l'élite médiatisée se refuse à nommer les réalités de notre société
En matière d'honnêteté intellectuelle, vous êtes vraiment mal placé - vous ne donnez qu'une opinion qui porte un jugement erroné sur l'ensemble de mes textes [
sans manifestement les consulter ou entièrement les lires ]

Votre mensonge essentiel, à la base de votre propos concerne mes essais, j'ai dû posé en sujet [ contrairement à ce que vous laissez entendre ] plus d'une vingtaine de philosophes [ que justement j'ai pris la peine, souvent fastidieuse de lire ], dont je critique bien évidemment ceux d'entre eux dont « le travail philosophique » n'a pas d'autre objet que de matérialiser la volonté de domination [ conforter l'assujettissement des croyants dans la soumission à un être supérieur ( en outre personnel ) ou à une hiérarchie artificielle ] - et ils sont nombreux ces philosophes du ciel - vérifiables par tout un chacun sur l'une des pages que je leur consacre sur mon blog et titrée '' 71 Le mensonge monothéiste suite '' :

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/71-le-mensoge-monotheiste-suite/


Extrait de '' 71 Le mensonge monothéiste suite ''
[.../...]
Pour clore ce petit chapitre du Testament -
il participe à la déchristianisation nécessaire de notre société, quelques repères pour retrouver le fil d’une pensée occultée, celui d’une histoire de la philosophie plus objective
Descartes contre Locke
Leibniz contre Gassendi
Kant contre Helvétius
Hegel contre d’Holbach
E
ntre-autres et j'y reviens souvent sur bien d'autres pages....
…./...
À présent, êtes-vous toujours aussi si sûr de vous pour prétendre que je ne m'intéresse pas à la pensée de ceux des philosophes dont vous vous faites le défendeur quand je procède à la critique athée et féministe de leurs idéaux ?

En effet, ne vous en déplaise, il y a deux traditions philosophique et pour en parler je connais assez d'enseignantes dans le secondaire pour affirmer qu'une des deux histoires de la philosophie est absente de la programmation...et c'est là mon propos et la raison principale de mes interventions - dans cette situation... où est le choix... ?, quand d'autre part une chaîne publique chaque dimanche matin réserve une matinée aux religions sans que ne soit prévu sur une autre chaîne une matinée réservée aux philosophies de l'athéisme...oui, vraiment, où est le choix... ?

Maintenant, sur
la base de vos observations, en dernier lieu, Platon est le sujet majeur qui manifestement vous préoccupe, donc j'y reviens...Platon s’est voulu l’héritier de Socrate, hors Socrate est mis à mort par la cité athénienne, parce qu’il dérangeait ses citoyens, et surtout parmi les '' philosophes '' plus particulièrement il exaspérait les sophistes
Ces derniers, qui soutenaient que toutes les opinions se valent, ( à notre époque quelques « spécialistes bisounours » très médiatisés diraient que toutes les religions se valent et qu'il faut respecter tous les « textes sacrés » ), contre eux Socrate avait inventé le questionnement critique - soit ce que communément l'on définit par le questionnement philosophique, une forme le plus souvent athée destinée à montrer à ses interlocuteurs que ce qu’ils croient savoir, ils ne le savent pas, qu'ils n’ont que des opinions, c'est à dire un savoir non fondé, ou perclus de préjugés

Que dire de la critique de l'opinion chez Platon et Socrate, sinon contrairement à ce d'aucun imagine ou affecte de ne pas voir, dans notre société, la pratique de la censure et surtout de l'autocensure est insidieuse, car elle touche à l'essentiel, dans notre pays - et il n'est pas nécessaire qu'un gouvernement s'en charge – elle a son existence propre dans les faits, mais aussi dans la pratique des institutions, par exemple ne sont pas retenus dans l'édition française des '' Œuvres philosophiques '' la totalité des œuvres complète de Nietzsche, notamment les textes sur Platon, les éditeurs marquent l'interdiction que Nietzsche fût entièrement donné à lire

Pour Nietzsche, Platon est un activiste politique dont il dit, décrit « son travail philosophique » de telle manière que l'on pourrait le qualifier de " sophiste-ries platoniciennes "

C'est pratiquement une histoire répétitas à l'instar de Freud niant [ durant toute sa carrière ] qu'il devait presque tout à Nietzsche - Platon sans Socrate sans lequel il n'aurait été qu'un petit politicard [ l'homophobe Christine Boutin, par exemple,est un sous-produit du platonicisme ] passera son existence à platonniser Socrate...j'aurais pu tout aussi bien écrire '' a sodomiser Socrate ''

D'ailleurs Platon s'oubliant en tant que pourceaux d'Épicure se targuait : « Je ferai taire les médisants en continuant de bien vivre» - il n'a pas eu '' la chance '' comme Christine de se montrer si '' bon vivant '' que cela en renonçant à quelques émoluments...

Dans son banquet Platon ne peut imaginer '' l'amour '' que dans la fusion de deux être hétérosexuels et montre par là ses limites quoiqu'il clame quand il dit « La justice de l'intelligence est la sagesse. Le sage n'est pas celui qui sait beaucoup de choses, mais celui qui voit leur juste mesure » - mais en bon sophiste ennemi de l'athéisme il n'est pas à une contradiction près

Tout s'explique encore mieux quand il dit « La réalité est à la fois multiple et une, et dans sa division elle est toujours rassemblée » - fort le mec, fallait y '' penser ''...

Cependant '' sa morale '' [ pour ce chantre de '' l'utile '' ] est morale d'hétéro et donc ce que révèle la nature [ « diverse » ] n'est qu'immoralité...l'on comprend mieux l'adoration - l'idolâtrie que lui voue les chrétiens et à notre époque les contre le '' mariage pour tous '' qui ne peuvent concevoir qu'une société hétérosexualisée

 

Ce n'est pas sans ironie que Nietzsche* concluait « Socrate et Platon ont bien raison, quoi que l'homme fasse, il fait toujours le bien, c'est à dire ce qui lui semble bon ( utile ) suivant son degré d'intelligence, son niveau actuel de raison »

Cela ne signifie pas que toutes les opinions ( ou religions ) sont in-critiquables par respect convenu...

Je douterais, en effet que cela soit aussi simple [ même dans le cas de mesures répressives ] car s'il y avait comme réalité cette invention scolastique religieuse '' du libre arbitre '' les humains, depuis longtemps déjà, ne suivraient ou ne s'intéresseraient plus du tout à la nature

* : " La critique de l'opinion chez Platon et Socrate ", vous l'aurez compris, c'est du Socrate platonisé dont parle Nietzsche

 

Ici, sur le même sujet, en rapport avec à un autre message qui m'est destiné,je me dois de préciser pour éviter toute confusion :

Quand je dis [ plus haut sur cette page ] '' ce que Freud doit à Nietzsche '' je fais allusion dans les théories de Freud à ce qui relève du plausible et du positif, et non aux parties de certains de ses travaux théoriques dont il veut faire de l'universel quand en réalité ils ne concernent que ses propres fantasmes masculins, ni plus ni moins la conséquence, en ces temps là, d'une '' ( sa ) culture '' qui a fait de lui le pur produit d'une société singulièrement phallocrate – inévitablement ses travaux s'en ressentent...

Pas le moins du monde chagriné de vous décevoir, à ce moment il me paraît utile de vous rappeler qu'un incroyant n'a pas de gourou

 

L'imposture

Platon projetait de brûler toutes les œuvres de Démocrite, devant l’ampleur de la tâche, il y renoncera finalement en considérant que le philosophe abdéritain avait beaucoup écrit...[ sans doute que mettre en pratique son intention ne lui aurait pas laissé assez de temps pour « bien vivre »...]

 

Dans toute son histoire, le christianisme gardera d’ailleurs ce goût prononcé pour les autodafés. Ainsi, les philosophes platoniciens ou les théologiens dont '' les travaux '' s'appliquent à matérialiser la volonté de domination** ( ** : soumission à un dieu et à ses ministres ) font toujours et toujours commencer l’histoire de la philosophie avec Socrate, datent notre ère avec J.C, prennent soin, pour endoctriner plus facilement les plus jeunes qui leur tombent de gré ou de force sous la main, de ne pas enseigner Épicure, Démocrite, Lucrèce...

 

Le pré-socratique Démocrite est contemporain de Socrate et survit même à ce dernier, sa qualité de vrai philosophe, elle est indéniable. Seulement, il initie un courant matérialiste qui ne peut qu’attirer les foudres des spiritualistes et autres idéalistes platoniciens, aristotéliciens de la chrétienté et environ treize siècles plus tard ce sera le tour des avicennéens* ( * : fondamentalistes ou intégristes musulmans )

 

Ce qui nous vaut une double imposture, en effet il est un trait commun aux auteurs monothéistes s'inscrivant dans la lignée de Platon, d'Aristote, du radicalisme d'un Avicenne, etc. ect. ), « oublieux » de leurs propres pratiques d'écrits apocryphes ou d'arrangements ( au point que certains petits nouveaux affirment avoir trouvé des lumières dans l'islam ), de compilages falsifiés, de destructions de textes ou encore de réécritures plus ou moins adaptées de mythes plus anciens et de dire non sans culot des penseurs athées et féministes qui se chargent de mettre en exergue ces falsifications qu'ils ne sont pas en mesure de comprendre '' le message philosophique ''

Refaire l'histoire, pratiquer le déni de l'histoire, nier les réalités au profit de leurs fantasmes érigés en vérités in fine confine l'essentiel des modes d'expressions des auteurs monothéistes

Voyez-vous, et vous en êtes, ce qui, en outre caractérise les idéologues du monothéisme, c'est, comble de la malhonnêteté intellectuelle, de procéder par omission en s'évitant avec constance d'évoquer les philosophes alternatifs aux platoniciens - - - Crab 20 Avril 2015

 

Suites :DÉMOCRITE - PIRRHON - PLATON et ...

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/democrite-pirrhon-et-platon/

°

Vox populi, vox Dei

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2014/05/vox-populi-vox-dei.html

 

 

 

02/02/2015

Pour ce que je suis - on me tue

11_Janvier,Athéisme,athéophobie,Crab,Démocrite,Aristippe,Diogène,Épicure,Lucrèce,Nietzche,Jean_Meslier,Olympe_de_Gouges,Élisabeth_Badinter,laïcité,féminisme,islam

Les françaises et les français n'acceptent pas les « différences » - les islamistes si !

Nos compatriotes seraient-ils islamophobes ?

Cette question est à poser, à nos « spécialistes » de l'islam : Tarik Plenel et à Aymeric Ramadan

°

Réponse aux lecteurs musulmans :

En me citant les mosquées taguées, vous me dites que les musulmans ne cessent d'être stigmatisés

Est-ce qu'il vous arrive de réfléchir, vous ne trouvez pas que c'est plus que gonfler de comparer des tags, qui ne sont rien de plus qu'un moyen d'expression imbécile pratiquer par des groupuscules d'in-créatifs incapables de maîtriser la critique de votre religion ni d'ailleurs de faire l'autocritique de leurs religions, avec, sans qu'aucune situation de société ni un conflit extérieur puisse le justifier, la lâcheté de l'assassinat des Charlie par qu'ils étaient les symboles de la liberté d'expression, la lâcheté d'assassiner des policiers parce qu'ils représentaient l'État, la lâcheté d'assassiner des juifs parce qu'ils étaient juifs - faudrait vous réveiller pour lire autre chose que le raciste et sexiste coran : ce livre mérite parfaitement cette définition'' de livre des livres '' parce que le plus infantile et égoïste de tous les monothéismes

 

Quand des « intellectuels » plus faux humanistes les uns que les autres, au lieu d'être effondré après la lecture du coran, traitent d'islamophobe toute personne se livrant à l'exercice de la critique athée de l'islam, se comportent comme si des nazies s'évertuaient, sans relâche, à traiter les juifs de naziophobes

 

C'est offenser, c'est insulter les « pauvres » ou les gens qui n'ont pas accès facilement à la culture de prétendre, comme vous le faites, qu'ils sont plus susceptibles que d'autres, du fait de leurs conditions sociales, de verser dans le jihadisme - cela revient à nier l'histoire de l'antisémitisme et la sacralisation de la phallocratie par les religions monothéistes en Orient et en Occident ( à ceci près, qu'encore à notre époque, soit en retard de plusieurs siècles, l'islam n'a toujours pas fait son exégèse )

 

Les jihadistes trouvent dans l'islam le moyen de concrétiser pour eux-même une vision simpliste, inégalitaires pour régir le cadre des relations humaines de la société ;

parce que c'est plus facile, parce que cela ne demande aucun effort, avec au bout l'illusion d 'exister

 

Ce ne sont pas comme vous dites des athées ou des individus qui se sont éloignés, sans produire la moindre preuve de son existence, de la chose que vous nommez '' dieu '', qui taguent vos mosquées ;

les athées se contentent, par la critique athée de votre religion, symboliquement, métaphoriquement d'araser vos mosquées, ( au même titre que d'autres lieux des dogmes) ;

ces lieux de cultes, plus particulièrement « les petites mosquées » non rien de pittoresques ( sauf pour quelques intellos de gauche ou autres intellectuels peureux, voir lâches, qui passent leur temps à relativiser les prêches radicaux ),sont une expression de l'esprit de sectes, pour causes diverses et variées défigurent, gâchent intempestivement le paysage de la ville, du village au détriment de l'urbanité ou de la recherche d'une éthique paisible et favorable à la communauté des citoyennes et des citoyens susceptible de permettre au plus grand nombre d'assouvir sa soif de créativité, de se désolidariser de l'idée totalitaire, fasciste, mortifère du principe de soumission prônés par les monothéismes dont le pire de tous est l'islam

 

Ce ne sont pas les vociférations, puisque vous y faites référence, du castriste Mélenchon exclusivement préoccupé de clientélisme, ni la tentative infantile de désinformation émanant d'un Tarik Plenel ( Edwy plenel ) ou d'un Aymeric Ramadan ( Aymeric Carron), dont le passe temps favoris est d'accuser les auteurs de la critique athée du coran et de ses annexes de vouloir stigmatiser ou déclencher la guerre civile contre les musulmans ;

hors dans notre pays il n'existe pas d'autres guerres, sous les yeux attendris d'une poignée de judéo-chrétiens, que la guerre faite aux femmes à travers, revitalisée au quotidien, les assauts théocratiques musulmans ( avec la complicité, hélas, d'enfourlardées )

Une guerre enclenchée, entretenue à longueur d'année par des phallocrates adeptes d'un manifeste socio-politique sacralisant le patriarcat, sans le moindre rapport avec la spiritualité*1 ( *1 : la vie de la conscience ) ni même avec la croyance dans le surnaturel, prônant l'inégalité femmes-hommes, in fine une idéologie incompatible avec la liberté de conscience et toute vie démocratique ;

au cas où vous ne l'auriez pas remarqué ce ne sont pas ceux qui font la critique athée de votre religion qui tuent des juifs, des dessinateurs, des représentants de l'État mais bien des individus agissant au nom de l'islam – c'est bien dans les pays qui se revendiquent de l'islam où règnent les pires guerres civiles, où l'on décapitent des otages et pas ailleurs

 

Les guerres inter-religions sont inévitables, elles resteront toujours une affaire de mâles à gros bras et petit cerveaux ( de quelques femmes, contre leur intérêt, bêtement embrigadées...) persuadés de détenir la vérité

 

Il n'y à qu'une vie [ ICI ], puis-qu’après la mort le corps est dépourvu de toute sensibilité, je me demande bien : quand finirez-vous par comprendre qu'aucune vie éternelle ne peut-être envisageable ni garantie pour qui que ce soit, qu'il n'y a pas lieu de compter sur un dieu quelconque pour faire le tri des « bons et des mauvais »?

 

Vous feriez mieux de vous préoccuper ( au nom de l'ummat ) du sort de tous les athées, des homosexuels emprisonnés ou mis à mort, du sort réservé aux femmes, de la condition des femmes, aussi des femmes excisées dans votre « joli monde islamique » au lieu de verser des larmes de crocodiles sur une prétendue stigmatisation des musulmans dans notre pays ;

c'est l'idéologie musulmane que la majorité ( celles et ceux de nos compatriotes qui ont pris la peine de lire vos imbuvables textes « sacrés » ) des françaises et des français saines et sains d'esprit, soucieuse de faire respecter l'égalité femmes-hommes, la liberté de conscience, la liberté d'expression rejette, et vous serez obligés de l'admettre, que cela vous plaise ou non ;

il ne vous reste plus rien d'autre à faire ( à votre tour ) que l'autocritique de votre religion

 

Se rappeler les sources de la culture, de notre culture, contre tous les totalitaires, en se référent aux textes fondateurs de notre civilisation - citations :

Les hommes sont malheureux, constate Épicure. D'où vient qu'ils le soient, et que faut-il pour les sortir de leur misère ? Pour Épicure, ce qui fait leur malheur, c'est :

1) qu'ils s'imaginent que les dieux s'occupent d'eux, leur imposent des devoirs et les surveillent sans cesse, idée qui les affole au point même de les pousser parfois au crime sous prétexte de religion ;

2) qu'ils connaissent l'existence de la mort, savent la brièveté de la vie et surtout redoutent l'au-delà, ce qui sera après la mort.

Ces deux craintes, la crainte des dieux et la crainte de la mort, empêchent les hommes de s'enquérir de la vraie nature du bonheur et de régler leur vie en conséquence.

Pour sortir les hommes de cette situation lamentable, la connaissance de la véritable nature du monde qui les entoure est indispensable. La "physique", la science de la nature, en révélant à l'homme la réalité du monde, lui rendra la sérénité de l'esprit, condition indispensable pour atteindre le bonheur en cultivant la sagesse – Épicure

 

Près de deux siècles plus tard le philosophe poète latin chantre d'Épicure se fait lanceur d'alerte :

Il faut lutter contre la superstition et ne pas craindre les dieux

[ …/... ]

O race infortunée des hommes, d'avoir attribué aux dieux de tels effets, et de leur avoir prêté en outre des colères cruelles ! Que de gémissements vous êtes-vous alors préparés à vous-mêmes, que de plaies pour nous, que de larmes pour nos descendants !

-

« une idée redoutable, simple et vraie : la religion, le religieux, naissent de l’inculture et du manque de savoir. Le croyant se satisfait de la foi car il ignore. Le sacrifice aux divinités, aux mythes, aux illusions, procède d’un défaut d’informations sur la véritable cause de ce qui advient ( …) quand le clergé domine l'intelligence régresse »Lucrèce ( 1er siècle avant notre ère ) 

Dans notre pays, n'y a t-il pas urgence, pour contrer les désordres religieux, à enseigner le fait athée à l'école ?

 

Suites : Contextualiser le coran

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2015/01/contextualiser-le-coran.html

ou sur

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2015/01/30/contextualiser-le-coran-5547725.html

°

 

Autres articles : Polêmikôs

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2014/02/polemikos.html

 

Polêmikôs 3

http://laicite-moderne.blogspot.fr/search?q=Pol%C3%AAmik%C3%B4s

 

ou sur : Polêmikôs 3

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2014/06/21/polemikos-3-5395656.html

Crab – 2/02/2015

 

07/10/2014

Détournement de l'argent public

Affaire Bygmalion.png

Et ils voudraient, à nouveau gouverner notre pays...

 °

En Alsace les partisans d'une république bananière ( allusion faite aux dirigeants du conseil régional), se sont signalés avec la mise en place d'un tarif spécial le 11 octobre pour les TER alsaciens, à l'occasion de la manifestation de Strasbourg contre le projet de réforme territoriale

 

Dans notre démocratie, chacun est libre de défendre son point de vue, il ne doit pas le faire en utilisant l'argent public à des fins partisanes ;

ce détournement de l'argent public survient après la mauvaise gestion financière de la campagne électorale de l'ex-président Sarkozy, suivie dans l'actualité la plus récente par l'affaire des fausses factures entre Bygmalion et l'UMP ;

il s'avère que l'incapacité notoire à gérer le moindre financement en respectant la loi est dors déjà inscrit, et probablement pour toujours, dans les gênes de l'UMP – reste à savoir s'il n'en a pas toujours été ainsi [ ? ]

 

Et cette droite là, clientéliste et corporatiste, dans son inconséquence la plus navrante, s'imagine mériter de revenir aux affaires avec l'intention de gouverner à nouveau notre pays

 

Ceci dit en Alsace l'on ne manque pas de « pudeur » en matière de détournement de l'argent public quand un Concordat ( d'un autre âge ) ou reliquat d'un privilège digne de l'ancien régime, se fait financer par l'État pour salarier des enseignants en religion, soit au frais de tous les contribuables à avant tout au contraire de la loi sur la laïcité de 1905 ;

et que, ( soit-dit en passant ) l'actuel gouvernement « socialiste » n'entend pas l'abroger sous le prétexte fallacieux et scandaleux que le Conseil Constitutionnel ( dans son attendu ) aurait dit que le Concordat pouvait cohabiter avec la laïcité, autant dire « l'art » de dire, émanant de ses fossiles de la politique, une chose et son contraire

Crab - 7 Octobre 2014

°

Suites : Bismuth

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2014/03/bismuth.html

ou sur :

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2014/03/12/bismuth-5320533.html

 

Autres articles : 13 région sinon...

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2014/07/13-regions.html

°

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/13-regions/

 



 

12/03/2014

Bismuth

le nectar des dieux.jpg

Le nectar des dieux



Écoutes : le prête-nom de l'ex-Président N. Sarkozy, un certain Paul Bismuth

Faut-il clouer au Pylori le Bismuth - j'ai voulu en savoir plus sur le Bismuth

Le bismuth sous-salicylate appartient à la classe des médicaments appelés antiacides et adsorbants ou homme de paille. Il s'utilise pour aider à soulager les brûlures d'estomac, l'indigestion, les malaises gastriques, la nausée, de la diarrhée et d'atténuer les effets causés par les investigations menées par un juge d'instruction

Dans la magistrature le juge d'instruction est un personnage peu recommandable selon le dire de certains animateurs de la classe politique

Le mode de fonctionnement du bismuth sous-salicylate dans certaines affaires d'État n'est pas bien connu, mais la Justice s'efforce de le caractériser

Mais on pense que ses mécanismes d'action protège des effets inhérent aux affaires en cours d'instructions, concourent plus précisément à recouvrir l'estomac et les intestins d'une couche protectrice, notamment contre l'acide gastrique, à atténuer l'inflammation de l'estomac, à tuer certaines bactéries ou bouffées délirantes intempestives

Le bismuth sous-salicylate a également été utilisé plus particulièrement dans le but de rendre la Justice de notre pays inopérante dans l'objectif de prémunir le présumé innocent de la diarrhée ( médicalement bien connue...) des voyageurs et de façon concomitante avec certains antibiotiques pour traiter les ulcères dont l'agent causatif probable est la bactérie H. pylori ou le juge instructeur

Dans les deux cas, d'autres traitements sont en général plus efficaces, pour éviter ou échapper aux écoutes téléphoniques nécessitées par une instruction judiciaire d'affaires en cours      Crab - 12 Mars 2014

 

Suites :

Moderniser l'État :

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2014/03/athee-en-dyable.html

 



03/03/2014

Athée en dyable

 par un y grec ( selon Honoré De Balzac : '' ce qui semble dans Rabelais une supériorité de diablerie '' )

 

athéisme,école,lycée,université,démocrite,J_Meslier,laïcité,Leucippe,Lucrèce,culture,philosophie,réforme_Peillon,catholique,islam,Judaïsme,économie,politique

 

Pallas Athénée l'interprétation nouvelle ou la lecture ironique, de Gustav Klimt ( en 1898 ), par le détournement de la représentation traditionnelle en femme fatale fait la modernité du sujet

Suite de l'article, daté du 27 Février 2014, titré : '' Tuer les patriarcats ''

Dire que la vérité existait est un préjugé caractérisé platonicien, une affirmation vue d'après le prisme de la croyance dans des arrière-mondes, sortes d'irréelles régions où, selon Platon, les âmes connaissaient la vérité, et pour certains de '' nos '' philosophes contemporains, sans en rire, de comparer avec un bébé au moment de sa naissance

L'édification de cette théorie ou construction, sans fondements, permet à '' nos '' platoniciens de nier que l'esprit est une modalité du corps

Platon en déduit que le corps emprisonne l'âme et que l'idée de '' chercher la vérité '' n'est plus qu'une quête pour la retrouver puisque l'âme l'avait connue

L'idée de s'appuyer sur une division artificielle du corps en deux partie distinctes l'une de l'autre est bien commode pour sublimer la croyance dans une divinité, ainsi d'éviter de penser car chercher la vérité ou des vérités c'est pour le moins chercher quelque chose que l'on à pas ou que, momentanément, l'on ne sait expliquer

Pour les religions monothéistes et leurs hiérarchies, l’aspiration au bonheur est un égarement et le plaisir un péril à fuir

Le ventre sous-servitudes des femmes

[  Au vu de l'état du monde, l'urgence me semble plutôt l'enseignement du fait athée ! Michel Onfray ( Enseigner le fait athée ) ]

La procréation abondante prônée par la principale loi totalitaire et majeure des monothéismes peut conduire un prêtre jusqu'à bénir des œufs frais pour qu'une épouse présumé infertile puisse procréer, entendre un imam ou un théologien musulman inspiré par le coran justifier le viol conjugal car il n'est pas permis de se soustraire au désir du conjoint - ou encore dans l'esprit de cette loi dans le judaïsme - certes, le plus orthodoxe - paradoxalement ( qu'on se rassure exclusivement en Israël ), invite à croître sans limites et sans travailler

Pas si curieusement que cela car cette loi totalitaire et majeure au faite de l'arborescence des codes « moraux » du '' monde monothéiste '' favorable à la natalité intensive inspire ou sert plus ou moins directement les intérêts* 1 de '' nos '' économistes pro-européens, d'une bonne partie des personnalités politiques ou encore de la presse '' bien pensante '' qui voudrait, en cette période de crise, que l'emploi soit préférentiellement réservé aux hommes ( en tout cas, c'est ce que pense, selon un récent sondage, un quart de la population française )

*1 : D'un J T, ou d'un débat à l'autre sur l'Europe et à longueur d'années, autant d'opportunités dogmatiquement de fustiger l'insuffisance de la mobilité des populations de notre pays, affirmations, contre la volonté des françaises ou des français majoritairement profondément attachés à leur terroir ou à leur ville sinon à leur quartier, rabâchées par des politiques ou des économistes qui curieusement eux-mêmes massivement ne sont pas des expatriés - chercher l'erreur - ne supportant plus cette idéologie ou bigotisation, depuis juillet dernier ( 2013 ) je boycotte C dans l'air, hautement exaspéré par cette émission ou le débat contradictoire s'arrête là ou commence le dogme '' Europe ''

Nul doute que le déracinement est bon pour le peuple mais pas pour l'aristocratie de la communication dont '' l'art '' est moins d'informer mais se résume à prôner religieusement du haut de sa chaire ce que l'auditeur ou le lecteur '' doit penser ''

Ne pas permettre au « bon peuple » de penser non seulement autrement mais pire de l’asphyxier auquel cas il lui viendrait à l'idée de choisir la voie bien dérangeante de '' comment penser '' qui pourrait bien finir par lui donner le sens de la révolte ( beaucoup de jeunes ont envie d'un mai 68, moins les inutiles barricades )

La liberté de circuler, de s'installer et l'immigration dite de masse

Dire d'emblée que ce que je mets en cause c'est le droit stupide qui autorise tout citoyen européen de s'installer dans n'importe lequel des pays de l'Union Européene conjugué à l'immigration de ressortissants non-européens revient depuis plus de vingt ans à maintenir ou accroître le chômage et la précarisation vécu par une proportion toujours plus importante de populations dans notre pays

Bien me comprendre être contre l'immigration de masse ou proposer pour un temps indéterminé de ramener l'immigration à presque zéro ce n'est pas faire le procès des immigrés

Je n'ai jamais, une seule fois, mis en cause, durant ces vingt dernières années, le fait que ces gens rapportent plus qu'ils ne coûtent - là n'est pas la question

Depuis plusieurs décennies je propose que l'argent de la formation professionnelle serve à former les chômeurs non qualifiés, et éventuellement d'autres peu qualifiés parfois plus volontaires, notamment dans les métiers où l'offre d'emploi n'est pas satisfaite et justifie dans certains cas le recours à l'emploi de migrants parfois même clandestins

Faire un calcul simple : Plus de 4 millions de chômeurs, l'une des réponses pour résorber cette inacceptable situation consisterait à refuser l'entrée de notre territoire d'environ trois cents mille personnes par an et cela pendant les dix ans à venir pour obtenir une diminution d'environ trois millions de demandeurs d'emplois

Dès maintenant former les chômeurs ou toute personne peu ou pas qualifiés pour les diriger vers les filières d'emplois non pourvues ou de leur permettre d'accéder à des métiers nouveaux

Phénomène nouveaux : depuis 5 ou six ans, l'alarmant constat fait de l'introduction dans de nombreuses entreprises, notamment dans le monde de l'informatique des prestataires de services de haut niveau, faisant appel des étrangers ( majoritairement maghrébins ) engagés avec un salaire diminué de 30 % pour abaisser le coût du travail et en suivant de virer progressivement des nationaux, de plus de trente ans, parmi les mieux payés - une contribution parmi les plus insidieuses ou les plus rampantes de remplacer une population par une autre -

 

[ Dans l'actualité ( entre-autres ), plutôt que de parler de supprimer le système de protection social des intermittents du spectacle pourquoi ne pas leur demander en compensation des indemnités perçues durant leurs journées ou semaines creuses d'initier ou de faire participer dans les petites écoles, dans les lycées les élèves ou les étudiants à la culture - notamment en parascolaire pour répondre aux communes qui se plaignent de ne pas trouver un financement suffisant ou adapté ]

Seuls les accords Erasmus méritent d'être retenus et développés

Ne pas se laisser marginaliser chaque fois qu'il apparaît, de plus en plus urgent, de contester la trajectoire pris par les partisans nov-platoniciens de l'Europe politique

Sur l'Europe '' belle idée pour mettre fin à la guerre '' la construire sur le plan strictement économique réglementée ou normalisée, réaliser une fiscalité des États au plus près unificatrice,ne plus maintenir une seule zone euro pour en définir plusieurs, s'engager dans  une coopération sur de grands projets ou travaux, de mutualiser** l'achat de l'énergie, d'associer la recherche et l'exploitation en commun des énergies renouvelables ni polluantes ni toxiques n'implique pas pour autant de cautionner ni de poursuivre la construction d'une Europe politique et encore moins fédérale

** : constitution de groupements d'intérêts économiques européens

Crab 3 Mars 2014

 

Suite :

Moderniser l'État :

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2014/01/non-stop.html

 

Ici est l'essentiel pour un pays démocratique :

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/moderniser-l-etat-2013/

 

Moderniser l'État suites :

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/reformes-structurelles/

 

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2013/12/meprise-ou-incomprehension-sinon-quoi.html

 

Le mur de la finance :

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2013/04/le-mur-de-la-finance.html

 

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/les-grands-oublies-du-debat/

 

Laïcité

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/laicite-principe-de-neutralite/

 

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/demagogue-ii/

 

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/derive-anti-laique/

 

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2013/03/24/algarade.html