Crab2ddcc

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

02/10/2016

La peste psychique

IVG.png

Manifestation contre l’interdiction de l’avortement devant le Parlement polonais le samedi 01 Octobre dernier

L'Europe est une foutaise - il en sera ainsi aussi longtemps que la majorité de la classe politique européenne accordera de l'importance aux religions - les croyances religieuses relèvent de l' intime et n'ont rien à faire ni leur place dans le débat politique - Faut-il, sans cesse, rappeler que l'IVG, les '' droits des femmes '' et les '' droits de la femme et de la citoyenne '' ont toujours été obtenus contre les religions, contre les hiérarchies monothéistes ?

I

La peste psychique

Dans des pays, plus particulièrement la Pologne, ainsi que l'Irlande le religieux génère un fanatisme anti-femmes comptant parmi les plus insupportables pour toute personne éprise de liberté non croyante ou croyante, démocrate* ( * civilisée ) - hyper insupportable pour toutes celles et ceux qui se contrefichent du surnaturel pour ne croire qu'en l'humain

I

En France, certains JT relativement bigotisés - toujours prêts à s’agenouiller devant le pape se sont empressé d’annoncer qu’il aurait eu moins de manifestantes et de manifestants qu’attendu, en omettant de rappeler que, depuis des décennies, les femmes qui ne vivent pas dans l’illusion ni ne perdent leur temps à espérer, n’attendant rien de la majorité des politiques inféodée au Vatican - parce qu’elles disposent de ressources suffisantes choisissent sans attendre l’abrogation des lois anti-IVG de se rendre dans les cliniques localisées dans des pays limitrophe pour interrompre leur grossesse – Crab – 02 Octobre 2016

I

Suites :

http://laicite-moderne.blogspot.fr/search?q=IVG

Suites 2 :

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/droits-des-femmes/

 

30/09/2016

Un DIManche particulier

Tels_Quels.png

C’est encore la faute des juifs,

ils sont partout, partout, partout : figurez-vous que l’un d’entre-eux Bernard Giberstein inventa les bas nylon Dimanche et les collants sans coutures, puis un autre Marcel Bleustein-Blanchet*1 publiciste de génie les fait connaître de toutes les femmes sous la marque DIM – conséquence l’apparition presque spontanée dans l’espace public de belles jambes qui ne voulaient plus se cacher après des siècles ou montrer ses chevilles était le premier des péchés capitaux, enfin la mini ou la jupe courte fut et vint couronner le grand TOUT de la féminité assumée par de jeunes femmes qui ne se prenaient pas au sérieux, elles furent et sont pour nos jeunes générations décomplexées l’expression de la vie – ô lala, ô lala, quel grosse malheur, les enfoulardées et les enburkinidées vont en faire une jaunisse mais, mais pas seulement...

[ 1* : père d’Élisabeth Badinter, philosophe, femme de lettres, vraie républicaine et vraie féministe qui ne craint pas d’être accusée d’islamophobie par ses meilleurs pourceaux d’Épicure ]

I

Une femme qui se sait séduisante sait s’habiller

Dès 1968 quand il ne restait plus que le soutien-gorge [ et encore ], les pudibonds pour la plupart émanant de mouvements anglo-saxons ou pseudo-féministes patentés issus des trois quarts mondes se sont mobilisés effrayés à la vue d’un sein ou encore à la vue d’une poitrine nue, depuis d’une décennie à l’autre n’en finissent jamais de tenter d'idéologiser le corps de la femme ;

le point d’orgue, summum de la crétinerie la plus sordide intervient quand, dans l’espace public, sans pudeur ni faire preuve de la moindre retenue, se fait jour l’exhibitionnisme forcené d’enfoulardées et d’enburkinidées qui entendent essentialiser les hommes en se couvrant islamique des pieds à la tête, pourquoi ? :

simplement parce que ces « femmes » ou ces ombres couvertes d’un linceul mortuaire appuyées par leurs soutiens pudibonds de toutes origines n’ont pas compris ou affectent de ne pas comprendre que pour une femme éduquée et cultivée l’essentiel, le primordial est la réappropriation de son corps tout en étant parfaitement consciente que la séduction est faite pour elle même et pas pour plaire aux hommes

[ Ce qui n’interdit pas aux hommes d’y être sensible, et pour le meilleur - nous n’en douterons point... ]

I

La féminité est éternelle, elle ne se perd jamais !

Mais ce moyenâgeux monde des pudibonds fixés des deux cotés de l’Atlantique, dont entre-autres les enfoulardées et les enburkinidées sont la partie visible de l’iceberg, ce n’est cependant pour ces dernières qu’un feu de paille qu’il est néanmoins juste et nécessaire d’éteindre au plus vite quand on sait que 28 % des musulmans installés en France sont pour la charia, et ce d’autant plus qu’après des siècles d’enfermement corseté ou ferraillé du corps de la femme [ excepté dans l’Antiquité ], leurs plus belles journées ne vaudront jamais les plus beaux DIManche des années de bonheur marquées du sceau d’un féminisme intense et insécable, à présent gravé dans le marbre de l’imaginaire collectif et plus particulièrement culturellement celui des femmes, et que plus rien ne peut effacer

Désormais, les femmes cultivées, émancipées ou insoumises savent que le plaisir de se plaire est la racine de la morale féminine - vidéo 1 :

http://blvids.free.fr/DIM.mp4

I

Vidéo 2 :

http://blvids.free.fr/Les_Etoiles_du_Ballet_de_l_Opera_Trailer.mp4

I

Suites : Tartuffe les armes à la main

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2016/09/tartuffe-les-armes-la-main.html

I

ou sur :

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2016/09/15/tartuffe-les-armes-a-la-main-5848036.html

Crab – 30 Septembre 2016


26/09/2016

Racines ou Références

Le plaisir est la racine de la morale, et Croire en l’Humain fait œuvre de civilisation quand prime sur l’irrationnel la recherche de l’éthique

Athéisme, Casanova, civilisation, Da_Ponte, De_rerum_natura , Elisabeth_Badinter, éthique, Mozart, racines, identité, Références, religions

Christine de Pisan caricaturée par les universitaires, sans nul nul doute les lointains parents de la lignée d’une grande majorité d hommes tous plus mandarins et plus misogynes les uns que les autres qui, encore à notre époque peu soucieux de l’égalité femmes-hommes, entre-autres se font au nom de la « liberté » universitaire les défendeurs du port du voile islamique dans l’enceinte des universités

I

[ Exemple des méfaits de la religion : le sacrifice d'Iphigénie [1,80-101]

[1,80] Mais tu vas croire peut-être que je t'enseigne des doctrines impies, et qui sont un acheminement au crime; tandis que c'est la superstition, au contraire, qui jadis enfanta souvent des actions criminelles et sacrilèges. Pourquoi l'élite des chefs de la Grèce, la fleur des guerriers, souillèrent-ils en Aulide l'autel de Diane du sang d'Iphigénie! Quand le bandeau fatal, enveloppant la belle chevelure de la jeune fille, flotta le long de ses joues en deux parties égales; quand elle vit son père debout et triste devant l'autel, [1,90] et près de lui les ministres du sacrifice qui cachaient encore leur fer, et le peuple qui pleurait en la voyant; muette d'effroi, elle fléchit le genou, et se laissa aller à terre. Que lui servait alors, l'infortunée, d'être la première qui eût donné le nom de père au roi des Grecs? Elle fut enlevée par des hommes qui l'emportèrent toute tremblante à l'autel, non pour lui former un cortège solennel après un brillant hymen, mais afin qu'elle tombât chaste victime sous des mains impures, à l'âge des amours, et fût immolée pleurante par son propre père, [1,100] qui achetait ainsi l'heureux départ de sa flotte: tant la superstition a pu inspirer de barbarie aux hommes ! - De rerum natura - Lucrèce, Ier siècle avant notre ère ]

I

Illusions et fanatismes

Nul n’est enraciné, cependant il se fait que certaines populations sont idéologisées au point de sombrer dans l’illusion, le fanatisme ou la superstition, hors, plus généralement chaque personne à ses propres références et expériences dont-il est aisé d’observer que si inévitablement elles se comparent, elles ne se valent pas pour autant

Au fil des temps la religion ( essentiellement les monothéismes ) tente vainement de tuer le mythe qui justement ne meurt jamais ;

une forme de liberté d’expression le mythe n’est jamais réduit en cendres car il explore sans relâche des imaginaires sans jamais se fixer définitivement en un dogme :

susceptible d’interprétations diverses et variées le mythe se présente à l’entendement opposable à des vérités toutes faites, mais tâtonne

Dans ce sens la mythologie n’est pas morte, d’autant qu’à notre époque elle a probablement plus de choses en commun avec « nos » romans feuilletons, les séries TV ou encore la bande dessinée qu’avec ce que l’on désigne communément par la religion, ce qui sous-entend que la part ou l’impact des monothéismes sur nos sociétés n’a jamais pu faire la différence ;

cette part ou participation de la religion à notre époque, grâce essentiellement à la science et à l’apprentissage des savoirs se réduit de décennies en décennies ainsi qu’une peau de chagrin pour ne trouver sa traduction nul part ailleurs que dans l’exhibitionnisme forcené, rétrogrades, surtout pratiqué sans pudeur par des enfoulardées ou des enburkinidées

Interdites du droit de penser pour être, donc : d’animer, de rire, de chanter, de danser ( avant tout le sort réservé aux femmes ) et par dessus tout l’interdiction majeure faite à la communauté de ne croire qu’en l’Humain, car pour ces populations de femmes et d’hommes fanatisées endoctrinées dans une « vérité » et un dogme la finalité n’offre d’autre principe référent que le " nous " caractérisant la soumission au clan *1 ;

en cela « éduquées » dans le rejet du " je " et du " moi ", il est impensable, voire inconvenant pour elles de définir l’universel, notamment quand il s’agit plus particulièrement de l’égalité femmes-hommes tant du point de vue des droits et des libertés individuelles – 1* : l’oumma, est un exemple d’extrémisme

Pour définir l’universel n’est-il pas temps de rompre définitivement avec l’idée de racines fixées par des « vérités » édictées en dogmes, et de cesser de faire d’une confession religieuse l’identité d’une personne*2, d’un groupe de gens, quand ce n’est pas d’un pays ?

*2 : c’est d’autant plus une absurdité quand dans notre pays la majorité de nos compatriotes sont athées, agnostiques et déistes sans confessions et que cette tendance comportementale prend de l’ampleur un peu partout dans le monde

Après le JT de France 2 diffusé le dimanche 25 septembre 2016, j’ai suivi un reportage sur les persécutions des juifs en France ( ce qui est toujours et bien réellement vrai ), mais dans ce document on parlait des juifs comme s’ils étaient tous des croyants, aussi des chrétiens et des musulmans – pas une seule fois je n’ai entendu prononcer le mot athée pas plus il n’a été fait référence à aucun moment à l’athéisme [ ??? ] - enquête de « journalistes » ou de ...

I

Le plaisir est la racine de la morale

[ J'ai voulu t'exposer cette doctrine à nous / en un chant possédant le doux accent des Muses, / et sur elle poser la douceur de leur miel, / dans l'espoir que nos vers sachent, par ce moyen, / te retenir l'esprit tandis que tu perçois / des choses la nature en sa totalité, / et te pénètres bien de leur utilité. - Lucrèce, philosophe latin, premier siècle avant notre ère - ]

Dans les médias le pourceau d’Épicure ne manquera jamais l’occasion de de tenter de faire accroire cette idée partisane que les racines de la France et de la morale sont judéo-chrétiennes, c’est d’autant plus grotesque, voire risible puisque nulle personne de bonne foi ne peut-ignorer " De la nature des choses "*3 que le plaisir est la racine de la morale

*3 : De rerum natura - Lucrèce -

I

Croire en l’Humain fait œuvre de civilisation

Dans ce cas, s’il faut mettre en Lumières, concrétiser la recherche de l’Éthique dans notre pays, n’est-il pas urgent, parce qu’elles nous accompagnent depuis l’antiquité, revivifiées en ce XXIe siècle, de se référer à l’or et à l’ambre des mythes et grandes légendes de la pensée ? - : Aristippe de Cyrène, Aristophane, Démocrite, Épicure, Leucippe, Ésope, Diogène Laërce, Lucrèce, Hypatie, Christine de Pisan, La Fontaine, Jean Meslier, Casanova, Francesca Bruni, Émilie du Châtelet, Mozart, Da Ponte, Olympe de Gouges, Georges Sand, Nietzsche, Gisèle Halimi, Simone Veil, Salman Rushdie, Robert et Elisabeth Badinter ? - Crab 26 Septembre 2016

I

Suites :

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2016/09/libertines-libertins.html

I

mais aussi :

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2016/01/cest-pas-le-bon-moment.html

 

20/08/2016

BURKINI ET BIKINI

Bikini, burkini, coran, Edwy_Plenel, islam, Elisabeth_Badinter, Henri_Pena-Ruiz

Cette photo postée par Plenel, un des pires ennemis des femmes date d’une époque ou une femme ne pouvait travailler ni ouvrir un compte bancaire sans demander l’autorisation d’un des hommes de sa famille, une sale époque ou pour les femmes n’existait ni le droit de voter, ni le droit à la contraception, ni le droit à l’avortement, ni la pilule du lendemain ou encore le droit de disposer librement de son corps et de vivre sans dépendre des hommes

Plenel de par ses positions phallocrates fait parti de cette classe d’individualités qui ne supporte pas l’émancipation des femmes pour en parallèle activement participer au même titre que les anti-avortements et pro-allaitement à toutes les tentatives de détricotages " des droits des femmes " chèrement acquis au cours de la deuxième moitié du vingtième siècle

I

Idéologisation du corps de la femme

Les pires défenseurs de l’idéologisation du corps de la femme sont de trois sortes :

1/ ceux pour prétendre que c’est un vêtement comme un autre

Hors le burkini n'est pas ainsi que la soutane du curé un vêtement professionnel mais une suite logique du voile et de la burqa

I

2/ ceux qui défendent le port du burkini au nom de la liberté d’expression

Hors nous savons, depuis longtemps, que contre la citoyenne, la " ligue des droits de l'homme " n'a jamais aussi bien porté son nom

I

3/ ceux ou celles, et ce sont les pires, souvent des « féministes » pour déclarer : " Nous ne défendons ni le voile, ni le burkini, ni le nudisme, ni le bikini, ni le monokini, ni le maillot de bains une pièce. Si nous défendons quelque chose, c'est la liberté de se vêtir dans les limites imposées par la loi "

C’est dans tout ce que l’on peut lire le pire des dénis de la réalité car au contraire du burkini, le port du bikini n’est en aucun cas dû à une tentative d’idéologisation du corps de la femme puisqu’il est porté tout aussi bien par les hommes ou les femmes

Sur la plage ou la piscine les hommes et les femmes portent un bikini une pièce, plus souvent composé de deux pièces en ce qui concerne les femmes ; ce point-ci pour rappeler que le bikini porté par les hommes ou les femmes n’est pas la conséquence ni ne peut s’apparenter à aucune des tentatives d’idéologisation ni du corps de l’homme ou de la femme

I

" Le désert deviendra jardin ", quand l’athéisme et le féminisme auront gagné les cœurs des françaises et des français

Les voiles, burkas et burkinis sont les pires signes d'infériorisation de la femme et d’idéologisation du corps de la femme - ce n’est pas au nom de la laïcité, mais au nom des '' droits de la femme et de la citoyenne '' qu'ils doivent-être interdit dans l'entier espace public

Le totalitaire islam, en référence au coran, n’est pas vraiment une religion ; inévitablement génère l’islam politique et se traduit, dans notre pays, par toutes les tentatives d’abaissement du statut des femmes et par la volonté d’obtenir la séparation des femmes et hommes dans tout l’espace public – Crab – 20 Août 2016

I

Suite :

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2010/06/01/la-sourate-dite-les-lumieres.html

Suite 2 :

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2015/04/18/le-plenel-emploi-musulman-5606029.html

 

25/06/2016

Violations des droits des femmes

chrétienté,  Christa_Stolle, Élisabeth_Badinter, excision, islam, religions, scolarisation_des_fillettes, Square_Artiste

Christa Stolle

I

Excision ( mutilations génitales des femmes )environ 35.000 femmes sont concernées et 6.000 en sont menacées en Allemagne. En Europe ce sont 180.000 filles menacées et 500.000 touchées

Citation : " C’était difficile pour moi, parce que les professeurs disaient, c’est leur culture. Ce sont leurs rites d’initiations, on ne touche pas à ça !! Pour moi, c’est inconcevable, les cultures peuvent changer. Surtout quand elles nuisent aux femmes. […] En général, le but est de réprimer la sexualité des femmes. On estime que la sexualité des femmes doit-être contrôlée. Les hommes ont-eu cette idée-là il y a des milliers d’années afin de maîtriser la sexualité des femmes. J’ai vu une vidéo sur internet récemment où un imam disait que les femmes devaient se faire exciser. Il a expliqué qu’un clitoris trop grand devait-être raccourci, c’est à dire excisé, sinon la femme aurait trop de pouvoir sexuel, trop de sexualité. Ce que je ressens, c’est de la colère. Une colère face à cette injustice. Une colère face à la violation de droits de la femme dans le monde. " Christa Stolle ( Terre des femmes ) - Source : Square artiste, diffusé sur arte -

Beaucoup de femmes ont dit ( à terre des femmes ) que la mutilation génitale les préparait à leur souffrance de femmes

I

Il fut un temps où je pouvais dire, par exemple : " mais bon sang, on est en 1960 " - à présent je me dis le plus souvent " pourtant, on est en 2016, et les bouffées de délires inspirées ou générées par les religions et les hiérarchies monothéistes sont toujours aussi nuisibles aux femmes et la dignité de tous les êtres humains " - et dans le domaine de la violation des " droits de la femme " et " des droits des femmes ", force est de constater, malgré, en Europe, tous les efforts de préventions assurés, depuis plus de trente ans sans se décourager, par les seules associations de femmes, que l’islam ou le « monde islamique » majoritairement misogyne, monde ou l’on se garde bien d’apprendre aux filles à devenir indépendantes, entre l’excision et le mariage forcé*1 ce monde, cette « civilisation » mérite toujours et toujours la palme de la pire des phallocraties

I

Question : pourquoi nos parlementaires ne prennent pas les mêmes dispositions de lois, mis en place et appliquées par l’administration espagnole pour empêcher la pratique de l’excision sur son territoire, mais aussi par anticipation pour en n-éviter la pratique dans les pays d’origines d’immigrés en contrôlant les fillettes avant le départ et au retour des vacances scolaires ? - Crab

*1: Mariages forcés de très jeunes filles dans les camps de réfugiés en Allemagne

Ahurissant qu’une fille de quatorze ans soit placée chez son mari qui est aussi son tuteur !! - citation : c’est le service de l’enfance qui décide à qui revient la tutelle , si on la confie à l’État ou si son mari sera son tuteur. Le service de l’enfance est souvent débordé, alors le mari obtient la tutelle. Pour nous c’est aberrant... Christa Stolle

I

Question : En France, qui se préoccupe vraiment de mettre fin aux mariages forcés ?

Pendant combien de temps encore, dans notre pays, va-t-on laisser se répandre dans les médias ces sordides appels au respect des cultures ?

Des cultures ou des religions qui constitutionnalise la violation des droits de la femme sont-elles respectables ? Crab - 25 – Juin 2016

I

Suites 1 :

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2015/10/excision-2015-suites.html

I

Suite 2 : déroulé d’articles

http://laicite-moderne.blogspot.fr/search?q=Excision

 

21/06/2016

Benoîte Groult

Benoîte_Groult, Charlotte_Corday, Élisabeth_Badinter, Émilie_du_Châtelet, Histoire_de_France, Jean_Meslier, Olympe_de_Gouges , Robespierre

L’essayiste Benoîte Groult, auteure d’« Ainsi soit-elle », « Le Féminin pluriel » et « Le Féminisme au masculin » est morte à l’âge de 96 ans, a annoncé mardi 21 juin sa famille.
http://www.lemonde.fr/disparitions/article/2016/06/21/mor...

I

Benoîte Groult compte parmi ces femmes dont Élisabeth Badinter qui dans leurs activités de philosophe, de femme de lettres et de féministe ont su, à différentes périodes de notre époque contemporaine, rappeler que le récit de l’histoire " qu’on en fait " ; c’était toujours et toujours, dans les programmes scolaires, sans évoquer les femmes qui justement ont fait l’Histoire de notre pays et de notre civilisation pour ne parler que des « grands hommes » dont certains ont été des personnages plus que douteux quand ils n’étaient pas à l’image de Robespierre des contre-révolutionnaires, et en tous cas des individus politiquement, socialement aux antipodes de ce que notre société libertaire doit aux " Lumières, et aux ultras des lumières " tels Jean Meslier, Olympes de Gouges ou encore Jean de La Fontaine "

Dans l’actualité, si en matière d’histoire rien ne change - mieux : l’Éducation nationale refuse l’enseignement des études de genres et pour conforter la sacralisation des patriarcats par la religion la ministre Najat Vallaud-Belkacem introduit à l’École le fait religieux sans en contrepartie prévoir d’enseigner le fait athée - Crab – 21 Juin 2016

I

Suites : Robespierre et Olympe de Gouges

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2014/07/robespierre-et-olympe-de-gouges.html


08/04/2016

Laïcité – Alsace-Moselle

Laïcité, Concordat, Henri_Peña-Ruiz, Élisabeth_Badinter

Des organisations laïques demandent à nouveau la suppression des cours de religion obligatoires en Alsace

Un appel national a été lancé [ mardi 5 Avril ] par plusieurs organisations laïques pour réclamer la fin des cours de religion obligatoires en Alsace-Moselle. Comme le demandait l'Observatoire de la laïcité il y a déjà un an.

C'est une particularité liée au Concordat qui fait régulièrement débat. En Alsace-Moselle, les cours de religion sont obligatoires dans les établissements scolaires. S'ils ne veulent pas que leurs enfants y assistent,

les parents doivent demander un dispense.

Les organisations laïques montent au créneau : " Les parents doivent choisir entre trois religions. Et s'ils ne demandent rien, ce sera aussi inscrit dans un document rectoral officiel. Il s'agit d'un fichage qui est contraire aux principes de la laïcité ", explique Claude Hollé, secrétaire général de Laïcité d'Accord.

Pour un enseignement religieux dispensé en-dehors des heures de l'Éducation nationale ?

Pour Christian Moser, secrétaire régional UNSA-Education, ces cours de religion obligatoires sont en contradiction avec le principe de laïcité. Un principe qui pourtant est de plus en plus mis en avant depuis les attentats : "Il faut d'abord balayer devant sa porte. On ne peut pas mettre en avant le principe de laïcité quand il n'est pas appliqué sur une partie du territoire."

 

Ces organisations demandent donc à ce que l'enseignement religieux devienne optionnel et qu'il soit dispensé en-dehors des heures de l'Éducation nationale. Une demande qui est aussi celle de l'Observatoire de la laïcité depuis un an. Actuellement, les élèves d'Alsace et de Moselle ont une heure d'enseignement religieux obligatoire par semaine, ce qui revient à perdre 180 heures de cours sur toute leur scolarité en élémentaire, par rapport aux autres enfants.

Aurélie Locquet, France Bleu Alsace, daté du mercredi 6 avril 201

 

Laïcité, Concordat, Henri_Peña-Ruiz, Élisabeth_Badinter

Compter sur la gauche plus responsable, dans notre pays, de la montée du communautarisme que les autres partis de pouvoir de faire respecter la laïcité et les valeurs égalitaires, ( dont, mais pas seulement, l’égalité femmes-hommes, vis à vis de la religion musulmane ), sur ensemble des territoires de la république, si ce n’était aussi tragique ferait de rire à gorge déployée n’importe quelle personne quelque peu observatrice des comportements des élus socialistes pour une large part d’entre-eux liés à un électoralisme des plus malsains comptant pour l’avenir des relations sociales dans notre pays

Non seulement c’est humiliant pour des parents d’élèves d’être obligé de formaliser une demande de dispenses - mais c’est aussi important de constater que la gauche refuse d’abroger le Concordat sous le prétexte fallacieux que le Conseil Constitutionnel il y a peu a estimé ( tenez-vous bien ) que le Concordat en Alsace-Moselle pouvait " cohabiter " avec la laïcité, alors que loi 1905 interdit que la république salarie à l’école publique des enseignants en religions – Crab - 08 Avril 2016

I

Suite 1 : Les gros fantasmes de la gauche

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/observatoire-de-la-laicite/

I

Suite 2 : « Nous ne nous reconnaissons pas… »

http://laicite-moderne.blogspot.fr/search?q=Manifeste+Crab

 

07/04/2016

Quand le voile brouille les esprits

Hassiba Boulmerka.png

Hassiba Boulmerka offre à l'Algérie sa première médaille d'or

Secrétaire-dactylographe
Travaillant de 8 heures à 17 heures, elle s'entraînait chaque soir, dès sa sortie du bureau, jusqu'à 20 heures

En 1991, Hassiba Boulmerka remportait une fabuleuse victoire dans le 1 500 m aux Championnats du monde d'athlétisme. Lorsqu'elle rentra à Alger, elle fut accueillie en héroïne nationaleFin de citation

I

Mais une victoire bien dérangeante ; à des religieux qui lui reprochaient d’être en short, croyante elle leur répondit que le voile c’était bien pour prier et le short plus commode pour courir

Hassiba Boulmerka a eu le mérite de définir précisément ce qui relève de la religion et ce qui relève du sport - cette réplique n’est pas sans rappeler ce que le père d’Élisabeth Badinter lui disait : « on porte la kipa pour prier, mais pas pour faire ses course »

Question : au lieu de parler " des droits de l’Homme ", comment se fait-il que, dans notre pays, chaque fois que l’on parle de musulmanes, il n’est jamais fait référence à l'Algérienne Hassiba Boulmerka, mais exclusivement à des « voilées volontaires » ?

Était-elle, cette femme, qui courrait en short devant les caméras du monde entier « un modèle d’impudeur » ?

N’est-il pas temps, en France, d’admettre, une fois pour toutes, qu’une femme est autant un être humain qu’un l’homme, de le graver dans la loi au fronton de l’égalité femmes et hommes en interdisant dans l’entier espace public le port de tous les voiles islamiques ? - Crab - 7 Avril 20116

I

Suites : Vêtements islamiques

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2016/04/vetements-islamiques.html

ou sur :

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2016/04/06/vetements-islamiques-5784841.html


06/04/2016

Vêtements islamiques

Céline_Pina, Élisabeth_Badinter, Laurence_Rossignol, vêtements_islamiques, signes_ostensibles_religieux_dans_les_entreprises, laïcité, islam

« Je suis fière de celles qui refusent de porter le voile en Iran » - Hôtesse de l’air à Air France ( dans L’OBS )

I

Comment esquiver le vrai débat ?

C’est ce que manque jamais de faire les chantres du relativisme culturel, immédiatement prêts de tirer à boulets rouges, chaque fois que des personnalités politiques ou issue de la société civile nomment la réalité de l’abaissement du statut des femmes dans certains des quartiers de nos villes

Plus particulièrement sont visés les inacceptables signes ostensibles plus culturels que religieux, dont les voiles et vêtements islamiques marqueurs de l’inégalité femmes-hommes portés, dans notre pays, essentiellement par des femmes « voilées volontaires » se déclarant musulmanes

Les mots du délires : " critiquer l’islam, c’est faire le jeu du FN " - - - " critiquer l’islam, c’est faire des musulmans des boucs émissaires pour masquer la difficulté de traiter les problèmes de notre société, dont le chômage ... " - - - comble de l’imposture quand Jacques Attali déclare, sans rire, hier matin devant Bourdin le bigot de service à BFM TV : " Vous verrez, un jour on finira par écrire que les musulmans sont responsables du chômage "

I

Le Guen, l’un des grands symboles patentés de l’hypocrisie dont se rendent coupables, depuis plusieurs décennies, de nombreux cadres ou élus de gauche « Air France doit obéir obéir à la loi iranienne » - paternaliste de haut crin, comme tout bon misogyne qui se respecte, au passage jette le principe de la liberté de conscience, dont le droit à ne pas croire, dans la montagne de poubelles toxiques dédiés aux stockages des immanquables et innommables lâchetés socialistes, mais au grand mais : " il comprend, ( dit-il ), les hôtesses refusant le voile "

I

Ce qui est insupportable c’est d’entendre dire publiquement par des musulmans modérés ou par des musulmans extrémistes, voire djihadistes, couverts dans leurs tentatives de déconstructions par toutes sortes de sociologues des religions ( leur gagne-pain) avec ou sans poils , que le vêtement islamique est un vêtement décent, quand, dans la réalité, il s’agit pour les islamistes modérés ou pas de tentatives répétées de déconstruire " les droits des femmes ", " les libertés individuelles ", d’attenter à notre " liberté de conscience et d’expression " - de condamner notre " droit de rire et de nous caricaturer " - de " chanter et de danser " autant de droits et de joies de vivre qui sont l’expression de notre culture, de notre humanité

Dans notre république nul loi et coutume ne peut altérer la nature d’une personne, sinon c’est trahir toutes ces femmes qui durant des décennies ont obtenues dans notre pays, quand d’autres se battent encore ( notamment en Iran pour ne pas porter le voile ) et un peu partout dans le monde pour ne pas avoir à se nier elles-mêmes en couvrant ce qu’elles sont ne serait-ce que le temps d’une escale à Téhéran

[ " La collusion du relativisme culturel et du différentialisme fut dramatique et contribua à la remise en cause de l’universalité des droits de l’homme. " - Élisabeth Badinter ]

L’indécence ?

Cette attitude l’émanation d’hommes et de femmes d’idées rétrogrades ne fait que confirmer ce que nous savons depuis toujours : à savoir que toute femme refusant l’obligation de se nier, qui ne veut pas ou ne s’affuble pas de ces soit-disant « décents » vêtements et voiles islamiques symboles de l’inégalité hommes-femmes n’est pas, pour ces parties de population d’Iran ou ailleurs, notamment dans les mondes dominés par une majorité de musulmans, un humain comme les autres - mais une pute

Hors ce mépris affiché par les islamistes directement salis les femmes prostituées doit-être, avant toutes autres considérations, pris comme une insulte à l’égard de toutes les femmes et de tous hommes, car où se situe la différence entre un mariage forcé, arrangé ou quand des personnes sont ou bien restent ensemble pour des raisons économiques, il me semble que la frontière de la prostitution est bien plus difficile à cerner que certains ou certaines hystériques de la grande confrérie des pudibonds *1 veulent bien l’entendre ou l’observer - - - Crab – 06 Avril 2016

*1 : Féministe de toujours

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2016/04/feministe-de-toujours.html

ou sur :

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2016/04/04/feministe-de-toujours-5783904.html

I

Suites : Onfray - la chrétienté et l’islam

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2016/04/onfray-la-chretiente-et-lislam.html

ou sur :

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2016/04/05/onfray-la-chretiente-et-l-islam-5784331.html

I

Suites 2 : Rossignol chante vrai

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2016/03/31/rossignol-chante-vrai-5782216.html

ou sur :

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2016/03/rossignol-chante-vrai.html

I

Suites 3 : Céline Pina et les autres

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2015/09/celine-pina-et-les-autres.html

ou sur :

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/celine-pina-et-les-autres/


21/03/2016

Prostitution - 2016

Élisabeth Badinter.png

Réponse aux lectrices et lecteurs peu sensibles aux couleurs du désir qui me somment de prendre position contre la prostitution ou encore pour d’autres d’estimer que je ne suis pas assez clair sur ce sujet

I

Liminaire

Assez régulièrement, je prends fait et cause aux coté des femmes dans le débat publique ce qui ne signifie pas que j’adhère mécaniquement à toutes les propositions émanant des cadres de nombreuses associations féministes y compris parfois celles pour lesquelles j’éprouve le plus de considération - en quelques mots : je m’exprime en toute indépendance, et aussi souvent que j’en ai envie -

I

Ma position,

puisqu’il s’agit bien de cela, est bien connue [ voir - *1 publié en 2010 ] depuis des années, bien longtemps avant que le gouvernement ne propose sur la prostitution une loi débile devenue sur un plan plus général la marque de fabrique de son inefficacité

[ à noter au crédit de cette gauche au pouvoir, une fois n’est pas coutume, le « mariage pour tous » puisqu’il donne les mêmes droits à tous les ressortissants de notre pays ]

Pour être encore plus clair, ma position peut de calquer sur celle de madame Élisabeth Badinter philosophe, femme de lettre, vraie féministe, vraie républicaine que pour ma part, et ce depuis plusieurs décennies, je considère comme l’Olympe de Gouges de notre époque contemporaine

I

Posture victimaire ?

Animée d’un état d’esprit de liberté et de justice, scrupuleusement Élisabeth Badinter ne craint jamais en rapport avec l’actualité de prendre parfois position contre des femmes ou des hommes qui se targuent de féminisme, en réalité enfermés, captifs d’idéologies dont les effluves révélées ont l’odeur des poubelles de la pudibonderie, en fait très éloignés de la volonté d’harmoniser les rapports, les relations pour réaliser dans les faits l’égalité entre les femmes et les hommes de notre temps

Philosophe préoccupée de l’intérêt réel dû à la condition humaine dont plus particulièrement la condition des femmes sans pour autant vu du seul préjugé tenter de faire accroire cette idée que toutes les femmes seraient ou sont les éternelles victimes de la domination masculine

I

La prostitution une affaire de femmes ?

Soucieuse de défendre l’essentiel des acquis historiques en préservant ce qui est était et reste majeur dans le combat féministe, c’est à dire pour la femme " la libre disposition de son corps " - en matière de prostitution dit-elle : " louer n’est pas vendre son corps " - et de faire observer que dans l’ensemble des personnes qui se prostituent environ 25 % sont des hommes - la prostitution des hommes escamotée ou extrêmement minorer ne doit rien au hasard, elle est due pour une large part à la volonté émanant d’association « féministes » de nier cette réalité pour mieux victimiser les femmes - par voie de conséquence cette question est profondément ignorée dans le projet de loi gouvernemental

I

Haro sur le mâle !

Il apparaît que ce projet de loi inspiré par l’injuste et débile terme de « prostituteurs », ce concept inventé par une partie des « féministes » n’est qu’un prétexte pour crier haro sur le mâle – somme toute un concept initié contre la sexualité des hommes, vise à essentialiser les hommes sous les couleurs les plus sombres, pour in fine en faire des délinquants sexuels à vie

En conséquence, le politicard ( ou la ) se saisi de l’opportunité, ( fin du fin ), pour se payer d’une loi inventée de toute pièce pour ne pas s’occuper de la seule chose qui compterait sans créer l’injustice : exiger des pouvoirs publics de tout mettre en œuvre efficacement pour en finir avec les proxénètes, car rien n’empêchera jamais une femme ou un homme de se prostituer - ni rien ne pourra jamais défaire la sexualité masculine dont la sexualité des femmes de plus en plus se rapproche ( dont le recours aux services sexuels d’hommes prostitués ) depuis que la contraception est entrée massivement dans les mœurs - n’en déplaise à « nos » hyper-sectaires pudibonds, dans les faits, même si la loi est adoptée et appliquée, ils perdront une partie qui toujours les dépasse - et hélas le proxénétisme y survivra, voire se renforcera...

I

Combien de femmes ou d'hommes sont en couple pour l'argent ? - qui songe à y aller voir ?

Femmes et Hommes ont des ressemblances, sont, ensemble, « porteurs du progrès de la condition féminine », en ce sens la réponse à faire contre une pudibonderie ambiante des plus nauséabondes favorable à cette loi [ ICI ] dans la mesure ou je partage sans réserve la position de madame Élisabeth Badinter, je propose en priorité à mes détracteurs, d’écouter son interviewe, certes pas récente, mais plus que jamais d’actualité - la position d’Élisabeth Badinter, vidéo :

http://blvids.free.fr/Elisabeth_Badinter_interdire_la_prostitution.webm

I

*1 : sur la prostitution en 2010 j’écrivais - En finir avec les idées reçues

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2010/04/22/en-finir-avec-les-idees-recues.html

I

Suites 2: Réaliser un féminisme libertin

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2016/03/18/realiser-un-feminisme-libertin-5775975.html

I

Suite 3 : le conflit la femme et la mère

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/le-conflit-la-femme-et-la-mere/

Crab - 21 Mars 2016

14/03/2016

Le Danemark et ses imams

Mosquée au Danemark.png

Dans la mosquée d'Aarhus au Danemark, un Imam prêche un Islam radical, comme le montre le documentaire « Les mosquées derrière le voile », diffusé sur la chaîne danoise TV2

I

Dans la loi danoise nous avons l'égalité hommes-femmes, et il n'y a pas de débat là-dessus.

En revanche nous pouvons constater que dans un certain nombre de mosquées on prêche contre l'égalité. Cela, nous ne pouvons pas l'avoir au Danemark, a déclaré la ministre de l’immigration danoise Ritzau Mme Støjberg

I

Des imams qui justifient la lapidation

La ministre a estimé que le discours des « musulmans modérés » était insuffisant, et qu'il allait falloir changer le discours qu'entendent certains musulmans du pays d’autant que certains prêches, notamment dans la mosquée d'Aarhus, lors de cours sur la charia pour femmes et enfants, justifient la lapidation des femmes adultères et l'assassinat des apostats

I

Quand dans le monde européen des femmes ministres ou des intellectuelles membres de la société civile montent aux créneau, d’autres femmes, parfois au prix de leur vie, dans les régions du monde dominées par une majorité musulmane s’exprime publiquement pour alerter ou déconstruire la sacralisation des patriarcats par la religion - en France, dans un silence éloquent, assourdissant, c’est encore le règne des « padalmagame » qui domine dans les « grands médias » pour tuer dans l’œuf le débat public sur les nuisances d’une religion raciste, sexiste, athéophobe, homophobe, infantile et égoïste que certains tentent de faire passer pour une culture respectable - le sort réservé aux athées et la condition des femmes dans les " mondes musulmans " les chantres du relativisme culturel s’en contrefichent ou plus probablement que les inégalités de traitement entre citoyennes et citoyens correspondent sur le fond à leur vraie nature phallocrate qu’ils dissimulent derrière le masque d’un discours antiraciste - à vrai dire, depuis plus de vingt ans déjà, j’en suis intimement persuadé -

Certes le Danemark appelle ses imams à prêcher l'égalité femmes-hommes dans toutes les mosquées, mais je pense tant en France qu’au Danemark que cette exigence sans une loi correspondante adoptée, qu’une fois promulguée sans le suivi d’un contrôle assidu, scrupuleux, implacable, que ce soit au Danemark ou partout ailleurs dans le monde " occidental " c’est peine perdue car l’endoctrinement des enfants dans cette religion nuisible commence pratiquement dès la naissance

Vous me direz que c’est un procédé d’endoctrinement similaire dans les autres religions, certes, certes certes, si la réponse est oui la différence entre les textes change la donne – en tant que non-croyant je n’ignore rien des violences perceptibles dans les autres textes du monothéisme, entre-autres quand le sus-nommé J.C chasse avec le fouet les marchands du temple, ni rien du discours sexiste et homophobe émanant des hiérarchies chrétiennes ou vaticanes, mais force est de reconnaître que c’est bien le coran qui parle des femmes à la troisième personne et la charia de lapidation – que c’est bien l’islam qui, dans le monde contemporain, institutionnalise les « codes de l’infamie » et le port des voiles islamiques : autant de lois et de symboles de la suprématie de l’homme sur la femme, quand bien même les fanatiques musulmanes pour la plupart des voilées « volontaires » le nie farouchement

Qui mieux qu'Élisabeth Badinter autorité morale sait faire prévaloir l'exigence de vérité et le principe de réalité sur toutes les religions et ose nommer l’idéologie religieuse des islamistes pour ce qu’elle est : la pire ennemie des femmes progressivement installée, par des imams ou responsables de mouvements musulmans sans scrupule, dans notre pays depuis les années 90 du siècle dernier ?

Il faut cesser de parler d’islam modéré ou de musulmans modérés aussi longtemps que le coran, la charia ou pire encore la vie d’un chef de tribu guerrier et prophète pédocriminel*1 resteront la référence religieuse et le modèle culturel de populations communautarisées habitants majoritairement dans ce qu’il est convenu d’appeler « les territoires perdus de la république » - Crab - 13 Mars 2016

I

Quelques- unes des édifiantes sourates du coran :

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2010/06/01/la-sourate-dite-les-lumieres.html

I

Autres articles : Wallâda de Cordoue

« sois prêt pour ma visite à l’obscurité,
parce que la nuit est la meilleure gardienne des secrets.
Si le soleil sentait l’étendue de mon amour pour toi,
il ne brillerait plus,
la lune ne se lèverait plus,
et les étoiles s’éteindraient d’émoi.»

Sukeina ( insoumise et fille de l’imam Hussein )

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/wallada-de-cordoue-de-et-de-l-ante-islam/

I

*1 : AÏCHA

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2009/08/18/aicha.html

I

Femmes kurdes, yézidis et syriaques

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2016/03/09/femmes-kurdes-yezidis-et-syriaques-5771888.html

I

La journée de la jupe

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2009/03/24/la-journee-de-la-jupe.html


04/03/2016

Jean de La Fontaine

Lenlevement_de_psyche-paul_baudry.jpg

I

Jean de LA FONTAINE - (1621-1695)

Les Amours de Psyché - Éloge de la Volupté

Ô douce Volupté, sans qui, dès notre enfance,
Le vivre et le mourir nous deviendraient égaux ;
Aimant universel de tous les animaux,
Que tu sais attirer avec violence !
Par toi tout se meut ici-bas.
C'est pour toi, c'est pour tes appâts,
Que nous courons après la peine :
Il n'est soldat, ni capitaine,
Ni ministre d'État, ni prince, ni sujet,
Qui ne t'ait pour unique objet.
Nous autres nourrissons, si pour fruit de nos veilles
Un bruit délicieux ne charmait nos oreilles,
Si nous ne nous sentions chatouillés de ce son,
Ferions-nous un mot de chanson ?
Ce qu'on appelle gloire en termes magnifiques,
Ce qui servait de prix dans les jeux olympiques,
N'est que toi proprement, divine Volupté.
Et le plaisir des sens n'est-il de rien compté ?
Pour quoi sont faits les dons de Flore,
Le Soleil couchant et l'Aurore,
Pomone et ses mets délicats,
Bacchus, l'âme des bons repas,
Les forêts, les eaux, les prairies,
Mères des douces rêveries ?
Pour quoi tant de beaux arts, qui tous sont tes enfants ?
Mais pour quoi les Chloris aux appâts triomphants,
Que pour maintenir ton commerce ?
J'entends innocemment : sur son propre désir
Quelque rigueur que l'on exerce,
Encore y prend-on du plaisir.
Volupté, Volupté, qui fus jadis maîtresse
Du plus bel esprit de la Grèce,
Ne me dédaigne pas, viens-t'en loger chez moi ;
Tu n'y seras pas sans emploi.
J'aime le jeu, l'amour, les livres, la musique,
La ville et la campagne, enfin tout ; il n'est rien
Qui ne me soit souverain bien,
Jusqu'au sombre plaisir d'un cœur mélancolique.
Viens donc ; et de ce bien, ô douce Volupté,
Veux-tu savoir au vrai la mesure certaine ?
Il m'en faut tout au moins un siècle bien compté ;
Car trente ans, ce n'est pas la peine.

Jean de La Fontaine

I

Quand La Fontaine écrit : « Tout l'Univers obéit à l'Amour;

Aimez, aimez, tout le reste n'est rien ! », inutile chers amies et chers amis de flasher sur de petits angelots ou amours rondouillards faits de stucs polychromes - ce qui est sûr et bien certains, La Fontaine ne faisait nulle allusion à la reproduction biologique - en son temps qu’importe ou au diable la « bonne volonté » du roi, rapporté à nos jours : honnis-soit les économistes qui mal y pensent presque tous fervents du libéralisme, devenus dans le microcosme des principaux médias, acteurs sous-soumission en qualité de grands décadents idolâtres cannibales de la croissance démographique

Toutefois l’Histoire, depuis la Nuit des temps, présente quelques hyper-exceptions puisque Psyché, faute d’une bonne pratique de la contraception, eu une fille, et bien que Psyché ne fut pas une « bonne mère » ni une « fée du logis », elle eu délicieusement la présence d’esprit [ normal me direz-vous quand on s’appelle Psyché ] de nommer sa fille : Volupté

I

Tout type de grâce vraiment attirante doit mériter qu'on lui applique les vers du poète :

Ton accent est plus doux que ta voix : ton sourire

Plus joli que ta bouche, et ton regard plus beau

Que tes yeux : la lumière efface le flambeau.

I

En notre temps si compliqué et si difficile, en dépit de toutes les incantations mécaniquement répétées lancées vent debout sur la place publique par « nos » chantres exégèses en pudibonderie - n’est-il pas, pour nous, extrêmement grand temps - plus particulièrement bienvenu de rappeler urbi et orbi que sans volupté, sans Ailes, sans Arts, privée de sensations, qu’une fois aseptisée toute lexpression de la vie ainsi refoulée, sans génie, sans sympathie pour les êtres vivants pour un hypothétique ou imaginaire au-delà ne peut qu’insipide se nourrir au mieux des racines desséchées d’accumulées platitudes ?

Cependant, nulle nécessité de désespérer du souffle de la vie puisque l’ insécable massacre-joyeux de la reproduction d’innocents va bon train, de-ci de-là, cahin caha, de continuo en continuo - oui - oui - oui - mais bon pour délivrer un certificat de satisfecit à qui ou à propos de quoi au juste, telle est ainsi jetée la possible grande question [ ? ] - Crab – 04 Mars 2016

I

Suites : Éléments de réflexion

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2016/02/elements-de-reflexion.html

ou sur :

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2016/02/17/elements-de-reflexion-5761135.html

 

03/03/2016

VIOLS - 2016

Femmes violées en France.png

Faut-il s’étonner que 27 % des français, mais ne vaudrait-il pas mieux dire " des françaises et des français " - car les sondés ne sont pas tous des hommes - pensent que " si la victime porte une tenue sexy la responsabilité du violeur en est atténuée " ? - NON, il n’y a pas lieu de s’en étonner !

Bien sûr les violeurs " on " en trouve dans toutes les population de notre pays, mais pourquoi cette proportion de sordides crétins est aussi catastrophiquement importante?

Dans la chaîne de causalité, en premier lieu, je veux retenir que depuis plus de 15 siècle les religions entretiennent la haine des belles femmes - décrites ensorceleuses ou sorcières : nombreuses furent celles assassinées - brûlées sur le bûcher -

Dans notre pays l’impact d’une « culture » d’origine chrétienne faisait de la femme une tentatrice doublée par nature d’une pécheresse ne pouvant accéder qu’à « deux statuts » : celui de " maman " ou de " putain "

Cette « culture » était, dans notre pays, en voie de disparition depuis que les françaises et les français avaient admis qu’il fallait criminaliser le viol tout en admettant les libertés sexuelles, reconnaissants plus particulièrement la vie sexuelle des femmes, et tous les modes de vie en dehors ou non du mariage ;

hors à présent les mentalités musulmanes qui font de la femme un objet sexuel en lui interdisant de porter tout vêtements sexy sont venus conforter ou renforcer cette idée de la femme tentatrice et de l’homme incapable de maîtriser ses pulsions sexuelles et surtout, par dessus tout, ce préjugé vient bien à propos justifier le viol des femmes séduisantes* qui savent, avec justesse, s’habiller ( * « des putes » ) - Crab 03 Mars 2013

I

Suites : ÉLÉMENT DE RÉFLEXIONS

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2016/02/elements-de-reflexion.html

ou sur :

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2016/02/17/elements-de-reflexion-5761135.html

 

26/02/2016

Michel Onfray - La double fatwa

Fawzia Zouari, Michel_Onfray, Élisabeth_Badinter, Kamel Daoud, islamophobie, agressions_sexuelles_de_Cologne

« Il est difficile, ces temps-ci, de penser librement et encore plus de penser en athée. Affirmer que les idéaux de la philosophie des Lumières sont toujours d’actualité nous fait paradoxalement passer pour des réactionnaires, des islamophobes, voire des compagnons de route du Front National assimilé au fascisme. Dans un monde qui prétend en masse Michel Onfray - ( Penser l’Islam – extrait sur son site )

Citation :

Après les attaques dont Kamel Daoud a été l'objet dans " Le Monde ", le philosophe prend la plume pour défendre l'écrivain et journaliste algérien.

Nous vivons une drôle d'époque dans laquelle des intellectuels publient une pétition dans Le Monde pour accabler l'un d'entre eux, Kamel Daoud, qui est déjà sous le coup d'une fatwa pour avoir dit rien de moins que la vérité. Ce qu'il n'a cessé de faire, ce qu'il fait et, probablement, ce qu'il fera encore, car, tout comme il y a des destins de collaborateurs, il y a aussi des destins de résistants.

Personne ne m'a demandé d'écrire un texte pour le soutenir. J'ai pour habitude de ne rien demander afin de ne pas être redevable. Michel Onfray

Publié le 24/02/2016 - Lire l’entier de l’article dans " Le Point "

°

Fawzia Zouari : Le journaliste Rachid Ali, animateur vedette de l’émission Questions audacieuses sur Al-Hayat, s’amuse pour sa part à pointer les contradictions des musulmans eux-mêmes : « Pourquoi les réfugiés syriens ne se dirigent-ils pas vers les pays musulmans les plus proches d’eux ? Pourquoi préfèrent-ils mourir en mer en tentant d’atteindre les rives des pays que leurs imams et prédicateurs religieux condamnent et déconseillent de fréquenter ? Pourquoi vont-ils dans cette Allemagne gérée par une femme mécréante ? ». Fin de l’extrait -

°

Fawzia Zouari : " Kamel Daoud dérange le confortable angélisme sur l'islam "

Fawzia Zouari, journaliste et écrivaine tunisienne, a rejoint mercredi les défenseurs de Kamel Daoud dans une tribune publiée sur le site Jeune Afrique. " N'en déplaise à nos avocats autoproclamés, écrit-elle, de plus en plus d'intellectuels arabes refusent la vision d'un Orient lisse et innocent aussi erronée que celle d'un Orient obscurantiste et haineux."

Une nouvelle voix s'élève pour soutenir Kamel Daoud. Cette voix, c'est celle de Fawzia Zouari, journaliste et écrivaine tunisienne. Dans une tribune publiée sur Jeune Afrique intitulée "Pourquoi Kamel Daoud a raison", elle apporte son soutien à l'écrivain algérien "désormais cloué au pilori". "Pourquoi ?", demande t-elle en préambule de son argumentation : simplement "parce qu'il a osé affirmer que les viols perpétrés à Cologne par des immigrés issus du monde arabo-musulman sont la conséquence logique d'une tradition portée sur la répression sexuelle et génératrice de frustration chez les jeunes".

Comme lui, "de plus en plus d'intellectuels arabes refusent la vision d'un Orient lisse et innocent aussi erronée que celle d'un Orient obscurantiste et haineux. Ils ne veulent plus jouer les admirateurs béats de leurs propres traditions et réligions. Ni devenir les otages d'un monde occidental traumatisé par l'accusation d'islamophobie et plombé par les scrupules d'une gauche qui va jusqu'à leur dénier le droit d'aimer dans l'Occident l'espace de liberté et d'émancipation auquel ils aspirent". Des propos qui rappellent ceux tenus il y a quelques mois par Elisabeth Badinter sur la défense de la laïcité : "Il ne faut pas avoir peur de se faire traiter d'islamophobie". Dans le fond, Fawzia Zouari veut montrer que "Kamel Daoud dérange le confortable angélisme sur l'islam et les musulmans". Elle va jusqu'à qualifier l'auteur "d'essentiel pour nos sociétés prises au piège du conservatisme et de la bigoterie".

Alors, oui, comme le soutient Kamel Daoud, il existe "une psychologie de la foule arabe", écrit Fawzia Zouari :

"Oui, nous trimbalons une mentalité millénaire qui définit la femme comme un appât et une honte ; oui, il y a chez nous un rapport pathologique à la sexualité ; oui, il y a un racisme qui insinue qu’on peut violer une non-musulmane sans conséquences ; oui, certains nouveaux arrivants en Europe doivent se faire à l’égalité des sexes et à la laïcité !"

L'écrivaine tunisienne compare les conclusions de ses contradicteurs à une "fatwa de plus contre l'Algérien", lui qui ne fait que "dénoncer un puritanisme réel et [a] le courage de souligner les travers des siens". Elle oppose à l'analyse de "balcon" des "intellectuels de Paris" celle d'un Kamel Daoud qui "vit sur le terrain".

Fin janvier, l'écrivain algérien avait écrit que le tabou du sexe et du rapport à la femme dans le monde musulman pouvait expliquer la série d'agressions à caractère sexuel lors du Nouvel an à Cologne. En réaction, un collectif d'intellectuels avait publié le 11 février dernier une tribune dans Le Monde, dans laquelle ils l'accusaient de "recycler les clichés orientalistes les plus éculés", et de tenir des propos qui "ne font qu'alimenter les fantasmes islamophobes d'une partie croissante du public européen". En réaction, Kamel Daoud avait annoncé son retrait du journalisme. - - Jeudi 25 Février 2016 publié dans " Marianne "

°

[ Mise en garde : la grande majorité des françaises et des français sont excédés – mais les peuples ont toujours tort, n’est-ce pas ? - Crab – 26 Février 2016]

°

Suites : Ahurissant - «  Le viol dure 30 secondes et le racisme pour la vie »

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2016/02/le-viol-dure-30-secondes.html

ou sur :

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2016/02/26/le-viol-dure-30-secondes-5765423.html


17/02/2016

ÉLÉMENTS DE RÉFLEXION

Élisabeth_Badinter, Jean_de_La_Fontaine, Jean_Meslier, Jean-Philippe_Rameau, Louis_XIV, Olympe_de_Gouges, Stéphane_Bern, Versailles, XVIIe_siècle,

Louis XIV ou Stéphane Bern

- on sait pas -

°

- Dans toute l'histoire de l'humanité, il n'y eu jamais, en tout et pour tout, qu'un seul miracle : la Musique et l'Opéra

- Le faux n’est pas une fiction, c’est un mensonge - Umberto Eco -

- la religion, c'est le clonage des esprits

- Le surnaturel n'existe que dans les les têtes, il n'y a que des idéologies ( religions ) matérialistes de la volonté de domination auxquelles s'opposent les incroyants

- Dans toute l'histoire de l'humanité, aucune guerre ne fut jamais déclarée au nom de l'athéisme

- Y compris dans l'ex Union soviétiques, aucun massacre ne fut jamais perpétré, ni aucune épuration ethnique...ou déplacement de populations au nom de l'athéisme

- La notion de guerres athées est une invention de fanatiques religieux pour désigner des guerres répondant exclusivement à des critères politico-économiques

- Athée : là où je suis bien c’est ma patrie, et ma patrie c’est la France - en pays musulman on m’assassinerait ou me mettrai en prison

- [ Vaut seulement pour BHL : Quelle est la différence entre Dieu et un juif ? Dieu sait tout, un juif sait tout mieux - expression yiddish - ]

-[ Les religions n'ont pas le monopole de la spiritualité - la spiritualité c'est la vie de la conscience - Henri Peña-Ruiz - ]

- Obscurantisme : inégalité femmes-hommes prônée par les religions, la preuve que les religions n'ont pas le monopole de la spiritualité

- Pour une femme être islamophobe c'est naturel, c'est le contraire qui ne l'est pas !

- L'infidélité c'est naturel, c'est le contraire qui ne l'est pas

 

- Il n’existe pas de pays musulmans mais des pays où les populations sont garrottées par une majorité faite de musulmans

- La bouffe halal n'est rien de plus qu'un moyen religieux pour diviser les gens

- Le communautarisme n'est pas émancipateur, il est destructeur - sans fondation historique il ne peut y avoir de conscience nationale

- Plus l'individu est religieux, plus il remet en question les valeurs telles que l'égalité femmes-hommes et refuse l'égalité des droits aux homosexuels

- Devenir djihadistes, pour les hommes un moyen de violer en toute impunité des mécréantes, pour les femmes musulmanes djihadistes de les encourager - c’est plus facile que de faire preuve de créativité

- Le terrorisme islamique est le refus extrême de s’intégrer, d’où primitivement sa haine des juifs, puis in fine sa haine du monde libre

- Principe de " voisins vigilants " consiste dans le " monde musulmans " à dénoncer les athées pour les faire assassiner ou emprisonner

 

- Contrat de confiance: dans l’entreprise toute décision est prise à la majorité, l’auto-entrepreneur respecte une déontologie

 

- Ça ne pouvait pas marcher, c’est le mariage de la glace et du feu, éduqué pour devenir un moine fanatique le très pieux Louis VII épouse une bombe sexuelle [ la très cultivée Aliénor d’Aquitaine ]

 

- Louis XIV roi solaire ? [ mort de rire, il n'y a que Stéphane Bern, l'un des quelques simplets du PAF, pour raconter cette histoire ]

Monarque de droit divin [ Rire ], despote religieux, il révoque l'Édit de Nantes - roi commanditaire des hyper dragonnades commises dans le Sud-Ouest, sa vie durant il ne comprendra jamais rien à la finesse d'esprit de Jean de La Fontaine et lui sera hostile

- Le grand siècle n'est pas celui de Louis XIV, ni de Bossuet, mais celui de Jean Meslier, de Jean-Philippe Rameau et de Jean de La Fontaine

 

[ Il faut beaucoup plus d'esprit pour faire l'amour que pour faire la guerre. Ninon de Lenclos ] - Ppreuve, une fois de plus, que les religions n’ont pas le monopole de la spiritualité

En ces temps-là les femmes n’avaient pas le choix : envers et contre tout Ninon de Lenclos [ elle ] choisissait les hommes de sa vie

Plaignons les tourterelles qui ne baisent qu'au printemps. Ninon de Lenclos ]

- [ le mariage est le tombeau de l'amour et de la fortune. Olympe de Gouges ]

Il n’y aura jamais l’égalité femmes-hommes sans réaliser un féminisme libertin

Non, ce n’est pas grâce ni parce que le dieu des croyants le veut, le responsable c’est l’Homme - nos actes sont la cause de notre avenir

- Je pense, donc je suis et non je crois pour exister

- La France n'est pas le pays du déiste Voltaire, mais celui de Jean Meslier, de Jean de La Fontaine, d'Olympe de Gouges et d'Élisabeth Badinter

- L'athéologie est la langue de la pensée, l'athéisme est l'expression du refus de cesser de penser

- Pour donner du sens à sa vie, sans négliger de penser par soi-même ni de faire référence à ses propres expériences, il suffit de lire ne serait-ce que quelques pages d'Épicure ou de Lucrèce

- [ La mort supprime toutes les sensations, il n'y a rien à craindre de la mort ! Maintenant habitue-toi à la pensée que la mort n'est rien pour nous, puisqu'il n'y a de bien et de mal que dans la sensation et la mort est absence de sensation.

- Le philosophe ne craint pas l'inexistence, car l'existence n'a rien à voir avec l'inexistence, et puis l'inexistence n'est pas un méfait.

[ …/... ]

- L’homme n’est de nature ni sociable ni en possession de mœurs douces. Épicure

°

Suites :

Le petit monde de Stéphane

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2015/09/le-petit-monde-de-stephane.html

°

INCULTURE – SUITE

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2016/02/inculture-suite.html

°

« Nous ne nous reconnaissons pas… »

http://laicite-moderne.blogspot.fr/search?q=Manifeste+Crab

°

La France ou l'estime de soi

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2015/06/la-france-ou-lestime-de-soi.html

Crab - 17 Février 2016

 

16/02/2016

Antisémitisme - le renouveau pas vraiment nouveau

arbre sec - symbole des monothéismes.png

Arbre sec - symbole des monothéismes

°

La loi française interdit le boycotte en raison de la race, de la religion ou de la nationalité

Symétriquement dans le même temps que la déchristianisation rapide et salutaire de notre pays, l'antisémitisme dit d'après guerre ( 39-45 ) est devenu très très minoritaire, pratiquement en voie de disparition au début des années 90 - hors depuis plus de vingt ans j'observe sans cesser de le rappeler que la recrudescence de l'antisémitisme n'est pas aux populations arabes puisque tous les arabes ne sont pas tous croyants ni tous musulmans, mais est dû, dans notre pays, à une très large majorité issue des populations arabo-musulmanes ou originaires de pays non arabes dominés par les musulmans

En France, il faut, sans relâche, pointer du doigt le détournement de son objet antiraciste par des associations qui en outre se révèlent pro palestiniennes à l'enseigne du MRAP qui ne cessent d'appeler, depuis de nombreuses années, au boycotte des marchandises israéliennes produites ou manufacturées dans les implantations de Cisjordanie ou du Golan

La Justice de notre pays vient de leur rappeler que les incitations au boycotte sont illégales et cependant le pouvoir socialiste ne prend pas la décision d'abroger les niches fiscales dont outrageusement bénéficient ce type d'associations

En réalité ce sont des associations antiracistes à géométrie variable se servant du prétexte du conflit entre israéliens et palestiniens pour faire oublier les réels problèmes que constituent dans certains des quartiers de nos villes dont l'inacceptable abaissement du statut des femmes ( notamment, entre-autres - les mariages forcés et l'excision des fillettes ) ni de se préoccuper de ce qui se passe dans les pays dominés par les musulmans ( dont la Palestine ) : notamment quand il s'agit de l'assassinat, de l'emprisonnement d'athées ou d'homosexuels dans les pays où les musulmans sont majoritaires

Notes :

«L’entrave d’une activité économique a été ajoutée au code pénal en 1977, après l’appel au boycott d’Israël par la Ligue arabe, rappelle Gwénaële Calvès, professeure de droit public à l’université de Cergy-Pontoise. Il s’agissait alors de protéger les producteurs français face à des clients qui pouvaient par exemple leur demander de certifier que leurs produits n’étaient pas transportés par des entreprises israéliennes. Le Canada et les Etats-Unis ont fait de même.»

Le texte de incite, et ce n'est que justice, les procureurs à donner «une réponse cohérente et ferme […] aux appels au boycott des produits israéliens» sur le fondement de la provocation publique à la discrimination envers une nation - Crab 16 Février 2016

°

Suites, déroulés d'articles:

http://laicite-moderne.blogspot.fr/search?q=Antis%C3%A9mitisme

ou sur :

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/flambee-des-actes-...france/

 

10/02/2016

La liberté de choisir des femmes

Allaitement_maternel - Crabl.jpg

Peinture numérique

°

Allaitement: Et si on arrêtait de mettre la pression aux femmes ?

Publié le 06/02/2016 dans '' 20 minutes '' - Extrait :

Faut-il allaiter au sein pour être une bonne mère ? En 2016, la question semble encore agiter les esprits et nombreuses sont les mères qui se sentent jugées parce qu’elles ont choisi de ne pas le faire

Une pression dénoncée par la blogueuse et auteure Titiou Lecoq et par la journaliste Lauren Bastide, dans une tribune publiée mercredi sur Libération. « L’allaitement au sein ou au biberon doit rester un choix personnel. Chaque femme mérite un respect égal dans ses choix. Nous demandons de conserver notre droit à décider sans devoir affronter une culpabilisation permanente », déclarent les deux femmes en préambule de ce texte. Des mots dans lesquels se retrouvent de nombreuses femmes et mères, et qui sont martelés pour revendiquer la liberté de choisir – Fin de l'extrait

°

[ « Ce qui est frappant, c’est que la société s’est arrogé le droit de juger les femmes en permanence, surtout les mères, dans l’ensemble de leurs choix » - Titiou Lecoq ]

Pour part je ne dirai pas la '' société '', mais plutôt '' ce sont toujours les mêmes franges de la population de notre pays qui s'arrogent le droit de juger les femmes :

c'est toujours le même problème, il suffit de se renseigner pour constater que les buts moyenâgeux des pro-allaitement, pour la plupart d'entre-eux, sont parents proches de ceux des anti IVG et plus particulièrement des populations très religieuses qui voudraient voir toutes les femmes revenir sous la dépendance financière des hommes enfermées à la maison dans l'exclusif rôle de faire des enfants et de les élever

Cette attaque, ces dernier jours, des pro-allaitement contre les femmes n'est pas nouvelle, elles sont, d'une année sur l'autre, mécaniques, répétitives ;

dors et déjà en 2010 je commentais sur mon blog '' Le conflit la femme et la mère '' *1, l'excellent livre d'Élisabeth Badinter philosophe, femme de lettres, vraie féministe, vraie républicaine laïque que je considère, contre les dénigrements émanant de tous ses nombreux pourceaux d'Épicure ( hommes et femmes, y compris des « féministes » ), comme l' Olympe de Gouges de notre temps - Crab 10 Février 2016

°

*1 - Suites : MERCI MADAME

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2010/02/13/973acd7495c5eb05c7b9c2f3a2e424df.html

°

Notes : pourquoi Olympe de Gouges ni Élisabeth Badinter ne figurent pas dans les projets éducatifs ou d'histoire dès le collège ?

 

22/01/2016

Non à la France des barbus

Cologne, Düsseldorf, Hambourg, Zurich,Helsinki, Élisabeth_Badinter, féminisme, Jean-Marie_Leguen, Jean_Louis_Bianco, Manuel_Valls

Quand la Dispute sort du Bianco pour se déprendre dans l 'Agora

°

Symétriquement : rétablir la laïcité et l'égalité femmes-hommes

Dans de grandes entreprises ( à la RATP, notamment rappelé sur radio classique ce matin ) des salariés dits salafistes haïssent la présence des femmes, estimant ( ce n'est pas un scoop ) que la place des femmes est exclusivement à la maison - ils leur rendent la vie impossible, et cela quotidiennement dans l'indifférence de l'État - impensable ne serait-ce qu'un instant que ces anti-citoyens ne soient pas virés sur le champ comme des malpropres, sinon ce n'est plus la France – et pourtant rien ne se passe...

Majoritairement les françaises et les français sont excédés des atteintes à l'égalité femmes et hommes émanant pour l'essentiel de divers milieux musulmans

Les croyances ou les conviction relèvent de l'intime, symétriquement les françaises et les français dans leur grande majorité veulent le rétablissement de l'égalité femmes-hommes et de la laïcité dans tout l'espace public, ne veulent pas de zones de non-droit ou la notion de citoyennes et de citoyens d'appartenance à la communauté nationale a perdu tout sens: ils refusent tout autant le voile à l'université que les accompagnatrices voilées lors des sorties scolaires dont s'affublent ( bien que cela n'est aucun rapport avec la religion ) intentionnellement des femmes musulmanes qui ( sans doute dû à un bienheureux hasard [ ? ] ) ne travaillent pas

Une partie de la gauche de gouvernement serait-elle entrain de se réveiller ?

Peut-être, si je prends en compte les récents propos tenus par Jean-Marie Le Guen sur LCP, citation : « Nous acceptons trop de reculs sur la question du droit des femmes »

Jean-Marie Le Guen est entré [ mercredi dernier ] de plain-pied dans le débat sur la laïcité qui secoue la gauche en appuyant totalement la position du premier ministre, Manuel Valls. « Je sais qu’il faut toujours partir de l’idée de compréhension, d’écoute, de tolérance, mais nous sommes arrivés à une période où il faut des clarifications : l’islam politique, l’islam fondamentaliste, l’islam salafiste est une atteinte aux droits des citoyens français », a accusé le secrétaire d’État aux relations avec le Parlement, invité de l’émission « Questions d’info » sur La Chaîne parlementaire, en partenariat avec Le Monde, l’AFP et France Info. Fin de citation

Propos relayé semble-t-il lundi dernier par le premier ministre qui avec raison s’en était sévèrement pris sévèrement à l’Observatoire bidon de la laïcité, présidé par le socialiste Jean-Louis Bianco qui défend l’application d’une laïcité apaisée ce qui signifie donner des privilèges aux religieux ou aux religions, au lieu de faire son travail en faisant tout simplement respecter la laïcité

Manuel Valls avait notamment critiqué Nicolas Cadène, le rapporteur général de l’Observatoire, qui s’était démarqué des propos de la philosophe Elisabeth Badinter, selon laquelle : « Il ne faut pas avoir voir peur de se se faire traiter d’islamophobe » pour défendre la laïcité qui « est une valeur protectrice pour tout le monde » et « qu’on nous envie ».

Hors quand j'observe que hormis quelques fortes personnalités vraies féministes telle Élisabeth Badinter je ne peux que partager la position du secrétaire d’État quand il dit à propos de certaines associations autoproclamées « féministes », citations « ce type de féminisme est dans l’impasse. Il est allé très loin, ou plus exactement pas du tout assez loin ». Et M. Le Guen d’évoquer les événements de Cologne, les agressions sexuelles commises le 31 décembre contre des femmes : « J’ai ouvert mes oreilles très large, j’attendais des prises de parole et je n’ai quasiment rien entendu parce que ce féminisme s’est laissé entraîner dans une logique relativement communautaire », a-t-il accusé en défendant « le féminisme plus français, plus classique, plus traditionnel et, [lui] semble-t-il plus rigoureux » d’Elisabeth Badinter. - Fin des citations

Oui, si les violences faites aux femmes au dire de certains « mouvements féministes » ont lieu dans tous les milieux, dans tous les espaces ( ce qui est vrai ), il n'en demeure pas moins que ce n'est pas instrumentaliser qui que ce soit que de rapporter des faits sans précédenten effet la nouveauté et elle n'est pas des moindres : à Cologne, Düsseldorf Hambourg, Zurich et Helsinki il s'agissait de l'attaque de femmes par des bandes organisées composées d'individus d'origines non-européennes dont en partie des réfugiés politiques - mais, pour ce monde là originaire de pays dominés par les musulmans, il est tellement plus facile et plus traditionnel de s'attaquer à des femmes que de prendre le fusil aux cotés des bien dérangeantes femmes kurdes qui défendent leurs pays et la liberté de penser contre le fanatisme musulman – mais c'est trop demander à certaines associations « féministes », en réalité bien trop proches des chantres du relativisme culturel d'en rendre honnêtement compte

Cependant voilà bien une bien belle nouveauté socialiste quand Jean-Marie Leguen précise sa pensée. « Nous acceptons depuis des années trop de reculs sur cette question du droit de la femme, que ce soit en termes de sécurité, de considération, de vie sociale et de vie familiale »

En outre le secrétaire d'État aux relations avec le Parlement, cite notamment " le port du voile ".

« Si demain j’étais père ou grand-père de quelqu’un qui vivrait [sic.] dans certains quartiers, la question se poserait de savoir si ma fille ou ma petite-fille aurait les droits que j’estime normaux dans la société : ceux de s’habiller librement, de se maquiller, de sortir, d’avoir des relations sentimentales et de pouvoir les avoir librement. J’en doute et ça m’interpelle en tant que républicain.

« Ma conviction est d'autant plus forte que ce n'était pas ma position spontanée : j'étais l'un de ceux qui, dans les années 1990, étaient plutôt sensibles à l'idée qu'il fallait respecter le port du voile. Mais quand je vois la réalité sociale du pays, je me dis que (…) le rappel à la loi est quelque chose d'assez fondamental », ajoute-t-il. - Bref il découvre l'Amérique, alors que les laïcs françaises et français n'ont cessé depuis plus de trente ans de dénoncer le communautarisme anglo-saxon

Mais pour Jean-Louis Bianco, dans notre pays, il n'y pas de problèmes avec la laïcité ni parallèlement avec l'égalité femmes-hommes car ce sinistre personnage ne manque pas une occasion de dénoncer vivement « Ceux qui dénaturent la laïcité sont ceux qui en font un outil antireligieux »

Énorme d'entendre dire cela quand le gouvernement et sa ministre de l'Éducation Nationale introduisent le fait religieux à l'École sans introduire en contrepartie le fait athée, les accompagnatrices voilées.... – que le Concordat n'est toujours pas abrogé, les écoles confessionnelles toujours subventionnées avec l'argent public – mais, quelle farce...

Quand une chaîne de la télévision publique consacre un temps d'antenne d'une matinée chaque dimanche sans prévoir une égale contrepartie destinée aux philosophies de l'athéisme - et ce type prétend qu'il ne fait que son travail, et en toute indépendance – mais, quelle farce...

Le gouvernement socialiste est-il vraiment décidé à rétablir la laïcité, ira-t-il jusqu'à destituer Bianco....et revenir à l'ancien Haut comité à l'intégration - il n'y pense pas...

Crab 22 Janvier 2016

°

Suites : Thierry Pech ou le poison socialiste

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2016/01/thierry-pech-ou-le-poison-socialiste.html

ou sur :

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2016/01/thierry-pech-ou-le-poison-socialiste.html

 

20/01/2016

Pour une femme être islamophobe - c'est naturel

Djihadistes, Elisabeth_Badinter, Frères_musulmans, Valls, Jean-Louis_Bianco, obsevatoire_de_la_laïcité, observatoire_de_l'islamophobie

Danse des sept voiles : peinture numérique

Salomé ( féministe ) : elle obtint la tête de Jean-Baptiste qui prétendait lui imposer un mariage forcé avec un de ses potes

-

Certains JT ne se privent pas de placer sur le même niveau de délinquance les actes dits islamophobes, antisémites et anti-chrétiens - face à cette tentative de désinformation : il faut, une fois de plus, rappeler que ce ne sont pas des athées ni des juifs croyants ni des chrétiens qui assassinent nos compatriotes mais bien des groupes de musulmans parce qu'ils nient, vomissent notre humanité : notre culture est, c'est certains, totalement incompatible avec les prescriptions de l'infantile, égoïste, sexiste et raciste coran ni compatible avec les abus de pouvoir d'un prophète pédocriminel ( Mahomet ) pour avoir forcé une fillette de six ans à l'épouser pour la mettre dans sont lit à neuf

Lu sur la page de francetvinfo que '' Valls et Bianco s'écharpent au sujet de la laïcité ''

C'est à la suite de la position d'une grande lucidité pris par Élisabeth Badinter, ( philosophe, femme de lettre et hautement féministe*1 ), sur France Inter qui auraient mis le feu aux poudres et du coup déclenché la polémique entre les deux hommes

*1 : Élisabeth Badinter dont je n'hésite pas à dire qu'elle est l'Olympe de Gouges de notre XXe et XXIe siècle d'or pour tous ceux et toutes celles de nos compatriotes épris de l'esprit de liberté

Élisabeth Badinter, sur France Inter, en lançant « Il ne faut pas avoir peur de se faire traiter d’islamophobe ! », précisant que c’est la lâcheté des élites qui a laissé les islamistes et leurs alliés assimiler l’islamophobie au racisme pour « fermer le bec de toute discussion sur l’islam » - à titre personnel j'ajoute, surtout '' par électoralisme '' venant des droites certes mais au-delà de l'imaginable venant des gauches tant le déni de la réalité des assauts théocratiques contre la laïcité et l'égalité femmes-hommes émanant des musulmans me laisse sans voix

« A partir du moment où les gens auront compris que c’est une arme contre la laïcité, peut-être qu’ils pourront laisser leur peur de côté pour dire les choses » insiste t-elle à bon escient, c'est le moins que l'on puisse dire...

-

" C'est affreux à dire, les événements de novembre ont donné au peuple français une espèce de retour à l'importance de la laïcité ", avait commencé par dire la philosophe – oui, oui, oui c'est affreux à dire quand '' l'observatoire bidon de la laïcité '' parle de '' laïcité apaisante et '' ouverte '' au lieu de défendre tout simplement la laïcité – quand cet observatoire oublie que la valeur suprême de la république c'est '' l'égalité femme homme '' et que notamment les voiles islamiques sont les symboles de l'inégalité entre femmes et de l'inégalité entre femmes et hommes

Mais que dire quand ce gouvernement entendait rétablir la laïcité dans notre pays : que le Concordat n'est toujours pas abrogé, que l'on continue à financer des écoles confessionnelles et plus ou moins directement des lieux de cultes par le détournement de l'argent public

...Marine Le Pen s'en est emparée, ce qui gêne beaucoup les tenants de la laïcité, ajoute peu après Elisabeth Badinter. Mais pour autant il n'y a pas de raison de se taire et il n'y a pas de raison de changer de discours."

Pour une femme être islamophobe c'est naturel, c'est le contraire qui ne l'est pas et les hommes, de leur coté, doivent être plus nombreux à le dire - à se faire entendre

Si l'on veut mettre fin, dans notre pays, à cette guerre civile tragiquement déclenchée par des musulmans '' illustrée '' par les derniers attentats, il faut cesser de faire preuve de complaisance envers qui que ce soit, plus particulièrement quand des signataires femmes et hommes dans un édito au lendemain du 13 Novembre 2015, comble de l’imbécillité et de l'irresponsabilité se fourvoient aux coté des '' frères musulmans '' et du fanatique et intégriste '' collectif contre l'islamophobie '', dans une tribune intitulée '' Tous unis '' - non - '' on '' ne peut pas faire mieux pour nier que l'islam est incompatible avec les valeurs de la république, et ce déni revient en outre à afficher le plus grand des mépris dans lequel '' cette élite de basse-cour '' tient tout ce qui fait notre humanité, c'est à dire pour l'essentiel le droit de '' penser pour être '' et non de '' croire pour exister '' – Crab 20 Janvier 2016

-

Suites 1 : C'est pas le bon moment

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2016/01/cest-pas-le-bon-moment.html

Suite 2 :

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2013/09/femmes-et-burqa.html

.

http://laicite-moderne.blogspot.fr/search?q=Elisabeth+Badinter

 

03/11/2015

Peut-on être fiers d'être socialistes ?

amours, famille, homophobie, mariage_pour_tous, natalité, pape_françois, religions, sexualités, Élisabeth_badinter,Caroline Pigozzi

 

Face à l'obscurantisme, la lâcheté de nos gouvernants est sans limites

Caroline Pigozzi nommée ambassadrice de France auprès du Saint-Siège

 

Citation : Une femme à l’ambassade française au Vatican. C’est la solution qu’a finalement trouvée l’Élysée pour pourvoir le poste après huit mois de bras de fer, le Saint-Siège ayant obstinément refusé de donner son agrément au candidat officiel de Paris pour cause… d’homosexualité ( pratiquante et militante, ndlr ). Résolu à ne pas perdre la face en présentant malgré tout une candidature « différente », Paris étudie depuis plusieurs mois une « short list » composée de trois noms féminins. Et selon les informations de metronews, c’est finalement celui d’une journaliste de Paris Match qui retiendrait l’attention de François Hollande… Non, il ne s’agit pas de Valérie Trierweiler mais de Caroline Pigozzi. - Fin d'un extrait de presse

 

Remarque, il semblerait qu'au Vatican '' on '' ait oublié que dieu était homosexuel, il a créé Adam à son image, c'est par défaut qu'il tire de la cuisse d'Adam sa garce de compagne Ève qui curieusement ne lui donnera que des fils – comprenne qui pourra.... [ ??? ]

 

Suites : Et dieu créa l'homosexualité

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2015/10/et-dieu-crea-lhomosexualite.html

 

ou sur :

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2015/10/03/et-dieu-crea-l-homosexualite-5694446.html

 

 

 

29/10/2015

10 mois après la tuerie

Charlie  hebdo - Coco.jpg

Charlie Hebdo sort l'album annuel du journal satirique

Citation

Coco : " Il faut réaliser que c’est la dernière fois qu’on les verra dans un album annuel de Charlie ", souligne la dessinatrice. " C’est notre hommage de faire vivre leur travail encore et encore. C’est toujours une grande émotion pour nous de voir ces dessins. Il n’y a pas une semaine où on ne parle pas d’eux au sein de à la rédaction. C’est aussi une chaleur, quelque chose de positif de voir que leurs dessins prennent vie, bien au-delà des choses..."

" Petit à petit, ça va mieux ", souffle Coco. " On déconne sur l’actu, on commence à râler à se « foutre sur la gueule » quand on n’est pas d’accord. C’est ça, Charlie, c’est un grand débat."

" Les « un an » ne vont pas être facile à passer, ça cogite…", poursuit-elle. " On se pose des questions : et si, et si… Je sais que ça ne va pas partir comme ça. Je n’aime pas trop parler de moi… Je me concentre sur les choses essentielles comme le dessin."

Propos recueillis Par Céline Martelet et Emmanuel Bringuier

-

Le mal : est-ce la critique ou la censure ?

Sans autres objets que de fragmenter l'occident, d'attenter à la liberté, les idéologies du différencialisme sont le cache-sexe du multiculturalisme ou du communautarisme, et sont essentiellement soutenues par des idéologues aveuglés par le relativisme culturel condescendant envers les étrangers

 

Abandon de la liberté et de la laïcité pour un mandat

Ce qui caractérise les meutes très médiatisées de « nos » Donquichottes « modernes », c'est à la fois idéologiquement, mais plus que tout par électoralisme leur constance à nier les réalités de nos sociétés : mécaniquement ( comme des robots ) évitent de dénoncer par pur électoralisme les dérives islamistes qui se manifestent au quotidiensans relâche, les cadres socialistes et une bonne partie des écologistes ( sans dédouaner le laxisme des droites, quand elles étaient au pouvoir ) à notre époque comptent parmi les plus représentatifs d'une classe politique prête, en s'abritant derrière le différencialisme à renoncer à la liberté, à l'égalité, à la fraternité et à la laïcité pour l'obtention d'un mandat - en un mot s'apprête à sacrifier la raison pour se maintenir ou accèder au pouvoir    - Crab 29 Octobre 2015

 

La liberté d'expression ne s'arrête pas là où commence la religion Suite: '' L'Art c'est la résistance''

http://laicite-moderne.blogspot.fr/search?q=L%27Art+c%27est+la+r%C3%A9sistance

 

ou sur :

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/l-art-c-est-la-resistance/

 

 

 

27/10/2015

Profs en territoires perdus de la république - suite

debre-2-6dcbc-594ea.jpg

Le '' Prix de la laïcité '' : un prix destiné à soutenir les personnes qui s’engagent à défendre la laïcité au péril de leur intégrité physique a été remis lundi dernier, ce qui est un comble devant le Premier ministre, à une association militante de défense de la laïcité

 

Ici, il est bienvenu de rappeler que la gauche au pouvoir se réfère sans cesse à la laïcité quand en réalité elle ouvre des boulevards aux extrémistes musulmans - cette gauche championne du « padamalgame » a carrément depuis longtemps choisi par électoralisme de trahir la laïcité, plus particulièrement fait preuve dans les quartiers appelés pudiquement sensibles d'une lâcheté politique sans précédent dans l'histoire de notre pays dont les effets se font grassement sentir plus particulièrement en Seine Saint-Denis où les records de soumission aux islamistes méritent tous une place de choix dans le livre des records de la crétinerie sans frontière

 

Mais le Premier ministre M.Valls ne jure que par la laïcité... curieusement il s'inquiéterait de la récupération de la laïcité par le FN, un parti qui en effet comme le PS et les autres partis des gauches et des droites ne proposent pas d'abroger le Concordat en Meurthe-Moselle ni de cesser de financer par le détournement de l'argent public les écoles confessionnelles implantées un peu partout sur l'ensemble des territoires de la république

 

Rappelons en outre que sous Najat Vallaud-Belkacem on ne parle pas d'accompagnatrices dans le cadre des sorties scolaires mais de mères voilées*

( * piqûre de rappel : les voiles islamiques ne sont pas des signes ostensibles religieux mais les symboles de l'inégalité entre femmes et de l'inégalité entre femmes et hommes )

 

Quand un Mélenchon ( grand ami devant Allah de Robespierre le guillotineur d'Olympe de Gouges ), à l'image de cette gauche des deux poids deux mesures, réclame à l'éditeur de ne pas rééditer '' Mein Kampf '', un texte* ( * : plus pataud que signifiant ) pourtant harnaché de ce discours historien dont il fait peu de cas, il se garde bien pour préserver une grande partie de son microscopique électorat de proposer en guise d'avertissement à l'attention des jeunes générations une préface à toute nouvelle publication du raciste, sexiste, athéophobe, antisémite, xénophobe coran et ses annexes

 

Dans cette configuration politique les islamistes n'ont aucune raison de se gêner et il ne manquent pas de le prouver, par exemple en s'attaquant à : [ citation ] madame Mine Günbay, ajointe au Maire de Strasbourg en charge entre autres de l'égalité femmes-hommes

 

Depuis près de deux semaines, elle fait l'objet d'une campagne d'insultes, de diffamation et d'intimidation de la part d'un obscur collectif " Franco-Turque pour la paix sociale "

 

Les membres de ce collectif réclament la démission de Mine Günbay parce qu'elle a eu l'outrecuidance de s'exprimer sur les réseaux sociaux en dénonçant la politique du gouvernement du président turc Erdogan

Fin de l'extrait de presse

 

Ce n'est pas seulement, à l'évidence, un obscur collectif isolé, dans notre pays pullule ce type d'associations culturelles-religieuses dont la plus connue est '' l'observatoire de l'islamophobie '' que ne contrecarre pas '' l'observatoire bidon de la laïcité '' mis en place en remplacement de l'excellent '' haut conseil à l'intégration ''

 

Pour le pouvoir socialiste, qui ne cesse, depuis plusieurs décennies, de trahir ( entre-autres ) la laïcité, le haut conseil à l'intégration avait le tord d'avoir compris que le voile n'est pas un signe ostensible religieux – il fallait ( à la façon d'un Poutine ) d'urgence liquider le HCI

En 2013, l’ancien président de l’instance, Patrick Gaubert, se défendait de toute prise de position idéologique. « Le HCI a toujours été une table de discussion où tous les points de vue s’affrontent. Ce qui dérange, c’est qu’un conseil ose parler en toute indépendance des problèmes liés à l’intégration en France, au risque de fâcher tout un pan de l’électorat à l’aube des élections municipales et européennes. »

 

Ces associations culturelles-religieuses pratiquent ce que l'on peut nommer une sorte d'ingérence théologique pour empêcher la personne de vivre comme elle l'entend en se référent, importé par des prêcheurs, à un modèle prophétique datant du 7e siècle ( coran – charia ) : ces associations ont pour fonction de regrouper des mosquées dominées par les islamistes les plus radicaux, de s'occuper et trouver à l'étranger les moyens de financer les associations musulmanes dont la destination a pour objectif majeur, dans notre pays, d'installer une vision inégalitaire, in-fraternelle entre femmes et hommes : c'est à dire pour ces obscurantistes de tout mettre en œuvre pour imposer ou de rétablir, ( alors quatre vingt quinze pour cent des chrétiens y ont renoncé depuis bien longtemps ), la suprématie de l'homme sur les femmes dans tous les domaines ou compartiments de notre société contre la liberté individuelle

 

Pour la gauche au pouvoir il n’est plus question d’« intégration », encore moins d’« assimilation », terme qui implique une pleine adhésion des immigrés aux modes de vie de la société d’accueil, une nouvelle expression se dégage, celle de « société inclusive », comprenez : le vivre ensemble est l’affaire de chacun, donc ce n'est plus l'affaire de la république, encore moins de respecter la laïcité

 

Il faut retenir, plus récemment, le silence assourdissant du Président F.Hollande et du gouvernement pour ne pas condamner les propos anti-républicains et communautaristes tenus par Erdogan, devant des turques, lors de sa venue à Strasbourg

 

Le vendredi 23 0otobre 2015 je publiais un article sur l'excellent reportage '' profs en territoires perdus de la république ''*1, les réactions à ce programme n'ont pas manqué d'être à la la hauteur du déni de la plus banale des réalités, notamment : j'ai lu dans la presse que ce reportage ne ferait qu' essentialiser la population musulmane, qu'il ne tiendrait pas compte que dans les collèges et lycées nous avons affaire à des adolescents en constructions, que les djihadistes sont des jeunes en quêtes d'un sens à donner à leur vie ( aussi sous une forme de romantisme ) et qu'il n'y aurait rien de tout cela si tous avait un travail et un logement – ce qui signifie que l'embrigadement pratiquement dès la naissance dans la croyance dans une divinité et une religion dont la fonction majeure est de sacraliser la figure paternelle* ( * : la phallocratie) ne serait pour rien dans tous les assauts théocratiques engagés contre la laïcité, contre la liberté de conscience et son corollaire la liberté d'expression [ ?? ]

 

Donc, se serait la pauvreté et non l'inculture la cause de la violence - dans ce cas il faut d'urgence repenser l'histoire de notre pays en commençant par se demander si il y avait bien des pauvres pour se battre aux cotés des républicains espagnols ou parmi ceux entrés en résistance pour échapper ou combattre l'occupant allemand et nazie [ ?? ]

 

Suites - *1 :

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2015/10/profs-en-territoires-perdus-de-la.html

 Crab 27 Octobre 2015

 

 

20/10/2015

Prières de rue

prières dans la rue.jpg

Comment nommer correctement les choses ?

Comparer les prières dans la rue à une occupation ( type seconde guerre ) , c'est mal nommer un fait religieux d'occupation illégale de l'espace public

 

Qu'en est-il exactement ?

Les prières dans la rues témoignent du refus des musulmans, sous le prétexte fallacieux d'un manque de places dans les mosquées, de s'adapter en organisant plusieurs offices - plus grave révèle les carences d'un gouvernement socialiste quand il n'y voit aucune atteinte à la laïcité, et qui par électoralisme, lâchement, ne fait pas appliquer la loi en interdisant un type de manifestations contrevenant à la libre circulation des personnes et des véhicules sur la voie publique - Crab 20 Octobre 2015

Suites :

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2015/10/contre-lintrusion-du-religieux.html

 

ou sur :

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2015/10/16/contre-l-intrusion-du-religieux-5700884.html

 

 

 

19/10/2015

Liberté et laïcité

Charlie hebdo.png

Selon Jean-Louis Bianco, la laïcité, ce n’est pas qu’une série de textes, c’est se demander que fait-on concrètement pour le vivre-ensemble

Quid de cette profession de foi ?

Récidiviste, Jean-Louis Bianco interrogé par RESPECT magazine ( daté du 17/10/2015 ) - deux extraits :

R.M. : Qui est Charlie, 8 mois après les attentats au sein du journal ?

JLB : Charlie reste le symbole de l’indépendance d’esprit. La force de Charlie n’a pas du tout diminué. Il y a des gens qui ne lisaient jamais Charlie Hebdo, et qui se sont mis à le lire ! Ils ont pu aimer, ou ne pas aimer. Mais Charlie, c’est le symbole de cette expression libre

 

R.M. : Qui sont les premières victimes des attentats ?

JLB : Les musulmans eux-mêmes. Ce n’est pas la guerre de l’Islam contre les religions, mais de terroristes qui frappent en priorité des musulmans. Les djihadistes font des attentats en priorité dans des pays de culture musulmane, plus violents et nombreux que ce que nous connaissons en Europe – Fin des deux extraits

°

'' Ce sont les musulmans qui sont les premières victimes '' ; cette phrase à elle seule résume l'état d'esprit de ces faux amis de la liberté, l'état d'esprit de ces fossoyeurs des lumières pour qui notre devise républicaine '' liberté égalité fraternité '' est vidée de tout sens

Eh bien non, dans les régions du monde, dans les pays dominés par les musulmansles premières victimes sont les athées assassinés ou emprisonnés ( idem pour les homosexuels ), les femmes subordonnées de force aux hommes, les femmes mariées contraintes, celles qui subissent le viol en groupe pour venger l'honneur de la famille quand d'autres sont lapidées, d'autres encore sontexcisées, le sort réservé aux juifs*1 qui n'ont pas eu d'autres choix que de déserter tous les pays arabo-musulmans, s'ajoute à ce sordide constat les discriminations au quotidien subies par les croyants d'autres confessions

*1 : l'antisémitisme, dans notre pays, est le fait d'une grosse majorité de musulmans parmi les musulmans et d'une infime minorité dans les autres couches de populations

 

Mais pour ce grotesque personnage '' les premières victimes ce sont les musulmans '''...

Cet observatoire de la laïcité ne vaut guère mieux que l'observatoire de l'islamophobie quand à longueurs d'années ces deux instituts nese privent pas de pratiquer le déni de la réalité des « pays musulmans » soigneusement masqué par le « padalmagame »

Hors la laïcité, et ce n'est pas rien, est un humanisme délivré d’une transcendance à un ou plusieurs dieux pour permettre à une communauté d'humains incroyants, agnostiques, déistes sans confessions ou croyants de coexister à partir d’un cadre juridique humaniste qui protège les libertés de chacun – notamment, le Président de la république avant de servir notre pays n'est pas obligé de jurer la main posée sur un « texte sacré »

Piqûre de rappel : le terme de laïcard est de Mauras, et vaut bien celui d'islamophobe - se souvenir que le concordat financé par le détournement de l'argent public n'est toujours pas abrogé - idem pour le subventionnement d'écoles confessionnelles -

 

La liberté ne relève pas exclusivement du cadre juridique de la laïcité, mais des valeurs correspondants à notre société :

 

Liberté : la liberté est l'expression de la tolérance, les femmes et les hommes, quelques soient leurs orientations sexuelles, en fonction de leur état d'esprit, sont libres de ne pas se marier ou de se marier, de faire ou de ne pas faire d'enfants, en un mot de choisir !, et les religions n'ont pas autorité pour s'y opposer

 

Égalité :le droit de cuissage n'est plus la loi qu'imposait le plus fort, les femmes et les hommes sont égaux, la subordination des femmes à l'homme instituée par le code civil de Napoléon est abolie, en outre les femmes mariées ne sont plus soumises au devoir conjugal ni ne sont un champ de labour cette fois selon le coran* ( * : viol conjugal sacralisé ), etles religions n'ont pas autorité pour s'y opposer

 

Fraternité : mettre en avant nos ressemblances contre les différences « Nous essaierons de les convaincre d’ôter ce signe religieux, mais, si elles ne veulent pas, nous les accepterons ». Jospin ( 1989 – voile à l'école ) ] - cette position in-fraternelle, contre l'universalisme ou contre l'intérêt de ne former qu'une seule humanité revenait à autoriser, à l'école et dans l'espace public, le principal symboleislamique sexisteet racistemarqueur del'inégalité entre femmes et de l'inégalité entre femmes et hommes

 

1989 ( 200 ans après la Révolution ), la prise de positionde ce Premier Ministre fait date, enclenche contre l'esprit des lumières un processus comptant particulièrement parmi les plus contre-révolutionnaires en ouvrant un boulevard à toutes sortes d'assauts théocratiques fomentés contre la laïcité, etémanant pour l'essentiel de musulmans qui se voient désormais, en dévoyant les luttes antiracistes, soutenus par une gauche qui n'aura de cesse au fil des ans de favoriser par électoralisme le communautarisme - autant d'atteintes successives à la laïcité par ailleurs encouragées par quelques « intellectuels égarés »( genre E. Plenel, E. Todd, A. Carron ou politicards du typedu couple Mélenchon-Besancenot... ) et plus ou moins discrètement par les « clergés » des autres confessions, pour qui l'opportunité était trop belle de prendreen marche le train de l'obscurantisme - Crab 7 Octobre 2015

Suites :

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2015/10/contre-lintrusion-du-religieux.html

ou sur :

http://hedonisme.blogs.lalibre.be/archive/2015/10/16/contre-l-intrusion-du-religieux-1146951.html

°

Autres article :

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2015/07/mozart-lenleve...

 

 

 

16/10/2015

Contre l’intrusion du religieux

 

Claude_Askolovitch, Edwy_Plenel, Élisabeth_Badinter, Émilie_du_Châtelet, Jean-Louis_Bianco,Laïcité,  Olympes_de_Gouges,  Nadia_Vallaud-Belkacem, Régis_Debray

claude_askolovitch,edwy_plenel,Élisabeth_badinter,Émilie_du_châtelet,jean-louis_bianco,laïcité,olympes_de_gouges,nadia_vallaud-belkacem,régis_debray

 

Liminaire

Le spécisme se décline en racisme tout autant qu’en sexisme. Supériorité d’une « race » sur une autre, d’un sexe sur l’autre

°

La liberté n'est pas religieuse

Citation :Il faut apprendre aux enfants la liberté de penser par soi-même, leur montrer que la réflexion ne se réduit pas aux croyances - Elisabeth Badinter - d'autant, si je puis me permettre d'ajouter : que les religions, loin s'en faut, n'ont pas le monopole de la spiritualité

°

Histoire des faux-culs

Les chantres du multiculturalisme affectent de ne pas savoir que le niqab est lui-même une cloison destinée à diviser la société selon le sexe

Le niqab est l’extension du hidjab, ce rideau qui séparent l'espace réservé à la vie privée de l'espace public* ( * : d'accueil ) dans la tante du prophète - rien de sacré ni de religieux -

Le voile islamique, quelle que soit sa forme ( hidjab, niqab, burqa, tchador ), impose aux femmes de porter ce rideau de séparation sur leur tête

Il est aussi le symbole réclamé et imposé par l’islamisme politique et fasciste* (* : Daech, entre-autres )

 

Ces ennemis de l'égalité-femmes-hommes se présentent comme des « progressistes attachés aux droits fondamentaux » - dans ce casqu'ils expliquent en quoi, par exemple, le port de la burqa ou d'un des voiles islamiques est un progrès social, un progrès pour les droits fondamentaux

Personne n’a encore fait la démonstration que le port d’un vêtement particulier en toutes circonstances et en tout lieu était essentiel au respect de la liberté de religion

 

Voiles islamiques, niqabs :

Interdire à l'État de dire aux femmes ce qu'elles doivent porter, c'est autoriser les religieux à le faire – revient, participe à maintenir, dans le monde, le principe de la subordination de plus de la moitié des femmes

 

Contre l’intrusion des religions et de leurs symboles à l'école et dans la sphère publique

Contre plus particulièrement l'archaïque croyance coranique engoncée dans l'esprit d'une radicalité toute médiévale - face à des croyants incapables de percevoir la subtilité d'un mode de vie humaniste, évolutif et créatif, il est urgent de ne pas laisser sans réponse les '' padalmagame '', sans oublier de contenir les islamo-crétins « grands sachant » brailler à l'islamophobie, en programmant à l'école, en contrepartie du fait religieux, l'enseignement du FAIT athée et de rappeler vivement la place des femmes dans les arts, les sciences et leurs rôles majeurs dans l'histoire de notre pays

Suites :

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2015/02/ecole-republicaine.html

Déroulé d'articles :

http://laicite-moderne.blogspot.fr/search?q=enseigner+le+fait+ath%C3%A9e

Crab – 16 Octobre 2015

 

08/10/2015

Dans l'actualité d'Octobre 2015

chrétienté, Djihadistes, Elisabeth_Badinter, Henri_Pena-Ruiz, islam, judaïsme, Laïcité, évêques_de_France, Polêmikôs, religions, sciences, écoles

 

Brèves

[ Yann Moix ne sait pas de quoi il parle - Marina Kaye - ]

Normal, tel avant lui Aymeric Carron, Yann Moix n'est guère plus qu'un petit roquet qui se prend pour un grand cador* ( * : chien )

°

Le président tunisien Essebsi s'oppose à la dépénalisation de la sodomie, pour F. Hollande la Tunisie est un pays démocratique [ rire, si possible...]

°

'' Daech Wolkswagen '' : véhicule idéal de l'année pour nuire à l'environnement

°

BFMTV, ce matin 8/10/2015, chez Bourdin direct c'était le jour de la grand messe œcuménique de la France des bigots

°

Dans l’Hindou Kouch au Pakistan, se distinguant d’une certaine austérité ambiante et d’un environnement converti ( tardivement ) à l’islam, les Kalash, polythéistes, usent du vin dans leurs rites religieux et refusent le voile pour les femmes

°

L’Arabie Saoudite, la Jordanie, la « grande civilisation » de l'Iran ont le plus grand nombre de lois restreignant l’accès des femmes à l’emploi

Une bonne gifle adressée aux pays musulmans qui empêchent les femmes de travailler librement quand les enquêtes révèlent que Paris est devenue ville idéale pour les femmes entrepreneures

Sur les 173 pays étudiés, 155 disposent d’au moins une loi qui empêche les femmes d’accéder librement au travail

Hormis certains pays de l'or noir ( à l'exception de '' leurs immigrés'' traités en esclaves ), symétriquement les pays qui empêchent, les filles d'aller à l'école, les femmes d'être libres et de travailler sont les plus pauvres de la planète

°

En France, les manuels de CP sont mixtes mais non paritaires puisque femmes et filles sont sous-représentées et limitées dans leurs activités

Des filles afghanes empoisonnées parce qu'elles vont à l'école

http://madame.lefigaro.fr/societe/des-filles-afghanes-empoisonnees-parce-quelles-vont-a-lecole-090915-98079

°

Tant que tous les féministes n'auront pas compris qu'il est prioritaire de déconstruire les religions il n'y aura pas d'égalité des sexes

Les Évêques de France, grands ennemis des femmes, critiquent la campagne d’information du gouvernement sur l’avortement

Réponse lue dans le Figaro Madame : « il serait temps que l’Église de France cesse de considérer les femmes comme des mineures qui doivent suivre les conseils des hommes d’Église pour leur choix les plus intimes. »  Crab - 08 Octobre 2015

°

Avec la religion, pas d'égalité des sexes

" Quand les religions se mêlent de politique, ce sont les femmes qui trinquent "

 

Suite :

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2015/04/polemikos-2015.html

°

Autres articles :

http://laicite-moderne.blogspot.fr/search?q=Pol%C3%AAmik%C3%B4s++suite

 

 

 

03/10/2015

Et dieu créa l'homosexualité

Krysztof Olaf Charamsa.png

 

Un prêtre polonais révèle son homosexualité et assure que c'est « une décision qui naît de ( sa ) réflexion sur ce que prône l'Église ».

Il a choisi de révéler son homosexualité samedi à 2 journaux afin de faire bouger une Église " en retard " et " paranoïaque " sur le sujet.

03 Oct. 2015 - Source AFP

 

Dans un restaurant de Rome, l'homme par qui le scandale est arrivé se dit néanmoins soulagé devant la presse. " Je sors du placard et j'en suis heureux ", a affirmé samedi Mgr Charamsa, tout sourire, debout aux côtés de son compagnon. " À mon Église, je veux dire que je refuse et que je dénonce l'exaspérante homophobie ambiante. Ouvre les yeux à la souffrance des personnes homosexuelles, à leur désir d'amour ", a-t-il déclaré, revêtu de sa tenue de prêtre. Son compagnon, un Catalan prénommé Eduardo, l'a alors enlacé en se disant " fier de lui " - extraits de presse -

°

'' Impossible de pardonner à qui nous a fait du mal, si ce mal nous abaisse. Il faut penser qu'il ne nous a pas abaissé, mais a révélé notre vrai niveau.'' - Simone Weil

 

Les temples monothéistes ont pour fonction majeure de sacraliser l'homophobie

D'un siècle l'autre, d'une actualité à l'autre, la lecture de l’histoire religieuse et théologique que reflète le discours institutionnel sur l’homosexualité est en totale contradiction avec la volonté de dieu (si toutefois dieu existe, ce qui reste à prouver )

 

En admettant ( pure hypothèse ) que dieu existe, il a créé l'homosexualité ( et même la bisexualité ) - dans ce cas pourquoi ses dignes représentants, ( membres éminents de chaque monothéisme),au lieu de se préoccuper de spiritualité ( dontils n'en ont pas le monopole ), consacrent tout leur temps à sacraliser l'homophobie ?

 

Suites :

Les bouffons de dieu

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2015/09/les-bouffons-de-dieu.html

 

ou sur :

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2015/09/29/les-bouffons-de-dieu-5691959.html

 

Crétinerie sans frontières - Septembre 2015

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2015/09/cretinerie-sans-frontieres-septembre.html

 

ou sur :

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2015/09/30/cretinerie-sans-frontieres-septembre-2015-5692674.html

 

 

 

30/09/2015

Crétinerie sans frontières - Septembre 2015

amours,famille,homophobie,mariage_pour_tous,natalité,pape_françois,religions,sexualités,Élisabeth_badinter,robert_mugabe

ONU

« Nous ne sommes pas gays. » Lundi, lors de la première journée du débat général de la 70e Assemblée générale des Nations unies, c’est en ces termes que le président du Zimbabwe, Robert Mugabe, a exprimé son opposition à l’imposition de « nouveaux droits », notamment pour les homosexuels - ce qui revient, dans de nombreux pays, à valider l'assassinat ou l'emprisonnement des homosexuels
Ce bouffon n'est pas spécialement drôle dans l'enceinte de ce grand machin parfaitement inutile pollué par les pires idéologies antidémocratiques, qui récemment
a laissé entrer un représentant de l'Arabie Saoudite dans une des plus haute instance des '' droits de l'homme ''

 

Tant qu'il ne s'agit pas '' droits des femmes '' ce n'est pas très grave, me direz-vous ! [ rire, enfin... si possible ]

 

Chaque fois qu'il prend l'air cela ne réussit pas au pape

A un journaliste qui lui demandait s’il soutiendrait des personnes, « y compris des fonctionnaires gouvernementaux qui refuseraient, par objection de conscience, de valider des mariages de personnes de même sexe », le pape François a répondu que « l’objection de conscience est un droit. »
Pour ce pape christiano-crétin des pauvres d'esprit '' l'objection de conscience est un droit '', en conséquence pour ce porte parole de l'homophobie, dont il faut se souvenir qu'il avait, courant janvier dernier dans son avion, justifié la tuerie des '' Charlie '', à présent confirme sa haine personnelle de l'homosexualité mais aussi encourage les élus ( républicains dans notre pays ) qui doivent-être les premiers à appliquer la loi à ne pas tenir compte des lois civiles    - Crab – 30 Septembre 2015

 

Suites : Les bouffons de dieu

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2015/09/les-bouffons-de-dieu.html

 

ou sur :

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2015/09/29/les-bouffons-de-dieu-5691959.html

 

 

 

29/09/2015

Les bouffons de dieu

pape françois.jpg

 

Homophobie sacrée

François le pape christiano-crétin des pauvres d'esprit n'a pu s'empêcher de se livrer, dans le flux des pratiques papales traditionnelles, à l'une de ces tirades homophobes empreintes à ne pas en douter du plus haut niveau de spiritualité – tirades comptant, bien évidemment, parmi les plus choisies et les plus sacrées

 

Au détour du « discours fleuve », le patron de l’ église catholique et du '' club des petits lapins* '' ( *faune de la reproduction ) en a profité, ( visant les homosexuels ), pour blâmer « ceux qui cherchent à promouvoir une colonisation idéologique à travers l’imposition de modèles et de styles de vie amoraux, étrangers à l’identité des peuples et en dernier ressort, irresponsables

 

L'usine sacrée à croître

Hormis le fait qu'aucun dieu ne donne la vie - sinon dieu c'est la femme, ce fut l’occasion pour ce bouffon de dieu de livrer un plaidoyer des plus ridicule pour la famille, « une usine d’espérance », dit-il

 

Tout est dit, c'est profondément gravé dans le monothéiste, le patriarcat : « naturel » de clamer que le ventre des femmes est l'usine de la croissance démographique, d'où pour ce grossier personnage la nécessité impérieuse de prôner une société exclusivement hétérosexualisée

 

Ce simple d'esprit, très aimé des chaînes de remplissages, n'aime les différences que lorsqu'elles sont susceptible de ramener du dieu, notamment dans notre France sécularisée, mais à ses yeux l'insupportable fille aînée de l'athéisme, de l'agnosticisme et du déisme sans confessions formant une population désormais majoritaire dans notre pays

 

Athées, agnostiques et déistes sans confessions sont toujours d'une année sur l'autre plus nombreux, ils savent de façon irréversible que le paradis peut « éventuellement » se construire sur terre et ne comptent pas « pour vivre mieux » sur des arrière-mondes infantiles - qui de toutes façons sont complètement imaginaires

 

Notre pays renouvelle tout juste sa population, en quelque sorte la traduction d'une remise en cause de la « nécessité démographique » réclamée par les économistes pro-européens très médiatisés au détriment de ceux, moins présents sur les plateaux de télévisions, qui pensent qu'il ne faut pas encourager la natalité dans des périodes de chômage, de crise très élevée, faite pour durer, mais plutôt d'envisager dans certains cas le parrainage ou l'adoption

 

Ce pape s'inscrit en continuo dans le même délire de ses prédécesseurs, ( en outre n'admettra jamais que sa croyance ne peut prétendre à l'universalisation ), c'est dans le plus grand déni et mépris des réalités de nos sociétés que les papes et leurs évêques passent leurs « vies » à nier que la famille dite traditionnelle n'est qu'un « modèle » parmi d'autres – leur passe-temps favoris consiste à nier que les attirances sexuelles n'ont pas pour destination la reproduction mais l'enchaînement des amours*

* : '' Le mariage est le tombeau de l'amour et de la fortune''– Olympe de Gouges

 

La caution sacrée nataliste

Les papes avec ce qui reste de leurs ouailles sans compter les plus fanatiques parmi les religieux de toutes obédiences ou encore quelques égarés tels le Hulot des champs, ce n'est pas nouveau, valident plus ou moins directement les politiques publiques destinées à encourager la natalité

 

Finalement un tout un petit monde consentant àce type de discours dont on sait pertinemment qu'il renvoie, en période de crise, les femmes à la maison pour favoriser prioritairement l'emploi des hommes

 

La haine sacrée de la liberté

Ce déni sans limites des sexualités, autant dire de la liberté, caractérise l'idéologie des chantres de tous les monothéismes, il trouve son expression plus distinctement dans la haine des femmes et plus particulièrement des '' belles femmes '' - certains pour mieux asseoir ou signifier, notamment dans '' le monde musulman '', au regard des autres leur domination et leur refus de la mixité sociale, quand il ne s'agit pas tout simplement de basse petitesse ou de l'expression d'une jalousie morbide, dès que les femmes envisagent de mettre le nez dehors, vont jusqu'à faire accroire cette idée nauséabonde qu'elles doivent s'envelopper des pieds à la tête d'un linceul mortuaire

 

La condamnation sacrée des sexualités

C'est une nécessité pour les bigots ( toutes religions monothéistes confondues ) de condamner toutes les sexualités pour exalter exclusivement le « modèle famille » dit traditionnel, participent ainsi de la meilleure façon à réserver l'espace public dans son entier aux hommes – hors

 

Piqûre de rappel athée et féministe

Dans un pays il ne peut y avoir de libertés, ni parler de la liberté sans que les pouvoirs publics ( en principe garant de la morale ) condamnent avec la plus grande fermeté les chantres de l'homophobie sacrée ( ou profane si toute fois il en est ), mais en outre, cette situation détestable perdurera aussi longtemps que les femmes ne seront pas toutes économiquement indépendantes des hommes et que l'on ne saura pas apprécier les « mauvaises mères *1» à leur juste valeur - Crab – 29/09/2015

 

*1 :Le conflit la femme et la mère

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/le-conflit-la-femme-et-la-mere/

 

 

 

28/09/2015

Il a plu à la cité de Dréros...

Magritte-la-durée-poignardée.jpg

Magritte : la durée poignardée

°

Selon la plus pure justice poétique, Procuste fut pris à son propre piège

Un jour il reçoit la visite de Thésée, alors au début de sa carrière héroïque, avant sa rencontre avec le Minotaure. Après le dîner habituel, Thésée force Procuste à s’allonger sur son propre lit et lui tranche la tête. Thésée a appris à suivre la méthode d’Héraclès consistant à rembourser en nature Nassim Nicholas Taleb ( Le lit de Procuste )

°

Il a plu à la cité de Dréros...

mais pas, par manque de civilité ou peu préoccupés de justice, il n'a pas plu à nos élus et organisations politiques engoncés dans un carriérisme qu'ils s’efforcent de maintenir sans respecter le gouvernement du peuple pour flatter les organisations religieuses et les minorités pro-européennes ( quand ils ne sont pas eux-mêmes des partisans ) favorables à cette* ( * ...celle-là ) Europe politique dont la plupart des françaises et des français ne veulent pas ;

dans cette perspective, désormais, les organisations et gouvernants de gauches, en sont arrivés à tenir le haut du barreau - une lâcheté en entraînant une autre excellent par électoralisme dans la démolition de ce qui fait ( devenu un gros mot ) l'identité de la France

 

Piqûre de rappel pour ne pas donner une seule chance aux pervers du '' pasdalmagame '' ni permettre aux islamo-crétins de brailler à l'islamophobie : l'identité de la France

 

a - le droit de ne pas croire* ou de croire

( * en France il n'est pas permis d'assassiner ni d'emprisonner les incroyants, les agnostiques et les déistes sans confession, ce qui n'est pas du tout le cas, y compris en Tunisie, dans les pays dominés par les musulmans )

 

b - égalité femmes hommes*

( * comprend l'indépendance financière des femmes vis à vis des hommes )

 

c - '' Droits des femmes '' : l'accès facilité à la contraception, à l'avortement et à la pilule du lendemain

( ces droits impliquent de rester vigilant vis à vis du fanatisme religieux )

 

d - l'autorité est parentale*

( * concerne l'éducation des enfants par les deux parents non mariés ou mariés )

 

e - Le droit de ne pas ou de se marier pour tous*

( * en outre une réponse à l'intérêt des enfants éduqués par des homosexuels )

 

e bis - La France n'emprisonne pas les homosexuels*

( * ce qui n'est pas le cas, y compris en Tunisie, dans les pays dominés par les musulmans )

 

f - les mutilations génitales des fillettes sont interdites*

( * cependant l'Espagne fait mieux respecter cette interdiction de l'excision que la France - en cause, toujours et toujours, la lâcheté de nos élus )

Cela est dit pour le principal, suites :

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/41-les-quatorze-commandements/

 

La gauche ( au pouvoir ) pleure sur l'importance de l'abstention qui lui serait défavorable sans comprendre qu'au moins une française et un français sur deux dont parmi eux '' les lassés de voir que les bulletins blancs ne sont pas comptabilisés comme le refus des programmes de tous les candidats '' n'ont plus d 'autres choix pour se faire entendre que par l'abstention

 

Pourquoi faudrait-il s'émouvoir du sort que réserve le résultat défavorable inéluctable des prochaines élections à cette gauche qui dans son bilan n'a guère plus de positif que le '' mariage pour tous '' ? ( encore heureux me direz-vous )

 

Cette gauche se proposait lors des présidentielles de rétablir la laïcité, hors par électoralisme des plus lâches, une fois au pouvoir, elle n'a pas abrogé le Concordat, laisse toujours subventionner sur fonds publics des écoles confessionnelles, des lieux de cultes - on a même vu un ministre de l'intérieur devenu l'actuel Premier ministre inaugurer une mosquée en partie financée avec des fonds publics et ce jour là déclarer qu'il respectait tous les « textes sacrés » ouvrant ainsi la porte au pires des fanatiques* ( * tuerie des Charlie ) - Un Daniel Vaillant manquer de faire une crise cardiaque quand dans son secteur la Mairie de Paris refuse de financer un lieu de culte musulman

 

Lire dans la presse, peut-être bien ( qui sait ) frappé d’Alzheimer,que Claude Bartolone préfère écouter le pape que Sarkozy, sinon autrement consciemment en bon islamo-crétin affecte d'oublier que le pape justifiait le massacre des '' Charlie '' - comment peut-il imaginer que tous les électeurs auront au moment de voter tous la mémoire courte ?

 

À titre personnel je choisis l'abstention, en sachant parfaitement qu'il n'y a guère à attendre de mieux,une fois au pouvoir,desdroitesqui ne peuvent se dissimuler derrière les singeries en public d'un Sarkozy* ( *dit le Libyen ) - dans l'actualité, rangées en rang d'oignons derrière une Valérie Pécresse qui aurait voulu être psychiatre ou actrice, un François Fillon qui considère que l'Iran n'est pas dirigé par des fanatiques religieux ( on peut dire la même chose de la Turquie anti-Kurdes ), donc fréquentable -enfin des droites polluées( entre-autres ) par des Nadine Morano, Christine Boutin, Ludovine de La Rochère, quelques bigots tel François Bayrou ( qui paradoxalement, contrairement à ce que l'on dit çà et là, font le plus souvent le jeu de la gauche que celui du FN ) - quoi qu'il en soit, la disparition de la gauche après les élections régionales aura au moins le mérite d'éclaircir le débat et permettre au plus grand nombre des françaises et des français de se mobiliser contre une classe politique droites-gauches confonduesdevenues incapables de faire respecter les valeurs républicaines de notre pays

 

Depuis 2012 les socialistesse sont employés à ne pas faire respecter les lois pourtant à minima votées, ( inutile de se le cacher), essentiellement contre le port des voiles islamiques symboles de l'inégalité entre femmes et de l'inégalité entre femmes et hommes

 

La gauche,nous le savons n'est pas une faune divine - néanmoins il semblerait, de plus en plus, que les gaucheset leur petit « toutou » écolo ne seraient plus des animaux comme les autres puisque tout venant ils n'ont pas d'autres empressements que de bestialiseren les faisant passer pour des peureux tous ceux qui ne pensent pas comme eux et plus particulièrement toute personnalité qui se livre à la critique athée et anti-sexiste de la religion des musulmans

 

Par aphorisme, à force d'intervertir sur ce qui est variable avec ce qui ne l’est pas, les gauches finissent toujours, à un moment ou à un autre, par ne pas demander au tailleur d'ajuster le costume mais à la chirurgie de réaliser le tombé impeccable - ils en sont là...et pour longtemps encore

 

Coupées des réalités, les gauches ( dites de gouvernements ) et les écolos ( du genre j'y vais – j'y vais pas ), lesquelsde temps à autresen périodes électorales leur sert de canot de sauvetage, ne daignent plus ni observer ni nommer les choses de craintes de perdre des voix - désormais avançant l'esprit brouillé par un voile des plus épais, manquant de sagesse ils sont, enquelques sortes, devenus au fil des temps delongs, ô combien longs trains de nuits organisés exclusivement en wagons lits de Procuste

Suites : Une universalisation artificielle

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2015/09/une-universalisation-artificielle.html

 

Suites 2 : Et la Femen fut - pour l'honneur de la France

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2015/09/et-la-femen-fut-pour-lhonneur-de-la.html

 

Suites 3 : Lâche - s - ou Vaillant

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2015/09/lache-s-ou-vaillant.html

 

Suites 4 : L'ami du peuple

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2014/07/lami-du-peuple.html

 

Suites 5 : Robespierre et Olympe de Gouges

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2014/07/robespierre-et-olympe-de-gouges.html

 

Suites 6 : Femme de droite - Homme de gauche

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2012/11/femme-de-droite-homme-de-gauche.html

Crab - 28 Septembre 2015