Crab2ddcc

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

20/08/2016

BURKINI ET BIKINI

Bikini, burkini, coran, Edwy_Plenel, islam, Elisabeth_Badinter, Henri_Pena-Ruiz

Cette photo postée par Plenel, un des pires ennemis des femmes date d’une époque ou une femme ne pouvait travailler ni ouvrir un compte bancaire sans demander l’autorisation d’un des hommes de sa famille, une sale époque ou pour les femmes n’existait ni le droit de voter, ni le droit à la contraception, ni le droit à l’avortement, ni la pilule du lendemain ou encore le droit de disposer librement de son corps et de vivre sans dépendre des hommes

Plenel de par ses positions phallocrates fait parti de cette classe d’individualités qui ne supporte pas l’émancipation des femmes pour en parallèle activement participer au même titre que les anti-avortements et pro-allaitement à toutes les tentatives de détricotages " des droits des femmes " chèrement acquis au cours de la deuxième moitié du vingtième siècle

I

Idéologisation du corps de la femme

Les pires défenseurs de l’idéologisation du corps de la femme sont de trois sortes :

1/ ceux pour prétendre que c’est un vêtement comme un autre

Hors le burkini n'est pas ainsi que la soutane du curé un vêtement professionnel mais une suite logique du voile et de la burqa

I

2/ ceux qui défendent le port du burkini au nom de la liberté d’expression

Hors nous savons, depuis longtemps, que contre la citoyenne, la " ligue des droits de l'homme " n'a jamais aussi bien porté son nom

I

3/ ceux ou celles, et ce sont les pires, souvent des « féministes » pour déclarer : " Nous ne défendons ni le voile, ni le burkini, ni le nudisme, ni le bikini, ni le monokini, ni le maillot de bains une pièce. Si nous défendons quelque chose, c'est la liberté de se vêtir dans les limites imposées par la loi "

C’est dans tout ce que l’on peut lire le pire des dénis de la réalité car au contraire du burkini, le port du bikini n’est en aucun cas dû à une tentative d’idéologisation du corps de la femme puisqu’il est porté tout aussi bien par les hommes ou les femmes

Sur la plage ou la piscine les hommes et les femmes portent un bikini une pièce, plus souvent composé de deux pièces en ce qui concerne les femmes ; ce point-ci pour rappeler que le bikini porté par les hommes ou les femmes n’est pas la conséquence ni ne peut s’apparenter à aucune des tentatives d’idéologisation ni du corps de l’homme ou de la femme

I

" Le désert deviendra jardin ", quand l’athéisme et le féminisme auront gagné les cœurs des françaises et des français

Les voiles, burkas et burkinis sont les pires signes d'infériorisation de la femme et d’idéologisation du corps de la femme - ce n’est pas au nom de la laïcité, mais au nom des '' droits de la femme et de la citoyenne '' qu'ils doivent-être interdit dans l'entier espace public

Le totalitaire islam, en référence au coran, n’est pas vraiment une religion ; inévitablement génère l’islam politique et se traduit, dans notre pays, par toutes les tentatives d’abaissement du statut des femmes et par la volonté d’obtenir la séparation des femmes et hommes dans tout l’espace public – Crab – 20 Août 2016

I

Suite :

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2010/06/01/la-sourate-dite-les-lumieres.html

Suite 2 :

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2015/04/18/le-plenel-emploi-musulman-5606029.html

 

10/06/2016

Sexisme musulman

Ahmed Toufiq, Edwy_plenel, Aymeric_Carron, islam, féminisme, islamophobie, athéophobie, Mohammed_VI

Le roi Mohammed VI préside la première causerie sur les femmes dans l'Islam - pas de femmes sur la photo - chercher l’erreur -

I

Lors de l’organisation d’une causerie religieuse du « mois sacré » du ramadan présidée par le roi du Maroc, et animée par le ministre des affaires islamiques Ahmed Toufiq ; ce dernier s’est empressé de rappeler, ( selon-lui ) deux choses, citation :

" Quant à celui qui aura dépassé les limites. Et quant ? celui qui aura préféré la vie présente, alors, certainement les flammes ( l'enfer ) sera sa demeure. Quant ? celui qui aura redouté l’essence de son Seigneur et qui aura préservé son âme des passions ( qui n’aura pas succombé aux demandes de son âme ) alors le paradis sera sa demeure ". ( sourate nazia ?te ). Fin de citation

Voilà le type de crétinerie qu’enseigne le coran pour frapper d’interdit " aimer la vie " ; cette tentative relève de la plus pure désinformation pas seulement parce que rien ne vient étayer l’existence d’arrières-mondes, mais parce que nulle personne ne peut ignorer que la mort est absence de sensation - ( moins radical, mais à peu près pareil dans la religion catholique )

I

Et Ahmed Toufiq d’affirmer sans sourciller que l’islam instaure l’égalité entre l’homme et la femme en citant la sourate :

" Les Musulmans et Musulmanes, croyants et croyantes, obéissants et obéissantes, loyaux et loyales, endurants et endurantes, craignants et craignantes, donneurs et donneuses d'aumônes, jeûnants et jeûnantes, gardiens de leur chasteté et gardiennes, invocateurs souvent d'Allah et invocatrices : Allah a préparé pour eux un pardon et une énorme récompense ".Fin de citation

Je ne vois pas en quoi cette sourate contredirait l’abaissement du statut de la femme, de l’inégalité entre femmes et entre femmes et hommes au vu de la structure sociale entièrement orientée par la sacralisation du patriarcat par le coran, citation des sourates d’un sexisme particulièrement aggravé :

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2010/06/01/la-sourate-dite-les-lumieres.html

I

Suites 2 :

http://laicite-moderne.blogspot.fr/search?q=Les+diktats+m...

Crab 10 Juin 2016

13/04/2016

Bouzar - l’imposture -

Fawzia-Zouari.jpg

Une femme d’honneur, Fawzia Zouari ( photo ) : « le féminisme islamiste est une " imposture " », et elle sait de quoi elle cause - « On ne peut être islamiste et féministe. Le féminisme est une lutte contre l’aliénation des femmes et contre leur dépendance envers toute autorité directement ou indirectement subie.»

I

Bouzar - l’imposture -

Une imposture, et en cela Dounia Bouzar excelle, consiste en l'action délibérée de se faire passer pour ce qu'on n'est pas, ou de faire passer une chose pour ce qu'elle n'est pas, elle est la zélée propagandiste de l’islam

Ce serait à mourir de rire si ce n’était aussi tragique, en charge de la mission de dé-radicalisation, Dounia Bouzar a pu en se positionnant comme celle qui détenait la solution pour empêcher les jeunes musulmans à rejoindre l’État islamique

Ce n’était par ailleurs pas bien difficile de duper un gouvernement qui ne cesse de parler d’apaisement*0, depuis le début du quinquennat, de lutte contre l’islamophobie sans tenir compte de la diffusion sans avertissement, commentaires en préface du raciste et sexiste coran

*0 : les attentats ces 4 dernières années commis par des musulmans n’ont jamais été aussi meurtriers

Publiquement et officiellement, sur " france 5,fr " le 07 Avril dernier, mieux qu’elle ne le faisait auparavant, lors de l’émission " C à vous ", prise à son jeu elle a montré son vrai visage en soutenant très directement les Frères Musulmans soit, l'Islam radical

Comble de la désinformation, dans une pratique qui caractérise les islamistes, Dounia Bouzar n’y échappe pas, : " les Frères Musulmans " sont porteurs de messages qui rassemblent et qui font beaucoup de bien à la jeunesse musulmane, dit-elle – Fallait oser !

Cest faire injure aux françaises et aux français, c’est surtout une insulte à notre capacité de juger, notamment quand on observe à la lecture que l’infantile, égoïste, raciste et sexiste coran*1 « parle des femmes à la troisième personne », que dans ce « texte sacré » aucun rôle n’est tenu par une femme, ce qui n’est pas le cas dans les autres monothéismes - puis, d’entendre cette personne venir sur un plateau de télévision soutenir que l’islam est une religion de paix et d’amour et les " frères musulmans " sont ses bons apôtres - puis d’ajouter qu’ils font beaucoup de bien à la jeunesse musulmane

Nul n’ignore les lien qui unissent " les Frères musulmans " à un autre zélé propagandiste en chef du Qatar à Paris répondant du nom de Nabil En-nasri – ce dernier se faisant passer pour un chercheur - sans vergogne cet individu ne manque jamais une occasion pour tenter de faire accroire cette fallacieuse idée que le Qatar est devenu presque une démocratie

Avant les attentats lors d’une interviewe Dounia Bouzar avaient déclaré que 80 % des djihadistes étaient des athées, alors que dans tous les attentats commis en France et en Belgique sans exception ce sont des musulmans qui ont assassinés nos compatriotes

ICI, il faut rappeler, une fois de plus, que les athées sont assassinés ou emprisonnés dans tous les pays dominés par une majorité de musulmans - quoi qu’elle fasse ou disent nous n’oublierons pas !

*1 - contre l’offensive anti-républicaine à l’œuvre, il est préférable de lire l’infantile et égoïste coran pour identifier et réaliser ce qu’est très exactement l’islam - ici sont joints quelques extraits du coran, portant ( entre-autres ) sur la condition des femmes, en totale contradiction avec l’égalité femmes-hommes et l’ensemble des valeurs qui font notre culture et notre humanité :

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2010/06/01/la-sourate-dite-les-lumieres.html

I

Être antiraciste, c’est défendre l’universalité de nos valeurs et l’unité du genre humain. C’est défendre le caractère indivisible de la Nation, hors dans notre société, dans l’actualité, l’antisémitisme, l’athéophobie est le fait d’une majorité de musulmans et d’une infime minorité dite d’extrême droite plus ou moins proche d’un reliquat de fondamentalistes catholiques Les mouvements antiracistes, désormais, sont porteurs d’une idéologie « antiraciste » à géométrie variable - au regard de l’antisémitisme et vis à vis de l’égalité femmes-hommes font preuve d’un silence assourdissant que dénonçait, dors et déjà, en 2010 Coline Serreau dans son film " Chaos " *2 - sont pourtant, par électoralisme, soutenus plus ou moins directement selon les périodes, depuis plus de trente cinq ans, par la gauche au gouvernement et bon nombre d’élus ou cadres socialistes

*2 - Chaos : http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2010/05/21/810a7eaaf809e92eb16ce4a7dd8db8c6.html

I

Notes : Interview dans le Figaro en 2014 :
" Dalil Boubakeur : «
L’islam n’est pas une religion comme les autres » "
Extrait : « Mais l’administration doit réaliser que l’islam n’est pas une religion comme une autre, à traiter sous l’angle de la loi de 1905. Le ministre Valls n’a pas pris en compte la dimension sociétale de l’islam »
Ce n’est donc pas à l’Islam de s’adapter à la laïcité française pour devenir l’Islam de France, mais à la laïcité française de s’adapter à « la dimension sociétale de l’islam. ». Fin de l'extrait - Peut-on être plus clair ?

I

Déroulés d’articles :

http://laicite-moderne.blogspot.fr/search?q=Les+diktats+musulmans

Crab 13 Avril 2015


09/03/2016

Femmes kurdes, yézidis et syriaques

Kurdistan - femmes soldats.png

Femme, Vie, Liberté

Quand des abruties issues très très majoritairement des milieux musulmans quittent notre pays pour soutenir les assassins, les esclavagistes et les violeurs de l’État islamique, des femmes venues du monde entier s’engagent aux coté des femmes kurdes, yézidis et syriaques pour réaliser, dans ces régions du monde, une force militaire, féministe et politique

Ces femmes, sur le théâtre de guerre, se montrent capables de faire reculer les hordes de Daech sur tous les fronts, dans le même temps elles se donnent les moyens politiques de déconstruire les mentalités négatives masculines

Elles ont compris en prenant le pouvoir militaire qu’il fallait non seulement éliminer Daech mais aussi entreprendre la rééducation des hommes pour " tuer la masculinité comme système de domination ", et pendant ce temps là nos dirigeants traitent, discutent avec Erdogan le pire ennemi des femmes libres kurdes, yézidis et Syriaques

En France, pour les « padalmagame » ou les chantres du relativisme culturel « nos pauvres abruties » chercheraient en rejoignant les rangs de l’État islamique à donner du sens à leur vie – donc de là à en déduire que les femmes du monde entier qui ont choisi de combattre pour la vie et la liberté des femmes avec les femmes kurdes, yézidis et syriaques sont donc des insensées [ ?? ? ]

Mais pour « nos intellectuels bien pensants » le chaos dans ce Moyen-Orient et Proche-Orient n’est rien de plus que la conséquence des guerres déclenchées par les occidentaux – dans ce cas - c’est tant mieux car comme le disent les femmes yézidis qui ont pris les armes : « durant toute notre histoire nous les femmes nous avons tout le temps subi, et c’est la première fois qu’on se révolte – hormis les agresseurs et violeurs de femmes allemandes à Cologne dont nul ne peut vouloir, nos « responsables » politiques feraient mieux de se poser cette question : pourquoi les soit disant réfugiés politiques où demandeurs d’asile ne sont-ils pas là où ils devraient-être, c’est à dire aux cotés des forces kurdes et mieux encore pour les plus ouverts d’entre-eux aux cotés des femmes kurdes, yézidis et syriaques [ ? ]

" les féministes n'ont rien à faire avec notre religion et notre civilisation ". dixit Erdogan

Mille excuses, j’oubliais qu’en France ils trouveront le soutien des Edwy Plenel et compagnies qui leurs conseilleront de répliquer, d’entretenir soigneusement sur notre sol le système de domination masculin qui leur est si cher – au diable l’égalité femmes-hommes, pourquoi se priver d’installer la phallocratie sacralisée par la religion puisque nos gouvernants et autres chefs d’États de l’Europe traitent de l’avenir des peuples frontaliers de la Turquie, de l’Iran et du Liban avec l’islamiste fanatique Erdogan le champion vénéré, adulé par la grande majorité des musulmans vivant en France, en Europe ou partout ailleurs dans le monde – qui plus est quand cet individu brigue de faire entrer la Turquie dans l’Europe

Mais ces sinistres personnage politiques " nos gouvernants " et « nos bien pensants du padalmagame » perdront leurs illusions - la nocivité de leur comportement sociétal et politique sera anéantie au final car ce que font pour les femmes en général les femmes kurdes, yézidis et syriaques dépasse largement le cadre de la constitution d’une force militaire de femmes contre l’État islamique – Crab - 9 Mars 2016

Extrait vidéo : Kurdistan, la guerre des filles

http://blvids.free.fr/Femmes_soldates_kurdes_Yezidis_et_Syriaques.mp4

°

Suites 1 :

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2016/03/realites-et-irrationalites.html

°

Suites 2 :

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2016/01/thierry-pech-ou-le-poison-socialiste.html


08/03/2016

C'est la liberté des femmes qui passe à l'as

L_ENLÈVEMENT AU SÉRAIL.jpg

Blonde : « Tu t’imagines sans doute avoir affaire à une esclave qui obéit en tremblant à tes ordres ? Mais là tu te trompes fort ! On ne se livre pas à ces fantaisies avec les Européennes ; avec elles, on s’y prend tout autrement » - L'enlèvement au sérail : Opéra de Mozart - [ *1 ]

I

Le brouillage tragique-joyeux de la paresse intellectuelle

- quand la plupart des chaînes de télévisions sont en grande partie infiltrées par des bigots

- quand un groupe de petits « intellectuels » refusent de nommer la réalité du sordide " sexisme musulman " et accusent de racisme les auteurs et auteures qui se livrent à la critique de l’islam quand bien même ils sont menacés d’une fatwa depuis leurs pays d’origines

- seules, trop seules, depuis toujours, des femmes arabes, du moins pour bon nombre d’entre-elles originaires de pays anti-laïques où les populations sont garrottées par une majorité de musulmans sont les auteures de livres, de films et d’articles pour déconstruire la misogynie inspirée par le sexiste et raciste coran dans lequel s’il est question des femmes c’est pour en « parler » par « la voix d’Allah » exclusivement à la troisième personne - mais voilà que :

quelques hommes se mêlent de tenir un discours critique autre que les sempiternelles ou angéliques propositions d’un islam des lumières émanant d’un Malek Chebel ou s’appuyant sur les bouffées de délires d’un Edwy Plenel d’autant plus que ce dernier en prenant les françaises et les français pour des naïfs s’évertue ( fort heureusement vainement ) dans le plus parfait des dénis du sexisme musulman à « valoriser » les idéologies musulmanes asociales et anti-femmes inspirées par les imbuvables versets recensés dans les « textes sacrés » - ce serait à mourir de rire si ce n’était aussi grave et dangereux de voir s’abattre sur ces intellectuels femmes et hommes arabes ou originaires de « pays musulmans » un déluge de fatwas dans la plus pure tradition Komeiny " occidentalisées pour la circonstance ", non sans être accompagnées de « subtils » étalages de mauvaises fois, d’impensables dénis de toutes natures émanant de ce que notre société a pu produire de plus lâche au sein des politiciens-nes et/ou parmi de trop nombreux petits « intellectuels » médiatisés enfermés dans leurs refus de nommer les réalités de notre société ne manquant jamais une seule occasion de se revendiquer, au quotidien, du « padalmagame » si ce n’est avec arrogance de se faire chantres du relativisme culturel, militants du communautarisme au point, sans vergogne, de passer à la trappe ou à l’as les droits élémentaires des femmes - et plus aléatoirement ceux des trop rares hommes qui, à leur tour, réfléchissent sur toutes les atteintes aux " Droits de l’Homme " dans les pays dominés par les musulmans - suite, un article publié le 06 Mars dernier dans " Marianne ":

http://imgstore.free.fr/C%27est%20_la_liberte_des_femmes_qui_passe_a_l_as.pdf

I

Suite : Les lumières de l’islam en dix actes

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2016/02/les-lumieres-de-lislam-en-dix-actes.html

ou sur :

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2016/02/29/les-lumieres-de-l-islam-en-dix-actes-5767090.html

I

[ *1 ] : Mozart - L’Enlèvement au sérail

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2015/07/mozart-lenlevement-au-serail.html

Crab – 8 Mars 2016


27/01/2016

Taubira Christiane

Edwy_Plenel, islam, esclavage, traite_des_esclaves, islam, musulmans, charia, Christiane_Taubira, Laïcité, antisémitisme,  Olympe_de_Gouges

'' qu'un sang impur ( celui des contre-révolutionnaires : les royalistes européens ) abreuve nos sillons '', n'avait à l'époque de la création de la Marseillaise, peu après adoptée Chant National ( ce que paradoxalement n'avait pas du tout envisagé son auteur qui était royaliste ), aucune connotation raciste, d'autant qu'une des toutes premières choses que firent les révolutionnaires ce fut d'interdire l'esclavage

°

Quand bien même comme Olympe de Gouges vraie républicaine , anti-esclavagistes et féministe ( guillotinée par Robespierre - l'ami de Mélenchon ), j'ai toujours depuis toujours considéré '' le mariage comme le tombeau de l'amour …'', cependant j'ai défendu bec et ongle '' le mariage pour tous '' qui n'avait pas d'autres objectifs non pas '' de donner des droits '' mais aux homosexuels '' de donner les même droits '' que doit accorder la société à tous ses citoyens quelques soient leurs orientations sexuelles

- orientations sexuelles de toutes façons ni plus ni moins « normale » les unes que les autres -

°

Nocivité intellectuelle : confusion Histoire et Mémoire entretenue par les responsables politiques de la gauche de gouvernement

En revanche j'avais combattus '' bec et ongle '' les lois dites '' mémorielles '' qui de fait condamnent l'ensemble de la population de notre pays vivant à des époques où la majorité des françaises et des français n'avaient pas leur mot à dire ni sur l'esclavage ni sur la traite des esclaves pratiquée par une toute petite minorité de nos nationaux

Mais surtout parce que j'estime que les politiciens-nes n'ont pas à se substituer au travaux des chercheurs de plusieurs disciplines dont parmi eux des historiens

À l'époque j'observais que de parler de l'esclavage et de la traite des esclaves par « la France » était une grave erreur sans évoquer que cette pratique s'est faite en plus grande quantité et plus longtemps par les pays musulmans ( *1 : voir la vidéo )

Aujourd'hui dans notre pays, on mesure les résultats les effets dévastateurs de cette politique dans les tensions entre « français-ses dits de souches » et musulmans – tensions et méfiances de surcroît en grande partie à l'origine de la montée du communautarisme dans la mesure où les gouvernants ( le plus souvent issus de la gauche ) se sont montrés au fil des décennies incapables de nommer correctement les réalités de notre société

De la même manière que l'on se garde bien de rappeler que l'occupation du Maghreb ou des pays arabo-musulmans à permis de mettre définitivement un terme aux razzias avec prise d'otages opérées par les barbaresques sur les cotes européennes

Paradoxe l'esclavage et la vente d'esclaves est toujours d'actualité, malgré des lois récentes qui l'interdit dans certains des pays africains noirs et arabo-musulmans – mais évitons d'en parler, c'est tellement plus facile de persister inlassablement à parler de l'ex-colonisation ou de la guerre coloniale qui pourtant ne met en cause uniquement le comportement d'une minorité d'abrutis extrémistes agitateurs attisant la haine au lieu de, des deux cotés de la Méditerranée, favoriser le combat intellectuel

Un Ewy Plenel ne manquera pas de vous rappeler que les musulmans d'où qu'ils viennent sont les victimes du vilain blanc français comme d'autres vous diront qu'il n'y a pas de '' racisme anti-blanc '' ou encore nieront que dans notre pays la montée de l'antisémitisme est essentiellement dû à une large majorité d'individus-es issue des milieux musulmans....et j'en passe et des meilleures -

Quand des musulmans ont décrétés par tous les moyens et les plus meurtriers l'interdiction de notre culture, de nier notre humanité et entendent imposer au monde entier leur idéologie raciste, sexiste, athéophobe, homophobe et antisémite, c'est à dire pour l'essentiel la charia directement inspirée par l'infantile et égoïste coran - quel gouvernement aura le courage de mettre fin au '' regroupement familial '', durant pour le moins les cinquante années à venir et de rapidement rétablir la laïcité ?

Sans négliger de s'appuyer sur des politiques sociales adaptées afin de laisser du temps pour permettre à la sécularisation de faire son œuvre à destination de la grande majorité du milieu musulman qui est réellement bien loin d'accepter les valeurs de la république - Crab – 27 Janvier 2016

*1 - Vidéos, Esclavage et traite des esclaves par M. Onfray et M. Chebel

http://crab.painter.free.fr/videos/0%20Onfray_%20et%20Malek%20Chebel%20_%20l%20esclavage.flv

°

Suites Le Drame Joyeux des fous de dieu

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2016/01/le-drame-joyeux-des-fous-de-dieu.html

ou sur :

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2016/01/26/le-drame-joyeux-des-fous-de-dieu-5750375.ht

 

19/10/2015

Liberté et laïcité

Charlie hebdo.png

Selon Jean-Louis Bianco, la laïcité, ce n’est pas qu’une série de textes, c’est se demander que fait-on concrètement pour le vivre-ensemble

Quid de cette profession de foi ?

Récidiviste, Jean-Louis Bianco interrogé par RESPECT magazine ( daté du 17/10/2015 ) - deux extraits :

R.M. : Qui est Charlie, 8 mois après les attentats au sein du journal ?

JLB : Charlie reste le symbole de l’indépendance d’esprit. La force de Charlie n’a pas du tout diminué. Il y a des gens qui ne lisaient jamais Charlie Hebdo, et qui se sont mis à le lire ! Ils ont pu aimer, ou ne pas aimer. Mais Charlie, c’est le symbole de cette expression libre

 

R.M. : Qui sont les premières victimes des attentats ?

JLB : Les musulmans eux-mêmes. Ce n’est pas la guerre de l’Islam contre les religions, mais de terroristes qui frappent en priorité des musulmans. Les djihadistes font des attentats en priorité dans des pays de culture musulmane, plus violents et nombreux que ce que nous connaissons en Europe – Fin des deux extraits

°

'' Ce sont les musulmans qui sont les premières victimes '' ; cette phrase à elle seule résume l'état d'esprit de ces faux amis de la liberté, l'état d'esprit de ces fossoyeurs des lumières pour qui notre devise républicaine '' liberté égalité fraternité '' est vidée de tout sens

Eh bien non, dans les régions du monde, dans les pays dominés par les musulmansles premières victimes sont les athées assassinés ou emprisonnés ( idem pour les homosexuels ), les femmes subordonnées de force aux hommes, les femmes mariées contraintes, celles qui subissent le viol en groupe pour venger l'honneur de la famille quand d'autres sont lapidées, d'autres encore sontexcisées, le sort réservé aux juifs*1 qui n'ont pas eu d'autres choix que de déserter tous les pays arabo-musulmans, s'ajoute à ce sordide constat les discriminations au quotidien subies par les croyants d'autres confessions

*1 : l'antisémitisme, dans notre pays, est le fait d'une grosse majorité de musulmans parmi les musulmans et d'une infime minorité dans les autres couches de populations

 

Mais pour ce grotesque personnage '' les premières victimes ce sont les musulmans '''...

Cet observatoire de la laïcité ne vaut guère mieux que l'observatoire de l'islamophobie quand à longueurs d'années ces deux instituts nese privent pas de pratiquer le déni de la réalité des « pays musulmans » soigneusement masqué par le « padalmagame »

Hors la laïcité, et ce n'est pas rien, est un humanisme délivré d’une transcendance à un ou plusieurs dieux pour permettre à une communauté d'humains incroyants, agnostiques, déistes sans confessions ou croyants de coexister à partir d’un cadre juridique humaniste qui protège les libertés de chacun – notamment, le Président de la république avant de servir notre pays n'est pas obligé de jurer la main posée sur un « texte sacré »

Piqûre de rappel : le terme de laïcard est de Mauras, et vaut bien celui d'islamophobe - se souvenir que le concordat financé par le détournement de l'argent public n'est toujours pas abrogé - idem pour le subventionnement d'écoles confessionnelles -

 

La liberté ne relève pas exclusivement du cadre juridique de la laïcité, mais des valeurs correspondants à notre société :

 

Liberté : la liberté est l'expression de la tolérance, les femmes et les hommes, quelques soient leurs orientations sexuelles, en fonction de leur état d'esprit, sont libres de ne pas se marier ou de se marier, de faire ou de ne pas faire d'enfants, en un mot de choisir !, et les religions n'ont pas autorité pour s'y opposer

 

Égalité :le droit de cuissage n'est plus la loi qu'imposait le plus fort, les femmes et les hommes sont égaux, la subordination des femmes à l'homme instituée par le code civil de Napoléon est abolie, en outre les femmes mariées ne sont plus soumises au devoir conjugal ni ne sont un champ de labour cette fois selon le coran* ( * : viol conjugal sacralisé ), etles religions n'ont pas autorité pour s'y opposer

 

Fraternité : mettre en avant nos ressemblances contre les différences « Nous essaierons de les convaincre d’ôter ce signe religieux, mais, si elles ne veulent pas, nous les accepterons ». Jospin ( 1989 – voile à l'école ) ] - cette position in-fraternelle, contre l'universalisme ou contre l'intérêt de ne former qu'une seule humanité revenait à autoriser, à l'école et dans l'espace public, le principal symboleislamique sexisteet racistemarqueur del'inégalité entre femmes et de l'inégalité entre femmes et hommes

 

1989 ( 200 ans après la Révolution ), la prise de positionde ce Premier Ministre fait date, enclenche contre l'esprit des lumières un processus comptant particulièrement parmi les plus contre-révolutionnaires en ouvrant un boulevard à toutes sortes d'assauts théocratiques fomentés contre la laïcité, etémanant pour l'essentiel de musulmans qui se voient désormais, en dévoyant les luttes antiracistes, soutenus par une gauche qui n'aura de cesse au fil des ans de favoriser par électoralisme le communautarisme - autant d'atteintes successives à la laïcité par ailleurs encouragées par quelques « intellectuels égarés »( genre E. Plenel, E. Todd, A. Carron ou politicards du typedu couple Mélenchon-Besancenot... ) et plus ou moins discrètement par les « clergés » des autres confessions, pour qui l'opportunité était trop belle de prendreen marche le train de l'obscurantisme - Crab 7 Octobre 2015

Suites :

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2015/10/contre-lintrusion-du-religieux.html

ou sur :

http://hedonisme.blogs.lalibre.be/archive/2015/10/16/contre-l-intrusion-du-religieux-1146951.html

°

Autres article :

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2015/07/mozart-lenleve...

 

 

 

16/10/2015

Contre l’intrusion du religieux

 

Claude_Askolovitch, Edwy_Plenel, Élisabeth_Badinter, Émilie_du_Châtelet, Jean-Louis_Bianco,Laïcité,  Olympes_de_Gouges,  Nadia_Vallaud-Belkacem, Régis_Debray

claude_askolovitch,edwy_plenel,Élisabeth_badinter,Émilie_du_châtelet,jean-louis_bianco,laïcité,olympes_de_gouges,nadia_vallaud-belkacem,régis_debray

 

Liminaire

Le spécisme se décline en racisme tout autant qu’en sexisme. Supériorité d’une « race » sur une autre, d’un sexe sur l’autre

°

La liberté n'est pas religieuse

Citation :Il faut apprendre aux enfants la liberté de penser par soi-même, leur montrer que la réflexion ne se réduit pas aux croyances - Elisabeth Badinter - d'autant, si je puis me permettre d'ajouter : que les religions, loin s'en faut, n'ont pas le monopole de la spiritualité

°

Histoire des faux-culs

Les chantres du multiculturalisme affectent de ne pas savoir que le niqab est lui-même une cloison destinée à diviser la société selon le sexe

Le niqab est l’extension du hidjab, ce rideau qui séparent l'espace réservé à la vie privée de l'espace public* ( * : d'accueil ) dans la tante du prophète - rien de sacré ni de religieux -

Le voile islamique, quelle que soit sa forme ( hidjab, niqab, burqa, tchador ), impose aux femmes de porter ce rideau de séparation sur leur tête

Il est aussi le symbole réclamé et imposé par l’islamisme politique et fasciste* (* : Daech, entre-autres )

 

Ces ennemis de l'égalité-femmes-hommes se présentent comme des « progressistes attachés aux droits fondamentaux » - dans ce casqu'ils expliquent en quoi, par exemple, le port de la burqa ou d'un des voiles islamiques est un progrès social, un progrès pour les droits fondamentaux

Personne n’a encore fait la démonstration que le port d’un vêtement particulier en toutes circonstances et en tout lieu était essentiel au respect de la liberté de religion

 

Voiles islamiques, niqabs :

Interdire à l'État de dire aux femmes ce qu'elles doivent porter, c'est autoriser les religieux à le faire – revient, participe à maintenir, dans le monde, le principe de la subordination de plus de la moitié des femmes

 

Contre l’intrusion des religions et de leurs symboles à l'école et dans la sphère publique

Contre plus particulièrement l'archaïque croyance coranique engoncée dans l'esprit d'une radicalité toute médiévale - face à des croyants incapables de percevoir la subtilité d'un mode de vie humaniste, évolutif et créatif, il est urgent de ne pas laisser sans réponse les '' padalmagame '', sans oublier de contenir les islamo-crétins « grands sachant » brailler à l'islamophobie, en programmant à l'école, en contrepartie du fait religieux, l'enseignement du FAIT athée et de rappeler vivement la place des femmes dans les arts, les sciences et leurs rôles majeurs dans l'histoire de notre pays

Suites :

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2015/02/ecole-republicaine.html

Déroulé d'articles :

http://laicite-moderne.blogspot.fr/search?q=enseigner+le+fait+ath%C3%A9e

Crab – 16 Octobre 2015

 

22/09/2015

Une universalisation artificielle

catherine Robert Professeur.jpg

Catherine Robert – Professeure -

 °

Programmes scolaires

Après la levée de boucliers du corps enseignant lorsqu'une distinction entre période d'histoire " obligatoires et facultatives " avaient été évoquée, Najat Vallaud-Belkacem s'est voulu rassurante : " Tout est obligatoire maintenant."

Désormais, il n'y aura pas d'enseignements facultatifs en histoire selon les dernières déclarations de la ministre Najat Vallaud-Belkacem


Cependant, un nouveau thème a cependant été ajouté au programme de la classe de 5e : "Chrétienté et islam, des mondes en contact."  Pour la ministre, il s'agit de renforcer " l'enseignement laïque du fait religieux ", comme elle l'avait précédemment annoncé

Les bigots : Esther Benbassa, Régis Debray, Jean-René Lecerf, et j'en passe... se frottent les mains dans le plus grand mépris de la conscience des parents incroyants, agnostiques ou déistes sans confessions, pourtant majoritaire dans notre pays, qui s'estiment parfaitement qualifiés pour discuter ou encore apprendre à leurs enfants ce que valent les croyances ou les religions

Pourquoi faudrait-il développer et renforcer, sur la base de quelle définition, l’enseignement laïc du fait religieux, et qui plus est sans enseigner en contrepartie le fait athée qui lui est un fait réellement universel ce que ne peut prétendre aucune croyance ou religion ?

ICI, je cite un article par Catherine Robert Professeur de philosophie au lycée Le Corbusier d'Aubervilliers

Le « fait religieux » est une universalisation artificielle

Le marbre de la Constitution ne se confond pas avec les Tables de la Loi : la raison, et non une instance transcendante, a dicté les valeurs républicaines. L’homme qui leur obéit est un citoyen autonome et non un sujet hétéronome. Il paraît indispensable que l’école élucide les mythes de la fondation républicaine et explicite les conditions d’émergence de valeurs trop souvent posées comme absolues et indiscutables. Seule la tyrannie refuse l’explication ; seul le dogmatisme refuse la critique. Chaque peuple et chaque société a sa propre vision du monde. Ces conceptions sont extrêmement différentes et parfois contradictoires. Chacune prétend à l’universalité, aucune ne l’atteint réellement.Au lieu de s’installer dans le dogmatisme scientiste d’une raison occidentale certaine de ses représentations, de ses croyances et de ses valeurs, mieux vaudrait accepter la position – seule intellectuellement conséquente – d’un comparatisme informé. Le comparatisme n’est pas un relativisme. On doit pouvoir admettre toutes les croyances en se réservant le droit de combattre celles qui ne sont pas dignes de respect. On peut continuer d’affirmer que la société française s’organise en fonction des valeurs auxquelles elle croit, sans pour autant traiter par un silence méprisant les autres systèmes de représentation, c’est-à-dire les autres cultures. Faire le répertoire des mythes (c’est-à-dire des manières dont l’humanité représente et explique le monde et la condition humaine) est la seule manière de rendre effectif un enseignement laïc des cultures. Choisir, comme les réformes en cours le proposent, d’enseigner le « fait religieux » reviendrait à réduire la diversité mythologique aux seuls trois monothéismes, en ignorant, du fait d’un ethnocentrisme dommageable, que toute explication mythique n’est pas nécessairement religieuse. Le concept de « fait religieux » est donc une universalisation artificielle et factice. Nous avons la chance, au lycée Le Corbusier, de pouvoir constater l’extrême diversité des cultures et des croyances. Contrairement à ce que l’on croit à force de myopie, les élèves de Seine-Saint-Denis ne sont pas tous musulmans. Les cultes chinois sont polythéistes, panthéistes ou non théistes. Le taoïsme, le bouddhisme, le culte des ancêtres, le confucianisme sont autant de formes de croyance possibles pour nos élèves d’origine chinoise. Ajoutons à cela des athées, des agnostiques, des représentants de l’hindouisme, des coptes orthodoxes, des Éthiopiens orthodoxes, des protestants évangélistes, des pratiquants du vaudou, des adeptes du kémitisme panafricain, etc. Cette liste qui ne saurait être exhaustive (étant donné l’interdiction de relever ces données par la loi française) croise celle, aussi longue et aussi difficile à établir, de toutes les cultures d’origine de nos élèves. Comment décemment admettre que l’enseignement du « fait religieux » puisse rendre compte de la diversité culturelle, notamment pour celles de ces cultures dans lesquelles la religion n’est pas un fait ? Croire que les hommes ne croient pas au prétexte qu’ils n’ont pas de religion relève de l’erreur intellectuelle et de la faute morale. L’exploration de la terra incognita culturelle suppose des explorateurs sans œillères… Enseigner les mythes en adoptant la position comparatiste, ni subjectiviste, ni communautariste, est la condition sine qua non d’une laïcité en actes. Sa conséquence est une tolérance identitaire. Nos élèves, qui croisent, en leurs représentations et leurs actions, des cultures et des identités différentes le savent ; tous gagneraient à l’apprendre : c’est depuis l’autre qu’on se connaît mieux soi-même. La morale laïque est une contradiction dans les termes ; la République doit lui préférer un enseignement des cultures – Catherine Robert ( publié le 23 février 2015 )

°

Qui est qualifié pour « expliquer » les religions ?

Quand il s'agira de parler de l'islam, et plus particulièrement du raciste et sexiste coran, quel enseignant osera dire à ses élèves que le coran parle des femmes à la troisième personne*1 ?

Aucun risque, quand se pratique au quotidien le déni d'un texte, il ne faudrait pas, selon les « modérés », le lire littéralement, mais exigerait de se livrer à une herméneutique pour aboutir in fine à faire dire à ce texte autre chose que ce qu'il dit

Hors j'estime que seuls les parents sont qualifiées pour dire se qu'ils pensent des religions à leurs enfants - le rôle de l'école c'est d'aider les enfants à apprendre à penser et non quoi penser

*1 - Herméneutique ( gros mot cache misère ) : chères lectrices et chers lecteurs à travers les diktats musulmans, ici quelques sourates sexistes extraites du coran pris à la fois dans leurs sens littéral de l'écriture et leurs sens existentiel - c'est à dire, sans en douter, combien pour ces sourates il s'agit de leurs valeurs universelle dans l'histoire de l'humanité [ ??? ]

Suite : les diktats musulman

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/41-les-diktats-musulmans/

 

 

 

13/09/2015

Et la Femen fut - pour l'honneur de la France

Femen, Claude_Askolovitch, Daech, Edwy_Plenel, Emmanuel_Todd, Pascal_Boniface, gauche, télévision_publique, Salon-de_la_femme_musulmane

Publié dans le Figaro ( daté du 12 Septembre 2015 ) :

Les Femen s'immiscent au salon de la femme musulmane à Pontoise

Deux militantes du mouvement féministe qui ont fait irruption sur scène samedi soir ont été prises en charge par le service de sécurité avant d'être remises à la police. Les organisateurs du salon entendent porter plainte

Les faits se sont produits samedi vers 20h30, peu avant la fermeture des portes. Deux militantes du mouvement féministe Femen ont perturbé un salon consacré à la femme musulmane dans le Val-d'Oise. L'événement s'est tenu samedi et dimanche au parc des expositions de Pontoise, au nord de Paris

D'après une vidéo postée sur Twitter, les deux militantes étaient vêtues d'une abaya noire, elles ont alors fait irruption à la tribune où parlaient deux hommes en qamis blanc, dans le cadre de la troisième édition de ce « salon au féminin ». « Deux Femen sont montées sur la scène, habillées de djellabas qu'elles ont enlevées avant d'être prises en charge par le service de sécurité du salon et remises à la police », relate à l'AFP une source policière. Les deux femmes ont été entendues samedi soir. Leur garde à vue a finalement été levée dans la nuit, mais les organisateurs du salon ont annoncé leur intention de déposer plainte. « Nous allons poursuivre l'enquête et les auditions pour savoir ce qui s'est passé », précise le parquet de Pontoise.

« Sales putes, il faut les tuer »

 

Les « deux imams étaient en train de parler de la question de savoir s'il faut battre ou non sa femme », quand les deux militantes âgées de 25 et 31 ans, sont montées sur la scène, raconte à l'AFP, Inna Shevchenko, porte-parole des Femen à Paris. Elles ont crié, en arabe et en français, des slogans qui étaient également peints sur leurs seins et leur dos : « Personne ne me soumet, personne ne me possède, je suis mon propre prophète ». Les deux jeunes femmes étaient d'origine algérienne et tunisienne, précise la porte-parole des Femen. Aussitôt, des « Sales putes, il faut les tuer » ont fusé dans la salle et une « quinzaine d'hommes ont sauté sur la scène et leur sont tombé dessus », poursuit Inna Shevchenko. Cette dernière se montre reconnaissante à l'égard de la police qui est intervenue très vite pour les protéger.

 

Une pétition réclamant l'interdiction de la tenue de ce salon controversé avait recueilli près de 6000 signatures sur le site change.org. L'initiateur de la pétition dénonçait la présence parmi les invités de « prédicateurs fondamentalistes tels que Nader Abou Anas, connu pour avoir légitimé le viol conjugal et plus largement la soumission de la femme ». Le Parti des radicaux de gauche a également dénoncé également la présence de tels prédicateurs. - (Avec AFP)

°

MERCI,

dans le silence assourdissant des grands médias qui ont attendu ce soir pour évoquer cette sale affaire, quand la plupart des associations autoproclamées féministes sont restées étonnamment muettes, dans une actualité où l'on publie la photo d'un petit garçon mort noyé en se gardant en parallèle de publier la photo d'une fillette syrienne décapitée par des islamistes - ces deux Femen, en montant sur les tréteaux ou deux islamo-crétins débattaient sur la base d'une idéologie prélevée dans le raciste et sexiste coran pour savoir ( « savamment », cela s'entend ), s'il faut battre sa femme - eh oui, vous avez bien lu : force est de constater, une fois de plus, que ces incurables phallocrates, ennemis de la liberté,en sont toujours là...

 

En agissant aussi directement dans un des antres musulmans du monde de l'inégalité femmes-hommes, sorte de « salon », plutôt une tribune de la propagande islamique, les deux Femen non seulement font honneur à la France, pour ne pas dire sauve l'honneur de la France

 

D'autre part, et ce n'est pas le moins important, par ce coup médiatique montrent leur solidarité avec les femmes insoumises arabes, iraniennes - solidaires detoutes les femmes qui se battent partout dans les mondes dominés par les musulmans et autres autres mondes du même acabit qui en sus encouragent la délation, l'Inde par exemple : des mondes où le fanatisme religieux assassinent, emprisonnent* des athées ( * : y compris en Tunisie ), des laïcs tout autant que les femmes qui revendiquent leur autonomie

 

C'est la règle, la voyoucratie musulmane entend porter plainte contre les Femen, et non contre les fanatiques qui n'ont pas hésité à les injurier et à les menacer de mort*1, ni contre la quinzaine de crapules* qui se sont jetés comme des barbares dignes de la soldatesque de Daech pour rouer de coup les deux femmes ( * : ...des hommes courageux...)

*1 : « Sales putes, il faut les tuer »

 

Le 11 Septembre dernier '' le Huffington post '' rappelait, qu'athée réfugié en France où il a publié '' Blasphémateur ! Les prisons d'Allah '' *2, l'écrivain Waleed al-Husseini * ( * : arabe palestinien ) faisait parti des rares voix, dont Yaël Mellul et Christine Le Doaré, qui se sont élevées, scandalisées par le fait que de tels discours qui représente un danger pour pour toute société libre puisqu'ils tentent d'y introduire la charia, puissent être promus en France, et atterrées par le silence des associations féministes. Quant au monde politique, seule Céline Pina s'est publiquement exprimée

*2 : Waleed al-Husseini, Blasphémateur ! Les prisons d'Allah, éditions Grasset, 14 janvier 2015

 

La vraie question qu'il faut poser : qui mérite d'être poursuivi pour incitation à la haine ?

Qu'attend la Garde des Sceaux pour saisir le Procureur de la République ?

Pourquoi la gauche ( elle est au pouvoir ) reste sans réagir à tous les débordements ou à tous les assauts théocratiques conduits contre les valeurs de la République émanant pour le principal de groupes de musulmans plus fanatiques les uns que les autres ?

Le Président Hollande, grand représentant d'une haute moralité qu'on nous assure génétiquement de gauche, a Twitter pour féliciter un sportif mais n'a pas eu un mot pour les Femen, à méditer... - Crab – 13 Septembre 2015
Suites : Religion de guerres et de haines

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2015/08/25/religion-de-guerres-et-de-haines-5675077.html

°

La cause des femmes - 2015

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2015/08/la-cause-des-femmes-2015.html

 

 

 

07/09/2015

Le monde des islamo-crétins

CRAN, CSA, Claude_Askolovitch, daech, Edwy_Plenel, islam, Élisabeth_Badinter, Mahomet, musulmans, Pascal_Boniface, P_S, télévision_publique

Ce n'est pas sans rapport avec la notion de liberté quand un islamo-crétin m'écrit, mais devrais-je dire : déglutie sa haine d'Israël et des laïcs habitants notre pays quand, dans la foulée,il s'empresse de défendre '' l'État islamique '' ( Daech ) pour, ça va de soit, sans doute, le plus grand bonheur des dames

Que lui répondre, sinon lui rappeler que toutes les civilisations, toutes les cultures ne savent pas, et de réaffirmer qu'il n'existait pas d'État palestinien : que les juifs vivaient en Palestine au moins 2000 ans avant l’arrivée des arabo-musulmans, que la guerre dans cette région ne cessera pas sans que ne soit politiquement décidé par les israéliens et les palestiniens la création d'une confédération laïque regroupant Israël et la Cisjordanie

 

De lui rappeler certains des faits historiques qui ont marqué l'histoire, notamment que dans l'Antiquité, au plus tard depuis Alexandre le grand, l’Égypte et la Grèce, fonde leur relation sur la base d'une estime réciproque par la fusion des deux cultures, sans que l'Égypte ne perde sa singularité, dans la mesure où ce pays ( l'Égypte ) offrait une place prépondérante millénaire aux femmes et ce jusqu'à Cléopâtre avant que l'envahisseur arabo-musulmans viennent imposer ( comme partout ailleurs dans les régions qu'ils occupe encore à notre époque ), et institutionnaliser en s'appuyant sur le raciste et sexiste coran, la phallocratie sacralisée et mettre fin à une vraie civilisation où l’égalité entre femmes et hommes étaient, plus particulièrement dans ce pays des grands pharaons et des grandes pharaonnes*1 socialement admise et millénaire

*1: Hétep-Hérès Ière ( aux alentours de 2600 av. J.-C. ), Hatchepsout ( 1500 av. J.-C. ), Néfertari ( 1290 av. J.-C. ), épouse du pharaon Ramsès II, et Arsinoé II ( 316 av. J.-C. )

Mais « notre » islamo-crétin, membre d'une association pro-palestinienne, voudrait effacer Israël ( un pays ou une femme fait ce qu'elle veut, quand elle veut, un pays où l'on n'assassinent ni n'emprisonnent les athées, ni les homosexuels...) et de surcroît revendique d'installer, contre l'égalité femmes-hommes, la phallocratie sacralisée dans notre pays, en outre milite farouchement pour la séparation des sexes – pas moins...

 

Mais ceci n'est rien mis en rapport avec la lâcheté de la gauche au pouvoir quand '' on '' entend '' ( hier ) un Claude Bartolone expliquer que ceux qui refusent d'accueillir dans notre pays des réfugiés politiques sont les mêmes que ceux qui manifestaient contre le '' mariage pour tous '' ( et pourquoi pas contre l'avortement pendant qu'il y était ) alors que ces françaises et françaises estiment qu'il est préférable de financer aux frontières du Liban, de la Turquie et de la Jordanie, des camps comprenant la plupart des services, ( ce qui permettrait aux réfugiés d'y participer ), que l'on trouve dans une ville, pour, par la suite, permettre à ces gens de rentrer progressivement dans leurs pays après la fin du conflit - idem en Afrique

Crab – 07 Septembre 2015

 

Suites :

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2015/09/le-petit-monde-de-melenchon.html

°

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2015/08/25/religion-de-guerres-et-de-haines-5675077.html

 

 

 

25/08/2015

Religion de guerres et de haines

CRAN, CSA, Claude_Askolovitch,  Daech, Edwy_Plenel, islam, Mahomet, musulmans, Pascal_Boniface, P_S, Télévision_publique

 

Quel intérêt à propager l'idée que les françaises et les français seraient des mineurs vivant dans la peur de l'islam ? ;

quand dans les faits, nos compatriotes montrent, à l'envie, qu'ils n'ont pas peur de cette religion de guerres et de haines, mais veulent et s'emploient toujours plus nombreux, d'une année à l'autre, à déconstruire cette religion de la même façon qu'auparavant la grande majorité des françaises et des français, à travers le débat d'idées, avaient su déchristianiser la France ;

nos compatriotes, depuis longtemps déjà, ne se laissent plus piéger, ils se contrefichent d'être accusés d'islamophobie, car de toutes les façons détester* ( * : phobie ) ce monothéisme musulman d'un racisme et d'un sexisme plus singulièrement aggravé, par rapport aux religions le précédent, est parfaitement légitime

 

Nos compatriotes sont parfaitement conscients que la grande majorité des musulmans ( leurs « clergés ou théologues » en première ligne ) n'ont pas les plus petites préoccupations métaphysiques, qu'ils n'ont pas d'autres ambitions que de tenter d'imposer des mœurs et une organisation sociale dont l'objectif majeur consisterait à rétablir ou à installer définitivement, dans notre pays, la suprématie des hommes sur les femmes - dans le même temps, de tout faire pour obtenir l'interdiction de la liberté de conscience indissociable de la liberté d'expression dont le droit entre-autres de blasphémer : autant dire de mettre fin à toutes leslibertés individuellesou de mettre fin à la liberté tout court, et ce à l'image de ce qui se passe dans les pays prisons dominéspar les musulmans – autant de régions du monde où il est préférable notamment pour des populations maghrébines * ( * punico-berbèrearabisée de force dans la langue du coran) de se déclarer arabo-musulmanes ( du coté des maîtres ) pour ne pas subir du pouvoir musulman toutes formes de discriminations

 

Dans cette perspective, il n'y a pas lieu de s'étonner, de constater que même en Tunisie encore très inféodée à l'islamique que, depuis la fin de la dictature Ben Ali, les '' droits des femmes '' ne progressent toujours pas d'un pouce

 

Dans notre pays, c'est une autre « chanson » : un voile épais ( islamique ) brouille l'esprit de quelques « personnalités » évoluant dans un microcosme comptant parmi les plus médiatisés dontla position reflète le déni de la réalitéobservée du fanatisme musulman, au point debrouiller les repères pour cacher qu'il ne peut y avoir de liberté sans la critique athée et anti-sexiste de cette religion de l'irresponsabilité

Cette petite partie de l'« élite », sans vergogne,ne peut admettre que pour les français et françaises déchristianisés l'avenir c'est du désir , pas de la peur

 

Ce petit monde évoluant dans un petit milieu règne la démagogie regroupant des personnalités telles ( entre-autres ) Edwy Plenel, Aymeric Carron, Emmanuel Todd ou Claude Askolovitch, et pour eux pratiquement, de façon irresponsablede valider une idéologie musulmane sacralisatrice des pires patriarcats qui font de cette religion la religion la plus infantile et égoïste jamais inventée dans toute l'histoire des religions par quelques spécimens « d'humains » en mal de domination, de pouvoir sur les femmes ets'illustrant d'une époque à l'autre par une violence guerrière exercées à l'encontre des non-musulmans et des athées

 

La plupart des musulmans ont parfaitement compris que la critique athée et féministe des religions a permis la déchristianisation de la France ( permettant pour l'essentiel l'obtention '' Des Droits Des Femmes et l'Égalité des Droits Pour Tous '' ), mais désormais ils savent qu'elle n'épargnerait pas, et en aucun cas, leur religion

 

La lâcheté sans précédent de la gauche par électoralisme, [ aussi ] d'une partie de « l'élite » ne parviendra jamais à enterrer la détermination dont les françaises et les français de culture française font preuve, au jour le jour, pour éradiquer, déconstruire une religion raciste, sexiste, athéophobe, antisémite, homophobe et xénophobe, une religion de guerres et de haines que matérialise le coran et ses annexes - chefs d’œuvres d'anti-culture

 

Puisqu'il faut, sans cesse, le rappeler : dans un pays qui s'efforce avec constance de hausser son niveau de civilisation : la liberté d'expression, le débat d'idées, le débat contradictoire et public ne s'arrête pas là où commence la religion ;

c'est bien en puisant dans les sourates d'une religion prônant une organisation xénophobe de la société ( exigence, par exemple, d'un certificat de coutumes dans le cas de mariage avec une musulmane ) et sexiste à travers ( entre-autres ) des mariages forcés, l'inégalité entre femmes et femmes et hommes symbolisée par le port des voiles islamiques, montrent ( si besoin est ) que les instances musulmanes sont peu préoccupées de parler de questions métaphysiques, mais s'évertuent, avec la complicité passive ou active de la très grande majorité des musulmans, à installer leurs mœurs, pour l'essentiel, anti-femmes - sur un plan plus général de distiller une anti-culture en affectant de ne pas comprendre que les françaises et les français ont eux aussi des mœurs où prime la liberté, l'égalité et la fraternité ( que d'ailleurs peu d'entre-eux remettent en cause ) et dans leur grande majorité, comme on a pu l'observer le 11 Janvier dernier, sont déterminés à ne pas lâcher le morceau pour ne pas revenir à une société d'un âge révolu et rétrograde sacralisant les patriarcats ;

dans notre pays, le « modèle » patriarcal fut institutionnalisé après la Révolution, contre les idéaux des '' Lumières '', par des misogynes patentés et antirépublicains, une fois au pouvoir, tels Robespierre grand ennemi de l'athéisme, encore plus des athées et de la parole des femmes en politique, puis par Napoléon 1er, ce dernier ( il faut le rappeler ) fit des femmes des mineures soumises aux hommes par le biais de son Code « Civil » - Crab 25 Août 2015

 

Suites : In vino véritas - mais pas pour le CSA

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2015/08/in-vino-veritas-mais-pour-le-csa.html

 

ou sur :

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2015/08/02/in-vino-veritas-mais-pour-le-csa-5665691.html

 

°

 

Autres articles : Point de contraintes en religion ?

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2014/08/point-de-contraintes-en-religion.html

 

°

 

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/point-de-contraintes-en-religion/

 

 

 

02/08/2015

In vino véritas - mais pas pour le CSA

0 Renoir.jpg

 

La France non mortifère

Quand un peuple sait que l'important n'est pas de prier pour des lendemains meilleurs, qu'aucun voile ne peut lui brouiller l'esprit, conscient que ses actes sont la cause de son avenir, plus particulièrement quand les femmes se montrent capables d'affronter le regard des hommes en refusant de s'affubler « volontairement » du phallocrate voile islamique, ressort en tous lieux le sens de la fête, l'expression voluptueuse d'un monde ou chacun est heureux de pleinement vivre avec les autres, à l'exemple d'une vraie mixité sociale dont rend parfaitement compte '' Le déjeuner des canotiers '', une toile peinte par Renoir

°

Comment Al-Kanz, auteur de la lettre, ( datée du 21 Juillet 2015 ), adressée au Conseil supérieur de l'audiovisuel peut-il écrire, dire que Mohamed Sifaoui incite à la haine en pratiquant l'amalgame entre terroristes et musulmans [ ? ], quand je constate en discutant avec des personnes qui se déclarent musulmanes que 19 sur vingt d'entre-elles estiment que la liberté d'expression s'arrête là où commence la [ leur ] religion et la vie du [ de leur ] prophète, une position reflet de la façon la plus hypocrite de justifier la tuerie des Charlie dans le genre : '' ils l'ont cherché '' ou '' ils l'ont bien mérité ''

 

Je ne compte plus les fois, plaisantant sur la « sainte Vierge », ce qui ne manquait de bien faire rire ces même musulmans, sans me priver, sur le champ, de leur faire observer qu'il ne riaient plus quand il s'agissait de moquer telle ou telle partie leur religion

 

La plupart du temps, en tous cas à un moment ou à l'autre, je précise toujours à mes interlocuteurs que je ne suis pas croyant, que je me livre à la critique athée et féministe des religions ou de toutes autres idéologies portant atteinte à la liberté - j'ajoute toujours que si je devais pratiquer cet exercice dans un pays musulman je serais assassiné ou emprisonné, j'obtiens, de la part de ces « grands modérés », pour toute réponse que '' dans un pays musulman, c'est normal '', et pour les « plus finaux » d'entre-eux ( bien que pour la plupart nés en France ) : que toucher à l'islam, c'est porter atteinte à l'unité de « leur pays » - ( ou à leur nation )

 

Ce qui ne manque pas d'air, c'est même un comble, lu dans '' Algérispot '', je cite : '' le CSA Le Conseil supérieur de l’audiovisuel français (CSA) a adressé cette semaine un avertissement à l’émission de Yves Calvi C dans l’air diffusée sur France 5 après les appels à la haine proférés par Mohamed Sifaoui, le Soral contre les musulmans ''

 

'' Le CSA estime que les propos de Sifaoui, civilement relayé par Yves Calvi, producteur de l'émission C dans l'air sur France 5, ne relèvent pas de l'expertise, mais de la démagogie et du populisme '' - Fin des extraits

 

Pour ma part sauf, en fonction des commentaires lus dans la presse, il m'arrive exceptionnellement de recourir au replay, car cela fait, désormais plus de trois ans, que j'ai cessé de suivre cette émission : excédé de constater à chaque fois que le sujet porte sur la laïcité qu'aucune personnalité représentant l'athéisme systématiquement figurait parmi les personnalités invitées à participer au débat – idem sur l'Europe, l'absence de représentants voulant une tout autre autre Europe, mondialisation aidant, que celle destructrice d'emploisimposée à la majorité des françaises et des français

 

In vino véritas, si la vérité est dans le vin, il est probable que CSA connaît l'ivresse sans boire sinon paradoxalement tel un tonneau sans fond cette officine s'abreuve d'une eau taxée halal* ( * : servant à financerles mosquées ), car il faut vraiment, et d'urgence se poser la question ; le CSA fait-il preuve de lâcheté ou d'inconscience ?

 

Toute personne un peu informée sait que la loi sur la laïcité dans notre pays permet de ne pas croire ou de croire - que les guerres de religions sunnites et chiites sont incessantes depuis le 7e siècle et sont aux antipodes de prendre fins, que l'actualité montre que sunnites et chiites mécaniquement savent chacun de leur coté assassiner ou emprisonner les incroyants – le même sort est réservé à toutes les femmes qui se déclarent ou ont des activités féministes - et que ce sont bien des musulmans et pas seulement des terroristes musulmans qui s'entre-tuent entre-eux, discriminent, tentent d'anéantir toute minorité ou toute personne refusant de se soumettre ou de se convertir à l'islam – que c'est la réalité, de « notre époque », un peu partout le monde

 

Quand Erdogan déclare que c'est une injure de parler d'islam modéré, il le prouve en s'attaquant aux Kurdes qui eux, contrairement à ce fou de dieu, dans les faits acceptent dans toute la région de ce Moyen-Orient l'égalité femmes-hommesla pratique au sein même de leurs armées de résistants aux oppressions islamistes d'où quelles viennent, Turquie, Iran, Irak, Daechpour ne prendre que les « meilleurs exemples »

 

Dans le respect de la moi de 1905, en contrepartie d'une matinée réservée chaque dimanche matin aux religions, le CSA ferait mieux d'exiger, le même jour ou la veille, sur une des autres chaînes publiques, qu'une matinée soit réservée aux modes de pensées de l'athéisme, car il ne peux y avoir de liberté dans un pays sans la critique athée et féministe de toutes les idéologies à commencer par les religions

 

Le CSA, affecte de ne pas entendre, manifestement ne tient pas compte, formulée depuis de nombreuses années, de cette revendication d'autant plus légitime que dans notre pays les athées, les agnostiques et les déistes sans confession sont largement majoritaire - Crab – 02 Août 2015

 

Suites : Assurer la liberté de conscience

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2015/07/assurer-la-liberte-de-conscience.html

 

ou sur la page :

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2015/07/23/assurer-la-liberte-de-conscience-5661387.html

 

 

 

23/07/2015

Assurer la liberté de conscience

Collectif femmes sans voile d'Aubervilliers.png

Si la notion de liberté à pour nous un sens véritable, au nom de toutes les femmes incroyantes ou croyantes, nous devons résolument nous placer plus particulièrement aux côté des femmes de culture musulmane« qui se sont affranchies du voile au nom de la liberté, de l'égalité et de la dignité »

 

Dans Marianne daté du 26 juin : …, à Aubervilliers, les hommes osaient demander à l'une « de se couvrir pour être une bonne musulmane » : c'était l'été et elle sortait bras nus. Une lycéenne, sous influence salafiste, crachait à l'autre, son enseignante qui lui expliquait que le voile ne figurait nullement dans le Coran : « Je peux vous tuer pour ce que vous dites ! » De la rue au café où elles n'étaient pas les bienvenues, les menaces s'empilaient pour les belles aux yeux noirs. On les sommait à toute vitesse de rejoindre le troupeau massé sous le voile de la servitude volontaire. « Et nous n'étions ni à Alger ni à Kaboul ! Ça se passait à quelques stations de métro du centre de Paris... » - Fin de citation

 

°

 

Les chaînes de la télévision publiques, comme il fallait s'y attendre , n'ont guère évoqué le courage,pour simplement, courant Mars dernier, distribuer des tracts sur les marchés, dont a fait preuve le '' Collectif Femmes sans voile d'Aubervilliers '' pour préparer, organiser les manifestations du 10 Juillet dernier dans le but de rappeler que ce voile « n'est rien de plus qu'une affirmation de la domination et le contrôle de la femme par l'homme »

 

Documentation :

http://crab.painter.free.fr/textes/z_doc_Les_Femmes_sans_voile_accusent.odt

 

°

 

La honte, la vraie, contre laquelle se bat Nadia Ould-Kaci avec toutes les femmes du collectif, c'est ce linceul dont on commence à recouvrir les fillettes, et c'est à cause de cela que doit s'imposer la loi que L’Assemblée nationale, courant Mai dernier, vient d’adopter en première lecture et à l’unanimité, une proposition de loi stipulant que les établissements et services accueillant des enfants de moins de six ans peuvent apporter des restrictions à la liberté des salariés de manifester leur religion, sous les conditions prévues par le Code du travail. Cette loi, contre toutes les formes de prosélytisme religieux ou autres, si elle est adoptée définitivement, reviendrait à consolider le dernier arrêt de la Cour de cassation sur Baby Loup qui pouvait à tout moment être remis en cause

 

[ Piqûre de rappel : À l'école si le '' fait religieux '' doit être enseigné, cela ne peut se faire, sans en contrepartie, enseigner '' le fait athée '' ]

 

Suites :

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2015/04/le-plenel-emploi-musulman.html

°

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2015/05/17/lettre-aux-anoradeurs-du-toddismlamique-5623265.html

°

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2010/06/01/la-sourate-dite-les-lumieres.html

°

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2014/02/polemikos.html

Crab 23 Juillet 2015

 

23/06/2015

Le mensonge de Valls

les_diktats_musulmans, edwy_plenel, aymeric_carron, islam, féminisme, islamophobie, athéophobie, antisémitisme, musulmans, religions, observatoire_de_la_laïcité

 

Proche de Glavany dans sa conception de la laïcité, Manuel Valls lève une ambiguïté. « Il y a un paradoxe à ce que le gouvernement traite ce dossier et en même temps dise que c’est à l’islam de s’organiser », pointe le Premier ministre. Mais c’est un « défi à relever », souligne encore Manuel Valls, un travail indispensable, qu’il faut vivre avec cette « contradiction ».

 

Dénonçant une «complicité» objective entre l’extrême droite et les salafistes, Manuel Valls plaide pour une meilleure connaissance de l’islam, un retour à la grande tradition française de l’islamologie. Car les Français, dit-il, doutent de la compatibilité de l’islam avec la modernité. Pour le Premier ministre, la bataille est aussi culturelle que géopolitique. « Si nous faisons la démonstration que l’islam, sous toutes ses formes, est compatible avec la démocratie, la laïcité, l’égalité hommes-femmes, nous gagnerons une bataille idéologique majeure, déclare-t-il. C’est sans doute à la France d’être moteur dans ce défi. Est-ce possible dans le monde arabo-musulman ? J’en doute. Ce sont dans les vieilles démocraties que nous pouvons en faire la démonstration.» Cela tombe bien. Dans l’assistance, beaucoup plaident pour un aggiornamento de la religion musulmane, pour un « islam des Lumières ». Extrait d'un article de Bernadette Sauvaget daté 23 Juin 2015

°

M.Valls avait déclaré : je respecte tous les textes « sacrés »

Si nous faisons la démonstration que l’islam, sous toutes ses formes, est compatible avec la démocratie, la laïcité, l’égalité hommes-femmes, dixit Valls

 

Contrairement aux déclarations mensongères de M.Valls pour que l'islam soit compatible avec les valeurs républicaine dont '' les droits de la femme '', l'égalité entre femmes, l'égalité entre femmes et hommes - dans cette perspective les musulmans ne devront plus se référer à la grande majorité des sourates du raciste, sexiste, athéophobe, antisémite, homophobe et xénophobe coran ni prendre pour modèle un prophète criminel de guerre qui n'a pas hésité à faire décapiter ses opposants ( les poètes, c'est à dire les journalistes de l'époque, qui le traitaient de charlatan ) et pire que tout un pédocriminel en forçant une fillette de six ans à l'épouser – Crab 23 Juin 2015

 

Suites :Les diktats musulmans

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/41-les-diktats-musulmans/

 

°

AÏCHA

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/aicha-et-psycholucide/

°

Autres articles :

http://laicite-moderne.blogspot.fr/search?q=Les+diktats+musulmans

 

 

 

15/06/2015

Crétinerie sans frontières - Juin 2015 -

 Zarathoustra de Nietzsche converti en BD.png

Citation :

Zarathoustra commence par le célèbre " Dieu est mort " par lequel Nietzsche fait le constat que ses contemporains ne croient plus en Dieu. Cent trente ans plus tard, cette phrase " est au cœur de la question d'aujourd'hui ", analyse M. Héber-Suffrin. " Sans Dieu, la civilisation s'effondre; il faut en construire une autre et tirer toutes les conséquences de l'athéisme ", explique-t-il.

 

Tout le contraire d'un nazi -

Nietzsche en tire le concept du " surhomme ", c'est-à-dire de l'homme qui doit "faire le travail" jadis attribué à Dieu. " Il n'y a pas plus actuel ", observe le professeur, qui tord le cou au passage à l'image sulfureuse de Nietzsche, récupéré par les nazis pour sa " volonté de puissance ". Fin de l'extrait d'un article publié dans '' Libération ''

 

°

 

L’œil et l'oreille

Notre langue parle à notre entendement, sauf que ces deux « stars » de Magic Système manifestement n'i-voirien, du moins pas plus loin que le bout de leur nez - étrange paradoxe, ils se prennent pour des artistes - [ ??? ] -

Pour « affiner » leur jugement sur l'assassinat des '' Charlie '' par des croyants musulmans, ces deux individus n'hésitent pas à s'appuyer sur les propos irresponsables tenus par le patron*1 du club des petits lapins, pour déclarer en conférence de presse qu'il a deux responsables de cette tuerie  des '' Charlie '' pour avoir, disent-ils, outrepasser la liberté d'expression en critiquant ou moquant les religions ou certaines des positions pris en public émanant des hiérarchies monothéistes par la caricature, donc de conclure que ces « pauvres » croyants musulmans atteint dans leur « sensibilité » n'avaient d'autres choix ni trouvé rien de « plus démocratique » que l'assassinat des caricaturistes de Charlie hebdo

 

Sans ambiguïté, pour ces deux illettrés les homicidés méritaient leur sort, car ils étaient tout autant responsables ou coupables que les terroristes

 

Ces deux simplets ne comprendront probablement jamais que dans une démocratie des femmes et des hommes à travers le débat d'idées, le débat contradictoire, sans relâche ( bon an mal an ), participent à rehausser le niveau de civilisation de notre pays, notamment et probablement plus particulièrement à travers la critique athée et féministe des idéologies sans que la liberté d'expression ne s'arrête là où commence la religion

*1, rappel :François, le pape des pauvres d'esprits avait justifié le terrorisme islamique, je le cite : " on ne peut pas provoquer, on ne peut pas insulter la foi des autres. Il y a une limite. Chaque religion a sa dignité. Avec la liberté d'expression, il y a des limites ". Fin de citation

 

Dans l'actualité à quoi bon, quand Manuel Valls, déclare à Mayotte que l'égalité femmes-hommes est une valeur majeure de la République en omettant de préciser que '' les droits des femmes '' ont été obtenus contre les religions ? [ bref : c'est du socialiste pur jus ]

 

Brèves: Plusieurs écoles du Royaume-Uni ont décidé d'interdire le Ramadan aux élèves de classes de primaire, pour des raisons de santé
-
Source '' atlantico '' - Qu'attend la France pour en faire autant ? - - - Crab 15 Juin 2015

 

Suites, autres articles :

Sophia Aram et Jean Meslier

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2015/05/sophia-aram-et-jean-meslier.html

 

Pourquoi le Blasphème est d'utilité publique ?

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2015/06/pourquoi-le-blaspheme-est-dutilite.html

 

Les plus beaux jours de l'obscurantisme religieux

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2015/05/les-plus-beaux-jours-de-lobscurantisme.html

 

La mort n'est rien pour nous - Épicure

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2014/01/la-mort-nest-rien-pour-nous-epicure.html

 

Atena Farghadani - Raef Badaoui

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2015/06/atena-farghadani-raef-badaoui.html

 

L'Enfer c'est pour lui et ses pareils

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2015/06/lenfer-cest-pour-lui-et-ses-pareils.html

 

Les Lumières

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2015/05/les-lumieres.html

 

La saudade

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2012/12/la-saudade.html

 

Sérénité éternelle

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2015/06/serenite-eternelle.html

 

Féminisme universel - 2015 -

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2015/06/feminisme-universel-2015.html

 

 

 

06/06/2015

Féminisme universel - 2015 -

Charb.jpeg

 

Lu dans '' Le Monde des religions '' daté du 5 Juin, citation : '' Dans son ouvrage Féminismes islamiques, Zarah Aliavance une définition de l’émancipation des femmes : «Les féministes musulmanes proposent une libération qui pose un tout autre rapport au corps et à la sexualité : un rapport marqué par des normes et une sacralisation de l’intime, et par une défense du cadre familial hétérosexuel. » '' [ MDR ]

 

Cette « définition » très islamiste, démontre une fois de plus que la fraternité, c'est à dire l'égalité entre femmes, l'égalité femmes hommes, l'égalité des droits et devoirs des citoyens-nes n'est possible qu'à travers le prisme de la critique athée et féministe ou encore antiraciste des religions dont il faut rappeler sans relâche que l'islamique est de toutes les monothéistes la plus raciste, la plus sexiste et homophobe parce qu'elle sacralise au nom de la « parole de dieu » la phallocratie

 

Il n'y a pas de féminisme islamique ni chrétien et j'en passe.., il n'y a de féminisme que le féminisme universel sans la plus faible relation avec la religion, ce qui signifie précisément qu'une femme fait ce qu'elle veut quand elle veut, elle est citoyenne libre, autonome, et la liberté implique pour les femmes de ne pas dépendre économiquement des hommes dans une société par ailleurs la réalité des sexualités n'autorise pas une société consacrée exclusivement hétérosexuelle - l'homophobie n'y a pas plus sa place que le sexisme - ce qui [ aussi ] signifie qu'il n'y a pas de sexualités ni plus ni moins « normales » les unes que les autres

 

Il n'empêche que des débiles dépassant la plus basse méchanceté sont bien ceux quien dépit de la parfaite visibilité de nos singularités, de nos différences sexuelles néanmoins rejettent et salissent de leurs propos ou réflexions d'un fielleux indépassable l'homosexualité, l'islamophile prenant appui sur l'intolérant coran est passé grand maître en matière d'homophobie

 

Comble de la considération, Zarah Ali propose une relecture du coran, dans le plus parfait mépris* ( * : de par sa nature très islamique ), sorte d'injure faite à l'intelligence des françaises et des français - ainsi tous nos compatriotes indistinctement ciblés illettrés puisqu'ils devraient entendre autrement ce que dit pourtant très explicitement le coran – ce mépris de la conscience et des facultés des non-musulmans est à ce point tellement courant, mécaniquement courant qu'il est à craindre que les islamophiles aient, pour l'éternité, un inconscient quasi indécrottable, quand nous savons que l'enjeu politique et sociétal majeur de cette religion s'identifie pathologiquement par la volonté de maintenir ou de promouvoir l'abaissement du statut de la femme

 

En 2010 je publiais une partie des sourates du coran qui comme toutes les sourates s'adressent à l'homme et non à la femme sous le titre : '' Les diktats musulmans *1 ''

 

Je m'étais fait un malin plaisir d'inverser le genre de chacune des sourates, de sortes que directement elles s'adressent à la femme et non plus, comme dans le coran, exclusivement à l'homme, c'était par dérision une rédaction visant à montrer le caractère infantile et égoïste du texte « sacré » rédigé à partir de 7e siècle par des hommes, sur mesure pour les hommes -in fine je suis quasi certains que cet article ou ce document '' Les diktats musulmans '' fera date et survivra au coran bien longtemps après que le « texte sacré » n'ait été jeté dans les poubelles réservées à l'histoire de l'obscurantisme

 

Néanmoins en tout état de cause, je me dois de rappeler que ne manquent pas au sein des '' mondes musulmans '' des femmes et des hommes athées ou laïcs, toujours plus nombreuses et plus nombreux, qui savent, depuis longtemps, que le féminisme universel n'est pas occidental parce que justement il est universel - Crab 05/06/2015 -

*1 : Les diktats musulmans

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/41-les-diktats-musulmans/

ou sur

http://laicite-moderne.blogspot.fr/search?q=Les+diktats+musulmans

 

 

 

03/06/2015

La France ou l'estime de soi

aymeric_carron,démocrite,euripide,hypatie,la fontaine,leucippe,lucrèce,didier_rauol,pirrhon,platon,religions,e.todd,edwy_plenel,Épicure,Ésope

 

Piqûre de rappel : Point de liberté sans la critique athée et féministe des religions

°

'' La France est le pays le moins religieux et le plus pessimiste au monde. pas étonnant que s'y développe l'islamophobie, entre autres phobie, '' cité par Didier Raoul dans un article publié dans '' Le Point '' daté du 02/06/2015, et d'affirmer '' La France à peur ''

Mais quel mépris affiché des françaises et des français majoritairement athées, agnostiques ou sans religions ( sans compter que la majorité des croyants ne se rendent que très rarement dans un temple, une église ou une mosquée, voire jamais pour beaucoup d'entre-eux )

En réalité de quoi s'agit-il [ ? ], sinon un tentative de discréditer les populations réalistes, pragmatiques qui se réfèrent aux données des réalités de notre société pour choisir de construire une Nation où la liberté se vit détachées de tout mode de vie aliénant, aux antipodes de toutes les formes de soumissions, donc sans faire référence à je ne sais quels imaginaires arrières-mondes ou à je ne sais quoi de surnaturel

Pour des individus du genre Didier Raoul, Emmanuel Todd ou Ewy Plenel ( et quelques autres médiatisés ), il s'agit, à longueurs d'années, de tenter de faire fructifier dans l'opinion en le rabâchant que l'islamophobie ( sous entendu raciste ) est une plaie, un mal touchant l'ensemble des français et des françaises, en fait pour eux une opération qui compte parmi les plus démagogiques qui consiste à essentialiser « la France »  pour masquer la forte réalité, la montée en puissance des populations qui dans notre pays pensent, se réfèrent à la raison et non à la foi

Dans les faits ce sont eux qui ont peur de cette France sans dieu, cette France insoumise, cette France qui justement n'a pas peur, cette France qui n'acceptera jamais de vivre sous-servitudes, cette France qui sait exactement ce dont elle ne veut pas, cette France qui par l'analyse rejette cette définition du pays qui n'est rien de plus qu'une variante du toddisme ( '' La France à peur – ou est phobique, entre-autres islamophobe '' ) développé par tous ceux qui consciemment ont entrepris de essentialiser la population de notre pays alors qu'en réalité, sans le dire ouvertement, ils ne supportent pas les françaises et les français qui se livrent à la critique athée et féministes* ( *: féminisme universel ) des religions dont la plus exécrable politique et sociétale de toutes est la mahométane [ *1] parce que ( sans dédouaner les autres cofessions ) elle sacralise plus gravement que les autres religions, comme jamais avant elle, tous les patriarcats ou plus particulièrement la phallocratie contre l'égalité entre femmes et l'égalité entre femmes et hommes qui sont le principe essentiel et fondateur de nos valeurs républicaines

Et ces sordides individus frustrés qui confondent volontairement la France multi-ethnique avec une France qu'ils voudraient bricoler multiculturelle se gardent bien de rappeler qu'il n'y a que dans les pays où dominent les musulmans que l'on assassinent ou emprisonnent régulièrement des athées où parfois même des personnalités qui simplement défendent la laïcité ou dénoncent l'abaissement du statut des femmes, et par dessus tout se gardent bien de décrire ou d'évoquer très précisément ce que les françaises et les français inspirés par les '' Lumières '' et le féminisme universel ne veulent pas [ *2 ] - Crab – 03/06/2015

*1 : Les diktats musulmans

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/41-les-diktats-musulmans/

 

*2 : les cultures anti-libertaires et anti-féministes que les françaises et les français rejettent avec la plus grande fermeté !

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2015/05/les-lumieres.html

 

 

 

23/05/2015

La haine de la démocratie et des valeurs républicaines

Émilie du Châtelet .png

Gabrielle Émilie Le Tonnelier de Breteuil, marquise du Châtelet

 

[ « Nous n’avons rien à faire dans ce monde qu’à nous procurer des sensations et des sentiments agréables - Émilie du Châtelet - ] - donc, toutes les raisons du monde de ne pas se laisser polluer l'esprit par les religions

La Science est laïque car même les rares croyants parmi les chercheures et chercheurs laissent leurs convictions intimes aux vestiaires avant d'entrer dans le labo

°

" le blasphème n'est scandaleux qu'aux yeux de celui qui vénère la réalité blasphémée " - Pierre Bayle ( XVIIe siècle )

 

Blasphème : Parole ou discours qui outrage la divinité, la religion ou ce qui est considéré comme respectable ou sacré. ( Le blasphème est à distinguer du sacrilège : le premier consiste en paroles, le second en actes.) - Selon la définition du dictionnaire Larousse -

°

Pour moi blasphémer c'est le droit d'exécrer toute affirmation sans preuves tangibles de l'existence d'une divinité ( de « ses » arrière-mondes ) dont « la parole » selon les « textes sacrés » exige la soumission, de s'agenouiller ou de de se prosterner...

Contre la censure qui s'exerce au nom de la religion voire au nom de ce que les croyants nomment '' dieu '', et dans la mesure où je n'appartiens pas à cette invention née de la volonté d'hommes pervers d'ordonner, à travers la religion la sacralisation de la phallocratie, j'estime qu'il m'appartient de droit de le faire savoir publiquement à travers la critique athée et féministe de monothéismes

 

Le déni du réel dans lequel s'enfonce la France

Une pratique courante mécaniquement reconduite en toute impunité sur Beur FM* ( * voir document odt, en bas de page ) sans que cela ne gêne « nos bien pensants *1 « au chevet, jours et nuits, de « nos pauvres musulmans de France », mais restent étrangement muets sur ces pratiques islamiques d'incitations à la haine de tous ceux qui pensent différemment et plus particulièrement contre tous ceux qui se livrent à la critique athée et féministe du raciste et sexiste coran ou du mode de vie « modèle », « exemplaire » d'un prophète pédocriminel et criminel de guerre

*1 : pour ne citer d'entre les « personnalités » et militants que les plus agités parmi les plus médiatisés, Aymeric Carron, Emmanuel Todd, Edwy Plenel emprisonnés dans un déni pathologique du réel, persistent à masquer la réalité d'une religion de l'irresponsabilité infantile et égoïste, ou encore quandd'autre part, à jet continu, des associations à l'unisson bien silencieuses ( genre MRAP, et pour cause... ) se complaisent dans la pratiqued'un antiracisme dévoyé, quand ellesnesont en réalité que des caisses de résonance du ressentiment venant de gens qui utilisent cette même idéologie pour nourrir leur frustration

 

Ne pas respecter l'égalité femme homme, en affirmant lutter contre l'islamophobie, c'est nier la République

Sous-couvert de victimisation permanente, ce concept d'islamophobie met du religieux partout au sein de la République et vise plus particulièrement à installer une religion musulmane qui politiquement sacralise la phallocratie* ( * : inégalité femme homme ), n'oublions pas que le rêve de ces idéologues qui braillent au racisme* ( * : islamophobie ) n'a qu'un objectif : installer le communautarisme et à les entendre ce ne serait pas la religion qui est un problème mais la laïcité, et ne doutant de rien comptent bien segmenter la société dans la perspective de réunir les conditions, au niveau de certains de nos quartiers de ville ( un peu comme vu en Angleterre ), pour instituer localement, dans l'immédiat faute de mieux, à l'encontre de nos lois la loi de ce qu'ils nomment dieu pour asseoir la suprématie des hommes sur les femmes

 

« islamophobie », une arme qui vise très directement la liberté d'expression et la réintroduction de la condamnation du blasphème

Le concept d'islamophobie émane d'individus qui tentent de masquer ou de faire oublier que la France est un pays multi-ethnique et non multi-culturel, dont les valeurs républicaines ne sont pas négociables ( les « analyses » erronées ou la thèse islamo-gauchiste infantile d'un E.Toddn'y changeront rien...) - islamophiles à plein temps, ils ont également pour objectif de minorer l'antisémitismequi pourtant était il y a plus de vingt ans en voie de disparition dans notre pays, il s'avère après la tuerie des '' Charlie '' et à l'hyper casher que nos gouvernants et la majorité socialiste au Parlement n'en tirent aucune leçon, exclusivement ou lâchement préoccupés de faire carrière, de renouveler leur mandats et non de servir le pays ont montré tout dernièrement une fois de plus leur incapacité à rétablir la laïcité en bricolant une loi à minima sur les signes ostensibles religieux dans les crèches publiques, privées et j'en passe...

 

Les enfants ne sont ni de gauche ni de droite, dit-on, cependant la ministre de l'Éducation Nationale déclare déclare de sa réforme : '' cela va dans le sens de l'intérêt des enfants '' - ce n'est pas en tout cas le cas des programmes scolaires car si la réduction du nombre d'heures destinées à l'apprentissage du grecque et du latin devient effective ce n'est sans lienavec le renforcement de l'enseignement du fait religieux sans en contrepartie prévoir d'enseigner le fait athée ;

en réalité ces dispositions reflètent le sectarisme d'une ministre tenant dans le plus grand mépris la conscience des parents d'élèves non-croyants dans un pays où la majorité de la population est athée ou sans religion tout en étant laïque

 

Document odt, un article extrait d'un dossier publié dans Marianne :

http://crab.painter.free.fr/textes/Les_mauvaises_ondes_de_Beur_FM....odt

Crab 23 Mai 2015

 

Suites : Les diktats musulmans

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2010/06/01/la-sourate-dite-les-lumieres.html

 

Suite 2 - Déroulé d'articles :

http://laicite-moderne.blogspot.fr/search?q=Les+diktats+musulmans

 

 

 

17/05/2015

Lettre aux ânoradeurs du toddismlamique

Élisabeth Badinter.png

La laïcité protège plus particulièrement les enfants de la soumission au religieux, fraternellement elle assure, dans notre pays, l'égalité entre les sexes

"Sans une bonne part de laïcité, la libération des femmes est impossible "

" […] Dès le 12 janvier j’ai observé un tout autre discours : " Oui, je suis pour la liberté d’expression, mais il y a des limites. On ne parle pas de ce qui est sacré pour les autres." Alors, oui, ils ont gagné. Je sais que des dessins de " Charlie Hebdo " peuvent choquer, mais si on est blessé par un coup de crayon, on peut toujours répliquer par sa plume, et rien d’autre ! Et ce " mais ", on ne s’en remettra pas de sitôt. L’autocensure va être de plus en plus forte, et pas seulement à cause de l’islamisme. [...]

Des Français de bonne volonté ont été très troublés quand ils ont commencé à entendre les exigences religieuses des uns et des autres. Ils se sont même demandé si ce n’était pas eux les plus intolérants, et ont remis en question cette laïcité. Ils ont cru qu’il fallait accepter quelques petites entorses, mais dès que vous acceptez une entorse, les prosélytes en exigent une autre. Il faut qu’il y ait, de la gauche à la droite traditionnelle, une réelle volonté. Et que dans les cantines de nos écoles publiques on n’impose plus en douce de la nourriture halal. Il y a vingt-cinq ans, personne n’aurait osé demander de telles exceptions. Ni casher ni halal à l’école publique, tout le monde mangeait la même chose. Aujourd’hui, on exige, on bat en brèche le modèle laïc qui a toujours bien marché. On n’a pas voulu arrêter ce prosélytisme religieux pour éviter les conflits.|...] "

" Je suis touchée comme intellectuelle parce qu'on a attaqué la liberté d'expression, comme Juive parce qu'on a tué quatre personnes parce qu'elles étaient juives, et comme femme parce que le modèle des rapports entre les sexes imposé par les islamistes me fait horreur."

Élisabeth Badinter

 

Contre les ennemis de la liberté d'expression et les fanatiques religieux qui rejettent notre modèle laïc et égalitaire pour imposer celui de la soumission des femmes moquons nous de tous veux qui parlent d'islamophobie et poursuivons sans relâche la critique athée et féministe des religions pour en ( entre-autres ) démontrer que '' la religion commande que la femme soit conforme au statut de seconde '' - à titre d'exemple le coran parle des femmes à la troisième personne, vérifiable sur :

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/41-les-diktats-musulmans/

°

Contre la vie

« [ Platon ] a dévié tous les instincts fondamentaux des Hellènes, je le trouve si imprégné de morale, si chrétien avant la lettre [...] je suis tenté d'employer à l'égard de tout le phénomène Platon, plutôt que tout autre épithète, celle de " haute fumisterie " ou, si l'on préfère d'idéalisme. »,

[ … ] « Platon est cette fascination à double sens appelée « idéal » qui permit aux natures nobles de l’antiquité de se méprendre elles-mêmes et d’aborder le pont qui mène à la « croix ». »Le crépuscule des Idoles / Ce que je dois aux anciens - Nietzsche

°

La cause de la violence religieuse n'est pas la pauvreté mais l'inculture

C'est du toddisme dans le texte de laisser accroire cette idée que la pauvreté est la cause majeure de l'embrigadement dans la religion, dans l'activisme, dans le djihadisme, pire c'est essentialiser l'ensemble de la population musulmane sans même tenir compte qu'arabes et noirs ne sont pas tous des croyants ni tous des musulmans – entendre Todd délirer est une chose, comprendre ce qu'est réellement l'idéologie islamiste passe par la lecture d'auteures et d'auteurs arabes ou iraniens athées et anti-islam qui écriventdans l'objectif d'obtenir la reconnaissance de la liberté de conscience, le droit de ne pas croire, contre l'homophobie et l'égalité femmes-hommes

 

Penser n'est pas croire – la religieuse n'est qu'aliénation

Dévoyées par le prosélytisme les illégitimes revendications communautaristes majoritairement musulmanes en référence littérale au raciste et sexiste coran, au nom d'un prophète pédocriminel et coupable de crimes de guerres ont pour conséquences l'activisme d'une population islamiste dont les plus extrémistes sont porteurs d'une idéologie largement internationale qui entend s'opposer à l'idée même de non-croyance ou du refus d'adhésion à leur dieu ou encore à leur prophète* ( * : tuerie des Charlie et des juifs de l'hyper casher )

À la base de tous ces désordres publics anti-républicains : une croyance sans que ne serait-ce qu'un instant produire la moindre preuve tangible qu'une divinité s'occupe de nous, de nos problèmes personnels ou collectifs ou encore décider de notre sort après la mort ?

Pour aider les écoliers-res et les lycéens-nes à apprendre « comment penser » et non « quoi penser » il conviendrait que les profs enseignent le Fait athée !

Par Michel Onfray, enseigner le Fait athée :http://atheisme.org/onfray.html

°

Suites 2 : La passion selon Todd

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2015/05/la-passion-selon-todd.html

ou sur :

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2015/05/08/la-passion-selon-todd-5618384.html

Crab le 17 Mai 2015

 

05/05/2015

Caroline Fourest et Aymeric Ramadan

Aymeric Carron - Caroline Fourest.jpg

Éloge du Blasphème ( émission '' on est pas couché '' du 2 Mai dernier )

Son travail d’essayiste se rapporte à l’actualité, '' N'en voulez pas au miroir '' réplique Caroline Fourest - pour ma part je rappellerai aussi souvent qu'il le faudra que c'est bien dans les pays ou régions du monde dominés majoritairement par les musulmans que, au nom de l'islam, l'on assassinent ou emprisonnent des athées

Léa Salamé, fait observer à Caroline Fourest qu'elle est minoritaire par rapport à la grand majorité des populations à l'étranger quand elle évoque la liberté d'expression des Charlie ou encore quand elle parle de la laïcité – en somme selon Léa il faudrait qu'elle s'écrase, renonce à toutes tentatives d'explication pédagogique sous le prétexte que dans le monde la France est la seule République laïque

Bref, cette brave Léa n'a pas compris que les états d'âmes d'un croyant blessé par la Une de Charlie ne peut soutenir la comparaison avec l'acte d'un croyant qui d'un coup de poignard blesse mortellement un athée

Cette remarque de Léa Salamé est d'autant plus écœurante que rien n'interdit à ces «  belles âmes islamistes si sensibles » de répondre intellectuellement aux Charlie :

dans notre pays, toute personne a le droit de défendre intellectuellement sa religion ou son incroyance, ce qui n'est pas du tout le cas dans les pays où les musulmans sont majoritaires, pays où l'intolérance est la règle sacrée

 

Mais pire, Caroline Fourest, lors de l'émission, à fait l'objet d'une infecte agression orchestrer par le mesquin, le maladif, l'infantile islamophile Aymeric Carron ( dit Aymeric Ramadancopain comme cochon avec Tarik Plenel ) - cependant, sans se démonter, Caroline Fourest a su remettre le sinistre et douteux personnage à sa place, puis de finir, en bonne logique, dans la mesure où l'individu, en pleine crise d'hystérie paranoïaque, déséquilibré, s'enfonçait, vitupérait dans la plus grande incohérence, par lui dire qu'il était pratiquement impossible de discuter avec un con

 

Aymeric Ramadan, ce n'est pas un scoop, entre dans cette catégorie d'individus qui se servent de la notion d'islamophobie plébiscitée par le fasciste islamiste khomeiny pour faire passer pour racistes toutes les personnes qui procède intellectuellement à la critique athée et féministe du  coran ou la grande la majorité des sourates sont : racistes, sexistes, homophobes, athéophobes, antijuifs et xénophobes ou de la vie d'un prophète pédocriminel et criminel de guerre qui ne manqua jamais une occasion, au nom d'Allah, de faire décapiter ses opposants qui avaient pourtant de bonnes raisons le traiter de charlatan

 

Caroline Fourest à raison de dire qu' « AymericRamadan fait partie de cette « gauche idiote et aveugle » et c'est bien le minimum qu'il puisse se dire...

 

Je suis entièrement d'accord avec Caroline Fourest quand elle rappelle que les principales associations autoproclamées antiracistes essaient depuis bien longtemps d'empêcher la critique athée et féministe de l'islam, de s'exprimer contre la montée du communautarisme islamique ou contre les positions des responsables de mouvements religieux musulmans en taxant d'islamophobes tous les laïcs, tous les intellectuels qui se livre à cet exercice à égalité ( de toutes façons ) avec les autres religions ou hiérarchies du monothéisme

°

Je ne suis pas d'accord avec Caroline Fourest sur bien d'autres points : concerne les assauts théocratiques émanant de musulmans parmi les plus médiatisés, notamment à propos des voiles islamiques qui historiquement sont sans rapport avec la croyance dans une divinité ni avec la religion, mais sont les symboles d'une tentative de banaliser au yeux de tous, surtout au yeux des enfants, la sacralisation des patriarcats : contre l'égalité entre femmes, contre l'égalité entre femmes-hommes dans l'objectif sociétal d'installer le communautarisme , la loi du clan contre l'universalisme*1 et la laïcité – en conséquence je considère que tous les voiles islamiques devraient-être interdit par la loi dans tous les espaces publics dans la mesure où ils ne sont rien de plus que les marqueurs de la mentalité xénophobe d'une large partie d'une population de culture musulmane

 

Dans la mesure où une fraction des musulmans veulent faire accroire cette idée que les voiles sont prescrit par la religion il est parfaitement légitime de faire en sorte que ces personnes ne puissent imposer du dieu ou de leur dieu tant pour travailler dans les crèches ni dans le cadre de l'accompagnement des enfants lors des sorties scolaires

 

Les parents des écoliers ne sont pas tous des croyants, il n'y a pas lieu que leurs enfants subissent les bondieuseries, le prosélytisme d'une catégorie de religieuses fanatisées

 

D'autre part je dirais quand d'autres temps, au vu de leurs analyses qu'Aymeric Ramadan ou Tarik Plenel ne se soient pas bien rendu compte que l'on ne peut pas contre l'égalité femmes-hommes accueillir de nouveaux arrivants pour la plupart culturellement conditionnés hyper-phallocrates en leur disant « faites comme chez-vous » - et ces deux individus très médiatisés en toutes occasions persistent et signes contre l'universel

 

Je pense que Caroline Fourest porte [ elle-aussi ] une part de responsabilité pour n'avoir pas,dans un passé récent, avant la tuerie des Charlie aussi souvent qu'il aurait fallu défendu bec et ongles l'universel, c'est à dire les valeurs républicaines contre un certains nombre d' assauts théocratiques, de revendications émanant de musulmans, autant de tentatives répétées contre le fraternel « bien s'entendre » parce que le multiculturalisme, c'est le séparatisme, et pas la solidarité ni la fraternité car chacun s'aligne sur sa communauté qui est justement une dérive du multiculturalisme, et pour cause le communautarisme ne peut, en aucun cas, se référer ni accepter l’universalisme – Crab – 5 Mai 2015

*1 : Suites :

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2015/05/gauche-synonyme-hypocrisie.html

ou sur

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2015/05/02/reforme-du-college-5614498.html

 

 

 

01/05/2015

L'École selon Najat

N. Vallaud-Belkacem par Cabu.jpg

Najat Vallaud-Belkacem par Cabu

°

Pourquoi s’inquiéter de la fin de l’enseignement de deux langues déjà mortes qui entraînerait leur extinction définitive ?

La transmission et l'instruction : c'est un enjeu de civilisation - hors cette réforme du collège favoriserait la déstructuration des apprentissages, augmenterait les inégalités entre établissements scolaires au lieu de les gommer

 

Cette réforme est à l'image de ce qu'est devenue la gauche : un foutoir anti-laïque, mécaniquement idéologique, et d'un clientélisme en grande partie inféodé à une pathologique islamophilie

 

Qu’il s’agisse des coups portés à l’enseignement du latin et du grec pourtant indispensables pour appréhender les faits historiques, pour une bonne compréhension des grandes légendes de la pensée*1 qui ont produit les '' Lumières '' inspiratrices d'un changement de société, de régime* ( * : aux antipodes d'un moyenâgeux califat ) revendiqué par la grande majorité du peuple porté au plus haut par la volonté d'émancipation dont Olympe de Gouges fut par son célèbre texte intitulé '' Les droits de la femme et de la citoyenne '' la moderne première des pionnières qui ont depuis entrepris de construire une société où à travers l'égalité femmes-hommes la notion de fraternité prend tous son sens

*1 : Jacqueline de Romilly

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/0-2011-l-hellenisme/

 

La diminution drastique des cours de langues étrangères, notamment de l’allemand quand l'Allemagne compte parmi nos plus proches voisins, l’oubli de périodes historiques par crainte de déplaire à, disons le clairement, des milieux musulmans qui se servent de la religion à des fins politiques visant à fragmenter notre société républicaine dans le but d'installer contre la mixité sociale l'anti-laïque et xénophobe communautarisme - - - Crab 01/05/2015 -

 

Suite 1 : Arrogance culturelle française ?

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2015/04/arrogance-culturelle-francaise.html

ou sur

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2015/04/30/arrogance-culturelle-francaise%C2%A0-5613051.html

 

Suite2 : Agora

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2015/04/agora.html

ou sur

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2015/04/27/agora-5611207.html

 

27/04/2015

Agora

Démocrite, Ésope, Éducation_Nationale, Edwy_Plenel,Épicure, Euripide, Gouvernement, Hypatie, La Fontaine, Leucippe, Lucrèce, Philosophie, Platon, Pirrhon, religions

Éducation nationale - Extrait du communiqué de Najat Vallaud-Belkacem ( daté du 24 Avril 2015 ) : Dans le projet de programmes du cycle 4 ( 5e-4e-3 e ), l’histoire du fait religieux complète et approfondit ce qui a été fait en classe de 6 e, avec notamment le thème obligatoire en 5ème intitulé   « Société, Église et pouvoir politique dans l’Occident chrétien : XIe-XVe siècles » Fin de l'extrait

Il n'est pas fait mention, en contrepartie, d'un enseignement du fait athée ou de l'histoire des philosophes athées depuis l'antiquité ni des philosophies de l'athéisme quand dans notre pays une française et un français sur deux se déclare sans religions – une omission d'autant plus grave qu'à notre époque c'est dans les pays dominés par les musulmans que sont assassinés ou emprisonnés des incroyants - en outre la pensée des '' Lumières '' devient une option facultative quand d'autres périodes sont imposées aux enseignants – histoire de fabriquer des crétins...sans doute...

°

Ouvrir les yeux et se remettre à l'esprit quelques vérités surtout à ne pas oublier

Le nov-ordre moral, une émanation du Gouvernement, affiné derechef par le Ministère de l'Éducation Nationale et le Rectorat devient le point d'orgue, désormais se vérifie dans la refonte de l'histoire de notre pays portée dans un texte nouveau dont le microcosme socialiste est l'instigateur majeur, acteur politique devenu tributaire, sous l'emprise ou sous-servitudes de tous les mouvements ou associations islamo-gauchistes qui haïssent la France :

non seulement les cadres socialistes n'ont jamais cessé, depuis plus de vingt cinq ans, de trahir la laïcité mais à présent, maintenant à travers les programmes scolaires ils refont ou accommode l'histoire :

non seulement la Ministre, avec l'appui du Gouvernement, prévoit de compléter l'enseignement du fait religieux ou de l'histoire des religions sans en contrepartie prévoir l'enseignement du fait athée et des philosophies de l'athéisme, mais Naja Vallaud-Belkacem ne précise pas si l’implication de notre pays dans l’esclavage et la traite des esclaves sera effective non sans rappeler que l'esclavage et la traite des esclaves a été pratiqué par des africains eux-mêmes, et par les pays arabo-musulman*1 très nettement à plus grande échelle ni parler de l'islam comme d'une religion de paix et d'amour

*1 : piqûre de rappel, l'esclavage et la traite des esclaves

http://crab.painter.free.fr/videos/0%20Onfray_%20et%20Malek%20Chebel%20_%20l%20esclavage.flv

 

Ce programme scolaire reflète un des aspects que prend la haine de la liberté, l'air de rien entretien l'athéophobie puisqu'il ne tient pas compte de la conscience athée ;

il devra être modifié au plus tôt, en attendant détourné par les enseignants sinon c'est laisser la porte ouverte à tous ceux qui entendent à terme interdire la critique athée et féministe des religions pour in fine renforcer un communautarisme dont une majorité parmi les musulmans est plus particulièrement friande

Les dirigeants socialistes ou islamo-gauchistes suivis par quelques intellectuels égarés, pour d'autres ( sans le dire ouvertement pour la plupart ) déistes et le plus souvent pour la plupart d'entre-eux comptent parmi les plus peureux porteront la responsabilité d'un chaos qui s'annonce – ceux qui font l'effort de discuter avec des musulmans, comme assez souvent je fais, savent que la majorité d'entre-eux considèrent que les '' Charlie '' n'auraient pas dû « s'attaquer à leur religion » et pour la plupart de laisser entendre* qu'ils l'ont bien cherché ( * : ils ne sont certes, trois fois hélas, pas les seuls à le penser ou le dire, entre-autres personnalités médiatisées : en tête de liste, François le pape des pauvre d'esprits, suivi de près par Ewy Plenel )

Quand à maintes reprises, Élisabeth Badinter, dans ses interventions, au fil des saisons passées, a largement démontré que la gauche n'a cessé de trahir la laïcité, il s'avère, que de son coté, Caroline Fourest à parfaitement raison d'écrire : '' ceux qui pensent que la lâcheté permet d'éviter la guerre se trompent. La guerre à déjà commencé. Seul le courage peut ramener la paix '', cela dit, s'applique non sans raisons au regard de toutes les idéologies colportées par les documents monothéistes : racistes, sexistes, athéophobes, antisémites et homophobes aggravés dans le pire de tous les monothéismes dans la mesure où il s'agit en outre d'une religion de l'irresponsabilité puisque censée être la parole de ce que les croyants musulmans nomment dieu, un dieu personnel dissertateur à l'égard des femmes et des hommes in-critiquable puisque « auteur » d'un livre prétendu « incréé » ;

dans un pays ou une française et un français sur deux se déclare sans religion où pour ma part j'ai la conviction que la seule chose que la France ne peut pas perdre c'est sa créativité, sauf si le Gouvernement, l'État et l'ensemble de nos institutions se montrent incapables à faire respecter la liberté de conscience, la liberté d 'expression en ne nommant pas les choses pour ce quelles sont dans les réalités de notre société ou en l'occurrence en mutilant l'histoire de France, en escamotant de son projet de gouvernement les valeurs républicaines ( dont le Gouvernement a le culot de se réclamer ) sans lesquelles il s'avère impossible de construire un citoyen ou une citoyenne émancipé-e ou insoumis-e

 

L'ennemi de la liberté, aujourd'hui, avec le silence complice des autres religions* ( * : religieux qui vivent du détournement de l'argent public à travers le financement du Concordat et des subventions accordées aux écoles confessionnelles - il s'agit majoritairement dcoles catholiques ou chrétiennes - )c'est l'islam : il suffit de lire le raciste et sexiste coran et la vie du prophète pédocriminel* ( * : il force une fillette de six ans à l'épouser ) et, à son époque un chef de guerre ni plus ni moins criminel* que les autres barbares chefs de tribus ( * : massacres des autres tribus, ordonne de décapiter les poètes - les journalistes de l'époque - qui le traitaient, non sans de bonnes raisons, de charlatan ) - la Culture à l'époque de Mahomet ( pour lui et ses cohortes ) était ennemie de la religion et des guerres de conquêtes - à notre époque l'ennemie de la religion c'est la Culture visée à travers le prisme de la liberté d'expression tout autant que la Science ou la recherche en général -

 

S'adresse à tous ceux qui n'ont pas voulu « être Charlie », condamnent tous ceux qui font la critique athée et anti-sexiste de l'islam en montrant d'un doigt inquisitorial, au nom de la « responsabilité », de la peur « d'offenser » dans le but des plus lâches de désigner tous ceux qui ont l'audace de penser ou ont l'outrecuidance de ne pas dénoncer l'infantilisme et l'égoïsme des religions monothéistes dont la pire de toutes, la plus dangereuse et la plus nocive est l'islamique ou la mahométane,de la façon la plus dégueulasse jamais inventée par le terme d'islamophobe - citation : « Menacés par les fanatiques, censurés par les lâches, les esprits libres de tous les continents n’en finissent plus de se battre, sur tous les fronts, pour maintenir un monde éclairé. La lumière qui les guide s’appelle le droit au blasphème. » Caroline Fourest ( son livre '' Éloge du blasphème '' )

 

On ne peut prétendre lutter contre la barbarie ou le terrorisme en refusant de désigner la religion sociétale la plus inspirée d'entre-toutes pour éradiquer les liberté individuelles, destinée à les remplacer, comme on peut le constater dans les faits, notamment à travers les lois en vigueurs dans tous les pays dominés par les musulmans où prime institutionnalisée la suprématie de l'homme sur la femme par l'abaissement du statut de la femme, ni sans tenir compte qu'il ne ne peut y avoir de salut pour une société, pour notre société démocratique qui s'attache, s'efforce parfois dans la douleur, depuis les '' Lumières '' à rehausser, siècle après siècle, son niveau de civilisation, ce serait nier les valeurs universelle de l'humanisme de ne pas condamner sans appel le sexisme, l'athéophobie, l'antisémitisme et l'homophobie aggravés à l'extrême par l'idéologie mahométane qui n'a rien d'incréé mais n'est autres que la rédaction par des cerveaux fêlés d'un manifeste politique, un texte comptant parmi les plus intolérants propre à tous les régimes de dictatures

 

La religion n'est qu'un prétexte de plus pour dominer l'autre, lui imposer sa volonté

La peur de dénoncer l’absurdité que contient bon nombre de « textes sacrés » ou de décrypter correctement certains actes prônés ou exécutés au nom de la religion contre la liberté de conscience, contre la lutte pour l’égalité des droits entre femmes et hommes devient l'évidence d'un Gouvernement quel qui soit,une évidence formalisée par l'Éducation Nationale, et à eux deux se montrent incapables de rappeler ou d'enseigner que le féminisme universel se contrefiche de la couleur de la peau, qu'il est l'expression majeure de la fraternité, développent l'enseignement de la religion sans enseigner en contrepartie le fait athée, dans ces conditions ils ne peuvent prétendre, dans de tels cas, parler d'égalité des droits*1 ;

ils ne font que transcrire, traduire dans leur programmation, pour « construire » la « société de demain », leur refus primordial de rétablir la laïcité, de traiter équitablement l'athéisme par rapport aux religions, ils font rien moins qu'abstraction de la liberté inscrite aux frontons de toutes nos institutions

*1Rappel : la télévision publique financée par tous les contribuables* ( * : incroyants, agnostiques, déistes sans confessions et croyants ) réserve une matinée entière chaque dimanche matin aux religions sans prévoir en contrepartie une matinée réservée aux philosophies de l'athéisme - - - Crab 27 Avril 2015

 

Suites : Académique forfaiture

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2015/04/academique-forfaiture.html

ou sur

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2015/04/20/academique-forfaiture-5606895.html

 

 

 

24/04/2015

Mustapha Ramid l'homme de main d'Allah

Mustapha Ramid 0.png

 

Dieu a créé l'homme à son image, et la gonzesse à l'idée qu'il s'en faisait, ça peut paraître dégueulasse, mais ça partait d'un bon sentiment.  Michel Colucci, dit Coluche

°

Maroc : projet de " modernisation " du code pénal

En invitant tous les Marocains à se prononcer sur le texte en accès libre sur le site du ministère, le ministre de la Justice Mustapha Ramid a ouvert le débat dans un pays encore tiraillé sur ces questions
Les relations sexuelles hors mariage continuent d'être interdites, même si la peine de prison est réduite à un maximum de trois mois, contre un an auparavant

L'amende est au contraire alourdie, pouvant atteindre près de 2.000 euros

Le non-respect en public du jeûne durant le mois de ramadan reste lui aussi passible de six mois de prison, mais désormais une amende maximale de 10.000 dirhams ( 950 euros ) peut s'y substituer

Il est " hors de question de remettre en cause l'islamité de l'État ", a prévenu Mustapha Ramid, tout en se disant ouvert au dialogue.

Le texte introduit aussi la notion de " mépris des religions ", punie de six mois à deux ans de prison

L'adultère, le prosélytisme ou encore l'homosexualité demeurent l'objet d'interdictions

La peine de mort reste en vigueur - cités par AFP ( extraits ) et datés du 23/04/2015

°

Le Maroc sera t-il obligé de mettre en prison la plupart des jeunes ?

Il s'agit, ici, de propositions de lois, qui enregistrent un recul sur le terrain des libertés, conformes aux « valeurs religieuses et originelles » - si ces articles de lois étaient finalement votés cela confirmerait que ce pays gouverné par les islamistes, comme partout dans le monde où les musulmans sont majoritaires, n'est pas prêt à respecter sur la question des mœurs : la liberté de conscience, la liberté d'expression, les différences sexuelles ni aucunes des libertés individuelles - mais chacun sait que source d'inspiration l'islam est une religion de paix et d'amour - - - Crab 24 Avril 2015

°

Suites : Le Plenel emploi musulman

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2015/04/le-plenel-emploi-musulman.html

ou sur

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2015/04/18/le-plenel-emploi-musulman-5606029.html

 

 

 

 

 

18/04/2015

Le Plenel emploi musulman

0 - Edwy Plenel - 2.png

Edwy Plenel ( dit Tarik Plenel ), affiche, cette fois c'est dans '' la Croix '' ( daté du 17/4/15 ), son mépris de la loi de 1905

Dans ce canard bigot il se pare de toutes les vertus pour parler de la laïcité mais pour curieusement évoquer « une laïcité tolérante et pluraliste »

Tarik Plenel n'a toujours pas compris que la laïcité se passe d'adjectifs - en réalité il ne veut plus de la laïcité ;

ayant suivi relativement régulièrement, à propos de son livre, son délire dans les médias j'en ai conclu que dans son for intérieur il n'imagine pas une société sans dieu, ce qui fait de Plenel une sorte de robespierriste* ( * l'inventeur, bien aimé de Mélenchon, de « l'être suprême » ) contre les idéaux des '' Lumières '' , mais aussi se fait, du même coup à notre époque, le fossoyeur du féminisme universel ( heureusement que ce triste sire, pour nous athées, agnostiques, déistes sans confessions, féministes et laïques qu'il n'est pas au pouvoir – ceci dit s'il l'était je ne lui donnerais pas pour autant ma tête à couper... )

L'entendre dire qu'à gauche et à droite il est des gens aveugles pour ne pas accepter la diversité comme si c'était naturel d'accepter les mariages forcés, la polygamie à travers le prisme des idéologie musulmanes de l'abaissement du statut* des femmes ( * : coran et charia ), l'excision des fillettes, la sacralisation de la phallocratie dont les voiles islamiques sont les marqueurs idéologiques de l'inégalité entre femmes et entre femmes et hommes, mais aussi l'idéologie xénophobe du refus de la mixité allant jusqu'à exiger un certificat de coutumes pour obliger un non musulman*1 à se convertir à l'islam dans le cas de mariage avec une femme de la communauté musulmane à l'encontre de nos grands principes qui sont : la liberté, de l'égalité et de la fraternité - autant dire les valeurs humanistes universelles portées au plus haut niveau par le féminisme universel sans concessions dès qu'il s'agit de défendre plus particulièrement l'égalité des droits entre femmes-hommes ou entre hétéros et homos

( *1 : rappel, un Tribunal en France a autoriser, contre la demande d'un Maire, un incroyant à se marier avec une femme marocaine de confession musulmane en le dispensant de produire l'inacceptable certificat de coutumes )

 

Depuis un demi siècle, la droite et la gauche n'ont pas respecté la laïcité, n'ont-elles pas créé et maintenu alternativement le détournement de l'argent de tous les contribuables pour financer des catégories de religieux ? ;

ce qui ne préoccupe guère « notre Tarik Plenel », l'une comme l'autre au pouvoir n'a pas abrogé le Concordat ni cessé de subventionner les écoles confessionnelles quand l'École de la République en outre manque de moyens notamment dans les banlieues dites sensibles où il faudrait pour in fine obtenir la réussite scolaire des élèves pratiquement faire de la « haute couture »

La gauche en confondant la reconnaissance, certes, légitime des minorités, sauf que, plus particulièrement depuis Jospin, elle n'a cessé de trahir la laïcité à travers le prisme déformé d'un antiracisme sans le moindre rapport avec les principes dynamiques d'une société etla vitalité d'une démocratie qui ne peut se construire, rehausser son niveau de civilisation en tolérant sans réagir sur le fond les idéologies religieuses ou culturelles musulmanes clairement anti-femmes et anti-laïques,en commençant par condamner vivement les 63 % d'incitations à la haine de l'autre édictées dans le coran ( sans compter les sourates sexistes*2 et homophobes ) générant dans les esprits de la plupart des musulmans l'interdiction de penser ( au nom du respect des « textes sacrés » et de la vie supposée exemplaire de Mahomet ), de toutes libertés individuelles dont entre-autres le droit de ne pas croire, de critiquer leur religion, d'exprimer librement son athéisme publiquement, un laxisme de la classe politique finissant par générer, pourcertains d'entre les musulmans, à un moment ou à un autre, le passage à l'acte criminel : la tuerie des Charlie, les violences ou les assassinats visant nos compatriotes juifs*3

( Il suffit de voir comment sont traités les athées, les femmes, les homosexuels et les journalistes dans les pays dominés par les musulmans pour se dire qu'en France les musulmans sont et doivent rester minoritaires aussi longtemps que la grande majorité d'entre-eux ne se sera pas sécularisée, ce qui implique de la part de nos gouvernants de limiter l'accès de ces populations à notre territoire – jeter un coup d’œil, pour d'en convaincre, sur la part faite aux islamistes par le gouvernement Bouteflika qui progressivement renvoie l'Algérie à son état d'avant la guerre civile )

*2 : http://laiciteetsociete.hautetfort.com/41-les-diktats-musulmans/

*3 : http://crab.painter.free.fr/textes/Abdennour_Bidar.odt

°

Une gauche clientéliste et quelques intellectuels égarés dans le genre Tarik Plenel ( Ewy Plenel ) ou Aymeric Ramadan ( Aymeric Carron ) de complaisamment entretenir ou tenter de prospérer contre la pensée critique des religions dont plus particulièrement la critique athée et féministe de l'islamique (coran et vie du prophète ) en taxant les libres penseurs '' d'islamophobes* ( *sous-entendu : racistes ) '' - Crab

°

Suites 1 : Lettre à Edwy Plenel

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2014/10/01/lettre-a-ewy-plenel-5459077.html

ou sur

http://laicite-moderne.blogspot.fr/search?q=Lettre+%C3%A0+Ewy+Plenel

°

Suites 2 : contre les assauts théocratiques

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2014/09/contre-les-assauts-theocratiques-suites.html

ou sur :

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2014/09/15/contre-les-assauts-theocratiques-suites-5447777.html

 

 

 

08/04/2015

Avicenne

Athéisme, Avicenne, Aymeric_Carron, Boko_Haram, CFCM, Crab, Edwy_Plenel, frères_musulmans, islam, islamophobie, Laïcité, M.Onfray, MRAP, Pègre_islamique, salafistes

Pour Edwy Plenel, il existerait en France un " laïcisme ", cheval de Troie de l'islamophobie, qui serait à la laïcité ce que l’intégrisme est aux religions

Des femmes engagées dénoncent une rhétorique fumeuse et expriment leur profond désaccord

Vidéo : Trois femmes arabes recadrent magistralement Edwy Plenel

http://crab.painter.free.fr/videos/musulmanes_repondent_a_Edwy_Plenel.mp4

 

Pour Edwy... Avicenne voulais-je dire, de lancer, d'affirmer de manière aussi péremptoire que " les régimes les plus terrifiants en Europe au XXe siècle étaient des régimes sans dieu …" *1

Ce n'était pas l'avis de l'homme de dieu le cardinal Gerlier, le 18 novembre 1940 à Lyon, il déclarait : « Pétain, c'est la France et la France, aujourd'hui, c'est Pétain "

*1 : Cette remarque est digne de la propagande nazie ou vichyste : dans toute l'histoire de l'humanité aucune guerre n’a jamais été déclarée au nom de l’athéisme - ni même par les Pol Pot, Hitler, Mao ou Staline

 

Ici, il faut rappeler que ni Hitler le catholique, auteur du sordide torchon Mein Kampf, ni les hordes nazies n’ont été excommuniés par les papes ni avant ni pendant la guerre qui pourtant ne se sont pas, durant la même période, privés d'excommunier les communistes

 

En URSS, Staline faisait assassiner, emprisonner ou déporter sans distinction tous ses opposants incroyants ou croyants, Hitler reprochait aux catholique de ne pas être assez catholiques, faut-il continuellement rappeler le « Dieu est avec nous » gravé sur le ceinturon de chaque soldat allemand ?

 

Dictatures avec la bénédiction de dieu ou celle de ses ministres : l'Italie de Mussolini, la Grèce des colonels, l'Espagne de Franco, le Portugal de Salazar, le Chili avec Pinochet, la dictature militaire en Argentine, au Brésil à partir du coup d'État mené par le maréchal Branco - je laisse de coté les pays du Golfe dont la « sublime » Arabie Saoudite et sa Mecque le berceau du '' féminisme discret '' et bon nombre de pays africains du Nord au Sud, de l'Est à L'Ouest pour ne pas faire de peine à notre démagogue en chef

 

Il est bon de rappeler à « notre Avicenne national » grand imprécateur, grand inquisiteur d'Allah, que sur notre sol c'est justement au nom d'Allah qu'on tue prioritairement des juifs ou des Charlie, en outre son délire sur l'Algérie jette un masque sur les exactions ou crimes contre l'humanité commis par le FLN et une partie de l'armée française pour in fine, en son temps, faire le jeu des extrémistes des deux cotés

 

Cette tragédie, cette guerre à l'époque imposée à la majorité des françaises et des français de toutes façons n'était pas une guerre engagée, déclarée au nom de la laïcité contre le '' monde musulman '', sauf pour ce démagogue de surcroît révisionniste dont les propos ont des relents anti-A.Camus des plus nauséabonds qui n'en finissent jamais, colportés d'une décennie à l'autre, de polluer le paysage médiatique

 

Horreurs pour horreurs «  ces bons musulmans » qu'il aime tant et tant ont pratiqué l'esclavage et la traite des esclaves plus longtemps et en plus grande quantité que les européens – autant rappeler que la France avait ( après 1848 ) interdit l'esclavage dans toutes ses colonies

 

C'est dans les pays dominés par les musulmans que l'on assassine ou emprisonne les athées parce qu'ils sont athées mais « notre Avicenne national » dont l'esprit est plus que brouillé par les voiles islamiques, par sa nature formatée anti-féministe voire d'un « féminisme » des plus dangereux pour les femmes, athéophobe, anti-blanc, anti-laïque, feint d'ignorer que l'esclavage, à notre époque est toujours d'actualité dans certains des pays arabo-musulman et dans les régions subsaharienne, voir la vidéo : Esclavage et traite des esclaves

http://crab.painter.free.fr/videos/0%20Onfray_%20et%20Malek%20Chebel%20_%20l%20esclavage.flv

Crab – 8 Avril 2015

 

Suites :

http://laicite-moderne.blogspot.fr/search/label/Edwy_Plenel?updated-max=2015-01-23T01:11:00-08:00&max-results=20&start=27&by-date=false

°

http://laicite-moderne.blogspot.fr/search?q=Lettre+%C3%A0+Edwy+Plenel+-+suite

°

http://laicite-moderne.blogspot.fr/search?q=Lettre+%C3%A0+Edwy+Plenel

°

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2015/02/elisabeth-badinter.html

 

 

 

04/04/2015

Les droits de l'homme et du citoyen contre les droits de la femme et de la citoyenne

haine des femmes.jpg

 

Depuis plus de deux décennies les chantres du relativisme culturel ( la gauche en tête) définissent un ordre moral anti raciste à géométrie variable qui n'en finit pas d'empoisonner notre société

 

[ Lu sur '' Sisyphe facebook '' : Malheureusement toujours actuel. Même que la situation a empiré et avec elle la tolérance des discriminations sous le prétexte d'acceptation de l'autre. Les néo-colonialistes ne sont pas ceux et celles auxquelles certaines sociologues pensent: « Nous nous opposons aux intégristes, pour qui la bataille autour du foulard est une étape pour tester le camp des laïcs et pour aller plus loin vers l'interdiction du sport ou de la mixité. Nous nous opposons également aux penseurs " droits/de l'hommistes " qui veulent soi-disant respecter la culture des autres. Disons-le, il s'agit d'une position de relativisme culturel qui peut s'exprimer ainsi : " Tant qu'ils voilent leurs femmes dans leurs quartiers, dans les écoles de leurs quartiers, qu'ils excisent leurs filles, battent leurs femmes, les violent, c'est leur affaire, pas la nôtre ". C'est une attitude néo-coloniale, bien loin de cet internationalisme dont se targuent bon nombre d'entre eux/elles.» -Fin de l'extrait]

 

Depuis plus de deux décennies, pour les chantres du relativisme culturel ( dont les divagations, au quotidien, appuyées par les spécialistes droits/de l'hommistes ) rien ne change, pour ces gens indifférents a '' La déclaration des droits de la femme et de la citoyenne '' rédigés, en son temps, par la vraie républicaine et fédéralistes Olympe de Gouges femme écrivain, elle fut contre '' l'esprit des Lumières '', contre l'esprit de la Révolution décapitée autant en tant que femme que pour son audace de s'être opposée au système de gouvernance par la guillotine de Robespierre grand inventeur et défenseur de '' l'être suprême '' édicté contre l'athéisme au plus fort de sa haine des athées

- ici, dans l'instant, on comprend mieux l'amour pour Robespierre que lui porte Mélenchon ( qui aime tant les musulmans ), cette grande gueule de mec en capacité de définir, de différencier le bon peuple du vilain, au combien vilain peuple quand ce dernier ne vote pas pour lui -

 

L'esprit des lumières oublié, à commencer par la mise au pas des femmes, réexpédiées dans leurs foyers pour servir la carrière de leurs petits maris, pourtant elles furent au premier rang dans la Révolution, rapidement méprisées, puis réduites au silence par des hommes de mauvaise volonté comptant parmi les pires d'une gent masculine plus que misogyne au pouvoir durant cette période contre révolutionnaire

 

À notre époque, se manifestent contre les personnes de bonne volonté bon nombre d'individualités que l'on peut qualifier de sociologues nov-robespierristes de « la pensée », très médiatisés, soutenus beaucoup plus par le refus de nommer les choses, ennemis acharnés du féminisme universel ( femmes financièrement indépendantes des hommes ), de la liberté de conscience ( indifférents au sort réservé aux athées et aux homosexuels dans les pays dominés par les musulmans ), de la liberté d 'expression, du respect de l'intégrité du corps des femmes ( mutilations génitales – mariages forcés – port des voiles ), le mot d'ordre demeure invariable : '' respect de la culture de l'autre ''dans le but de faire admettre par toutes et tous que la sacralisation du patriarcat par la religion musulmane est chose naturelle compatible avec les valeurs républicaine

 

Ce conformisme vient ou tente de faire passer à la fois la mahométane pour une « religion de paix et d'amour », la pire négation d'une religion ( une idéologie politique ) dont le substrat politique est le rejet de l'autre ( dont l'athéophobie, l'homophobie et l'antisémitisme ), mais aussi plus particulièrement de tenter de faire passer l'abaissement du statut des femmes pour une « culture » quand il ne s'agit que de l'expression d'une barbarie d'un autre âge

 

En 2015, nous en sommes encore là à perdre du temps consacré à déconstruire la crétinerie, le bricolage idéologique de quelques « intellectuels ou intellectuelles » islamophiles sociologues d'arrière zinc ou buveurs de thé cherchant « désespéramment » des lumières dans l'islam, sorte de « Ban » composite « d' intellectuels ou d'intellectuelles » plutôt égarés et pour d'autres au demeurant très silencieux par peur de subir des représailles - - Crab – 4 Avril 2015

 

Notes :

Olympes de Gouges née en 1748, femme de lettres guillotinée le 3 novembre 1793 ( mariée de force, une chance veuve très jeune, elle n'a jamais voulu se remarier, préférant garder son indépendance )

Auteure de '' La Déclaration des Droits de la Femme et de la Citoyenne ''

Dans ses écrits Olympe de Gouges se bat contre la pauvreté, l'esclavage, la peine de mort… En 1791, elle rédige et envoie à la reine Marie-Antoinette son œuvre la plus célèbre et dans laquelle elle milite ardemment pour la reconnaissance de légalité des droits entre hommes et femmes : la Déclaration des Droits. Celle-ci est fondée sur le même modèle que la DDHC

 

Femme écrivain, elle affiche ses convictions politiques dans ses œuvres littéraires, et notamment à l'instar des philosophes des Lumières, elle s'oppose à l'esclavage alors qu'il ne sera abolit définitivement en France qu'en 1848

 

Suites :

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2015/04/sauver-lhumanite.html

°

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2015/03/artistes-femmes.html

ou sur

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2015/04/03/sauver-l-humanite-5596266.html

°

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2015/03/14/artistes-femmes-5582641.html

 

 

 

03/04/2015

Sauver l'humanité

athéophobie, Aymeric_Carron, Claude_Askolovitch, cardinal_André_Vingt-Trois, Edwy_Plenel, F.Hollande, France, islamophobie, Laïcité, M.Valls, M.Onfray, Nadia_Vallaud-Belkacem,T.Ramadan

 

L’archevêque de Paris dénonce « l’élimination de toutes les religions de l’espace public »

L’actualité récente de la justification par la RATP de son refus d’une mention des chrétiens d’Orient sur une affiche publicitaire* a inspiré l’homélie du cardinal André Vingt-Trois lors de la messe chrismale mercredi 1er avril

( * : Dans sa charte la RATP précise au nom de la neutralité que tout affichage politique ou religieux est banni pour motiver son refus de la mention chrétiens d'Orient )

L’archevêque de Paris a décrit la société sécularisée, « c’est-à-dire une société où les références chrétiennes ne sont plus reconnues comme repères de la culture commune

« En fait, nous ne sommes pas seulement devant un effacement culturel des références chrétiennes qui serait le fruit d’un oubli ou d’une inculture 

 

Voilà un personnage un personnage qui ne peut imaginer que des françaises et des français ont été éduqués en dehors de la religion - dans des milieux où prime le Droit

Une population dont la vie de la conscience* ( * : spiritualité non religieuse ) s'est nourrie de la culture philosophique des grands penseurs de l'humanité ( Démocrite, Épicure, Lucrèce, les Tragédiens, Les Lumières, Nietzche, Camus ect... ) et non endoctrinée ou gavée des idéaux de soumissions à d'imaginaires arrières-mondes ( chacun sait, dieu à fait le dinosaure ou l'escargot à son image )

 

« Nous sommes, dit-il, devant un projet militant qui hérite, pour une part, des vieux filons anticléricaux du XIXe siècle en feignant de craindre que l’Église puisse exercer un pouvoir occulte. Pour une autre part, il exprime la difficulté des hommes à reconnaître une véritable transcendance »

 

Ce cardinal confond culture et religions, s'imagine que la religion a le monopole de la spiritualité, dire cela ne manque pas « d'originalité » dans la mesure où dans l'actualité la France est devenue '' la fille aînée de l'Athéisme '' ;

dans notre pays les incroyants les agnostiques ou les déistes sans confessions sont majoritaire et l'animal voudrait à lui seul occuper tout l'espace public

 

D’après ce cardinal Vingt-Troisième du nom, « ce projet militant ne combat pas seulement le catholicisme comme une cible privilégiée, mais vise aussi à l’élimination de toutes les religions de l’espace public et notamment de la religion musulmane »

Cette émanation des grandes familles du sous ordre des lumbricina, loin de ses origines, ne manque pas de culot quand dans l'irrespect de la loi de 1905, par le détournement de l'argent public, comme sous l'ancien régime, sont financés une catégorie de privilégiés religieux à travers le concordat et les écoles confessionnelles majoritairement catholiques

Et notre gros poisson de poursuivre ; « L’habillage républicain d’un anti-islamisme ou d’un antisémitisme larvé et inavoué

Même si certaines revendications laïques ne sont souvent que l’habillage républicain d’un anti-islamisme ou d’un antisémitisme larvé et inavoué, elles ne sont pas sans effet sur l’attitude à l’égard du christianisme dans notre société »

 

Là, l'odieux dépasse toute mesure quand les prières antisémites ne sont pas totalement effacées des missels d'où la survivance d'ultras catholiques, que la recrudescence de la haine des juifs est colportée et entretenue par une majorité d'individus issue de la population musulmane dont la référence est le raciste et sexiste coran ou ses annexes, mais aussi par des mouvements antiracistes à géométrie variable pour la plupart pro Hamas ou pro Hezbollah ou encore pro palestiniens sans nuances -

 

À quand un jour férié pour l'athéisme ?   Crab – 3 Avril 2015

 

Suites :

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2015/03/le-declin-de-la-civilisation-chretienne.html

°

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2015/04/lintolerance-faite-islam.html

°

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2015/03/michel-onfray-et-alain-juppe.html

°

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2015/03/artistes-femmes.html

 

 

 

01/04/2015

L'intolérance faite islam

charlie_hebdo.png

 

Pourquoi nier la réalité ?, l'islam n'est pas une religion de paix, d'amour et n'est pas, loin s'en faut, un modèle de tolérance

En Tunisie, pays où l'on emprisonne les athées comme partout dans le '' monde musulman '' ( quand on ne les assassinent pas ), d'ailleurs il ne sert de rien de répéter « contextualiser ! Contextualiser ! » Qu'il fût commis au 7e siècle ou commandité à notre époque un crime reste un crime

« le bel exemple », Mahomet ne tolérait pas qu’on mette en doute sa mission prophétique ordonna de se débarrasser de ses opposants poètes*1 ( *1 : les journalistes de l'époque ) qui influençaient l'opinion ( comme les athées à notre époque),en assurant les assassins qu’ils n’avaient commis aucune faute « Ce n’est pas vous, mais Dieu qui les a tués »

Hors j'entends dans les débats agitant actuellement cette société tunisienne sur le rapport entre islam et islamisme, le ministre des Affaires religieuses, Othmane Battikh dire ( le 31 mars dernier ) que l'islam porte des valeurs universelles comme la liberté, la tolérance et la paix et de citer, une fois de plus, le verset « il n’y a nulle contrainte en religion »

Le ministre des Affaires religieuses a donc insisté sur le message de tolérance véhiculé par l’islam, qui cependant même au regard de ce verset ne résiste pas à un examen approfondi, en effet ce verset ne signifie pas le droit de ne pas croire ou de croire

Régulièrement je fais cette observation ( en rapport avec l'actualité ) que le mot religion n'est pas écrit au pluriel mais bien au singulier, qu'en conséquence ce verset s'adresse exclusivement aux croyants musulmans pour leur prescrire que faute de pouvoir faire leurs prières à quinze heures de faire un rattrapage à 17 heures

Donc ce n'est pas un message de tolérance envers les athées, ne s'adresse pas aux membres des autre religions, ce verset n'est rien de plus qu'une suggestion domestique pour le bon usage des soumis - Crab 01 Avril 2015

 

Suites :

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2015/03/athees-assassines-par-ce-quils-sont.html

ou sur

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2015/03/31/athees-assassines-par-ce-qu-ils-sont-athees-5594121.html

 

31/03/2015

Athées assassinés par ce qu'ils sont athées

athéophobie, Aymeric_Carron, Changelejeu, Claude_Askolovitch, Edwy_Plenel, F.Hollande, France, Inde, islamophobie, Laïcité, M.Valls, michel_onfray, Nadia_Vallaud-Belkacem, PS, T.Ramadan, UMP

 

« Qu'on se rassure, c'est au nom d'Allah »

°

Le « vilain petit canard » assassiné au Bangladesh

L’Islam en Inde, notamment à partir d'un de ses fiefs du Bangladesh et partout ailleurs dans le monde vise à détruire tous les États et les gouvernements de la Terre qui sont opposés à son idéologie

L’assassinat d’un blogueur athée marque une nouvelle atteinte à la liberté d’expression ( ... pas un mot sur les assassinats ou emprisonnements d'athées, dans les pays les musulmans sont majoritaires, dans les Journaux Télévisés français, idem chaque fois qu'il y a une émission sur la laïcité aucun représentant de l'athéisme n'est invité, alors que nul, dans notre république laïque, ne peut imposer sa conception du « sacré » à autrui )

Un mois après Avijit Roy, extrait de presse : le 30 mars 2015 au matin, un blogueur athée a été assassiné à coups de couteau à Dacca. En l’espace de deux ans, c’est la troisième fois qu’un blogueur affichant son athéisme est tué au Bangladesh, cette action d’éclat, vraisemblablement menée par des islamistes, dénotant une nouvelle atteinte à la liberté d’expression

Washiqur Rahman était âgé de 27 ans. Il travaillait dans une agence de voyage et menait, sur son temps libre, une activité de blogueur. D’après Imran Sarker, responsable du réseau de blogueurs Blogger and Online Activists Network, cité par l’AFP, « Rahman écrivait sous le nom de plume de Kutshit Hasher Chhana ( ‘vilain petit canard’ ) ; c’était un libre-penseur progressiste opposé au fondamentalisme religieux »

Le meurtre de Washiqur Rahman s’ajoute à une liste déjà longue. Le 26 février dernier, Avijit Roy, blogueur et écrivain d’origine bangladaise (mais citoyen américain après avoir émigré à Atlanta il y une quinzaine d’années pour, déjà, fuir les extrémistes musulmans de son pays), avait été tué à coups de machette. Il était accompagné de sa femme, Rafida Bonya Ahmed, blogueuse elle-aussi, qui fut grièvement blessée à coups de machette. Tous les deux sortaient d’un salon du livre où ils étaient venus défendre leurs écrits et conforter la petite communauté des blogueurs qui se disent athées dans ce pays de 160 millions d’habitants très majoritairement musulman. La mort du fondateur du blog mukto-mona ( ‘libre pensée’ ) et fervent promoteur de la laïcité avait suscité l’indignation au Bangladesh et à l’étranger – Fin des extraits de presse

°

Pour « nos belles âmes » : l'islam est compatible avec les valeurs de la république, sans doute comme le furent les religions aux beaux temps de la chrétienté vis à vis de la liberté de conscience, mais voilà, c'était avant que ne t institué la République laïque non pas avec les religions mais contre les religions

Il ne peut y avoir, dans un pays, de liberté d'expression sans la critique athée des religions, autant dire le droit de refuser la religion comme modèle, ni sans le droit de penser, ni sans le droit de vivre insoumis   - Crab 31 Mars 2015

 

Suites :

La France : fille aînée de l’athéisme

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2015/03/la-france-fille-ainee-de-latheisme.html

°

Monothéismes et Laïcité

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2015/01/16/monotheismes-et-laicite-5535118.html

°

Le déclin de la civilisation chrétienne

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2015/03/le-declin-de-la-civilisation-chretienne.html