Crab2ddcc

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

14/01/2015

Lois anti-blasphème

Tignous.jpg

Tignous - 2.jpg

 

Dès lors qu'il s'agit de l'islam les lois anti-blasphème profitent toujours aux radicaux religieux

Un pays sur deux ( 47 % ) disposent de lois ou de politiques qui pénalisent le blasphème ( insulte à la religion ), l’apostasie ( abandon de la foi ) ou la diffamation ( dénigrement ou critique de certaines religions ou de la religion, en général ), selon une étude du Pew research center, réalisée en 2011

 

Les lois anti-blasphème, un outil de répression , une menace pour l'ensemble de la planète

Les accusations sont instrumentalisées pour semer le désordre social, pour déstabiliser les régimes jugés trop modérés, pour exciter la colère des foules, pour inciter aux émeutes ou pour imposer une interprétation de l’islam ultra conservatrice ou tout simplement littérale

 

Plus des trois quart des versets du coran sont une expression du rejet de l'altérité et d'un sexisme inégalé 

explique en France, mais ne justifie en aucun cas, toutes les tentatives ou assauts théocratiques émanant d'islamistes contre la laïcité, pouvant aboutir pour certaines actions jusqu'à la tuerie de Charlie hebdo ;

faute, fort heureusement, de ne pouvoir obtenir des pouvoirs publics ni de la Justice de notre pays des lois anti blasphème,néanmoins ils ont parfaitement compris que nos lois civiles ne tiennent pas compte des convictions intimes non religieuses ni des croyances religieuses de telle ou telle partie de la population d'où la nécessité pour ses fanatiques tant dans notre pays qu'à l'étranger de tout entreprendre pour empêcher la libre circulation des idées

 

La liberté d'expression ne s'arrête pas là ou commence la religion

Depuis le 11 Janvier, ils savent désormais quelle a été la réponse des françaises et des français de culture française, mais rien ne permet d'affirmer qu'une large partie de la classe politique, parmi les journalistes ou encore certaines personnalités très médiatisés de la société civile saura faire la différence entre la musulmanophobie ( les crétins qui taguent les mosquées,fort heureusement pas assez débiles pour tuer des musulmans) pour cesser de traiter d'islamophobes tous ceux qui critiquent à bonne escient la religion musulmane ou les positions publiques de la représentation religieuse ( sans épargner les autres religions )

 

Ces dernier temps, certains se réfèrent à Voltaire dans une vaine tentative de valoriser la religion musulmane en s'empressant d'oublier, d'omettre ou de rappeler que Voltaire à sa façon était déiste, que d'autre part il considérait l'athéisme bon pour l'aristocratie mais pas pour le peuple ;

d'une malhonnêteté intellectuelle avéré Voltaireen dirigeant la toute première édition du '' Testament '' de Jean Meslier s'adonne à falsifier le texte original, à le dénaturer à la façon des moines copistes qui en copiant, aux époques antérieures, retranchaient ou changeaient le sens des phrases des textes originaux des ouvrages de philosophes peu religieux ni même croyants qui leurs étaient parvenus depuis l'antiquité grecque ;

ce personnage manipulateur ne peut que plaire aux islamophiles, dans la mesure où à aucun moment quand, né dans une époque, dans un environnement misogyne,Voltaire parle du coran sans mentionner les abominables sourates sexistes du coran, ni les versets athéophobes, homophobes et guerriers...et j'en passe...

 

Voltaire auparavant avait abondamment pris parti dans l'affaire Calas, mais, sur le pire scandale à l'époque des lumières, il n'a pas écrit une seule ligne sur le sort épouvantable, révoltant, lors de son exécution, fait à Damiens l'auteur d'une tentative d'assassinat de Louis XV

 

Contrairement à ce que disent les idolâtres de Voltaire la France n'est pas le pays de Voltaire mais celui du sincère et lucide Jean Meslieret l'on peut ajouter : d'Olympe de Gouges, d'Albert Camus et d'Élisabeth Badinter - - - Crab – 14 Janvier 2015

Suites :

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2015/01/fabius-lhomme-qui-aimait-les-carottes.html

 

ou sur

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2015/01/13/fabius%C2%A0-l-homme-qui-aimait-les-carottes-rappees-5532757.html

 

°

 

La meilleure façon de caricaturer Mahomet c'est de donner la parole à Mahomet :

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/changelejeu-et-mahomet/

 

°

Autres articles :

http://laicite-moderne.blogspot.fr/search?q=INT%C3%89GRATION

 



 

13/01/2015

Fabius : l'homme qui aimait les carottes rappées

11_Janvier, Albert_Einstein, athéophobie, Aymeric_Carron, Changelejeu, Charlie_hebdo, Claude_Askolovitch, Crab, Edwy_Plenel, France, Hervé_Morin, islam, islamophobie, Laïcité, michel_onfray, monothéismes

 

L'homme du mensonge d'État ( affaire du Rainbow Warrior ) , comme un pourceau sans argument face à un Épicure des temps modernes ou nouveaux, bien connu du grand public pour sa dépendance sans mesure aux carottes rappées, voici qu'à présent invité ( il y a quelques jours de cela ) du '' Grand Rendez-Vous '', Laurent Fabius est revenu sur les récents attentats qui ont touché la France, notamment sur les actes perpétrés par les trois terroristes, il a affirmé à plusieurs reprises que l'islam n'avait rien à voir avec ces actes. " La religion des terroristes n'est pas l'islam, c'est la barbarie "

 

À quel titre vient-il dire ce qui est musulman ou ce qui ne l'est pas, d'autant plus que de toutes façon la religion n'occupe pas une place centrale dans la vie de la plupart des citoyens et des citoyennes de notre pays ?

 

C'est prendre les françaises et les français pour des imbéciles, les femmes et les hommes de culture française vivent selon des principes et valeurs et non selon d'autres qui leur seraient imposés : nos compatriotes se rendent parfaitement compte que Daech est un État islamiste dû à un mouvement qui contrôle la moitié de l’Irak et de la Syrie

 

D'ailleurs, Daech s’apprête à battre sa propre monnaie ;

dans cet État islamique, et ce n'est pas le seul État musulman où sont installés police et tribunaux islamiques, un ordre reposant sur la charia ;

Instaurer la charia partout dans le monde c'est le but des islamistes, c'est bien là la question, pourquoi Fabius entend-t-il, à ce point, le nier ?

 

Les terroristes ont bien une religion, et pour la majorité d'entre-eux cette religion est l'islam, d'ailleurs ils ne négligent en rien de faire leurs prières - qu'il tuent plus de musulmans partout dans les '' mondes musulmans '' : il en est ainsi, entre-eux, depuis le 7e siècle ;

tuent pas seulement leurs frères musulmans : s.9, v.5 : « Après que les mois sacrés se seront écoulés, tuez les polythéistes partout où vous les trouverez […] » ( verset du sabre), Éric Morin d'un air supérieur déclarait ces jours derniers «  aucune religion ne demande de tuer » – no comment

 

la seule nouveauté, c'est l'accélération, depuis plus de vingt ans, d'un nettoyage ethnique en pays musulmans conduit à l'encontre des non-musulmans

 

La recrudescence de l'antisémitisme en France dû essentiellement à une majorité d'individus parmi les musulmans soutenus par des irresponsables pro-palestiniens qui encore très récemment défilaient, dans les rues de Paris, en hurlant comme des bêtes sauvages '' mort aux juifs '' ; pro-palestiniens sans nuances, non sans omettre de rappeler le silence assourdissant de la communauté internationale chaque fois qu'un athée est emprisonné ou assassiné, chaque fois qu'une femme adultère est emprisonnée, puni d'un viol collectif, puis assassinée ou parfois lapidée

 

[Égypte : un tribunal égyptien a condamné un étudiant à trois ans de prison pour avoir « dénigré » l'islam après qu'il a annoncé son athéisme sur son compte Facebook.

 

Le jeune homme de 21 ans a été condamné samedi 10 janvier par un tribunal de la province de Beheira ( Nord ) pour avoir « dénigré une religion monothéiste, l'islam, en insultant Dieu et son prophète » selon son avocat, Ahmed Abdel Nabi ] - C'es bôôooo l'islam....tellement beau que ni le MRAP, ni SOS Racisme, de ce sordide jugement, n'en diront mot...

 

Dans notre pays, sans se sentir le moins du monde ridicules, il est des politiciens ou même des religieux musulmans, plus ou moins mangeurs de saucisses concordataires ( sauce Meurthe-Moselle ), pour dire qu'il faut former les imams ;

le rôle de l'État soucieux de respecter la laïcité n'est pas de former des imams, mais de veiller à l'application de la loi ;

c'est aux croyants religieux de respecter la loi : d'accepter la laïcité, la liberté d'expression, la liberté de conscience, les droits des citoyennes ou citoyens quelques soient les sexualités, les libertés individuelles ( notamment une femme fait ce qu'elle veut quand elle veut ), de s'interdire la pratique de l'excision des fillettes, de cesser toute entreprise de mariages forcés, de mettre fin à la polygamie sacralisée et institutionnalisée, de respecter scrupuleusement les droits des femmes, de ne plus prôner l'inégalité femmes-hommes

 

La réponse totalement improductive, le comportement imbécile par excellence de cette minorité de crétins tagueurs de lieux de cultes musulmans a pour tout résultat de permettre aux théologues, idéologues avec ou sans poils, '' responsables religieux musulmans '' de jouer sur la corde victimaire ;

sommes toutes, la meilleure manière de faire oublier que le coran et ses annexes est pour pratiquement au trois quart un document raciste et sexiste

 

[ rappel, critiquer la religion musulmane et les déclarations publiques de personnalités civiles ou religieuses est un droit que l'odieux emploi de la notion d'islamophobie vise à empêcher - - nos compatriotes juifs vivent dans la peur et beaucoup veulent ou quittent notre pays, et il y a encore des gens pour nier que les politiques irresponsables pro-arabes conduisent à remplacer, dans notre pays une partie de la population par une autre ]

 

[ Citation : « On ne cédera rien, sinon tout ça n’aura pas eu de sens. L’état d’esprit +Je suis Charlie+» cela veut dire aussi le « droit au blasphème », avait averti Me Malka. Il a également déclaré que Charlie Hebdo n’est « pas un journal violent mais irrévérencieux, qui porte le rire » et réfuté avec virulence toute accusation d’islamophobie - ( Richard Malka, avocat du journal) ]

 

S'il y a bien une urgence en France, la priorité serait d'enseigner le fait athée à l'école

 

Quand à ceux des musulmans qui veulent partir faire le djihad, ( sauf pour les mineurs ) il n'y a aucune raison de les empêcher de partir, mais de leur faire savoir que dès qu'ils remettront les pieds sur notre sol, c'est immédiatement la prison qui les attends - majoritairement ils renonceront à rentrer- [ ouf ] - ce ne sera que justice - - - Crab - 13 Janvier 2015

 

Suites :

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2015/01/charlie-nest-pas-fait-pour-faire.html

ou sur

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2015/01/12/charlie-n-est-pas-fait-pour-faire-illusion-5532115.html

 



 

12/01/2015

Charlie n'est pas fait pour faire illusion

Barcelone - charlie hebdo.png

Un 11 Janvier contre l'angélisme

Il y aura toujours des fanatiques, des antisémites ou des fous de dieu aussi longtemps que l'on traitera d'islamophobes tous ceux qui critique le raciste, sexiste coran et ses annexes – pas sûr que la classe politique dans son ensemble, qu'une large partie de « l'élite » dans la société civile l'ai bien compris – à vérifier dans les jours ou semaines à venir [ ??? ]

 

Liberté d'expression en Tunisie : Un athée en prison - les tunisiens ne sont toujours pas descendus dans la rue pour réclamer sa libération - c'est bôôoo l'islam – rappeler, quand bien même ce n'est pas une fin en soi, que c'est encore pire dans les autres pays où dominent les musulmans

 

Hier les françaises et les français de culture françaises ont acté la France de demain, mais si les politiques ne veulent pas que l'abstention gagne du terrain, ils vont devoir nommer correctement les dérives islamistes, devoir faire le lien de ces dérives avec les « textes sacrés », se prononcer contre toutes les atteintes islamiques à l'égalité femmes-hommes et réaffirmer la laïcité en tenant compte de l'athéisme, de l'agnosticisme, des déistes sans confessions ( majoritaires dans notre pays ) et des croyants avec confessions – cela même sur l'ensemble des territoires de la république, pour les gouvernants inlassablement rappeler que la liberté de conscience ce n'est pas ( notamment dans les entreprises ) imposer du dieu ou de son dieu à tous ses collègues de travail

 

Le droit de penser c'est le droit de ne pas se soumettre

Tant que tous les démocrates n'auront pas compris que combattre les athéophobes, les antisémites, les homophobes et les anti égalité femmes - hommes passe par la critique ( le droit de penser pour ne pas se soumettre ) des religions phallocrates, prônant ( entre-autres inepties ) une société exclusivement hétérosexualisée, l'ensemble de ces maux sacralisé par les textes de chaque monothéisme ( plus violemment dans le coran et ses annexes ), il y aura toujours des fous de dieu ou des inconscients pour refuser, les droits des femmes, l'égalité des droits institutionnalisés par le biais des lois civiles pour toutes les populations d'un pays

 

Suites :

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2015/01/le-deni.html

ou sur

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2015/01/11/le-deni-5531190.html

 

°

La meilleure façon de parler de caricaturer Mahomet c'est de donner la parole à Mahomet

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/changelejeu-et-mahomet/

Crab – 12 Janvier 2015

 

11/01/2015

Le Déni

albert_einstein,athéophobie,aymeric_carron,changelejeu,charlie_hebdo,claude_askolovitch,crab,edwy_plenel,france,hervé_morin,islam,islamophobie,laïcité,michel_onfray,monothéismes,musique,polêmikôs,Éthique

Hier, l'irresponsable Hervé Morin, déclarait sur une chaîne de télévision, sans la moindre réaction du journaliste qui l'interrogeais, qu'aucune religion n'appelle à tuer

Quelques extraits du coran ou de cette si belle religion de paix et d'amour

Dès la sourate II, verset 186, l'appel à la guerre exhorte le croyant à l'action :

"Combattez dans la voie de Dieu contre ceux qui vous feront la guerre.".

"Tuez-les partout où vous les trouverez, et chassez-les d'où ils vous auront chassés. La tentation à l'idolâtrie est pire que le carnage à la guerre."

 

(II,189): "Combattez-les jusqu'à ce que vous n'ayez point à craindre la tentation, et que tout culte soit celui du Dieu unique.".

 

(II, 190): "Quiconque agira violemment contre vous, agissez de même à son égard ". La justification du meurtre de l'infidèle revient plus loin (II, 214): "La tentation à l'idolâtrie est pire que le carnage "

 

(II, 286): "Donne nous la victoire sur les infidèles ".

 

(III, 151): "Si vous mourrez ou si vous êtes tués en combattant dans le sentier de Dieu, l'indulgence et la miséricorde de Dieu vous attendent."

 

(III,163): "Ne croyez pas que ceux qui ont succombé en combattant dans le sentier de Dieu soient morts: ils vivent près de Dieu, et reçoivent de lui leur nourriture "

 

(IV, 76): "Que ceux qui sacrifient la vie d'ici-bas à la vie future combattent dans la voie de Dieu; qu'ils succombent ou qu'ils soient vainqueurs, nous leur donnerons une récompense généreuse."

 

(IV, 97): "il [Dieu] a destiné aux combattants une récompense plus grande qu'à ceux qui restent dans leurs foyers.".

 

(IV, 86): "Combats dans le sentier de Dieu et n'impose des charges difficiles qu'à toi-même. Excite les croyants au combat.".

 

(IV, 93): "S'ils [les infidèles] ne se mettent pas à l'écart, s'ils ne vous offrent pas la paix et ne s'abstiennent pas de vous combattre, saisissez-les et mettez-les à mort partout où vous les trouverez. ".

 

(V, 61): "Ceux qui prennent pour protecteur Dieu, son apôtre, et les croyants sont comme la milice de Dieu; la victoire est à eux."

 

(VIII, 7): "Le Seigneur cependant a voulu prouver la vérité de ses paroles et exterminer jusqu'au dernier des infidèles.".

 

(VIII, 12): "Abattez leurs têtes et frappez les extrémités de leurs doigts."

 

(VIII, 52): "Quel spectacle, lorsque les anges ôtent la vie aux infidèles! ils frappent leurs visages et leurs reins, et leur crient: Allez goûter la peine du feu.".

 

(VIII, 17): "Ce n'est pas vous qui les tuez, c'est Dieu.".

 

(IX,29): "Faites la guerre à ceux qui ne croient point en Dieu ni au jour dernier, qui ne regardent point comme défendu ce que Dieu et son apôtre ont défendu, et à ceux d'entre les hommes qui ne professent pas la vraie religion.".

 

(IX,34): "Annonce un châtiment douloureux à ceux qui amassent l'or et l'argent, et ne le dépensent point dans le sentier de Dieu.",

 

(XLVII, 4): "Quand vous rencontrerez les infidèles, tuez-les jusqu'à en faire un grand carnage, et serrez les entraves des captifs que vous aurez faits.".

 

(LXVI, 9): "O Prophète! fais la guerre aux infidèles et aux hypocrites, sois sévère à leur égard. La géhenne [le feu] sera leur demeure. Quel affreux séjour.".

Ect. Ect. Ect.

Comme le dit si bien Hervé Morin '' aucune religion n'appelle à tuer ''

La haine et la cruauté de Mahomet envers les juifs se manifeste à maintes reprises, notamment quand il attaque l’oasis de Khaybar en criant : « Ô vous qui avez reçu la victoire, tuez, tuez ! »
La haine des musulmans envers les juifs date de 622 de l’ère chrétienne ( Hégire )

Sourate V, 51: O vous qui croyez! Ne prenez pas pour amis les Juifs et les Chrétiens ; ils sont amis les uns des autres. Celui qui, parmi vous, les prend pour amis, est des leurs. Dieu ne dirige pas le peuple injuste.

 
Les chrétiens et les juifs furent et demeurent les ennemis de l’islam suffit de se reporter au coran ( sourate 9 versets 30, 31, 32,33 et 34 )

°

Ici, je reproduis un article du journal '' Le Point '' car il correspond parfaitement, à ce que des amis juifs parlant parfaitement l'arabe ( l'arabe dit de la rue ), commerçants en contact régulier avec des musulmans, m'ont rapporté tout au long de ces jours derniers

 

Le Point - Publié le 09/01/2015 : Le désarroi d'une prof qui parle de '' Charlie '' à ses élèves

Minute de silence incomprise, parfois méprisée, provocation..., une enseignante dans un collège classé REP de l'académie de Grenoble raconte son étrange journée

Propos recueillis par Laureline Dupont

 

Le matin du 8 janvier, nous avons reçu un courrier de notre ministre qui nous rappelait que l'école était là pour transmettre les valeurs de la République. En tant que professeurs, nous avons pour mission d'expliquer à nos élèves les faits, de les faire réfléchir, de les aider à comprendre.

 

"Pourquoi respecter une minute de silence pour des gens que je ne connaissais pas ?"

 

J'ai d'abord eu un échange avec ma classe de 5e, composée de collégiens de 12 ans en moyenne. Ils étaient très silencieux. Sauf un qui m'a demandé : "Pourquoi respecter une minute de silence pour des gens que je ne connaissais pas ?" J'ai trouvé cette réaction violente. Ses camarades ont été choqués également. Ils sont jeunes, sans doute plus émotifs que leurs aînés. Je voyais que cet élève faisait semblant, il ne pesait pas ses mots. Il était dans la provocation.

 

J'ai rappelé les faits en commençant pas l'évidence : on a tué des êtres humains. Pour que la minute de silence soit ensuite respectée, j'ai dû "plomber l'ambiance", sinon ça n'aurait pas fonctionné. Je leur ai dit : "Vous vous rendez compte que les victimes sont parties hier matin en disant à tout à l'heure à leur famille ?" Il fallait éviter que d'autres s'amusent à jouer les caïds pour épater la galerie pendant ce moment de recueillement. Après la minute de silence, j'ai senti une lourdeur s'abattre sur la classe donc j'ai décidé de passer à autre chose. Je venais de voir quelques-unes de mes élèves de confession musulmane debout, la tête baissée, presque gênées, pour elles, pour leurs familles, ça doit être dur de voir certains faire l'amalgame.

 

Quant à ce qui s'est passé dans ma classe, cette provocation, ce n'est rien à côté de ce que certains de mes collègues ont dû affronter. Durant la minute de silence, dans les autres classes, il y a eu plusieurs expulsions d'élèves, les uns parlaient, disaient des choses affreuses, les autres rigolaient. Un petit de 6e de confession musulmane a carrément refusé de respecter la minute de silence. Tous ces élèves un peu "retors" ont été envoyés chez le principal de l'établissement et chez l'infirmière scolaire pour entendre un discours différent de celui qu'ils entendent sans doute chez eux.

 

En début d'après-midi, j'ai accueilli une classe de 4e. Ils sortaient d'un cours de français pendant lequel ils avaient entamé un vif débat sur le sujet. Ils étaient bruyants, agités, je leur ai proposé qu'on poursuive le débat pendant mon cours. Certains jugeaient cet acte effroyable, traitaient les terroristes de "barbares". Mais un élève a commencé à exprimer son désaccord. J'ai ensuite remarqué qu'une autre assise au fond de la classe attendait sagement main levée qu'on lui donne la parole.

 

"On ne va pas se laisser insulter par un dessin du prophète"

 

"Madame, me dit-elle, on ne va pas se laisser insulter par un dessin du prophète, c'est normal qu'on se venge. C'est plus qu'une moquerie, c'est une insulte !" Contrairement au précédent, cette petite pesait ses mots, elle n'était pas du tout dans la provoc. À côté d'elle, l'une de ses amies, de confession musulmane également, soutenait ses propos. J'étais choquée, j'ai tenté de rebondir sur le principe de liberté et de liberté d'expression. Puis c'est un petit groupe de quatre élèves musulmans qui s'est agité : "Pourquoi ils continuent, madame, alors qu'on les avait déjà menacés ?"

 

Plusieurs élèves ont tenté de calmer le jeu en leur disant que Charlie Hebdo faisait de même avec les autres religions. Leur professeur de français avait eu l'intelligence de leur montrer les unes de Charlie pour leur montrer que l'islam n'était pas la seule religion à être moquée. Mais ils réagissent avec ce qu'ils ont entendu à la maison.

 

Tout cela a divisé les élèves

 

Ce qui me désole, c'est la fracture que cet événement tragique a créée dans des classes d'habitude soudées. Tout cela a divisé les élèves. Il régnait aujourd'hui une ambiance glauque, particulière. Cette classe de 4e sympa, dynamique, était soudain séparée en deux clans. Les communautarismes ont resurgi d'un coup. Et ça me fait peur pour la suite.

 

L'école doit transmettre nos valeurs, mais on est parfois un peu trahis par les parents. On apprend les principes républicains aux enfants, mais une fois à la maison ils en font bien ce qu'ils veulent. Ils n'ont plus confiance en nous, professeurs. Ils ne nous prennent pas pour des alliés, mais pour des ennemis. En tant que prof, tu te demandes ce qu'ils peuvent penser de toi, de nous enseignants, nous qui avons la foi de leur apprendre. Nous avons devant nous des jeunes citoyens qui ont des idées telles qu'on est obligé de se demander : "Où allons-nous ?"Laureline Dupont

 

Le Coran n'est donc qu'un mélange désordonné de haine, de violence, d'appel au meurtre. La structure du texte n'est qu'une inlassable répétition, un déchaînement autoritaire et coléreux où la guerre est définitivement sainte – un texte haineux, en outre comprenant des sourates misogynes, sexistes, dont voici quelques extraits :

 

(IV, 38): "Les hommes sont supérieurs aux femmes à cause des qualités par lesquelles Dieu a élevé ceux-là au dessus de celles-ci, et parce que les hommes emploient leurs biens pour doter les femmes. Les femmes vertueuses sont obéissantes et soumises.". Ou encore, sur la servitude à laquelle la femme est assignée (VII, 188): "C'est lui qui vous a créés tous d'un seul homme, qui en a produit son épouse afin qu'il habitât avec elle, elle porta d'abord un fardeau léger et marchait sans peine."

 

(II, 223): "Les femmes sont votre champ. Cultivez-le de la manière que vous l'entendrez, ayant fait auparavant quelque acte de piété.", que les filles (II, 220): "Ne donnez point vos filles aux idolâtres tant qu'ils n'auront pas cru.".

 

(II, 282): "Appelez deux témoins choisis parmi vous; si vous ne trouvez pas deux hommes, appelez-en un seul et deux femmes parmi les personnes habiles à témoigner; afin que, si l'une oublie, l'autre puisse rappeler le fait.". Cette même inégalité de traitement prévaut aussi dans les droits de succession (IV, 12): "Dieu vous commande, dans le partage de vos biens entre vos enfants, de donner au fils mâle la portion de deux filles; s'il n'y a que des filles, et qu'elles soient plus de deux, elles auront les deux tiers de la succession; s'il n'y en a qu'une seule, elle recevra la moitié.", ainsi que (IV, 175). La primauté de l'homme provient de son apparition première (III, 193): "Les femmes sont issues des hommes.", et (IV, 1): "O hommes! craignez votre seigneur qui vous a créés tous d'un seul homme; de l'homme il forma sa compagne.".

 

(IV, 3): "Si vous craignez d'être injustes envers les orphelins, n'épousez que peu de femmes, deux, trois ou quatre parmi celles qui vous auront plu.", et Mahomet montre l'exemple (XXXIII, 6): "Le prophète aime les croyants plus qu'ils ne s'aiment eux-mêmes; ses femmes sont leurs mères." et (XXXIII, 27) ainsi que (XXXIII, 47): "O prophète! il t'est permis d'épouser les femmes que tu auras dotées, les captives que Dieu a fait tomber entre tes mains, les filles de tes oncles et de tes tantes maternels et paternels qui ont pris la fuite avec toi, et toute femme fidèle qui livrera son cœur au Prophète, si le Prophète veut l'épouser.".

 

(IV, 38): "Vous [les hommes] réprimanderez celles dont vous avez à craindre l'inobéissance; vous les relèguerez dans des lits à part, vous les battrez; mais aussitôt qu'elles vous obéissent, ne leur cherchez point querelle. Dieu est élevé et grand."

 

(IV, 19): "Si vos femmes commettent l'action infâme (l'adultère), appelez quatre témoins. Si leurs témoignages se réunissent contre elles, enfermez-les dans des maisons jusqu'à ce que la mort les visite ou que Dieu leur procure un moyen de salut.".

ect.ect.ect.

 

L'incitation à la haine de ses semblables n'est pas une opinion mais un délit, il est regrettable qu'il n'en soit pas entendu de même quand une religion prône l'abaissement du statut de la femme

Combien de fois faudra t-il rappeler ou exiger des pouvoirs publics que pour toute publication et commercialisation nouvelle du coran et de ses annexes doit-être préfacée d'un avertissement à l'adresse des jeunes lecteurs ou lectrices ?

 

Noms des victimes :

Clarissa Jean-Philippe,

 

Yohan Cohen,

 

Yoav Hattab,

 

Philippe Braham,

 

François-Michel Saada,

sont tombés sous les balles d'Amedy Coulibaly

 

Charb,

 

Cabu,

 

Wolinski,

 

Tignous,

 

Honoré,

 

Elsa Cayat,

 

Mustapha Ourad,

 

Bernard Maris,


Ahmed Merabet,

 

Franck Brinsolaro,

 

Frédéric Boisseau,

 

Michel Renaud,

 

Elsa Cayat,

 

Mustapha Ourrad,

assassinés par les deux frères Kouachi

 

Ce dimanche 11 Janvier 2015, dans l'immense foule rassemblée dans les rues et places de la Capitale, après un visionnage très attentif sur écrans des images produites par les chaînes de télévision, je n'ai pas vu dans ce grand rassemblement une seule femme voilée - en tous cas aucun groupe de femmes voilées filmées ;

s'il y en avait eu, elles n'auraient pas manqué l'occasion, selon leurs pratiques prosélytes, d'aller au devant des caméras ;

je n'ai pas lieu de m'en plaindre, bien au contraire, car cela est une indication, démontre si besoin était ce que valent réellement, culturellement les « voilées volontaires »

Les françaises et les français, comme les jours précédents ont marché ensemble silencieusement puis ensuite par moment ont chanté la marseillaise, puis dans la plus pure tradition de notre culture se sont montré capable d'ironiser, pour enfin faire la preuve qu'ils n'ont pas peur

 

Autres articles :

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2015/01/enseigner-en-democratie.html

ou sur

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2015/01/10/enseigner-en-democratie-5530650.html

 

10/01/2015

Enseigner en démocratie

Albert Einstein.png

 

Selon Paul Quilès, extrait de presse :

Fusillade à " Charlie Hebdo " : Paul Quilès veut mettre "en avant la laïcité plus fortement"

La laïcité c'est une raison de vivre de la République

Cette problématiques complexe " interpelle les politiques, les familles, les enseignants", analyse Paul Quilès. "Je souhaite, à l'occasion de ce drame, que l'on mette en avant la laïcité beaucoup plus fortement", lance l'ancien député de Paris. Car selon lui, "la laïcité c'est une raison de vivre de la République".
Les valeurs de la République dépassent très largement les valeurs religieuses
Pour Paul Quilès, les dirigeants politiques ne sont pas à la hauteur. L'ancien ministre estime qu'ils devraient " se renseigner " davantage sur " les questions de terrorisme international " avant d'en parler. " On ne traite pas suffisamment ces questions dans le fond au sein des partis politiques ", dénonce-t-il.

" La religion c'est du domaine individuel, et les valeurs de la République dépassent très largement les valeurs religieuses." Fin de l'extrait de presse

°

Enseigner en démocratie

Hors comment réaffirmer la laïcité, ( ce qui en fait est un détournement de l'argent public ), sans abroger le concordat, sans cesser de subventionner des écoles confessionnelles, sans mettre fin aux cruels abattages rituels ?

 

Pourquoi ne pas remettre en place les fanatiques qui veulent que l'on enseigne le fait religieux à l'école sans en contrepartie proposer l'enseignement du fait athée ? ;

hors ni l'un ni l'autre des faits ne doit être enseigné à l'école : le rôle de l'école c'est d'apprendre à penser, à lire, à écrire et à compter dès le plus jeune âge des enfants ;

cependant, ( quelques noms de philosophes, à titre d'exemple ) après l'école : dès le collège, en philosophie si on enseigne Platon, Aristote ect. - dans ce cas l'on se doit en contrepartie d'enseigner Démocrite, Épicure ect.

 

Certains s'y oppose parce que il est évident qu'apprendre au enfants à '' comment penser '' va à l'encontre du '' quoi penser '', c'est à dire va à l'encontre de l'idée même de '' soumission '' ( soumission des hommes à dieu – soumission des femmes aux hommes), hors c'est pourtant aider les élèves à penser par eux-même le rôle premier, le rôle majeur dans une démocratie de l'école laïque sans laquelle il ne saurait-être question de démocratie, autant dire de liberté d'expression, de liberté de conscience et d'égalité femmes-hommes

 

N'en déplaise aux théocrates avec ou sans poils, les religions ne sont pas respectables : je pense qu'il est toujours utile de rappeler que nos lois dépendront toujours, comme dans le passé, de la critique des religions ;

donc critiquer les religions, dans une démocratie reste une priorité, c'est d'autant plus important dans l'actualité où nos compatriotes juifs sont menacés en permanence par des individus inspirés par le raciste coran dont soixante trois pour cent des sourates, sans compter les sourates ignoblement sexistes, sont des incitations violentes à la haine du non-musulman - dont une partie de ces sourates vise plus particulièrement les juifs, ce que, pour ma part, je ne cesse de dénoncer ou de rappeler, sur mes blogs depuis 2006

 

En cela implique de cesser de faire bénéficier de niche fiscale des organismes comme le MRAP*1, qui au nom de la défense ( sans nuance ) des pro-palestiniens et des terroristes du Hamas sous le couvert* ( * : facile ) d'alerter sur le sort des habitants de GAZA, compte parmi les principaux responsables de la recrudescence d'un antisémitisme ( autrefois l'apanage de l'extrême droite ) qui était en voie de disparition dans notre pays ;

les faits montrent que ce ne sont pas des « français de souches », mais bien en tout cas des croyants issus incontestablement du monde musulman qui assassinent des juifs et leurs enfants et non des juifs qui tuent des musulmans puisque l'on sait que ces individus se réclamant de l'islam et de son prophète font régulièrement leurs prières, au point même que le terroriste antisémite preneur et assassin d'otages, dans l'attentat de l'épicerie casher de la porte de Vincennes avait, avant d'être tué par les forces de l'ordre, entonné le chant religieux des morts

*1 :sur le site du MRAP, vous trouverez une rubrique '' islamophobie '' mais pas de rubrique '' athéophobie '' je suis sûr chères lectrices – chers lecteurs que sans difficultés vous trouverez l'erreur...

 

'' Mettre en avant la laïcité '' ( sans adjectifs ajoutés ) pour reprendre l'expression de Paul Quilès, c'est admettre que les incitations à la haine de l'autre sont des menaces pour notre société : dans ce cas comment se fait-il que nos élites politiques ou de la société civile ne proposent pas que toute nouvelles publications des « livres sacrés » soient précédées d'une préface destinée à avertir les jeunes lectrices et lecteurs que de grandes parties de ces « textes sacrés » sont humainement et démocratiquement inacceptables ? --- Crab 10 Janvier 2015

Suites :

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2015/01/meunier-tu-dors-avant-lheure.html

ou sur

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2015/01/09/meunier-tu-dors-avant-l-heure-5529851.html

 



 

09/01/2015

Meunier, tu dors [ avant l'heure]

 Jean d'Ormesson.png

Ce matin Jean d'Ormesson très académiquement déclare, sur BFMTV, en référence à l'attaque meurtrière contre Charlie hebdo que l'islam est une grande civilisation sans rapport avec la barbarie [ ??? ]

Une fois encore il faut le dire, c'est quoi l'islam ? : le coran ? - si l'islam c'est le coran , dans ce cas quel rapport peut avoir ce « texte sacré », dont la majorité des sourates sont racistes, sexistes, athéophobes, antijuifs, homophobes et xénophobes avec une religion de paix ou d'amour ou une grande civilisation

Comment peut-on parler d'un texte qui génère les pires violences contre les femmes, un texte qui abaisse le statut de la femme, en d'autres parties incite à haïr les juifs, les athées, les homosexuels ou en un mot toute personne non musulmane [ ???? ]

Un texte qui à longueur de pages rejette l'altérité, et vous avez des d'Ormesson et compagnie, sur les plateaux de « grands médias ou d'informations dits non-stop » complaisants ou irresponsables, rabâchent que l'islam est une grande religion feignant ou ignorant la nature barbare du texte coranique rédigé en d'autres temps par des phallocrates sans autres objectifs que de sacraliser les patriarcats préexistants pour imposer une société exclusivement hétérosexuelle débarrassée des athées, des juifs, des homosexuels, mais aussi de maintenir l'esclavage*, la traite des esclave* ( **encore existant, à notre époque, dans le '' monde musulman '' ) et par dessus tout d'institutionnaliser au nom d'Allah la suprématie des hommes sur les femmes

Dites-moi chères lectrices, dites-moi chers lecteurs est-ce bien cela une religion de paix et d'amour ?

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/41-les-diktats-musulmans/

°

Sur Twiter, Michel Onfray rappelle avec justesse ce qu'inspire aux « grands de la chanson islamique » cette grande religion de paix et d'amour à l'origine d'une si grande civilisation, extrait de presse :

Dans le 7e couplet qu'il interprète, Nekfeu chante notamment : "D't'façon y a pas plus ringard que le raciste / Ces théoristes veulent faire taire l'islam / Quel est le vrai danger : le terrorisme ou le taylorisme ? / Les miens se lèvent tôt, j'ai vu mes potos taffer / Je réclame un autodafé pour ces chiens de ''Charlie Hebdo''. Le rappeur Nekfeu est membre du collectif parisien 1995 ( Polydor ), très apprécié de la critique et pas coutumier des polémiques

"Charlie Hebdo découvre avec effarement la violence des paroles de la bande originale du film La Marche à son encontre. Ainsi, la chanson 'Marche' (…) reprend les propos que tient habituellement l'extrême droite musulmane lorsqu'elle évoque notre journal", estime Charlie Hebdo dans un communiqué signé de "la rédaction" source M Médias

 

Entendre d'Ormesson, devant le béat Bourdin, dire qu'il y a six millions de musulmans en France, c'est faire injure aux français incroyants ou agnostiques anti sexistes, antiracistes, ou encore membres d'autres confessions dits d'origines africaines du Nord, pour beaucoup plus loin encore bien au-delà des confins du désert - manifestement d'Ormesson n'a pas su lire Darwin ni ne s'est jamais trouvé en mesure de sentir, et l'âge ne fait rien à l'affaire, que le mystère ni pour suppléer au hasard n'engendre pas l'obligation de croire à une divinité, pour reprendre son expression, «  au-dessus de tout ou de nous » - oui « Nous voulons vivre dignes, libres et sans menace », mais monsieur d'Ormesson, n'est-ce pas pour vous, plus facile de croire que de penser...ceci résume votre œuvre ? ; ne vous en déplaise il ne peut y avoir, dans un pays, la démocratie sans la critique des religions dont la plus épouvantable d'entre-elles

 

Est-ce qu'en Tunisie la population de ce pays sort en masse dans la rue pour exiger la libération de l'athée Jabeur Mejri : NON ?

La question n'est même pas à poser en ce qui concerne les autres pays dominés par les musulmans

Voyez-vous monsieur d'Ormesson, spontanément les françaises et les français de culture française sont descendus silencieusement dans la rue, puis on commencé par retrouver le goût de rire et non sans à aucun moment hurler la haine comme on peut l'observer quand la foule dans le '' monde musulman '' descend dans la rue pour défendre ou venger je ne sais quel prophète – Êtes-vous capable, monsieur d'Ormesson, de comprendre ce qui fait la différence entre un peuple cultivé, laïque et des peuples fanatisés par la religion dont l'intolérance est sans limites? J'en doute...

Selon le Président F. Hollande ces actes terroristes n'ont rien à voir avec la religion musulmane, donc il faut en déduire que le coran n'a rien avoir avec l'islam 

Les frères Kouachi n'ont pas choisi de mourir en martyrs mais en salauds pour ne pas répondre de leurs actes devant le peuple français - - Crab – 9 Janvier 2015

Suites :

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2015/01/08/charlie-hebdo-un-jour-apres-5528887.html

ou sur

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2015/01/charlie-hebdo-un-jour-apres.html

 



 

08/01/2015

Charlie Hebdo un jour après

Charb.png

Sur BFMTV, ce matin, Philippe Valls, ex-directeur de Charlie hebdo rappelle que le déni de la réalité*1 : le silence médiatique émanant d'une forte majorité de journalistes, de politiques, les errements d'une partie des intellectuels sur la fuite de nos compatriotes juifs par crainte de stigmatiser une population musulmane, qui plus est, pour ceux-là même ( nos « bien-pensant » ), quand ce n'est pas accuser les penseurs critiques de la religion islamique d'islamophobie ( sous-entendu : racistes ) ou encore de néo-colonialistes sont les causes essentielles de la recrudescence de l'antisémitisme, des atteintes à la liberté de conscience et de discriminations sexuelles observées pour l'essentiel dans les quartiers de banlieues, pour lui de dire ( il a raison ) que l'islam doit se réformer tout en se structurant autour de quelques personnalités pouvant faire autorités

*1 : ne pas dire publiquement, ( selon moi ), que le coran dont soixante trois pour cent des sourates sont des incitations à la haine du non-musulman, sans compter les inacceptables sourates sexistes génèrent l'extension du terrorisme islamique et traduit une attitude d'irresponsabilité vis à vis des causes de tous les désordres publics que subissent au quotidien les françaises et les français ( quelque soit leur origine ) de culture française

 

En revanche, hier soir dans 28 minutes sur la tuerie à Charlie hebdo, pratiquement avec pour chef de file l'incurable ou imbuvable Claude Askolovitch, il ne s'est s'agit que de dénoncer l'islamophobie – sur internet, chères lectrices et lecteurs il vous est possible de visionner cette émission et de vérifier par vous-même cette façon qu'a une bonne partie de ces autoproclamés analystes ou essayistes de ne pas lire la ligne, sans se référer aux « textes sacrés » pour nous proposer un '' monde musulman innocent '' ou victimisé

 

Lors du procès '' dit des caricatures engagé par les « autorités musulmanes » contre Charlie hebdo, Élisabeth Badinter avait dit une chose très juste, déterminante quand à l'issue favorable pour les accusés : '' les condamner, c'est laisser le silence s'abattre sur nous '', c'est en ce sens que contrairement à ce qu'avait déclarer Manuel Valls, au cour d'un récent déplacement, qu'il importe de pas respecter les « textes sacrés », c'est un devoir de critiquer les religions, notre culture, nos loi en dépendent, la liberté de conscience indissociable de la liberté d'expression sans lesquelles il ne peut y avoir, dans un pays, la démocratie

 

Nota : Je rappellerais qu'il n'y a que dans les pays dominés par les musulmans où l'on emprisonne, assassine les athées, traque les homosexuels, lapident ou achèvent d'une balle dans la tête les femmes quand elles ne subissent pas un viol collectif soit-disant pour les punir notamment pour un acte d'adultère ou plus simplement pour avoir aimer en dehors du mariage ou un homme d'une autre communauté, que les mariages forcés y sont monnaie courante, sans compter que l'esclavage et la traite des esclaves reste une réalité dans ce '' monde musulman '' - mais dire, tout cela, haut et fort serait le fait d'affreux néo-colonialiste [ ? ] et l'on viendrait nous faire accroire cette idée que les textes fondateurs de l'islam n'y sont pour rien ! - Crab 8 Janvier 2015

 

athéophobie,aymeric_carron,changelejeu,chrétienté,charlie_hebdo,crab,edwy_plenel,france,islam,islamophobie,laïcité,michel_onfray,monothéismes,musique,pape_françois,polêmikôs,Éthique

Suites :

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2015/01/charlie-hebdo.html

°

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2015/01/07/charlie-hebdo-5528060.html

 

Suites 2 : autres articles

L'impertinence de Charlie Hebdo, c'est ce qui permet à la démocratie de fonctionner, ceux qui mettent le feu et l'alimente, avec de l'huile ou des bombes ce sont les islamistes et nul autres qu'eux

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2012/09/20/dieu-aime-you-tube.html

 



 

07/01/2015

Charlie Hebdo

 

athéophobie,aymeric_carron,changelejeu,chrétienté,charlie_hebdo,crab,edwy_plenel,france,islam,islamophobie,laïcité,michel_onfray,monothéismes,musique,pape_françois,polêmikôs,Éthique

Charlie hebdo attaqué par des islamistes : Cela fait à présent plus de douze ans que les inventeurs de la notion d'islamophobie font le lit du terrorisme islamique, mais on vous dira que les terroristes sont des déséquilibrés et que les contenus racistes, sexistes, athéophobes, homophobes et xénophobes distillés dans le coran n'y sont pour rien - '' on '' vous dira que vous ne savez pas lire et j'en passe...

Crab 7 Janvier 2015

 

12 personnes, dont dix journalistes et deux policiers, ont été tuées et 4 autres sont dans un état «d’urgence absolue». Charb, directeur de la publication, et Cabu, font partie des victimes. De même que Tignous, Wolinski et Bernard Maris

°

Suites :

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2015/01/because.html

°

 

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2014/06/23/islam-bibliographie-5396732.html

 

°

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2014/10/lettre-edwy-plenel-suite.html

 

°

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/41-les-diktats-musulmans/

 

°

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2014/12/02/lire-entre-les-lignes-5501965.html

 

°

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2014/09/islamistes-et-chretiens-orthodoxes.html

 

°

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2015/01/recrudescence-de-lantisemitisme.html

 



 



 



 



 

06/01/2015

Because

Athéophobie, Aymeric_Carron, Changelejeu, chrétienté, crab, islamophobie, Edwy_Plenel, monothéismes, islam, laïcité, musique, Polêmikôs, France, Michel_Onfray, Éthique, pape_François

 

Un climat d'intolérance, de fanatisme, de dictature théocratique s'installe et fait tache d'huile. L'intégrisme musulman a donné le " la ", mais d'autres extrémismes religieux piaffent et brûlent de suivre son exemple

Demain, catholiques, orthodoxes et autres variétés chrétiennes instaureront la terreur pieuse partout où ils dominent, à nous démocrates, républicains et laïques, héritiers des lumières, de s'élever contre le déni des savoirs que ne manquent pas, en toutes occasions, de distiller les religions dans la vie publique

 

°

 

Because

J'ai vu, j'ai entendu, j'ai lu les interviewes de Michel Houellebecq ; je n'ai pas lu ni n'est l'intention de lire son nouveau livre '' Soumission '' : because, ce genre de roman dit d'anticipation ne m'intéresse pas d'autant que je fais une tout autre lecture que lui de la société dans laquelle je vis :

la première observation c'est dans notre pays l'importance que prend l'abstention en périodes électorales et les voix de plus en plus forte qui s'élèvent pour réclamer le rétablissement de la laïcité sur l'ensemble des territoires de la république : notamment de cesser de détourner l'argent public destiné à financer le Concordat, de mettre un terme au subventionnement les écoles confessionnelles, mettre fin au sordide abattage rituel des animaux et de faire entrer plus profondément dans les mœurs l'égalité femmes-hommes, les droits des femmes, le respect des droits des citoyennes ou citoyens de sexualités non exclusivement hétéros

 

Ici je rappelle tout d'abord à quelques lecteurs qui me demandent si '' je ne dois pas m'inquiéter des manifestations islamophobes en Allemagne '' que le terme islamophobie est employé outrageusement par des journalistes, politiciens, associations islamophiles ou personnalités très médiatisées pour tenter, d'empêcher la critique des religions, dont en l'occurrence plus particulièrement le texte raciste, sexiste, athéophobe, homophobe et xénophobe coran et ses annexes : dont la sharia et j'en passe ;

autant de compilations de textes mutualisant, aggravant, sans la plus petite ouverture démocratique ou laïque, poussant jusqu'aux extrêmes ce qu'il y à de pire : c'est à dire de violent ou d'insoutenable contenu dans les « chapitres sacrés » judéo-chrétiens

 

Critiquer une religion ce n'est pas s'en prendre aux personnes, mais l'emploi de cette notion ne gêne pas aux entournures des associations comme le MRAP qui a créé sur son site une rubrique '' islamophobie '' : cette association participe depuis de nombreuses années, au même titre, dans l'actualité, que la voyoucratie pro-palestinienne, sous le couvercle de l'antisionisme, à la recrudescence d'un antisémitisme, autrefois la carte de visite de l'extrême droite, qui était en voie de disparition dans notre pays

 

Je ne vois pas pourquoi je devrais me priver de critiquer les positions publiques émanant de personnalités civiles, politiques ou religieuses, mais vous ne m'entendrez jamais appeler à une manifestation de rue que je considère comme parfaitement inutile car on ne combat l'obscurantisme d'où qu'il vienne avec des slogans mais en nourrissant largement argumenté le débat d'idée comme le fait Michel Onfray, ce que, pour ma part, je fais, pour l'essentiel, systématiquement sur internet depuis 2002 sur les forums et début 2006 sur mes blogs - - - Crab 6 Janvier 2015

 

Suites, quelques critiques des religions et des positions publiques de personnalités connues du '' grand public '' :

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2014/12/noel-atheophobe-un-jour-comme-un-autre.html

 

°

 

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2014/06/islam-bibliographie.html

 

°

 

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2014/12/24/noel-2014-5519697.html

 

°

 

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2014/12/25/noel-tendre-noel-5520154.html

 

°

 

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/marie/

 

°

 

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/la-femme-de-lot/

 

°

 

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/le_mensonge_monotheiste./

 

°

 

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/71-le-mensoge-monotheiste-suite/

 

°

Salomé

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/salome/

 



 

Ect.

 

04/01/2015

La propagande islamiste aux premiers jours de 2015

Erdogan.png

 

Extrait de presse : « La maternité est la seule carrière possible pour les femmes ».

Cette déclaration du ministre de la Santé, dans le sillage de récents propos polémiques du Premier ministre Erdogan, suscite la polémique sur les réseaux sociaux.

La polémique lancée par le président islam-conservateur turc Recep Tayyip Erdogan sur la place « naturelle » des femmes a rebondi vendredi en Turquie après une sortie de son ministre de la Santé jugeant que la maternité était leur seule « carrière » possible. 

A la faveur d’une tournée des premiers bébés de l’année dans les maternités d’Istanbul, le ministre a dispensé quelques conseils à leurs mères.

« Les mères ne doivent pas mettre d’autres carrières que la maternité au centre de leur vie. Élever de nouvelles générations doit être au centre de leurs préoccupations » a lancé Mehmet Müezzinoglu. Fin de l'extrait

 

°

 

Islamistes, vous ne parviendrez jamais à tuer la liberté, vous avez dû, dors et déjà à travers les siècles, compter avec des femmes rebelles qui, ont trouvé des subterfuges pour s’affranchir de vos tentatives de construire contre les femmes une société patriarcale sacralisée par la religion ;

à présent au fil de l'actualité, et c'est un mouvement irréversible dicté par la prise de conscience que l'abaissement du statut de la femme sacralisé par la religion n'est qu'une invention qui ne doit rien au divin mais bien à quelques cerveaux fêlés ;

à terme ces féministes que vous abhorrez n'hésiterons pas à vous jeter vous et vos « livres sacrés » dans les poubelles de l'histoire pour ne pas dire plus...

 

Mais qui, en France, oserait encore prétendre que toutes les cultures se valent ?

Dans un pays musulman '' on naît musulman '', entendu lors d'un reportage chloroforme, diffusé hier sur Euronew, montrant une Égypte célébrant la naissance d'un prophète :

bref toute la population chante, danse et s'embrasse das la rue, génial reportage dans ce pays où plus de 80 % des femmes sont excisées ou victimes de harcèlement sexuel, dans ce pays où l'homophobie et l'athéophobie dépasse l'entendement – bravo à Euronew pour la qualité remarquable de ce reportage de propagande islamiste dans l'un des plus beaux pays de rêve du '' monde islamique ''

 

Suites, tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur l'islam :

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2014/06/islam-bibliographie.html

ou sur :

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2014/06/23/islam-bibliographie-5396732.html

Crab – 4 Janvier 2015

 



 

02/01/2015

Recrudescence de l'antisémitisme

athéisme, crab, changelejeu, chrétienté, régions, départements, Europe, laïcité, morale, musique, Polêmikôs, edwy_plenel, aymeric_carron, sciences, société, voiles_islamiques, école, Éthique, islam

 

Extraits de presse :

Le départ des juifs de France vers Israël a doublé en 2014

Par LEXPRESS.fr avec AFP, publié le 02/01/2015

Pour la première fois, les juifs de France fournissent le plus gros apport mondial de l' " Alyah ", l'émigration vers Israël

Plus de 7000 juifs de France ont émigré vers Israël en 2014, soit plus du double de l'année précédente où 3293 ressortissants avaient rejoint l'Etat juif, a annoncé jeudi l'Agence juive pour Israël. 
…/...

10 000 nouveaux immigrants venus de France

D'après le Consistoire de France, cette augmentation serait dû à un climat d'insécurité pour les juifs de France. Et selon le Conseil représentatif des institutions juives de France ( Crif ), ce serait l'antisémitisme la principale raison

Ce flux devrait se poursuivre en 2015, estime l'Agence juive, qui prévoit l'arrivée de plus de 10 000 nouveaux immigrants de France. Au total, 26 500 juifs, un nombre record depuis dix ans, ont gagné Israël en 2014, 32% de plus qu'en 2013. Plus de la moitié d'entre eux ont moins de 35 ans. Avec 500 000 à 600 000 personnes, la communauté juive de France est la première d'Europe et la troisième au monde, derrière Israël et les États-Unis. - Fin des extraits de presse

 

Combien de fois, en pure perte, ai-je, d'une année à l'autre( plus de dix ans ), attiré l'attention sur la haine des juifs, masquée par l'antisionisme, générée dans les quartiers dits sensibles par une grosse majorité d'individus ( femmes et hommes ) qui se réclament du raciste, antijuifs, athéophobe, homophobe et xénophobe coran et ses annexes avec le soutien d'organisations dont le MRAP promoteur inconditionnel du boycott des produits de consommations en provenance d'Israël, indirectement ou directement soutenu par des personnalités au Front de gauche ou parmi les écologistes dont certaines, ce qui est un comble, vont jusqu'à réclamer l'enseignement des religions à l'école, sans proposer en contrepartie d'enseigner le fait athée, dans le but de faire accepter une religion musulmane dont les « textes sacrés » mutualisent, aggravent colossalement ce qui existe de plus raciste, sexiste, athéophobe, homophobe et xénophobe dans le judaïsme ou la chrétienté : 63 % des sourates, sans compter les sourates sexistes, ( dans un cas comme dans l'autre), sont des incitations à la haine de l'altérité !

 

Autant d'incitations à la haine du non-musulman, '' on '' ne compte plus les assauts théocratiques conduits contre les valeurs humanistes, républicaines et laïques d'accès ou d'ouverture à la culture fondatrices de notre société, s'appuyant sur les idéologies générées par le coran et ses annexes contre ce qui rassemble démocratiquement les populations dans le but, ( du moins dans un premier temps ) de les diviser - - Crab - 02 Janvier 2015

 

Que propose le pouvoir pour lutter contre le racisme et l'antisémitisme ?

Ce combat doit-il ou non passer par le respect des « textes sacrés » ?

 

Suites :

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2015/01/les-vux-du-president.html

ou sur :

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2015/01/01/les-voeux-du-president-5524076.html

 



 

01/01/2015

Les vœux du Président

Athéisme, Crab, Changelejeu, chrétienté, Régions, Départements, Europe, Laïcité, morale, musique, Polêmikôs, Edwy_Plenel,Aymeric_Carron, sciences, société, voiles_islamiques, école, Éthique, islam

Artifices présidentiel

Que vaut la réforme territoriale sans la suppression des départements ?

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2014/06/14-nouvelles-regions.html

ou sur :

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2014/06/03/14-nouvelles-regions-5383403.html

Que vaut la promesse de lutter contre le racisme et l'antisémitisme sans exiger que toutes publications nouvelles du coran et de ses annexes ne soient précédées d'un avertissement sur la nature raciste, sexiste, athéophobe, homophobe et xénophobe des « textes sacrés » ?

Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur l'islam :

Suites :

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2014/06/islam-bibliographie.html

ou sur :

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2014/06/23/islam-bibliographie-5396732.html

Crab – 1 Janvier 2015

 

31/12/2014

Qui - qui sont-ils ?

Athéisme, athéophobie, Aymeric_Carron, Changelejeu, Crab, culture, Edwy_Plenel, homophobie, islamophobie, Laïcité, Michel_Onfray, MRAP, musique, Europe, religion, sexisme, société

 

Ils ont tellement sûr d'eux ou peut-être plus simplement ont-ils peur de tous ceux qui ne pensent pas comme eux qu'ils s'empressent de « créer » une catégorie dite d' « anti »

Et comment Alexandre Devecchio journaliste au Figaro, pour l'année 2014, défini « un nouveau venu » qu'il nomme l'« anti » un conservateur apparenté à une coalition des « Nons » : « Non » à l'Europe néo-libérale et technocratique, « Non » au mariage pour tous, « Non » aux taxes et aux impôts … Et comme l'a bien montré l'histoire, en particulier l'histoire de France, les processus révolutionnaires sont parcourus de poussées de fièvre et de violence. L'année 2014 a aussi vu apparaître certains signes de radicalisation dont le plus marquant est peut-être la manifestation «Jour de colère», véritable défouloir rassemblant l'extrême gauche et l'extrême droite dans un fourre-tout haineux. L'union des «anti» débouchera-t-elle sur une ligne commune et une nouvelle majorité d'idées soudée ou au contraire sur la guerre de tous contre tous? Fin de citation

 

°

 

Pratiquant l'amalgame ce journaliste ( dans un article daté du 31 Décembre 2014 – publié sur Figarovox ) ne peut-être d'expression plus malhonnête, en effet : je dis non à l'Europe néo-libérale, mais, ( bien qu'à titre personnel, je n'ai jamais voulu me marier), je suis pour le mariage pour tous au nom de l'égalité des droits ( le droit de choisir ou non de se marier quelques soient les sexualités ) ;

je ne suis pas non plus contre l'impôt surtout si l'usage qui en est fait est conforme aux lois et valeurs de notre république laïque, et non d'usages par exemple passant par le détournement de l'argent public pour financer le Concordat, subventionner les écoles confessionnelles, des crèches religieuses dites de Noël ou de lieux de cultes

 

Une fois de plus,et je me contrefiche de savoir que Zemmour ou le FN parle de ce sujet : je prône de ramener l'immigration à presque zéro ( exception faite pour l'accueil d'étudiants étrangers ) tant que le nombre de chômeurs ( plus 5 millions actuellement, qui se moquent de savoir que la France est un pays riche ) ne sera pas redescendu en dessous de quatre cents mille personnes, ce qui revient à dire que je refuse absolument le principe actuel d'un '' monde sans frontières ''

 

Et par dessus tout, je n'ai rien à voir avec la montée ou l'effroyable recrudescence de l'antisémitisme dans notre pays : les gauches ( écologistes compris dans le pack ), plus particulièrement le FG ou encore le MRAP, mais surtout une majorité parmi les musulmans, depuis de nombreuses années, sans chargent fort bien sans que cela crée la moindre émotion à nos actuels gouvernants qui, ces derniers semaines, n'ont rien trouvé de mieux à faire que d'appuyer les démagogiques*1 demandes palestiniennes

*1 :

http://laicite-moderne.blogspot.fr/search?q=Conf%C3%A9d%C3%A9ration+isra%C3%ABl-Palestine

 

°

 

Vidéos : Défendre son peuple n'est pas raciste

http://blvids.free.fr/1_%20Michel_Onfray_Defendre_son_peuple_n_est_pas_raciste_medium.mp4

Crab 31 Décembre 2014

 

Suites :

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2014/12/ne-laisse-pas-faire-autrui.html

ou sur :

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2014/12/23/ne-laisse-pas-faire-a-autrui-5518987.html

 

Noël Athéophobe - un jour comme un autre

Tunisie - Jabeur Mejri.jpg

 

C'est fait, en Tunisie les islamistes ne sont plus au pouvoir - Jabeur Mejri va-t-il être libéré ?

°

Mauritanie

La loi est la loi ( Publié dans '' atlantico, le 29 décembre 2014 )

Condamné à mort pour blasphème le jour de Noël ! Non, ça ne se passe pas dans un pays catholique...

Ce n'est ni le Pakistan, ni l’Afghanistan, ni l'Arabie Saoudite. C'est beaucoup plus près. Juste quelques heures d'avion

Ce jour-là, le 24 décembre, les rues de Nouakchott, la capitale de la Mauritanie, et de Nouadibhou, la deuxième ville du pays, offraient un spectacle joyeux. Des concerts de klaxons, une foule en liesse. Non il ne s'agissait pas de saluer la naissance du petit Jésus ! La Mauritanie est une république islamique et ses habitants, réjouis et heureux, criaient : "Allah akbar !".

L’événement fêté était autrement plus important que la naissance d'un bébé dans une étable de la Palestine romaine. Un certain Mohamed Cheikh Ould Mohamed venait d’être condamné à mort pour blasphème et apostasie."maalemines" (les forgerons), la caste la plus basse de la sympathique, et ô combien diverse, société mauritanienne. Le perturbateur avait aggravé son cas en suggérant que le système des castes était hérité de Mahomet. En Mauritanie on ne badine pas avec le nom du prophète.

M. Jemil Ould Mansour, un personnage important puisque chef du Tewassoul, un parti islamique modéré – c'est ainsi qu'il est qualifié par les agences de presse – a salué la condamnation de l'apostat par une phrase brillante de concision : "il a eu le sort qu'il mérite".

La Mauritanie, on vient de le lire, est riche de ses diversités. Elle a un système élaboré et complexe de castes. Elle a aussi des islamistes modérés, enfin modérés comme M. Jemil Ould Mansour, ce qui ouvre d'intéressantes perspectives sur ce que sont là-bas les islamistes non modérés. Elle a aussi des esclaves : entre 150 000  et 200 000 selon les estimations des organisations humanitaires. Tous Noirs. Mais il y a aussi des Noirs libres. Dans ce pays arabe ils doivent se situer très, très en dessous de la misérable caste des forgerons.

La Mauritanie a été à partir de 1903 colonisée par la France. Mais, heureusement pour elle, elle n'a pas eu à en souffrir. Le colonisateur français, en effet, n'a, dans sa grande sagesse, touché en rien aux équilibres traditionnels dans le souci de régner en paix. Tout est resté en place : l'Islam, les castes et l’esclavage.

Mais il serait inopportun et injuste de terminer sur une note aussi négative concernant un pays ami, membre des Nations Unies, de la Ligue Arabe, de la Conférence Islamique, de l'Union du Maghreb et d'autres organisations très respectables. La Mauritanie possède un parc naturel classé au patrimoine mondial de l'humanité par l’UNESCO. De méchantes langues insinuent qu'elle pourrait également briguer une place de choix dans le patrimoine mondial de l’inhumanité.

Mais ses chances seraient très minces, le Pakistan et l’Afghanistan ayant de sérieuses prétentions en la matière. Eux aussi pratiquent la peine de mort pour blasphème. Ce qui est le cas de beaucoup d'autres pays musulmans. Mais nous avons choisi le Pakistan et l’Afghanistan car ils ne sont pas arabes. Ce qui, espérons-le, nous évitera une accusation de xénophobie anti-arabe. Le Pakistan et l’Afghanistan ont juste un petit point commun avec la Mauritanie arabe : la religion

Source : atlantico

 

Suites : articles regroupés dans la catégorie '' Athéophobie ''

http://laicite-moderne.blogspot.fr/search/label/ath%C3%A9ophobie

ou sur :

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/tag/ath%C3%A9ophobie

 

°

 

L'athéophobie - ou la vraie face de dieu

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2012/03/19/l-atheophobie-ou-la-vraie-face-de-dieu.html

 

 

 

30/12/2014

Pouvoir et médias déséquilibrés

oscars, cinéma, laïcité, culture, religion, société, aymeric_carron, michel_onfray, edwy_plenel, mrap, islamophobie

La salle s'est levée pour elle, gagnante Camille Berthollet 15 ans, outre le violon, la jeune fille pratique également le piano et le violoncelle et rêve de devenir soliste

Devenir soliste ? - j'ai tendance à penser que c'est fait -

 

De l'instrument à la voix :

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2012/12/10/operas.html

ou sur :

http://laicite-moderne.blogspot.fr/search?q=Op%C3%A9ras

 

°

 

L'autre immonde monde

Ce ne sont pas les invasions, une seule chose ravage l’Afghanistan depuis la fin de l'occupation soviétique* : la haine islamique immarcescible des femmes

[ * ma remarque ne dédouane pas pour autant le système politique soviétique qui ne valait pas mieux que les autres dictatures, les actuelles théocraties ou gouvernances islamiques]

 

°

 

Sur twiter, Michel Onfray à parfaitement raison de faire observer que les terroristes ne sont pas des déséquilibrés comme le prétendent le pouvoir et les médias – j'ajoute : suffit de lire le coran et ses annexes

 

Michel ONFRAY @michelonfray  ·  24 déc.

Joué-les-Tours, Dijon, etc : pas des terroristes mais des déséquilibrés disent pouvoir et médias. Un terroriste n'est pas un déséquilibré ?

De même pour Michel Onfray d'insister en rappelant que toutes les civilisations ne se valent pas

 

Michel ONFRAY @michelonfray  ·  25 déc.

Arabie Saoudite: deux militantes inculpées pour terrorisme car elles souhaitent conduire. Toutes les civilisation se valent ?

°

Contre le déni de la réalité ou de la littéralité des « textes sacrés », et la nécessité pour tous les défenseurs des '' droits de l'homme '', plus particulièrement '' des droits des femmes '' de déconstruire les idéologies de l'islam générées par les sourates haineuses du raciste du sexiste coran ou par ses annexes, extraits :

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/41-les-diktats-musulmans/

°

Bien vivre ICI et MAINTENANT, [ selon Épicure'' en se faisant plaisir sans se nuire ni nuire à autrui '' ], un mode de vie, de penser historiquement devenu une expression majeure de l'athéisme ;

Passer sa vie ICI à espérer jouir d'un un meilleur sort dans l'une des propriétés très personnelles ( paradis ) d'un dieu générique tout puissant qui voit tout, si bon, tellement bon, qu'au cas où il vous viendrait à l'esprit de contester sa vision raciste, sexiste, athéophobe, homophobe et xénophobe de la société n'hésitera pas à trancher, en un tour de main Allah, le plus grand de tous pour avoir mutualiser, aggraver, instrumentaliser ce qu'il avait de plus déshumanisant [ *1 ] dans le judéo-christianisme s'applique à nier ce qui fait votre singularité, votre identité, confisque votre passeport avant de vous expédier dans le plein cœur de ses inégalables et inénarrables haut fourneaux, MAIS : '' toutes les civilisations ou croyances se valent '', comme tentent de le faire admettre, à longueur d'année, une bonne partie de la classe politique ( majoritairement du coté de la gauche ) ou quelques illuminés islamophiles dont Ewy Plenel, Aymeric Carron, Claude Askolovitch et quelques autres...

[ *1 ] Le simpliste, raciste et sexiste coran n'est fait que d'une succession d'injonctions ( croie cela, fais ceci - fais pas ça ), il en va autrement des autres monothéismes abondamment pourvus de mythes, de légendes, d'histoires à l'historicité plus ou moins arrangée que l'on peut tout aussi bien critiquer, détourner, réinterpréter ou parodier à loisir :

Exemple de détournement '' la femme de Loth ''

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/la-femme-de-lot/

autre exemple : Marie

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/marie/

°

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/argos/

Crab 30 Décembre 2014

 

29/12/2014

Ceci est mon corps

Athéisme,Athéophobie,Crab,Changelejeu,Sexisme,Homophobie,Oscars,cinéma,laïcité,culture,religion,société,Aymeric_Carron,Michel_Onfray,Edwy_Plenel,MRAP,islamophobie

Film de Jérôme Soubeyrand, en salle depuis le 10 décembre 2014

Par Florence Gopikian Yérémian - Bscnews.fr/ Gabin est un brave curé tout droit sorti d’une paroisse perdue au fin fond de l’Ardèche. Malgré sa foi indubitable, il a besoin de faire le point sur sa vie et de retrouver Marlène, une actrice parisienne qu’il a intimement côtoyée lors d’un séminaire thérapeutique

 

Jérôme Soubeyrand, Marina Tomé, Christophe Alévêque, Laetitia Lopez, Hervé Dubourjal, Julie Nicolet, Pierre-Loup Rajot et Hervé Blanc

 

Présentation

1. vidéo bande annonce - 2.vidéo interviewe de Michel Onfray à propos du film '' Ceci est mon corps ''

1.

http://blvids.free.fr/0%20Ceci_est_mon_corps_de_Jerome_Soubeyran.mp4

2.

http://blvids.free.fr/0%20Michel_Onfray_repond_a_Jerome_Soubeyrand_sur_les_origines_du_christianisme.mp4

 

°

 

Suites :

http://laicite-moderne.blogspot.fr/search?q=cin%C3%A9ma

°

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/cinema/

Crab 29 Décembre 2014

 

25/12/2014

Noël - Tendre Noël

Albert_Einstein, athéisme, Aymeric_Carron, Changelejeu, Crab, démocrite, Edwy_Plenel, Guillaume_Lecointre, michel_onfray, morale, mrap, pape_François, racisme, religions, Science, Épicure, Éthique

En 1972 lors du procès de Bobigny pour avortement les juges*, ( * : tous des hommes ), ne savaient pas ce qu'était un utérus, un fait de justice à peine compréhensible mais à notre époque que penser des femmes qui font parties des 73% des Américains endoctrinés dans la religion persuadées que Jésus est né d’une vierge

 

Plus de la majorité des Américains ( 65% ) croient que tous les aspects de l’histoire biblique de Noël ont vraiment eu lieu. 73% des sondés pensent que Jésus est né d’une vierge, révèle la nouvelle enquête du Pew Research Center
Le sondage démontre également que 44% des Américains pensent que des symboles chrétiens, comme des crèches, devraient être autorisés dans les lieux publics
( L’étude a été menée entre le 3 et 7 décembre 2014. 1 507 Américains, âgés de 18 ans et plus, ont été interrogés )

 

Face aux conflits, le pape François réclame de la " tendresse " propage la presse de remplissage non-stop ;

ce dernier, premier à Rome, demande aux catholiques de faire preuve de " tendresse ", de " douceur " devant les situations " les plus dures ", aussi de proximité face aux conflits et envers les personnes en difficultés

 

[ " Seigneur, donne-moi la grâce de la tendresse dans les circonstances les plus dures de la vie, donne-moi la grâce de la proximité face à toute nécessité, de la douceur dans n'importe quel conflit " - pape François - ]

 

Femmes chrétienne ou sans foi, avez-vous entendu le message du divin pape apôtre de la phallocratie sacralisée par le monothéisme ?

 

Oui, eh bien dans ce cas aimez sans faille votre tortionnaire : faites preuve de tendresse, servez au plus près dans sa proximité celui qui vous viole, vous voile, vous marie de force, fait de vous une esclave sexuelle, ainsi vous éviterez de réunir les conditions pouvant perpétrer ou maintenir un conflit ;

 

allez faites et le pape priera pour vous, et surtout là est l'essentiel dans sa grande bonté dieu vous récompensera pour avoir entendu le divin message, l'injonction papale de Noël : " La vie doit être affrontée avec bonté, avec mansuétude "

 

Qu'attendent les femmes pour obéir à travers son messager aux commandements de dieu : sont-elles prêtes à aimer comme elles-mêmes leurs tortionnaires, mais, mais-mais : ne dit-on pas que le pape est fatigué ?

Crab 25 Décembre 2014

°

Suites : Science et morales

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2014/12/science-et-morales.html

ou sur :

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2014/12/15/science-et-morales-5510861.html

 



 

23/12/2014

Ne laisse pas faire à autrui...

Henri Gerbault.jpg

Les croyants : « ne fais pas à autrui, ce que tu ne voudrais pas qu'on te fît »

Pour les croyants '' ne fais pas à autrui '' est une affaire entre croyants chrétiens, mais nul n'ignore ( en principe ) que les monothéistes ont inventé, ( pour citer Nietzsche ), une notion « dieu » qui est une antinomie de la vie – « ne fais pas à autrui... » est du même acabit que '' point de contrainte en religion '' et ne concerne qu'entre-eux les croyants musulmans ; c'est du genre « si tu peux pas faire tes prières à 15 heures fais un rattrapage à 17 heures » sans que cette injonction n'indique la moindre intention de tolérer les autres religions, encore moins s'il s'agit d'athéisme ou d'apostasie

 

Les athées : «  ne laisse pas faire à autrui, ce que tu ne voudrais pas qu'on te fît »

Pour les athées c'est une façon de penser par le prisme de la liberté de conscience, en ne tenant compte que des rapports entre êtres humains, de notre réalité terrestre, pour et surtout s'adresser à tous : incroyants, agnostiques, déistes, déistes avec confessions, car pour les athées nietzschéens le « vrai monde » prime sur l'invention par les monothéisme de la notion : « d'âme », « d'esprit » ou « d'âme immortelle », « d'au-delà » qui n'ont pas d'autres fonctions que de dévaloriser notre réalité terrestre, de nuire à l'amour de soi pour '' l'amour de l'invention dieu '' ect. ( voir page 154 – Ecce Homo – Nietzsche – collection 10/18 )

Crab - 23 Décembre 2014

°

 

Ici sur la page, je reproduis une interviewe de Michel Onfray publié dans :

FIGAROVOX/GRAND ENTRETIEN - Michel Onfray réagit à l'éviction d'Eric Zemmour d'I-télé. Le philosophe considère qu'en France, la controverse a été remplacée par un discours uniforme et snob qui étouffe le mouvement des idées

 

Propos recueillis par

Alexandre Devecchio @Alex_devecch

 

Michel ONFRAY: Je ne sais pas, car si c'est le cas, seules quelques personnes le savent vraiment… Mais je me souviens que le porte-parole de l'Elysée a affirmé de quoi nourrir cette idée. Je ne sais ce qui a motivé cette chaîne à agir ainsi, mais elle est en phase avec ce que le gouvernement a souhaité.

 

En diabolisant Eric Zemmour, le gouvernement cherche-t-il à faire oublier son bilan?

 

La gauche qui est au pouvoir depuis 1983 n'est plus de gauche parce qu'elle s'est convertie au libéralisme et que, dans le libéralisme, ce sont les marchés qui font la loi, pas les politiques - qui se contentent de l'accompagner et de le favoriser plus ou moins… Le bilan, c'est celui du libéralisme, donc celui de Mitterrand après 83, de Chirac pendant deux mandats, de Sarkozy pendant un quinquennat, de Hollande depuis son accès au pouvoir. Si ces gens-là veulent se distinguer, il faut qu'ils le fassent sur d'autres sujets que l'économie libérale, les fameux sujets de société bien clivants: mariage homosexuel, procréation médicalement assistée, vote des immigrés, théorie du genre sous prétexte de féminisme, euthanasie ou soins palliatifs, dépénalisation du cannabis, vote des étrangers, etc.

 

Zemmour est une excellente aubaine pour la gauche: il suffit d'en faire l'homme de droite par excellence, le représentant du «bloc réactionnaire» comme le martèle Cambadélis, (ancien trotskyste, condamné par la justice, mais néanmoins patron du PS…) le spécimen du penseur d'extrême-droite, pour se trouver un bouc émissaire qu'on égorge en famille, en chantant ses propres louanges pour une si belle occasion. «Nous sommes donc bien de gauche, nous, puisqu'il est de droite, lui!» vocifèrent-ils en aiguisant le couteau.

 

Ce que la gauche veut faire oublier c'est moins son bilan que son appartenance, avec la droite libérale, au club de ceux qui font le monde comme il est. Autrement dit: au club de ceux qui nourrissent le Front National qui ne vit que des souffrances générées par le marché. Il y a donc intérêt pour eux tous, droite libérale et gauche libérale, à se retrouver comme un seul homme pour égorger la victime émissaire qui dit que le FN progresse avec un quart de siècle de la politique de ces gens-là.

 

En France, on ne polémique plus : on assassine, on méprise, on tue, on détruit, on calomnie, on attaque, on souille, on insinue…

 

Que révèle cette polémique sur l'Etat du débat en France?

 

Qu'il est mort… En France, on ne polémique plus: on assassine, on méprise, on tue, on détruit, on calomnie, on attaque, on souille, on insinue… C'est la méthode que je dirai du Raoul! Rappelez vous Raoul/ Blier dans Les Tontons Flingueurs: «Mais moi, les dingues, je les soigne. Je vais lui faire une ordonnance, et une sévère… Je vais lui montrer qui c'est Raoul. Aux quatre coins de Paris qu'on va le retrouver, éparpillé par petits bouts, façon Puzzle. Moi, quand on m'en fait trop, je correctionne plus: je dynamite, je disperse, je ventile!». Eric Zemmour se trouve donc éparpillé façon puzzle aux quatre coins de Paris. Mais Paris n'est pas la France.

 

Certains ont été jusqu'à parler de «dictature». Sommes-nous en train de basculer vers une forme de totalitarisme intellectuel?

 

Nous y sommes, c'est évident! Plus question de craindre le basculement, nous avons déjà basculé. Seules les idées politiquement correctes sont admises dans ce qui se présente comme un débat mais qui n'est qu'un salon mondain où l'on invite le marginal qui ne pense pas comme soi pour montrer sa grandeur d'âme, sa libéralité, sa tolérance. Mais dès que l'invité prend plus de place que prévu, qu'on ne parle plus que de lui, comme avec Zemmour, alors on disperse façon puzzle: on montre sa véritable nature. Inviter en bout de table, pour le dîner de con, oui, mais pas question que l'invité retourne la situation et montre à toute la tablée que le con ça n'est pas lui… Or rien n'est plus violent qu'un con démasqué après qu'il eût échoué à présenter l'autre comme ce qu'il finit par incarner dans sa superbe!

 

Qu'une frange de donneurs de leçons qui ne brillent pas par leur goût de la justice et de la justesse me traite de réactionnaire ne m'émeut pas. Je serais plutôt ému si elle disait du bien de moi !

 

Vos positions sur la théorie du genre à l'école avaient dérouté une certaine gauche. Vous le «libertaire» ne craignez-vous pas d'être définitivement classé dans la catégorie des «réactionnaires»?

 

Depuis la réception sous forme de cabale de mon livre sur Freud, Le crépuscule d'une idole, j'ai vu la bêtise au front de taureau de très près: j'ai alors compris que la partition n'est pas entre droite et gauche, mais entre ceux qui ont le sens de la justice et de la justesse, des faits et de la vérité, de l'histoire et de l'esprit critique, et ceux qui ne l'ont pas. La gauche et la droite sont pareillement contaminés par l'esprit de bêtise. Mais la gauche et la droite portent également en leur sein une égale partie de gens lucides et libres. Ce sont ceux-là qui m'importent. Qu'une frange de donneurs de leçons qui ne brillent pas par leur goût de la justice et de la justesse me traite de réactionnaire ne m'émeut pas. Je serais plutôt ému si elle disait du bien de moi! Etre libertaire, c'est s'affranchir des catégories de droite et de gauche quand il y a à juger et statuer sur ce qui est adéquat - pour le dire dans un mot de Spinoza que Deleuze aimait beaucoup.

 

Mes points communs avec Zemmour sont ceux qu'il a avec Mélenchon

 

Sur le plan intellectuel, quels sont vos points communs et vos différences avec Eric Zemmour?

 

Mes points communs avec Zemmour sont ceux qu'il a avec Mélenchon qui, saluons-le d'ailleurs sur ce sujet, réprouve qu'on traite Eric Zemmour de la sorte! Les voici: refus du libéralisme comme horizon indépassable, refus de l'Europe telle quelle fonctionne comme instrument de la machine libérale, critique de l'euro comme rouage de cette machine, confusion des partis de gouvernement dans une même condamnation parce que porteurs du projet libéral, souci du peuple et de son génie propre, condamnation des technostructures qui abolissent la souveraineté populaire, sens et goût de l'histoire.

 

Précisons que cette pensée est aussi celle de l'aile gauche du PS, de l'aile gauche de l'UMP ( très silencieuse il est vrai…), de l'extrême-gauche, de Dupont-Aignan et… de Marine Le Pen, autrement dit, de beaucoup de français qui ne sont pas pour autant des vichystes ou des fascistes…

 

En revanche, je ne suis d'accord avec lui sur la critique de Mai 68 qui a été un mouvement nécessaire - même dans ses excès. La France d'avant Mai n'est pas désirable pour moi, car je ne suis pas réactionnaire, au sens étymologique, c'est à dire nostalgique d'un ordre ancien que j'aimerais revoir, en l'occurrence le gaullisme qui n'est grand que par de Gaulle mais si petit par les gaullistes non-historiques.

 

Je suis clairement féministe et je crois même que le féminisme est tué par ceux qui s'en réclament en portant des revendications minoritaires pour la grande majorité des femmes qui ne sont pas des lectrices de la presse bobo.

 

Je ne suis pas pour autant un dévot de ce que l'après Mai a rendu possible. Mai 68 fut donc nécessaire, mais pas suffisant. Il lui manque d'avoir porté des valeurs alternatives. Pour ma part, mes livres travaillent à en proposer. Mon refus de l'abolition des sexes, comme y invite la théorie du genre, n'est pas motivée par un désir de restaurer le patriarcat - ce que souhaiterait Eric Zemmour. Je suis clairement féministe et je crois même que le féminisme est tué par ceux qui s'en réclament en portant des revendications minoritaires pour la grande majorité des femmes qui ne sont pas des lectrices de la presse bobo. Je suis pour l'avortement, pour la contraception et ne croit pas que l'avortement constitue un génocide français, via la démographie.

 

Je ne souscris pas à sa méfiance à l'endroit de toute immigration: le problème n'est pas l'immigration, mais l'islam quand il se fait politique et sort du cadre intime. Certes, il concerne des immigrés, mais aussi des français convertis ou non. Je suis athée et n'ai pas pour modèle une France catholique célébrant le travail, la famille et la patrie. Je crois qu'il faudrait encore baisser le temps de travail pour mieux le partager (logique décroissante), que toute famille est là où des gens s'aiment (logique post-catholique homophile) et que la patrie est amour d'une terre qui n'exige pas les racines mais l'envie de faire communauté ( logique d'immigré: ma famille est venue du Danemark avec les invasions Viking il y a mille ans…).

 

N'y a-t-il pas un paradoxe à critiquer le libéralisme économique tout en revendiquant votre libertarisme sur le plan social. Les deux ne sont-ils pas liés?

 

L'étymologie de Littré nous apprend du paradoxe qu'il définit ce qui est à côté de l'opinion. Or l'opinion est faite par l'idéologie des médias de masse. Dès lors, en effet, il semble y avoir un paradoxe à se dire antilibéral et libertaire. Mais un paradoxe aux seuls yeux des victimes de l'opinion. Car l'opinion dominante dans les médias fait du marché libre l'horizon économique indépassable dans la configuration mondialisée qui est la nôtre. De même, elle fait la plupart du temps du libertaire uniquement un bobo qui veut l'amour libre, la légalisation du pétard, l'énergie renouvelable, le pain bio, le vélo dans les villes. Parfois, elle en fait aussi un casseur de vitrines cagoulé…

 

Or la tradition de socialisme libertaire que je revendique s'enracine dans une pensée qui, de la Commune à LIP en passant par les communautés anarchistes de la Guerre d'Espagne, a été mutilée, ravagée, moquée par les tenants de l'idéologie dominante marxiste ou néo marxiste. Ma référence libertaire est autogestionnaire, mutuelliste, coopérative, elle renvoie à Proudhon s'il faut un nom - l'inventeur du mot anarchiste.

 

Elle triomphe actuellement à bas bruit dans l'organisation alternative du capitalisme qui peut être dit libertaire: production, diffusion, distribution, organisation en réseau, loin des villes, des médias et de la visibilité organisée par les tenants du libéralisme. Elle suppose ce que le même Proudhon appelait «un anarchisme positif» loin de la récrimination et tout entier dans la construction. Je n'ai pas créé par hasard une université populaire à Caen en 2002 et une université populaire du goût ensuite! Je crois à l'éducation populaire - donc au débat. A l'UP de Caen, par exemple, j'ai souhaité qu'une psychanalyste enseigne la psychanalyse pour que chacun puisse se faire son idée. Je ne pense pas que les freudiens en feront autant!

 

Je ne crois plus à un programme commun de la gauche antilibérale auquel j'ai jadis souscris. Dans la configuration qui est la nôtre, l'abstention va faire la loi jusqu'à ce qu'une violence donne voix et forme à ce désespoir. Mais laquelle ?

 

La convergence, voire la complicité intellectuelle, que l'on observe entre la gauche antilibérale et certains conservateurs tout aussi hostiles au libre-échangisme mondialisé peut-elle déboucher, selon vous, sur une alternative politique?

 

Non car la communauté de vue entre tous les antilibéraux sur la critique du libéralisme ( Mélenchon & Le Pen par exemple) ne suffit pas à faire un programme commun de gouvernement. La communauté de vue sur ce à quoi on s'oppose n'a jamais suffit à faire quoi que ce soit pour. Cette convergence des contre peut faire tomber un gouvernement, mais elle en saurait en faire émerger un sur une ligne commune: ceux qui sont d'accord sur leurs refus ne sont d'accord en rien en matière de propositions.

 

Par exemple: l'extrême gauche communie dans l'islamo-gauchisme et l'abolition des frontières, alors que Marine Le Pen met en garde contre l'Islam et veut le retour des frontières, pendant que Mélenchon et le Front de Gauche font de l'immigration une chance pour la France - ce que le patronat pense également, puisqu'il se félicite de la fin des frontières et de l'arrivée massive sur le marché du travail d'un sous-prolétariat prêt à tout pour travailler et consommer!

 

Cette galaxie d'anti n'est capable que de négativité: faire tomber un gouvernement, mettre des gens dans la rue, exciter les résistances violentes au capitalisme marchand, surfer sur les vagues ressentimenteuses. Mais rien qui soit positif, hélas!

 

Si la gauche non libérale était capable d'union, ce serait déjà beaucoup. Mais j'ai cessé de croire à cette illusion. Trop d'egos en jeu. Je ne crois plus à un programme commun de la gauche antilibérale auquel j'ai jadis souscris. Dans la configuration qui est la nôtre, l'abstention va faire la loi jusqu'à ce qu'une violence donne voix et forme à ce désespoir. Mais laquelle? Fin de l'interviewe

 

Suites :

http://laicite-moderne.blogspot.fr/search/label/Edwy_Plenel

ou sur :

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/tag/edwy_plenel

 



 

22/12/2014

Splendeurs et misères des courtisans de gauche

athéophobie, Aymeric_Carron, Changelejeu, Claude_Askolovitch, Crab, Dounia_Bouzar, Edwy_Plenel, islamophobie, Laïcité, musique, religions, sciences, Élisabeth Badinter, Éthique

Ci-dessus : Girolamo Savonarola, prêcheur sectaire comptant parmi les prophètes historiquement identifiés par les personnes de bon sens tous plus faux les uns que les autres, ce dernier fabulateur, avorton pathologique des idéaux émanant de la cosmogonie platonicienne, connus, au Quattrocento, pour ses prêches anti-humanistes - son bûcher des vanités érigé, pendant ses trois années de dictateur théocratique contre l'épanouissement des individus, pour détruire les nombreux livres et oeuvres d'art non tournés vers la religion chrétienne ou non conformes à la foi ou au dogme

°

Au sommet de l'État, plus subtilement contre la république : la condition « humaine » des marchands d'indulgences issus de la gauche contemporaine

Quand la « pensée », ( s'il en est ), de nos gouvernants n'est plus en capacité de s éloigner des contraintes religieuses, rien de plus terrible que de se tromper et de se retrouver avec des livres « sacrés » qu’on n’a pas envie d’ouvrir, qui ne viennent pas à point nommé pour satisfaire l'exigence républicaine ou l'excellence laïque, les valeurs de l'humanisme au détriment de l'identité des peuples ;

cette ( ces ) gauche des partis actuellement au gouvernement, artificiellement instruite par un militantisme sur le mode « bien-pensants », réellement ignorante ; pleine de « sentiments élevés », ( je pourrais en dire autant de la plupart des membres influents des partis de droite ), mais manquant d'une pensée qui les coordonnât ;

dépensant les plus riches trésors de l'âme pour satisfaire une clientèle par nature détournée des valeurs universelles, aux antipodes des'' Lumières '' fondatrices de notre république et de notre mode de pensée humaniste ;

prête à braver, à avilir, sans le plus petit scrupule, toutes les valeurs laïques ou humanistes au profit d'un communautarisme religieux, ces jours-ci, délègue son ministre de l'intérieur ( Bernard Cazeneuve ) pour négocier avec l'Algérie la venue en France, durant des périodes de 4 années, d'imams « formés à la laïcité » [ RIRE ], au lieu de se préoccuper de condamner, d'exiger que « le noble texte » soit précédé, ( pour toutes nouvelles publications), d'une préface dans le but d'avertir les jeunes lecteurs sur la nature raciste, sexiste, Judéophobe, athéophobe et xénophobe du coran, idem au vu des textes sur la vie du prophète non sans rappeler la criminalité guerrière et la pédocriminalité du messager d'Allah, et j'en passe*1...

*1 - Piqûre de rappel : Manuel Valls avait déclaré, '' je respecte tous les textes sacrés ''

 

Au pouvoir, cette gauche standardisée et pétocharde refuse, s'appropriant sans légitimé la laïcité, les valeurs républicaines, n'évoque pas même la nécessité d'abroger le Concordat ni de cesser, par tous les contribuables incroyants, agnostiques ou croyants de toutes religions, de subventionner les écoles confessionnelles ( essentiellement catholiques ) ;

non seulement cette gauche Hollandiste, prise dans ses infantiles et égoïstes contradictions, ne tient pas sa promesse électorale de rétablir la laïcité ( sans adjectifs ajoutés ) sur l'ensemble du territoire, mais du coup par clientélisme électoral se trouve dans l'impossibilité d'interdire tous les foulards islamiques marqueurs de l'inégalité entre femmes et entre femmes et hommes pour littéralement faire le jeu de tous les extrémistes ou fanatiques musulmans qui ne manquent pas dans les banlieues de faire pression sur toutes les femmes habitantes des quartiers dits sensibles ;

pour ces mouvements totalitaires ou ces Savonarole musulmans, de saisir toutes les occasions pour tenter d'imposer le port des voiles à toutes les femmes dans la perspective de parvenir à terme à la séparation des femmes et des hommes dans l'espace public

 

Ici, dans le but d'établir une relation de meilleure qualité entre l'animal humain et les autres animaux, il n'est pas inutile de rappeler avec force, ( comme avant-elle la droite ), que la gauche n'envisage pas d'interdire le cruel abattage rituel des animaux destinés à la consommation ni ne se préoccupe pas de réglementer la corrida en interdisant durant la scène qui se joue, dans l'arène, entre l'animal et les acteurs femmes ou hommes d'ensanglanter ni en fin de jeu de mettre à mort le presque toujours perdant taureau...et j'en passe

Suites : Coran, un document raciste

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2014/06/islam-bibliographie.html

ou sur :

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2014/06/23/islam-bibliographie-5396732.html

Crab - 22 Décembre 2014 

P S : Les tunisiennes, les tunisiens se sont débarrassés vitesse grand V des islamistes – bravo !

 

19/12/2014

L'islamophobie est-elle un bien précieux de la culture ?

Patricia Petibon.jpg

Patricia Petibon

°

Femmes non- voilées, autonomes - sans qu'un voile leurs obscurcissent ou brouille l'esprit, ces femmes comme nous savons les aimer, plus particulièrement en occident, sublimées parles laïcs un peu partout dans le monde : ce sont les sopranos, à la fois science et art dont le registre recèle la plus grande diversité de timbres, de puissances et d'étendues, elles chantent les notes les plus élevées et ce sont encore elles qui jouent les rôles de personnages comptant parmi les plus sympathiques

°

Qui peut croire, sans que cela heurte l'esprit, comment le dieu unique dont les musulmans se réclament, pourrait-il attacher de l'importance au point de savoir si les femmes sont voilées ?

Plus généralement, comment être humaniste ou féministe et ne pas condamner sans appel les religions dont la musulmane est sans nul doutes la plus infantile et égoïste de toutes les religions monothéistes ?

Parmi les absurdités qu'on trouve dans toutes les religions le ramadan en est une des plus visibles : travailler sans boire par 45° sous prétexte de solidarité quand d'autres mieux lotis restent à l'ombre ou ne travaillent pas, oui, c'est absurde

 

L'islamophobie n'est pas le reflet d'un racisme comme tentent de le faire croire certains politiciens-nes, personnalités de la société civile ou associations patentés du déni de la littéralité des « textes sacrés » ;

l'emploi de ce terme pour obtenir une condamnation en Justice prête plus à rire qu'autre chose, est d'autant plus grotesque qu'aucune phobie ne peut faire l'objet de poursuites pénales devant un Tribunal de la république

 

Aujourd'hui, et surtout depuis la loi de 1905, dans notre pays l'État par le biais de l'institution judiciaire ne peut plus censurer, faire taire, emprisonner ou assassiner Démocrite, Épicure, Galilée, Hypatie, Olympe de Gouges, Nietzsche, Alfred Dreyfus ou encore Élisabeth Badinter ;

en réalité l'emploi du terme d'islamophobie par un reliquat de groupuscules auto-proclamés antiracistes ( en fait, antiracistes à géométrie variable ) repris par des politiciens-nes des gauches en mal de clientèles à l'approche de chaque élection couvre je ne sais quelle tentative de faire passer les gens qui critiquent à bonne escient la religion musulmane ou les idéologies musulmanes pour de grossiers individus vivant dans la peur de l'altérité ;

bien loin de tout cela, bien au contraire, il suffit de lire ( entre-autres ) le raciste et sexiste coran pour comprendre que la critique de l'islam est une expression raisonnée, saine d'un rejet déterminé des idéologies arabo-musulmane éminemment raciste, sexiste, athéophobe, Judéophobe, homophobe et xénophobe, autant de « textes sacrés » aux antipodes de l'esprit des lumières fondateur de la culture humaniste universelle, et indissociable des valeurs de notre république ;

traité d'islamophobe, en fin de compte je m'en amuse, à la limite je peux aussi en être d'autant plus fier si je lis dans le texte les incitations à la haine des incroyants, MAIS, voyons ce que pourraient-dire les associations, dites antiracistes, sur ces quelques extraits figurant dans les nombreux chapitres incitant à la haine de l'altérité  :

Quel pire injuste donc, que celui qui ment contre Allah et qui traite de mensonge la vérité quand elle lui vient? N’est-ce pas dans l’enfer qu’il y a un refuge pour les incroyants? ( Sourate az-Zumar, 32 )

Croyants, combattez les incroyants qui sont dans vos parages et qu'ils vous trouvent durs. ( Sourate IX - verset 123 ) ?

 

Citations :Intolérance, insultes, racisme et violence dans le coran

XXII.19 : Des vêtements de feu seront taillés pour les incrédules, on versera sur leur tête de l’eau bouillante qui brûlera leurs entrailles et leur peau. Des fouets de fer sont préparés à leur intention.
XLVII.4 : Lorsque vous rencontrez les incrédules, frappez-les à la nuque jusqu’à ce que vous les ayez abattus : liez-les alors fortement.

 

IX.5-6 : Tuez les polythéistes, partout où vous les trouverez.

Ect.- Ect.

Source :

http://atheisme.free.fr/Contributions/Coran_violence.htm

 

Comment fait notre pays pour autoriser sur son sol une organisation politico-religieuse qui véhicule des préceptes ou des prescriptions non conformes à nos valeurs républicaines, démocratiques et laïques ?

Il est des moments où il faut appeler les choses par leur nom : ce n'est plus qu'une longue actualité, les gauches, ( peut encline à rappeler l'esclavage et la traite colossale des esclaves par le monde musulman, pour ne parler que de l'ex-colonisation ), et « paradoxalement » une bonne partie du Medef ont fait le choix de la préférence immigrée en remplacement de la préférence ouvrière ( « cette dernière, sans doute, « quelque part » trop bien payée » ) ;

en ce qui concerne les gauches un choix nettement marqué, d'une campagne électorale à l'autre, de faire de la '' France des cités ''leur nouvel électorat, avec pour toutes conséquences le déplacement des voix précédemment de gauche des populations ouvrières au profit du FN  ;

issu d'une gauche soucieuse de justice, qu'en pense vraiment le Président « normal » F. Hollande, en principe protecteur ou garant, par fonction, de la laïcité, ce qui ne le dédouane pas contre, et aussi souvent que nécessaire, de condamner toutes sortes de prescriptions religieuses ou la parole de « dieu »*1 ou de cultures dites traditionnelles,afin sans ambiguïté de faire respecter l'égalité des droits ou des devoirs de tous les citoyens, peut-être plus encore de nos concitoyennes ?

*1 : Le verset 38 de la Sourate, Les femmes, proclame que « les hommes sont supérieurs aux femmes, parce dieu leur a donné la prééminence sur elles et qu’il les dote de leurs biens », mais, comme dirait Manuel Valls : '' je respecte tous les textes sacrés '' !

Comment peut-on faire référence au coran et à la vie d'un prophète ( entre-autres ) pédocriminel n'ayant de religieux que le vocabulaire et des contraintes, puis pour toute enseigne parler d'une religion de paix et d'amour, sinon naïvement espérer que les penseurs n'iront pas voir dans les textes ?

Traiter d'islamophobes toute personne qui s'attachent à dé-construire les fondements xénophobes de l'islam relève du déni de lire la ligne, ce que rappelle Michel Onfray dans sa chronique mensuelle de décembre 2014

Hors si l'on veut obtenir le respect sans concessions de nos valeurs républicaines par tous nos ressortissants ou ressortissantes, il importe comme nous l'avons fait pour les « textes sacrés » judéo-chrétiens de critiquer sans relâche le coran, ses annexes et la vie de Mahomet pour dégoûter définitivement les musulmans ( et les non-musulmans ) de cette « littérature » guerrière comptant parmi les plus inégalitaires

 

Suites :

http://laicite-moderne.blogspot.fr/search?q=polemikos+suite

ou sur :

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/lire-entre-les-lignes/

°

http://laicite-moderne.blogspot.fr/search?q=Pol%C3%AAmik%C3%B4s

°

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2012/09/au-nom-de-la-femme-de-la-fille-et-du.html

°

Changelejeu et Mahomet

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/changelejeu-et-mahomet/

Crab 19 Décembre 2014

 

15/12/2014

Science et morales

Albert_Einstein,athéisme,Crab,Éthique,morale,Science,religions,Épicure,Démocrite,Michel_Onfray,Guillaume_Lecointre,Edwy_Plenel,Aymeric_Carron,MRAP,racisme

 

Pourquoi n’enseigne-t-on pas que la Terre est plate ?

L'enjeu c'est l'école, une ou un professeur ne répond pas par sa métaphysique personnelle à une contestation métaphysique pouvant aller jusqu'à la contestation du processus physico-chimique à l'origine de l'évolution des espèces dont l'espèce humaine émanant d'une ou d'un élève, la réponse laïque de l'enseignant-te relève de l’épistémologie

 

Vivre pour découvrir et enseigner à ses concitoyens-nes

Du projet républicain fondé par les lumières, la science est par nature laïque, la métaphysique en entrant dans le laboratoire reste aux vestiaires

Condorcet s'appuie sur la raison, fait le pari de la raison, l'appréhension du réel, soit un monde réel qui se réfère aux savoirs et non à la foi

 

Opinions ou croyances : distinguer les savoirs des opinions ou des croyances

Le rôle de l'école c'est l'enseignement des savoirs et non des opinions ou des croyances – ni enseigner, comme le réclame quelques fanatiques religieux, le fait religieux sans ( comme de bien entendu ) proposer, en contrepartie, d'enseigner le fait athée

Les savoirs résistent à toutes les tentatives de déstabilisations, parce qu'ils sont, en permanence vérifiables, dûment vérifiés aussi souvent qu'on veut bien les mettre à l'épreuve du questionnement

 

La Science est laïque

Un savoir est tout sauf un dogme, à la différence d'avec les religions ou les milieux sectaires, toute théorie peut-être en permanence remise en question : évoluer, s'enrichir ou dans certains cas remplacée ;

la science est universelle, ce qui n'est pas le cas des religions, toute expérience suivant les procédures est reproductible autant de fois que décidée par tous les chercheurs quelque soient leurs nationalités

Combattre la peur du savoir par la raison, c'est le meilleur parmi les moyens connus pour lutter contre la pauvreté partout dans le monde

La méthode scientifique est amorale ( et non pas « morale » ni « immorale » ), c'est aux politiques qu'il revient ( en principe ) de construire la morale ( lois civiles )

 

La science ne respecte pas les « textes sacrés »

Manuel Valls, ( « comme tout politicien qui se respecte » ), lors d'un déplacement, déclarait '' je respecte tous les textes sacrés '', quelques années avant lui Bernard Kouchner ( sur une chaîne de télévision ) : '' on n'est pas obligé de critiquer les religions '' - bien sûr ne manquent pas dans le milieu des droites, des centres ou des extrêmes autant de « personnalités politiques » qui tiennent sensiblement les mêmes propos tenus à l'encontre de la fonction républicaine qu'ils occupent ( ou occupait ) mais ne relèvent que de leurs métaphysique personnelle, que l'on retrouvera repris régulièrement par les islamistes de tous bords qui eux ( carrément ) réclament l'interdiction de critiquer les religions dont avant tout pour ce qui les concerne directement l'interdiction de critiquer le raciste et sexiste coran*1

*1 : coran

°

Hors, et fort heureusement pour la collectivité nationale ou plus étendu pour le bien de l'humanité,il se fait que la science ne respecte pas les textes : le caractère universel de la science n'implique pas, au nom d'un ex-passé colonial ou « au nom de l'antiracisme », d'accepter ou de ne pas critiquer les croyances émanant d'un africain, puisque l'expérimentation rejette le respect des textes ;

l'expérience dialogue avec le monde réel - les religions monothéistes déconnectées du réel se réfèrent au surnaturel ( l'invention d'un dieu ) ou entre-autres à d'imaginaires arrière-mondes ( paradis-enfer ) - ignorent purement et simplement le réel, paradoxalement dans une description simpliste « des origines » attentent au mystère de l'étant dans une tentative pathétique d'empêcher ( par la force dans certains pays ) les chercheurs-ses de vivre pour découvrir et enseigner à leurs concitoyens-nes

 

Être sans religion, c’est à dire sans conscience du bien et du mal est le plus rabâché, tout en étant le plus éculé et le plus infantile des poncifs formulés par la plupart des croyants fanatiques, comme si le fait d’être athée dispensait de toute éthique
[ Citation : '' La seule différence entre cette éthique athée et la morale croyante est qu’elle n’est pas gouvernée, elle, par la crainte d’un arrière-monde hostile ( l’enfer ) ou par l’espérance de jouissances éternelles ( paradis ).
Simplement par le bon-sens et la volonté d’établir la possibilité de vivre en société le plus sereinement possible. '' - Jibal – fin de citation ]

 

La science n’est pas dogmatique

Afin de répondre aux délires pseudo-scientifico-sprirituels de certains commentaires sur les vidéos " L’athéisme dans le monde " : une conférence de Guillaume Lecointre

 

La science : règles du jeu - l'argumentation rationnelle par Guillaume Lecointre ( conférence du mardi 25 novembre 2014)

Vidéo : Science et Ecole

Crab – 15 Décembre 2014

°

Suites :Einstein

ou sur :Einstein

 



 

01/12/2014

Les racines du mal

Athéisme, athéophobie, Aymeric_Carron,  Crab, école, famille, Femen, féministes, Laïcité, Najat_Vallaud-Belkacem, Edwy_Plenel, Observatoire_de_la_laïcité, religions, Valls

Roxelane, l'autre façon de se soumettre, le prix à payer,

pour « échapper » à la condition d'esclave

°

Prendre les chemins de traverses

Une bonne partie des mouvements dits féministes ou masculinistes* ( *entendre phallocrates ), s'arrangent à catégoriser les uns et les unes en fonction de leur sexualités : il est gay, elle est lesbienne, ils sont ( il et elle ) bisexuels, ils sont ( il et elle ) hétérosexuels en faisant comme si les personnes n'étaient pas plus complexe que simplement identifiées ou ramenées à leurs seules sexualités ;

au lieu de se placer sur le terrain du DROIT, c'est en fait la meilleure façon, un déguisement choisi pour nuire ou bloquer la recherche de l'égalité entre femmes et hommes ;

obtenir et soutenir des politiques éducatives publiques intégrées dans les programmes des écoles publiques dont l'une des primauté consisterait à rappeler que toutes les sexualités sont toutes ni plus ni moins « normales »

 

Parler de l’abolition de la domination masculine, ce n'est pas '' un point c’est tout '', car dans nos sociétés trop de personnes ( femmes et hommes ) adhèrent aux idéaux correspondants à la construction phallocrate d'une société hétérosexualisée sacralisée par les monothéismes, dont notamment l'axe, le pilier majeur est conceptualisé ou défini par la famille nucléaire

 

On ne choisit pas sa famille, c'est seulement ou parfois plus tard que l'on choisit ses proches

Nous savons que les religions haïssent par dessus tout les femmes trop belles ou trop séduisantes :dans le passé nombreuses furent brûlées sur les bûchers, accusées de sorcellerie , d'envoûteuses et j'en passe...

 

Les manifestations « féministes » contre une hypersexualisation des femmes sont plus que douteuses, plutôt une expression de la phobie relativement généralisée de la ( ou des ) sexualité des femmes ; ces vilipendes réitérées dans l'actualité sont surtout les arbustes utiles servant à masquer d'autres réalités : la volonté de bon nombre de féministes ( majoritaires dans les pays anglo-saxons ) quand, sans l'avouer, ce ne sont pas des mouvements d'inspiration monothéistes sans autres finalité que de renforcer la famille nucléaire en acceptant, de mauvaise grâce, quelques arrangements du genre par exemple le partage de l'autorité parentale, « cela va de soi », dans le couple hétérosexuel '' ;

néanmoins un état reflet de la volonté d'imposer contre-nature la monogamie, son corollaire la fidélité conjugale, surtout la fidélité conjugale de l'épouse puisque pour toute finalité l'homme ne veut pas perdre de vue qu'il est le père de l'enfant

 

Phallocratie

La « famille traditionnelle » idéalisée par la religion, à l'encontre de toutes les libertés individuelles, avant tout, par dessus tout, sert en tant que « modèle sociétal » à pérenniser et légitimer la notion esclavagiste de la propriété du corps de l'autre, par ce biais d'étendre de manière pratiquement incontournable la notion de propriété aux autres domaines sociétaux

Cependant, sans oublier, ne serait-ce qu'une seule seconde, les violences faites aux femmes et aux couples non-hétérosexuels, ce qui est paradoxal c'est que beaucoup trop de femmes adhèrent ou se soumettent « gracieusement » à ce projet de société phallocrate : en s'appuyant sur la religion, ces femmes poignardent les autres femmes dans le dos, plus particulièrement, en se montrant plus déterminées que leurs maris, ce qui est un comble, à veiller sur la virginité de leurs filles et en toutes fins, pour satisfaire les besoins identitaires de la communauté ou du clan, de leur choisir un mari ( mariages contraints - forcés - ) finalement de perpétrer la « famille traditionnelle » dans ce qu'elle est de pire ;

ceci n'est pas sans arranger une grande partie des hommes, le plus souvent bien silencieux, en effet la plupart d'entre-eux se gardent bien de se mêler du débat ou de participer au Banquet, à l'exception des hiérarchies monothéistes qui pourtant dans les manifs contre le mariage pour tous, au nom de la défense de la filiation, ne manquent jamais l'occasion de faire oublier à leurs ouailles que la vierge Marie est la plus illustre des mères porteuses de toute l'histoire des religions et pour d'autres clergés teintés d'islamisme de se garder de rappeler que la famille c'est un papa et quatre mamans ( mais en aucun cas une maman et quatre papas, chercher l'erreur... ) - ce n'est pas la très finaude Roxelane ukrainienne et ex-esclave du sultan qui viendrait nous dire le contraire ( ...à notre époque Roxelane ferait parti des Femen et s'appliquerait à botter les fesses du sultan )

Dans ce cas, dans cette perspective, nulle personne, quelque peu sensée, ne peut vraiment faire preuve d'étonnement, cela n'est pas dû au hasard de voir le Mufti d' Istanbul montrer au pape François, lors de son déplacement en Turquie, le passage dans le raciste coran qui reconnaît la conception virginale de la Vierge Marie

 

Il ne suffit pas de se contenter de slogan du genre '' parler de l’abolition de la domination masculine, un point c’est tout. '' dixit Christine Le Doaré ou de montrer du doigt exclusivement les comportements ou faits certes inexcusables commis par des hommes à l'encontre des femmes - c'est se réduire à qualifier, dans certains cas de criminaliser les effets en oubliant l'essentiel situé plus nettement en amont : décrypter, s'attaquer sans détours aux racines inégalitaires générées par des constructions sociétales phallocrates, contre-natures, sacralisées par les textes, fortement soutenus par des monothéistes avec la bénédiction de leurs hiérarchies unifiées contre la liberté, d'idéologies anti-libertaire ou anti-épicurien qui ont toujours un fort impact sur la société au point d'imprégner l'esprit d'une grande partie de nos contemporains femmes et hommes, et cela s'entend depuis bientôt près de quinze siècles - - - Crab 01 Décembre 2014

 

Suites : Le couple et la famille nucléaire

http://laicite-moderne.blogspot.fr/search?q=le+couple

ou sur :

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2014/11/13/le-couple-et-la-famille-nucleaire-5488925.html

 



 

21/11/2014

Ayaan Hirsi Ali à propos d'Israël

Athéophobie, Ayaan_Hirsi_Ali, Crab, Edwy_Plenel, Aymeric_Carron, islam, féminisme, islamophobie, France, europe, musulmans, religions, observatoire_de_la_laïcité

Chacune de ses interventions dans les médias fascinent ou irritent car elle dénonce inlassablement la position qu'en Europe de l'Ouest comme dans les pays arabes l'islam réserve aux femme

°

Extrait de presse : ( 20 novembre 2014 )

À propos de la différence d’approche entre Israël et l’Occident 

Ayaan Hirsi Ali

" Ce n’est plus de la naïveté, c’est ce qu’on appelle un vœu pieux. Ils disent que l’islam est une religion de paix et de compassion, mais c’est ce que nous voulons, c’est ce qu’elle devrait être, mais ce n’est pas ce qu’elle est. Il y a une différence, nous ne sommes tout simplement pas réalistes. Je crois que l’État d’Israël est différent. Ils [ les Israéliens ] vivent dans un nid de frelons. Les Israéliens ne peuvent pas faire semblant pendant longtemps, quand ils ont des tunnels creusés sous leurs pieds, et des missiles qui volent au-dessus de leur tête."

 

Sur le sens des négociations avec le Hamas

Ayaan Hirsi Ali

" Vous pouvez négocier avec des semblables humains avec lesquels vous avez une sorte de base commune. L’hypothèse de base, quand on négocie, c’est que le fair-play est de mise. Le problème avec les négociations avec le Hamas, c’est qu’ils ont une vision, une certaine forme d’utopie. Et pour que cette utopie se réalise, l’État d’Israël doit être complètement détruit. La Charia doit être instaurée, idéalement, dans le monde entier. On ne peut jamais faire confiance à un juif, on ne peut jamais faire confiance à un Chrétien. C’est l’utopie. Les femmes doivent se comporter d’une certaine manière, elles doivent être enfermées, c’est très totalitaire."

 

" Vous pouvez négocier jusqu’à en perdre haleine devant le drapeau américain, mais cela ne permettra pas d’apporter quoi que ce soit de l’autre côté. (…) Israël investit tout ce qu’il a dans la vie sur terre. Le Hamas investit tout ce qu’il a dans la vie après la mort. (…) À l’époque où Israël est devenu indépendant, l’Espagne, l’Italie et la Grèce ont également été libérées de diverses formes de dictature et elles étaient très pauvres. Puis, plus tard, dans les années 1980, (…) elles ont construit des tunnels pour relier les campagnes aux villes, ou leur pays à un autre pays pour qu’il y ait plus de commerce, plus de contacts."

 

" Quand vous regardez le Hamas et que voyez qu’ils ont travaillé si dur, dépensé tant d’argent, répandu tant de sang et de richesse pour construire ces tunnels, mais dans quel but ? Dans celui de détruire et être détruit. C’est la philosophie de la mort."  - Publié par : Israel Hayom

°

Lettre à Edwy Plenel - SUITE

Journaliste, un métier ?
Lors de son émission '' les français seraient «  allergiques » à l'islam '',BFMTV a tenté de la façon la plus éhontée ou nuisible qui soit de faire passer lareligion musulmane pour paisible

Pour nous informer des journalistes se font tuer, d'autres « journalistes » dénués de toute pensée critique, notamment quand il s'agit de religion pratiquent la désinformation dans une dynamique prosélyte jamais observée auparavant – pouvant aller, sans vergogne, jusqu'au déni de ce que disent les textes *1 « sacrés »

*1 : Ne pas s'en laisser compter, il suffit de lire le texte « sacré », pour constater que le coran est un texte infantile et égoïste, c'est à dire : raciste, sexiste, athéophobe, homophobe et xénophobe

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/41-les-diktats-musulmans/

°

Suite :

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2014/10/lettre-edwy-plenel-suite.html

ou sur :

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2014/10/03/lettre-a-edwy-plenel-suite-5460510.html

°

Création de '' La Confédération Israël-Palestine ''
Dans cette région, de toute évidence, c'est de tenir compte de toutes les parties concernées, croyants divers et variés, incroyants, laïcs ; 
dans cette perspective, au lieu de redéfinir un tracé de frontières sectaires, ne serait t-il pas plus intelligent de formuler une réponse politique et citoyenne : créer une confédération laïque avec Jérusalem pour capitale, et non deux états pollués par le religieux ?

Suites :Conflit israélo-palestinien - Piqûre de rappel
http://laicite-moderne.blogspot.fr/2014/11/conflit-israelo-palestinien-piqure-de.html

ou sur :

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2014/11/05/conflit-israelo-palestinien-piqure-de-rappel-5483544.html

Crab 21 Novembre 2014

 

17/11/2014

Alerte laïque

Esther Benbassa.png

 

Au Sénat, le 5 Novembre dernier, est voté, en commission, l'enseignement du fait religieux à l'école

En rapport avec les oppositions entre les parlementaires, il a été décidé de ne pas procéder au vote sur l'autorisation de cette publication qui propose notamment de renforcer l'étude du fait religieux à l'école

Sur la base d'un rapport présenté dans une logique communautariste par l'islamophile Esther Benbassa ( élue EELV ) et l'UMP Jean-René Lecerf introduisant le débat au Sénat à partir du prétexte fallacieux de lutter contre les discriminations alors qu'il y a dans chaque famille française un chômeur ;

un chômeur dans chaque famille, cela signifie, si l'on doit parler de l'obsolète concept d'intégration, que la notion d'intégration concerne tout le monde et non exclusivement telle ou telle catégorie ( ethnie ) de citoyennes ou de citoyens, et de toutes façons le contenu de ce rapport est inacceptable dans la mesure ou il propose d’enseigner, dès le primaire, le fait religieux sans enseigner en contrepartie le fait athée

« Il faut former les enseignants pour répondre à ces questions et commencer dès l’école plutôt que les jeunes apprennent la religion via internet » explique l'islamophile Esther Benbassa

Puis Esther Benbassa d'avertir d'une très, très, très curieuse façon ces interlocuteurs :

« J'ajouterais qu'il faut aussi enseigner la laïcité parallèlement au fait religieux. La loi de 1905 requiert le respect de toutes les religions », donc toujours et toujours sans proposer d'enseigner, en contrepartie, le fait athée, c'est à dire toutes les philosophies qui ne matérialisent pas la volonté de dominations ou ne valident pas les hiérarchies artificielles , autant de philosophies étrangères à toutes références au surnaturel ni à je ne sais quel arrière-monde : libertaires, épicuriennes et hédonistes

 

Dans notre pays, au nom de la laïcité, il devient urgent de se mobiliser contre les assauts théocratiques

L’école dans son rôle doit permettre l’accès, l’ouverture à la culture française de tous les enfants et non enseigner des croyances issues du milieu familial

 

Prétendre introduire le fait religieux contre le principe fondateur de l'école laïque dont la mission est d'ouvrir les élèves à la culture française, c'est logique de la part de cette élue islamophile, d'autant plus « normal », de sa part, d'omettre l'athéisme, l'agnosticisme, le déisme sans confession puisque par nature l'islam est politique :impossible, dans ce cas, pour cette religion musulmane insécable et sa tenante de rendre à César ce qui appartient à César ;

l'islam ou les textes du coran politico-sociétaux sont une expression majeure du rejet de l'altérité, c'est ce qui ce fait de mieux dans le genre monothéiste, donc de fait incompatibles avec les valeurs de la république laïque puisque cette idéologie raciste, sexiste, contre la mixité sociale, athéophobe, homophobe et profondément xénophobe*1 ne peut en aucun cas, du fait de son insécabilité, reconnaître ou admettre que les lois civiles de la république ( qui pourtant garantit le libre exercice des cultes – Art 1 ….ne reconnaît, ne salarie ni ne subventionne aucun culte – Art 2) sont supérieures au lois que les musulmans nomment '' lois d'Allah ou de ses prophètes ''

 

Le rapport a été adopté en commission mais pas à l'unanimité, dans l'instant il n'est toutefois pas encore proposé en tant que loi, néanmoins en conséquence et par expérience contre le fanatisme religieux plus-que jamais il importe de rester vigilant, car il ne peut pas y avoir à l'école laïque d'enseignement du fait religieux sans l'enseignement du fait athée – Crab 17 Novembre 2014

 

Suites *1: Franchement, voulez-vous que vos enfants, en dehors de toute pensée critique, prennent connaissance de ça ? :

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/41-les-diktats-musulmans/

ou encore :

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2014/06/23/islam-bibliographie-5396732.html

 



 

12/11/2014

14 - 18

14 - 18, Alsaciens_laïques, athéophobie, Aymeric-caron, concordat, Crab, Edwy_Plenel, islam, Laïcité, Najat_Vallaud-Belkacem, Observatoire_de_la_laïcité, politique, religions, école

 

Regarder son Histoire en face

Les responsables politiques aux commandes des États durant la guerre avaient le droit de vie ou de mort sur ces hommes. Aucun responsable ne fut jamais jugé pour « crime contre l’humanité »

Notamment jugés par un tribunal militaire, sans possibilités de recours, les fusillés pour l’exemple, par centaines dont ceux des mutineries de 1917 pour avoir voulu dans l’ennemi voir un être humain, ou encore sauver leur vie

Les aviateurs français, par craintes de désertions, interdits de voler équipés d'un parachute, ce qui n'était pas le cas des pilotes allemands

 

Le Président Hollande, ( mais cela vaut pour ses prédécesseurs ), déclare que l'Europe a entraîné avec elle dans l'abîme des hommes de toutes les conditions et de toutes les religions ( à noter au passage l'oubli des incroyants, des agnostiques et des déistes sans confessions )

Extraordinaire déclaration l'Europe de cette époque aurait-été une personne morale, ou encore je ne sais quel dieu commandeur de l'apocalypse ?

 

Non seulement cette guerre n'avait pas d'autre objet que de satisfaire les ambitions de la classe politique européenne mais pour la gagner ( en France ) il fallait à coup de propagande faire passer, auprès des troupes alcoolisées, l'allemand pour une bête sauvage ou sans visage avec la participation «  éclairée » des ultras catholiques férus dans l'art de sataniser l'ennemi

Sur tous les terrains pour ces activistes de bénir des soldats, devenus pour la plupart de plus en plus naïfs au fur et à mesure que dure la guerre, mais désormais acquis à l'idée répandue par ces ultra-catholiques de partir en croisade contre des suppôts de Satan

 

Et notre Président Hollande de rappeler qu'il y avait, dans ce cimetière des nations, un carré musulman, ce qui laisse accroire cette idée que les combattants africains étaient tous croyants ou musulmans ; en réalité ce carré n'est qu'une expression d'un refus de la mixité ( même dans la mort ), le contraire de la fraternité une des principale valeur de notre ( je cite F. Hollande), république sociale – moi je sais que notre pays est une république sociale et laïque mais notre chef de l' État semble avoir oublier quelle est laïque

 

Comme beaucoup de françaises et de français lucides sur leur histoire, ce que je veux retenir de cette guerre : dans ma famille, ils étaient contre, pourtant ils l'ont fait, si l'un ne revenait pas l'autre prenait en charge ses enfants, c'est ce qui s'est passé - - - Crab 12 Novembre 20214

 

Suites :

http://laicite-moderne.blogspot.fr/search?q=L%27observatoire+de+la+la%C3%AFcit%C3%A9

Ou sur :

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/tag/observatoire_de_la_la%C3%AFcit%C3%A9

 



 

11/11/2014

Le Fait laïque

0 islam.jpg

 

ICI, je reproduis un article publié dans Marianne le 10 novembre 2014 : Laïcité : lettre à Najat Vallaud-Belkacem

Pour l'universitaire Alban Ketelbuters, la ministre de l'Éducation nationale fait fausse route en déclarant que la France doit éviter comme " écueil ", " la laïcité dite de combat ". Comme il estime que c'est une erreur d'avoir autorisé " les mères à porter le voile islamique lors des sorties scolaires ". Il y voit une banalisation de " ce qui constitue l’étendard de la domination masculine et de l’intégrisme religieux "

 

Madame la Ministre,
Lors de votre audition du 21 octobre par l’Observatoire de la laïcité, vous avez dénoncé deux approches opposées du principe de laïcité, « la laïcité dégradée, ou laïcité ouverte, qui abdiquerait son ambition et son sens par des petits reculs ou des compromis successifs ; la laïcité dite de combat, qui stigmatise le fait religieux et constitue parfois le masque de l’islamophobie ». Vous semblez ignorer que toute l’histoire de la laïcité est celle d’un combat. Les orphelins du Printemps arabe peuvent en témoigner, ainsi que tous ceux qui ont fui des régimes théocratiques. Ici même, la loi de 1905 ne résulte pas de rien. Elle est l’aboutissement d’un long processus jalonné d’obstacles, qui prend racine au XVIIIe siècle, à travers les Lumières et la Révolution. Vous l’avez oublié.
Dans leur manifeste Profs, ne capitulons pas !paru lors de la première affaire du foulard islamique ( 1989 ), Élisabeth Badinter, Régis Debray, Alain Finkielkraut, Élisabeth de Fontenay et Catherine Kintzler adressaient au ministre de l’Éducation nationale de l’époque, Lionel Jospin, ce message d’une actualité saisissante : « La laïcité a toujours été un rapport de forces. Est-ce au moment où les religions sont de nouveau en appétit de combat qu’il faut abandonner ce que vous appelez la ‘laïcité de combat’ au profit des bons sentiments ? La laïcité est et demeure par principe une bataille, comme le sont l’école publique, la République et la liberté elle-même. Leur survie nous impose à tous une discipline, des sacrifices et un peu de courage. Personne, nulle part, ne défend la citoyenneté en baissant les bras avec bienveillance. » La gauche a-t-elle si peu de mémoire qu’elle soit condamnée à reproduire les mêmes erreurs ? Jaurès, dont vous ne faites plus vivre l’héritage, a toujours associé l’émancipation sociale et intellectuelle à l’exigence de laïcité.
En encourageant les mères à porter le voile islamique lors des sorties scolaires, vous vous associez au président de l’Observatoire, Jean-Louis Bianco, qui répète continûment que « la France n’a pas de problème avec sa laïcité ». Vous banalisez ce qui constitue l’étendard de la domination masculine et de l’intégrisme religieux et, pire encore, vous séparez cette nouvelle revendication de son contexte. Depuis vingt-cinq ans, les tenants de l’islam politique n’ont de cesse de contester nos valeurs communes : irruption de jeunes filles mineures arborant le voile de la « pudeur » dans l’enceinte scolaire, procès engagé contre le journal satirique Charlie Hebdo pour « injure publique à l’égard d’un groupe de personnes à raison de leur religion » alors que le délit de blasphème n’existe plus en France depuis 1791, irruption du voile intégral salafiste dans l’espace public, refus de se faire soigner par un médecin de l’autre sexe dans les hôpitaux, réclamations de salles de prière dans les universités, tapis de prière sortis en plein cours, contestations d’enseignements aussi divers que la littérature, l’histoire, la philosophie, les sciences ou le sport et, plus récemment, l’abandon par les pouvoirs publics de la crèche laïque Baby-Loup, située dans l’une des villes les plus pauvres de France. Il est vrai que le gouvernement ne peut pas à la fois défendre celles et ceux qui font vivre la laïcité sur le terrain, et œuvrer à ce qu’un émir qatari adepte du salafisme djihadiste comme Hamad Ben Khalifa Al-Thani investisse ses pétrodollars dans nos banlieues.
En outre l’accusation d’islamophobie — à tout propos — devient ridicule. Ce concept apparu à la fin des années 1970 fut d’abord une arme à la fois rhétorique et politique utilisée par les mollahs iraniens contre les musulmanes libérales qui refusaient de se voiler, puis quelques années plus tard par les milices de Khomeiny, lors de la publication des Versets sataniques de Salman Rushdie, visé par une fatwa. Ce concept est aujourd’hui manié par les militant(e)s les plus obscurantistes d’une part, et les tenants d’un différentialisme compassionnel d’autre part, qui dessert absolument la cause de l’antiracisme. La philosophe Catherine Kintzler, à qui le Comité Laïcité République vient de remettre un prix spécial, souligne a raison qu’il nous faut comprendre « pourquoi une maman reste une maman lorsqu’elle vient à un rendez-vous avec un professeur dans une école publique, et pourquoi elle cesse momentanément d’être une maman lorsqu’elle est temporairement chargée d’élèves qui, par définition, sont toujours les enfants d’autrui ». Madame la ministre, vous encouragez ces femmes à porter le voile lors des sorties scolaires au nom de l’apaisement, mais vous ne faites que privilégier l’appartenance clanique sur l’intérêt général.
 
Comme l’a rappelé Élisabeth Badinter il y a quelques jours,
« ce que nous voyons, et la plupart des politiques sont dans le déni de cette observation, c’est qu’il y a une poussée très forte des religions. Je n’hésite pas moi-même à parler de temps en temps de fanatisme. Devant cela, la laïcité doit se défendre. Ce n’est pas une laïcité agressive, c’est une laïcité défensive, c’est tout à fait différent. » La laïcité est aussi universelle et émancipatrice que la démocratie et la République elles-mêmes. Elle reste une utopie pour nombre de peuples sur le globe, un idéal magnifique au service de la liberté et du pluralisme que vous sacrifiez sur l’autel de la bien-pensance.
* Alban Ketelbuters est doctorant en études littéraires à l’Université du Québec à Montréal, membre de l’Institut de recherches et d’études féministes

°

Pour la laïcité,

contre les assauts théocratiques émanant de fanatiques religieux, sans réserve j'adhère à cette analyse d'Alban Ketelbuters : en effet dans l'actualité s'impose, plus que depuis toujours,de rappeler les principaux faits de société dont les carences de la classe politique dans l'histoire récente de notre pays ;

un fanatisme aidé politiquement par tous ceux des gauches et des droites, plus particulièrement dans l'actualité la gauche au pouvoir,qui ont choisi ou affectent de ne pas voir, de ne pas prendre en compte les assauts théocratiques reflet ou expression majeure d'un refus communautariste de respecter la liberté de conscience de tous nos concitoyens-es

 

Au quotidien, dans l'espace public, c'est autant d'atteintes à la laïcité, dont font preuve ces femmes affublées des phallocrates voiles islamiques - ( voiles sans rapport avec la croyance dans le surnaturel ou encore en des arrières-mondes ) -

 

Ces voiles sont l'étendard politique antisocial, anticulture, symboles d'un refus sexiste et xénophobe de la mixité sociale, de l'inégalité entre femmes et femmes et hommes, perpétrées par des mouvements ou sectes religieux décidés à imposer du dieu dans l'espace public, surtout de leur dieu à toutes et à tous, en plaçant sur le devant de la scène des choses voilées, le tout sans vergogne dans le plus grand mépris de la conscience : des incroyants, des agnostiques, des déistes sans confessions ou de croyants des autres confessions  - - - Crab 11 Novembre 2014

°

Citation :

[ ….à Tanger, une auditrice m’a posé cette question: “ Tu parles beaucoup d’indépendance financière pour les femmes, mais si elles préfèrent être sous tutelle ? ”

Je lui ai répondu que dans ce cas, les femmes sont leurs pires ennemies. Elles savent que l’émancipation n’est pas un luxe, c’est du travail !

On bosse nous, c’est pas la vie en rose !

Mais chacun a des priorités dans sa vie, la dignité, ou le confort. Beaucoup de femmes choisissent le confort dans l’oppression parce que c’est plus facile que d’être responsable de soi-même - Joumana Haddad]

°

Suite 1 : La laïcité selon Najat Vallaud-Belkacem

http://laicite-moderne.blogspot.fr/search?q=La+la%C3%AFcit%C3%A9+selon+Najat+Vallaud-Belkacem

ou sur :

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2014/10/24/la-laicite-selon-najat-vallaud-belkacem-5475426.html

°

Suites 2 :

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/tag/humour

Suites 3 :

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2014/09/15/contre-les-assauts-theocratiques-suites-5447777.html

Suites 4 :

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2014/09/26/alterite-5455674.html

Suites 5 :

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/bibliotheque-medicis/

 



 

04/11/2014

Homosexualité - Athéisme

Athéisme,Athéophobie,Homosexualité,sexisme,xénophobie,France,Égypte,Israël,Maghreb,Edwy_Plenel,Aymeric_Carron,Claude_Askolovitch,Télévisions,Médias,musulmans,Pesse_en_ligne

Mohammed Mokhtar Gomaa ( ministre égyptien), en septembre dernier à Al-Hayat TV, accusait Israël de promouvoir l'athéisme et l'homosexualité dans son pays, rapportait le Times of Israël

Qu'attendre d'intelligent d'un individu qui fait sien le délire, l'infantilisme et l'égoïsme du coran*1, un document raciste, jamais rédigé par des cerveaux fêlés après '' Mein Kampf '',  ou ce qui revient au même : un ensemble de textes dont le sexisme, l'athéophobie, l'homophobie et la xénophobie outrepasse l'entendement ?

*1 : http://laiciteetsociete.hautetfort.com/41-les-diktats-musulmans/

 

MAIS, ce brave et éclairé ministre dont les propos si peu raffinés reflètent si bien les préjugés, les dénis de la nature ou du rejet de certaines des natures humaines, tributaires d'une sorte d'inculture gravée sur la surface d'entour d'un conique guyot d'airain vissé au plus profond de chacune des têtes constituant l'énorme majorité des musulmans d' Égypte et d'ailleurs ne manquerait pas, dans notre pays, d'obtenir le soutien « anti-islamophobe » d'un Aymeric Carron, ou de bénéficier par dessus tout de l'appui inconditionnel d'un Edwy Plenel l'homme engoncé dans la façon la plus pernicieuse et explicite qu'il soit donnée, à travers son livre ou ses déclarations diverses et variées pro-musulmanes, a entrepris en sus dans les médias d'encourager fortement les musulmans '' de France '' à montrer toujours plus « leur différence » par rapport aux français de culture française

 

Ceci, une fois de plus, étant rappelé ne dédouane pas, en Israël, l'infecte minorité de chrétiens et de juifs orthodoxes quand ces minorités proposent de lutter contre l'homosexualité par une thérapie pour aider les homosexuels à devenir des hétérosexuels, ( ce que n'approuve pas la majorité des israéliens et des israéliennes ), ni ne saurait autoriser, en France, l'homophobie et l'incitation à la haine émanant d'un bien connu petit reliquat de chrétiens avec à la tête de ce troupeau d'égarés dans les abysses où le soleil ne parvient jamais dont la cheftaine C. Boutin dirigeante patentée fait les grandes heures d'un minuscule parti non laïque fort heureusement constitué d'une espèce en voie de disparition

 

Ce qui fait la différence avec les pays dominés par les musulmans où les populations majoritairement sont mentalement incapables de protéger les minorités sexuelles et la liberté de conscience Israël ou la France n'emprisonne pas ni ne fait pas, au nom dont je ne sais quelle barbare religion d'État, assassiner les homosexuels et les athées  -- Crab – 04 Novembre 2014

 

Suites : Lettre à Edwy Plenel - SUITE

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2014/10/lettre-edwy-plenel-suite.html

ou sur :

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2014/10/03/lettre-a-edwy-plenel-suite-5460510.html

 



 

29/10/2014

Les affinités électives sacrifiées sur l'autel ethnico-religieux

athéisme, Aymeric_Carron, Boko_Haram, CFCM, Crab, Edwy_Plenel, frères_musulmans, islam, islamistes, islamophobie, Laïcité, michel_onfray, MRAP, Pègre_islamique, salafistes

Suzanne et les vieillards - Raoul Dufy

°

L'honnêteté intellectuelle ou la démocratie : c’est koufar [impie]

S'appuyant de par sa nature même sur son refus, comptant parmi les plus funestes, d'un modèle chimique susceptible de rendre compte de la complexité des relations humaines le MRAP se propose de saisir le CSA

 

Lu sur le site du MRAP - Extrait :

...Zemmour se voit attribuer le rôle de bouffon d'extrême-droite raciste et négationniste auquel les animateurs et la programmation opposent des intervenants modérés, censés défendre les thèses adverses. Ce jeu de ping-pong entre le bouffon raciste et ses contradicteurs, n'a pas pour vocation d’informer le public, mais de faire monter l'audimat de la chaîne  pour ces émissions « d'information-divertissement-spectacle. »

Au mépris des lois en vigueur, le racisme n'est alors plus un délit, mais une opinion qui s'oppose à l'opinion adverse - Fin de l'extrait

 

[ Petite précision, je ne partage pas les analyses de Zemmour, sauf,sans l'avoir attendu, sur un point : la fermeture des frontières à l'immigration aussi longtemps que nous aurons plusieurs millions de chômeurs et plus de 10 millions de personnes vivant dans la précarité ( ce qui n'interdit pas de participer à la création d'entreprises dans les pays de départ des migrants ) ]

°

Le MRAP se plaint des tribulations racistes, homophobes et sexistes d'Eric Zemmour - du Figaro à France 2 en passant par RTL et i-télé, -  apparaissent alors comme une tribune permanente offerte à l'extrême-droite radicale, sous couvert de liberté d'expression, mais je ne trouve nul part sur le site du MRAP, la volonté de saisir le CSA, quand un journaliste de BFMTV reçoit, sans avoir lu, ou du moins sans avoir le coran sous les yeux ou à portée de mains, quand un islamophile de service lui raconte*1 que l'islam est une religion de paix et d'amour

*1 :

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/0-islam-bibliographie/

°

Comment se fait-il que le MRAP ne saisisse pas les tribunaux pour demander l'interdiction de toute publication du coran,non précédée d'un avertissement antiraciste destiné à alerter les lecteurs les plus jeunes qu'ils s'apprêtent à lire un document raciste, sexiste, antisémite, athéophobe, homophobe et [xénophobe* ( *l'interdiction pour une musulmane de vivre ou d'épouser un non-musulman ) ]

Un document raciste et sexiste, disais-je, dont 63 % pour cent des sourates sont des incitations à la haine de l'autre ( le différend ou le non-musulman ), un texte sacralisant la phallocratie et exposant à longueurs de chapitres sous la forme d'injonctions et mécaniquement le rejet de l'altérité ou de toute personne non musulmane ?

 

Suite 1 : Les diktats musulmans

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/41-les-diktats-musulmans/

 

Suite 2 : 

http://laicite-moderne.blogspot.fr/search?q=Les+diktats+musulmans

 



 

28/10/2014

Les grandes indulgences à l'époque moderne

Athéisme,Crab,islam,islamistes,islamophobie,Laïcité,CFCM,MRAP,Pègre_islamique,salafistes,frères_musulmans,Boko_Haram,Edwy_Plenel,Aymeric_Carron,Michel_Onfray

 

Le réveil laïque en Tunisie,

par le biais des élections législatives du 26 octobre dernier, les tunisiennes et les tunisiens majoritairement ont évincé du pouvoir les islamistes d'Ennahda ;

au vu de ce tournant, un événement unique au Maghreb et dans le « monde musulman », il est presque banal de rappeler que la France, en d'autre temps, n'aurait jamais dû accorder l'asile politique à des « réfugiés politiques islamistes » originaires de Tunisie ou d'Iran

C'est important de rappeler qu'un réfugié politique est une personne qui risque sa vie dans son pays parce qu'elle propose l'idée démocratique, la laïcité et l'égalité femmes-hommes, ce qui n'est jamais le cas des « réfugiés politiques islamique » - en les accueillant, dans un passé récent, la France a manqué à tous ses devoirs

Nos gouvernants ont-ils tiré les leçons des événement récents en Tunisie, auparavant en Égypte ? : sûrement pas !

Où en est dans notre pays la reconquête des « territoires perdus de la république », quand, au lieu d'en faire une cause nationale, une petite partie laxiste de l'élite propose d'enseigner à l'école le fait religieux sans proposer d'enseigner le fait de l'athéisme ?

 

Les anglais, à présent, sont débordés - doit-on attendre pour réagir que se produisent dans notre pays les mêmes ravages perpétrés, avec un impact plus particulier sur la condition des femmes, depuis l'installation du communautarisme dans certains des quartiers des grandes villes du Royaume-Uni ?

Document odt :

http://crab.painter.free.fr/textes/Charia_au_Royaume-Uni.odt

°

Suite : Seulement victimes, les femmes...

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2014/10/seulement-victimes-les-femmes.html

ou sur :

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2014/10/27/seulement-victimes-les-femmes-5477417.html

°

Suite 2 : Lettre à Edwy Plenel

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2014/10/lettre-ewy-plenel.html

ou sur : Lettre à Edwy Plenel - SUITE

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2014/10/03/lettre-a-edwy-plenel-suite-5460510.html

°

Suite 3 : Pègre islamique

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/pegre-islamique/

ou sur :

http://laicite-moderne.blogspot.fr/search?q=P%C3%A8gre+islamique

Crab 28 Octobre 2014

 



 

22/10/2014

Misonéisme et mimétisme violent

Charb-Heretique.jpg

 

Il y aurait, selon CHARB ( dessinateur à Charlie hebdo ), encore des chenilles susceptibles de nier l'Évolution

°

Réponse à un lecteur :

Vouloir analyser LE discours Athée se conçoit difficilement puisqu'il n'y en a pas un mais d'innombrables

°

Misonéisme

Je peux penser qu'il vous est possible de différencier le mode de penser de Michel Onfray de celui d'André Comte-Sponville, ou encore de celui de Richard Dawkins à moins d'être soi-même victime du " misonéisme ", c'est à dire : " l'incapacité de concevoir le différent ", ce qui me paraît pour vous fort concevable dans la mesure où les religions monothéistes que vous défendez, auxquelles vous adhérez sont racistes, sexistes ou sacralisent le rejet de l'altérité

 

Mimétisme violent

Le rejet de l'altérité, moins en France qu'ailleurs dans le monde, sauf quand la minorité musulmane de livre à des assauts théocratiques contre la laïcité, place les « lois de dieu du VIIe au XVe siècle » au-dessus des lois civiles ;

ce rejet est d'autant plus vrai, généralisé, de grande ampleur dans d'autres pays ( islamiques pour la plupart ) où les croyants en Dieu se montrent très majoritairement incapables de concevoir ce qui est différent ;

populations endoctrinées, impactées dès l'enfance, conditionnées dans un mode de vie structuré, pétrifié par une religion dénoyautant les peuples, généré à partir de « textes sacrés » visant à formater les esprits dans l'objectif sociétal de banaliser, de normer ce que tout le monde Doit-Être

Ne pas se soumettre, ne pas se conformer ni devenir apostat, dans les pays mis en coupe réglée par les musulmans l'individu y est mis en garde sinon condamné à vivre l'enfer, se voit exclut par sa famille, ses voisins, la société, victime de la normalisation il en subit aussitôt les effets particulièrement calculés par la pratique institutionnalisée, souvent inscrite dans la loi du pays, de toutes sortes de discriminations, pire, souvent et plus particulièrement c'est la mise à mort ou l'emprisonnement des incroyants ;

il se trouve en France des intellectuels ou des journalistes comme Edwy Plenel, Aymeric Carron ou Claude Askolovitch grands docteurs en irresponsabilités devant les « grands médias » pour valoriser « la différence musulmane », voilà bien de leur part une bien curieuse définition ou conception du droit à la différence

Crab - 22 Octobre 2014

Suites :

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2014/10/onfrayphobie.html

ou sur :

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2014/10/21/onfrayphobie-5472998.html