Crab2ddcc

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

25/06/2015

Philippe Honoré

Philippe Honoré.png

 

OISE L’école prend le nom d’un dessinateur de Charlie Hebdo

Samedi matin devant la petite école de Montreuil-sur-Brèche, règne une effervescence inhabituelle, attisée par la présence des caméras de France 2. Alors qu’habituellement les politiques se donnent le beau rôle en matière de coupage de ruban, cette fois ce privilège a été dévolu à Hélène Honoré, fille du dessinateur de Charlie Hebdo décédé au cours des attentats tragiques du 7 janvier 2015. Chaque enfant présent a voulu garder un morceau du ruban.

 

Place ensuite au dévoilement de la plaque « école publique Philippe-Honoré » apposée à l’entrée de l’établissement. « Une école, un nom, a martelé le maire Patrick Guibon. Après avoir consulté tous les élus et l’ensemble des personnes concernées, après accord de sa fille Hélène ici présente, il a été décidé de donner le nom de Philippe Honoré à notre école. » Le dessinateur possédait une résidence secondaire dans la commune.

 

« Merci de l’honneur fait à mon père, qui aurait été ému de voir une telle école porter son nom. Son nom et son prénom car c’est à l’individu que vous rendez hommage et non au symbole ( ndlr : Honoré n’était connu que par son nom de dessinateur) » ajoute-t-elle. Avant de remercier la municipalité, l’équipe pédagogique dirigée par Isabelle Larronde et les familles Frémaux et Hacque « avec qui nous sommes liées depuis des décennies » complète-t-elle.

 

Poème, chant et expo

C’est ensuite au tour des enfants d’occuper le devant de la scène improvisée dans la cour : sous la houlette de la directrice et des enseignantes, Carole Daroux, Élodie Rimbert et Fanny Parize, les CM1-CM2 ont interprété un poème de Paul Eluard intitulé Liberté puis ils ont chanté tous ensemble Le Crayon magique.

 

Le public présent a été ensuite invité à visiter l’exposition des quelque 120 dessins réalisés à partir de trois thèmes inspirés des livres de Philippe Honoré : La symphonie animale ou bestiaire  ; Cent rébus littéraires et Cent nouveaux rébus littéraires. « Mon père aurait encouragé chaque enfant présent ici à croire en ses rêves, quels qu’ils soient ! C’est l’image que je voudrais que l’on conserve de lui et sur laquelle je souhaite que les enfants puissent s’appuyer pendant leur scolarisation. Merci à eux pour leurs chants et leurs dessins, qui sont entrés en résonance sans qu’ils le sachent avec ceux de mon père : ils ont ainsi rendu le plus bel hommage au dessinateur et à l’homme qui avait gardé dans son âme une part de l’enfant qu’il était » conclut Hélène Honoré. Publié dans le courrier Picard

°

Suites : Sophia Aram et Jean Meslier

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2015/05/sophia-aram-et-jean-meslier.html

°

Elle ne s'est pas couchée

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2015/05/18/elle-ne-s-est-pas-couchee-5623857.html

°

Panthéon et les républicains

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2015/05/27/pantheon-et-les-republicains-5629414.html

 

 

 

01/05/2015

Le mas des alouettes

Le mas des alouettes.png

Un génocide perpétré par le mouvement des " Jeunes Turcs "

Le mas des alouettes, reconstitue le génocide des arméniens à travers une adaptation du roman d'Antonia Arslan – Film réalisé en 2007 par Paolo Taviani

 

En 1915, l'histoire d'une famille arménienne en Anatolie, les hommes ainsi que les autres hommes arméniens voisins des musulmans turcs sont massacrés, les femmes et les fillettes, privées de nourriture, après de longues journées de marches les survivantes à la déportation furent assassinées dans le désert

Ce film date le Génocide des arméniens perpétré par les musulmans turcs - diffusé sur arte le lundi 27 Avril dernier à 22 H 20, soit à une heure de moindre écoute – pire ce film n'était pas prévu en replay alors que bon nombre de film loin du même intérêt sont visibles environ durant la semaine qui suit la diffusion

Depuis plusieurs jours je m'interroge, est-que arte ou est-ce que dans notre pays une partie de l'élite persiste par peur ou lâcheté à ne pas vouloir rendre compte des données de la réalité, à ne pas nommer les choses non seulement tributaire de l'actualité mais aussi mémorielle*1 quand il s'agit de l'histoire du '' monde musulman '' inspiré, chacun le sait, par une religion de paix et d'amour ?

( *1 : par exemple omettre de parler de l'esclavage et de la traite des esclaves par des africains noirs et les arabo-musulmans )

 

Le génocide arménien

Ce que montre, décrit scrupuleusement ce film, dont les aspects historiques se rapportent aux faits de l'histoire des arméniens, c'est qu'il n'y a pas de différence entre l'idéologie des musulmans turcs du mouvement '' jeunes turcs '' et l'idéologie nazie, et cela méritait de le faire savoir aux heures de grandes écoutes - en suivant il aurait été légitime, intellectuellement honnête, de proposer ce film en replay ( un sujet peu traité au cinéma ) qui révèle clairement ce que fut cette époque tragique pour les populations arméniennes     – Crab 01/05/2015

 

Suites

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2015/01/terrorisme-republique-laique.html

°

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2015/04/08/avicenne-5599294.html

°

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2015/04/20/academique-forfaiture-5606895.html

 

18/04/2015

Le Plenel emploi musulman

0 - Edwy Plenel - 2.png

Edwy Plenel ( dit Tarik Plenel ), affiche, cette fois c'est dans '' la Croix '' ( daté du 17/4/15 ), son mépris de la loi de 1905

Dans ce canard bigot il se pare de toutes les vertus pour parler de la laïcité mais pour curieusement évoquer « une laïcité tolérante et pluraliste »

Tarik Plenel n'a toujours pas compris que la laïcité se passe d'adjectifs - en réalité il ne veut plus de la laïcité ;

ayant suivi relativement régulièrement, à propos de son livre, son délire dans les médias j'en ai conclu que dans son for intérieur il n'imagine pas une société sans dieu, ce qui fait de Plenel une sorte de robespierriste* ( * l'inventeur, bien aimé de Mélenchon, de « l'être suprême » ) contre les idéaux des '' Lumières '' , mais aussi se fait, du même coup à notre époque, le fossoyeur du féminisme universel ( heureusement que ce triste sire, pour nous athées, agnostiques, déistes sans confessions, féministes et laïques qu'il n'est pas au pouvoir – ceci dit s'il l'était je ne lui donnerais pas pour autant ma tête à couper... )

L'entendre dire qu'à gauche et à droite il est des gens aveugles pour ne pas accepter la diversité comme si c'était naturel d'accepter les mariages forcés, la polygamie à travers le prisme des idéologie musulmanes de l'abaissement du statut* des femmes ( * : coran et charia ), l'excision des fillettes, la sacralisation de la phallocratie dont les voiles islamiques sont les marqueurs idéologiques de l'inégalité entre femmes et entre femmes et hommes, mais aussi l'idéologie xénophobe du refus de la mixité allant jusqu'à exiger un certificat de coutumes pour obliger un non musulman*1 à se convertir à l'islam dans le cas de mariage avec une femme de la communauté musulmane à l'encontre de nos grands principes qui sont : la liberté, de l'égalité et de la fraternité - autant dire les valeurs humanistes universelles portées au plus haut niveau par le féminisme universel sans concessions dès qu'il s'agit de défendre plus particulièrement l'égalité des droits entre femmes-hommes ou entre hétéros et homos

( *1 : rappel, un Tribunal en France a autoriser, contre la demande d'un Maire, un incroyant à se marier avec une femme marocaine de confession musulmane en le dispensant de produire l'inacceptable certificat de coutumes )

 

Depuis un demi siècle, la droite et la gauche n'ont pas respecté la laïcité, n'ont-elles pas créé et maintenu alternativement le détournement de l'argent de tous les contribuables pour financer des catégories de religieux ? ;

ce qui ne préoccupe guère « notre Tarik Plenel », l'une comme l'autre au pouvoir n'a pas abrogé le Concordat ni cessé de subventionner les écoles confessionnelles quand l'École de la République en outre manque de moyens notamment dans les banlieues dites sensibles où il faudrait pour in fine obtenir la réussite scolaire des élèves pratiquement faire de la « haute couture »

La gauche en confondant la reconnaissance, certes, légitime des minorités, sauf que, plus particulièrement depuis Jospin, elle n'a cessé de trahir la laïcité à travers le prisme déformé d'un antiracisme sans le moindre rapport avec les principes dynamiques d'une société etla vitalité d'une démocratie qui ne peut se construire, rehausser son niveau de civilisation en tolérant sans réagir sur le fond les idéologies religieuses ou culturelles musulmanes clairement anti-femmes et anti-laïques,en commençant par condamner vivement les 63 % d'incitations à la haine de l'autre édictées dans le coran ( sans compter les sourates sexistes*2 et homophobes ) générant dans les esprits de la plupart des musulmans l'interdiction de penser ( au nom du respect des « textes sacrés » et de la vie supposée exemplaire de Mahomet ), de toutes libertés individuelles dont entre-autres le droit de ne pas croire, de critiquer leur religion, d'exprimer librement son athéisme publiquement, un laxisme de la classe politique finissant par générer, pourcertains d'entre les musulmans, à un moment ou à un autre, le passage à l'acte criminel : la tuerie des Charlie, les violences ou les assassinats visant nos compatriotes juifs*3

( Il suffit de voir comment sont traités les athées, les femmes, les homosexuels et les journalistes dans les pays dominés par les musulmans pour se dire qu'en France les musulmans sont et doivent rester minoritaires aussi longtemps que la grande majorité d'entre-eux ne se sera pas sécularisée, ce qui implique de la part de nos gouvernants de limiter l'accès de ces populations à notre territoire – jeter un coup d’œil, pour d'en convaincre, sur la part faite aux islamistes par le gouvernement Bouteflika qui progressivement renvoie l'Algérie à son état d'avant la guerre civile )

*2 : http://laiciteetsociete.hautetfort.com/41-les-diktats-musulmans/

*3 : http://crab.painter.free.fr/textes/Abdennour_Bidar.odt

°

Une gauche clientéliste et quelques intellectuels égarés dans le genre Tarik Plenel ( Ewy Plenel ) ou Aymeric Ramadan ( Aymeric Carron ) de complaisamment entretenir ou tenter de prospérer contre la pensée critique des religions dont plus particulièrement la critique athée et féministe de l'islamique (coran et vie du prophète ) en taxant les libres penseurs '' d'islamophobes* ( *sous-entendu : racistes ) '' - Crab

°

Suites 1 : Lettre à Edwy Plenel

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2014/10/01/lettre-a-ewy-plenel-5459077.html

ou sur

http://laicite-moderne.blogspot.fr/search?q=Lettre+%C3%A0+Ewy+Plenel

°

Suites 2 : contre les assauts théocratiques

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2014/09/contre-les-assauts-theocratiques-suites.html

ou sur :

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2014/09/15/contre-les-assauts-theocratiques-suites-5447777.html

 

 

 

07/04/2015

Le mensonge ecclésiastique

Pâques.png

 

Pour l'intelligence humaine, dès qu'on cesse de lutter activement contre l'obscurantisme religieux, dès qu'on se met à croire bêtement sans preuves, '' on '' se dirige vers une catastrophe

°

5 Avril : André Vingt-Trois*1 était l'invité du " Grand Jury RTL-LCI-Le Figaro "

*: ne pas compter sur moi pour l'appeler '' monseigneur ''

Dans son rôle de Savonarole, l'an passé, il avait fustigé l'ouverture du mariage aux couples homosexuels, à présent il note qu'on est en train d'emballer toutes les religions dans un gros paquet, notamment en raison des problèmes posés par l'Islam

Il dénonce, une sorte d'immaturité ", une dérive, un durcissement de la laïcité à propos de l'affiche « censurée » par la RATP

Ce cynique personnage se garde bien de rappeler qu'il est à la tête d'un petit monde de privilégiés, et rien n'empêche ce figurant de l'obscurantisme de se mêler de ce qui ne le regarde pas : il regrette que le '' délai de réflexion '' lors d'une interruption de grossesse volontaire '' a été supprimé ( en outre il n'a toujours pas compris que les familles sont « structurellement » toutes aussi nombreuses que les modes de vies des françaises et des français, que la famille du type modèle « catholique » ne concerne que les catholiques... )

 

« Il y a un courant de la laïcité qui veut le silence sur le fait religieux»

« On devient muet dès lors qu'il y a un enjeu de croyance.», dit-il

Une matinée consacrée aux religions sur une des chaînes de la télévision publique sans que ne soit prévu en contrepartie une matinée consacrée aux philosophies de l'athéisme

Ça me fait penser aux bigots qui réclament l'enseignement du fait religieux à l'école mais pas l'enseignement du fait athée, en fait sans autres intentions ( contre la laïcité ), que la tentative de réintroduire ce qu'ils nomment dieu à l'école, mais pour Dédé, tout ce qui touche à l'égalité, vous en conviendrez, n'est pas assez vertical, à noter que sa position en faveur des voiles islamiques fait apparaître au grand jour « son bon son coté mahométan » dès qu'il s'agit de l'égalité entre femmes et entre femmes et hommes, le cardinal est aux abonnés absents ou égaré sur '' le chemin du Nord ''– à mon sens, Dédé devrait se convertir à l'islam -

 

À la tête d'un de ces petits mondes de l'obscurantisme, Dédé osese plaindre, ( sans vergogne ) de l'immaturité supposée de tous ceux qui ne sont pas de sa caste quand la survivance des églises, ( comme sous l'ancien régime ), est pérennisée par la manne que représente le détournement de l'argent public ( l'argent de tous les contribuables ) pour financer l'anti laïque Concordat et les écoles confessionnelles – d'ailleurs, n'avait-il pas déclaré précédemment, dans une dépêche de l'AFP, que selon lui : « la bible est plus importante qu’un parlement »

 

«  notre grand mature », '' grand responsable devant l'éternel, ''s'inquiète du sort des chrétiens d'Orient mais ne s'est jamais inquiété ( au même titre que tous les papes logés dans les palais du Vatican) de l'assassinat ou de l'emprisonnement des athées par qu'ils sont des athées dans les pays où les musulmans sont majoritaires - chercher l'erreur -

 

Les problèmes posés par l'islam - sur ce point d'accord ils sont légions mais «  André vingt trois » à désormais un imitateur en la personne de Dalil Boubakeur qui entend doubler le nombre de mosquée d'ici peu en réclamant gratuitement un site aux municipalités, ce qui ne manque pas d'un certain culot quand à notre époque '' on '' ne trouve pas aisément de terrains pour construire et loger les mal-logés ou pas logés du tout, ni pour doubler le nombre ( un manque cruel) de logements étudiants

L'argument des plus fallacieux est inchangé depuis 10 ans, « nous prions dans la rue parce que la mosquée est trop petite », en réalité marque le refus de s'adapter en proposant plusieurs offices

 

En résumé ce qui marche le mieux pour « nos braves clergymen » demeure le mimétisme ( en valeur ajoutée violent n'est pas de trop ) - pas de quoi s'en étonner  car affirmer moins, affirmer mieux, questionner davantage, tout simplement ( trois fois hélas ) penser n'est pas dans leurs attributions - Crab 7 Avril 2015

 

Suite :

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2015/04/la-vie-eternelle.html

ou sur

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2015/04/05/la-vie-eternelle-5597867.html

°

http://hedonisme.blogs.lalibre.be/archive/2013/09/21/le-repos-du-guerrier-1117186.html

 

 

 

05/04/2015

La vie éternelle

avril 2015 - attentat shebab au Kénya.png

Kenya - Garissa

 

Après l'attaque de l'université de Garissa

" Le sang va couler à flots rouges dans les villes du Kenya "- les shebab -

Une annonce '' porte la mort '' vient résumer le peu d'importance qu'accordent les islamistes à la vie d'autrui y compris de leurs propres vies puisque croyants fermement à la vie éternelle après la mort, ils sont sûrs d'être choisis par leur dieu puisque, selon le coran, ce ne sont pas eux qui tuent mais Allah( le commando avait laissé partir les étudiants musulmans et gardé les autres otages avant, tout en riant, de leur tirer dessus... ), ils ne trouvent rien de mieux( faute de munitions pour poursuivre le massacre ), et sans regret de se faire exploser

 

Quand le monde comprendra qu'on ne peut combattre les idées djihadistes ou toutes les formes de négations de la vie ( athéophobie, sexisme, homophobie et antisémitisme ) y compris émanant de religions en apparence plus paisibles sans s'attaquer aux racines sources de cécités collectives, dont pour l'essentiel est la croyance dans la vie éternelle après la mort et à je ne sais quel jugement dernier ?

 

La déconstruction de toutes ces idéologies mortifères monothéistes passe, dans notre pays ( il faut le rappeler sans relâche ), par l'abrogation du Concordat, mettre fin au financement des écoles confessionnelles sinon nous n'en finirons jamais avec cette grotesque idée que nous ne sommes que de passage sur terre la notion la plus dévalorisante, la plus déshumanisante jamais inventée par quelques cerveaux fêlés en mal de domination

 

Est-il besoin de rappeler que François ( le pape des pauvres d'esprits ), patron du club des petits lapins, boxeur à ses moments perdus, a justifié, au nom de sa mère, la tuerie des Charlie, et ce charlatan pitoyablement de se lamenter sur le sort réservé au chrétiens d'Orient, sans jamais, ( lui et ses prédécesseurs ), avoir dit un seul mot pour dénoncer l'assassinat ou l'emprisonnement des athées et des homosexuels dans les pays ou régions du monde à majorité musulmans ?

 

À ce jour aucun mouvement ou association religieuse ne s'est jamais manifesté ni mobilisé pour condamner l'emprisonnement ou l'assassinat d'athées, mais dans l'actualité ce pape estime et ne manque pas de faire observer que la '' communauté internationale '' ne se manifeste pas suffisamment pour défendre les chrétiens d'Orient

 

Compte tenu de la situation internationale, quand les agressions ou les crimes islamistes ne se comptent plus, sans se préoccuper de procéder à la critique athée du raciste et sexiste coran ni de rappeler la barbarie d'un prophète criminel de guerre ( il a fait décapiter des poètes, c'est à dire les journalistes de l'époque- ) et pédocriminel ( en tant que chef de tribu, il force une fillette de six ans à l'épouser et lui inflige un rapport sexuel à neuf ansun chef de tribu respecté, pris pour modèle dans le '' monde musulman '' ) c'est participer ou se rendre en tant qu'« intellectuel » ( façon Plenel - dit l'imprécateur ) complice de toutes les dérives générées par l'ensemble de ces « textes sacrés », que l'on soit né en Occident ou en Orient

 

Shebab signifie littéralement, « jeunes », si nous ne voulons pas que nos jeunes à leur tour deviennent, pour une partie d'entre-eux, des shebab ou des supporters de l'État islamique, de l'Arabie Saoudite, de l'Iran et j'en passe au Maghreb... et ailleurs...ou encore, dans notre pays ( contre le féminisme universel ), devenir des militants contre la mixité ou partisans fondamentalistes, de l'abaissement du statut des femmes, ce n'est pas Platon, ni Aristote, ni Averroes ou pire que tout Avicenne qu'il faut leur enseigner mais Leucippe*1, Démocrite, Épicure, Lucrèce...

 

*1 :« Il ( Leucippe ) estimait que toutes les choses sont illimitées et se transforment mutuellement les unes dans les autres, et que l'univers est à la fois vide et rempli de corps. » ( Diogène Laërce, IX, 30 ) - ce qui retire aux dieux toutes potentialités spirituelles, rend les arrière-mondes impossibles, casse dans l'espace public le monopole de la spiritualité qu'accaparaient les religions ;

l'éviction du divin, désormais supplanté par la reconnaissance publique de la vie de la conscience humaine arrimée à la seule dimension du réel crée, de l'antiquité à nos jours, depuis Leucippe une lignée de penseurs insoumis - un fil de la joie ou du plaisir que ne cesserons lucidement de tisser les philosophes contre les mortifères religions pour que nous puissions, à notre époque, vivre en républicains convaincus (laïques par défaut) - en attendant politiquement mieux -

 

Contre l'idée saugrenue et mortifère de la vie éternelle après la mort, je reproduis, ici, une fois encore, l'actualité Kényane m'y oblige, un texte d'Épicure :

La mort supprime toutes les sensations, il n'y a rien à craindre de la mort !

Maintenant habitue-toi à la pensée que la mort n'est rien pour nous, puisqu'il n'y a de bien et de mal que dans la sensation et la mort est absence de sensation. Par conséquent, si l'on considère avec justesse que la mort n'est rien pour nous, l'on pourra jouir de sa vie mortelle. On cessera de l'augmenter d'un temps infini et l'on supprimera le regret de n'être pas éternel. Car il ne reste plus rien d'affreux dans la vie quand on a parfaitement compris qu'il n'y a pas d'affres après cette vie. Il faut donc être sot pour dire avoir peur de la mort, non pas parce qu'elle serait un événement pénible, mais parce qu'on tremble en l'attendant. De fait, cette douleur, qui n'existe pas quand on meurt, est crainte lors de cette inutile attente !
 Ainsi le mal qui effraie le plus, la mort, n'est rien pour nous, puisque lorsque nous existons la mort n'est pas là et lorsque la mort est là nous n'existons pas. Donc la mort n'est rien pour ceux qui sont en vie, puisqu'elle n'a pas d'existence pour eux, et elle n'est rien pour les morts, puisqu'ils n'existent plus. Mais la plupart des gens tantôt fuient la mort comme le pire des maux et tantôt l'appellent comme la fin des maux. Le philosophe ne craint pas l'inexistence, car l'existence n'a rien à voir avec l'inexistence, et puis l'inexistence n'est pas un méfait.
EPICURE, Lettre à Ménécé

 

Suites :

http://laicite-moderne.blogspot.fr/search?q=La+mort+n%27est+rien+pour+nous

ou sur

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/la-mort-n-est-rien-pour-nous-epicure/

Crab 5 Avril 2015

 

 

 

31/03/2015

Athées assassinés par ce qu'ils sont athées

athéophobie, Aymeric_Carron, Changelejeu, Claude_Askolovitch, Edwy_Plenel, F.Hollande, France, Inde, islamophobie, Laïcité, M.Valls, michel_onfray, Nadia_Vallaud-Belkacem, PS, T.Ramadan, UMP

 

« Qu'on se rassure, c'est au nom d'Allah »

°

Le « vilain petit canard » assassiné au Bangladesh

L’Islam en Inde, notamment à partir d'un de ses fiefs du Bangladesh et partout ailleurs dans le monde vise à détruire tous les États et les gouvernements de la Terre qui sont opposés à son idéologie

L’assassinat d’un blogueur athée marque une nouvelle atteinte à la liberté d’expression ( ... pas un mot sur les assassinats ou emprisonnements d'athées, dans les pays les musulmans sont majoritaires, dans les Journaux Télévisés français, idem chaque fois qu'il y a une émission sur la laïcité aucun représentant de l'athéisme n'est invité, alors que nul, dans notre république laïque, ne peut imposer sa conception du « sacré » à autrui )

Un mois après Avijit Roy, extrait de presse : le 30 mars 2015 au matin, un blogueur athée a été assassiné à coups de couteau à Dacca. En l’espace de deux ans, c’est la troisième fois qu’un blogueur affichant son athéisme est tué au Bangladesh, cette action d’éclat, vraisemblablement menée par des islamistes, dénotant une nouvelle atteinte à la liberté d’expression

Washiqur Rahman était âgé de 27 ans. Il travaillait dans une agence de voyage et menait, sur son temps libre, une activité de blogueur. D’après Imran Sarker, responsable du réseau de blogueurs Blogger and Online Activists Network, cité par l’AFP, « Rahman écrivait sous le nom de plume de Kutshit Hasher Chhana ( ‘vilain petit canard’ ) ; c’était un libre-penseur progressiste opposé au fondamentalisme religieux »

Le meurtre de Washiqur Rahman s’ajoute à une liste déjà longue. Le 26 février dernier, Avijit Roy, blogueur et écrivain d’origine bangladaise (mais citoyen américain après avoir émigré à Atlanta il y une quinzaine d’années pour, déjà, fuir les extrémistes musulmans de son pays), avait été tué à coups de machette. Il était accompagné de sa femme, Rafida Bonya Ahmed, blogueuse elle-aussi, qui fut grièvement blessée à coups de machette. Tous les deux sortaient d’un salon du livre où ils étaient venus défendre leurs écrits et conforter la petite communauté des blogueurs qui se disent athées dans ce pays de 160 millions d’habitants très majoritairement musulman. La mort du fondateur du blog mukto-mona ( ‘libre pensée’ ) et fervent promoteur de la laïcité avait suscité l’indignation au Bangladesh et à l’étranger – Fin des extraits de presse

°

Pour « nos belles âmes » : l'islam est compatible avec les valeurs de la république, sans doute comme le furent les religions aux beaux temps de la chrétienté vis à vis de la liberté de conscience, mais voilà, c'était avant que ne t institué la République laïque non pas avec les religions mais contre les religions

Il ne peut y avoir, dans un pays, de liberté d'expression sans la critique athée des religions, autant dire le droit de refuser la religion comme modèle, ni sans le droit de penser, ni sans le droit de vivre insoumis   - Crab 31 Mars 2015

 

Suites :

La France : fille aînée de l’athéisme

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2015/03/la-france-fille-ainee-de-latheisme.html

°

Monothéismes et Laïcité

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2015/01/16/monotheismes-et-laicite-5535118.html

°

Le déclin de la civilisation chrétienne

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2015/03/le-declin-de-la-civilisation-chretienne.html

 

 

 

30/03/2015

Départementales : Jésus marche sur les eaux

athéophobie, élections-départementales, écologistes, islam, mixité_sociale, laïcité, urbanisme, banlieues, immigration, manuel_valls, FG, F.Hollande, communistes, métropoles, PS, UMP

 

Piqûre de rappel : plus d'une françaises et français sur deux a choisi l'abstention

°

Hier F.Hollande a marché à Tunis contre le terrorisme, dans un pays qui emprisonne les incroyants - chercher l'erreur -

( Depuis plus de deux ans le seul point positif a mettre au crédit de la gauche au pouvoir aura été d'institutionnaliser le mariage pour tous )

 

Aujourd'hui la gauche, non seulement pour cause de promesses non tenues, dans la foulée de Michel Debré*0 (* 0 : ministre de droite ) n'a jamais cessé de trahir la laïcité en tentant de faire passer pour racistes*1 ( *1 : islamophobe ) les laïcs, les féministes universels ou tous ceux qui se livrent à la critique athée de la pire des religions, une religion raciste et sexiste jamais installée dans notre pays, cette gauche et ses anexes a pris une raclée parfaitement méritée

 

Cette gauche n'a cessé, depuis plusieurs décennies, de dénaturer le combat des démocrates ( non croyants , agnostiques, déistes sans confession et croyants )qui eux n'oublient pas que la république et ses valeurs ne s'est pas faite avec les religions mais contre les religions : l'autorisation de divorcer, la contraception, l' IVG, la pilule du lendemain, l'égalité parentale, le mariage pour tous, cette gauche et extrême gauche n'entend pas la rue lui rappeler ( sans relâche ) qu'elle ne veut pas voir, dans notre pays, s'installer une idéologie qui ne peut conduire qu'à l'abaissement du statut de la femme et nie la mixité pour prôner la séparation physique des femmes et des hommes dans l'espace public en tentant d'installer une religion politique dont l'étendard est le port des voiles islamiques, autant d'attributs « religieux » sans le moindre rapport avec la croyance dans une divinité ou à un « être surnaturel »

 

La droite qui ne vaut pas mieux que la gauche en matière de laïcité et n'a pas su faire ses preuves sur le plan économique quand elle était au pouvoir, elle pavoise alors que ( cette fois j'en suis ) plus d'une française ou d'un français sur deux a choisi en toute conscience l'abstention ;

 

pourquoi voter quand d'autre part les départements auraient dû être supprimés et leurs missions réparties entre les régions et les intercommunalité ;

 

pourquoi voter pour le PS incapable de mener cette réforme des régions et la suppression des départements à son terme ou pour des écologistes incapables de se préoccuper essentiellement d'écologie pour réclamer un jour férié pour le judaïsme et l'islam mais pas pour l'athéisme ou encore pourquoi voter pour une dérisoire extrême gauche islamo-gauchiste qui plus est, sans vergogne, se réclame de Robespierre et de Che Guevara ? Crab - 30 Mars 2015

 

Suites : L'Abstention

http://laicite-moderne.blogspot.fr/search?q=Abstention

°

Le flouté socialiste

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2015/03/le-floute-socialiste.html

°

La fin des idéaux

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2015/03/10/la-fin-des-ideaux-5579722.html

°

L'obscurantisme politique

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2015/03/17/l-obscurantisme-politique-5584960.html

 

 

 

27/03/2015

Michel Onfray et Alain Juppé

Michel Onfray et Alain Juppé.png

Sur le plateau du Grand Journal de Canal+ ( 25 Mars ), Michel Onfray de demander comment peut-on dire que l'islam est compatible avec la République si on n'a pas lu le Coran - à cet effet pour Alain Juppé de brandir un document de Fondapol, l'association de Dominique Reynié dont ses connaissances de l'islam sont pour le moins plus que sommaires, d'ailleurs c'est bien le moins queje puisse dire de ce politologue habitué à se produire sans contradicteurs sur les plateaux de télévision

En réalité ce texte de Fondapol, comme souvent en la matière,est un déni de la réalité des sourates du « livre sacré », relève d'une sorte de bricolage sans autres fonctions que de tenter defaire accroire cette contrevérité que dans le coran rien ne justifie l'inégalité femmes-hommes *1

 

( Petite aparté : - A Montpellier, l’imam Khattabi déclare que « les femmes sont égoïstes par nature, elles nient le bien que les hommes leur font »

« Peu importe tout le bien que vous ferez à une femme, elle le niera. Son égoïsme la poussera à le nier »

Mais encore « notre imam » de préciser sur le mariage : « Lorsqu’une jeune fille se voit proposer un mari, son silence vaut acceptation » - il faut observer que c'est ce que dit tout violeur de sa victime - '' elle s'est laissée faire sans rien dire '' - mais selon cet individu : « l'islam a permis aux femmes de relever la tête » - grâce à lui, désormais, nous savons que l'islam est l'avenir de la femme -)

*1 - Si vous voulez en savoir plus sur l'immense générosité dont on fait preuve envers les femmes les hommes rédacteurs du coran :

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/41-les-diktats-musulmans/

 

Sur le plateau,quand le philosophe Michel Onfrayfait observerà Alain Juppé : « Je trouve qu’aujourd’hui, se permettre d’avoir des avis sur l’islam sans avoir lu le Coran, d’avoir des avis sur l’islam sans avoir lu les hadiths du Prophète, d’avoir des avis sur l’islam sans avoir lu une biographie du Prophète, c’est comme parler d’un film qu’on n’a pas vu… », aussitôt, ce dernier s’est cependant justifié et là c'est tout à son honneur : « J’ai essayé et je n’y suis pas arrivé, parce qu’en réalité, c’est illisible ».

( C'est vrai, je confirme ce que dis Alain Juppé, ce livre compte parmi les plus mal écrit qu'il m'est arrivé de lire, qui plus est, il n'est pas seulement une montagne d'indigence, il est carrément imbuvable - La structure du texte n'est qu'une litanie de menaces, de répétitions et d'injonctions )

Néanmoins en fin de discussion, Alain Juppé s'engage à lire le « texte sacré » de l'islam, il promet de lire le Coran

L'islam la plupart du temps une théocratie, une religion déclarée divine à travers le coran, ce qui le soustrait à la critique athée ou autre, n’acceptant pas la séparation du pouvoir politique ou temporel et le pouvoir spirituel ou religieux, ne peut tolérer l'installation d'un régime laïc

 

Dans notre pays, grâce à la neutralité de l’instance politique la démocratie ( ou la République ) dans tous ses acquis positifs, non seulement dans l’ordre de la liberté politique mais aussi dans celui de l’égalité sociale, s’est construite contre la religion et non grâce à elle

 

'' point de contraintes en religion '' s'interprète, la plupart du temps, d'une façon plus que douteuse, en cela considérer comme l'affirme Michel Onfray que cette injonction pourrait-être le point de départ d'un islam tolérant compatible avec les valeurs de la république, c'est à mon sens, de sa part, aller un peu vite en besogne, suite, '' Point de contraintes en religions, sur la page '' :

http://laicite-moderne.blogspot.fr/search?q=point+de+contraintes+en+religion

ou sur

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/point-de-contraintes-en-religion/

Crab – 27 Mars 2015

 

 

 

26/03/2015

Le flouté socialiste

plantu.jpg

 

Piqûre de rappel : racisme, islamophobie ou critique athée des religions ?

Depuis plus d'une décennie une partie de la gauche a substitué à l’antiracisme, une cause indiscutablement légitime, la lutte contre l’islamophobie, une cause dégradante et illégitime

Si le racisme est une abjection, la critique athée des religions, des textes religieux dits « sacrés », est légitime et fait partie de la culture républicaine La critique athée s'impose d'autant plus que les religions sont infantiles et égoïste, sont des documents racistes dont la pire de toutes est l'indigeste musulmane dans la mesure où elle mutualise le racisme, le sexisme, l'athéophobie, l'homophobie dans une sorte de réactualisation des textes du monothéisme qui lui sont antérieurs avec en « prime » un antisémitisme virulent et un degré de xénophobie ( apostasie ) jamais atteint auparavant

Alors que l'exécutif entend ( à mon avis sans grande conviction ) que l'école soit à nouveau le lieu de transmission des valeurs républicaines, en coulisse, des membres du PS s'interrogent ( lu dans la presse ) sur leurs petits arrangements avec la laïcité depuis des années. Une remise en question qui porte notamment sur les pratiques du " socialisme municipal " et le " clientélisme communautaire "

Pour quelques voix de plus au moment des élections, ce clientélisme à la source de « petits arrangements » avec des groupes de musulmans fanatiques qui n'ont pas d'autres idées que d'imposer de leur dieu en tous lieux et en toutes circonstances fait le déshonneur de la France et s'inscrit dans le refus de la gauche au pouvoir et dans les collectivités locales de rétablir la laïcité contrairement aux engagements pris par le Président et son Premier ministre*1 ( *1 : qui pourtant, sans hésiter, avait voté l'interdiction du voile intégral ) et je doute que la gauche ( sans me faire d'illusion sur la droite ) se montre capable de faire son examen de conscience

 

'' La laïcité n'est pas une valeur d'hostilité aux religions ",

ai-je lu dans '' la nouvelle république ''

'' Pendant une heure, B. Cazeneuve* ( * : mais insuffisamment complétée ) avait échangé ( le 24 03 2015 ) à Poitiers* ( * : à Poitiers ce qui ne manque pas de drôlerie ) avec des représentants des cultes catholiques, musulmans, israélites, protestants et des défenseurs de la laïcité ''

J'observe une fois de plus qu'il s'agit d'un « échange » sans que ne soient invités d'éminents représentants de l'athéisme, mais comme chacun ou chacune le sait pour éventuellement parler de la place de l'athéisme, de l'agnosticisme et du déisme sans confession ce sont les religieux ou les croyants qui sont les mieux placés pour en parler – mieux vaut en rire -

 

Laïcité dans les crèches, selon L'Obs, c'est un comble : la CNCDH veut le retrait de la proposition de loi

Paris ( AFP ) - La Commission nationale consultative des droits de l'Homme ( CNCDH ) a demandé le retrait de la proposition de loi sur la laïcité :

Laïcité dans les crèches: la CNCDH veut le retrait de la proposition de loi - Respectmag

Proposition de loi sur la laïcité dans les crèches privées : la CNCDH demande le retrait - Localtis.info

 

Contrairement à ce que tentent de faire croire ces militants, qui se gardent bien de rappeler que ce sont les sociétés arabo-musulmanes, où l’islam est la source du droit et où la loi religieuse s’impose à tous, qui ne respectent pas la liberté de conscience, la liberté de culte et le pluralisme, mais s'empressent de déclarer que toutes les propositions de lois françaises contre les phallocrates voiles islamiques feraient de la laïcité comme ils tentent de la faire percevoir cette chose autoritaire et liberticide

 

Une posture pris dans le mépris de la valeur majeure dans notre république symbole de la volonté de la majorité des françaises et des français de parachever l'égalité femmes-hommes, de rappeler que la fraternité passe par le refus des inégalité entre femmes - qu'en conséquence interdire le port des phallocrates voiles islamique, c'est faire preuve de cohérence républicaine

Les phallocrates voiles islamiques sont l'étendard antiféministe du pire des patriarcats jamais inventé ou réécrit par quelques cerveaux comptant parmi les plus fêlés

 

Un texte du phallocrate et anti-laïque Conseil Français du Culte Musulman recommande le port du phallocrate voile, au lieu de dénoncer cette pratique qui, selon Nadia Ould-Kaci, Josiane Doan et Nadia Benmissi (françaises d'origine maghrébine, membre du collectif sans voile d'Aubervilliers ) n'est qu'un instrument privilégié de la remise en cause de ces droits fondamentaux que sont la liberté pour les femmes

 

Affirmer la laïcité par l'interdiction du port des phallocrates voiles islamiques (outils de prosélytisme sexistes ) dans l'espace public, n'empêche pas celles qui le veulent de pratiquer leur religion, mais sans tolérer que les éléments les plus intégristes et les plus fanatiques affichent ou puissent proclamer leur vision moyenâgeuse des femmes et de la vie en société – si l'on ne veut pas laisser s'installer le communautarisme ou la loi du tribal dans notre pays pourquoi dans ce cas craindre de se mettre la communauté musulmane à dos ? - pas sûr, vis à vis de cette forme horrifiante de régression sociale proposée par cette religion et surtout prônée par ses mandataires les attentats contre les Charlie déjà oubliés, que les socialistes se comportent en femmes et hommes d'honneur républicains en rappelant que la laïcité est un état naturel lié originellement à ce qui fait notre république - Crab 26 Mars 2015

 

Suites :

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2015/03/les-deux-font-la-paire.html

ou sur

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2015/03/25/les-deux-font-la-paire-5590370.html

 

 

 

25/03/2015

Les deux font la paire

les-musulmans-jettent-l-opprobre-sur-leila.jpg

En première intention, dans l'esprit de faire plaisir au binôme Boubakeur - Korsia je m'apprêtais à mettre en tête de page leur photo, puis je me suis dit qu'il était plus judicieux de leur dédicacer la photo de Leila Ben Khalifa Tant aimée de Boubakeur la belle tunisienne a su s'attirer les foudres de « nos grands » musulmans de France - qu'importe, puisque en dépit de tout, chacun sait '' qu'Allah est pardonneur '', et quand en tout bien tout athéisme je ne suis pas son messager

°

Prosélytisme

Extraits de presse : " Les millions d'enfants français de confession musulmane qui fréquentent les écoles publiques doivent-ils être tous privés de repas au prétexte d'une vision idéologique et intégriste de la laïcité ? ", a répliqué dans un communiqué le recteur Boubakeur, également président du Conseil français du culte musulman ( CFCM ), l'instance de représentation de la deuxième religion de France.

" Nous appelons face à ces dérives à une plus grande sérénité républicaine, respectueuse des valeurs de la laïcité et du vivre-ensemble auxquels nous sommes tous attachés ", poursuit le dignitaire musulman, qui s'élève contre un "débat discriminatoire, hystérique et malsain " soulevé en " période électorale ".

" Supprimer les repas de substitution dans les cantines des écoles est une hérésie ", a estimé de son côté le grand rabbin Korsia dans une déclaration écrite à l'AFP

'' Il y a toujours eu dans les cantines plusieurs menus proposés. Cette offre de choix doit permettre à chacun de manger ou non de la viande, tout en empêchant la stigmatisation d'élèves selon leurs convictions personnelles ou religieuses, comme l'a par ailleurs rappelé l'Observatoire de la laïcité en décembre dernier ", a fait valoir le chef religieux de la première communauté juive d'Europe.

"Nul besoin de polémiquer, ni de légiférer. Cela ne contrevient en rien au principe de laïcité, au contraire. La laïcité, c'est vivre ensemble en préservant la liberté de chacun dans le respect de l'autre et du droit ", a-t-il conclu - Fin des extraits de presse

°

Qu'il y a toujours eu dans les cantines plusieurs menus proposés, c'est faux, cela existe dans les cantines scolaires chaque fois qu'un chef d'établissement cède à des revendications religieuses qui n'ont pas leur place à l'école républicaine

L'argument, comme souvent, se présente sous la forme d'une fausse question : '' Les millions d'enfants français de confession musulmane qui fréquentent les écoles publiques doivent-ils être tous privés de repas au prétexte d'une vision idéologique et intégriste de la laïcité ? ", témoigne de l'hypocrisie d'un religieux qui refuse que sa religion s'adapte à la laïcité, voudrait que ce soit la laïcité qui s'adapte à sa religion

Dans ce '' monde musulman fanatique '' le mode d'action est toujours le même consiste à prendre les enfants de parents musulmans comme otage dans l'objectif de soutenir ou d'installer dans notre pays contre l'École, contre la laïcité une idéologie moyenâgeuse

C'est décidément une habitude d'un bon nombre de fanatiques musulmans de se servir des enfants ( ...privés de repas ) pour tenter de concrétiser leurs assauts contre la laïcité et l'École publique, relève du même ordre des choses, du même procédé pour avoir, dans un passé récent, tenté d'introduire le voile à l'école en classe, puis suivi dans l'actualité la plus récente par d'autres tentatives de l'imposer en particulier lors des sorties extra-scolaires

L'idée de fond est toujours la même, le lot des arguments invariables pour les représentants du judaïsme, plus communément de l'islam encouragé plus ou moins discrètement par les groupes ultras-catholiques, c'est imposer du dieu ou de son dieu à tous, surtout dans les lieux où l'on enseigne les savoirs sans se préoccuper des croyances des uns et des autres

Oui, il faut légiférer, sans tenir compte du déni des réalités propres à l'observatoire bidon de la laïcité pour ne pas laisser les chefs d'établissements seuls à décider face à tous ces religieux qui n'ont pas d'autres idées derrière la tête, dans le plus grand mépris de la conscience des parents incroyants, de ceux qui doutent ou d'autres sans confessions, que de réintroduire ce qu'ils nomment '' dieu '' à l'école

À l'école que l'on soit enseignant ou élève, '' on '' laisse ses convictions au vestiaires, c'est cela respecter la laïcité   - Crab 25 Mars 2015

 

Suites :

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2015/02/elisabeth-badinter.html

°

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2015/02/25/l-ecole-republicaine-5566612.html

°

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2015/03/10/la-fin-des-ideaux-5579722.html

°

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2015/03/04/voiles-islamiques-ou-l-hyper-patriarcat-5571199.html

 

 

 

24/03/2015

Le déclin de la civilisation chrétienne

athéophobie, Aymeric_Carron, Changelejeu, M.Valls, PS, UMP, Claude_Askolovitch,Edwy_Plenel, France, F.Hollande, islamophobie, Laïcité, Michel_Onfray, Nadia_Vallaud-Belkacem, T.Ramadan

Agnolo Bronzino

°

Que la civilisation occidentale dite chrétienne ( surtout en Europe ) s'efface progressivement en faveur de modes de vies que l'on pourraient qualifier proches d'une '' sensibilité épicurienne '' ou hédoniste, mais aussi plus que jamais qu'auparavant en rapport étroit avec la volonté de construire ou mieux de parachever l'égalité femmes-hommes, se passant ou prenant ses aises avec la religion, d'un goût plus prononcé des femmes et des hommes pour la culture, les arts et la nature - cela ne fait plus, depuis longtemps déjà, aucun doute que cette civilisation nouvelle prend progressivement corps dans l'esprit, plus particulièrement, des françaises et des français ;

ce déclin est un événement des plus lisibles en ce début de siècle, c'est une bonne chose qu'explique la montée relativement rapide de l'athéisme, de l'agnosticisme, du déisme sans confessions et du féminisme universel partout en Europe

 

Autant je partage à 200 % la critique athée des religions, sa contre histoire de la philosophie par Michel Onfray, autant je suis en total désaccord avec sa vision de la politique étrangère actuelle de la France, ne me range pas à sa thèse d'une civilisation chrétienne à laquelle viendrait se substituer l'islamique, le dire ainsi c'est mal connaître les ressorts qui ont fait et font grandir la France sans manquer, en conséquence, ce qui est aussi une bonne chose, assez souvent de déteindre sur l'Europe et le reste du monde

 

Sur le plan intérieur, c'est un fait que le politique dans le plus grand mépris de la volonté des populations, et plus particulièrement sans tenir compte de la situation dans les pays où dominent les musulmans quand pour une bonne partie d'entre-eux ( en première ligne des femmes ) ont la ferme volonté de s'occidentaliser, de se revendiquer athées, de s'extraire de la religion, et par dessus tout de se débarrasser de l'obscurantisme, dans notre pays la classe politique toujours en retard de deux guerres, ( droites gauches ), ralentit ce processus sain de déconstruction d'une religion raciste et sexiste le pire des mortifères « textes sacrés »

 

Ici, de rappeler ( une fois de plus ) la responsabilité de la droite et le clientélisme de la gauche qui pour cette dernière ne rétablit pas ( comme promis ) la laïcité en pérennisant le détournement de l'argent public au détriment de l'école républicaine, notamment : en maintenant le Concordat, en subventionnant des écoles confessionnelles, par ailleurs en favorisant la construction de mosquées, sans d'autre part interdire tous les phallocrates voiles islamiques, en ne faisant pas respecter la laïcité par certaines femmes comptant parmi les accompagnants lors des sortie extra-scolaires ect. ect.

 

Un électeur sur deux ne se déplace pas pour voter, mais tout va bien dans le meilleur des mondes du clientélisme puisque une fraction ( environ 1/3 des électeurs ) in fine, à travers ses représentants, quoi qu'il en soit, gouvernera la France - - Crab 24 Mars 2015

 

Suites :

Athée

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2015/03/athee.html

°

Tragédie

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2015/03/ragedie.html

°

Les Prisons d'Allah

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2015/03/les-prisons-dallah.html

°

La politique de l'excuse

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2015/01/la-politique-de-lexcuse.html

 

 

 

16/03/2015

La France -fille aînée de l’athéisme

Le chat du rabbin.png

Le chat du rabbin

°

Une voix lointaine et jamais aussi si proche de nous

-

Il faudra, je le sais, disputer la victoire.

Mais, frappant ma poitrine, un grand espoir de gloire

De son thyrse magique a fait vibrer mon cœur.

Fort du suave amour des muses, sans terreur

J’entre en ces régions que nul pied n’a foulées,

Fier de boire vos eaux, sources inviolées,

Heureux de vous cueillir, fleurs vierges qu’à mon front,

Je le sens, je le veux, les muses suspendront ;

Fleurs dont nul avant moi n’a couronné sa tête,

Digne prix des labeurs du sage et du poète

Qui, des religions brisant les derniers nœuds,

Sur tant de nuit épanche un jour si lumineux

'' De rerum natura '', Lucrèce ( poète philosophe latin, 94 av. notre ère ? 54 avant notre ère ? )

 

Les dieux ont lutté pied à pied contre l’observation victorieuse ; mais ils n’ont jamais repris les positions qu’elle leur a enlevées ; et ils rentreront tour à tour dans le domaine illusoire où Démocrite, Épicure, et Lucrèce les avaient confinés d’avance – A. Lefèvre ( 1834-1904 )

 

Notes :

« Les poèmes du sublime Lucrèce ne périront que le jour où le monde entier sera détruit » - Ovide, né en 43 av. notre ère

°

En France le fait dominant, c’est l’athéisme

La moitié des catholiques déclarés ( 45% de la population ) affirment ne pas croire en Dieu, soit 23% de « catholiques athées » auxquels il faut ajouter une majorité des Français qui se déclarent sans religion ( 45% de la population aussi ). Si on additionne « catholiques athées » et « sans religion athées » ( certains « sans religion » sont peut-être déistes ), on a sans doute largement plus de 50% des Français qui sont athées. Le reste de la population étant composé de 6 à 8% de musulmans, de 0,5% de juifs religieux ( pratiquant ou respectant des prescriptions religieuses ), de 1% de protestants déclarés, et de 1% de bouddhistes réguliers

( …/... )

Il est tout à fait envisageable, on l’a vu, d’imaginer À l’horizon 2050 une France composée de 80% d’athées ou de sans religion, de 10% de catholiques et de 10% de musulmans

Extrait d'un article de Xavier Théry ( daté du 14 Mars ) publié dans CAUSEUR:fr

 

La France -fille aînée de l’athéisme

En France 67% de françaises et de français se déclarent aujourd’hui athées ou sans religion - sans doute très prochainement 80% de la population ;

et de le dire n'est pas une simple parenthèse, ils sont pour beaucoup d'entre-eux de plus en plus excédés de la place accordée aux religions, dans le plus grand mépris de la conscience des '' sans religions '', par la classe politique et par une large part des médias télévisions : notamment quand France 2 donne un monopole d'une matinée, chaque fin de semaine, aux religions, sans prévoir l'équivalent en contrepartie pour les philosophies et la recherche éthique de l'athéisme in fine à pour effet de faire barrage à la laïcité

 

Les chantres de l'illusion

Le comportement endémique de fanatiques religieux judéo-chrétiens, musulmans et autres monothéismes dans leur haine des femmes nourrie par la peur de la sexualité des femmes se rattache à Hésiode parlant de Pandora, « la première femme », comme d'un « beau malheur » : ainsi, depuis bientôt plus de deux mille ans,après avoir, au fil du temps,chassés les survivances des vieux cultes féminins du néolithique,au point que de nombreuses femmes seront immolées à la Renaissance ou au XVIIe siècle, ces fanatiques ou fous de dieu ont pris l'habitude de réécrire ou de falsifier l'histoire pour à présent porter l'idée de réintroduire ce qu'ils nomment dieu à l'école sous l'hypocrite alibi d'enseigner '' le fait religieux '', sans, là encore, prévoir d'enseigner '' le fait athée '' -savoir que pratiquement les mêmes*1 préconisent un jour férié pour le judaïsme et l'islam mais pas pour l'athéisme

( *1 parmi les plus médiatisés : Dounia_Bouzar, Jean-Louis Bianco, Nadia Vallaud-Belkacem, Éva Joly, Cécile Duflot, Régis Debray, le CFCM etc. )

 

Vivre sans dieu

Athée et amoureux des Arts qu'ils soient athées, profanes ou « sacrés », je me contrefiche de savoir que d'autres jeunes ou moins jeunes ne sachent pas lire, exécutée ( par exemple ) par un grand peintre, la représentation d'une scène religieuse ; il n'y nulle obligation de s'intéresser aux religions ; d'ailleurs pour ma part si je m'intéresse aux monothéismes ( et autres... ) c'est dans le seul but, dans un même temps,d'en faire la critique athée conjuguée avec un décryptage féministe des « textes sacrés »

 

Les trois font la paire

Samedi 14 Mars, lors de l'émission '' Les grandes questions '' sont invités un musulman ( Malek Chébel ), un rabbin ( Armand Abécassis ) et un journaliste ( Edwy Plenel ), inutile de dire qu'il n'y eu pas un mot sur les philosophies de l'athéisme, mais pour le musulman ( spécialiste de l'islam ) de raconter que Mahomet était le parangon de la liberté pour les femmes quand nul ne peut ignorer que ce sinistre prophète guerrier comptant parmi les plus barbares à son époque épouse ( mariage forcé ) une fillette de six ans pour la mettre dans son lit dès sa neuvième année ;

entendre le rabbin dire ( que dieu puissant et parfait, selon-lui ) à créé les hommes ( parfaits, pour les femmes, c'est moins sûr ) à son image ( y compris, selon-lui, les athées ), sans que quiconque présent se dresse pour lui faire observer que ce sont des hommes qui ont créé à leur image ce qu'il nomme dieu, que cette idée saugrenue ne peut en aucun cas être attribuée à des personnes ( femmes et hommes ) de bonne volonté

 

Quand au journaliste, il prétend à travers son livre '' Pour les musulmans '' écrire à la fois '' Pour les juifs '' ou '' Pour la France '' en « oubliant » que dans ce pays il y a des arabes ( surtout des femmes ), des iraniennes et des noirs incroyants, déistes sans confession ou adeptes d'autres confessions et pire que tout en « ignorant » que la principale critique formulée par les athées et bon nombre de laïcs n'est pas contre l'individu de confession musulmane mais contre les idéaux figurant dans le raciste, sexiste, athéophobe, homophobe et xénophobe texte du coran si ce n'est, en outre, contester les positions publiques émanant de quelques intellectuels islamophiles égarés ou de représentants de la communauté musulmane

 

Ce journaliste n'est guère dérangé de savoir que partout dans les « meilleurs des mondes » où les musulmans sont majoritaires, c'est dans ces pays que l'on assassinent, emprisonnent des incroyants, des apostats sans compter les pratiques de l'excision, les mariages forcés ou les crimes d'honneurs dont sont victimes les femmes - - - Crab 16 Mars 2015

 

Suites : L'observatoire de l'islamophobie

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2015/02/lobservatoire-de-lislamophobie.html

°

Déroulé d'articles :

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/tag/edwy+plenel

 

 

 

 

 

02/03/2015

Un jour férié pour la laïcité

antisémitisme, athéophobie, Aymeric_Carron, Eva_Joly, Claude_Askolovitch, Dounia Bouzar, Edwy Plenel, Élisabeth_Badinter, islam, Jean-Louis Bianco, Laïcité, Nadia_ Vallaud-Belkacem, Régis Debray

Contre la montée de communautarisme

La laïcité, c’est précisément l’ordre de l’esprit, celui qui est entre la chair et la charité, hors Tarik Plenel ( Edwy pour les intimes ), qui n'en manque pas une, dans le courant de l'émission '' on est pas couché '' de samedi dernier, s'est empressé d'applaudir le vote « positif » d'un amendement anti-laïque intégré à la loi Macron qui permettrait de remplacer cinq jours fériés dits « catholiques » voté dans la plus parfaite irresponsabilité par une poignée députés présents dans l'hémicycle pratiquement vide de l'Assemblée Nationale – approbation d'Aymeric Ramadan ( Carron pour ses proches )

Un amendement voté, ( le 14 février dernier ), pour tenir compte des spécificités culturelles, religieuses et historiques propre à chaque territoire, une idée défendue auparavant par Éva Joly et soutenue par ( Faut-il s'en étonner ? ) par Dalil Boubakeur

Le Gouvernement doit savoir que ce projet est inacceptable et se contenter de faire respecter, de rétablir sur l'ensemble des territoires de la République la laïcité en commençant par abroger le Concordat en Alsace-Lorraine, et de cesser de subventionner les écoles confessionnelles

L’amendement peut encore être modifié ou retoqué par les Sénateurs ou le Conseil constitutionnel ou encore rejeté

Durant les Présidentielles, j'avais fait observer que curieusement Éva Joly proposait un jour férié pour le judaïsme et l'islam mais pas pour l'athéisme

 

C’est impossible de satisfaire tout le monde, au regard de plus d'une cinquantaine de croyances, cet amendement voté en première lecture n'a pas pour objet ( entre-autres ) non pas de privilégier les croyants parmi nos compatriotes juifs qui eux ne réclamaient rien, mais essentiellement les fanatiques de la communauté musulmane, et qui plus est sans même tenir compte, que dans notre pays les athées, les agnostiques et les déistes sans confession sont majoritaire ;

 

L’universel est sacrifié sur l’autel du particulier 

En réalité cet amendement n'a pas d'autre objet que de céder ( une fois de plus ) aux assauts théocratiques musulmans remettant en cause l'unicité de la République sur l'ensemble de ses territoires

Un jour férié, mériterait d'être voté, pour la laïcité - Crab - 3 Mars 2015

 

Suites :

'' Au nom du ciel ''

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2015/02/au-nom-du-ciel.html

ou sur

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2015/02/21/au-nom-du-ciel-5563851.html

°

L'École républicaine - suite

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2015/02/ecole-republicaine.html

ou sur

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2015/02/25/l-ecole-republicaine-5566612.html

°

L'observatoire de l'islamophobie

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2015/02/lobservatoire-de-lislamophobie.html

ou sur

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2015/02/26/l-observatoire-de-l-islamophobie-5567318.html

 

 

 

21/02/2015

Au nom du ciel

athéisme,Aymeric_Carron,Claude_Askolovitch,Olympe_de_Gouges,Edwy_Plenel,Régis_Debray,Henri_Pena_Ruiz,Dounia_Bouzar,Élisabeth_Badinter,Émilie_du_Châtelet, Nadia_Vallaud_Belkacem

 

[ Contre le fanatisme religieux, faisons du féminisme la priorité - Crab - ]

°

CONCORDAT : AU NOM DU CIEL, DES PRIVILÈGES TERRESTRES

Henri Pena-Ruiz

 

Ancien membre de la Commission Stasi sur l’application du principe de laïcité

         Au lieu de réaffirmer la laïcité, certains parlent aujourd'hui de l'affaiblir encore un peu plus en s'inspirant du concordat qui sévit encore en Alsace-Moselle. Ils ne veulent pas voir qu'avec la liberté de conscience l'égalité de droits des croyants et des athées est essentielle. Ce principe républicain requiert la disparition des privilèges des religions, donc l'abrogation du concordat et non son extension. Quelques repères historiques.

 

         Le 9 décembre 1905, Marianne se sépare de Dieu. Non pour lui faire la guerre, mais pour s’émanciper de sa tutelle, tout en le libérant de son contrôle. La République reconduit ainsi la religion à sa vocation revendiquée de démarche spirituelle qui n’engage que ses fidèles. Elle met à égalité les divers croyants, les athées et les agnostiques, et s’élève à l’universel en se réservant pour le bien commun à tous.

 

         Rompant avec le concordat napoléonien et avec le bonapartisme dominateur qui l’animait, elle ne nomme plus les prêtres, laissant ce soin aux autorités religieuses. Une telle liberté va de pair avec la suppression des privilèges financiers des religions concordataires. Désormais, les salaires des responsables religieux et la construction des lieux de culte seront à la charge des seuls fidèles. La laïcité s’accomplit, simple et limpide comme la devise républicaine dont elle met en œuvre les principes : liberté de conscience, égalité de droits, universalité fraternelle de la chose publique, désormais dévolue à l’intérêt général et non aux intérêts particuliers des croyants.

 

         Cet avènement laïque est une double émancipation. Comme dit le poète croyant Victor Hugo : « L’État chez lui, l’Église chez elle ». C’en est donc fini du concordat de 1802-1807, que Bonaparte-Napoléon avait assorti d’un catéchisme impérial et d’un sacre propre à ressusciter la collusion de la religion et du pouvoir politique. Avec ce concordat le droit divin était revenu, comme au temps de la monarchie absolue qui faisait du roi le « ministre de Dieu sur la terre ». (Bossuet). Lecteur de Machiavel, Napoléon ne restaurait les privilèges des religions que pour obtenir en retour une sacralisation de sa domination. Régression vers l’Ancien Régime, et non seuil de laïcisation, le concordat avait reconduit le gallicanisme, qui donne au chef politique un pouvoir religieux. Une balance à deux plateaux. D’un côté de l’argent pour les cultes et les clergés, de l’autre une allégeance contrôlée. Je paie, donc je contrôle. Dans le Mémorial de Saint Hélène, Napoléon s’en explique. Ce qu’il dit des responsables ecclésiastiques est peu flatteur : « Je suis entouré de prêtres qui me répètent sans cesse que leur règne n'est pas de ce monde, et ils se saisissent de tout ce qu'ils peuvent. Le pape est le chef de cette religion du ciel, et il ne s'occupe que de la terre. » Le mécénat intéressé, car il l’est presque toujours, achète donc l’allégeance. Ainsi le pape Paul III commanda à Michel-Ange la fresque du Jugement dernier, et son successeur Paul IV fit censurer le chef d’œuvre par Da Volterra, chargé de repeindre les nus, et surnommé « il braghettone »(le culottier). « Cachez ce sein que je ne saurais voir… » (Tartuffe, Acte III, scène 2)

 

         Transposons pour récuser un argument faussement évident. La République devrait financer des mosquées voire des instituts de théologie musulmane, et elle pourrait ainsi les contrôler. Quelle étrange idée de la liberté religieuse! Quel croyant peut accepter ce gallicanisme dominateur, qui en somme achète la soumission ? Chantage. « Je vous paie. Mais gare à ce que vous direz ! » Voilà bien un retour à l’Ancien Régime, car la relation de dépendance entre les personnes prend la place de la loi républicaine. Une métaphore commune le dit : « Celui qui paie l’orchestre dicte la musique ».         Oublie-t-on qu’en République ce n’est pas la domination qui joue, mais la loi commune à tous ? Une loi que le peuple se donne à lui même, contrat de tous avec chacun et de chacun avec tous. L’égalité horizontale des contractants prend la place de la dépendance verticale. Et pour obtenir le respect des droits humains, nul besoin de l’acheter. Un imam qui appelle à battre une femme, comme l’imam Bouziane à Lyon en avril 2004, est passible de poursuites pénales pour incitation à la violence et mise en danger de l’intégrité physique d’une personne. Tel est l’état de droit, et il n’a rien à voir avec le chantage implicite du mécénat religieux. Il est illusoire et même révoltant de vouloir payer pour contrôler. C’est d’ailleurs faire preuve d’une sorte de mépris condescendant pour les fidèles d’une religion que de se substituer à eux pour la délivrer de ses dérives intégristes. La République se contente de dire le droit et de poser ainsi les limites de pratiques religieuses qui lui contreviendraient. En parallèle, les religions doivent procéder à une adaptation issue de l’intérieur et non achetée de l’extérieur.

 

         Retour dans le départements concordataires d’Alsace-Moselle. Les trois composantes du droit local y sont le concordat napoléonien, les lois allemandes dont une qui fait du blasphème un délit et d’autres qui créent des droits sociaux, et la loi Falloux qui installe les cours de religion dans les écoles publiques, avec demande obligée de dérogation pour les familles qui n’en veulent pas pour leurs enfants. Ces trois composantes sont distinctes et parfaitement dissociables. Si bien que l’abrogation du concordat et du délit de blasphème, ainsi que le transfert des cours de religion des écoles publiques à la sphère privée des familles n’entraînent nullement la suppression des droits sociaux spécifiques des alsaciens-mosellans.

 

         Le concordat est une survivance archaïque et antirépublicaine, puisqu’il consacre des privilèges institutionnels et financiers pour les religions, au mépris de l’égalité des croyants et des athées.  Il n’a aujourd’hui plus rien d’un accord équilibré, puisque ces privilèges n’ont désormais aucune contrepartie. Le président de la République, certes, nomme des responsables religieux, mais ce sont les autorités religieuses qui les choisissent. Le donnant-donnant napoléonien ne correspond plus à rien. Il ne reste plus que des privilèges, évidemment attentatoires à l’égalité et coûteux pour toute la République du fait qu’elle salarie les prêtres, les rabbins et les pasteurs.  L’universel est sacrifié sur l’autel du particulier. Un comble en temps de crise et de vaches maigres pour les services publics communs à tous !

 

         Il est temps d’abroger le Concordat que certains voudraient bien étendre pour tuer définitivement la laïcité en communautarisant l’argent public. Dans le même esprit il y a mieux à faire pour la République que de financer des instituts privés de théologie musulmane sous prétexte de lutter contre les causes du  fanatisme religieux. Le respect des lois laïques et républicaines, l’École refondée pour instruire, et une politique sociale réaffirmée, peuvent y pourvoir de façon plus sûre - Henri Pena-Ruiz

( Dernier ouvrage paru : Dictionnaire amoureux de la laïcité - Editions Plon - Prix national de la laïcité 2014.)

°

Commentaires

Danyves : Il est temps d’abroger le Concordat que certains voudraient bien étendre pour tuer définitivement la laïcité en communautarisant l’argent public. Dans le même esprit il y a mieux à faire pour la République que de financer des instituts privés de théologie musulmane sous prétexte de lutter contre les causes du  fanatisme religieux. Le respect des lois laïques et républicaines, l’Ecole refondée pour instruire, et une politique sociale réaffirmée, peuvent y pourvoir de façon plus sûre

 

michel brousson : Merci pour cet article plein de clairvoyance et d'objectivité. Avec vous, les choses sont très claires et on se demande pourquoi nos élus politiques, à commencer par le président de la République, sont si paresseux et timorés dans l'action pour le bien de la République! A moins d'être totalement manipulés par les religions ou de faire preuve d'antirépublicanisme dans le fond! En outre, on attend toujours la réalisation de la promesse du candidat Hollande de constitutionnaliser la loi de 1905! Que de promesses non tenues!

Sources : Le blog de Henri Pena-Ruiz

http://blogs.mediapart.fr/blog/henri-pena-ruiz

°

Suites : Elisabeth Badinter

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2015/02/elisabeth-badinter.html

ou sur

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2015/02/04/elisabeth-badinter-5551704.html

°

Les françaises et les français sont attachés à la laïcité, mais toutes et tous en tant que personnes de bonne volonté et non en tant qu'hommes de bonne volonté, ils ne s'interdisent pas de rejeter des idéologies religieuses déshumanisantes pour, au nom de la fraternité, prioriser le féminisme qui permet de distinguer la loi commune ( la démocratie ) de l'inégalitaire théocratie – Crab 21 Février 2015

 

Suites 2 : Les diktat musulmans

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/41-les-diktats-musulmans/

 

 

 

19/02/2015

La haine islamiste de l'altérité

chut.jpg

 

La pègre politico-islamiste, sans relâche, s'acharne sur les athées

Ci-dessous, reproduction d'un article publié dans 20minutes :

Egypte : Un étudiant condamné à un an de prison pour avoir prôné l'athéisme sur Facebook

Un tribunal égyptien a condamné un étudiant à un an de prison pour avoir « dénigré » l'islam et « prôné » l'athéisme sur Facebook, a indiqué mercredi à l'AFP une source judiciaire.

Le tribunal correctionnel de la ville d'Ismaïlia ( nord-est ) a rendu son verdict lundi, a précisé un responsable du tribunal, indiquant que l'étudiant peut payer une caution de 1.000 livres ( environ 115 euros ) pour être remis en liberté conditionnelle en attendant son procès en appel. L'étudiant en lettres de 21 ans a été condamné pour avoir «dénigré l'islam» et «prôné l'athéisme», selon la même source

 

L'athéisme refusé par la société

Il avait été arrêté en octobre 2013 à la suite d'une plainte du directeur de son université et avait été libéré sous caution le 3 décembre 2013, précise le responsable. « Ses collègues se sont plaints au directeur de l'université de ses opinions et de son athéisme affiché sur Facebook, et c'est pourquoi la police l'a arrêté », affirme à l'AFP l'avocat des droits de l'homme Ahmed Abdel Nabi, qui suit l'affaire de près.

 

La loi égyptienne punit toute insulte ou manque de respect à l'égard des trois religions monothéistes que la Constitution du pays reconnaît et protège: l'islam, le christianisme et le judaïsme. L'athéisme est largement refusé par une société égyptienne conservatrice, et les autorités religieuses du pays, musulmanes comme chrétiennes, ont à plusieurs reprises insisté sur la nécessité de le combattre.

Six ans de prison pour avoir insulté Mahomet

 

Début janvier, un étudiant avait déjà été condamné à trois ans de prison pour avoir annoncé être athée sur son compte Facebook. Son procès en appel doit débuter le 9 mars. Et en juin, un chrétien a été condamné à six ans de prison car il avait insulté le prophète Mahomet sur Facebook, provoquant des heurts confessionnels dans son village du sud de l’Égypte.

« Les verdicts prononcés contre des citoyens pour l'expression de leurs opinions en matière de religion consacrent les restrictions importantes imposées à la liberté d'expression en Egypte », a estimé mercredi dans un communiqué l'Association pour la liberté de pensée et d'expression d'Abdel Nabi

°

« Du fanatisme à la barbarie, il n’y a qu’un pas » ( Denis Diderot )

En France, si un groupe de personnes refusait d’être servi par des Noirs, parce que leur religion leur interdit d’être en contact avec des gens à la peau noire, est-ce qu’on les accommoderait ?

Pourtant, dans notre pays, les pouvoirs publics autorisent, sans être précédé d'une préface pour avertir les jeunes lecteurs, la diffusion de « livres sacrés » dont le plus raciste, sexiste, athéophobe, homophobe et xénophobe coran

Dans le monde musulman non seulement le racisme ou le rejet de l'altérité et le sexisme sont tolérés, sacralisés dans le coran, l'inégalité entre les sexes institutionnalisée, la délation athéophobe et homophobe y est encouragée, mais en France il est des islamophiles pour parler de l'islam comme d'une religion de paix et d'amour

L'Égypte, aussi dans certains de nos quartiers de banlieues a fait de la traque des homosexuels un sport national et l'athéophobie est également une spécificité d'un monde musulman ( et chrétien en Égypte ) qui ne supporte pas la liberté de conscience, l'interdiction de l'athéisme pousse au crime pour trouver un écho jusque dans notre pays dans l'assassinat des Charlie ;

le clientélisme viscéral de la gauche encouragé par nos idiots utiles islamophiles chantres du « pas d'amalgame », selon leurs « bonnes habitudes », dans le plus grand mépris des droits de la personne, n'ont pas manqué de se précipiter devant les caméras par crainte d'une stigmatisation des musulmans sans, ils n'y songent même pas, dénoncer les idéologies bien vivaces dans le mental de la plupart des musulmans générées par le raciste et sexiste coran ou la vie du prophète totalement incompatibles avec les valeurs républicaines

Que ceux qui n'aiment pas la France quittent la France, '' on '' ne les retient pas !- - -Crab 19 Février 2015

 

Suites :

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/pegre-islamique/

°

Blasphème

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2015/02/on-est-parfaitement-reveille.html

°

Caribou

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2014/04/caribou.html

°

Lettre aux enfoirés

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2015/02/lettre-aux-enfoires.html

 

 

 

 

 

17/02/2015

Enfoulardées - Enburqanées

le corps et la danse.png

Le corps

Cette vidéo ( *1, plus bas sur la page ), est dédiée à toutes les enfoulardées ou enburqanées volontaires, qui ont perdu le sens de l'égalité entre femmes, entre femmes et hommes, si tenté qu'il soit encore possible de leur donner à nouveau le goût de la liberté, le plaisir d'écouter, la joie d'expérimenter pour retrouver la liberté de leur corps afin de redevenir des personnes, ce qu'elles n'auraient, sans le poids de l'instrumentalisation de la religion, jamais dû cesser d'être

 

Pourront-elles redevenir consciemment co-créatrices de leur vie ?

Sont-elles à ce point peu capables d'être autonomes, insoumises, en s'affublant volontairement de ces voiles islamiques marqueurs ou symboles de la soumission aux patriarcats islamistes, au point, contre l'égalité, préférer poser la foi au-dessus des savoirs ?

Pourront-elles enfin, un jour prochain, mettre fin à cette obstinée attitude de soumission sans autres effets, sans autres conséquences sociales et politiques que de poignarder les autres femmes dans le dos ? *2

 

La conscience du corps, c'est l'histoire de la vie, c'est l'histoire de la personnalité, c'est l'histoire du corps débarrassé de toutes servitudes, de toutes les injonctions ou manipulations religieuses ou encore d'instrumentalisation du corps à partir de la religion

Il n'existe pas l'esprit d'un coté et le corps de l'autre, l'idée de division en deux partie du corps repose, exclusivement entretenues contre la réalité, sur des tentatives religieuses d'imposer l'idée d'une vie éternelle après la mort

Contre l'effacement mortifère de la personnalité des femmes au nom d'Allah, contre toutes les entraves :soutenir l'élan, la trajectoire critique de notre société vis à vis des influences, encline à se défaire des blocages mentaux, de se délivrer de l'immobilisation de l'émotionnel, toujours plus engagée à se séparer ou se passer de la religion pour in fine réactiver l'énergie libérée des corps des femmes et des hommes, corps enfin mis en lumière quand la danse fait sens,vient, donne la preuve que nous ne sommes jamais « cloués sur place », que du mouvement est possible - - - Crab - 17 Février 2015

 

*: Vidéos

http://crab.painter.free.fr/videos/Giuseppe_Verdi.mp4

°

Suite : la puissance de la voix de la femme

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2015/02/sabine-devieilhe.html

ou sur

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2015/02/06/sabine-devieilhe-5553338.html

°

*2 : Mobiliser la société autour de la laïcité

La république doit contrer cette dérive islamique, plus largement réaffirmer une position d'autorité face aux religions en abrogeant le Concordat, en cessant de subventionner des écoles confessionnelles quand il ne s'agit pas, plus ou moins directement, dans certaines communes de financer l'implantation de lieux de cultes pour la plupart musulmans

Enseigner le fait athée à l'école en contrepartie du fait religieux ect. ect. ect.

Suites : Laïcité

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2015/02/elisabeth-badinter.html

ou sur

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2015/02/04/elisabeth-badinter-5551704.html

 

 

 

15/02/2015

Le Venin

caricature-charlie-hebdo-geluck-francesoir_36.jpg

Ce matin ( 15/01/2015 ) invité sur itélé : Laurent Fabius répond à Jean-Pierre Elkabbach que '' les terroristes sont de faux religieux mais de vrais criminels qui s'appuient sur la religion '' - chercher l'erreur [ ? ]

Hors les terroristes s'inspirent de la vie d'un prophète pédocriminel qui, en son temps, ne s'était pas privé d'instrumentaliser, de mutualiser dans le raciste et sexiste coran toutes les religions connues à son époque pour d'une part sacraliser la phallocratie ( les patriarcats ) et justifier la barbarie de toutes ses conquêtes militaires, dont entre-autres : pillages, viols et la décapitation de tous ses opposants

Sans relâche, depuis plus d'une décennie, je réclame que toute publication nouvelle du coran ou de la vie du prophète soit précédée d'un avertissement à l'attention des jeunes lecteurs ou lectrices pour rappeler qu'il ne s'agit que de textes historiques et non « incréés », sans rapport avec une croyance dans le surnaturel, pour souligner le caractère de ces texte : racistes, sexistes, athéophobes, antijuifs, homophobes et xénophobes qui est aux antipodes des valeurs*1 de l'unité républicaine

*1 : liberté égalité fraternité – Crab 15/01/2015

 

Suites :

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2015/02/la-crainte-de-lislam.html

ou sur

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2015/02/14/la-crainte-de-l-islam-5559282.html

 

Autres articles :

http://laicite-moderne.blogspot.fr/search?q=point+de+contraintes+en+religion

 

 

 

 

 

14/02/2015

La crainte de l'islam

charlie-hebdo-religions.jpg

 

Quand la télévision devient un outil de manipulation des téléspectateurs

Abdallah Zekri, président de l'Observatoire national contre l'islamophobie, s'inquiète du nombre record d'actes anti-musulmans recensés depuis les attentats contre Charlie Hebdo et l'Hyper Cacher de Paris. Il était l'invité de Jean-Jacques Bourdin le mardi 21 Janvier 2015

Bourdin direct, première émission de désinformation sur l'islam où un Abdallah Zekri, président d'un observatoire bidon peut rabâcher, sans risque d'être contredit par un journaliste qui ne vérifie rien : '' que l'islam est une religion d'amour, d'ouverture et de dialogue ''

Les ( ou des ) françaises et français seraient islamophobes – traduire par '' ils auraient peur de l'islam '', et certains parmi eux se livreraient à des actes haineux envers les musulmans

À aucun moment « notre grand journaliste devant l'éternel », s'il en est encore à la télévision, en tenant dans le plus grand mépris les téléspectateurs de son émission, ne se risque pas à rappeler que le coran est un document infantile et égoïste, c'est à dire : raciste, sexiste, athéophobe, anti-juif, homophobe, que le prophète ( Mahomet ) n'était qu'un chef de guerre ni plus ni moins barbare que les autres chefs de tribus, qui ne manquait aucune occasion de faire décapiter ses opposants, et de surcroît pédocriminel pour avoir imposer, infliger un premier rapport sexuel à une fillette de neuf ans ;

à par ça, comme le dit si bien Abdallah Zekri, l'islam est une religion de paix et d'amour...

 

Ce samedi au Danemark, l'attentat islamiste au nom d'Allah, devant le centre culturel de Copenhague, comme d'habitude il sera entendu que les deux terroristes n'ont rien avoir avec l'islam puisque l'islam est une religion d'ouverture et de dialogue...à la kalachnikov

 

Non !, les françaises et les français n'ont pas peur de l'islam, ils disent non à une idéologie sexiste qui sacralise le patriarcat, raciste, à travers 63 % des sourates du coran *1, elle incite à la haine du non-musulman – le rejet global de l'altérité est l'expression majeure du coran, parfaitconcurrent, avec l'ancienneté en prime,de '' Mein kampf ''

Mais pour Bourdin, à son habitude, dès qu'il s'agit de l'islam : silence ou brouillage télé :'' pauvre homme '', un voile islamique brouille régulièrement son esprit, à l'image de la Perse il connaît l'ivresse islamophile sans prendre la peine de lire le coran

 

Selon Abdallah Zekri, les enfoulardées, alors que nul ne peut ignorer que les voiles islamiques sont les marqueurs de la pire discrimination sexuelle, marqueurs, symbolesde la sacralisation du patriarcat, donc de l'inégalité entre femmes et de l'inégalité entre femmes et hommes, se plaindraient « les pauvres petites » de subir des regards méprisants depuis les derniers attentats

C'est à mourir de rire, il faudrait sourire à ces voilées volontaires qui sans vergogne poignardent les autres femmes dans le dos et se présentent selon les bons principes de l'inversion des faits à la mode musulmane pour des victimes

Ces femmes estiment qu'en tant qu'homme que '' je ne suis pas digne de voir leur chevelure '', en conséquence chaque fois que je croise une enfoulardée je détourne, aussitôt, mon regard vers les personnes qui me respectent

 

Bourdin d'enchaîner sur l'utilité des dialogues inter-religieux organisés çà et là pour selon les deux compères favoriser le '' vivre ensemble '' en escamotant que plus de 60 % des français sont : athées, agnostiques et déistes sans confession ( et que les croyants pratiquants parmi les croyants ne sont pas nombreux ) - Mais voilà c'est du Bourdin directement à coté de la plaque '' comme de bien entendu ''

 

Ceci dit, je l'ai souvent rappelé, taguer des murs de mosquées n'est pas seulement le fait de crétins, c'est aussi un moyen d'expression contre-productif, il est préférable de s'inspirer de Nietzsche qui efficacement proposait de raser le Vatican pour le remplacer par un élevage de serpents ; il serait bien de s'en inspirer, ce serait nettement plus intelligent, plus judicieux de raser les mosquées pour les remplacer par un élevage de cochons, et s'il vous reste un peu de temps il n'est pas interdit, pour paraphraser Jean Meslier, de pendre les imams avec les tripes des curés

Conseil pratique : il y a peut-être une difficulté de gestion, je ne suis pas sûr qu'il y ai autant de curés que d'imams, faudra gérer serré... Crab 14 Février 2015

 

Suites :

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2015/02/lettre-aux-enfoires.html

ou sur

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2015/02/10/lettre-aux-enfoires-5555945.html

°

*: Les diktats musulmans

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/41-les-diktats-musulmans/

 

 

 

10/02/2015

Lettre aux enfoirés

11_janvier | Tags : , athéisme, charlie-hebdo, crab, changelejeu, sophia_aram, Élisabeth_badinter, aymeric_carron, edwy_plenel, michel_onfray, Épicure, albert_einstein, nicols_bedos, samy_naceri

Ci-dessus : cette caricature est la meilleure réponse à faire aux bigots de toutes « espèces » et plus particulièrement aux islamophiles, aux chantres du '' pas d'amalgame '' qui s'empressent lâchement, pour une large partie d'entre-eux de parler de '' multiples provocations '', ou de façons plus ou moins nuancées de dire : '' ils l'ont bien cherché '' - ou pour les plus fanatiques '' c'est bien fait pour eux '' ;

quand depuis plusieurs décennies, par la critique athée du coran ou autres documents racistes musulmans, nous ne cessons, contre la main mise sur les médias ou squattés par des « intellectuels » - entre-autres - Edwy Plenel ( Tarik Plenel ), Aymeric Carron ( Aymeric Ramadan ), Claude Askolovitch, Dounia Bouzar, Jean Baubérot ou Régis Debray spécialisés dans le « ce que vous devez penser » sinon vous êtes un ethnocentriste bassement néo-colonial, pourtant de combattre, contre des vents et marées plus indigestes ou plus anti-laïques les uns que les autres, de régulièrement de dénoncer les assauts théocratiques contre la laïcité, les discriminations sexuelles spécifiques générées par la religion mahométane dont l'objet de conquête majeur de cet islam-fascisme commence par le voile à l'école porté par les élèves ou les encadrantes musulmanes lors des sorties scolaires, le refus de la mixité dans les piscines ou encore la contestation métaphysique de l'Évolution à l'école ect.ect.... ( Certains parmi ces « grands intellectuels » préconisent d'enseigner le fait religieux mais sans en contrepartie enseigner le fait athée à l'école )

Pour ces spécialiste puants du « quoi penser » étrangers à la notion du « comment penser » marqueur principal, majeur de notre culture démocratique, conforme à nos valeurs républicaines laïques où prime la liberté de conscience, et pour certains de ces olibrius, sans vergogne, d'aller jusqu'à poser cette question ''Pour autant, leur assassinat atroce fait-il des dessinateurs de Charlie Hebdo, les grands défenseurs de la liberté d'expression qu'on veut en faire aujourd'hui ? »

 

« pouvons-nous les ériger en grands défenseurs de la liberté d'expression ? » - ces chantres du relativisme culturel, en réalité s'empressent de confondre la critique athée du pire des monothéisme ou celle de la vie d'un guerrier ( Mahomet ) comptant, à son époque, parmi les plus barbares et de surcroît pédocriminel comme une offense faites, ce qui est un comble, à des croyants dans leur ensemble

 

Curieusement il ne leur vient pas à l'idée que les religions ( dont la pire de toutes ) sont une offense faite à l'intelligence, justifiant pleinement la critique athée

 

Suites : On est parfaitement réveillé

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2015/02/on-est-parfaitement-reveille.html

ou sur

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2015/02/09/on-est-parfaitement-reveille-5555317.html

Crab - 10 Février 2015

 

09/02/2015

On est parfaitement réveillé

Charlie_Mari_moins_con.jpg

Blasphème

Selon le dictionnaire '' Larousse '', '' le blasphème '' : Parole ou discours qui outrage la divinité, la religion ou ce qui est considéré comme respectable ou sacré. ( Le blasphème est à distinguer du sacrilège : le premier consiste en paroles, le second en actes.)

La notion de blasphème a été définie au XVIe siècle par le théologien espagnol Francisco Suárez comme " toute parole de malédiction, reproche ou irrespect prononcé contre Dieu "

°

Quand l'Iran théocratique* ( * : non démocratique ) condamne le '' geste insultant '' de la couverture représentant le prophète ( rappel au passage :un chef de tribu pédocriminel ) Mahomet et estime que ce dessin '' porte atteinte aux sentiments des musulmans '' : c'est un abus de langage destiné à maintenir ou à prôner l'interdiction de la critique athée des religions, dont plus particulièrement la mahométane

 

" le blasphème n'est scandaleux qu'aux yeux de celui qui vénère la réalité blasphémée" - Pierre Bayle ( 18e siècle )

 

En France, le blasphème fut passible de mort jusqu'à la Révolution Française. La victime la plus tristement célèbre de cette loi religieuse étant le Chevalier François-Jean Lefebvre de la Barre. Il fut accusé en 1765 de blasphème pour avoir chanté deux chansons libertines irrespectueuses à l’égard de la religion et être passé devant une procession en juillet 1765 sans enlever son couvre-chef. Après dénonciation, une perquisition menée au domicile de La Barre amène à la découverte de trois livres interdits ( dont le Dictionnaire philosophique de Voltaire et des livres érotiques ) : plus de doute pour les juges d'alors : il est coupable. Arrêté le 1er octobre 1765 à l’abbaye de Longvillers il est condamné à mort

 

Dans l'Islam le mot blasphème n'existe pas en tant que tel. La « justice » islamique emploie plutôt le terme d'apostasie qui signifie abandonner la religion ; conséquence pour l'apostat la condamnation à mort ou l'emprisonnement

 

Aucune loi,dans notre pays, n’institue un espace sacré dont le contenu serait placé hors du champ de la loi librement débattue, la notion de blasphème étant strictement religieuse et ne concerne que les religieux entre-eux

 

Le délit de blasphème a été aboli par l’article 10 de la Déclaration des Droits de l’homme et du citoyen, en 1789 ( « Nul ne peut être inquiété pour ses opinions, même religieuses, pourvu que leur manifestation ne trouble pas l’ordre public » ). Il a été rétabli par la monarchie à la Restauration en 1815, puis à nouveau supprimé en 1830

 

Dans toute l'histoire de l'humanité, il n'y a jamais eu de révélations fracassantes autres qu'obtenues par les meilleurs chercheurs du monde, ce qui n'étonnera personne de sensée dans la mesure où, dans le monde, plus particulièrement dans notre pays, seule la Science est laïque

 

Depuis plus de trente ans la politique du déni des réalités animée par les gauches depuis Mitterrand et la complaisance maladive d'« intellectuels » tant de gauche que de droite envers les religions, plus particulièrement envers la mahométane ne peut que susciter des débordements de prosélytisme tout à fait néfastes dans une société déjà fortement minée par les communautarismes

 

Développer la croyance dans une ou plusieurs divinités, sans produire la moindre preuve avec sont lot ajouté de religions et de prophètes tous plus faux les uns que les autres, est une offense et une insulte à l'intelligence

La France est le pays de : '' je pense, donc je suis'' et non le pays imaginaire du '' je crois, donc j'existe''

 

'' Il n'y a plus, pour aucune partie de la Nation, ni pour aucun individu, aucun privilège, ni exception au droit commun de tous les Français '' - Constitution de 1791

 

Je ne compte pas le nombre d'émission sur la laïcité organisées par les chaînes de télévisions, ( dont notamment C dans l'air, que pour ma part, excédé, je boycotte depuis bientôt près de trois ans ) en s'abstenant d'inviter des représentants de l'athéisme qui sont pourtant des personnes parfaitement réveillées puisqu'elles ne vivent pas dans l'illusion

 

Devant cette situation inégalitaire reflétant le mépris de la conscience des incroyants, c’est donc à chacun de nous, citoyennes ou citoyens laïcs, d’agir pour le respect du droit commun contre les privilèges des particularismes religieux

 

Ce que fait Nicolas Bedos quand il fait observer que les chaînes de télévisions sont squattées par les religions, lire sa vidéo :

 

http://crab.painter.free.fr/videos/Nicolas_Bedos_atheisme.mp4

 

°

Suites :

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2015/02/elisabeth-badinter.html

°

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2015/01/metaphore-de-la-haine.html

°

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2015/02/04/elisabeth-badinter-5551704.html

°

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2015/01/26/metaphore-de-la-haine-5544363.html

°

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2015/01/25/zerotheisme-5543900.html

Crab – 9 Janvier 2015

 

 

 

04/02/2015

Elisabeth Badinter

Athéisme, Crab, féminisme, Élisabeth_Badinter, Laïcité, Edwy_Plenel, Aymeric_Carron Olympe_de_Gouges, Science, sexisme, islam, Gauche,  Émilie_du_Châtelet

Elisabeth Badinter : " Je ne pardonne pas à la gauche d'avoir abandonné la laïcité "

Publié dans '' Marianne '' le Mardi 03 Février

Propos recueillis par Eric Conan

 

" Marianne " consacre un hors-série à la laïcité qui rassemble une sélection de grands textes sur le sujet signés de figures historiques comme Clemenceau, de Gaulle, Gambetta ou encore Hugo. Ce trimestriel réunit aussi des textes inédits comme cet entretien d'Élisabeth Badinter qui juge " désolant " le pouvoir accordé par la gauche aux curés, imams et rabbins et dénonce les lâchetés des socialistes depuis vingt-cinq ans à propos du voile.

 

Marianne : En 1989, lors de la première affaire médiatisée de voile à l’école, à Creil, vous avez, avec quelques autres, lancé dans le Nouvel Observateur un appel à défendre la laïcité. Où en sommes-nous un quart de siècle plus tard ?
Élisabeth Badinter : Il s’est produit un renversement à gauche sur la laïcité, produit d’une gêne considérable face à la montée de l’islamisme. Tétanisée à l’idée d’être taxée de stigmatisation d’une population d’origine immigrée, la gauche s’est empêchée de traiter cette situation nouvelle, mais pas si différente de l’affrontement avec l’Église un siècle plus tôt. C’est la phrase stupéfiante de Lionel Jospin à l’Assemblée : « Nous essaierons de les convaincre d’ôter ce signe religieux, mais, si elles ne veulent pas, nous les accepterons. » La gauche, à rebours de sa longue tradition, admettait que la religion entre à l’école publique, et son Premier ministre se défaussait sur l’avis du Conseil d’état qui l’organisa.

 

Était-ce un oubli du sens de la laïcité ou une décision d’y mettre un terme ?
Je ne crois pas à l’oubli. Si cela avait été une provocation de catholiques intégristes avec de grosses croix, cela ne se serait pas passé ainsi. Le complexe de culpabilité face à des populations symbolisant les anciens colonisés a été le plus fort dans cette génération de socialistes qui ont ainsi favorisé, dans leurs propres rangs, la montée du communautarisme, cette idée que tous les rituels culturels ou religieux, y compris les plus intégristes, sont respectables et doivent être respectés.  A cette époque, je me suis sévèrement fait taper sur les doigts pour délit d’« ethnocentrisme » par Mme Mitterrand et Jack Lang parce que je combattais l’acceptation de la polygamie et de l’excision ! Nous n’en sommes heureusement plus là, mais il me semble aussi désolant que la gauche accorde un tel pouvoir aux curés, aux imams et aux rabbins : c’est religieux, c’est sacré !

 

Ce fut un choc, à l’époque, de se découvrir soudain minoritaire à gauche.

 

Pourquoi cette minorité, dont vous faisiez partie à gauche, est-elle restée fidèle à sa tradition laïque ?
Il y a plusieurs raisons en ce qui me concerne.
Je suis d’abord, philosophiquement, universaliste. Je crois aux bienfaits des valeurs universelles : on a toujours intérêt à mettre en avant nos ressemblances plutôt que nos différences. Je ne crois pas à la différence heureuse.
Ensuite, je suis juive : l’histoire familiale m’a appris que l’on avait tout intérêt à ne former qu’une seule humanité. Je regrette d’ailleurs que, en réaction à l’abdication de la laïcité face à l’intégrisme musulman, la partie communautariste des juifs se soit renforcée, développant le port de la kippa en public, et que certains catholiques réagissent de même, comme on vient de le voir à propos des crèches dans les mairies.
Enfin, je suis féministe et je me méfie extraordinairement du pouvoir des religieux et de leur vision de la femme. Que l’on impose aux femmes de cacher leurs cheveux parce que des hommes les tiennent responsables d’un désir sexuel qu’ils ne savent pas maîtriser me fait bondir. Il m’est insupportable que la gauche l’accepte, notamment au sein de l’école publique, censée avoir pour objectif de développer la raison et de lutter contre les préjugés !  On est passé du cogito ergo sum – « Je pense donc je suis » - au credo – « Je crois, donc j’existe »… C’est une trahison bouleversante pour ma génération, qui avait une autre conception de l’école comme outil d’émancipation, en particulier des filles.
Le pire de cette gauche communautariste est d’avoir accepté le concept d’« islamophobie » – qui a foutu en l’air le principe de laïcité, car s’élever contre des signes religieux devenait un crime – et l’invention de ce terme au sens propre insensé de « racisme anti-musulman ». D’où l’intimidation, qui a fonctionné sur de plus en plus de gens à gauche, se taisant par peur d’être dénoncés parce que la laïcité, devenue synonyme d’islamophobie, a été abandonnée à Marine Le Pen. Cela, je ne le pardonne pas à la gauche.

 

Ce revirement, empreint de gêne et de malaise, n’est pas franchement revendiqué : durant ces vingt-cinq années, la plupart des élus de gauche ont voté ou ne se sont pas opposés – se réfugiant dans l’abstention – aux lois de laïcité proposées par la droite…
Parce que, globalement, la gauche n’est pas au clair, qu’il n’y a plus de position majoritaire en son sein sur le sujet et qu’elle fait tout pour ne pas en débattre
franchement. D’abord par manque de courage. Sur l’interdiction de la burqa, par exemple, il y avait à l’Assemblé nationale des pour et des contre qui ne s’assumaient pas : c’est pour cela qu’à sept exceptions près, ils se sont tous abstenus… Ce manque de courage prend de plus en plus la forme du déni : pour avoir la paix, on pense qu’il suffit de nier les problèmes. Comme la position comique du nouvel Observatoire de la laïcité, cet édredon qui a remplacé le Haut Conseil à l’intégration : il n’y a pas de problèmes, c’est vous qui les inventez, c’est pas si grave…
Mais il ne faut pas sous-estimer dans cette hésitation le rôle du calcul politique, électoral : le Parti socialiste a quand même gagné les élections avec les voix des musulmans des banlieues, donc, après les effets de la théorie du genre, ce n’est pas le moment de se les mettre à dos ! C’est pourquoi on laisse la laïcité, déjà bien attaquée par Sarkozy, se vider de son contenu originel : « laïcité ouverte », « laïcité positive » : la laïcité aujourd’hui, c’est « chacun fait ce qu’il veut » et, au nom de la religion, « on a tous les droits ».
Le comble est de voir des défenseurs de la laïcité plaidant pour que les religions soient plus discrètes se faire traiter d’« ayatollahs de la laïcité » ou de « laïcards », le terme de Maurras… Voilà pourquoi pour les mères voilées en sortie scolaire, on recommence comme en 1989 : la gène, la confusion et la défausse sur les juges au nom du « cas par cas » ! Vous n’êtes guère optimiste sur l’avenir…
Je suis moins optimiste à court terme qu’à moyen terme. Je pense que l’on va redécouvrir que l’on ne peut pas se passer du concept de laïcité, nécessité absolue pour la paix sociale entre personnes d’origines différentes.
Les religions peuvent devenir des facteurs de guerre épouvantables, on en a d’ailleurs la preuve tous les jours dans le monde. Et il y a une telle exaspération qui monte à l’égard des exigences des uns et des autres, de la constitution de séparatismes culturels revendiqués – par exemple pour éviter de côtoyer « l’impureté » – que l’observation rigoureuse des règles laïques va redevenir un impératif pour le bien commun, pour vivre en paix les uns avec les autres

Source de l'article :

http://www.marianne.net/elisabeth-badinter-je-ne-pardonne-pas-gauche-avoir-abandonne-laicite-020215.html

°

Suites :

On est pas couché - dernière couvée

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2013/10/on-est-pas-couche-derniere-couvee.html

°

Pour ce que je suis - on me tue

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2015/02/pour-ce-que-je-suis-on-me-tue_2.html

°

Contextualiser le coran

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2015/01/contextualiser-le-coran.html

°

Changelejeu et Mahomet - Réédition

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2012/12/changelejeu-et-mahomet-reedition.html

 

 

 

 

27/01/2015

La liberté d’expression en cause

laurent-salles.jpg

 

Fous de dieu : quelle réponse ?

La laïcité, certes, est un élément de la réponse aux fanatismes :

pour les chantres du relativisme culturel, accuser, ce qui est un comble, de racisme les penseurs ou caricaturistes qui se livrent à la critique athée des religions sous le couvert du '' respect des religions '' ;

le délire de ces faux laïcs qui masquent mal leur islamophilie atteint des sommets dès qu'une personne entreprend de déconstruire l'infantile et égoïste coran, sans nul doute le plus phallocrate des « textes sacrés » ;

à longueur de pages l'exemple à la perfection du refus de l'altérité dont on ne compte plus les contenus d'une moralité des plus nauséabondes, racistes, sexistes et guerriers :

les rares sourates ou versets relativement non-violents ( moins d'un quart du coran ) aux même titre que toutes les autres sourates, sont des injonctions : traitent le musulman en mineur, ce qui place ce « texte sacré » aux antipodes des modes de pensées humanistes des philosophes et tragédiens de l'antiquité grecque

 

Les philosophes et tragédiens s'appliquaient à la recherche de '' vérités '' sans qu'il ne s'agisse pour eux, et en aucun cas, d'injonctions ou d'asséner des vérités à tout un chacun comme si les gens n'étaient pas capables de penser ( fait ceci - fait cela - dit ceci ou cela fait de la mahométane une religion de l'irresponsabilité )

 

Qui, dans ce pays, ne respecte pas la laïcité ?

À présent dans le plus grand mépris des fondements de notre pays, longtemps après Jospin, une fois encore le ministère de l'Éducation nationale reproduit la même erreur, on laisse l'école affronter, seule, les atteintes multiples, diversifiées et violentes contre la laïcité

 

Ce n’est pas à l’école de s’adapter aux cultures, aux différences, dans l'actualité la plus récente au lieu d'appliquer la laïcité, la décision, de la ministre de l'éducation Nadia Vallaud-Belkacem, d'autoriser les femmes qui encadrent les sorties scolaires à être enfoulardées marque son refus de tenir compte qu'une accompagnatrice accompagne les enfants des autres

 

[ " L’État chez lui, l’Église chez elle " - Victor Hugo - ]

Il faut appliquer la laïcité, sinon, entre-autres exemples d'atteintes au principe de séparation de l’Église et de l’État, c'est laisser prospérer le fanatisme que de demander à l'État de former des imams, c'est aux organisations musulmanes de le faire et à leur frais

 

La gauche génère une islamophilie forcenée ( sans être nouvelle), pas seulement en liaison avec le comportement infantile, traître et lâche des activistes de la '' flottille pour Gaza '', incapables de faire preuve de courage pour s'attaquer au Hamas qui ne cesse de bombarder Israël et de dénoncer les djihadistes qui menacent toutes les populations de la région, plus particulièrement, les populations kurdes ;

il faut rappeler, ici, pour comprendre le comportement d'une grande partie des gauches, ce que Proudhon disait : «  le juif est l'ennemi du genre humain. Il faut renvoyer cette race en Asie ou l'exterminer...Par le fer, par le feu ou l'expulsion il faut que juif disparaisse »

 

Une grande composante de la gauche laxiste, en partie carrément lâche, pro-palestinienne ou islamo-gauchiste, plus prompte à parler '' d'islamophobie '', ose placer sur le même plan les imbéciles inscriptions observées sur les murs des mosquées avec l'hostilité au quotidien : les insultes, les agressions physiques et les assassinats de nos compatriotes juifs ( femmes et hommes ) par des individus qui majoritairement s'appuient sur les sourates guerrières et antijuifs figurant dans l'antidémocratique ou déshumanisant coran publié et diffusé sans être préfacé sous la forme d'un avertissement à l'attention des jeunes lecteurs et l'on fait semblant de découvrir la recrudescence de l'antisémitisme

 

Dans le cadre de l'enseignement du fait religieux à l'école, est-ce que seront citées ces deux « sublimes sourates »emblématiques de la religion musulmane :

" 38. Les hommes sont supérieurs aux femmes à cause des qualités par lesquelles Dieu a élevé ceux-là au-dessus de celles-ci, et parce que les hommes emploient leurs biens pour doter les femmes. Les femmes vertueuses sont obéissantes et soumises ; elles conservent soigneusement pendant l'absence de leurs maris ce que Dieu a ordonné de conserver intact. Vous réprimanderez celles dont vous avez à craindre l'innobéissance; vous les reléguerez dans des lits à part, vous les battrez ; mais aussitôt qu'elles vous obéissent, ne leur cherchez point querelle. Dieu est élevé et grand." - Kasimirski, GF-Flammarion, 1970

 

'' 34. …/...Celles de qui vous craignez l'insoumission, faites-leur la morale, désertez leur couche, corrigez-les. Mais une fois ramenées à l'obéissance, ne leur cherchez pas prétexte. Dieu est Auguste et Grand." Source - Jacques Berque, Albin Michel, 1995

 

Les élèves, dans cadre des cours de sensibilisation à la laïcité, seront-ils informés que dans les pays où les musulmans sont majoritaire les incroyants, les apostats sont emprisonnés ou assassinés, que l'abaissement du statut des femmes, plus ou moins abaissé, est une règle incontournable, sans compter les mariages forcés et les crimes d'honneurs dont les jeunes femmes font les frais ?

 

Morale de l'histoire : Comment enseigner le fait religieux sans la critique athée des religions, dont notamment la critique de la plus phallocrate d'entre-elles ?

Le monde irait beaucoup mieux sans ces idéologies religieuses, le dogme religieux de toutes façons est une dictature( dont le stalinisme vaut religions ), elles sont autant de formes de domination de la pensée qui finissent toujours, à un moment ou à un autre, par s'extérioriser par la violence, par le terrorisme, par le meurtre ;

pour faire réfléchir les écoliers ou les collégiens, leur permettre ( c'est lamission de l'Éducation nationale ), d'acquérir la liberté de penser, il n'y à guère d'autres choix que de programmer l'enseignement du fait athée à l'école, pour développer un enseignement critique du fait religieux - - - Crab 27 Janvier 2015

 

Suites :

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2015/01/recidive-anti-laique.html

°

Les diktats musulmans

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/41-les-diktats-musulmans/

 



 

23/01/2015

Récidive anti-laïque

11janvier-l_immense-defi-lance-aux-politiques.jpg

L'esprit laïque du 11 Janvier 2015

°

Laïcité

Hier soir, sur France2, Najat Vallaud-Belkacem récidivait, affichait son mépris de la conscience des enfants en refusant d'admettre que lors des sorties scolaires, une accompagnatrice enfoulardée fait du prosélytisme : enfoulardée, elle impose du dieu et de son dieu aux enfants des autres

 

Sexisme : porter l'impudique voile islamique, qui fait de la femme un objet sexuel, lors des sorties scolaires revient à banalisez ce qui constitue l’étendard de la domination masculine et de l’intégrisme religieux et, pire encore, c'est [ aussi ] séparer cette nouvelle revendication de son contexte

 

La philosophe Catherine Kintzler souligne a raison qu’il nous faut comprendre " Pourquoi une maman reste une maman lorsqu’elle vient à un rendez-vous avec un professeur dans une école publique, et pourquoi elle cesse momentanément d’être une maman lorsqu’elle est temporairement chargée d’élèves qui, par définition, sont toujours les enfants d’autrui "

 

Najat Vallaud-Belkacem, assure vouloir lutter contre le " repli identitaire ", les " théories du complot ", la " défiance " à l'égard des médias traditionnels et le " péril du relativisme généralisé "

Très bien, dans cette perspective une des premières mesures à décider c'est d'interdire le port des voiles islamiques symboles du pouvoir phallocrate puisque la république ne reconnaît pas l'inégalité entre femmes ni l'inégalité entre femmes et hommes

 

Quand la philosophie recherche des vérités, les infantiles et égoïstes religions décrètent

L'endoctrinement dans la croyance à une vie éternelle : un au-delà inventé de toute pièce, a pour effet, plus particulièrement dans le '' monde musulman '' ou l'exégèse de l'islam n'est toujours pas à l'ordre du jour, (quand ce n'est pas au nom du prophète),d'« autoriser », de « permettre »aux fous d'Allah d'emprisonner des athées, des apostats, donne un blanc seing aux '' martyrs '' pour assassiner qui ils veulent, où ils veulent quand ils veulent, laissant à Allah le soin de faire le tri

 

Noter que les '' on ne touche pas aux religions '' dans certains des pays du '' rêve islamique '' s'empressent de brûler des églises

 

Les religionssont une offense, une insulte à l'intelligence : ellesprétendent dire à tous et à toutes commentse comporter, c'est l'invention purement idéologique d'un déterminisme permettant d'emblée aux '' gardiens de la religion ''dedéfinirles personnes incapables de penser ce qu'elles veulent faire de leur vie propre et en harmonie avec la collectivité

 

Piqûre de rappel : la ridicule accusation d'islamophobie*1 dans la bouche de tous ceux qui ne reconnaissent pas la laïcité ( sans adjectif ) ni n'admettent, dans le cadre de la liberté d'expression, que la critique athée des religions, c'est la liberté d'interroger l'histoire et les sources

*1 : le concept d'islamophobie apparu à la fin des années 1970 fut d’abord une arme à la fois rhétorique et politique utilisée par les mollahs iraniens contre les musulmanes libérales qui refusaient de se voiler, puis quelques années plus tard par les milices de Khomeiny, lors de la publication des " Versets sataniques " de Salman Rushdie, visé par une fatwa

Crab 23 Janvier 2015

 

Suites :

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2014/12/sorties-scolaires.html

ou sur

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/sorties-scolaires/

°

Autres articles : BIBLIOTHEQUE MEDICIS

http://laicite-moderne.blogspot.fr/search?q=BIBLIOTHEQUE+MEDICIS

ou sur

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/bibliotheque-medicis/

 



 

21/01/2015

Nouvelles du Club des Petits Lapins

pape François.png

 

La famille vue par le pape François : Ne pas " se comporter comme des lapins ''

Dans l’avion de retour des Philippines, le pape évoquait la contraception ( sans explicitement la nommer ), ni préciser les méthodes " Certains pensent que pour être de bons catholiques, il faut se comporter comme des lapins, mais ce n’est pas le cas "

Contrairement à ce que dit François le pape du Club des Petits Lapins, pour '' reproduire responsable '' il est indiscutablement préférable de recourir à la contraception

Sur la religion le patron du Club des Petits Lapins insiste, je le cite :" on ne peut pas provoquer, on ne peut pas insulter la foi des autres. Il y a une limite. Chaque religion a sa dignité. Avec la liberté d'expression, il y a des limites ". Fin de citation

 

La critique athée d'une religion ou de n'importe quel « texte sacré », ce n'est pas insulter ni une ni des personnes ;

ceci dit, il est bon [ ici ] de rappeler que le blasphème concerne exclusivement les religieux mais en aucun cas les athées

 

Auparavant le pape du Club des Petits Lapins avait déclaré, je cite : " que l'on ne peut pas tuer au nom de la religion, mais que l'on ne peut pas non plus jouer avec la religion. On ne peut pas se moquer de la religion. Elle relève de la dignité ". justifiant par là la colère mortifère et meurtrière des fous de dieu, encourageant de fait le terrorisme en omettant d'ajouter que la critique athée de la religion relève [ elle aussi ] de la dignité

 

Rire de la religion est [ aussi ] le droit opposable à l'obscurantisme

Durant l'émission '' on n'est pas couché '' de samedi dernier s'opposaient Aymeric Ramadan ( dit Carron ) et Michel Onfray sur la signification de sourates haineuses figurant dans le coran rapportées à d'autres recensées plus « tolérantes » ;

à mon sens, il aurait été bienvenu, sur l'ensemble du texte, de préciser que 63 % des sourates, ( sans compter les sourates sexistes ), sont des incitations à la haine de l'autre - donc ne pas se contenter de faire observer que, au nom d'Allah, de nombreux versets appellent à massacrer, à égorger les juifs, mais aussi d'autres populations non-musulmanes

 

Dommage qu'il ne se fût pas dit, par l'un ou par l'autre des deux débatteurs, que les versets qualifiés de « tolérants » ne peuvent s'élever au même niveau de la pensée humaniste des philosophes ou Tragédiens lègue de la Grèce Antique, pour l'essentiel, à partir du 5e siècle avant notre ère, dont Leucippe ( ...on n'est pas sûr qu'il ne fut pas une femme ) *1, Aristippe de Cyrène, Démocrite, Épicure, Ésope, etc.

*1 : « Il estimait que toutes les choses sont illimitées et se transforment mutuellement les unes dans les autres, et que l'univers est à la fois vide et rempli de corps. » ( Diogène Laërce, IX, 30 )

 

J'étais mort de rire quand fut cité le verset '' point de contrainte en religion '' présenté, par Aymeric Ramadan ( dit Carron ), comme emblématique de la tolérance dans le coran, dans la mesure ou ce verset ne propose pas autre chose que «  si tu n'a pas le temps de faire tes prières à 15 Heures, fait un rattrapage à 17 Heures » ;

cette injonction n'est, et en aucun cas, un appel à tolérer la présence, encore moins de coexister avec des athées, des juifs, des apostats,des polythéistes, des homosexuels - ect. ect.

 

La critique athée de l'islam, c'est la liberté d’interroger l’histoire et les sources

C'est devenu de plus en plus insupportable, pour la plupart des françaises et des français d'entendre, dans des médias,pratiquement noyautés par des faux laïcs bornés dans leurs refus de nommer le réel, rabâcher, bêler que cela stigmatise les musulmans chaque fois que l'on entreprend de démontrer que le coran ( rien de plus qu'un texte infantile et égoïste ) prône, au nom d'Allah, l'abaissement du statut des femmes, et qualifie qualitativement les violences, les actes terroristes les plus effrayants - - - Crab 21 Janvier 2015

 

Suites, déroulés des derniers billets :

http://laicite-moderne.blogspot.fr/search/label/11_Janvier

ou sur

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/tag/11_janvier

 



 

20/01/2015

École et laïcité

11_janvier,albert_einstein,athéophobie,aymeric_carron,changelejeu,charlie_hebdo,claude_askolovitch,crab,edwy_plenel,france,nadia_vallaud_belkacem,islam,islamophobie,laïcité,michel_onfray,t._ramadan

Reconquête des territoires perdus de la République

Najat Vallaud-Belkacem veut développer « la pédagogie de la laïcité », car « cela ne suffit pas d'afficher une charte dans les établissements ». La mise en œuvre d'une véritable politique éducative de la laïcité «est encore globalement insuffisante », dénonçait la Direction générale de l'enseignement scolaire ( Dgesco ) en avril 2014

 

S'en est vraiment plus qu'assez de donner de l'importance aux fous de dieu

L'enseignement laïque du fait religieux doit être renforcé, avec « un effort massif de formation continue des enseignants », annonce Najat Vallaud-Belkacem qui entend renforcer le sentiment d'appartenance nationale, sans, etc'est inacceptable, prévoir à l'école l'enseignement du fait athée quand 40 % des françaises et des français sont athées, ni évoquer les agnostiques et les déistes sans confessions, trois composantes de la population constituant un ensemble majoritaire dans notre pays

 

Athée, il m'est arrivé dans le cadre de mon activité professionnelle ( entre autres ) de restaurer des églises rurales, en privé d'assister en tant que mélomane à de nombreux concerts dans divers édifices religieux partout en France ou à l'étranger, je n'ai rien contre l'organisation de visites organisée par l'école laïque de tout lieux de cultes judéo-chrétiens ou musulmans sous réserve que pour les édifices islamiques l'on n'impose pas, pour y entrer, aux fillettes et aux enseignantes le port du voile

 

« Le déficit de formation de beaucoup d'enseignants sur la thématique de la laïcité serait un premier obstacle. »

Eh bien non, le véritable obstacle c'est l'enseignement du fait religieux, dans les cours d'histoire à l'école et de philosophie au collège, sans enseigner le fait athée : raconter Platon et Aristote sans évoquer Démocrite et Épicure ne dérange pas vraiment ce joli monde chargé de rédiger les programmes d'histoire et de philosophie ni très probablement la ministre puisque le porter à connaissance des élèves de l'athéisme, de l'agnosticisme et du déisme sans confessions est totalement absent de son discours sur la laïcité, quand le principe même de la laïcité, c'est de placer sur la même ligne toutes les convictions de toutes les population de notre pays

 

La cause de la violence, c'est l'inculture

Dans le cadre de l'enseignement de la laïcité, c'est aussi de rappeler que dans de nombreux pays les athées, les apostats sont condamnés à mort ou emprisonnés - sans hésiter à les nommer quand les élèves le demande, car la république laïque c'est le respect de la liberté de conscience et de la liberté d'expression sans lesquelles le '' vivre ensemble '' n'est qu'une fadaise et une menace pour nos lois civiles

En un mot, à l'école : ni Tarik Plenel, ni Aymeric Ramadan - - - Crab 20/01/2015

 

Suites :

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2015/01/terrorisme-republique-laique.html

ou sur :

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2015/01/19/terrorisme-republique-laique-5539435.html

 



 

19/01/2015

Terrorisme et république laïque

11_Janvier, Albert_Einstein, athéophobie, Aymeric_Carron, Changelejeu, Charlie_hebdo, Claude_Askolovitch, Crab, Edwy_Plenel, France, Hervé_Morin, islam, islamophobie, Laïcité, Michel_Onfray, T._Ramadan

 

« A chaque fois que nous dessinons Mahomet, à chaque fois que nous dessinons un prophète, à chaque fois que nous dessinons Dieu, nous défendons la liberté de conscience, nous disons que Dieu ne doit pas être un personnage politique, il ne doit pas être un personnage public, il doit être un personnage intime [...] Ce que nous défendons, c'est la liberté d'expression et c'est la liberté de conscience, qui ne doivent pas être un discours politique [...] Si la foi, si le discours religieux descend de la politique, il devient un discours totalitaire [...] c'est de ça que nous préserve la laïcité. » - Gérard Biard ( rédacteur en chef de Charlie hebdo )

°

Réponse aux lecteurs :

à plusieurs reprises j'ai exprimé que je partage l'analyse athée des « textes sacrés » mais pas en totalité les analyses politiques de Michel Onfray

Les terroristes n'ont pas attendu les guerres en Afghanistan, en Irak , Libye, au Mali ou contre l'État islamique pour un 11 septembre attaquer les États-Unis ni pour, entre tribus, s'entre-tuer depuis le 7e siècle

Justifier le terrorisme, ( assassiner des civils, plus particulièrement des juifs, des penseurs ou des caricaturistes... ), par les guerres, ( certaines justifiées, d'autres totalement injustifiées notamment contre l'Irak ou la Libye ), c'est ne pas tenir compte de deux choses :

la première est de comprendre que les islamistes se reconnaissent dans la communauté musulmane* ( umma ), qu'ils la place partout dans le monde au-dessus des lois civiles - donc ne reconnaissent pas dans un pays ni la démocratie ni la république laïque* ( *sans dieu ), dont ils visent à échéance la destruction politique ;

en second, en dehors du coran rien ne sauraient à mes yeux justifier le terrorisme ni son extension – en effet, les islamistes et terroristes trouvent sans difficultés dans le coran* toute les justifications qui leur permettent de massacrer, d'égorger, d'imposer par la force ou toutes autres voies de faits leur religion (* 63 % des versets ou sourates sont des incitations à la haine des non-musulmans – refus de l'altérité - sans compter les sourates sexistes )

Laissons partir les jihadistes de plus 18ans, simplement prévenir qu'en cas de retour ils écoperont 10 ans de prison pour trahison

En revanche je considère depuis bientôt près de trois ans que la solution au conflit du Moyen-Orient passe par la création d'une confédération laïque avec Jérusalem pour capitale regroupant Israël et la Cisjordanie dans la mesure ou juifs et arabes ont ni plus ni moins de droits sur cette région – solution politique, certes, j'en conviens, irrecevable aussi longtemps que Gaza sera dirigé par les terroristes du Hamas -

 

À Tunis des personnes de toutes confessions se sont rassemblées fraternellement devant la synagogue pour honorer le courage du jeune juif assassiné dans l'hyper casher à Paris ; j'aimerais que ces gens capables de tolérance récidivent devant la présidence tunisienne pour exiger la libération de l'athée Jabeur Mejri toujours emprisonné pour son athéisme

 

En France, supposer que des jeunes désœuvrés dans les banlieues sombrent « naturellement » dans l'islamisme pensant y gagner un supplément d'âme, c'est méconnaître que la notion d'appartenance à une communauté est inculquée dès la naissance dans un milieu ou la règle est d'apprendre aux enfants '' quoi penser '' et non en réfléchissant, avec eux, à '' comment penser '' sur les questions que les enfants posent naturellement à leurs parents, mais au contraire, dans ce '' monde là '', il est pris un soin pervers à faire de sorte qu'ils ne puissent se référer à leurs propres expériences pour les formater en référence aux expériences des autres ou ce qui revient au même de les endoctriner dans la religion

 

Entendu à la grande mosquée de Paris :

Il suffit de lire l'article [ À la grande mosquée les futurs imams « vident leur sac » ] publié dans M Société ( daté du 17/01/2015 ) pour se rendre compte du niveau effarant d'inculture de ces futurs imams :

Extraits : [ …/... ]

Parmi les formules qui reviennent, le « deux poids deux mesures » qui n’en finit pas de frapper les musulmans de France. Par exemple quand « l’antisémitisme est interdit », explique l’un d’eux, mais pas l’islamophobie.
[ …/... ]

 

Au premier rang de la petite salle de l’institut de théologie, un vieil homme à bonnet blanc ronge son frein. Il ne croit pas à la version des médias. « Le scénario, il est préparé d’avance » par d’autres, lâche-t-il, péremptoire, en français et en arabe. C’est pas ce qu’on a dit, on n’a pas vu leurs visages, c’est la preuve à cent pour cent », bougonne-t-il quatre ou cinq fois. « Ils sont à l’institut médico-légal », rétorque le professeur, qui le presse : « C’est qui alors ? » Pas de réponse.

 

Une femme s’engouffre dans la brèche. « Ce journal était au bord de la faillite, il y a beaucoup de musulmans en France, on a provoqué un événement… »

 

11_janvier,albert_einstein,athéophobie,aymeric_carron,changelejeu,charlie_hebdo,claude_askolovitch,crab,edwy_plenel,france,hervé_morin,islam,islamophobie,laïcité,michel_onfray,t._ramadan

 

 

   Sur la UNE proprement un autre dit :« Le  turban, il n’est pas saint, il en dit long… », risque-t-il. « Pour les clairvoyants, on voit un sexe d’homme, sur le turban. Et sur le visage… C’est comme un sexe de femme. Fin des extraits

  

 Pas vraiment de quoi se formaliser, c'est là toute la finesse, l'intelligence du dessin, Mahomet était fort probablement une tête de nœud

°

Pour reprendre les mots doux de certains parmi les personnes qui ont l'amabilité de me faire part de leurs observations, je me contrefiche des accusations de racisme, de néo-colonisateur, j'en passe et des meilleures

 

En France, depuis plus de trente ans, sont négligés les assauts théocratiques contre la laïcité

Il est grand temps d'y remédier, n'en déplaise à ces « belles âmes », je persiste et signe, ma position est féministe :le port des voiles islamiques sont les marqueurs de l'inégalité entre femmes et de l'inégalité entre femmes et hommes - le port des voiles islamiques devrait, sans réserve, être interdit dans notre pays * : non seulement de plus en plus des fillettes sont enfoulardées quand de nombreuses femmes s'en affublent par peur des représailles1

*1 mettre un terme aux clientélisme dans les municipalités : aucun repas religieux dans les cantines scolaires - aucun signes ostensibles religieux dans les entreprises, (on n'impose pas du dieu ou de son dieu à ses collègues de travail) - aucun horaires spéciaux dans les piscines - interdire l'abattage rituel - aucune contestation métaphysique des savoirs enseignés à l'école ( Shoah – Évolution, par exemple )ne doit plus être tolérée sans que ne soient pris des sanctions à l'encontre d'élèves interrompant les cours, pour tenter de faire prévaloir des croyances générées parle milieu familial, ceci participera à restaurer l'autorité des profs, ect.

 

C'était le sens du 11 Janvier dernier, la laïcité doit être appliquée en refusant fermement tous les arrangements ou tous les accommodements réclamés par les islamistes ou autres mouvements religieux sur l'ensemble des territoires de la république - mettre un terme aux assauts théocratiques qui sur le fond n'ont pas d'autre finalité que de nuire à la liberté

 

En résumé :

Humanisme : je ne choisis pas Voltaire ni Sade mais Jean Meslier et Émilie du Châtelet

 

République féminisme inclus : je ne choisis pas Robespierre mais Olympe de Gouges

 

Féminisme universel et laïcité : je ne choisis pas Edwy Plenel ( dit : Tarik Plenel ) ni Aymeric Carron ( dit : Aymeric Ramadan ), mais Élisabeth Badinter et Henri Peña-Ruiz

 

Droits des femmes : je ne choisis pas Christine Boutin mais Simone Veil

 

Égalité des droits : je ne choisis pas Ludivine Rochelle mais Christiane Taubira

 

Je reconnais en totalité la critique athée des religions et une large part de la philosophie libertaire de Michel Onfray, mais pas ( dans l'actualité récente ) sa vision de la politique étrangère de la France

 

Respecter les religions, c'est avoir peur de la religion, la critique athée et féministe  des religions est un rire opposable à l'obscurantisme  - - - Crab 19 Janvier 2015

 

Déroulé des articles

http://laicite-moderne.blogspot.fr/search/label/11_Janvier

 

ou sur

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/tag/11_janvier

 



 

 

17/01/2015

Le Phénix, toujours renaît de ses cendres

11_Janvier, Albert_Einstein, Michel_Onfray, athéophobie, Aymeric_Carron, Changelejeu, Charlie_hebdo, Claude_Askolovitch, Crab, Edwy_Plenel, France, Hervé_Morin, islam, islamophobie, Laïcité,  T._Ramadan

Gravure XVIIIe siècle, le Phénix renaît de ses cendres, BNF, Paris
La gravure représente la ronde des ânes autour d'un bûcher

de livres dont s'envole le phénix

 

°

 

Le moi profond, son esprit tel le Phénix sûr de son immortalité illustre parfaitement la qualité et la parenté de tous les Charlie présent, rassemblés le 11 Janvier dernier

Toutes et tous venus pour rappeler que la liberté d'expression ne se négocie pas, les cérémonies marquant l'enterrement des Charlie se sont déroulées dans une atmosphère ou régnait une ferveur tranquille reflet du refus de se laisser emporter par la peur, à comparer avec la fureur barbare des hordes qui se sont manifestées dans le pays esclavagiste de la Mauritanie musulmane qui vient de condamner dans la joie populaire un athée et deux militants anti esclavage à la prison

 

Je ne vois pas l'intérêt, déferlant dans la rue, devant les ambassades ou les églises, d'évoquer les habituels hurlements de haine émanant des fous de dieu, soutenus hypocritement par une masse d'individus parmi les soit-disant modérés ( '' genre ' on ne touche pas au religion sinon ''…) peuplant le '' monde acculturé '' des pays dominés par les musulmans

 

N'en déplaise aux T. Ramadan et consorts, ce sont bien essentiellement des musulmans qui créent le désordre dans notre pays

Il suffit de se rappeler les déclarations de Dalil Boubakeur qui estimait que Manuel Valls ne comprenait pas que la laïcité n'était pas adaptée à la religion musulmane pour comprendre que, devant, une fois de plus, un journaliste béat, des fanatiques puissent ( comme Tarik Ramadan ) venir expliquer sur une chaîne « d'information » non-stop, qu'il faut enseigner les religions à l'école tout en se gardant bien de proposer l'enseignement des modes de pensées de l'athéisme

 

L'élévation de l'esprit, l'équité, le génie, la créativité, au service du bien public ne dépend pas des religions, mais de l'enseignement ou de l'instruction

 

Dans les cours d'histoire, en primaire ou au collège, pourquoi mentionner Voltaire sans raconter l'humaniste Jean Meslier ?

 

Pourquoi évoquer la '' Terreur '' avec Robespierre sans citer la place dans la révolution qu'occupe la vraie républicaine, donc logiquement féministe Olympe de Gouges ?

Ect. Le 25/09/2014, j'écrivais :

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2014/09/25/imperatix-5454860.html

 

Dans notre pays l’espace public appartient à tous les citoyens et ne se négocie pas entre « communautés » comme le réclament les organisations musulmanes ;

je le dis hautement, c'est le silence d'une grande partie des laïcs qui aujourd'hui n'est pas ou n'est plus représentatif de ce que pense ou veut pour notre société la majorité de nos compatriotes : c'est ce que les françaises et les français ont avec le sens de l'honneur rappelé le 11 Janvier dernier

 

Une grande partie de la classe politique, une partie de l'élite dans la société civile au nom d'un anti racisme dévoyé tente d'empêcher la critique du raciste ( entre autre antisémite ) et sexiste coran par peur de stigmatiser une population «  ex-immigrée » que l'on taxe bien trop rapidement de musulmane alors que chacun de nous connaît des arabes, des perses ou des africains noirs incroyants, agnostiques ou membres d'autres confessions

 

Exemple de ce qui est incompatible avec les valeurs républicaines :

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/41-les-diktats-musulmans/

Crab 17 01 / 2015

 

Déroulés des articles :

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/tag/11_janvier

 

Dernières nouvelles :

Acculturés des musulmans menacent de brûler une église en Italie parce qu'il y ont découvert une peinture représentant Mahomet datant du XVe siècle

 

Monseigneur Dubost, ce matin sur Europe1: " Nous ne reconnaissons pas un vrai respect des religions ", dit-il, puis dans la foulée propose l'enseignement du fait religieux à l'école : sur ce sujet, comme tous les fous de dieu qui se précipitent sur les radios ou les plateaux de télévisions il se garde bien de proposer d'enseigner le fait athée

 



 

15/01/2015

Je suis Charlie

0 Charlie Hebdo.jpg

 

Søren Juhl, dessinateur danois

 

°

 

Nous ne sommes pas tous Charlie

Hier soir, j'avais commencé par écrire : après la tuerie à Charlie hebdo, rien de nouveau émanant des politiques dont le phallocrate Erdogan ( entre-autres inepties dont il s'est fait la spécialité ) déclarait, il y a peu,  « La maternité est la seule carrière possible pour les femmes », ni pour les chefs religieux : pour eux le texte du coran et la vie guerrière du susdit prophète restent des livres sacrés demeurant pourtant inégalés exemplaires en matière d'offenses faites aux femmes, aux athées, aux juifs, aux homosexuels et à tous les non musulmans ;

ces indigestes textes racistes et sexistes restent le référentiel des classes dominantes dans les pays arabes, africains subsaharien, perse et j'en passe...pour bien d'autres régions hyper-islamisées

 

J'entends dire que le Président Hollande s'apprête à rendre hommage au monde arabe à l'institut du monde arabe à Paris : aura-t-il le courage de dénoncer l'islamisme dont la justice tunisienne maintient l'athée Jabeur Mejri en prison, de rappeler qu'un étudiant athée de vingt trois ans en Égypte vient d'être condamné à trois ans de prison – ni tous ceux athées condamnés en pays musulmans qui ne se comptent plus : après Mohamed Cheikh Ould Mohamed condamné à mort pour apostasie, le dimanche 11 Janvier dernier, jour historique dans notre pays, Mohamed M keitir, ( un mauritanien âgé de 29 ans ) est condamné à mort et la population de ce pays, en foule, sort en liesse dans la rue pour saluer la décision de justice

En Mauritanie un fier pays dominés par les musulmans trois anti-esclavagistes sont condamnés aujourd'hui à deux ans de prison ( il font appel )

 

Nul ne devrait s'étonner d'apprendre que ce sont des terroristes informatiques tunisiens et mauritaniens qui ont attaqué des sites de collectivités locales et autres pour afficher en page d'ouverture '' je suis musulman, je suis Charlie ''

 

Le Président Hollande osera-t-il, une fois encore, répéter ce qu'il avait dit, lors de son déplacement en Tunisie, que '' l'islam est compatible avec la démocratie '' ?

 

Aura t-il le courage de rappeler que le nettoyage ethnique dans le monde musulman n'est pas sans conséquences, au point en France de provoquer le départ de nos compatriote juifs qui ne se sentent plus en sécurité dans les banlieues dites sensibles ?

 

°

 

Eh bien non c'était hier, ce matin je constate, trois fois hélas, mais pas vraiment surpris que F. Hollande est resté béat devant la façade de l'institut du monde arabe qui affichait une contrevérité de plus '' nous sommes tous Charlie '' ;

dans son discours à aucun moment F. Hollande n'a mentionné ces faits perpétrés au quotidien dans le monde islamique contre le genre humain, alors que l'immense majorité des françaises et des français rejettent les idéologies racistes et sexistes révélées par l'indigeste coran ;

il est hautement regrettable que ces crimes contre l'humanité n'aient pas été évoqués par le Président du pays '' des droits de l'homme et du citoyen '' et aussi, bien oubliée, celui de la citoyenne

 

( ici, que certains parmi les lecteurs m'épargne le «  vous faites le jeu du FN : je n'ai jamais entendu le FN défendre les athées, les homosexuels, ni correctement la laïcité, encore moins les ''droits des femmes '')

 

D'autre part, le Président Hollande n'a pas eu la volonté de rappeler que dans la plupart des pays dominés par des musulmans l'emprisonnement ou la peine de mort est le sort réservé aux athées, apostats et à tous les infidèles, y compris en Afghanistan pourtant signataire de la déclaration universelle des droits de l'homme

 

De tradition chiite, l'Iran a condamné à mort des musulmans ayant apostasié sur la base de la charia non codifiée. Des peines sont régulièrement prononcées

 

François Hollande oublieux des ( plus de deux cents « incidents » lors de la minute de silence dans les écoles de la république ) s'est contenté le plus banalement du moment de faire de pleurer sur les guerres inter musulmanes, puis en rendant une fois de plus, contre toute réalité, la pauvreté tison de la radicalisation islamique, en référence au « mal-être » ressenti par nos compatriotes dans l'ensemble des territoires de la république, quand plus de cinq millions de chômeurs recensés font la démonstration qu'il y a un chômeur par famille et non exclusivement dans les milieux où selon les uns l'intégration aurait-été un échec, suite :

 

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2014/11/integration.html

ou sur

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/integration/

 

Le pape se prend pour Zidane, dire du mal de sa mère, il vous colle son poing dans la gueule ( dit dans son avion )

Je ne m'étendrai pas plus longtemps sur le délire du pape François qui, au même titre que la plupart des fous de dieu islamiques, laisse entendre que critiquer les religions ou ne pas trouver la vie de Mahomet exemplaire c'est offenser les croyants : les religions '' on n'y touche pas '' , dit-il...

 

Non !, critiquer des idéologies, notamment les religions ce n'est pas insulter la foi des personnes mais remettre en question, pour le bien de l'humanité, des textes qui ne sont pas le moins du monde respectables - Crab – 15 Janvier 2015

 

Déroulés des articles précédents :

http://laicite-moderne.blogspot.fr/search/label/Charlie_hebdo

ou sur

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/tag/charlie_hebdo

 



 



 

14/01/2015

Charlie ironise

11_Janvier, Albert_Einstein, athéophobie, Aymeric_Carron, Changelejeu, Charlie_hebdo, Claude_Askolovitch, Crab, Edwy_Plenel, France, Hervé_Morin, islam, islamophobie, Laïcité, michel_onfray, monothéismes

 

La liberté d'expression ne s'arrête pas là ou commence la religion

Si l'on veut que dans les écoles de jeunes porcs , ( 200 incidents pendant la minute de silence observée dans les établissements scolaires ), cessent de bêler comme des moutons ce que leurs parents leur colle dans la tête, c'est d'urgence qu'il faut enseigner le fait athée, car il n'existe d'autres moyens pour apprendre aux enfants à penser par eux même

 

Bien sûr que, ( dans la grande tradition littéraire ), la UNE de Charlie hebdo IRONISE, nul personne saine d'esprit ne peut imaginer qu'un chef de tribu, ( circonstance aggravante ), ni plus ni moins barbare que les autres chefs de tribus, après avoir instrumentalisé les monothéismes connus à son époque, guerrier et pédocriminel ayant mis dans sont lit une fillette de 9 ans puisse verser ne serait-ce qu'une seule larme pour l'épouvantable sort fait aux caricaturistes d'un journal satyrique

Crab – 14 Janvier 2015

Suites :

http://laicite-moderne.blogspot.fr/search/label/Charlie_hebdo

ou sur

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/tag/charlie_hebdo

 



 

Lois anti-blasphème

Tignous.jpg

Tignous - 2.jpg

 

Dès lors qu'il s'agit de l'islam les lois anti-blasphème profitent toujours aux radicaux religieux

Un pays sur deux ( 47 % ) disposent de lois ou de politiques qui pénalisent le blasphème ( insulte à la religion ), l’apostasie ( abandon de la foi ) ou la diffamation ( dénigrement ou critique de certaines religions ou de la religion, en général ), selon une étude du Pew research center, réalisée en 2011

 

Les lois anti-blasphème, un outil de répression , une menace pour l'ensemble de la planète

Les accusations sont instrumentalisées pour semer le désordre social, pour déstabiliser les régimes jugés trop modérés, pour exciter la colère des foules, pour inciter aux émeutes ou pour imposer une interprétation de l’islam ultra conservatrice ou tout simplement littérale

 

Plus des trois quart des versets du coran sont une expression du rejet de l'altérité et d'un sexisme inégalé 

explique en France, mais ne justifie en aucun cas, toutes les tentatives ou assauts théocratiques émanant d'islamistes contre la laïcité, pouvant aboutir pour certaines actions jusqu'à la tuerie de Charlie hebdo ;

faute, fort heureusement, de ne pouvoir obtenir des pouvoirs publics ni de la Justice de notre pays des lois anti blasphème,néanmoins ils ont parfaitement compris que nos lois civiles ne tiennent pas compte des convictions intimes non religieuses ni des croyances religieuses de telle ou telle partie de la population d'où la nécessité pour ses fanatiques tant dans notre pays qu'à l'étranger de tout entreprendre pour empêcher la libre circulation des idées

 

La liberté d'expression ne s'arrête pas là ou commence la religion

Depuis le 11 Janvier, ils savent désormais quelle a été la réponse des françaises et des français de culture française, mais rien ne permet d'affirmer qu'une large partie de la classe politique, parmi les journalistes ou encore certaines personnalités très médiatisés de la société civile saura faire la différence entre la musulmanophobie ( les crétins qui taguent les mosquées,fort heureusement pas assez débiles pour tuer des musulmans) pour cesser de traiter d'islamophobes tous ceux qui critiquent à bonne escient la religion musulmane ou les positions publiques de la représentation religieuse ( sans épargner les autres religions )

 

Ces dernier temps, certains se réfèrent à Voltaire dans une vaine tentative de valoriser la religion musulmane en s'empressant d'oublier, d'omettre ou de rappeler que Voltaire à sa façon était déiste, que d'autre part il considérait l'athéisme bon pour l'aristocratie mais pas pour le peuple ;

d'une malhonnêteté intellectuelle avéré Voltaireen dirigeant la toute première édition du '' Testament '' de Jean Meslier s'adonne à falsifier le texte original, à le dénaturer à la façon des moines copistes qui en copiant, aux époques antérieures, retranchaient ou changeaient le sens des phrases des textes originaux des ouvrages de philosophes peu religieux ni même croyants qui leurs étaient parvenus depuis l'antiquité grecque ;

ce personnage manipulateur ne peut que plaire aux islamophiles, dans la mesure où à aucun moment quand, né dans une époque, dans un environnement misogyne,Voltaire parle du coran sans mentionner les abominables sourates sexistes du coran, ni les versets athéophobes, homophobes et guerriers...et j'en passe...

 

Voltaire auparavant avait abondamment pris parti dans l'affaire Calas, mais, sur le pire scandale à l'époque des lumières, il n'a pas écrit une seule ligne sur le sort épouvantable, révoltant, lors de son exécution, fait à Damiens l'auteur d'une tentative d'assassinat de Louis XV

 

Contrairement à ce que disent les idolâtres de Voltaire la France n'est pas le pays de Voltaire mais celui du sincère et lucide Jean Meslieret l'on peut ajouter : d'Olympe de Gouges, d'Albert Camus et d'Élisabeth Badinter - - - Crab – 14 Janvier 2015

Suites :

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2015/01/fabius-lhomme-qui-aimait-les-carottes.html

 

ou sur

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2015/01/13/fabius%C2%A0-l-homme-qui-aimait-les-carottes-rappees-5532757.html

 

°

 

La meilleure façon de caricaturer Mahomet c'est de donner la parole à Mahomet :

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/changelejeu-et-mahomet/

 

°

Autres articles :

http://laicite-moderne.blogspot.fr/search?q=INT%C3%89GRATION