Crab2ddcc

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

24/08/2014

Regard sado-catholique sur la tauromachie

Robert_Ménard - 08-2014.jpg

Robert Ménard

°

Les « traditions »et la morale

" On a démocratisé la messe. Elles étaient 5000 personnes. C'est un vrai succès, pas un succès catholique. On lui donnera beaucoup plus de faste l'année prochaine. Le catholicisme, la corrida, le monde de Afición, c'est la main dans la main." dixit Robert Ménard - dont [ sa ] devise, pourrait-être : la liberté du catholique commence là ou s'arrête la liberté du taureau

°

Parti pris de la banalité sur un double sujet, ni tendre ni triste, antipode de la volonté d'humaniser la société sortie d'un poème d'anciens grecs

À notre époque moderne, la « chaste oaristys » d'un Robert Ménard faite d'un parti pris banal ne peut guère toucher la société laïque peu friande de poèmes élégiaques de contrefaçons, et in fine de tonalités identifiées ni plus ni moins réactionnaires ou d'un âge révolu :

pour un élu de la république laïque, faire de la politique c'est contribuer, tout en s'appuyant surla réflexion collective, à la recherche de l'éthique, suivie d'actes à seules fins de les inscrire dans la loi - dans la société comme les marqueurs du '' vivre ensemble ''

Hors ce n'est pas le rôle d'un politicien ou d'une politicienne de privilégier une manifestation religieuse ( ici une messe ), puisque l'un et l'autre sont au service des incroyants, des agnostiques, des déistes* ( * sans confessions ) ou des croyants

Le mandat d'un élu, c'est : gouverner au nom de tous les citoyens réunis par les mêmes droits et devoirs de nature juridique et morale fixées par les lois civiles* ( * : non théocratiques ), de la république

Sorti de ce domaine de responsabilité [ la politique ], «  notre poète », grand amateur devant l'éternel de situations banales, fait la preuve d'une effective incapacité à exercer son mandat dans le respect mutuel et le dialogue en privilégiant en tant qu'élu de la ville de Béziers deux catégories de citoyens : des catholiques associés à la corrida du '' monde de l'Afición '' – de bafouer par la même occasion la loi de 1905, en outre sans manquer de se ranger du côté de ceux qui tentent de faire passer, dans l’arène, pour un « art », la torture infligée à l'animal      - Crab - 24 Août 2014

 

Suites : La corrida

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2013/11/le-statut-juridique-des-animaux.html

ou sur :

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2013/11/06/le-statut-juridique-des-animaux-5214804.html

 

18/06/2014

Culture mahométane ségrégationniste

pratiques-segregationnistes-au-sein-des-camps-de-Tindouf.jpg

Ci-dessus : un rapport international ( encore un ) dénonce les pratiques ségrégationnistes au sein des camps de Tindouf sur le territoire Algérien

Non seulement ce n'est pas un cas isolé ni un scoop, mais que faut-il penser de ces femmes, qui en France s'affichent par le port « volontaire » du voile ? - non seulement ces femmes, en masquant leur chevelure, ne se contentent pas individuellement de se « mutiler », mais de fait, poignardent dans le dos les autres femmes qui se battent pour la liberté* ( * : féminisme universel ) - ces « voilées volontaires » contribuent à pérenniser l'idéologie islamique générée par le coran affirmant la supériorité de l'homme sur la femme

 

De l’importance de l’intégration de la culture des droits de l’Homme dans l’enseignement afin d’éduquer les citoyens aux valeurs de la citoyenneté et de l’État de droit

La discrimination sociale de fait à l'égard d'individus ou de groupes d'individus en raison de leurs race est condamnée irréversiblement dans nos lois ou approches démocratiques, sans que cela impacte la majeure partie d'une populations se réclamant de l'islam prônant, dans notre pays, la discrimination sociale de fait à l'égard des femmes - se manifeste par la séparation dans l'espace public des femmes et des hommes : le triste constat d'un fait majeur tout autant insupportable que navrant dans le pays de la '' Déclaration des droits de l'homme et du citoyen ''

 

Les pouvoirs publics, à l'encontre des valeurs de liberté et d'égalité, vont-ils indéfiniment fermer les yeux en laissant, dans notre pays, se banaliser la parole voilée ?

 

Foot : Match Belgique - Algérie du 17 Juin

Tant à Paris ou à Marseille, ce qui n'étonnerapasles démocrates qui combattent au quotidien les idéologies sexistes ou ségrégationnistesou encore refusent toutes les formes d'inégalités femmes-hommes,les chaînes de télévisions ont montré qu' il n'y avaitaucune présence féminine dans les bars de supportersalgériens- - Crab 18 Juin 2014

 

Suites :

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2014/06/fier-ou-fiere-detre-athee.html

ou sur :

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2014/06/07/fier-ou-fiere-d-etre-athee-5386458.html

°

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2014/06/10/islam-climat-de-peur-et-d-intimidation-5388425.html

ou sur :

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2014/06/islam-climat-de-peur-et-dintimidation.html

°

Ci-joint, un article spécialement réservé aux amateurs du foot :

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2014/06/bresil-2014.html

 

07/06/2014

Fier ou Fière d'être athée

Athéophobie, Crab, Laïcité, république, voiles_islamiques, écoles, France, islamophobie,  société, Culture, Art, censure, presse, J.T, Europe, universités, lycées

Athéophobie, Crab, Laïcité, république, voiles_islamiques, écoles, France, islamophobie,  société, Culture, Art, censure, presse, J.T, Europe, universités, lycées

 

Ci-dessus :

Les athées en Arabie Saoudite ont tendance à garder un profil bas ( à cause des décapitations ), et parce que la loi islamique est la loi de la terre [ qui a vu naître l'islam ], ils entretiennent souvent un semblant d'observance religieuse en public. Mais pas en ligne, où ils ils arrivent à contourner le danger et expriment leur athéisme via des comptes anonymes. La double existence fait que certains athées osent s'afficher, comme l'internaute se déclarant "fier d'être athée" ( première image, en haut de la page ) dans un défi réfléchi et d'exaspération dirigé contre la Mecque, avec la pierre sainte de la Qabaa en toile de fond

 

Égypte : l'écrivain Karam Saber condamné à 5 ans de prison pour promotion de l'athéisme

L'écrivain et militant égyptien Karam Saber a été condamné le 5 juin dernier à cinq ans de prison pour la publication d'un livre accusé de faire la promotion de l'athéisme. En 2011, après la sortie en libraire de son ouvrage intitulé « Où est Dieu ? » - un recueil de nouvelles sur les paysans pauvres égyptiens - Karam Saber avait dû faire face à une plainte déposée par plusieurs habitants de Beni Suef, ville située à environ 100 kilomètres au sud de la capitale Le Caire. Un tribunal local a condamné l'écrivain à de la réclusion et à une amende de 1.000 livres égyptiennes (100 euros environ), somme maximum requise selon le droit égyptien.

 

D'après l'article 98 du code pénal égyptien, « utiliser la religion afin de diffuser, que ce soit par la parole, par des écrits ou tout autre moyen, des idées extrêmes destinées à ridiculiser les religions abrahamiques » est passible de six mois à cinq ans de prison, une peine accompagnée d'une amende pouvant aller de 500 à 1.000 livres. Cependant, l'article 19 du pacte international relatif aux droits civils et politiques, que l'Égypte a signé, défend et protège la liberté d'expression. Human Rights Watch a appelé le gouvernement égyptien à révoquer la sentence et à suspendre les lois qui restreignent la liberté d'expression. Pour Joe Stork, représentant de l'ONG pour le Moyen-Orient et l'Afrique du Nord, « poursuivre quelqu'un pour ses convictions exprimées de manière pacifique, renforce l'intolérance au lieu de la combattre » Source : fait religieux.com ( 06 06 2014 )

 

« C’est une épée au-dessus de la tête de qui-conque écrit en Égypte ! ». « Un jugement scandaleux ! », « Le retour à l’inquisition ! ». Les commentaires des intellectuels quant au jugement de cinq ans de prison pour l’écrivain Karam Saber sont sans appel

Saber avait publié en 2010 un recueil de nou­velles intitulé « Où est Allah ? ». L’Union des écrivains d'Égypte avait chargé son avocat de défendre Saber et a intenté un procès en appel contre le verdict, considéré comme une première dans la vie culturelle en Égypte

« l’accusation de blasphème est une étroitesse d’esprit. Les ouvrages littéraires s’ap­puient sur la métaphore et le symbole, et la compréhension de ces symboles dépend seule­ment du lecteur. Après ce verdict scandaleux, une question se pose: est-ce qu’on est sorti de l’enfer des Frères pour entrer dans un autre enfer, celui des radicaux ? ». - Source Al-Arham

 

En France : silence radio, l'information à ce jour n'est pas rapportée par les J.T, silence assourdissant, comme de bien entendu, des représentants de l'islam de « France »

 

Mais où donc avais-je la tête ?

J'oubliais, un court moment, que l'islam est une religion pacifique, de paix, d'amour et incomparablement tolérante - il n'y a, dans notre pays, que de vilains islamophobes, xénophobes et racistes qui rappellent sans cesse que le coran ( la parole de dieu, du moins c'est ce qui se dit ) parle des femmes à la troisième personne, osent démontrer que le coran est un texte infantile, égoïste et d'une misogynie aggravée

Mais, oui, c'est bien sûr, où avais-je la tête, voyons - voyons, ce n'est pas, comme osent le dire dans notre pays ces vilains islamophobes ( plus de 75 % des françaises et des français ), que le coran et la sharia constituent l'essentiel d'un « code sociétal sacré » dont la fonction est d'asseoir par l'assujettissement des consciences la domination de l'homme sur la femme

 

Une idéologie masculine guerrière, sacralisée par la religion : entretenue par une majorité d'hommes '' en pays musulmans '' bien aidée au quotidien par une forte proportion de femmes sous-servitudes ( '' voilées volontaires, y compris dans notre pays '' ) de maintenir ou d'aggraver tous les patriarcats en prônant l'abaissement du statut de la femme

 

Vidéo :

http://crab.painter.free.fr/videos/Vers_un_printemps_des_femmes_arabes_small.3gp

 

Suites : Observatoire de l'athéophobie

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/observatoire-de-l-atheophobie/

ou sur :

http://laicite-moderne.blogspot.fr/search?q=Observatoire+de+l%27ath%C3%A9ophobie

Crab 7 juin 2014

 

19/02/2014

« Nous ne nous reconnaissons pas… »

Justice.jpg

« Nous ne nous reconnaissons pas… », extrait du manifeste :

Au moment où, dans nos pays d’origine, les luttes pour la dignité, la liberté et l'égalité font rage, nous assistons en France à un déferlement de forces conservatrices et réactionnaires porteuses d’inégalité :

- inégalité revendiquée entre femmes et hommes, sous couvert de défendre des différences entre sexes qui seraient soit-disant menacées ;

- inégalité entre homosexuels et hétérosexuels, avec la remise en cause de la loi sur le mariage pour tous ;

- inégalité entre les « races », dont le mot retrouve droit de cité : une ministre noire traitée de guenon, des propos racistes criés en pleine rue et, qui plus est, par des enfants ainsi instrumentalisés.

Or, nous ne voulons pas de cela pour nos enfants. Fin de l'extrait

La grande omission

Dans notre pays où les athées, les agnostiques sont majoritaires, ils ne sont pas cités dans ce manifeste qui pourtant propose de lutter contre les inégalités

Les hiérarchies religieuses sont convoquées chaque fois qu'il s'agit pour le pouvoir d 'élaborer une loi sociétale mais aucun représentant des incroyants

D'autre part ; les incroyants ne sont pas représentés ni dans l'observatoire de la laïcité ni dans le Conseil d'éthique

Pas un mot ( à ce jour ) sur le site du MRAP, qui reprend à son compte ce manifeste, en dépit des points positifs auxquels '' on '' ne peut qu'adhérer, par ses omissions il n'en reste pas moins tendancieux ( voir plus loin ** )

Extrait (suite du manifeste) : Lors de la « Manif pour tous » du dimanche 2 février 2014, une banderole écrite en arabe et en français affichait : « Les Français musulmans disent non au mariage homosexuel ». Que certains se retrouvent dans ce slogan et affichent leurs penchants réactionnaires, cela ne nous étonne guère et c’est leur choix. Mais, pour notre part, nous ne nous reconnaissons :

- ni dans ce slogan, nous qui luttons, ici et là-bas, contre la marginalisation et la stigmatisation des homosexuels ;

- ni dans les délires de la prétendue menace d’indifférenciation entre les sexes à l’occasion des « ABCD de l’égalité » expérimentés dans les écoles, nous qui devons sans relâche défendre, ici et là-bas, l’égalité des droits entre femmes et hommes ;

- ni dans les propos racistes ou complotistes – que ce complot soit fantasmé comme celui des « arabes », des « musulmans », ou comme celui des « juifs » –, nous qui avons eu à affronter le fantasme de complot de « l’Occident » pour défendre dans nos pays d'origine la liberté de conscience, qui ne peut aller sans la sécularisation du droit.

 

Notre mémoire est celle des luttes d’indépendance pour l’égalité entre les peuples, des luttes sociales des années 1970 revendiquant « à travail égal salaire égal », des mouvements comme « La marche de l’égalité et contre le racisme » de 1983, des associations de soutien aux luttes de femmes dans les pays du Maghreb. 

C’est au nom de cette mémoire que nous rejoignons, ici et là-bas, les forces qui se battent contre toutes les inégalités et pour les libertés. Fin de l'extrait

** : Rien dans ce manifeste, qui entend séculariser le droit, pour rappeler l'aberrante et absurde note du Conseil Constitutionnel qui déclarait que le Concordat ( financer par de l'argent publicpeut '' cohabiter '' avec la laïcité* ( * : loi de 1905 )

En outre, ce manifeste oblitère le détournement de l'argent public servant la cause de religieux privilégiés par le financement en partie de leurs écoles confessionnelles

Suites :

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2013/09/observatoire-de-la-laicite.html

http://laicite-moderne.blogspot.fr/search?q=Observatoire+de+l%27ath%C3%A9ophobie

Ou sur :

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/observatoire-de-la-laicite/

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/observatoire-de-l-atheophobie/

 

Crab 19 Février 2014

24/01/2014

L'orgasme féminin est-il ou n'est-il pas républicain ?

Charlotte  Gainsbourg.png

" dimorphisme sexuel de taille ".

Pourquoi les femmes, en moyenne, sont plus petites que les hommes d'environ 15 centimètres ?

Tout simplement, chacun, chacune devrait le savoir, les femmes ne sont pas des baleines bleues, sinon, sans le justifier, parce que '' nos corps seraient ainsi l'expression concrète d'une inégalité imposée depuis des millénaires " ?

 

Mais, aujourd'hui, intéressons-nous à Le Point.fr, qui s'est décidé sans exclusions à poser de vraies questions : Publié par Le Point ( G ) le 21/01/2014 à 15:30

 

Commençons par lire l'article du Point titré : À quoi sert l'orgasme féminin ?

Sous-produit de l'orgasme masculin ? Héritage culturel ? Le mystère de la jouissance de la femme reste entier malgré la publication d'une récente étude

Charlotte Gainsbourg cherche désespérément l'orgasme avec Shia Labeouf dans " Nymphomaniac ", le dernier film de Lars von Trier. © Les films du losange

Par Frédéric Lewino

 

C'est une des questions les plus brûlantes de la science actuelle : quelle est l'utilité de l'orgasme féminin ? Pourquoi l'évolution a-t-elle cru bon de gratifier la femme d'un petit (ou grand) plaisir ? La question peut paraître triviale et même sexiste. Pourtant, depuis des décennies, les experts sont incapables d'y apporter une réponse claire et nette, malgré d'innombrables préliminaires scientifiques. La seule chose certaine, c'est que si l'homme a besoin de jouir pour éjaculer, en revanche, la femme n'a nul besoin de se pâmer pour enfanter. Du reste, c'est le cas de nombre d'entre elles, par la faute ou non de leur partenaire, mais cela est une autre histoire...

Voilà quelques années, dans un livre qui a fait beaucoup de bruit, la philosophe-biologiste Elizabeth Lloyd a recensé une vingtaine de justifications à l'orgasme féminin avancées par les biologistes. Par exemple, l'orgasme féminin pourrait renforcer la solidité du couple. En effet, l'homme s'attacherait davantage à une femme qui lui donne l'impression d'être plus " experte ". L'orgasme servirait donc aux femmes à retenir l'homme au foyer pour qu'il s'occupe mieux des enfants. Une deuxième explication avance qu'un formidable orgasme féminin encouragerait le mâle à remettre immédiatement le couvert, ce qui augmente la probabilité pour la femme de tomber enceinte d'un homme de forte valeur, dans la mesure où il est capable de doubler la mise... Troisième explication, plus glaire à glaire : les tremblements de l'utérus durant l'orgasme créeraient un effet de succion qui aiderait ces flemmards de spermatozoïdes à se frayer un chemin vers l'ovule.

Cadeau de l'autre sexe

Après avoir passé en revue toutes ces explications, Elizabeth Lloyd n'est finalement convaincue par aucune. Elle n'y voit que des hypothèses sans véritable fondement. Comment expliquer, par exemple, que 10 % des femmes sont frigides si l'orgasme est aussi important ? Par ailleurs, de nombreuses femmes parviennent mieux à l'orgasme en stimulant elles-mêmes leur clitoris plutôt qu'en subissant le va-et-vient poussif de leur partenaire. Aussi, la philosophe fait remarquer que les sexes masculins et féminins ne sont pas vraiment conçus pour permettre une stimulation du clitoris durant la pénétration. Elle en conclut donc que l'orgasme féminin n'est qu'un sous-produit de celui de l'homme. Une sorte de cadeau de l'autre sexe. Bref, l'orgasme serait à la femme ce que le téton est à l'homme : un accessoire sans réelle utilité. Autant dire que Lloyd ne s'est pas fait que des amies parmi la gent féminine.

Pour tenter d'en savoir un peu plus, le psychologue Brendan Zietsch ( université du Queensland) et le biologiste Pekka Santtila (université d'Âbo Akademy ) ont interrogé quelque dix mille frères et soeurs, jumeaux ( vrais et faux ), finnois sur leurs pratiques sexuelles. Leur questionnaire portait sur la durée de l'orgasme pour les hommes et sur la fréquence et la facilité à atteindre la jouissance pour les femmes. Leur étude vient d'être publiée dans la revue Animal Behavior ( Elsevier ). Leur idée est que si l'orgasme féminin n'est qu'un sous-produit de l'orgasme masculin, cela implique qu'ils sont tous deux sous la dépendance du même groupe de gènes.

Processus sélectif

L'étude établit que les vrais jumeaux partagent des orgasmes davantage similaires que les faux jumeaux (de même sexe) et que des frères entre eux (ou des sœurs, entre elles). À première vue, ce résultat prêche donc en faveur d'un contrôle génétique de l'orgasme et, par conséquent, d'une jouissance féminine " sous-produit ". Néanmoins, aucune corrélation n'a pu être décelée entre la façon de jouir de jumeaux de sexes opposés et celle de simples frères et sœurs. Cela semblerait indiquer une indépendance génétique concernant l'orgasme entre les hommes et les femmes. Donc échec à la théorie du " sous-produit ". Les deux scientifiques en tirent la conclusion que la femme éprouve probablement un orgasme grâce à une homologie physiologique et anatomique avec l'homme, mais que celui-ci s'est maintenu grâce à son propre processus sélectif, indépendant de celui de l'homme.

Si les militantes Femen peuvent sabler le champagne à l'écoute de cette conclusion, nous n'en savons pas plus sur le rôle joué exactement par l'orgasme féminin. Zietsch et Santtila reprennent l'idée que celui-ci serait plutôt un héritage de nos lointains ancêtres qui vivaient une grande promiscuité sexuelle. Et de rappeler que, chez les espèces de singes vivant en communauté comme les chimpanzés, les bonobos et les macaques, les femelles savent jouir, alors ce n'est pas le cas chez les gibbons vivant en couple. Autre observation à méditer : chez le macaque japonais, l'orgasme féminin est d'autant plus élevé que le mâle appartient à un rang élevé. Mais faut-il en tirer une conclusion concernant l'espèce humaine ? Un président donne-t-il plus de plaisir à une femme qu'un simple citoyen ? Le sujet mérite encore de nombreuses recherches - Fin de l'article

 

Morale :

Dans tous les cas, ça se discute, mais toujours après l'amour !

Suite,

'' L'orgasme républicain '' :

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/l-orgasme-republicain/

 Crab 24 01 2014

 

 

20/01/2014

« Marche pour la vie »

Christine Boutin.png

Au moins 16.000 personnes ( renforcées par des groupes venus d'Espagne ) défilent à Paris pour la « Marche pour la vie »

Christine Boutin et Bruno Gollnisch présents - No comment -

 

La femme est sujet passif ?

Bruno Le Maire, ce matin sur BFMTV : « ce n'est pas le moment de cliver les français.... » - mais qui clive !?

L'argument : '' cliver les français '' ;

ce n'est jamais le moment, c'était le même argument utilisé par la gauche quand il s'agissait d'agir par la loi contre les voiles islamiques marqueurs de l'inégalité entre femmes et symboles d'une discrimination sexuelle

 

Dans les faits

Systématiquement ce sont les religions et leur vision étroite de la condition de la femme qui se chargent de cliver ( diviser ) partout dans le monde les populations

 

Ras le bol

Depuis des siècles des religieux ne cessent par tous les moyens d'abaisser le statut de la femme, d'en faire un sujet passif

 

Être maître de son corps

Oui c'est important de modifier la loi qui autorise l'interruption d'une grossesse en supprimant la notion indigne de '' situation de détresse ''

Une notion d'une autre époque, le moyen, en ces temps là, de faire accepter ou passer la loi du bout des lèvres - les femmes ne sont pas des sujets passifs – elles ont une vie sexuelle, toutes n'ont pas envie d'enfanter, ni, par ailleurs, quand elles ont des enfants, d'être de « bonnes mères », d'autre part les accidents de la contraception ( ou autres ) ne sont pas rares

Que les religions s'occupent de ce qui les regardent '' les croyances '' et cessent d'empoisonner la vie de tous les citoyennes ( ou citoyens) qui ne sont pas concernés par un monde qui se complaît à '' vivre '' dans l'illusion  Crab - 20 Janvier 2014

 

Suites :

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2014/01/droits-des-femmes.html

 

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2014/01/19/droits-des-femmes-5275633.html

 

 

 

19/01/2014

Droits des femmes

laïcité,sciences,république,chrétienté,voiles_islamiques,écoles,france,comité_d'éthique,islamophobie,société,observatoire_de_la_laïcité,observatoire_de_l'athéophobie

Religions et moraline religieuse

Le pape des pauvres d'esprits vu comme '' un pape révolutionnaire '' [ MDR ] par des journaleux sévissant dans de grands médias ( excepté arte et quelques autres rares chaînes de télévisions ) soutient une manifestation anti avortement organisée à Paris ( ce jour, 19 Janvier 2014 )

Ces manifestants, affichent, une fois de plus, leur mépris de la conscience des incroyants, des agnostiques ou des croyants sans confessions pour tenter d'imposer dans notre pays leur vision religieuse de la société en se référant à une loi voulue par le gouvernement en Espagne, sur la demande de l'église, contre la volonté de 78% des espagnols, destinée à réduire comme une peu de chagrin le droit d'interrompre une grossesse

 

Je ne cesserai jamais d'écrire, aussi longtemps qu'il le faudra, que les religions et leurs cadres sont les pires ennemies du genre humain ;

je ne compte plus les fois où j'ai entendu dire ( rapporté par les '' grands médias ou une partie inconsciente, voire parfois malfaisante de l'élite ) que les soit- disant '' textes sacrés '' ne sont pas la cause, ni ne génèrent les désordres publics, les désordres psychologiques, l'abaissement du statut de la femme et les guerres civiles, qu'en outre les monothéismes sont des religions de paix et d'amours

 

Neutralité laïque

Régulièrement je ne cesse de rappeler qu'il faut exiger en contrepartie d'une matinée, ( au frais de tous les contribuables ), réservée aux religions sur une chaîne de télévision publique, de programmer une matinée sur une autre chaîne publique réservée aux modes de pensées expressions de l'athéisme libertaires et hédonistes ;

d'abroger le Concordat Meurthe-Mosellan et de cesser de financer en partie des écoles confessionnelles

 

Comité d'éthique

De même il est insensé, injuste, inacceptable qu'aucun représentants de l'athéisme, déiste ou agnostique ne participent au Comité d'éthique quand il s'agit de fixer le cadre de la recherche scientifique, d'autre part de décider, comme un dernier acte de vie, le droit de mettre fin à ses jours* ( * : suicide assisté )

 

Observatoire de la laïcité

Aucun représentants de l'athéisme pourtant majoritaire dans notre pays avec les agnostiques et les déistes sans confessions ( comme dans le comité d'éthique ) n'y sont représentés, ce qui est la première de toutes les discriminations observées dans notre pays de même que le racisme majeur avec l'antisémitisme c'est de considérer à travers le prisme de la religion que la femme est inférieure à l'homme* ( * : ce dernier point , sans dédouaner les autres religions, cependant vise plus particulièrement la religion musulmane )

 

Ce qui est grave dans notre pays c'est la cécité du Ministre de l'Intérieur ( idem pou pour ses prédécesseurs ) qui déclarait l'an passé qu'il respectait « tous les textes sacrés », ce qui revient à encourager toutes les tentatives émanant de croyants dans une confession à abaisser le statut de la femme, de remettre en cause l'égalité femme-homme, les droits de la femme et pourquoi pas de ne pas suivre la volonté de la sainte alliance mis en place par les trois principales religions observée l'an dernier prétendant revenir sur le mariage pour tous et pendant qu'on y est pourquoi ne pas interdire le droit de ne pas croire, de douter ou encore de blasphémer*

( * : même au Québec, pays où surtout de très nombreuses femmes se battent contre '' les arrangements raisonnables '' revendiqués par des obscurantistes, l'interdiction toujours en vigueur dans la loi de blasphémer est fort heureusement tombée en désuétude )

 

La laïcité, ce n'est pas discutable, c'est le droit de ne pas croire ou de croire dans une divinité, selon sa conscience, mais ce n'est pas le droit de s'appuyer sur des textes de religions infantiles et égoïstes, in-crédibles sur le plan scientifique quand à l'origine de l'univers, en outre diviseurs, pour imposer à tous une société athéophobe, sexiste, sexi-séparatiste, contre l'égalité femme-homme, homophobe et xénophobe

 

Qu'attend le Président François Hollande pour tenir sa promesse ; « Réaffirmer, dans notre pays, la laïcité » ?

Crab 19 Janvier 2014

 

Suites :

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/observatoire-de-la-laicite/

 

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/pantheon-des-femmes/

 

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/la-laicite-n-est-pas-l-atheophobie/

 

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/observatoire-de-l-atheophobie/

 

 

 

23/12/2013

Voiles islamiques - ou le refus de respecter la conscience des enfants

laïcité,république,voiles_islamiques,écoles,france,islamophobie,société

Prosélytisme « relatif » ou l' »Art » de l'indécis

Les mères voilées accompagnant des sorties scolaires ne sont pas soumises, par principe, à la neutralité religieuse, a estimé le Conseil d’État, tout en rappelant que les textes autorisent des restrictions, pour « le maintien de l’ordre public et le bon fonctionnement du service public ». Dans une étude publiée ce lundi par le Défenseur du droit, qui l’avait saisi fin septembre, la plus haute juridiction administrative rappelle aussi que « les exigences liées au bon fonctionnement du service public de l’éducation peuvent conduire l’autorité compétente, s’agissant des parents qui participent à des déplacements ou des activités scolaires, à recommander de s’abstenir de manifester leur appartenance ou leurs croyances religieuses »

 

Piqûre de rappel : L' « Art » de dire une chose et son contraire

Ahurissant, il faut se rappeler, qu'à propos du Concordat, le Conseil d'État n'avait trouvé rien de mieux que de déclarer que « la laïcité pouvait cohabiter avec le Concordat »

 

Imposer du dieu ou de la discrimination sexuelle sacralisée

Nul ne peut ignorer que les voiles islamiques n'ont pas le moindre rapport : ni avec une croyance monothéiste ni avec la religion

Des femmes ( qui en outre ne travaillent pas ) veulent imposer du ou de leur dieu à la vue de tous les enfants dans le plus grand mépris de la conscience des parents incroyants, des agnostiques ou des non musulmans, imaginez un instant '' la pagaille '' si pour parer à cet insupportable prosélytisme, que les accompagnatrices et accompagnateurs se proposent dans les sorties scolaires habillés d'un vêtements imprimés : dieu n'est rien de plus qu'une fable

Le législateur doit prendre ses responsabilités : par la loi, une fois de plus, faire respecter la neutralité laïque

 

Rappel : le voile *1 est le marqueur de l'inégalité entre femmes et le symbole d'une discrimination sexuelle

*1 :  http://crab.painter.free.fr/videos/Voiles%20-%20origines.odt


http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2013/12/07/jacky-au-royaume-des-filles-5240575.html

Crab     24 Décembre 2014

 



 

13/12/2013

Haut Conseil à la désintégration

athéisme,code de l'infamie,communautarisme,culture,dignité de la personne,démocratie,esclavage,fanatisme religieux,féministes,humour,international,république,sciences,société

Un rapport à l'intégration, émanant d'organisations ou d'associations qui ne sont en rien indépendantes mais en fait pro-musulmanes, préconise, pas moins, d'installer ou d'institutionnaliser le communautarisme

 

Inanna ( féministe historique )

Curieusement, dans notre pays qui compte au minimum trente pour cent d'incroyants, trente pour cent d'agnostiques, ce rapport préconise le retour du voile à l'école*

( * Rappel : les voiles islamiques n'ont aucun rapport avec la religion :

http://crab.painter.free.fr/videos/Voiles%20-%20origines.odt )

 

Changelejeu

Ce rapport est d'autant plus curieux que les voiles sont des marqueurs de l'inégalité entre les femmes et les symboles sexistes de discriminations sexuelles

 

Islam ( le vieux )

Nous nous disons que ce sont des prescriptions religieuses !

 

Inanna

Admettons, dans ce cas force est d'observer que ce rapport ne parle pas d'introduire les signes ostensibles de l'incroyance à l'école

 

Changelejeu

Ni n'évoque pas même l'instauration de cours d'athéisme mais voudrait introduire des cours de religions

 

Islam ( le vieux )

Oui, et des cours obligatoire d'arabe dès la maternelle !

 

Clio ( l'histoire )

Pourquoi ne pas enseigner une cinquantaine de langues puisque dans certaines municipalités sont recensées plus d'une cinquantaine de nationalités ?

 

Changelejeu

En réalité nous avons affaire à des organisations qui veulent imposer du dieu ou de leur dieu à tous, mais plus particulièrement du dieu musulman

 

Inanna

Notamment à travers les voiles islamiques, dès la maternelle pour imprimer efficacement dans l'entendement des enfants que le port des voiles est « naturel », allant de soi

 

Clio

Cela procède d'un principe d'endoctrinement dans le « quoi penser », alors que le rôle de l'école c'est de participer, ou de faire en sorte que les enfants apprennent à « comment penser »

 

Inanna

Le port du voile forcément à une influence sur les enfants en bas-âge et les islamistes le savent très bien

 

Clio

Les pro-musulmans, sous le regards intéressé de ce qui reste de chrétiens activistessavent parfaitement que l'endoctrinement des enfants sauverait les religions

Au Pakistan, par exemple, dès la petite école, sauf rares exceptions, la très grande majorité des enseignants inculquent, à travers les manuels d'histoires, la haine* des hindous ( * sont qualifiés de gangsters ) et présentent les chrétiens fanatiques et conquérants

 

Changelejeu

Introduire des cours de religions à l'école c'est imposer du dieu dans le plus grand mépris de la conscience des parents incroyants, agnostiques ou déistes * ( * déistes, croyant en dieu sans religion )

 

Clio

Ces revendication sont en totales opposition avec ce qui réunit et nous réunit, c'est à dire notre CULTURE

 

Inanna

Nous les femmes, tous nos droits et notre identité de femme nous l'avons , sans discontinuer, obtenus contre les religions

 

Changelejeu

Contre les religions qui divisent et de surcroît, sans commune mesure prétendent avoir, ce qui est un comble de pédanterie, le monopole de la vie de la conscience

 

Islam ( le vieux )

La vie de la conscience, c'est quoi ça ?

 

Changelejeu

La spiritualité !

 

Suites :

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2012/11/mariages-contraints-et.html

 

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2013/12/de-islamisation-en-marche.html

 

 

 

17/10/2013

Scène érotique

À Bruxelles, des militantes féministes et pro-LGBT enlacent Christine Boutin

Femen, Christine_Boutin,Féminisme,Athéisme,  Laïcité, Monothéisme, Politique, Pussy_Riot, religion, République, société, IVG, contraception

Christine Boutin l'angélique et digne messagère, intimement persuadée que '' dieu sauvera l'Europe '', en tournée par monts et par vaux, professe sans relâche la parole de son créateur ;

son absolu, très reconnaissant envers sa protégée ne manque jamais de divinement la récompenser en recommandant, plus particulièrement, aux Femen de ne jamais manquer, gracieusement, une seule occasion pour la bichonner 

Fatale conséquence, un bon diable s'en mêle, prise, en dehors de tout déterminisme, par les jeux de l'amour et du hasard, le public, cet après-midi là, assiste, médusé, fasciné à la scène érotique la plus sulfureuse jamais jouée, en public, par '' notre aimable Christine nationale '', ( créatrice d'un parti chrétien démocratique, un parti massivement ignoré des françaises et des français )

Cette séquence exceptionnelle se produisit, sous le feux des photographes spécialisés en âmes trop sensibles, le vendredi 11 octobre dernier, en fin de journée, au Collège Saint-Michel, à Bruxelles

Il fallait, ce jour là, être là, Christine Boutin, la présidente du Parti chrétien-démocrate participait à une rencontre européenne des jeunes actifs catholiques, avec l'archevêque de Malines-Bruxelles André-Joseph Léonard

Alors qu'elle prenait la parole, l'ancienne ministre de Nicolas Sarkozy a été rejointe sur l'estrade par quatre femmes, dont les seins nus portaient des inscriptions: « Caca Boutin ! », « Vive les pédés ! » ou encore « God Save the Queer »

Les militantes, quatre ex-Femen devenues Liliths, ont enlacé Christine Boutin avec le drapeau arc-en-ciel et l'ont « constellée de bisous »

 

Entarté ! Vous avez dit Entarté ! AMEN....

[ Citation :

Dans le même temps, le chef de l'Église belge, André-Joseph Léonard, se faisait une nouvelle fois entarter, ce dont il a l'habitude

« Cette action, qui a été un succès, visait les anti-homosexuels, anti-avortements et était dirigée contre l'intégrisme catholique », a indiqué le leader des entarteurs/euses Noël Gaudin

 

" Cet acte est inacceptable ", a commenté Tommy Scholtes. " Les débats se règlent en dialoguant et pas en portant atteinte à l'intégrité des personnes ", a conclu le porte-parole - Extrait de presse ]

 

Commentaires d'internautes, à la suite de l'article :

 

DDDD - Belgique

Mon père disait toujours : " si tu veux être respecté, commence par respecter les autres ''


manubq1 - Etterbeek

Arrêtez de parler d'un sujet que vous ne maîtrisez pas.
Depuis des décennies les Gay subissent bien plus qu'un entartage !!


Suites :

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2013/10/on-est-pas-couche-derniere-couvee.html

Crab 17 Octobre 2013

 

 

 

23/09/2013

La Duflot des villes et le Hulot des champs

noel mamere.png

Liminaire

Dans l'actualité, de cette fin septembre, N. Hulot n'en fini pas de régler ses comptes avec les Verts

 

Les temps présents d'un bout à l'autre du spectre ou le désordre des choses suivant un échange entre Changelejeu et Vertsurrané

 

Changelejeu

L'une chante la ville au gouvernement, pendant que l'autre, confiné par défaut dans la grande jarre d'un champ toujours en friche, l'érode sans fin de ses ultimes pleurs

 

Vertsurrané

Mais, de qui parlez-vous ?

 

Changelejeu

Vraiment, vous ne voyez pas ?

 

Vertsurrané

Franchement non !

 

Changelejeu

Même pas le plus petit souvenir des joutes infantiles, guerriers et meurtriers observés durant les primaires organisées par votre parti avant le début de la campagne des présidentielles

 

Vertsurrané

Pas vraiment, non !

 

Changelejeu

En fait, j'ai de fortes raisons de penser que vous ne tenez pas vraiment à en parler ;

notez bien, que vous n'êtes pas seul, au sein de votre mouvement, vous êtes au moins soixante dix pour cent dans ce cas

 

Vertsurrané

Ça me rassure, mais, est-ce si important ?

 

Changelejeu

Il me semble, souvenez vous qui a dit : « À quoi bon me faire la danse du ventre pendant des années pour que je vienne les rejoindre ? [...] Mamère m'a dit que j'étais le seul candidat possible. Et pourtant, il fut le premier à m'envoyer des banderilles à partir du moment où je me suis présenté. »

 

Vertsurrané

Hulot ?

 

Changelejeu

Oui, mais ce n'est pas tout !

 

Vertsurrané

Ah bon [ ? ]

 

Changelejeu

Ne dit-il pas, et ce n'est pas rien, à propos de Dany, et de Cécile : « Je ne sais pas comment faire avec ceux qui me tendent une main et me poignardent de l'autre. C'est un exercice dans lequel Dany est passé maître ». [ Cécile Duflot n'a pas ] « tenu la primaire ». Car la campagne n'a été faite que de « stratégies minables, ( de ) petites alliances, tout au ras du sol » ?

 

Vertsurrané

Oui, bon d'accord

 

Changelejeu

Mais, à mon avis, la palme revient, ici, je reprends son expression de la « gentille petite dame » sa rivale, quand Eva Joly, devient « dure » et « méprisante », où dès sa déclaration de candidature « les flèches empoisonnées fondent » sur lui, et où il passe son temps à se « justifier » sur les sponsors de sa fondation et ses positions passées plutôt favorables au nucléaire

 

Vertsurrané

Bon, bon, et vous en penser quoi ?

 

Changelejeu

Mon avis est une chose, mais la sanction infligée à E Joly par l'écrasante majorité des françaises et des français montre que votre parti aurait mieux fait de parler d'écologie aux électeurs sans s'embourber dans les problèmes de société pour lesquels il ne sait pas faire preuve de la plus petite compétence

 

Vertsurrané

Quels problèmes de sociétés ?

 

Changelejeu

Je constate que tout près de deux ans passés, sur le fond de votre échec, vous ne vous êtes toujours pas posé la moindre question ;

vraiment, je me demande quoi en penser [ ? ]

 

Vertsurrané

Mais___mais vous, vous avez bien une idée [ ? ? ? ]

 

Changelejeu

Enfin Vertsurrané, il m'apparaît que cela n'aurait pas dû vous écha

pper que votre candidate proposait, ce qui de toutes façons était ridicule, un jour férié pour le judaïsme et l'islam sans rien prévoir pour les incroyants

Que Cécile, à son tour, dans le plus grand mépris de la conscience des incroyants et de leurs enfants, voulait introduire la culture religieuse à l'école

 

Vertsurrané

Et alors, où est le mal ?

 

Changelejeu

Je pourrai vous répondre, pourquoi ne pas instituer plus d'une trentaine de jours fériés pour probablement plus de trente religions connues sur notre territoire bien que les incroyants et les agnostiques soient majoritaires en métropole

Mais il me paraît plus judicieux de vous rappeler que le rôle de l'école c'est d'enseigner que l'Évolution n'est pas une théorie, ni une croyance, mais un fait et non de '' sensibiliser '' les très jeunes enfants à des croyances diverses et variées relevant strictement des convictions privées d'une partie des parents d'élèves

Sans compter que toute évocation des idéalismes religieux sans en contrepartie évoquer les modes de pensées des incroyants marquerait un retour à l'obscurantisme et la fin de l'école laïque dont la fonction est d'accueillir, à égalité de droits, les enfants d'incroyants ou de croyants                 Crab - 23 Septembre 2013

 

Suites :

http://laicite-moderne.blogspot.fr/search?q=la%C3%AFcit%C3%A9-+politique+et+soci%C3%A9t%C3%A9

 

 

 

20/09/2013

Les amis de Poutine

Pussy_Riot,athéisme, femen, féminisme, Laïcité, monothéisme, politique, pussy riot, religion, République, société

 

Rappel :une Pussy Riot croupit toujours en prison !

Document :

http://crab.painter.free.fr/videos/Une%20Pussy%20Riot%20d%c3%a9crit%20son%20quotidien.odt

 

pussy_riot,athéisme,femen,féminisme,laïcité,monothéisme,politique,pussy riot,religion,république,société

Suites :

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2013/08/poutine-ou-la-resurgence-de.html

 

 

 

13/05/2013

Contre l'abattage rituel - l'urgence d'en finir

Tag : halal,islam,judaïsme,France,abattoirs halal,Laïcité,athéophobie,sciences,culture,société,CFCM,droits des animaux,république,religions

Ci-dessus

Résumé : à sa sortie de Matignon, la déclaration à l'AFP de Mohammed Moussaoui démontre que sa position n'est que sectaire et de circonstance ;

en réalité, sur le fond, il ne veut rien changer au sort inhumain réservé aux animaux pour maintenir des '' traditions ancestrales '' d'abattage rituel

 

À ce jour, non seulement le consommateur, n'est pas informé et les droits des animaux sont toujours bafoués au nom d'une prescription religieuse moyenâgeuse sans rapport avec la croyance dans une divinité

 

Ce que dit le Droit

" Les procédés d'étourdissements autorisés par les parties contractantes doivent plonger l'animal dans un état d'inconscience où il est maintenu jusqu'à l'abattage, lui épargnant en tout état de cause toute souffrance évitable "

 

La réalité de l'abattage dans la plupart des gros abattoirs

Des millions d'animaux sont toujours égorgés à vif chaque année en France

Est-ce légitime dans un État de Droit ?

 

Sous information des citoyens -nes

La France est-elle entrain de devenir, à travers certains de ses médias, le pays de la désinformation programmée des citoyens -nes : soit, ( ce qui est propre à certains JT des chaînes de télévisions ), par omission de rendre compte des faits, notamment émanant de groupements, de '' clergés '' musulmans ou du judaïsme refusant ( entre-autres ) d'abandonner l'abattage rituel ;

pire ont entrepris de le généraliser à tous les abattoirs

 

L'exigence de la transparence

En tant que consommateurs il importe d'exiger que, sur tous les étals, figure la traçabilité des produits depuis l'abattoir, tout en faisant pression sur le Parlement pour obtenir l'abrogation d'une dérogation * pour '' motifs religieux '' qui rend '' légal '' une pratique d'abattage des animaux humainement inacceptable

* : En France, cette dérogation s’est généralisée à l’insu des consommateurs

 

L'état actuel

Citation : Dans un rapport de novembre 2011, le Conseil général de l’alimentation, de l’agriculture et des espaces ruraux précise que 51% des abattages pratiqués en France sont des abattages rituels, alors que les consommateurs musulmans et juifs ne représentent pas plus de 7% des consommateurs français. D’après la chambre d’Agriculture d’Île-de-France : " 100% des animaux abattus en Île-de-France le sont selon les traditions musulmanes et juives " Fin de citation

 

La responsabilité gouvernementale

L' Observatoire national de la laïcité. Institué par décret en 2007, un temps mis de coté, mais repris récemment par le Président François Hollande doit-être saisi car les atteintes aux droits des animaux est aussi, d'une certaine façon, une atteinte à la laïcité, notamment quand des groupes de religieux se servent d'équipements ( abattoirs ) destinés à tout public de consommateurs pour organiser l'abattage en parfaite contradiction avec les valeurs humanistes de notre société

D'autre part c'est créer le principal désordre à la relation que doivent entretenir les citoyens -nes avec les animaux

 

Ne pas voir la contradiction

Que dire de l'abattage rituel, comment éduquer correctement les enfants ?

Apprendre aux enfants à respecter la dignité des animaux ;

mais de voir des adultes persister à prôner l'égorgement de l'animal au nom d'une idéologie, c'est tout simplement effarant et navrant

Il faut mettre un terme, dans les meilleurs délais, à cette situation qui ne fait pas honneur à notre pays !

Exemple récent de désinformation des lecteurs :

http://crab.painter.free.fr/videos/z%20-%20documentation%20-%20contre%20l%e2%80%99abattage%20rituel.odt

Crab 11 Mai 2013

 

Suites :

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/abattage-rituel/

 

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2013_01_01_archive.html

 

 

 

12/04/2013

SEINS NUS

Femen,françaises,république,droits de la femme,athéisme,sciences,culture,laïcité,musulmanes,islamiste,sexistes,misogynie

Delacroix - ( détail ) - la liberté guidant le peuple

 

[ Les seins nus ou le bâton de rouge à lèvres sont-ils des armes de destructions massives ? :

On n'a jamais vu, on ne verra jamais, des Femen réclamer de mettre en prison ni exiger d'assassiner toutes personnes incroyantes ou croyantes qui ne pensent pas comme elles, voilà bien ce qui ne manque pas, en terme de culture par rapport à d'autres '' cultures '', de faire une énorme différence...Crab ]

Des musulmanes pratiquent la désinformation dans une tentative dérisoire de riposter au féminisme seins nus des Femen

 

Citation :

" Pour moi et des centaines d'autres femmes avec qui j'ai été en contact ces derniers jours, leurs tactiques relèvent de la guerre idéologique survenant entre des éléments occidentaux néo-coloniaux et les sociétés musulmanes "

" Je ne suis pas en train de rejeter le fait qu'il y a des problèmes dans le monde musulman.

Toutefois, l'histoire a montré que l'Occident a directement ( à travers l'esclavage, le colonialisme et le néocolonialisme ) et indirectement ( à travers l'appui de régimes oppressifs et misogynes tel celui de l'Arabie saoudite ) causé bien plus de dommages aux femmes musulmanes que les hommes musulmans " Sophia Ahmed, l'une des fondatrices du "Muslimah Pride Day "

 

Féminisme universel

Jusqu'à preuve du contraire les valeurs de notre république protègent les femmes non mariées ou mariées, mais aussi libre d'avoir une vie sexuelle en dehors du mariage, dans tous les cas le droit d'être autonomes, indépendantes financièrement des hommes, et de choisir de faire ou non des enfants : cela se nomme '' le féminisme universel '' dont notre société peut se féliciter de l'avoir traduit dans ses lois ;

Chaque citoyenne et citoyen se doit de veiller à faire respecter, gagnés de hautes luttes, les droits des femmes qui définissent la condition de la femme française, qui ne vit plus désormais sous-servitude ni captive d'idéologies sexistes issues des patriarcats sacralisées dans les monothéismes et plus particulièrement aggravées ( n'en déplaise ) dans le coran

 

Le culot inouï de Sophia Ahmed d' attribuer pour '' solde de tout compte '' exclusivement aux occidentaux les pratiques esclavagistes

Piqûre de rappel :

Pratique de l'esclavage et de la traite des esclaves pendant un peu plus de quinze siècles - Dont un code arabo-musulman de l'esclavage – et un syndicat des esclavagistes

21 et 22 millions d'africain et des blancs réduit en esclavage par les arabo-musulman ou ottomans, soit trois plus que les occidentaux

Trois fois plus longtemps que la traite des esclaves pratiquée par une petite minorité d'européens ( En France trois villes se sont rendues coupables.., pendant que la majorité des français, durant ces époques, n'avaient pas le droit d'exprimer leurs opinions )

 

Plus de deux millions d'esclaves, sont encore à notre époque, captifs dans certains des pays africains et pour les pays musulmans essentiellement ceux d'orient

 

En outre tenter de mettre en avant, à tout propos, la '' théorie '' des ex-colonisateurs qui feraient mieux balayer devant leur porte, relève, là encore, d'une tentative de masquer les carences antidémocratiques et le sous-développement dans la plupart des pays dans lesquels dominent la religions musulmane

Le rôle de la religion est sans équivalent, le coran est le seul '' livre sacré '' qui évoque sans scrupule l'esclavage, l'institutionnalise...

Voir dans le texte : (4:3) - (4:25) - (24:58) - (16:71)

 

« Le Coran n'étant pas contraignant, l'abolition relève de la seule initiative personnelle du maître.

Cette ambiguïté est constitutive de l'approche coranique : encourager ceux qui font le bien, mais ne pas alourdir la peine de ceux qui ne font rien.

Plusieurs versets entérinent au demeurant l'infériorité de l'esclave par rapport à son maître » - Malek Chebel

 

Vidéo :

Sur le système d'esclavage, organisé par les pays musulmans, à travers les siècles et encore à notre époque dans certaines nations qui se réclament de l'islam, par Malek Chebel et Michel Onfray

http://crab.painter.free.fr/videos/0%20Onfray_%20et%20Malek%20Chebel%20_%20l%20esclavage.flv

 

Réponse des Femen

" Tuées parce qu’elles ne suivaient pas la volonté d’Allah "

Les Femen, elles, restent droit dans leurs bottes. "Mettez autant de foulards que vous voulez si demain vous êtes libres de les enlever et de les remettre le jour suivant, mais n’oubliez pas vos sœurs qui sont des millions à avoir été violées et tuées parce qu’elles ne suivaient pas la volonté d’Allah !", réplique Inna Shevchenko, leader du mouvement, dans une autre tribune publiée sur le même site

 

[ Citation :

Si la République a fait de la laïcité un de ses principes fondateurs, si elle a même décidé en 2003 de sanctuariser l'école pour empêcher que les signes religieux ostentatoires s'y déploient, alors l'esprit de la laïcité ne doit pas s'arrêter à la porte des crèches. Une crèche privée fondée sur un règlement intérieur laïque serait donc impossible au pays de la laïcité ? Étrange paradoxe - Élisabeth Badinter ]

Rappel : Origines sexistes des voiles

http://crab.painter.free.fr/videos/Voile%20-%20origines.odt

 

Suite :

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/malek-chebel-et-onfray/
Crab - 12 Avril 2013

 



 

03/03/2013

Inna Shevchenko ou l'art de s'approprier son corps

femen,pussy riot,féminisme,monothéisme,religion,athéisme,laïcité,société,politique,république

« Les femmes ont raison de se rebeller contre les lois parce que nous les avons faites sans elles »  Montesquieu

°

Inna Shevchenko

« Nous avons voulu montrer que les féministes ne sont pas que des vieilles femmes cachées derrière leurs bouquins. »

 

Le corps nu

« En Ukraine, il n’y a pas de culture de l’activisme, nous avons dû tout inventer. Je serais incapable de me déshabiller à la plage, mais, quand je manifeste, j’ai l’impression de porter ce que j’appelle mon " uniforme spécial."»

« Pour la première fois, le corps des femmes n’appartient plus aux hommes. Ils sont décontenancés, ils ont peur »

 

Suite :

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/tag/pussy+riot

 

 

 

 

21/02/2013

L'exception d'Alsace et Moselle attaquée

sarkozy.png

 

Pourquoi ce titre complaisant ?

 

Laïcité : l'exception d'Alsace et Moselle attaquée

LE MONDE | 20.02.2013

Une association laïque jusqu'alors inconnue pourrait-elle faire vaciller une exception française, régulièrement confortée depuis près de cent ans ?

Le Conseil constitutionnel apportera une réponse vendredi 22 février en se prononçant sur la question prioritaire de constitutionnalité ( QPC ) soulevée par l'Association pour la promotion et l'expansion de la laïcité ( Appel ) : cette dernière estime contraire à la laïcité et à la Constitution la rémunération par l'Etat des ministres du culte exerçant en terre concordataire, Alsace et Moselle.

Reprenant une revendication des libres-penseurs aussi vieille que la loi de 1905, qui dispose que "l'État ne reconnaît, ne salarie ni ne subventionne aucun culte", le président de l'Appel, Alain Cohen Adad, s'interroge : " Les 58 millions d'euros que coûte au contribuable la rémunération des 1 393 ministres des quatre cultes reconnus [ catholique, protestant luthérien et réformé, et israélite ] et les 2 millions d'euros pour l'entretien des bâtiments sont-ils des dépenses conformes au cadre constitutionnel ? " Fin de l'extrait

 

Qui est l'agressé ?

Pourquoi parler d'attaque de l'exception d'Alsace et Moselle, quand la règle de la laïcité s'applique aux uns et pas aux autres, inévitablement prédomine dans la société le sentiment d'injustice

L'agressé - ce sont les laïcs, dont les incroyants qui ne supportent pas, dénoncent cette injustice, entre-autres : pourquoi ?

 

Détournement de l'argent public !

Les pouvoirs publics ont-ils vraiment conscience que les financements accordés aux quatre cultes sont un détournement de l'argent public ?

Que l'on peut dire la même chose du subventionnement en partie de toutes les écoles confessionnelles

[ Pourquoi pas, pendant qu'on y est, subventionner et salarier plus d'une centaine d'autres cultes et leurs éventuelles écoles ?

 

Mettre fin à un privilège digne de l'ancien régime !

Un sursaut laïque et républicain est indispensable, le Conseil constitutionnel aura-t -il le courage, de ce qui n'est rien d'autre qu'un privilège, de déclarer qu'il faut en finir avec un état de fait antidémocratique, à cette injustice commis au détriment de tous les contribuables de notre pays  ( dont les laïcs - dont les incroyants ) ?     - Crab 21 02 2013

Suite :

http://laicite.over-blog.com/article-malika-sorel---debat-sur-la-laicite-115165831.html

 

 

 

22/10/2012

La voix de la République

république,athéisme,laïcité,religions,société

 

L'Agora

Quand un ministre s'exprime, c'est au nom de la république, c'est ainsi quelque soit le sujet mis en question sur l'Agora

Quand Vincent Peillon dans une interview publiée sur le site de Médiapart le 20 octobre 2012 parle de dérive de la laïcité devenue une arme anti-musulman, il confond ce qui relève de la laïcité et ce qui relève des valeurs humanistes de la république

 

La laïcité

Vincent Peillon entretient au même titre que les gouvernements précédents une confusion de même nature : La laïcité ce n'est pas détourner l'argent public pour financer en partie la construction de lieux de cultes ou le fonctionnement des écoles confessionnelles ou encore le Concordat en Meurthe-Moselle

Manuel Valls précédemment entretenait cette ambiguïté caractérisant les gouvernements successifs depuis plus de vingt ans ;

lors de l'inauguration d'une mosquée, en déclarant devant un parterre de religieux « qu'il respecte tous les textes sacrés »

Vincent Peillon et Manuel Valls s'expriment au nom de la république, hors si la république reconnaît les cultes ( une des compétences du ministère de l'intérieur ), il n'est pourtant pas du ressort de la république ni de ses ministres de valider ( soit, respecter ou ne pas respecter ] les textes dits '' sacrés '' - le respect ou non des '' textes sacrés '' relève de la liberté d'expression

La république

Vincent Peillon ou Manuel Valls, au même titre que leurs prédécesseurs des droites au gouvernement qui eux usaient des prétendus « valeurs de la chrétienté » pour détricoter la laïcité, les socialistes à leur tour s'efforcent de museler la parole de tous ceux, pourtant majoritaire dans notre pays, qui ont obtenus toutes les libertés individuelles dont nous jouissons en critiquant toutes visions religieuses de la société portées par les judéo-chrétiens, désormais la règle c'est de faire passer tous ceux qui entrevoient la nécessité de démontrer le caractère anticulture, antisocial et déshumanisé du coran et de la sunna pour des anti-musulman, sous entendu, racistes, voire des intégristes

La voix de la République c'est faire entendre que l'égalité femme-homme ne souffre d'aucune concession et que cela na rien avoir avec la laïcité mais correspond à l'essentiel de nos valeurs humanistes républicaines

La laïcité est une chose, la critique des religions en est une autre

Dans quels pays sont assassinés ou emprisonnés au nom d'un dieu ou de la religion tous ceux qui se revendiquent publiquement athée ou tout simplement laïc ?

Dans quels pays dits d'Orient '' on '' fait la guerre aux femmes, où '' les codes de l'infamie '' constituent l'essentiel de la loi, sans oublier que ces faits de guerre anti-femme sont toujours d'actualité dans le corpus des lois de certains des États de l'Union européenne ( Pologne-Irlande ) et d'un bon nombre d'États aux USA ) ?

'' L'extrême confusion ''

Je cite Vincent Peillon ( dans Médiapart )  : « L'égalité c'est pas vous êtes tous pareils, mais vous pouvez être tous vous-mêmes, différents mais reconnus dans l'égalité de vos dignités respectives. C'est une égalité au service de cette émancipation et cette liberté. »

Eh bien justement, les monothéismes sont condamnables et sans appel : ce sont autant de chapitres plus misogynes, plus sexistes, plus athéophobe et plus xénophobe les uns que les autres

Les idéologies des principales religions du Judaïsme ou Paulinienne sont aggravées dans le coran où la religion musulmane atteint des sommets parce qu'elle est une religion de l'irresponsabilité interdisant de fait toute liberté de penser, donc de choisir et ne reconnaît aucunement les différences

Gauches et Droites, surtout les gauches à l'exception de rares personnalités [ Élisabeth Badinter, par exemple ] n'ont pas cessé ou affecté, depuis plus de deux décennies, ni voulu admettre que les voiles islamiques ne sont pas des signes religieux ostensibles mais rien d'autre que l'expression de l'inégalité femme-homme émanant de l'idéologie misogyne des patriarcats

Plus '' innocents '', de '' bons esprits '' parmi les gens de gauche ou de droite de clamer que s'occuper de voile ou de burqa c'est perdre son temps avec des détails au lieu de s'occuper des textes proprement dits pour en extirper versets ou sourates misogynes et xénophobes à mettre au débat et d'en parler

Quand bien même les voiles n'ont aucun rapport avec la religion, en débattre va de pair, en tout cas ne limite pas dans le même temps, la critique raisonnée du coran et de l'histoire d'un Mahomet chef de guerre ni ne dédouane pas de dénoncer les positions anti-femme et antisociale pris répététivement par les clergés des autres monothéisme

Les religions du monothéisme, c'est la règle générale sont totalitaires, n'acceptent pas les différences, nient les singularités puisqu'elles ne peuvent se pérenniser que par le clonage des esprits

Depuis Jospin, tant pour la gauche et la droite, c'est de masquer leur passivité par leur refus de rétablir ou de faire respecter la laïcité en supprimant tous les privilèges ou niches fiscales dont bénéficie les religions en montrant du doigt pour masquer l'essentiel de l’iceberg l'activisme de quelques groupuscules menant des actions de communications ridicules, au même titre que les principaux responsables du F N, autant de mouvements qui sur le fond prétendent lutter contre l'islamisation par plus de chrétienté - ce qui est une position bien évidemment anti-laïque - de surcroît une option politique qui ignorent délibérément les options spirituelles et éthiques du mode de pensée des incroyants

Certains observateurs ont raison de dire que la classe politique à droite, avec la surenchère de la gauche, depuis plusieurs décennies, vise à se servir du religieux pour rendre la crise moins indolore parmi les populations les plus précaires tout en voulant imposer un modèle européen dont la majorité des français ne veulent pas ou plus

Si non,

en matière d'analyse de ce qui est essentiel à critiquer et à dénoncer dans le religieux, compte tenu de leurs récentes déclarations ou bien Vincent Peillon, tel son collègue Manuel Valls, est atteint de cécité sinon l'un et l'autre n'ont pas lus les '' textes sacrés '', dans un cas comme dans l'autre c'est extrêmement grave :

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/41-les-diktats-musulmans/

et

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/texte-de-l-exode/

 

La majorité des français sont attachés à leurs Terroirs - À leurs Racines culturelles -

En réalité ce comportement ou choix de ministres, '' favorables '' au surnaturel et au déraisonnable impliquant d'accepter la servitude propres aux religions monothéistes, en validant plus ou moins directement '' les textes sacrés '' collent parallèlement à cette logique qui veut imposer contre la volonté de la majorité des français l'Europe politique et Fédérale, mais aussi d'imposer la possibilité pour les personnes de s'installer partout en Europe et peu importe que notre modèle social soit le plus avantageux, le plus protecteur au point d'attirer des populations de migrants quand ils faudrait y mettre un terme, faire une pause pendant quelques décennies

 

[ Les français que l'on tente, jour après jour, de culpabiliser ne sont pas xénophobes, ils aiment bien, quand ils le peuvent, passer des vacances à l'étranger, mais dans la période actuelle où la pauvreté, la précarité ont atteint de tels seuils dans notre pays qu'il ne devrait plus être question d'accueillir de nouveaux arrivants ( même si cela humainement est pénible... ) ]

 

Une Europe des nations avec de grands projets mis en communs pour relancer l'économie, maintenir Erasmus, c'est grosso-modo ce que veulent majoritairement les français tant qu'existera autant de différence de statut, ( mais aussi de niveau de vie ), d'un pays à l'autre

Mais aussi, dans l'état actuel des économies européenne, de créer plusieurs zones euros pour faciliter le désendettement de certains pays...

La priorité :

L'urgence, c'est de moderniser l'État et les collectivités territoriales :

http://laicite.over-blog.com/article-moderniser-l-etat-107694235.html

et

http://laicite.over-blog.com/article-les-grands-oublies-du-debat-106810122.html

Crab - 22 Octobre 2012

 



 

13/07/2012

L'idéologie islamiste

france,république,fanatisme islamique,islam,antisémitisme,religion

Émission : C dans l'air du 13 Juillet 2012

Pour moi le terrorisme n'est en rien spectaculaire, la plupart du temps je préfère lire les comptes rendus des faits plutôt que de me repaître d'images

Consacrer une partie de l'émission, une de plus à cet antisémite...Je ne comprends pas...

Le sujet dans l'actualité, en effet c'est la recrudescence de l'antisémitisme dans notre pays et des plus violents dans certains quartiers de nos banlieues dont nous savons parfaitement qu'il est majoritairement le fait d'une bonne proportion d'individus parmi une population qui se réclament des idéologies islamiques et se nourrissent journellement de la haine des juifs et des français '' dits de souche '' mais surtout autant d'individus d'un état d'esprit moyenâgeux porteurs d'une anticulture

Ils y a plusieurs années [ 5 ou 6 ans de cela ] je relatais une distribution de CD comportant tous les clichés antisémite connus [ dont les juifs sont partout dans les lieux de pouvoirs et tueurs de palestiniens ] qui avaient été distribués soit à l'entrée ou à l'intérieur des mosquées portés à ma connaissance par un jeune musulman fier de me les faire visualiser sur l'un de mes écrans

 

Des associations pro-palestinienne sans nuances comme le MRAP, les Hessel et autres personnalités en outre affectant d'ignorer notamment que le pouvoir royal saoudien et de riches particuliers saoudiens financent, partout dans le monde, les partis salafistes ou '' dits modérés '' tels Ennahda ou encore les frères musulmans, portent une lourde responsabilité dans la recrudescence de l'antisémitisme dans notre pays

Suite :

Se voiler la face

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/se-voiler-la-face/

 

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/les-mecs-de-la-mecque/

 

 

04/06/2012

Plus qu'A C

0 Pimonenko - Victime du fanatisme.jpg

 Pimonenko - victime du fanatisme -

 

Trois jeunes juifs portant la kippa ont été agressés samedi soir à Villeurbanne, dans la banlieue de Lyon, par une dizaine d'individus qui les ont frappés à coups de marteau et de barre de fer

 

Depuis de nombreuses années je ne cesse d'attirer l'attention sur la recrudescence d'un antisémitisme qui était pourtant en voie de disparition dans notre pays

Un antisémitisme que régulièrement j'attribue à des pratiques militantes sectaires et irresponsables procédant par voie d'affiche ou sur des sites comme celui du MRAP prônant le boycott des produits en provenance d'Israël

Affiche sur le site du MRAP : http://www.mrap.fr/images-1/affiche-boycott-v2.jpg

 

Une fois de plus je m'adresse aux pouvoirs publics pour leur demander de supprimer la niche fiscale dont bénéficie entre autres cette association qui ne cesse de prendre des positions anti-israélienne au frais de tous les contribuables

Crab – 04 Juin 2012

 

Suite :

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/l-interet-de-l-enfant/

°

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/salome-shalom/

 

31/05/2012

Lapidation - Mai 2012 -

culture,laïcité,france,république,sciences,religigion,athéisme

 

Objecte, un spectacle de Sylvie Pabiot

 

Le psychisme contrôle toutes les fonctions biologiques, et la biologie agit sur le système neuro-psychique

Comme le XIX siècle le croyait encore [ notamment parmi les milieux religieux ] le corps n'est plus une machine biologique auto-régulée, indépendante du système neuro-psychique

À notre époque il n'y a guère que les monothéistes qui eux ont inventés sans preuve '' l'âme '', au lieu d'admettre que le conscient est la continuité de l'inconscient, et de croire à la séparation de la psyché et du corps

 

Objecte, un spectacle de Sylvie Pabiot

Quand en dehors des limites de la scène les danseurs s'approprient '' l'espace réservé '' à des spectateurs surpris, mains suggestives, créatives, mais aléatoires, celui d'un regard sur le sujet humain, belle réponse par anticipation a des mains prolongement des bas instincts d'incultes jeteurs-lanceurs, qui ne trouvent rien de mieux à faire de leurs dix doigts, il y à trois jours, que decaillasser des paroissiens au commencement d'une messe

 

Lundi dernier à Carcassonne, citation :

'' Hier, à 18 h 20, alors que l’abbé Roger Barthès commençait à célébrer la messe, quatre jeunes, âgés de 14 à 18 ans, ont fait irruption dans l’église Saint-Joseph, avant de lancer des poignées de cailloux sur les 150 fidèles présents à l’office. Aussitôt, des hommes se sont lancés aux trousses des jeunes trublions, mais en vain. Ils sont parvenus à s’évanouir dans la nature, en se dirigeant vers la cité La Conte.

Interrompue par cet imprévu regrettable, la messe a finalement pu se poursuivre jusqu’à son terme. Si personne n’a été blessé et que rien n’a été cassé au sein de cette église, sise le long de l’avenue Jean-Moulin, les paroissiens, dont beaucoup sont des personnes âgées, ont été fortement choqués par le geste peu respectueux de ces jeunes d’origine maghrébine. L’un des paroissiens s’est d’ailleurs rendu au commissariat, hier soir, pour y faire une main courante et apporter l’un des cailloux jetés...

Cette affaire rappelle étrangement le caillassage dont avaient été victimes les fidèles de la paroisse de Saint-Jacques, dans le quartier du Viguier, le 2 novembre 2010 '' - Fin d'un extrait d'article publié par Midi libre

 

[ La corruption de chaque gouvernement commence presque toujours par celle des principes. Montesquieu ]

Oui, mais il faut ajouter que la corruption des esprits ou le clonage des esprits commence et s'établit quand des associations antiracistes ne font aucun commentaires sur ce qui ne peut pas dans ce cas être considéré relevant d'un '' simple fait divers '' - nous savons que ces comportements xénophobes ou anti non-musulmans importés dans notre pays sont des faits recensés régulièrement dans les pays qui se réclament de l'islam

Certains site catholique, notamment de « l'observatoire de la christianophobie * », range se type de lapidation de paroissiens catholiques dans la catégorie '' christianophobie '', par ce biais une façon d'imiter des musulmans qui eux évoquent '' l'islamophobie '' dont ils seraient les victimes, ce qui permet de faire l'amalgame, l'air de rien, '' incroyants = voyous '' pour les premiers '' français = racistes '' selon les seconds, une sorte de solidarité de circonstances entre monothéistes de ces deux confessions pour tenter de faire condamner tous ceux qui critiquent les religions, ce que nos Tribunaux n'ont jamais accepté de faire, et ce n'est que justice dans un pays démocratique

* Ceci une fois rappelé, néanmoins « l'observatoire de la christianophobie », rapporte régulièrement des faits à lire dans la presse dite des régions, mais qui ne font pratiquement jamais les grands titres des J T, et autres supports médias nationaux

 

Dans ce cas précis, pour minimiser cet acte de lapidation, le Midi Libre se dédouane '' allègrement '' d'une analyse de fond, je cite : '' Des jets de « poignées de cailloux » – ( litote pour dire lapidation ) – par des « jeunes d’origine maghrébine '' Fin de citation

Nul ne peut prétendre ignorer que les maghrébins incroyants ou laïcs se sont toujours déclarés [ naturellement ] contre les violences religieuses

 

...je rappelle ici [ une fois de plus ] que les incroyants n'ont jamais demandé ni fait emprisonner, ni fait pendre, ni brûler, ni lapider des croyants, mais à travers les siècles et dans l'actualité des croyants de toutes confessions confondues ne se sont jamais privés de se livrer ou de réclamer ces pratiques assassines

Ceci dit, quand je suis de très mauvaise humeur je me prends à trouver fort dommageable que ni dieu ni le diable n'existent sinon j'aurais demandé à l'un et à l'autre de taire leurs querelles d'écoliers pour s'occuper plus utilement à jeter en enfer les fanatiques de tout pays

En dernier lieu, il y a trois jours, des groupes d'islamistes ont menacé de provoquer le chaos dans le cas de la venue d'une chanteuse - la chanteuse a finalement renoncé à se produire en Indonésie

 

Pour illustrer mon dernier propos, il y a quelques mois de cela, à propos du meurtre programmé et très médiatisé de Sakineh Mohammadi-Ashtiani ce qu'écrivait un maghrébin croyant : Cit/ :

« En tant qu'intellectuel musulman, je dois prendre la responsabilité de dire cela haut et fort, en m'insurgeant contre cette sentence de lapidation au nom de la dignité de la personne humaine. Mais je ne saurais m'en tenir à cette indignation. Si en effet la pulsion totalitaire de la religion islamique trouve là l'une de ses expressions les plus inhumaines, il faut y voir simplement l'une des formes les plus radicales d'une logique générale qui a pris, au fil des siècles, le contrôle de la vie spirituelle des musulmans du monde. Hélas !, la religion islamique entière se nourrit de violence. »

 

Abdennour Bidar, professeur de philosophie en classes préparatoires à Sophia-Antip ] D'autres pays islamiques, et pas seulement l'Iran pratiquent au nom de l'État et de dieu la lapidation

Le nouveau gouvernement doit réagir avec fermeté, sinon de tels actes vont se perpétrer , et surtout éviter, comme dans l'Angleterre débordée, que des communautés usent de violences pour imposer leur loi, par exemple : Extrait de presse, '' ...en septembre 2011, le magasin Ahava de Covent Garden a fermé ses portes

Des énormes manifestations pro-palestiniennes obligent la compagnie de cosmétique israélienne à fermer son principal magasin londonien '' – Fin de l'extrait - Crab – 31 Mai 2012

 

pour ne pas oublier :

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2011/07/22/in-memoriam.html

 

 

 

 

 

15/05/2012

L'ancêtre

0-tesson-de-bouteille.jpg

 

Aujourd'hui, 15 Mai a été investi un '' Président normal '', commenté un jour normal autour d'un plateau normal devenu d'années en années un incomparable cabinet des curiosités du fait de la participation quasi nulle des femmes

 

Aujourd'hui, jour de gloire, étaient rassemblés trois derviches tourneurs bien connus des téléspectateurs de cette émission et leur ancêtre qui n'a pas manqué de rappeler qu'il était journaliste - bon puisqu'il le dit, cela doit-être vrai, même quand ils ne sont pas affublés d'une longue barbe il faut toujours croire les vieux

 

Hollande veut le changement et notamment la parité, est-ce que C dans l'air y tient que ça ? - Rien n'est moins sûr... - Crab – 15 Mai 2012

 

Accueil :

http://laicite.over-blog.com/

 

 

 

16/04/2012

Santé

0 Mélenchon J L.png

 

Suite page :

http://laicite.over-blog.com/article-la-france-de-melenchon---saison-2-103439947.html

 

 

 

13:35 Publié dans Santé | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : laïcité, ump, ps, fn, fg, france, république |  Facebook | | Pin it! |  Imprimer |

28/02/2012

Tu t'es vu quand t'as bu ?

laïcté,france,république,religions,fanatisme religieux

 

BORDEAUX

Financée par la ville, le Maire Alain Juppé, le 2 février dernier, à grands renforts d'annonces avait invité les bordelais à participer à une « rencontre inter religieuse et citoyenne »

Noter au passage la contradiction faite '' religieux – citoyen '', cela donne une idée de l'indigence culturelle de ce petit ministre...

 

De la part d'un ministre de la République, c'est faire preuve d'une méconnaissance de la loi de 1905, sinon c'est une contravention au principe de laïcité qui ne peut dans ce cas n'être que volontaire...

 

C'est d'autant plus grave, ce qui est parfaitement incontournable, que l'on exige des étrangers qui veulent s'installer dans notre pays de respecter les valeurs de notre République laïque

 

En effet, la loi de séparation de l’État et des églises de 1905 stipule que l’État, par extension les collectivités locales, ne reconnaissent aucune religion

 

Rappel :

« La République ne reconnaît, ne salarie, ni ne subventionne aucun culte», proclame le célèbre article deux de la loi du 9 décembre 1905 concernant la séparation des Églises et de l'État. Pour autant, précise l'article premier de la loi, «la République assure la liberté de conscience. Elle garantit le libre exercice des cultes, sous les seules restrictions édictées ci-après dans l'intérêt de l'ordre public »

 

Il est indispensable de refaire un débat sur l'Identité nationale, de vérifier l'état des connaissance de tous les postulants à une élection avant d'accepter leurs candidatures

 

Cela dit les déclarations du porte parole de François Hollande relèvent du même niveau d'inculture :

http://laicite.over-blog.com/article-garanti-halal-100251782.html

Crab 28 Février 2012

 

 

 

 

 

27/02/2012

Dictature

0.jpg

 

Définition courante :

Régime politique dans lequel le pouvoir est détenu par une personne ou par un groupe de personnes ( junte ) qui l'exercent sans contrôle, de façon autoritaire ; durée pendant laquelle s'exerce le pouvoir d'un dictateur.   Dic. LAROUSSE

 

Est-ce aussi simple ?

Répond à cette même définition le clan [ communautarisme ] dans la France dite des quartiers, montre que ce n'est pas seulement le principe de la domination d'une minorité sur la majorité

 

Nous savons qu'également la majorité sous couvert de démocratie, est capable d'établir une tyrannie des plus perverse sur la [ les ] minorité

 

Le contexte, un puits sans fond

Les nettoyages ethniques où toutes les formes d'oppressions sur celui qui pense différend partout dans les pays [ majoritairement musulmans ] où le clonage des esprits entrepris dès le plus jeune âge des enfants est '' la règle commune '' démontrent qu'une majorité élue sur un programme démocratique [ en apparence ] sans lien lien réel avec son idéologie est tout autant pernicieuse que la tyrannie qu'exerce une minorité sur l'ensemble d'une population

 

Les françaises et les français connaissent la valeur de leur Constitution

La démocratie conjuguée à la laïcité est une expression majeure du génie français réside dans le fait qu'il permet à la majorité, même dans le cas d'une forte victoire électorale, de gouverner tout en garantissant les droits de la [ des ] minorité et les libertés individuelle

0 pablo-picasso-jeune-fille-devant-un-miroir.jpg

[ « Qui voit la figure humaine correctement ? Le photographe, le miroir ou le peintre ? » Picasso ]

Qui menace cette construction de paix, parmi toutes les candidates et tous les candidats à la Présidentielle ?     Crab 27 Février 2012

 

Suite à partir de la page :

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2012/02/26/pertinence-de-la-laicite.html

 



 



 

 



 

26/02/2012

Pertinence de la laïcité

0 femmes tunisienne.jpg

 

Femmes tunisiennes

 

 

La laïcité c'est l'égalité !

Laïcité, dite ouverte, fermée, positive, négative, une terminologie, une phraséologie dont la caractéristique binaire n'est pas sans rappeler le dualisme totalitaires des monothéistes, de toutes ces religions de la soumission ou de l'irresponsabilité, autant de textes infantiles d'origines d'Orient inspirés par les pires idéologies des patriarcats qui leurs étaient antérieurs

 

Compte tenu, et c'est heureux, que la laïcité a fait son '' entrée '' dans la campagne il m'a parut bon de reproduire sur cette page une interviewe de madame Elisabeth Badinter

Citation de l'article de presse :

 

" Avec cette idée, on ne laisse plus la laïcité à Mme Le Pen "

Point de vue | Le Monde| 26.01.12 | 14h00

 

Comment avez-vous reçu la proposition de François Hollande d'inscrire la loi de 1905 dans la Constitution, s'il était élu président ?

Avec un immense soulagement. Depuis 1989, les défenseurs de la laïcité ont été au moins deux fois "trahis" par les grands partis politiques. La première fois, ce fut au moment de l'affaire du voile du collège de Creil, lors de laquelle Lionel Jospin déclara à l'Assemblée nationale que si les jeunes filles voilées ne souhaitaient pas se découvrir, elles seraient malgré tout réintégrées dans leur établissement. A ce moment-là, le gouvernement plia devant deux gamines manipulées.

 

La seconde fois, ce fut tout au long du quinquennat de Nicolas Sarkozy. Outre le discours du président de la République sur la supériorité morale du prêtre par rapport à l'instituteur, l'accord signé entre le gouvernement français et le Vatican pour la reconnaissance des diplômes et grades universitaires délivrés par les instituts catholiques fut vécu comme une véritable défaite. Le concept de "laïcité positive", qui sous-tend que la laïcité française serait intrinsèquement "négative", voulait déjà tout dire.

 

François Hollande a raison. Et c'est la première fois qu'un possible futur président marque à ce point son attachement à la loi de 1905 et à la défense de la laïcité.

 

Puisque la loi existe déjà, pourquoi l'inscrire dans la Constitution ? S'agit-il d'une mesure symbolique destinée à sanctuariser la laïcité ou bien est-ce un clin d’œil à ceux qui considèrent que la religion musulmane est incompatible avec la République ?

 

Toutes les religions seraient visées ou prises en compte si cette décision était appliquée. En 1989, on a désarmé le combat pour la laïcité au moment même où s'opérait un retour du radicalisme religieux. Et depuis les mouvements intégristes ont prospéré, pendant que les deux grands partis de gouvernement que sont le PS et l'UMP abandonnaient la philosophie qui sous-tend la loi de 1905.

 

Mais que les choses soient claires : cette disposition visera aussi bien la communauté juive que la communauté musulmane, les catholiques que les protestants ou n'importe quelle autre communauté touchée par des dérives fondamentalistes. Même si "l'orthodoxie" musulmane est souvent plus visible, c'est partout pareil, comme en témoigne la discrimination contre les femmes prônée par certains juifs ultra-orthodoxes en Israël qui font une lecture intégriste de la séparation entre hommes et femmes, exigée, dans certains cas, par la loi juive, la "halakha". Une féministe israélienne disait récemment que, même si elle est minoritaire et réprouvée par le gouvernement, la parole radicale exerce une influence indirecte sur tous les autres pratiquants, y compris les plus libéraux

 

Suite

E. Badinter : "Avec cette idée, on ne laisse plus la laïcité à Mme Le Pen" (Le Monde, 27 jan. 12)

"De la commission Stasi (2003) à l’adoption de la loi interdisant le voile intégral dans l’espace public (2010), la laïcité semble faire l’objet d’un activisme politique et juridique. Les politiques ont-ils à ce point abandonné la laïcité, comme vous le soutenez ?

 

Il faut tout d’abord remarquer que l’immense majorité du PS s’est abstenue lors du vote de la loi d’octobre 2010. Et puis il s’agissait davantage de sûreté et de la condition des femmes que de laïcité.

 

Pour autant, je trouve légitime que des chefs d’établissement refusent à des femmes aux visages entièrement couverts d’accompagner des enfants lors des sorties scolaires, car cela concerne aussi la laïcité. Contrairement à ce que dit Nicolas Sarkozy, il n’y a pas de "consensus" sur la loi de 1905 puisqu’on s’assoit dessus depuis vingt-deux ans !

 

La preuve : le Sénat doit bientôt se prononcer sur le principe de laïcité dans les crèches privées. Or deux amendements du socialiste Alain Richard demandent à ce que les crèches confessionnelles privées puissent bénéficier d’aides publiques, à condition qu’elles reçoivent des enfants de toute origine et de toute croyance... ce qui est l’inverse exact de la loi de 1905.

 

De même, je trouve consternant que la Mairie de Paris finance en partie, depuis l’époque de Jacques Chirac, les écoles Loubavitch.

 

D’un côté, François Hollande fait cette proposition et, de l’autre, un sénateur socialiste propose que l’État puisse financer des crèches confessionnelles.


J’ai donc besoin d’en savoir plus avant de me réjouir complètement. De toute façon, s’il est élu, François Hollande aura du mal à faire passer cette modification constitutionnelle, car une grande partie du PS est différentialiste et parfois même communautariste."

Source de l'article : " Avec cette idée, on ne laisse plus la laïcité à Mme Le Pen "

 

Je retiens plus particulièrement cette remarque reflet parfait des inquiétudes que tous les humanistes, qu'ils soient de sensibilités des droites, des gauches ou tout simplement penseurs partagent sans réserve avec madame Elisabeth Badinter, '' J’ai donc besoin d’en savoir plus avant de me réjouir complètement '' - Crab - 26 Février 2012

 

Je ne résiste pas à vous faire part de quelques-uns de mes doutes à partir de la page :

http://laicite.over-blog.com/article-la-promesse-99940698.html

 

 

 

 

 

Sombre propagande

0.jpg

 

Un colloque voulut organisé à l'Université Paris VIII par une de ces organisations ennemies de la laïcité comme toutes les organisations ou associations qui se sont déclarées pro-palestinienne s'est vue fort justement refuser l'autorisation préalable

 

La rhétorique développée par cette association dont la manifestation, un prétendu colloque universitaire intitulé : " Des nouvelles approches sociologiques, historiques et juridiques à l'appel au boycott international : Israël, un État d'apartheid ? "

 

Il est bien de rappeler ici pourquoi l'interdiction de cette manifestation est justifiée et ne peut en aucun cas s'apparenter à une censure !

Cit/ :" le service public de l'enseignement supérieur est laïc et indépendant de toute emprise politique, économique, religieuse ou idéologique ; il tend à l'objectivité du savoir ; il respecte la diversité des opinions". Fin d'extrait de ce rappel de la loi

 

Le principe du débat contradictoire caractérise l'Université, l'emploi de colloque était donc abusif, ce qui n'étonne personne dans la mesure où ces associations qui appellent au boycott international quand ce n'est pas le MRAP qui lui appelait au boycott des produits de consommations * 1 et 2  en provenances d'Israël n'ont jamais écrit une ligne pour dénoncer toutes les atteintes à la liberté d'expression, de conscience commis par l'autorité palestinienne et Hamas

* 1   '' L'affiche de la honte '' :

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/0-l-affiche-de-la-honte/

 

Le MRAP, qui ne manque pas de culot, sans vergogne titre '' La direction de l’Université Paris 8 cède aux pressions du CRIF et annule un colloque '', Extrait : Nous apprenons avec consternation que le Président de l'Université Paris 8 a décidé de retirer l'autorisation qu'il avait préalablement accordée à la tenue du colloque "Israël : un État d'apartheid ?". Cette initiative, prévue les 27 et 28 février, devait réunir à Paris 8 des spécialistes venus notamment de France, d'Italie, de Grande-Bretagne et de Belgique '' Fin de l'extrait

 

Sur son site le MRAP incite à la souscription entre-autres en ces termes, je résume, '' ...et tant d'autres ont rêvé de la disparition du MRAP ''

Voilà une réflexion qui montre que le MRAP, en tout cas à mes yeux, n'est plus représentatif de la ligne définie, fixée au moment de sa création en 1949

 

Prétendre que des volontés voudraient voir disparaître le MRAP, quelle prétention bien éloignée de tout esprit de résistance, faut-il s'en étonner d'une association dont l'antiracisme est devenu à géométrie variable pour ne se préoccuper que de défendre essentiellement '' l'homme musulman '' ?

 

Disons d'emblée que critiquer l'idéologie du MRAP suffit amplement, mais que ses adhérents puissent déduire de leurs impôts leurs cotisations là non, c'est désormais devenu inadmissible...

 

Oui, il importe de revenir une fois de plus sur cette '' nouvelle '' espèce, '' l'homme musulman '' qui semble t-il remet en question notre appartenance à la race humaine...à moins que ce ne soit une grande et découverte majeure des '' chercheurs du MRAP ''

 

Le MRAP, dit '' la science ''

Cette définition : '' l'homme musulman '' , logique me direz-vous, fallait pas s'attendre quitte à '' créer '' une race à coté de la race humaine que le MRAP invente '' la femme musulmane '', faut pas rêver...

 

Pas un mot de '' ces grands résistants '' sur l'idéologie prédominante dans les pays islamiques, ferme les yeux sur le sort réservé aux incroyants, agnostiques ou des personnes homosexuelles ni à propos des tentatives d'importer en France ces idéologies antidémocratiques

 

Répande l'idée de '' pauvres musulmans '' victimes de vilains islamophobes, quand nous savons depuis toujours que la tyrannie religieuse est la forme la plus pernicieuse de la dictature

 

Retenir des islamistes au pouvoir ou en lutte pour le conquérir que leurs déclarations officielles sont sans rapport avec la culture où plutôt l'anticulture qui les a formés

Une anticulture marquée par la dichotomie du vrai et du faux, du noir et du blanc, du vrai et de l'égarement, du pour et du contre nous fait des islamistes des incapables de respecter le principe du débat contractuel

* 2

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/0-le-petit-dieu/

 

Il est indispensable de dénoncer ces associations, dont certaines, ce qui n'est plus acceptable, sont subventionnées par l'État, qui ont une vue partisane de ce conflit du Moyen-Orient, de ce fait ce sont révélées au fil des années peu soucieuses des droits de l'Homme pratiquement inexistants, ou bafoués au sein '' du monde palestinien ''  - Crab – 26 Février 2012

 

Suite à partir de la page :

http://laicite.over-blog.com/article-les-frelons-d-asie-et-d-ailleurs-99524668.html

 

 

 

 

 

18/01/2012

L'orgasme républicain

france,république,laïcité,politique,société

 Fuente ovejuna - scène -

 

" Je n'ai jamais trouvé aucun lien entre la taille et la grandeur."

Woody Allen

 

La promesse

Le temps fait l'affaire, par défaut d'ocytocine le lien s'efface, les récepteurs de cette ormone de l'attachement se fatiguent d'autant plus que la récompense ne vient pas quand primitivement la promesse était trop forte, il s'ensuit d'autant plus une durée limitée, il en est ainsi dans un pays ou la République ne s'est pas encore totalement débarrassé du principe de gouvernance monarchique

 

Le lien s'use durant un long un septenat, remplacé par un quinquenat n'y aura rien changé, le besoin de récompenses réclamés par notre cerveau, mais marque de notre époque veut s'éviter les punitions, un tournant positif dans notre société où le refus des idéologies duelle s'accroît d'années en années

 

Bien mal inspiré serait la ou le candidat à la Présidence de notre pays qui escompterait qu'une majorité de citoyens de ce pays se contentent de la proposition de prier pour des lendemains qui chantent à l'image d'une christine Boutin qui pense '' que dieu sauvera l'Europe '' - d'une même pierre la France

 

Si l'on admet la vision de christine, pourquoi voter pour elle puisque c'est dieu qui fera tout ?

 

Mais chacun de nous le comprend de mieux en mieux, ce que l'on reproche à Mai 68, ce ne sont pas tant les propos ou discours infantiles et infantilisants d'un Cohn Bendit que d'avoir mis en place dans notre société le très dérangeant féminisme

france,république,laïcité,politique,société

Patriarcat, culte de la personnalité stalinien ou républicain, théocratie, relèvent '' du même principe de soumission, donc d'attentent bienfaitrices quand dans les faits s'établi un relatif '' qualificatif '', sinon le pire, mais dans tous les cas au détriment du bien de tous

 

Séparer le concept privé de celui de public

Le " nouvel homme " réclamé par les féministes, est celui du privé, s'affirme comme '' sujet '' qu'il soit mari ou par goût célibataire, ce qui a pour effet de ne plus traiter l'autre [ la femme ] comme un objet

 

[ L'année 2011 aura vu la femme cougar suplanté par la femme panda, 2012 semble vouloir déifier le couple panda avantageusement représenté par Huan Huan et Yuan Zi – les mauvais esprits ne manqueront pas dire que c'est toujours tout autant '' pendable ''...

Yuan Zi, traduit en français signifie '' rondouillard '' - Représentatif de l'homme panda marié ou pour paraphraser Georges Brasseins l'exacte symbole des '' amours de fourchettes ''

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/les-cinq-personnalites-de-l-annee/

 

Une Nation n'a pas besoin de père et encore moins d'un père protecteur, mais de développer en tout lieu la démocratie, dans le Banquet réunir les conditions où se retrouvent femmes et hommes pour prendre toutes les décisions publiques

 

Dans l'actualité, certains, dans le débat qui s'est instauré, proposent une sixième république et la question préalable qui se pose pour la constituer, serait de demander aux français s'il sont conscients, prêts à admettre qu'ils ont durant les époques passées partagé une co-responsabilité avec le pouvoir

 

Une sixième république débarrassé de tout principe de gouvernance monarchique signifierait pour eux de devoir assumer pleinement leurs actes ; nos concitoyens le veulent-ils vraiment ?

 

Charles Martel n'est plus, désormais, pour sauver la Nation des Francs, affirmer l'idée républicaine, seuls nos actes seront la cause de notre avenir - '' qu'On se le dise ! ''

 

En parallèle et pour contrebalancer le pouvoir de l'aristocratie, Charlemagne s'était appuyé sur l'Église, ce temps est révolu, [ même Christine n'y peux plus rien ]

 

Théâtre d'une société en devenir, pièce de Lope de Vega " Fuente ovejuna ", n'est au bout du compte qu'illusion de pouvoir réconcilier des contraires, la lucidité à notre époque implique de s'appuyer sur toujours plus de démocratie, d'en finir de tout état d'esprit monarchique, c'est la condition même du pouvoir d'une population de définir, d'adapter, de faire évoluer notre modèle de société, c'est à dire, par le renforcement du '' lien social '' de pouvoir choisir - Crab - 18 Janvier 2012

 

Suite à parti de la page :

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/f-3-resout-la-crise/

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

16/11/2011

Le Lycée républicain

école,lycée,république,société,démocratie

De Gondar – Ethiopie

 Proverbes

 « Si vous voulez-vous renseigner sur le sol, consultez l’écureuil : songez à prendre des cours de langue avant »

« Celui qui a honte de son origine est un corps sans esprit »

 

 L' École et le Lycée

 L' École et plus particulièrement le Lycée républicain sont avant tout le lieu de l'enseignement de l'amour de la langue française, des lumières dont sont issus tous les symboles forts fondateurs et d'organisation de la vie en société que constitue notre régime démocratique et laïque

 

Remplir ces missions, c'est défendre les idéaux de la Nation, participent à construire par la raison et la logique les Valeurs et le Droit, l' Éthique qui auront pour fonction de limiter l'inhumanité '' naturelle '' inhérente à la nature l'homme

 

[ À titre personnel, je le note sans me faire pour autant d'illusion sur la capacité de l'homme à s'humaniser, mais ne rien faire ferait courir le risque de connaître dans nos sociétés le pire des pires ]

 

Ne pas se laisser culpabiliser par les chantres du communautarisme, qui ont d'autres intérêts que le maintien des libertés individuelles.

 

Oublier le rôle primordial de l'enseignement des valeurs reviendrait littéralement à non seulement à une tentative d'effacer la culture française au profit d'idéologies de régressions véhiculées par le communautarisme, mais aurait aussi pour conséquence l'impossibilité de mettre en œuvre les formations aux métiers nouveaux ou prévisibles de demain

 

La méconnaissance de la langue, n'est pas sans effet négatif ; plus de deux cent mille '' décroché '' à la sortie des écoles, dans l'actualité, accroît le nombre des chômeurs par défaut de qualification pour la majorité d'entre-eux

 

Je lis souvent par exemple « L' Éducation, préfère prôner l'apprentissage des sciences que celui des langues qui servent de refuge identitaire aux immigrés ou aux enfants dits '' issus de l'immigration'' pourtant nés sur le sol de France, par conséquent tous les jeunes petits français se fichent éperdument des autres langages que les leurs. » Fin de cit/

 

Argument d'autant plus aberrant, que sans connaissance de la langue, je ne vois pas comment inculquer l'approche de la plus petite notion scientifique

 

La langue française est le symbole de ce que nous sommes et doit être une priorité à l'école, l'apprendre pour les immigrés ou leurs enfants, le temps ne sera jamais perdu s'ils arrivent à s'intégrer en parlant français.

 

Faut-il rappeler ici ce que nous devons à la méthode, aux analyses et aux propositions de Condorcet qui lui, grand défenseur de nombreuses causes libérales voulait une reconstruction rationaliste de la société ?

 

[ Condorcet, Girondin prit une part active à la cause des femmes et de plus s'est opposé à la peine de mort, vota contre l’exécution de Louis XVI ]

 

Ce n'est pas rien de rappeler aussi son soutien sans faille à Julie de Lespinasse ?

 

Elle ouvrit son propre salon, en 1764, rue de Bellechasse, où elle reçut également Condillac et Turgot, outre ceux qu’elle recevait déjà auparavant chez sa tante

 

Ce serait oublier un fait majeur à l'origine de notre culture moderne, démocratique, que son salon dont elle fut l’égérie, devint le « laboratoire de l’Encyclopédie »

 

Cit/ :

Élu député de Paris à l’Assemblée législative Condorcet devient membre du Comité d’instruction publique, chargé de réformer les institutions scolaires

 

La question d’une réorganisation de l’instruction en France était depuis longtemps dans tous les esprits. Chacun avait en mémoire l’ouvrage de La Chalotais (1701-1785) :

 

1 Essai d’éducation nationale et plan d’études pour la jeunesse (1763), véritable brûlot contre le monopole religieux dans le domaine scolaire

 

De plus, Condorcet avait déjà longuement réfléchi à la question.

 

Il avait publié dès 1790, dans le périodique La bibliothèque de l’homme public, quatre mémoires qui traitaient de questions éducatives :

Nature et objet de l’instruction publique ;

De l’instruction commune aux enfants ;

De l’instruction commune pour les hommes ;

Sur l’instruction relative aux professions.

 

Un cinquième mémoire, qui n’a pas été publié de son vivant, était consacré à L’instruction relative aux sciences - Fin de l'extrait

 

Comme '' du temps '' de Condorcet, à notre époque le problème qui se pose à nouveau, c'est comment, Cit/ : 

Concilier l’unité de l’école et la diversité sociale des enfants ?

 

Comment transmettre uniformément un minimum de connaissances et de sentiments moraux à tous les membres d’une république, des savoirs de base identiques pour tous, dans un milieu national socialement divers, culturellement chatoyant et multiconfessionnel ?

 

Comment empêcher que le savoir de quelques-uns ne se transforme en pouvoir absolu sur les autres ? - Fin des citations

 

Près de deux siècles plus tard sous le soleil de France, le multiculturel en liaison étroite avec le communautarisme pose les mêmes problèmes et réclame quasiment les même réponses, mais adaptées à notre époque...

 

Y remédier, dépendra toujours de la volonté des politiques à proposer les bonnes réponses et de leur mises en œuvre dans les plus brefs délais...sinon ? - Crab – 16 Novembre 2011

école,lycée,république,société,démocratie

 Condorcet

Notes :

La population des provinces flamandes jouissait d'un haut niveau d'instruction. Un voyageur italien allait même jusqu'à affirmer que tous savaient lire et écrire

Bruegel se moque de l'ardeur à l'étude de ses contemporains. La légende précise : « même si un âne va à l'école, il n'en deviendra pas pour autant un cheval »

école,lycée,république,société,démocratie

L'âne à l'école (1556)

Suite à partir de la page :

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2010/12/23/l-ecole-et-la-philosophie.html

 

 

16/10/2011

La Démocratie oui !

" Je suis la limite de l'Agora ", gravée sur cette borne à Athènes

 

borne.jpeg

 

 

Un lecteur demande:

« La question est

de quoi vous basez vous

pour dire que la théocratie

est quelque chose de mal... »

 

 

 

 

Réponse :

En ces périodes de campagnes électorales pour les présidentielles de 2012, il est souverain de rappeler les grands principes fondements de notre république laïque

 

La théocratie

La théocratie, une forme de gouvernement dans laquelle l'autorité est prétendu d'essence divine, une des formes que revêt '' le mal absolu '', c'est à dire l'interdiction de penser autrement, l'interdiction de l'indépendance d'esprit

 

La culture Française

Être français, c'est être de culture française et cela s'oppose à toutes les idées de fonctionnement par la dictature

 

[ Connaissant l'empressement névrotique, les tentatives...de ceux partisans du multiculturalisme ou chantres du relativisme culturel qui se saisissent des rappels à la notion de culture française pour hurler au racisme, je préciserais donc, que pour moi un vichyste n'était pas français ]

 

Ce que signifie être démocrate et insoumis, en un mot « Français » :

 

J'avais publié sur un de mes blogues, le 01 01 2010, Ci-dessous :

1454957329.jpg

Hellénisme

La grande dame, la liberté et la république:

hommage à Jacqueline de Romilly

Jacqueline de Romilly (1913-2010) nous a quittés le 18 décembre dernier, cette grande helléniste, haute figure de notre culture républicaine, qui a tant défendu la place de l’enseignement du grec comme porte d’accès à une culture générale dont les lettres classiques constituent un des piliers jamais démenti. On lui doit cet intérêt porté à la Grèce antique et à sa culture, non comme l’héritage d’une histoire arrêtée aux ruines d’une civilisation passée, mais comme une des clés de la compréhension du monde contemporain. Elle fut toujours animée d’une foi sans hésitation dans les valeurs universelles nées de ce berceau athénien de la démocratie où elle prenait à chaque instant sa respiration.



Lauréate du Concours général la première année où les filles pouvaient concourir puis, première femme élue au Collège de France (1973), elle devait accéder à la reconnaissance suprême de l’Académie française en en devenant membre (1988), seconde femme élue à y occuper un des sièges sacrés. Ce fut l’un des aboutissements d’un parcours exemplaire qui a fait de sa carrière de femme dans un monde d’hommes une très grande dame de notre République.



Elle ne nous parlait pas seulement de culture et d’histoire, mais de liberté !

Grande spécialiste du monde grec, c’est de liberté dont elle entendait nous parler, celle propre à cette invention émancipatrice du politique et de la citoyenneté, se synthétisant dans le gouvernement des hommes par les hommes, se fondant sur l’interchangeabilité des droits, la conscience d’un bien commun supérieur à tous les autres, l’homme mesure de toute chose. Elle n’avait de cesse d’attirer l’attention sur cet homme nouveau surgissant de l’histoire, l’homme grec : celui qui fait les lois auxquelles il obéit.



Elle luttait contre l’oubli d’un legs essentiel transmis depuis l’antiquité auquel notre modernité doit beaucoup, un oubli parfois entretenu vis-à-vis d’un vieux continent européen trop facilement identifié par certains à l’unique héritage judéo-chrétien. Elle a inscrit le travail d’une vie de transmission et de fructification d’un domaine dans le prolongement des inventeurs d’une civilisation qui a eu l’ambition de donner à l’homme la maîtrise de son destin, avec une forme de conscience qui demeure aux racines de la nôtre comme sa toile de fond.



Dans un contexte de relativisme culturel qui ne joue pas en faveur de la défense de cet acquis universel parfois incriminé hors propos d’ethnocentrisme, elle n’a cessé de rappeler que l’homme agent de son histoire est né en Grèce entre le VIIIe et le IVe siècle avant notre ère et nulle part ailleurs, comme un cadeau à destination de tous les peuples. Elle en interroge le mystère, sans cesse le secret de fabrication à travers un questionnement fondateur d’une démarche ouverte sur le sens de l’histoire : « Pourquoi la Grèce ? ».



Lorsqu’Œdipe, sous l’écriture du tragique grec Sophocle, nous dévoile le déterminisme de l’inconscient à travers la mise en scène prophétique d’un fils commettant sans le savoir ce qui apparait comme le crime suprême, l’inceste, pour mieux affirmer sa prohibition, on touche à une nouvelle humanité qui est incitée à prendre conscience d’elle-même, qui a à voir avec une nouvelle responsabilité de l’individu invité à anticiper sur les conséquences de ses actes. C’est l’émergence d’une notion de la responsabilité se référant à la loi commune, à cette capacité d’une société à savoir se corriger elle-même relativement à ce qu’elle définit comme son bien, telle que la démocratie le propose dans le gouvernement des affaires de la cité.

Freud lui-même, ce génial observateur de la complexité mentale de l’homme, ne s’y était pas trompé, en voyant au cœur de la culture grecque à travers le « complexe d’Œdipe » un des schémas explicatifs fondamentaux du développement de la personnalité et un des axiomes principaux de la psychanalyse. Certaines pulsions doivent être mises sous l’autorité de la loi et refoulées pour laisser place à l’action consciente de l’individu, c’est la condition de sa liberté, comme une nouvelle condition de l’homme s’émancipant à la fois des archaïsmes de l’instinct et d’une forme passée du religieux où la divinisation de la nature dominait la pensée. C’est le passage réussi de l’homme d’un temps biologique au temps psychologique. Il en découlera une démarche intellectuelle, philosophique, culturelle et scientifique qui donnera à la raison ses lettres de noblesse, d’Homère à Eschyle, de Sappho à Aristote.



La culture grecque : l’égalité et la raison bien de l’humanité.

Dès l’Iliade, on voit l’égalité commencer à s’imposer comme nouvelle valeur collective. Agamemnon est le roi suprême à la tête de l’expédition de Troie pour reprendre la Belle Hélène, qui est l’épouse de son frère Ménélas, à Pâris qui l’a enlevée. Il croit bon, en raison de sa position royale qu’il pense au-dessus du commun, de prendre à Achille Briséis, sa concubine, pour son bon plaisir et déclenche ainsi la colère du héros qui se retire de la bataille, thème principal de l’Epopée. Agamemnon sera en définitive contraint de la lui rendre, de renoncer à sa démesure face au risque de perdre la guerre et la face si Achille ne revient pas au combat, jusqu’à même devoir publiquement se déjuger, sous la pression de son camp avec le soutien des dieux. Agamemnon doit, comme tout autre, se soumettre à la loi commune qui rejette la démesure, fut-elle celle d’un grand roi, face à l’intérêt commun. S’imposait en reflet dans la société d’alors l’effacement de la royauté à la faveur d’une aristocratie des égaux, l’indication d’un nouveau chemin. C’était le début d’une nouvelle histoire de l’homme qui fera passer, non sans crises sociales animées par la revendication de l’élargissement de cette égalité à tous, le pouvoir des mains des rois dans celles des peuples. 



Comment ne pas voir une révolution en marche à travers cette comédie d’Aristophane, Lysistrata, où pour la première fois les femmes, par-delà l’exclusion de la citoyenneté dont elles furent victimes dans la cité, se voient donné tout le pouvoir par la mise en scène d’une grève du sexe qu’elles opposent aux hommes afin de les contraindre à arrêter de se faire la guerre. Dans une œuvre artistique, un pouvoir leur était alors conféré sur la destinée collective, sans précédent dans l’histoire, qui augurait de futures transformations dans la réalité retentissantes concernant les rapports hommes-femmes… L’égalité entre les sexes ne put sans aucun doute jamais être posée, sans cette révolution de la pensée grecque.



Jacqueline de Romilly avait ô combien raison de nous ramener ainsi vers la Grèce antique, qui inventa la démocratie mais aussi le théâtre avec sa tragédie et sa comédie, le droit public et l’alphabet à l’origine du nôtre, la philosophie sous les traits de la raison, l’art comme expression de l’artiste et non du magico-religieux, la justice collective avec ses jurys populaires qui faisait sortir les hommes de la logique brutale d’« œil pour œil, dent pour dent ».



La modernité républicaine prend source à la pensée de Périclès



Rendre hommage à cette grande dame, c’est d’abord et avant tout poursuivre l’œuvre engagée, de défense et de diffusion de l’hellénisme, une forme de pensée et de culture dérivant d’un tournant radical dans l’histoire : la civilisation grecque comme nouveau point de départ, comme nouveau paradigme d’un temps qui s’écoule jusqu’à nous et au-delà.



La mètis des grecs (les ruses de l’intelligence) nous en offre certaines des plus belles manifestations : De l’ingénieux Ulysse, crevant l’œil du cyclope pour retrouver sa liberté tout en se rendant invisible à sa vengeance à se donner comme nom « Personne » plutôt que de se dire roi d’Ithaque, indiquant par là une désacralisation de la fonction royale, à celui du piège du cheval de Troie, offrande faite à l’ennemi qui va par démesure l’accepter pour qu’elle le détruise, comme la métaphore de la nouvelle place donnée au passé avec lequel il s’opère une rupture sans retour simultanément qu’il en est pris possession à travers une nouvelle forme de conscience du temps, tout nous montre ici que la modernité des anciens a encore et encore à nous en apprendre pour aller plus loin de l’avant.



La pensée grecque a inspiré les humanistes de la renaissance, irrigué la pensée des Lumières et la Révolution française, les grands principes sur lesquels se fonde notre modernité républicaine. Un de ces bouleversements de la réalité porteurs de changements dans la façon même de poser les problèmes.



Jacqueline de Romilly a fait sa thèse de doctorat sur « Thucydide et l’impérialisme athénien », sur celui qui fut le premier historien de l’histoire après les prémices d’Hérodote, il n’y a là aucun hasard. La plus belle des références à lui faire est sans doute cette Oraison funèbre prononcée par Périclès, s’il faut en croire Thucydide précisément qui la rapporte dans son récit prenant pour objet « La guerre du Péloponnèse », qui nous donne toute la hauteur de cette culture en héritage : « Notre régime politique ne se propose pas pour modèle les lois d’autrui, et nous sommes nous-mêmes des exemples plutôt que des imitateurs. Pour le nom, comme les choses dépendent non pas du petit nombre mais de la majorité, c’est une démocratie. S’agit-il de ce qui revient à chacun ? La loi, elle, fait à tous, pour leurs différents privés, la part égale, tandis que pour les titres, si l’on se distingue en quelque domaine, ce n’est pas l’appartenance à une catégorie, mais le mérite, qui vous fait accéder aux honneurs. (…) Nous pratiquons la liberté non seulement dans notre conduite d’ordre politique, mais pour tout ce qui est suspicion réciproque dans la vie quotidienne ; nous n’avons pas de colère envers notre prochain, s’il agit à sa fantaisie, et nous ne recourons pas à des vexations qui, même sans causer de dommages, se présentent au dehors comme blessante.” (« Les plus beaux textes d’Homère à Origène », sous la direction de Jacqueline de Romilly, de l’Académie française, Danielle Jouanna, Simina Noïca, Bayard, Les Belles Lettres, 2003). Cette évocation de la démocratie et cette fine psychologie qui s’attache au respect des sentiments humains sont révélatrices d’acquisitions mentales qui ont, à cet endroit, éclatées au grand jour et valent pour nous, sur le mode intemporel.



Voilà des idées propres à une démarche emprunte d’humanité, que Jacqueline de Romilly n’a cessé de porter, pour tenter qu’elles ne puissent échapper au moindre des citoyens. Un sens de l’humanité sorti de l’histoire dont les valeurs et les idées sont toujours dans l’actualité, surtout si on a à l’esprit les remises en cause actuelles des valeurs républicaines de liberté, d’égalité et de fraternité, au nom du droit à la différence confinant à la différence des droits, du communautarisme encouragé par le clientélisme politique, d’un retour radical du religieux et du patriarcat déniant aux femmes qu’elles puissent être les égales de l’homme ! Précisément, la conquête de l’égalité des droits entre les sexes ne fit pas l’économie, en regard de la tradition et de la religion, de hautes luttes pour s’imposer, passant par des exemples de femmes comme Jacqueline de Romilly qui, sans en avoir l’air et sans s’en être réclamée, sans en faire non plus le combat d’un genre contre un autre, a voulu œuvrer simplement au nom du bien de tous.



Une grande dame, symbole républicain d’émancipation : après l’Académie, le Panthéon !



L’égalité républicaine incluant les femmes a pu et su ainsi synthétiser, la modernité grecque qui les excluait du politique, l’histoire avançant souvent d’un pas à la fois, avec les avancées contemporaines des libertés individuelles, des libertés publiques, de la démocratie et de la laïcité portant l’intérêt général au dessus des différences et des religions, avec aussi la dimension sociale de la République jouant un rôle si essentiel en faveur de la solidarité de la nation. L’émancipation des femmes, ce mouvement révolutionnaire qui constitue à part entière une histoire dans l’histoire qui a encore bien du champ devant elle à l’échelle de notre planète, a été et reste porteuse d’émancipation pour toute la société, pour toute l’humanité, à quoi a formidablement contribué à sa façon, la « grande dame » dont nous parlons.



Gardons de Jacqueline de Romilly ces quelques mots en ouverture d’un petit ouvrage de poche qu’elle écrivit « la Grèce antique à la découverte de la liberté » (Editions de Fallois, 1989) pour faire partager sa passion de l’hellénisme : « L’idée de la liberté nous vient de Grèce, où elle a été découverte et proclamée avec force, pour la première fois et de façon durable. » Des lignes qu’on ne se lasse pas de relire, écrites d’une main ferme et d’une pensée qui voit loin, qui font partie de notre patrimoine commun le plus vivant. Elle pourrait mériter le Panthéon. - Guylain Chevrier, Docteur en histoire -

Source - http://www.agoravox.fr/culture-loisirs/culture/article/l-...

 

Suite

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2010/12/31/0-laicite-le-chantier-2011.html



 

12/10/2011

Ils veulent tuer le droit de penser

0 Persepolis_Punk_Is_Not_Ded.jpeg

Ces femmes en noir dont la mission '' est de poignarder dans le dos '' les autres femmes

 

Persepolis Punk Is Not Ded

Comment peut-on parler de simple tension entre populations quand dans un pays [ après la fin d'une dictature ] comme la Tunisie les religieux sont à l'origine de toutes les violences, ennemis farouches de la liberté d'expression ou de l'indépendance d'esprit, n'ont pas d'autre idée que de remplacer une dictature par une autre dictature, c'est à dire par une « théocratie »

 

En Tunisie, comme dans les autres pays où les musulmans sont majoritaires, bien qu'une partie minoritaire de la population fait preuve de réflexion ou prend quelques distances avec la religion, la majorité des croyants oppressent quotidiennement physiquement et moralement les ressortissants non musulmans ou incroyants

Ceux qui ne veulent pas vivre cachés sans autres recours, c'est de vivre dans l'humiliation comme aux pires temps de l'inquisition en Europe, surtout avant que les idées de la Révolutions françaises gagne le monde actuellement constitué par la plupart des démocraties '' dites occidentales ''

Lire ci-dessous les déclarations de repentance littéralement effarante, qui font honte au genre humain, du président de Nessma TV, Nebil Karoui

Cit/ :

La chaîne privée Nessma, au centre d'une violente controverse après la diffusion du film franco-iranien Persepolis, a présenté mardi ses excuses pour une séquence qui a provoqué la colère des extrémistes et relancé le débat sensible sur l'identité arabo-musulmane en Tunisie.

La séquence en question représente Dieu sous les traits d'un vieil homme barbu, une scène jugée blasphématoire alors que l'islam proscrit toute représentation divine et du prophète.

" Je m'excuse. Je suis désolé pour tous les gens qui ont été dérangés par cette séquence, qui me heurte moi-même ", a déclaré le président de Nessma TV, Nebil Karoui, sur la radio locale Monastir.

" Je considère qu'avoir diffusé cette séquence est une faute ", a-t-il dit. " Nous n'avons jamais eu l'intention de porter atteinte aux valeurs du sacré ", a-t-il ajouté.

 

'' Vous excusez-vous auprès des Tunisiens ? ", lui a demandé le journaliste de la radio.

" Absolument ", a répondu M. Karoui. Dimanche, après une tentative d'attaque des locaux de Nessma par un groupe de salafistes, il avait assuré que sa chaîne " ne se laisserait pas intimider et continuerait à diffuser les films qu'elle veut ".

M. Karoui a précisé sur radio Monastir qu'il n'aurait " jamais imaginé que cela entraînerait un tel tollé ", relevant que Persepolis avait déjà été projeté intégralement dans plusieurs salles en Tunisie sans susciter de remous.

Prix du jury au festival de Cannes en 2007, le film d'animation qui raconte l'histoire du régime de Khomeiny à travers les yeux d'une petite fille, a été diffusé vendredi soir en dialecte tunisien sur Nessma TV. Fin de citation



Quelques notes qui montre le degré de la haine entretenue à l'encontre de toute personne non-musulmane ou indépendante d'esprit :

Le gouvernement tunisien lui-même a appelé " au respect de la chose sacrée ", au cours du point de presse du Premier ministre.

" Tous les sujets qui concernent de près ou de loin l'identité arabo-musulmane sont explosifs " en Tunisie, souligne Samy Ghorbal, conseiller politique du PDP ( Parti démocrate progressiste ), un des principaux adversaires d'Ennahda aux élections.

Je vous fais grâce des menaces de morts ou des propos débiles proférés sur différends support médias ou lors d’interviews par des gens '' dits du peuple '' ...

islam,laïcité,démocratie,république

À gauche : Une jeune iranienne, qui fait des efforts pour s'émanciper de l'islam politique - à droite un jeune '' occidental ''

Capture d'écran - modifiée par Crab



Résumé de la scénette :

« ...grâce à toi, j'ai compris que j'étais homosexuel... »



Suite à partir de la page :

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/pays-non-laics/

Crab – 12 Octobre 2011