Crab2ddcc

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

31/01/2014

31 Janvier 2014 - Brèves

François Hollande-0.jpg

Problème de popote

'' qui s'occupera de la '' première dame '' des chefs d'États étrangers reçus à l'Élysée ?

Un argument digne de toutes ces mentalités réactionnaires qui n'ont jamais admis que notre pays tend, depuis la prise de la Bastille, à ne plus vivre sous le regard du reste du monde

Rien démocratiquement ne justifie de créer ni un statut de '' première dame ni de '' premier monsieur ''

Aucune raisons démocratiques ne justifies que la présence de l'épouse ou de l'époux soit obligatoirement requise dans le cas de dîner d'État à l'Élysée [ ...bien sûr les conjoints ou la famille doivent protégés par des gardes du corps ]

 

Logements

Plus de 3 millions de personnes sont toujours mal logées ou pas logées du tout ;

quand nos gouvernants vont-ils comprendre qu'il faut mettre en parallèle une politique efficace de constructions de logements, que pour un temps, pour ne pas ajouter de la précarité à la précarité, il faut ramener l'immigration à presque zéro ?

De cesser de suivre le délire d'économistes qui prônent la natalité aussi longtemps que l'on n'aura pas ramener le chômage à moins de 4000 personnes – après soixante cinq ans tout le monde peut travailler en diminuant pour les métiers pénibles la durée des heures travaillées durant la semaine ( pour la pénibilité cela vaut dans certains cas durant toute la vie active ) ;

implique de remettre en cause le droit de s'installer partout en Europe pour les ressortissants européens

Sur ce sujet la coopération économique doit être la règle et non l'Europe politique ni envisagée fédérale – plusieurs zones euro sont toujours à l'ordre du jour

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2013/12/limmobilite-malheureuse.html

 

Merci Eva

Les Verts ont fêté leurs trente ans et pourtant ils n'ont cessé, depuis leur '' avènement '', au lieu de se préoccuper essentiellement d'écologie, de se conduire en amateurs coupés de toutes les réalités sociales* 1 ;

ils avaient tenus « une place éminente » lors des dernières élections présidentielles ;

après l'élection du Président de la République, pour un court moment de détente, j'avais regroupé les images marquantes de la période électorale où les Verts, notamment, grâce à Eva Joly ont fait preuve d'un «  extraordinaire sens commun » qui aurait pu conduire à l'élection d'une « Présidente extra-normale »

* 1 : Un peu de détente : suites à partir de la page :

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2012/04/galilee-parle-aux-francais.html

Crab 30 Janvier 2014

 

 

 

 

 

30/01/2014

La nov-inquisition

athéisme,culture,égalité femmes-hommes,écoles,démocratie,france,laïcité,sexisme,homophobie,apostasie,islam,chrétiens,kto,religion,sciences

Naïveté : '' L'égalité femmes-hommes, qui peut-être contre ? '' - Vincent Peillon

Depuis Meaux : d’étranges SMS ont poussé des parents d’élèves à boycotter l’école ;

de ce fait 20% d’écoliers ne se s'étaient pas rendu en classe, lu dans Le Parisien, je cite : Ils étaient 20% d’écoliers à ne pas se rendre en classe, à Meaux, en Seine-et-Marne dans la Zone Urbaine sensible de Beauval...

.../...

A Meaux, des familles, majoritairement musulmanes, ont reçu un message assurant que " l'Education nationale va enseigner à nos enfants qu'ils ne naissent pas fille ou garçon comme Dieu l'a voulu mais qu'ils choisissent de le devenir. Avec des intervenants homos et lesbiennes qui viendront leur bourrer la tête d'idées monstrueuses..." Fin de citation

 

« J'aime bien » l'expression gentillette '' zone urbaine sensible '' pour parler d'un quartier dans cette ville ou une majorité des résidentes et résidents est musulmane et comme tous les encorané particulièrement homophobe, sexiste et [ xénophobe* ( * interdiction de l'apostasie ) ]

Cependant je ne suis pas naïf pour oublier, dans cette ville, sans le dire ouvertement un petit noyau de kto extrémistes est ravi de constater, même sous le couvert d'un mensonge, que la propagande homophobe est quotidiennement entretenue, s'aligne d'autre part sur ce qu'il y a de pire en faisant référence aux mots d'ordres de la manifestation de dimanche dernier à Paris

 

Mais contrairement à d'autres qui réclament des interdictions je préfère entendre les slogans avilissant tenus par ces schizophrènes paranoïaques contre les droits de la femme et l'égalité du droit de se marier ou non pour tous, car en les laissant s'exprimer il est plus aisé de critiquer les idéologies de cette nov-inquisition qui va d'une bonne partie de l'extrême droite, de l'extrême gauche dieudonnénisée, en passant par des organisations islamistes, antiracistes à géométrie variable ou encore d'une partie des droites chrétiennes s'accommodant de ce qu'il y à de pire émanant des '' mondes de la religion ''

Ceci ne dédouane pas l'actuel gouvernement de ses responsabilité vis à vis des religions, j'avais fait observer que le ministre de l'intérieur dans l'une de ses déclarations, je le cite «  je respecte tous les textes sacrés » laissait entendre ni plus ni moins qu'il ne faut pas critiquer les religions, la meilleure façon d'encourager toutes les forces rétrogrades, archaïques sans autres objectifs que de remettre en cause l'égalité femmes-hommes, les droits de la femme ou de se défouler sur l'homosexualité

 

Ici, l'analyse me convient, je ne vois pas mieux que de reproduire, sur les dérives de cette nov-inquisition, une des chroniques de Michel Onfray*1 Crab 30 Janvier 2014

 

*1 : La chronique mensuelle de Michel Onfray | N° 100 – Septembre 2013

http://mo.michelonfray.fr/chroniques/la-chronique-mensuelle-de-michel-onfray-n-100-septembre-2013/

DIEU N’AIME PAS LES FEMMES

Petit déjeuner dans un hôtel, « Le Figaro » coincé entre le beurre et le miel sur le plateau. J’y lis que le ministre des droits de la femme trouve que l’école perpétue le sexisme et qu’il s’agit de prendre des mesures pour en finir avec cette terrible injustice. D’accord… Un syndicat propose qu’on lise en classes primaires Papa porte une robe, soit… Le livre raconte l’histoire d’un père boxeur qui devient danseur en tutu… Politiquement correct, mais franchement ridicule…

On n’envoie plus, et c’est heureux, les homosexuels au bûcher, aujourd’hui, ils se marient et s’embrassent à pleine bouche dans le journal de TF1, déjà ils peuvent adopter des enfants, bientôt ils auront recours à la Procréation Médicalement Assistée remboursée par la sécurité sociale. On ne cloue plus les transsexuels au pilori, et c’est tant mieux :Libération se réjouit d’en faire des portraits pleine page (et se donne ainsi l’impression d’être encore un journal de gauche) pendant que Mireille Dumas les invite dans une émission qui leur permet de raconter la difficulté qu’il y eut à être si longtemps en catimini Kévin, chauffeur routier le jour, et Jeannine, transsexuelle la nuit. On ne brûle plus les bisexuels qui permettent au même journal et à la même présentatrice télé de varier les plaisirs et de portraiturer ou d’inviter le lendemain du trans un bi qui racontera les aventures de Kévin & Jeannine en même temps.

Cette liberté sexuelle héritée de Mai 68 est heureuse, prenons acte de cette évidence : la marge n’est plus là, la subversion est ailleurs, le minoritaire sociologique est devenu le majoritaire idéologique.

Il me semblerait plus marginal et subversif de dénoncer les trois religions monothéistes qui me paraissent bien plus dommageables pour l’égalité entre les hommes et les femmes qu’un manuel scolaire dans lequel le petit garçon  porte un pantalon et la petite fille une jupe. Que le masculin l’emporte grammaticalement sur le féminin ou que l’on dise madame le ministre   constituent moins un scandale à mes yeux que ce que professent le judaïsme, le christianisme et l’islam sur les femmes – impures par nature, ontologiquement pécheresses, inférieures aux hommes.

Je propose à Madame le ministre des droits de la femme que, dans les écoles primaires, on étudie bien plutôt Yahvé, Dieu et Mahomet ne veulent pas que papa porte une robe (éditions LGBT). 

Gageons que Libération crierait à l’antisémitisme et à l’islamophobie, mais se réjouirait de la charge antichrétienne, puis que Mireille Dumas marcherait sur des œufs, mais inviterait quand même un curé en soutane pour le soumettre à la douce torture de ses questions.

Les révolutionnaires de 89, les Communards, les laïcards et les anticléricaux du Front Populaire, les Soixante-Huitards ont travaillé pour rien en souhaitant une république égalitaire, libertaire, fraternelle, laïque, féministe. La mode est à la revendication communautaire, à la requête tribale, à la pétition clanique.

Si l’on veut une véritable égalité homme femme, on ne se contentera pas de jouer sur l’emballage en variant les effets de surface. Les « Femen » sont un espoir car elles ont bien compris qu’un combat féministe qui n’est pas athée constitue une variation supplémentaire sur le thème de la société du spectacle. Michel Onfray

 

Suites :

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2014/01/un-president-athee.html

ou sur :

 

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2014/01/24/un-president-athee-5280206.html

 

Suites :

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2010/10/28/0-le-testament-des-testaments.html

 

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2014/01/un-president-athee.html

 

ou sur :

 

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2014/01/24/un-president-athee-5280206.html

 

 

 

29/01/2014

Tunisie : communiqué

racime ordinaire.png

 

Merci aux lectrices et aux lecteurs pour votre commentaire sur mon billet titré : Carthage renoue avec l'hellénisme ( du 27 01 2014 )

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2014/01/carthage-renoue-avec-lhellenisme.html

 

Non, je ne suis pas dupe, je suis parfaitement conscient que cette « nouvelle Constitution tunisienne » est loin de respecter la liberté d'expression, de conscience, la sexualité ( surtout des femmes ) ou des uns et des autres ni réellement les libertés individuelles, mais, c'est la moins pire du '' monde musulman '' ;

il suffit de comparer avec les lois de Bouteflika datée de 2003, en Algérie sont : d'une part anti-laïque et xénophobe, d'autre part ont pour but d'interdire toute réflexion critique du sacré ou plus particulièrement du dogme ou rituels musulman ;

ce n'est donc pas sans raisons que je faisais dire à Changelejeu conscient que le mépris de la conscience des incroyants reste le centre de cette constitution tunisienne, je cite: « Retenir de Psyché et Éros( Cupidon )le meilleur du roman d'Apulée importé durant la période romaine plaide pour la parité retrouvée, mais les autorités tunisiennes iront-elles, au nom de la liberté de conscience, jusqu'à libérer un incroyant, toujours emprisonné, à l'heure où nous parlons ? »

 

L'islam n'est pas compatible avec la démocratie

La « révolution » marque le pas ou se fait toujours attendre, là je suis entièrement d'accord avec vous ;

c'est une raison de plus dans notre pays, si l'on veut '' aider '' le monde arabe ou iranien, d'être impitoyable dans la critique du coran, de la sharia ou des idéologies musulmane anti-femmes prônant l'inégalité entre femmes ( port des voiles notamment ), mais aussi le refus de la mixité pour séparer dans l'espace public les femmes et les hommes

Suites :

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2013/05/observatoire-de-latheophobie.html

ou sur :

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2013/05/26/observatoire-de-l-atheophobie.html

Crab 29 Janvier 2014

 



 

28/01/2014

La mort n'est rien pour nous - Épicure

Changelejeu et Tenant le vieux.jpg

Changelejeu

La mort supprime toutes les sensations, il n'y a rien à craindre de la mort !

 

Tenant ( le vieux )

Foudroyée par dieu, on verra bien si vous ne retrouvez pas toutes vos sensations

 

Changelejeu

Vous ne pouvez pas vous empêcher de faire référence à votre croyance dans des arrières-mondes pour parler de la mort

 

Tenant ( le vieux )

Je suis en parfait accord avec ma famille de pensée

 

Changelejeu

Aucune observation, aucun témoignage vérifiable ne vient confirmer la quelconque existence d'un paradis ou d'un enfer, pourquoi introduire cette fable dans le débat public ?

 

Tenant

Vous ne pouvez pas comprendre puisque vous n'avez pas la foi !

 

Changelejeu

Est-ce une raison pour mêler l'idée d'un dieu personnel à ce débat sur la fin de vie ?

 

Tenant

Personnel, que voulez-vous dire ?

 

Changelejeu

Que s'il existait un dieu, d'en faire un dieu personnel, c'est ni plus ni moins blasphémer

 

Tenant

Je ne comprends pas

 

Changelejeu

Rappelez-vous aux moments de la publication des caricatures de Mahomet, les réactions déchaînées ou violentes venant de populations croyantes comptent parmi les pires offenses et les plus blasphématoires faites à votre présumé dieu

 

Tenant

Je ne comprends toujours pas

 

Changelejeu

Vous ne comprenez pas, essentiellement parce que vous faites de dieu un dieu personnel

 

Tenant

Et alors ?

 

Changelejeu

Et alors, par pure hypothèse en admettant son existence, déclarer que votre dieu peut-être offensé par des caricatures ou toute autres formes de critiques : n'est-ce pas ridicule de le rabaisser ainsi au niveau de l'humain ? 

 

Tenant

Mais nous entendons tous ses messages !

 

Changelejeu

Pure indécence et pédanterie, contradiction et preuve de la faiblesse de l'idée que vous vous faites d'un présumé créateur*1 que de prétendre parler en son nom, à sa place pour réclamer je ne sais quelles condamnations devant les tribunaux

*1 :

http://laicite-moderne.blogspot.fr/search?q=L%27UNIVERSEL

 

Tenant

Les caricatures, c'est l'affaire des musulmans, en tant que chrétien poursuivre sur ce sujet avec vous ne m'intéresse pas !

 

Changelejeu

Certes, d'ailleurs il n'y a plus guère que Robespierre, heu non, je voulais dire Mélenchon*2, pour défendre les idéologies sexistes, athéophobes, homophobes et xénophobes musulmanes, vous avez raison, parlons de la fin de vie, pourquoi vouloir imposer à tous votre refus personnel du suicide assisté soit avec l'aide d'associations ou, d'autre part, par des médecins ?

 

Tenant

Seul dieu décide de l'heure de la mort !

 

Changelejeu

Écoutez, arrêter, '' on '' à le sentiment, à vous entendre que vous n'êtes ni plus ni moins que son donneur d'ordres

 

Tenant

« faire mourir », c'est se prendre pour Dieu

 

Changelejeu

Donc selon vous, seul votre dieu à le droit de tuer, voilà bien une idée qui relève du commun des mortels

 

Tenant

Oui, oui et oui, trois fois oui !

 

Changelejeu

Il ne s'agit pas ici de donner un droit de tuer, mais pour la société d'accepter le dernier acte de vie d'une personne qui veut mettre fin à ses jours et pour elle de réclamer une assistance afin de s'assurer de réussir sa mort

*2 : Ce matin même sur BFMTV, Mélenchon ne trouve rien de mieux, à défaut de propositions économiques sérieuses pour redéfinir les capacités de productions de notre pays, que d'évoquer un '' racisme anti-musulman '' dans le seul objectif carriériste ou pour grossir, sinon au moins maintenir les effectifs de son parti politique en recrutant des électeurs ou des sympathisants dans les milieux islamistes

 

Notes :

Maintenant habitue-toi à la pensée que la mort n'est rien pour nous, puisqu'il n'y a de bien et de mal que dans la sensation et la mort est absence de sensation. Par conséquent, si l'on considère avec justesse que la mort n'est rien pour nous, l'on pourra jouir de sa vie mortelle. On cessera de l'augmenter d'un temps infini et l'on supprimera le regret de n'être pas éternel. Car il ne reste plus rien d'affreux dans la vie quand on a parfaitement compris qu'il n'y a pas d'affres après cette vie. Il faut donc être sot pour dire avoir peur de la mort, non pas parce qu'elle serait un événement pénible, mais parce qu'on tremble en l'attendant. De fait, cette douleur, qui n'existe pas quand on meurt, est crainte lors de cette inutile attente !
 Ainsi le mal qui effraie le plus, la mort, n'est rien pour nous, puisque lorsque nous existons la mort n'est pas là et lorsque la mort est là nous n'existons pas. Donc la mort n'est rien pour ceux qui sont en vie, puisqu'elle n'a pas d'existence pour eux, et elle n'est rien pour les morts, puisqu'ils n'existent plus. Mais la plupart des gens tantôt fuient la mort comme le pire des maux et tantôt l'appellent comme la fin des maux. Le philosophe ne craint pas l'inexistence, car l'existence n'a rien à voir avec l'inexistence, et puis l'inexistence n'est pas un méfait. EPICURE, Lettre à Ménécé

 

Suite :

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2014/01/quand-la-bonne-mort-provoque-des-tics_25.html

OU sur :

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2014/01/25/quand-la-bonne-mort-provoque-des-tics-sans-tacts-5280974.html

Crab 28 Janvier 2014

 

 

 

27/01/2014

Carthage renoue avec l’Hellénisme

Tunisie,Constitution_tunisienne,France,islam,religion,testament,sciences, religion, croyances, guerre_de_religions,laïcité,athéisme,démocratie,arabes

Psyché et Éros ( Cupidon ), détail de la mosaïque :

 musée de Carthage

 

 

Changelejeu

«  nouvelle ville », en son temps, fut Carthage ;

Oubliez les romains, oubliez les Vandales, oubliez les islamistes, Carthage renaît de ses cendres pour dire au monde arabe que les idéaux religieux sont, comme les espèces, appelés à muter, s'adapter ou disparaître

 

Clio ( l'Histoire )

Nous savons depuis longtemps que les prophètes sont tous plus faux les uns que le autres

 

Changelejeu

D'autant que dans toute l'histoire de la vie spirituelle de l'humanité il n'y a jamais eu qu'un seul miracle : la musique

 

Tenant ( le vieux ) et Islam ( le vieux ), s'écrient dans un ensemble parfait :

Que savez-vous de la spiritualité ?

 

Changelejeu

La spiritualité, c'est la vie de la conscience - les religions, loin s'en faut, n'en ont pas le monopole

 

Métaphora ( la jeune )

Voile de l'illusion, la spiritualité religieuse fondatrice de toutes les hiérarchies artificielles désunit, obscurcit le devenir d'une population pour mieux renforcer, conforter, matérialiser le pouvoir de domination en brouillant, au quotidien, le message de la sagesse antique

 

Inanna ( féministe historique )

À l'évidence de la lecture des textes les monothéismes confortent ou sacralisent les patriarcats

 

Clio

Le patriarcat, en Tunisie, vient d'être sérieusement écorné, figure dans la Constitution  l'égalité de tous les citoyens ( femmes-hommes ), un islam réduit, la parité exigée dans toutes les institutions, – c'est exceptionnel dans le monde arabe

 

Changelejeu

Retenir de Psyché et Éros ( Cupidon ) le meilleur du roman d'Apulée importé durant la période romaine plaide pour la parité retrouvée, mais les autorités tunisiennes iront-elles, au nom de la liberté de conscience, jusqu'à libérer un incroyant, toujours emprisonné, à l'heure où nous parlons ?

 

Inanna

Ce qui m'amuse, la parité, comme en France, c'est ce qui sauvera les hommes !

 

Tenant ( le vieux ) et Islam ( le vieux ), s'exclament dans un ensemble parfait :

La femme est complémentaire de l'homme et non son égale, vous nier la diversité ou les différences !!!

 

Clio

La diversité ET les différences, un vieux débat, toujours et toujours plus que jamais d'actualité, agite non sans de bonnes raisons notre société, rappel :

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/0-le-testament-des-testaments/

Crab 27 Janvier 2014

 

26/01/2014

Le bricolage d'un islam respectable

coran- islam.jpg

Les vessies ne sont pas des lanternes

Dans l'émission '' on n'est pas couché '', du 25 01 2014, la présentation d'un livre qui prétend inscrire l'islam dans le paysage mental des français au même titre que les autres monothéistes, dans le but d'assurer que les terroristes ou extrémistes ne sont pas des musulmans

 

C'est prendre les françaises ou des français pour des imbéciles - tous les musulmans bien évidemment ne sont pas des poseurs de bombes ou ne participent pas à des djihads guerriers mais cela ne sert à rien de tenter de masquer que les terroristes ou les extrémistes sont très majoritairement des croyants musulmans, toutes les enquêtes ou témoignages confirment que ces individus font leurs prières régulièrement* (* récemment un otage français en a profité pour s'échapper)

 

Ils suffit de lire les sourates du coran ou de lire la sharia pour comprendre que ces textes sont pour le principal à la source de la volonté d'abaisser le statut de la femme, mais aussi à l'origine de l'incitation à la haine de toute personne non-musulmane

 

La pédagogie est un engagement républicain affirmé et ouvert, dans ce cas

à quoi bon passer ou perdre son temps à extraire, les quelques rares souratesdu coran « humainement acceptables*» pour fabriquer de toute pièce un islam respectable

* : sourates mêmes pas originales, sortes de réécritures ( souvent mal rédigées, d'une lecture indigeste ) correspondants à d'œuvres antérieures au 7e siècle de notre ère

 

Pour la plupart ces quelques sourates ont été inspirées par la lecture des philosophes hédonistes et libertaires de la Grèce antique ou par l'humanisme observé ( repéré dirais-je ) dans la Tragédie grecque

 

Pourquoi ravaler le coran ou quel peut être l'intérêt de fabriquer un islamisme détourné de son objectif majeur : l'abaissement du statut de la femme, la haine du juif et le rejet du non-musulman ?

 

Le but, selon l'auteure, est de militer pour que la religion musulmane soit acceptée comme n'importe laquelle des religions monothéistes, qu'elle s'inscrive dans notre paysage mental, ce qui est comble dans un pays où les incroyants, les agnostiques, les croyants sans confessions ( déistes ) sont majoritaires

( sans compter les croyants qui estiment ne pas devoir pratiquer )

[ l'auteure, naïvement, allant jusqu'à déclarer que des athées se laissent convertir pour devenir djihadistes, sorte de déni de la réalité dans le mesure où pour se laisser convertir il faut croire ]

N'est-il pas plus parfaitement aisé, dans tous les cas, de se passer de toutes les religions ? - par exemple en se référant aux valeurs de notre république :

En France, la loi interdit

Le viol - commis par un individu ou en groupe

 

Le mariage forcé

 

Le mariage arrangé

 

L'excision des femmes

 

Les rapports sexuels entre mineurs et majeurs

 

L'inceste

 

La pédocriminalité

 

La polygamie institutionnalisée ( 0 )

 

La France n'interdit pas : quelques-unes, à titre d'exemple, des libertés individuelles

Pourquoi ne pas faire simple quand veut vraiment que l'humanisme prime sur l'obscurantisme ?

 

Nulle personne n'est obligée de se marier, mais toutes les citoyennes ou citoyens sont égaux en droits, en conséquences peuvent choisir de se marier quelques soient leurs orientations sexuelles

 

La sexualité est encouragée, dans notre pays relève de la vie privée, les jeunes ou les adultes ont la vie sexuelle qui leur convient en fonction de leur état d'esprit ou morale personnelle

 

Nulle personne n'est obligée d'avoir un ou des enfants (1)

 

La France n'interdit pas la polyandrie ou la polygynie ni la polygamie en dehors de toutes institutionnalisation

 

La prostitution n'est pas interdite (2)

 

La France autorise les différends modes de contraceptions, la pilule du lendemain, d'interrompre une grossesse sans porter de jugement sur les raisons personnelles évoquées par les femmes

 

Politique

Les laïcs recommandent de renoncer à faire la confusion entre luttes politiques et luttes religieuses dans la construction d'un parti pour prétendre servir tous les citoyens-es incroyants et croyants dans la plus parfaite neutralité laïque et veillent à renforcer toutes les mesures qui permettront l'égalité femmes-hommes dans tous les compartiments de notre société démocratique

 

( 0 ) Inspirée par le coran et la sharia la polygamie est institutionnalisée ou tolérée ( sauf en Tunisie ) dans d'autres pays musulmans pour asseoir la domination masculine et de fait sacraliser l'inégalité femmes-hommes

 

( s'y ajoute dans certaines régions du '' monde musulman '' tout ce qui est mis en œuvre officiellement ou officieusement pour empêcher la scolarisation des filles )

 

(1) J'ajoute que parrainer ou adopter un enfant, de mon point de vue c'est aussi bien que d'être un père ou une mère biologique
Être civilisé [ de mon point de vue ] c'est privilégier la filiation affective au même titre que celle émanant du biologique

 

(2)Ce qui est regrettable dans l'état actuel - les prostitués hommes ou femmes ne peuvent réunir, par eux-mêmes pour eux-mêmes, officiellement les conditions d'une bonne protection de leur activité - [ en cause l'activisme nuisible de puritains ou pseudo-féministes ], du coup les proxénètes ne sont pas près d'être efficacement combattus

 

Suites :

Il suffit de lire un peu de ce coran rédigé par des hommes bricoleurs d'un dieu fabriqué à leur image, pour comprendre que ce texte aggrave considérablement tout ce qui est négatif dans les autres monothéismes - par exemple :

 

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/41-les-diktats-musulmans/

 

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2013/11/un-dieu-tyran-et-mesquin.html

 

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/un-coran-bleu-rouge/

 

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/exegese-du-coran/

 

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2013/10/juifs-et-musulmans-si-loin-si-proches.html

 

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2012/12/les-arabes-les-iraniens-et-dieu.html

 

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2011/05/virginite.html

 

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2011/05/le-paradis-dallah.html

Crab  26 01 2014

 

 

 

25/01/2014

Quand la bonne mort provoque des tics sans tacts

La bonne mort est un enjeu démocratique

Un ami me disait « être immortel, ce ne serait pas mal, mais à une condition : avoir le droit de dire j'arrête »

Choisir sa fin de vie est un acte de vie, le dernier, le suicide assisté par le milieu associatif ou assisté par des médecins est, avant toutes autres considérations, un enjeu démocratique

 

De la santé des papes

Ce qui n'apparaît jamais dans le bulletin de santé du pape François ni de ses prédécesseurs, incapables de prouver l'existence de ce qu'ils nomment dieu, c'est qu'ils souffrent tous du syndrome de Gilles de Tourette

Pour les ou pour ce pape la maladie se caractérise par des spasmes physiques et verbaux - ces troublent de la personnalité se résument à une tentative destinée, dans une forme outrageante, à faire culpabiliser, sur leur condition, les femmes, les Gay ou toutes personnes profondément démocrates et laïques

 

Conséquences graves de ce syndrome : l'acharnement religieux

Les principaux symptômes sont des tics exprimés sans tacts provoqués par l'idée de '' la bonne mort '' ( euthanasie ), par les modes de contraceptions, la pilule du lendemain, le droit d'interrompre une grossesse quand ce n'est pas le mariage pour tous

Habitués à vivre dans l'illusion les Vaticano, ailleurs des cardinaux ou des évêques rondouillards s'imaginent pouvoir cacher à la ville et au monde le mal dont souffre tous les chefs de l'église ;

est-ce vraiment possible ? Je laisse à votre appréciation :